Arrestation respiratoire pendant le sommeil

L'apnée ou l'arrêt respiratoire dans un rêve n'est le plus souvent pas réalisé, mais après le réveil, il peut se traduire par des maux de tête, une sensation de fatigue persistante. Un tel phénomène se produit souvent, il est donc important de savoir ce qu'est l'apnée et quelles sont les méthodes pour s'en débarrasser.

Classification

L'apnée, traduite de la langue grecque antique (πνοια), signifie «pas de vent». La maladie se caractérise par un arrêt momentané de la respiration en rêve, suivi d'une asphyxie par la suite, provoquant une respiration convulsive. La restauration de la libre circulation de l'air se fait indépendamment, bien qu'elle soit souvent précédée d'un réveil.
L’apparition de telles attaques en rêve chez les adultes est due à l’absence de régulation consciente du fonctionnement des muscles respiratoires. L'apnée du sommeil est classée selon plusieurs indicateurs (maintien de la respiration complète, causes de l'asphyxie, gravité de la maladie).
Par complétude de l'apnée respiratoire est:

  • complète. Dans le même temps, le flux d'air circulant dans les voies respiratoires est complètement interrompu, ce qui provoque l'apparition rapide d'une forte suffocation;
  • partielle Caractérisé par une diminution de 40% ou plus du flux d'air libre dans les poumons. Ce phénomène s'appelle l'hypopnée.

En règle générale, la respiration d'un rêve ne dépasse pas trois minutes, car le cerveau réagit à l'apparition d'un déficit en oxygène, forçant la personne à se réveiller, tout en restaurant son fonctionnement normal.
En fonction des facteurs qui provoquent un arrêt respiratoire, on distingue les types d’apnées suivants:

  • obstructive, due à une obstruction (blocage) des voies respiratoires supérieures;
  • central, dû à un déséquilibre dans le fonctionnement du cerveau ou du coeur;
  • mixte, indiquant la présence d'un complexe de troubles respiratoires.

En fonction du nombre d'arrêts respiratoires par nuit, trois degrés caractérisent la gravité de la maladie:

La détection correcte du type d'apnée devient une condition prioritaire pour la désignation de mesures thérapeutiques efficaces.

Causes de l'apnée du sommeil

Les causes connues de l'apnée sont variées et varient en fonction du type de maladie.
Considérant les facteurs provoquant l'apparition de l'apnée obstructive du sommeil, il en existe plusieurs types.

1. L'apparition d'obstacles dans les voies respiratoires pour la libre circulation de l'air.

Un tel phénomène peut se manifester pour plusieurs raisons:

  • pathologie congénitale des voies respiratoires, exprimée par leur rétrécissement;
  • Kyste de Thornwald, polypes localisés au nez;
  • courbure du septum nasal;
  • des végétations adénoïdes;
  • récidives fréquentes d'amygdalite;
  • l'allergie;
  • mâchoire inférieure insuffisamment développée avec un déplacement en arrière;
  • processus tumoraux dans le pharynx;
  • augmentation de la langue à la suite d'une acromégalie;
  • l'obésité.

2. Perte du tonus musculaire pharyngien.

Les facteurs défavorables suivants peuvent provoquer de telles violations:

  • abus d'alcool;
  • prendre des médicaments qui favorisent la relaxation musculaire - certains somnifères, tranquillisants, relaxants musculaires;
  • maladie de la thyroïde;
  • l'apparition d'un déséquilibre dans le passage des influx nerveux générés par le cerveau, destinés à maintenir les muscles en forme, avec le développement de la dystrophie musculaire et d'autres pathologies musculaires;
  • dommages à la suite d'une blessure ou d'une intervention chirurgicale des nerfs périphériques.

Analyser quelle est la principale raison du développement de l'apnée centrale, caractérisée par un manque soudain de signaux du cerveau aux muscles respiratoires contrôlant la respiration. plusieurs groupes de facteurs de provocation défavorables doivent être distingués.

  1. Une forte diminution du fonctionnement normal du centre respiratoire, situé dans le cerveau. Il existe une affection similaire dans le syndrome d'Ondine, une lésion du tronc cérébral, l'apparition de tumeurs, de kystes ou d'hémorragies.
  2. Apport sanguin insuffisant ou mauvais échange de gaz. Ces types de causes d'insuffisance respiratoire pendant le sommeil surviennent lors de maladies cardiovasculaires ou pulmonaires.

Il est à noter que lors de la détection de l'apnée chez les adultes, les hommes sont plus susceptibles d'être à risque.

Symptômes caractéristiques

Les symptômes caractéristiques de l'apnée se manifestent par une respiration ronflante, intermittente et bruyante. Une personne elle-même ne peut pas constater qu’elle a des signes d’insuffisance respiratoire. Cela devient évident pour les personnes qui dorment près.

Lorsque la respiration cesse, il y a une anxiété notable. L'homme commence à tourner la tête, se retourner. Il se caractérise par de fréquents réveils au cours desquels il commence immédiatement à aspirer l'air.

Il y a d'autres symptômes qui montrent une déficience respiratoire en s'endormant;

  • alternant le ronflement avec des périodes de silence soudain;
  • palpitations cardiaques au réveil nocturne dues à la sensation d'étouffement;
  • transpiration;
  • la survenue de difficultés à continuer à dormir après un réveil anxieux;
  • l’apparition de la nuit la nécessité de vider la vessie.

Après le réveil, les conditions suivantes sont des signes caractéristiques d’un arrêt respiratoire fréquent:

  • mal de tête;
  • aucune sensation de repos après le sommeil;
  • somnolence diurne, réduction des performances;
  • bouche sèche;
  • irritabilité chronique;
  • troubles de la mémoire, diminution de la concentration;
  • la possibilité de l'impuissance.

Un tel complexe d'effets négatifs sur le corps devrait motiver les personnes atteintes du syndrome d'apnée du sommeil, faire preuve de plus de prudence au volant, se contrôler soi-même dans l'exercice d'un travail responsable, apprendre à limiter les émotions négatives lors de ses communications personnelles.

Méthodes de diagnostic

Si vous suspectez une insuffisance respiratoire, un diagnostic incluant plusieurs instructions est établi.

  • Observation visuelle, enquête

Le médecin au stade initial détecte la présence de signes d'apnée du sommeil. Il est utile de clarifier l’image de la présence de preuves provenant d’autres membres de la famille qui pourraient avoir observé un comportement agité pendant le sommeil.

Les symptômes indirects, tels que fatigue, somnolence, irritabilité, sont pris en compte.

Au cours de l'examen, les paramètres de la respiration sont mesurés, la passabilité des voies nasales vérifiée et la présence éventuelle de modifications pathologiques dans les voies respiratoires supérieures est détectée. Un test sanguin est effectué.
Des informations importantes peuvent être obtenues lors de la connexion à un appareil qui enregistre les paramètres nécessaires tout au long de la veille. Une telle procédure, si nécessaire, est effectuée dans la clinique. Le patient peut recevoir un appareil portable pour un examen à domicile.
"alt =" ">

Méthodes de traitement

Puisque cesser de respirer après s'être endormi peut être un moment provocateur pour de graves pathologies, il est impossible d'ignorer les recommandations des médecins pour le traitement de l'apnée. Plusieurs méthodes ont été testées avec succès et présentent de bons résultats de méthodes médicales.

