Prolapsus de l'utérus

En interne, le dispositif de l'appareil reproducteur du corps féminin est difficile mais harmonieux. Violation de l'interaction de certaines parties du système en raison de l'âge et des changements hormonaux, des facteurs externes conduisent à l'apparition de pathologies gynécologiques. L'un d'eux est le prolapsus de l'utérus. Comment cette maladie se manifeste-t-elle, quelles sont ses complications? Apprenez à traiter la pathologie et à faire pour réduire le risque de développement.

Types de prolapsus de l'utérus

À l'intérieur du corps féminin, l'utérus est soutenu par les muscles du bassin, l'appareil ligamentaire. Lorsque les ligaments s'affaiblissent, l'organe commence à descendre, descendant dans le vagin. En gynécologie, divers degrés de pathologie et leurs types sont classés:

  • Prolapsus partiel - l'utérus est complètement ou partiellement dans le vagin;
  • prolapsus complet (prolapsus) - le corps de l'utérus est entièrement à l'extérieur du vagin;
  • rectocèle - naufrage, l’utérus tire le mur de la vessie derrière lui;
  • cystocèle - un prolapsus se produit avec la paroi antérieure du rectum.

Complète

Un tel prolapsus de l'utérus est considéré comme le cinquième (dernier) degré de gravité de la pathologie, il est diagnostiqué visuellement, car avec un prolapsus total, tout l'organe dépasse les limites du vagin. La perte complète se produit rapidement à la suite d'une blessure, d'un accouchement difficile, d'une tension pendant le levage. Peut-être avec la connivence de la patiente, quand elle ne consulte pas le médecin à temps. Le traitement est indiqué uniquement chirurgical.

Partielle

Le prolapsus de l'utérus se produit avec une progression progressive dans le canal vaginal. Alors que le corps ne sort pas complètement, ils parlent de prolapsus partiel (incomplet), sont classés comme suit:

  1. La phase initiale est le prolapsus du col utérin, son entrée dans le canal vaginal.
  2. Stade intermédiaire (omission partielle) - l’utérus entre dans le vagin, n’est visible de l’ouverture vaginale qu’à la tension (tension).
  3. Prolapsus incomplet du col utérin - le col utérin est visible depuis l'ouverture vaginale, mais le corps de l'utérus reste dans le canal vaginal même pendant l'anxiété.

Raisons

Les facteurs externes et internes suivants provoquent cette pathologie:

  • affaiblissement du tonus musculaire lié à l'âge;
  • les tumeurs;
  • accouchement grave, traumatisme à la naissance;
  • grossesse multiple;
  • l'obésité;
  • constipation chronique;
  • chirurgie gynécologique;
  • toux chronique;
  • travail physique pénible;
  • certains sports (haltérophilie).

Principaux signes et symptômes

Possibilité de symptômes directs et indirects de pathologie. Souvent, les symptômes sont absents dans un état calme, mais ils se manifestent avec anxiété. Les signes indiquant un prolapsus utérin sont les suivants:

  • douleur au bas du dos et au bas-ventre;
  • inconfort pendant la miction et la défécation;
  • sensation de corps étranger dans le canal vaginal;
  • l'apparition de décharge;
  • rapports sexuels douloureux;
  • troubles de la menstruation;
  • incontinence d'urine, fèces, gaz intestinal.

Diagnostics

Le prolapsus génital est diagnostiqué lors de l'examen initial. Si le médecin détecte une luxation de l'utérus en palpant, il demande au patient de tirer, puis effectue une étude pour déterminer le déplacement des parois du vagin, du rectum et de la vessie. Des diagnostics de haute qualité aident à distinguer cette maladie des kystes vaginaux, de l'inversion utérine et du ganglion du myome. Pour cela, un examen supplémentaire est effectué par un urologue et un proctologue (la présence de rectocèle, cystocèle est déterminée).

Pour déterminer l'étendue de la maladie, prescrire des méthodes d'examen supplémentaires:

  • Échographie;
  • l'hystérosalpingoscopie;
  • colposcopie;
  • urographie excrétrice;
  • tomographie par ordinateur;
  • Bakposev;
  • coups sur la flore.

Méthodes de traitement du prolapsus de l'utérus

Les patients reçoivent un traitement spécifique en fonction de la gravité de la pathologie:

  1. Thérapie conservatrice. Conduit aux degrés initial et secondaire du prolapsus génital. Comprend le traitement avec des médicaments prescrits en présence de symptômes spécifiques et de maladies associées. Cela peut être: massage, renforcement des ligaments pelviens, bandage, pessaire, tampons.
  2. L'intervention chirurgicale est le traitement le plus efficace. Dans les cas graves (chez les patients âgés), l'utérus est enlevé et, dans le cas de pathologies modérées, des méthodes chirurgicales sont utilisées pour restaurer l'appareil ligamentaire de l'utérus.
  3. Autres méthodes L'utilisation de la médecine traditionnelle (phytothérapie) a un effet auxiliaire dans le traitement du prolapsus génital. Gymnastique montrée, renforçant les ligaments du bassin, les muscles du vagin.