1. Changements de mode de vie

La connaissance de certains facteurs provoquant l'apparition de l'apnée du sommeil peut être le principal motif de leur éradication. Cette approche est efficace en présence d'une maladie bénigne.

Pour l'obésité, vous devez contacter les experts et trouver une méthode sûre pour vous débarrasser de vos kilos en trop. Il est nécessaire d'arrêter de fumer, afin de minimiser la quantité d'alcool (il est conseillé de commencer une vie complètement sobre).

2. CPAP (CPAP) - thérapie

L’essence de cette technique médicale progressive réside dans l’utilisation d’un appareil spécialement conçu, qui permet de normaliser la respiration en rêve. Une indication de cette méthode est le développement d'une apnée sévère modérée ou grave.

Le soir, un masque est mis sur le nez avant de s'endormir. Il existe des variétés qui couvrent à la fois la bouche et le nez. L'appareil fournit, sous la pression de calcul, un flux d'air constant dans les voies respiratoires. Cela empêche la fermeture involontaire des canaux avec les tissus mous. Les appareils avancés des dernières générations sont équipés d'un humidificateur d'air. Ils ont suffisamment de paramètres pour répondre aux besoins spécifiques des patients.

En appliquant un traitement à l'aide d'appareils CPAP, il est possible de fournir un sommeil complet. En outre, cette méthode est la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.

Certains effets secondaires sont également pris en compte:

  • inconfort au moment de s'habituer au masque;
  • apparition de congestion nasale;
  • mal de tête;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • douleur dans les oreilles;
  • douleurs à l'estomac, flatulences.

Avec l'occurrence constante de telles réactions, il faudra faire appel à des experts.

3. Attelle mandibulaire

Lorsqu’il décide de traiter l’apnée, le médecin peut recommander l’utilisation d’une attelle mandibulaire identique à la casquette utilisée dans le sport. Cet appareil fixe la mâchoire inférieure ainsi que la langue, ce qui permet une respiration libre et sans interférence.

Un pneu en caoutchouc est appliqué sur les dents, ce qui maintient fermement la mâchoire inférieure. En cas d'apnée modérée du sommeil, le traitement avec un tel appareil est efficace et apporte un soulagement significatif. La condition principale est la sélection correcte de la taille, vous devez donc contacter votre dentiste qui a des compétences dans ce sens.

4. Intervention chirurgicale

S'il est impossible de guérir l'apnée du sommeil à l'aide de dispositifs spéciaux, une intervention chirurgicale peut être indiquée dans les cas suivants:

  • courbure du septum nasal;
  • petite mâchoire inférieure;
  • amygdales hypertrophiées.

Si l'on prend souvent une respiration en rêve, le traitement de l'apnée peut prendre la forme des types d'opérations suivants.

  • Trachéotomie En cas de blocage complet des voies respiratoires supérieures, un tube spécial est inséré dans la trachée à travers l'ouverture, permettant à l'air de pénétrer dans les poumons sans obstruction.
  • Uvulopalatofaringoplastika. Supprimé pendant l'opération de l'excès de tissu du palais mou. Si nécessaire, la langue peut être enlevée. Une telle chirurgie est souvent pratiquée chez des patients adultes.
  • Adénoïdectomie. Si les végétations adénoïdes gênent la respiration dans le rêve, elles doivent être supprimées.
  • Amygdalectomie. Au cours d'une telle opération, les amygdales hypertrophiées sont enlevées.
  • Système de pilier. Pour rendre le voile du palais plus stable et plus rigide, insérez des implants minces dans un matériau dense.
  • Chirurgie bariatrique. En identifiant l'obésité sévère comme une cause clé de l'apnée nocturne, il peut être nécessaire de suturer l'estomac ou de réduire son volume en installant un ballon spécial.

Le type d'opération qui sera le plus efficace est décidé individuellement dans chaque cas.
"alt =" ">

Remèdes populaires

Même une brève interruption de la respiration pendant le sommeil est dangereuse, en particulier pour un corps affaibli. Le complexe thérapeutique peut inclure des médicaments fabriqués selon les recettes de la médecine traditionnelle.

  • Pour traiter les dysfonctions respiratoires causées par un excès de mucus, il sera possible de laver les voies nasales de nuit avec du sel de mer (une cuillère à thé) dissous dans de l’eau préchauffée chauffée (200 ml).
  • Le jus de chou blanc (200 ml) en bénéficiera. Le miel (une cuillère à thé) est ajouté immédiatement après le pressage et bu avant le coucher.
  • Avec une forte congestion nasale pendant une heure avant de s’endormir, 4 gouttes d’huile d’argousier s’égouttent.
  • Pour renforcer le corps, traiter le système cardiovasculaire, éliminer le mucus des poumons, utiliser des graines de cumin noir. Pour une infusion dans 200 ml d’eau bouillante, versez une cuillère à soupe de matière première et maintenez-la au fond pendant 15 minutes. Boire avant les repas deux fois par jour. La durée du cours est de 2 mois.
  • Dans les cas graves, il est conseillé de préparer un mélange de plusieurs plantes. Vous aurez besoin de 100 g de sauge, prêle (herbe), bardane (feuilles), aubépine (baies). Toujours dans la collection comprend 50 grammes de sabelnik (racine). Après le broyage, tous les composants doivent être mélangés. Le matin, préparez le bouillon en versant une cuillère à soupe du mélange dans 500 ml d’eau. Après ébullition pendant 5 minutes. puis le bouillon est filtré et refroidi. Boire par jour 4 fois un verre.

Il existe de nombreuses recettes de la gamme des idées reçues, de sorte que vous pouvez facilement trouver la bonne option.

Les conséquences

Il est important que chaque personne comprenne ce qu'est l'apnée du sommeil et en quoi cette maladie peut être dangereuse si elle n'est pas traitée.

Parmi les effets négatifs de retards fréquents pendant la respiration pendant le sommeil, on note les conditions pathologiques suivantes:

Des troubles neurologiques peuvent se développer, un diabète de type 2 peut survenir. Pour les hommes, l'impuissance devient une conséquence désagréable. Les personnes présentant une forte apnée sont exposées à un risque d'arrêt cardiaque soudain.

Syndrome d'apnée du sommeil

Le syndrome de l'apnée du sommeil est un trouble du sommeil, accompagné d'épisodes d'arrêt de la respiration rhumatismale d'une durée d'au moins 10 secondes. Dans le syndrome d'apnée du sommeil, de 5 à 60 ou plus courts arrêts peuvent être enregistrés. Également noté ronflement, sommeil nocturne agité, somnolence diurne, diminution des performances. Le syndrome de l'apnée du sommeil est détecté lors de la polysomnographie et ses causes - au cours d'un examen oto-rhino-laryngologique. Pour le traitement du syndrome de l'apnée du sommeil, des méthodes non pharmacologiques (appareils à voie orale spéciaux, oxygénothérapie), des médicaments et des interventions chirurgicales sont utilisées pour éliminer la cause de la maladie.

Syndrome d'apnée du sommeil

Le syndrome d'apnée du sommeil (sommeil) est un trouble de la fonction respiratoire caractérisé par des arrêts périodiques de la respiration pendant le sommeil. En plus de l'arrêt respiratoire nocturne, le ronflement persistant et la somnolence diurne sévère sont caractéristiques du syndrome d'apnée du sommeil. La respiration pendant le sommeil pendant le sommeil est une condition potentiellement mortelle, accompagnée de troubles hémodynamiques et d'une activité cardiaque instable.

Les pauses respiratoires qui durent 10 secondes dans le syndrome de l'apnée du sommeil provoquent une hypoxie (manque d'oxygène) et une hypoxémie (augmentation du dioxyde de carbone), stimulant le cerveau et entraînant une excitation et une respiration fréquentes. Après un nouveau sommeil, il y a à nouveau arrêt de la respiration et réveil à court terme. Le nombre d'épisodes d'apnée dépend de la gravité du trouble et peut être répété de 5 à 100 fois par heure, pour une durée totale de pauses respiratoires allant jusqu'à 3-4 heures par nuit. Le développement du syndrome d'apnée du sommeil perturbe la physiologie normale du sommeil, le rendant intermittent, superficiel et inconfortable.

Selon les statistiques, le syndrome d'apnée du sommeil touche 4% des hommes et 2% des femmes d'âge moyen. Avec l'âge, la probabilité d'apnée augmente. Les femmes sont plus susceptibles de développer une apnée pendant la ménopause. Le dysfonctionnement respiratoire de l'apnée est une hypnée - une diminution du volume du flux respiratoire de 30% ou plus par rapport à la normale pendant 10 secondes, entraînant une diminution de plus de 4% de la perfusion d'oxygène. L'apnée physiologique survient chez les individus en bonne santé - arrêt respiratoire bref et intermittent pendant le sommeil, pas plus de 10 secondes et à une fréquence ne dépassant pas 5 fois l'heure, considéré comme une variante de la norme et ne constituant pas une menace pour la santé. La résolution de problèmes nécessite l'intégration des efforts et des connaissances dans le domaine de l'oto-rhino-laryngologie, de la pneumologie et de la somnologie.

Classification du syndrome d'apnée du sommeil

Selon le mécanisme pathogénique du développement du syndrome de l’apnée du sommeil, on distingue ses formes centrales, obstructives et mixtes. Le syndrome d'apnée centrale du sommeil se développe à la suite d'une violation des mécanismes de régulation respiratoire centrale due à des lésions organiques du cerveau ou à une insuffisance primaire du centre respiratoire. L'apnée du sommeil dans la forme centrale du syndrome est due à la cessation de l'influx nerveux dans les muscles respiratoires. Le même mécanisme de développement est à la base de la respiration périodique de Cheyne-Stokes, caractérisée par une alternance de mouvements respiratoires superficiels et rares, fréquents et profonds, qui passent ensuite en apnée.

Le syndrome d'apnées obstructives du sommeil se développe en raison d'un collapsus ou d'une occlusion des voies respiratoires supérieures tout en maintenant la régulation respiratoire du système nerveux central et l'activité des muscles respiratoires. Certains auteurs incluent le syndrome d'apnée obstructive du sommeil dans le complexe du syndrome apnée obstructive-hypnée, qui comprend également un certain nombre de dysfonctionnements respiratoires qui se développent pendant le sommeil:

  • Syndrome d'hypoventilation - caractérisé par une diminution constante de la ventilation et une perfusion de sang en oxygène.
  • Syndrome de ronflement pathologique
  • Le syndrome obésité-hypoventilation est un trouble des échanges gazeux qui se développe sur fond de prise de poids excessive et s'accompagne d'une diminution persistante de la perfusion sanguine en oxygène avec hypoxémie diurne et nocturne.
  • Le syndrome d'obstruction concomitante des voies respiratoires est une combinaison d'une altération de la perméabilité des voies respiratoires supérieures (au niveau de la gorge) et inférieures (au niveau des bronches), conduisant au développement d'une hypoxémie.

Le syndrome de l'apnée mixte de la carotide implique une combinaison de mécanismes des formes centrale et obstructive. Le nombre d'épisodes d'apnée est déterminé par la gravité du syndrome d'apnée du sommeil:

  • jusqu'à 5 épisodes d'apnée par heure (ou jusqu'à 15 apnées-hypopnées) - pas de syndrome d'apnées du sommeil;
  • de 5 à 15 apnées par heure (ou de 15 à 30 apnées-hypopnées) - syndrome d'apnées bénignes du sommeil;
  • de 15 à 30 apnées par heure (ou de 30 à 60 apnées-hypopnées) - syndrome d’apnées modérées du sommeil;
  • plus de 30 apnées par heure (ou plus de 60 apnées-hypnées) - syndrome d'apnées graves du sommeil.

Les causes et le mécanisme du développement du syndrome d'apnée du sommeil

Les violations de la régulation de la fonction respiratoire du système nerveux central dans le syndrome de l'apnée du sommeil centrale peuvent être causées par des blessures, la compression du tronc cérébral et la fosse crânienne postérieure, des lésions cérébrales dans le syndrome d'Alzheim-Pick, le parkinsonisme post-encéphalitique. Chez les enfants, une insuffisance primaire du centre respiratoire survient, provoquant une hypoventilation alvéolaire, dans laquelle il y a une peau cyanotique, des épisodes d'apnée du sommeil en l'absence de pathologie pulmonaire ou cardiaque.

Le syndrome d'apnées obstructives du sommeil est plus fréquent chez les personnes souffrant d'obésité, de troubles endocriniens et soumises à un stress fréquent. Les caractéristiques anatomiques des voies respiratoires supérieures prédisposent au développement de l'apnée obstructive en rêve: cou court et épais, passages nasaux étroits, palais mou élargi, amygdales ou luette. Dans le développement du syndrome d'apnée du sommeil est un facteur héréditaire.

Le développement du syndrome d'apnées obstructives du sommeil survient à la suite d'un collapsus pharyngé survenant pendant le sommeil profond. L'effondrement des voies respiratoires au niveau de la section pharyngée lors de chaque épisode d'apnée provoque des conditions d'hypoxie et d'hypercapnie, qui signalent au cerveau de se réveiller. Pendant le réveil, la fonction des voies respiratoires et la ventilation des poumons sont rétablies. Des violations de la perméabilité des voies respiratoires supérieures peuvent se développer derrière le voile du palais ou la racine de la langue, entre la paroi du pharynx postérieur et les choanas - les ouvertures nasales internes, au niveau de l'épiglotte.