Traitement conservateur sans chirurgie

Le traitement thérapeutique du prolapsus utérin est présenté dans deux cas:

  1. Lorsqu'il est possible de remettre l'organe dans sa position normale sans intervention chirurgicale. Ils traitent le prolapsus utérin sans chirurgie. Pour ce faire, utilisez les moyens de renforcement des muscles du plancher pelvien: hormones, massage gynécologique, gymnastique spéciale.
  2. Lorsqu'il est nécessaire de soutenir l'utérus à un certain stade de prolapsus, afin de ne pas aggraver la pathologie antérieure à la chirurgie. Utilisez la méthode d'insertion de l'anneau utérin (pessaire), qui fixe l'utérus, attribuez le port d'un bandage.

Dans tout traitement thérapeutique du prolapsus génital, les patients se voient prescrire un régime qui soulage la constipation. Il est souvent recommandé d'utiliser un mode de fonctionnement réduit, de limiter l'activité physique, d'éliminer l'haltérophilie. Si la pathologie est accompagnée d'autres maladies (processus inflammatoires, infections et autres), elles sont traitées avec des médicaments spéciaux.

Intervention chirurgicale

Si le traitement conservateur est inefficace ou si le patient a recours à un médecin à un stade sévère de la maladie, un traitement chirurgical est appliqué. Pendant la chirurgie, on utilise un accès vaginal (incision à l'intérieur du vagin) et laparoscopique (perforations de l'abdomen). Après avoir déterminé le degré de prolapsus utérin, la présence (absence) de rectocèle, de cystocèle et de pathologies associées, le médecin choisit un certain type d’opération (il y en a plus de cent). Quelques types de traitement chirurgical:

  1. Enlèvement de l'utérus.
  2. Colporrhaphy, au cours de laquelle renforcent les parois du vagin.
  3. La colpopérinéoplastie est une opération visant à suturer les muscles du canal vaginal et du périnée.
  4. Raccourcissement chirurgical des muscles de l'appareil ligamentaire de l'utérus.
  5. Correction robotique de la position de l'utérus.
  6. Installation d'implants maillés assurant la fonction de soutien de l'utérus du squelette (promotion de la fixation par laparoscopie facilitée, plicature des ligaments sacro-utérins, sacrovaginopexie maillée)

Remèdes populaires

La thérapie non traditionnelle est un traitement auxiliaire du prolapsus utérin. Les décoctions et les infusions d'herbes sont utilisées pour les bains, les tampons et les douches buccales. La tâche principale de traiter avec des remèdes populaires est de renforcer les muscles vaginaux à la maison. Voici quelques recettes pour ces traitements auxiliaires:

  1. L'infusion de gentiane (une cuillère d'herbes par tasse d'eau bouillante) doit être prise deux fois par jour, 30 à 40 minutes avant les repas.
  2. Bain au pissenlit. 20 g de feuilles insistent dans un seau d'eau chaude pendant 10 minutes. Versé dans le bain, allongez-le pendant environ 20 minutes.
  3. Collection d'herbes (tilleul, aulne, myrtille, mélisse). Deux cuillères du mélange est versé dans un verre d'eau bouillante. Toute l'infusion est bue par jour en trois visites. Collection imprimée trois semaines.
  4. Coquilles d'oeufs pilées (5 oeufs) avec du citron (9 morceaux). Citrons finement coupés, mélangés à la coquille, insistent 4 jours, décanter. Prenez 50 grammes deux fois par jour jusqu'à ce que le mélange soit terminé.
  5. Une infusion de coings (1 partie de fruit pour 10 parties d’eau) est préparée dans le bain de vapeur, à boire sous forme de thé.
  6. Les racines de lis blanc (2 cuillères à soupe de poudre pour 2 tasses d'eau bouillante) insistent 12 heures, filtrer, boire trois fois par jour pendant une heure avant les repas.
  7. Douche avec de l'écorce de chêne (70 g pour 2 litres d'eau). Le mélange est bouilli pendant 2 heures, utilisé pour les douches quotidiennes pendant un mois.
  8. Bain aux pignons. Un verre de noix est bouilli dans deux litres d'eau pendant une heure. Verser le bouillon dans le bain, y reposer pendant 15 minutes.

Que faire avec un prolapsus de l'utérus dans la vieillesse

L’affaiblissement naturel de l’appareil ligamentaire du pelvis lié à l’âge et le niveau insuffisant d’œstrogènes provoquent le prolapsus et le prolapsus complet de l’utérus chez les femmes âgées. Les médecins considèrent que l'intervention chirurgicale est le moyen de traitement le plus efficace, y compris le prélèvement d'un organe. Si l'opération est contre-indiquée pour une raison quelconque, les patientes sont placées sur des anneaux utérins. Souvent prescrit un traitement médicamenteux (hormonal). Il est recommandé d'éviter tout effort physique, de suivre un régime qui élimine la constipation, de faire de la gymnastique spéciale.