Symptômes du syndrome d'apnée du sommeil

Souvent, les patients atteints d'apnée du sommeil ne soupçonnent pas la maladie et en apprennent davantage auprès de ceux qui dorment à proximité. Les principales manifestations du syndrome de l'apnée du sommeil sont le ronflement, le sommeil agité et intermittent avec des réveils fréquents, des épisodes d'arrêt respiratoire durant le sommeil (comme en témoignent les personnes entourant le patient), une activité motrice excessive pendant le sommeil.

À la suite d'un sommeil insuffisant, les patients développent des troubles neurophysiologiques se manifestant par des maux de tête le matin, de la fatigue, une somnolence diurne excessive, une diminution des performances, de l'irritabilité, une fatigue au cours de la journée, une perte de mémoire et de concentration.

Au fil du temps, les patients souffrant d'apnée du sommeil, la masse corporelle augmente, la dysfonction sexuelle se développe. Le syndrome d'apnée du sommeil a un effet négatif sur la fonction cardiaque, contribuant au développement d'arythmies, d'insuffisances cardiaques et d'angines. Chez la moitié des patients atteints du syndrome d'apnée du sommeil, il existe une pathologie concomitante (hypertension artérielle, maladie coronarienne, asthme bronchique, maladie pulmonaire obstructive chronique, etc.) qui pèse de manière significative sur l'évolution du syndrome. L'apnée du sommeil se développe souvent dans le syndrome de Pickwick, une maladie qui combine insuffisance cardiaque droite, obésité et somnolence diurne.

Chez les enfants, respirer par la bouche pendant la journée, l'incontinence nocturne et diurne, la transpiration excessive pendant le sommeil, la somnolence et la paresse, des troubles du comportement, dormir dans des postures inhabituelles, le ronflement peuvent indiquer un syndrome d'apnée du sommeil.

Conséquences et complications de l'apnée du sommeil

Les troubles du sommeil liés au syndrome d'apnée du sommeil peuvent affecter gravement la qualité de la vie. La diminution de la concentration de la lumière du jour augmente les risques de blessures et d’accidents du travail, de la vie quotidienne et des activités quotidiennes.

Une augmentation de la fréquence des épisodes d'apnée affecte directement l'augmentation du niveau de pression artérielle matinale. Pendant les pauses respiratoires, un trouble du rythme cardiaque peut se développer. Le syndrome d'apnée du sommeil est de plus en plus souvent appelé cause d'accident vasculaire cérébral chez l'homme jeune, d'ischémie et d'infarctus du myocarde chez les patients atteints d'athérosclérose. Le syndrome de l'apnée du sommeil aggrave l'évolution et le pronostic de la pathologie pulmonaire chronique: BPCO, asthme bronchique, bronchite obstructive chronique, etc.

Diagnostic du syndrome d'apnée du sommeil

En reconnaissance du syndrome d’apnée du sommeil, le contact avec les proches du patient et leur participation à l’établissement du fait de l’arrêt respiratoire pendant le sommeil sont importants. Dans la pratique ambulatoire, la méthode de V.I. Rovinsky est utilisée pour diagnostiquer le syndrome d'apnée du sommeil: l'un des parents pendant le sommeil du patient enregistre la durée des pauses respiratoires à l'aide d'une horloge de seconde main.

À l'examen, les patients déterminent généralement un indice de masse corporelle (IMC)> 35, ce qui correspond au degré II d'obésité, au tour de nuque> 40 cm chez la femme et à 43 cm chez l'homme, les indicateurs de pression artérielle dépassent 140/90 mm Hg. st.

Les patients atteints du syndrome de l'apnée du sommeil sont consultés par un oto-rhino-laryngologiste. Au cours de cette pathologie des voies respiratoires supérieures sont souvent détectés: rhinite, sinusite, courbure du septum nasal, amygdalite chronique, polypose, etc.

Une image fiable de la présence du syndrome d’apnée du sommeil permet d’établir la conduite d’études polysomnographiques. La polysomnographie combine l'enregistrement simultané à long terme (plus de 8 heures) des potentiels électriques (EEG cérébral, électrocardiogramme, électromyogrammes, électro-oculogrammes) et l'activité respiratoire (flux d'air par la bouche et le nez, efforts respiratoires des muscles de l'abdomen et de la cage thoracique, saturation (SaO 2 ) oxygène du sang, phénomène de ronflement, posture corporelle pendant le sommeil). Lors de l'analyse de l'enregistrement de la polysomnographie, le nombre et la durée des épisodes d'apnée du sommeil ainsi que la gravité des changements survenant au cours de celui-ci sont déterminés.

Une variante de la polysomnographie est une étude polygraphique - enregistrement nocturne des potentiels électriques du corps, comprenant de 2 à 8 positions: ECG, flux respiratoire nasal, efforts thoraciques et abdominaux, saturation artérielle en oxygène, activité musculaire des membres inférieurs, phénomène sonore du ronflement, position du corps pendant le sommeil.

Traitement du syndrome d'apnée du sommeil

Le programme de traitement du syndrome de l'apnée du sommeil peut inclure l'utilisation de méthodes non médicamenteuses, médicamenteuses et chirurgicales pour influer sur la cause de la maladie. Les recommandations générales pour les troubles légers de la respiration nocturne incluent dormir avec la tête du lit surélevée (20 cm au dessus de la normale), éviter de dormir sur le dos, mettre du Xylométazoline (galazoline) dans le nez la nuit pour améliorer la respiration nasale, se gargariser avec une solution d’huiles essentielles, un traitement pathologie des voies respiratoires supérieures (rhinite chronique, sinusite), endocrinopathie, exclusion de la prise de somnifères et d'alcool, perte de poids.

Pendant le sommeil, il est possible d’utiliser divers dispositifs buccaux (mâchoires mandibulaires, attaches de la langue) qui aident à maintenir la lumière des voies respiratoires, l’oxygénothérapie.

L'utilisation de l'équipement transmase CPM-therapy (CPAP-ventilation), qui maintient une pression positive constante des voies respiratoires, aide à normaliser la respiration nocturne et à améliorer le bien-être du jour des patients atteints du syndrome d'apnée du sommeil. Cette méthode est actuellement considérée comme la plus prometteuse et la plus efficace. L'administration de théophylline ne donne pas toujours l'effet souhaité chez les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil. Dans la forme centrale du syndrome d'apnée du sommeil, un effet positif de l'acétazolamide est possible.

L'intervention chirurgicale dans le syndrome de l'apnée du sommeil est considérée comme auxiliaire dans les cas d'anomalies existantes et de défauts dans la structure des voies respiratoires supérieures ou leurs maladies chroniques. Dans certains cas, une adénoïdectomie, une correction du septum nasal et une amygdalectomie peuvent éliminer complètement les causes de l'apnée du sommeil. Les opérations d'uvulopalatopharyngoplastie et de trachéostomie sont réalisées avec des troubles extrêmement graves.

Pronostic et prévention du syndrome d'apnée du sommeil

Le syndrome d'apnée du sommeil n'est pas un trouble inoffensif. L'augmentation des symptômes cliniques se produit avec le temps et peut entraîner une invalidité grave ou la mort chez 40% des patients au cours des cinq premières années de la maladie, chez 50% des patients au cours des cinq prochaines années et chez 94% des patients de 15 ans d'expérience.

Les taux de mortalité chez les patients souffrant d'apnée du sommeil sont 4,5 fois plus élevés que ceux de la population générale. L’utilisation de la thérapie CPAP a réduit le taux de mortalité de 48% et augmenté l’espérance de vie de 15 ans. Cependant, cette méthode n'affecte pas la pathogenèse du syndrome d'apnée du sommeil.

La prévention des éventuelles complications de l'apnée du sommeil impose de participer au traitement des syndromes spécialistes du syndrome des pneumologues, oto-rhino-laryngologistes, cardiologues et neurologues. Dans le cas du syndrome de l'apnée du sommeil, on ne peut parler que de la réalisation d'une prophylaxie non spécifique, notamment la normalisation du poids, l'arrêt du tabac, la prise de somnifères, l'alcool, le traitement des maladies du nasopharynx.

Ronflement Apnée. Causes d'insuffisance respiratoire pendant le sommeil

En Italie, selon l'OMS, 10% de la population adulte ronfle de manière à pouvoir entendre dans la pièce voisine. Ce ronflement puissant atteint un niveau de bruit de 80 dB et correspond au grondement d'un marteau perforateur ou d'un marteau à vapeur.

Les enquêtes montrent que toutes les nuits, les hommes (31%) et les femmes (19%) ronflent dans leur sommeil.

Le ronflement est une conséquence des problèmes de respiration pendant le sommeil et peut être un précurseur de l'apnée, une maladie mortelle.

Le ronflement est un sujet sans fin pour les blagues, mais il provoque souvent des scandales et même des divorces dans les familles.

Dans l'histoire de l'affaire enregistrée du procès:

son mari a accusé sa femme d'avoir causé des lésions corporelles graves. La femme, pour sa propre défense, a déclaré qu'elle avait souffert du ronflement d'un conjoint, puis avait demandé à plusieurs reprises de se retourner, mais il avait ignoré ses demandes. Puis elle a doucement frappé son mari à la tête avec une matraque.

Comment se fait le ronflement

En règle générale, le ronflement intense se produit au stade du sommeil lent, s’affaiblit ou disparaît complètement dans un rêve paradoxal.

Après l'immersion dans le sommeil, le tonus musculaire s'affaiblit progressivement. Lorsque le tour vient aux muscles du pharynx, l'arrière de la langue commence à tomber et le ronflement se produit, qui est aggravé par se tenir sur le dos. Dans cette position, la mâchoire inférieure et la langue s'affaissent légèrement, bloquant ainsi l'écoulement de l'air à partir de la cavité nasale.

Une personne doit respirer par la bouche, une inhalation vigoureuse fait vibrer le voile du palais, ses vibrations étant perçues par l'oreille comme un ronflement.

Les personnes obèses sont plus susceptibles de ronfler: le surpoids vous fait dormir sur le dos et l'excès de tissu adipeux du larynx augmente les vibrations. La perte de poids est l’un des moyens les plus efficaces de se débarrasser du ronflement; réduire le poids de 10% améliore votre respiration pendant le sommeil à deux reprises. Avec l'âge, le ronflement augmente.

Causes du ronflement

  • Constriction du nasopharynx:
    • caractéristiques anatomiques de la structure des structures pharyngées, ce qui a conduit à un rétrécissement de la lumière respiratoire (septum nasal courbé, menton oblique, luette allongée, nasopharynx étroit congénital, malocclusion).
  • Le processus inflammatoire dans la trachée, le nasopharynx ou les bronches (écoulement nasal, augmentation des amygdales, polypes formés dans le nez, etc.),
  • Faiblesse des muscles du palais mou (surtout chez les personnes âgées). Les chutes pendant le sommeil (surtout en position couchée), les tissus du palais et la langue rendent le passage plus étroit. Le flux d'air traversant les voies respiratoires rétrécies fait se heurter les tissus mous de la gorge. En conséquence, ils sont blessés. Par conséquent, une personne qui ronfle dans un rêve peut ressentir un malaise à la gorge, une douleur, une sécheresse.
  • Pose au dos. Les muscles de la langue et du pharynx, qui se détendent pendant le sommeil, tombent et recouvrent la gorge. Cela vaut la peine de tourner le ronflement sur son côté, car le ronflement cesse souvent.
  • Violations du système cardiovasculaire.
  • Allergie.
  • Fumer réduit le tonus et provoque un gonflement des muscles pharyngés et de la trachée, ce qui provoque des problèmes de respiration pendant le sommeil.
  • L'alcool provoque également le ronflement, relâchant les muscles du pharynx.
  • Pendant la ménopause, un ronflement peut survenir en raison d'un ajustement hormonal, d'une diminution du tonus musculaire et d'une augmentation du poids corporel.
  • L'excès de poids peut rendre la respiration difficile pendant le sommeil en raison de la position élevée du diaphragme. Le ronflement disparaît souvent avec la perte de poids.
  • Fatigue chronique.
  • Dysfonctionnements de la glande thyroïde.

Après le ronflement

Le ronflement provoque des troubles métaboliques, cardiaques, des perturbations hormonales, l'obésité, l'hypertension, peut provoquer des accidents vasculaires cérébraux, l'infarctus du myocarde, l'impuissance.

Comme vous pouvez le constater, le ronflement peut avoir plusieurs raisons, allant du rhume aux maladies graves. Une fois la cause établie, vous pourrez vous débarrasser non seulement de cette maladie laide, mais aussi protéger votre vie. Après tout, le ronflement provoque le développement de l'apnée dans un rêve - une maladie mortelle.

Apnée

Apnée du sommeil - troubles respiratoires, qui manifestent ses arrêts périodiques.

Le nom de la maladie est dérivé du mot drenaggréen "a-pnoe" - "sans respiration".

Il est facile d’établir la présence de la maladie, il faut écouter le souffle endormi: les sons du ronflement gagnent en force, s’arrêtent soudainement pendant un certain temps, suivis d’un ronflement violent et explosif.

Pendant le ronflement, l'accès aux poumons d'air est bloqué par les tissus palatins et par la chute de la langue, ce qui entraîne un manque d'oxygène. Le cerveau réagit à un manque d'oxygène, ce qui provoque la rigidification des muscles du pharynx, ce qui permet au dormeur d'inhaler l'air.

Après un certain temps, les muscles se détendent à nouveau, bloquent l'oxygène et la répétition épique.

Chez les patients apnés, les retards respiratoires sont enregistrés pendant la nuit à plusieurs centaines, et chaque retard dure de quelques secondes à trois minutes et peut prendre jusqu'à 60% du sommeil total.

À de tels moments, le dormeur tourne mal et bat comme une convulsion, mais ne se réveille pas. Reprise des ronflements explosifs et forts.

Le matin, les patients souffrent de maux de tête et d’hallucinations, il s’endort pendant la journée, l’intellect diminue, la personnalité et le caractère changent dans le mauvais sens.

Mais le principal risque supporté par la rétention de souffle est l’accident vasculaire cérébral et la crise cardiaque.

Les hommes sont plus susceptibles de souffrir d'apnée après l'âge de quarante ans de formation de graisse. Chez les femmes, cette maladie est beaucoup moins répandue.

En retenant son souffle, les voies respiratoires supérieures claquent, le dormeur ne peut pas inhaler à cause d'un tonus musculaire laryngé anormalement affaibli. La cause de ce phénomène est considérée comme une prédisposition génétique du patient.

Les effets de l'apnée du sommeil:

1. Somnolence sévère pendant la journée, due à un sommeil nocturne défectueux, dans laquelle il n’ya pas d’étapes de sommeil lent et profond. En conséquence, une personne ne se repose pas de surcharges émotionnelles et physiques.

2. Une carence en oxygène du corps entraîne de graves conséquences:

• Le cœur et le cerveau souffrent principalement du manque d'oxygène. L'hypoxie nocturne du cerveau se manifeste par des maux de tête le matin. La privation d'oxygène cardiaque exacerbe la maladie coronarienne, provoque le développement d'une crise cardiaque et de graves arythmies. L'hypoxie aggrave les diabétiques.

• Pendant les pauses respiratoires dans le sang, le niveau d'oxygène diminue, ce qui représente le stress le plus important, accompagné d'une augmentation de la pression artérielle pouvant aller jusqu'à 250 mm de mercure. En raison de coups de bélier, une hypertension artérielle chronique se développe et le risque d'accident vasculaire cérébral augmente.

• Diminution de la production d'hormone de croissance en raison du manque de phases de sommeil profond. Cette hormone est connue pour être responsable du métabolisme des graisses, traduisant les aliments consommés en énergie. Si la sécrétion de l'hormone de croissance est altérée, la nourriture n'est pas convertie en énergie mais déposée dans les réserves de graisse. Un homme est gros et maigrit, il n'y arrive pas.

En outre, la graisse déposée dans le cou, rétrécit encore plus les voies respiratoires, la maladie de l'apnée du sommeil progresse, ce qui crée une pénurie d'hormone de croissance. Il s’agit donc d’un cercle vicieux qui ne peut rompre que le traitement du ronflement et de l’apnée.

• La diminution de la production de testostérone entraîne une diminution de la puissance chez les hommes et de la libido féminine.

Comme vous pouvez le constater, l'apnée est une maladie dangereuse qui affecte tous les organes sans exception, ce qui aggrave l'évolution d'autres maladies. Cela peut être fatal. À propos de personnes mourant dans un rêve, ils disent qu'ils ne se sont tout simplement pas réveillés. La raison d'une telle mort «légère» peut être un ronflement ou une apnée ordinaire, dont nous ne nous rendons même souvent jamais compte.

Le traitement de l'apnée est difficile, de bons résultats sont obtenus en réduisant le poids du patient. Lorsque la respiration grave cesse en rêve, une opération est effectuée pour disséquer la trachée - une trachotomie, qui permet au patient de respirer pendant son sommeil.

Une perturbation de la respiration pendant le sommeil peut également survenir chez les jeunes enfants, ce qui peut être la cause de leur décès (MSN en anglais). Les personnes les plus à risque sont les proches des victimes du syndrome de SMSN, il existe un facteur héréditaire. Ces enfants se réveillent difficilement d'un sommeil lent, ce qui les expose à un risque d'arrêt respiratoire en rêve.

L'apnée endormie est divisée en:

  1. obstructive,
  2. central,
  3. mixte

La principale cause de l'apnée obstructive est le rétrécissement anatomique des voies respiratoires supérieures (obstruct - pour empêcher le passage, pour bloquer le passage, de l'anglais). Les patients maintiennent les mouvements de la poitrine, mais l'air passe mal par les voies respiratoires supérieures.

Pour l'apnée centrale se caractérise par l'absence de mouvements respiratoires et de circulation d'air. Une arrestation respiratoire est due à une violation des mécanismes centraux de sa réglementation. Ces troubles résultent de lésions organiques du tronc cérébral, d'effets sur le cerveau de poliomyélite post-encéphalique, de paralysie du daifragm ou de nombreuses autres causes, pour la plupart desquelles ne sont pas remédiables.

Résumé

Les fonctions de sommeil et de veille ne peuvent être considérées comme allant de soi. Rien ne garantit que votre nuit de sommeil sera toujours calme et bien remplie, offrant repos, rafraîchissement et encouragement pour toute la journée à venir.

Les troubles du sommeil constituent rarement une menace pour la vie, mais ils affectent la qualité de la vie et méritent donc une attitude sérieuse à leur égard. Si votre personne la plus proche a commencé à ronfler, ne vous précipitez pas pour le voir et le pousser sur le côté, écoutez mieux sa respiration. Le ronflement et l'apnée accompagnent souvent un trouble grave de la santé, le bruxisme.

À propos des méthodes de prévention du ronflement, des exercices efficaces et des exercices de respiration qui vous aideront à vous débarrasser d'une maladie dangereuse, lisez ici.

SICK: «Docteur, je ronfle si fort que je me réveille! Que devrais-je faire? "

MÉDECIN: «Prenez ce médicament au coucher. Si cela ne vous aide pas, essayez de dormir dans une autre pièce... "

Matériaux utilisés du livre A. Borbeli "Le secret du sommeil".


Elena Valve pour le projet Sleepy Cantata.

L'article est protégé par le droit d'auteur et les droits connexes. Toute utilisation du matériel n'est possible qu'avec un lien actif vers le site.
Sna-kantata.ru!

Dans les publications suivantes:

  • Le ronflement: comment guérir. Recettes de médecine traditionnelle et traditionnelle.
  • Des exercices simples pour les muscles du ciel et du larynx aideront à se débarrasser du ronflement.
  • Avez-vous serrer les dents dans votre sommeil? Gymnastique pour les mâchoires.
  • L'apnée peut provoquer une attaque de paralysie du sommeil.
  • Gémissements dans un rêve: causes, conséquences.
  • Les effets de l'insomnie et d'un sommeil insuffisant entraînent une démence précoce et la maladie d'Alzheimer.

Apnée du sommeil

Un arrêt temporaire de la respiration pendant le sommeil apparaît chez une personne sur cinq. Lorsque cela perturbe le processus d'oxygène dans les poumons et que le sommeil empire. En outre, une telle personne apporte souvent beaucoup de désagréments aux autres. Les médecins disent que dans un rêve, un arrêt respiratoire peut survenir chez une personne, quel que soit son sexe ou son âge.

C'est important! L'absence de traitement rapide de la maladie entraîne sa transition vers la phase chronique et le développement de complications dangereuses pour la santé de la personne.

Ainsi, chaque personne devrait connaître les principaux symptômes de cette maladie. Cela aidera à contacter rapidement le médecin, qui répondra plus précisément à la question de savoir ce qu'est l'apnée.

Arrête de respirer dans un rêve. Mythe ou réalité

Le syndrome d'apnée est considéré comme une maladie. Quand cela diminue la quantité d'air qui pénètre dans les poumons. Un arrêt temporaire de la respiration dure environ 10 secondes.

L'apnée du sommeil survient pendant le sommeil profond et si une personne ronfle. Pendant cette période, les tissus mous du larynx sont à l'état le plus détendu.

Ainsi, ce sont les ronflements qui contribuent au développement de la maladie.

Saviez-vous que l'apnée est divisée en types

Les médecins distinguent environ 3 types de la maladie:

  1. Central. Lorsque cela est dû au manque d'effort respiratoire dans les poumons ne reçoit pas la quantité d'air requise.
  2. Obstructive. Lorsque cela se produit, une obstruction temporaire dans les voies respiratoires.
  3. Mixte ou complexe. Il se caractérise par un mélange de caractéristiques des types précédents.

Considérez chacune des espèces plus en détail.

Le développement du type central de la maladie

L'apnée centrale est considérée comme très dangereuse par les médecins, car elle cesse complètement de respirer. Les stimuli respiratoires ne sont pas suffisamment actifs, le flux oronasal et les efforts respiratoires sont absents.

Maladie obstructive

Avec elle, une personne ferme les voies respiratoires au moment d'un soupir, mais en même temps, le flux oronasal et les efforts respiratoires demeurent.

L'apnée obstructive du sommeil présente les symptômes typiques suivants: une personne ne dort pas bien, elle se réveille souvent la nuit. Pendant la journée, il a constamment envie de dormir, alors il bâille souvent et ne peut pas travailler normalement, il est souvent gêné par la migraine. Dans ce type de syndrome d'apnée, l'impuissance et l'hypertension se développent souvent.

Type de maladie mixte ou complexe

Cette apnée du sommeil est caractérisée par un mélange de signes d'une espèce centrale et obstructive.

Leur fréquence entraîne l’émergence d’une maladie telle que l’hypoxémie respiratoire. Avec l'apnée de ce type de patient, il y a de fréquents sauts de pression artérielle et un changement rapide du rythme et de la fréquence des contractions du muscle cardiaque.

C'est important! Il est à noter que cette forme de la maladie est caractérisée par le développement de complications graves chez l'homme, dont il est très difficile de se débarrasser. Il est donc important que le patient se souvienne que les crises d’apnées fréquentes sont très dangereuses pour la santé humaine et qu’elles ne nécessitent pas de reporter la visite au médecin.

Signes nécessitant une attention urgente

Les médecins tous les symptômes de l'apnée sont divisés en 2 types: jour et nuit.

Les signes de jour devraient inclure:

  • une forte diminution de la concentration;
  • le développement de la somnolence et de l'apathie;
  • la présence de maux de tête fréquents et de sécheresse dans la bouche;
  • l'apparition de douleurs dans le cœur et le manque d'attirance pour le sexe opposé;
  • développement de l'impuissance et des sautes d'humeur soudaines.

Les signes nocturnes du développement d’une maladie dangereuse chez une personne incluent:

  • le ronflement et les troubles du sommeil;
  • réveils brusques d'une personne la nuit en raison de l'incapacité d'inhaler;
  • le développement de l'énurésie nocturne et l'apparition de rêves réalistes;
  • l'apparition de crises de peur et d'insomnie;
  • augmentation de la salivation et grincements de dents constants;
  • transpiration accrue.

Attention: ces facteurs augmentent le risque d'insuffisance respiratoire.

Les médecins soulignent plusieurs raisons qui ont conduit à l'apparition de l'apnée.

Le principal est que la personne est en surpoids (en particulier l'obésité de 2 degrés et plus, avec un IMC supérieur à 35). Il augmente la quantité de tissu adipeux dans le larynx. De ce fait, la perméabilité dans les voies respiratoires se rétrécit et, dans un rêve, chez l'adulte, la respiration cesse.

Pour des raisons supplémentaires conduisant à une cessation de la respiration dans un rêve, inclure:

  1. la présence de mauvaises habitudes et d'abus d'alcool;
  2. pauvre hérédité;
  3. la présence de pathologies dans la partie antérieure du crâne;
  4. développement de maladies congénitales graves chez l'homme.

Fait! L'apnée du sommeil apparaît souvent chez les nouveau-nés et les prématurés.

Les causes de l'apnée du sommeil chez les enfants sont associées à une augmentation de la taille des amygdales, à une congestion nasale et à une exacerbation de la réaction allergique.

Spécialiste à visiter

Souviens toi! Si une personne ne respire souvent pas la nuit et ne ronfle pas, il convient de la montrer à un médecin.

C'est lui qui produira le traitement de l'apnée du sommeil. Les patients se demandent souvent quel genre de médecin peut guérir cette maladie complexe.

Dans un premier temps, le thérapeute traite du diagnostic de l'apnée.

Pendant le traitement, il effectue une enquête et examine le patient, identifie les causes de la survenue d'un tel phénomène, tel qu'une attaque d'apnée. En outre, il peut recommander au patient, changer son mode de vie et commencer à prendre des médicaments spécifiques pour le traitement de l'apnée du sommeil.

Si une personne souffre de maladies chroniques dans la cavité nasale, ainsi que dans la gorge et le larynx, elle devrait contacter l'otolaryngologue. C'est lui qui prescrit la chirurgie pour le patient.

Si un patient présente des anomalies dans la structure de la mâchoire, qui sont à l'origine du syndrome d'apnée du sommeil, il doit consulter le dentiste traitant. Ce sont eux qui réalisent le plastique maxillaire, et les applicateurs intra-oraux sont fabriqués.

L'étude des causes de l'apnée du sommeil et du développement de l'insomnie est réalisée par un somnologue.

L'apnée comme diagnostic

Le fait qu'une personne développe l'apnée du sommeil est généralement remarqué par ses proches. Cependant, seuls leurs témoignages permettent d'identifier la maladie, ce qui est impossible.

Des méthodes supplémentaires de diagnostic de la maladie incluent la réalisation de polysomnographie. Un tel diagnostic d'apnée est réalisé dans un laboratoire du sommeil. Le patient dort simplement et l'appareil enregistre les données. Avec ce diagnostic, la respiration, le niveau d'oxygène fourni au sang et le degré d'activité cérébrale sont déterminés.

En outre, le patient est étudié cardiogramme et mouvement des yeux.

Après le diagnostic, le spécialiste détermine la présence d’arrêts de l’activité respiratoire pendant le sommeil et détermine la gravité de la maladie.

En outre, le spécialiste détermine un traitement efficace supplémentaire de cette maladie.

La chirurgie en tant que traitement pour un arrêt respiratoire. Quand ne pas s'en passer

Le plus souvent, le traitement de l'apnée du sommeil repose sur une intervention chirurgicale. La nécessité de la conduire est déterminée uniquement par le médecin traitant sur la base des tests soumis par le patient et étudiant la structure de son larynx.

C'est important! L'opération est réalisée dans le cas où les méthodes de traitement conservatrices ne donnaient pas l'effet souhaité.

Les principaux types d’opérations chirurgicales réalisées lors du développement de l’apnée du sommeil incluent:

  1. Amygdalectomie. Elle se caractérise par l'élimination des amygdales, qui deviennent souvent une source d'inflammation.
  2. Conchotomie Il est utilisé pour réduire ou éliminer complètement la concha.
  3. Polyectomie Il se caractérise par l'élimination des polypes situés dans la cavité nasale.
  4. Correction plastique du septum nasal.
  5. Installation d'implants palataux. Système Pilar couramment utilisé. Il se caractérise par l'installation de petits implants cylindriques qui soutiendront et renforceront le palais mou.
  6. Conduire uvulopalatofaringoplastiki. Elle se caractérise par l'élimination des amygdales, de certaines parties de la luette et de tissus extra-pharyngiens.
  7. Somnoplastie. L'opération est basée sur le plastique du palais mou.
  8. La mise en œuvre de la myotomie dans la région du muscle de la langue chinoise. Il se caractérise par une dissection du muscle de la langue chinoise.
  9. Ostéotomie de la mâchoire supérieure et inférieure. Il se caractérise par l'extension de la zone faciale moyenne, la partie inférieure du visage et le ciel à l'avant.
  10. Protocole chirurgical Riley-Powell-Stanford. Cette opération comprend 2 étapes. La première comprend l'uvulopalatofaringoplastie. La deuxième étape implique la myotomie du muscle génioglossal.
  11. Trachéotomie Cette étape est caractérisée par une opération visant à éliminer les troubles anatomiques localisés dans les voies respiratoires supérieures.

Arrêtez de respirer et de prendre des médicaments. Compatible ou non

Ils sont généralement utilisés comme méthode auxiliaire de la thérapie principale. Le plus souvent, le traitement du ronflement et de l'apnée du sommeil est effectué par des spécialistes à l'aide de médicaments spéciaux. Ceux-ci incluent Silence, Asonor et Dr. Snore. Ils ont un effet atténuant sur la membrane muqueuse du larynx. Ceci est réalisé grâce aux huiles essentielles qui entrent dans leur composition.

Plus en détail pour répondre à la question de savoir comment guérir cette maladie dangereuse sans chirurgie, ne peut être qu'un spécialiste expérimenté.

Méthodes modernes de traitement de l'insuffisance respiratoire

Le traitement des formes graves d'apnée chez l'adulte est réalisé par traitement par CPAP. Il repose sur la création d'une pression positive dans les voies respiratoires supérieures et son maintien ultérieur à l'aide d'un appareil spécial.

Fait! Les médecins sont considérés comme la méthode la plus efficace pour lutter contre la maladie.

Cet appareil comprend un compresseur spécial et un masque que l'on pose sur le visage du patient. Le compresseur maintient une pression spéciale et fournit de l'air aux poumons. Grâce à l'utilisation du dispositif, la luette, le rideau palatin et la racine de la langue prennent la position nécessaire dans laquelle l'anneau pharyngé est constamment en expansion.

Souviens toi! La pression dans l'appareil est fixée par le médecin traitant.

Après le traitement par CPAP, une personne peut effectuer le traitement de la maladie à domicile. Ce dispositif patient est utilisé la nuit.

Si un patient présente une forme bénigne de la maladie, le dispositif est utilisé 3 à 5 fois par jour.

Avec une forme grave de la maladie, il doit être utilisé tous les jours.

Par rapport aux autres traitements pour arrêt respiratoire pendant le sommeil, le traitement par CPAP présente plusieurs avantages:

  • l'homme se débarrasse du ronflement;
  • il améliore le sommeil et l'insomnie disparaît;
  • il se sent mieux
  • Il se débarrasse de la somnolence, son humeur et ses performances s’améliorent;
  • Il a des douleurs dans la tête, il se sent reposé après son réveil.

Les inconvénients de la thérapie CPAP incluent:

  • l'apparition de gêne due à l'utilisation constante du masque;
  • la présence d'irritation à la surface du visage;
  • apparition de congestion nasale et difficulté à respirer;
  • la présence de maux de tête fréquents et d'inconfort dans l'abdomen.

Quand on peut se passer d'un docteur

Tous les moyens qui aident à se débarrasser de la cessation de la respiration dans un rêve, peuvent être divisés en plusieurs types:

  1. Bandes nasales spéciales. Ils peuvent être achetés à la pharmacie. Ils contribuent à l'expansion des ailes du nez et augmentent la quantité d'air inhalé. En conséquence, il pénètre en grand nombre dans les poumons humains.
  2. Utilisation de remèdes en aérosol spécialement conçus pour traiter l’apnée. Ces préparations contiennent généralement des huiles essentielles naturelles qui aident à ramollir la muqueuse laryngée.
  3. L'utilisation de médicaments intra-buccaux. Ces médicaments visent à augmenter le tonus musculaire général du pharynx.

De plus, afin de répondre à la question de savoir comment traiter l'apnée à domicile, les médecins recommandent à tous les patients de respecter les règles simples suivantes:

  • Surveillez votre poids et faites du sport.
  • Éliminer complètement toutes les mauvaises habitudes.
  • Ne prenez pas de grandes quantités de drogues.
  • Dormir mieux sur le côté et lever la tête légèrement en avant.
  • Poursuivre avec soin l'hygiène nasale et pharyngée.
  • En présence de maladies chroniques en temps opportun pour les traiter.
  • En cas de problèmes respiratoires, utilisez des médicaments et des dispositifs intra-buccaux qui le normalisent.

Apnée et médecine traditionnelle. Tous, cependant, sur l'utilisation de remèdes populaires

La plupart des gens disent que l'apnée du sommeil peut être guérie à l'aide de remèdes populaires:

  1. Au départ, une personne peut cuire de jeunes carottes. Avant de manger, vous devez manger de 1 à 2 morceaux. L'effet thérapeutique est atteint 1 mois après utilisation.
  2. Faire une teinture sur la base d'une feuille de chou et 1 cuillère à café de miel. La composition résultante de 1 cuillère doit être consommée avant le coucher. Ce traitement est effectué dans un délai d'un mois.
  3. Préparez une décoction à base d'herbes médicinales. Pour le bouillon, vous devez mélanger des particules de racine de sabelnik, de menthe, de prêle, de sureau noir et de bardane. 1 cuillère à soupe d'herbes hachées doit être versé 250 ml d'eau bouillie. La composition résultante doit être refroidie et consommée 1 cuillère à soupe jusqu'à 4 fois par jour.

L'apnée du sommeil est un phénomène très dangereux, souvent sous-estimé par les médecins et les patients. Son apparition chez le nouveau-né est particulièrement dangereuse. À cet égard, les parents qui ont remarqué que leur enfant ne respire pas régulièrement devraient immédiatement consulter un médecin et recevoir un traitement approprié.