Complications possibles et conséquences

Traitement inopportun du prolapsus génital, négligence pathologique, non-respect des recommandations du médecin après une intervention chirurgicale, dur labeur, alimentation inadéquate pouvant entraîner des complications:

  • endocervicitis;
  • gonflement, ulcères du vagin et du col utérin;
  • risque d'infection;
  • saignement de contact;
  • les varices;
  • atteinte, ulcération du corps de l'utérus prolabé;
  • développement de la cystite;
  • les escarres des parois du canal vaginal;
  • violation des anses intestinales.

Prévention des maladies

Les changements liés à l'âge, l'accouchement difficile, un effort physique élevé et d'autres facteurs provoquants n'excluent pas le prolapsus génital. Si possible, pour éviter l'apparition et le développement de cette pathologie, il est nécessaire de subir des examens gynécologiques périodiques et d'observer les mesures préventives:

  • réglementer l'activité physique;
  • suivre un régime qui élimine la constipation;
  • ne soulevez pas de poids;
  • effectuer une série d'exercices pour restaurer l'élasticité des muscles du vagin et des ligaments;
  • prêter attention aux blessures et aux larmes post-partum.

Vidéo: Prolapsus génital et prolapsus de l'utérus chez la femme

Regardez une vidéo à partir de laquelle vous découvrirez ce qui se cache derrière le terme «prolapsus des organes génitaux», quelle est la probabilité que cette pathologie se développe chez des femmes de différents âges, ce qui est capable de la provoquer. Le praticien vous dira quelles méthodes de traitement sont utilisées, comment se produit un retour opéré de l'organe à son état normal. Découvrez dans la vidéo ce que les femmes devraient faire pour minimiser les risques de pathologie.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Méthodes de traitement du prolapsus utérin chez les femmes âgées

Le corps de la femme retient l'utérus à l'aide des muscles internes. S'ils s'affaiblissent, l'organe, perdant son soutien, avance lentement dans le vagin. Les experts distinguent ces types de maladies:

  • prolapsus partiel - l'utérus ne s'étend pas au-delà du vagin;
  • prolapsus - l'organe est complètement sorti du vagin;
  • rectocèle - prolapsus de l'utérus et de la vessie;
  • cystocèle - en descendant, l'organe tire la partie antérieure du rectum.

Prolaps

Ce type de pathologie utérine est le cinquième et le plus grave stade de la maladie. Il est facile de diagnostiquer ce type, cela peut même être fait visuellement. À ce stade, l'organe tombe complètement du vagin, cela se produit instantanément et est une conséquence de blessures, d'accouchement difficile ou de charge excessive. Dans ce cas, seul un traitement chirurgical est autorisé.

Retombées partielles

L'abaissement du corps se fait progressivement, il est avancé par le canal vaginal, mais ne dépasse pas ses frontières. Cette espèce a plusieurs étapes:

  • l'initiale - l'entrée du col utérin dans le canal vaginal;
  • moyen - l'utérus est vu du périnée avec une tension musculaire;
  • Prolapsus incomplet - le col utérin est visible du vagin sans tension, mais l'utérus reste dans le canal vaginal.

Les symptômes

[bannière adrotate = "4"] Pour obtenir de l'aide médicale rapidement, vous devez être en mesure d'identifier les symptômes de prolapsus de l'utérus. Les principaux signes de prolapsus partiel ou complet d'organes chez les femmes âgées comprennent:

  • Sévère inconfort dans la région des organes pelviens, donnant au bas du dos. Accompagné d'une douleur douloureuse, qui augmente avec une position assise longue et diminue légèrement avec un changement de posture.
  • Sentiments d'un objet étranger à l'intérieur du vagin.
  • Problèmes avec l'administration des besoins naturels.
  • Marche difficile.
  • Inflammation du système génito-urinaire.
  • Flux sanguin réduit, ce qui conduit au développement de varices.

Souvent, les femmes ne savent pas quoi faire quand un utérus tombe, et atténuent simplement les symptômes avec des médicaments. L'utilisation à long terme de telles mesures est lourde d'omission complète de l'utérus, qui n'est éliminée qu'avec l'aide de la chirurgie.

Raisons

Si, à un jeune âge, l’apparition d’une telle pathologie a peu de raisons, il ya beaucoup de problèmes après 55 ans, qui peuvent avoir pour conséquence le prolapsus de l’utérus. Ces raisons incluent:

  • Les conséquences de l'accouchement, surtout si la femme a plus de 2 enfants. Le travail fréquent provoque une diminution de l'élasticité et du tonus des muscles qui retiennent l'utérus. En conséquence, le tissu s'affaiblit et l'utérus est déplacé.
  • Le surpoids est souvent un signe de changements hormonaux et de l’apparition de la ménopause. Les kilogrammes supplémentaires exercent une forte pression sur les organes pelviens, ce qui entraîne leur déplacement.
  • La constipation - un problème qui touche beaucoup de femmes âgées, provoque une pathologie utérine en raison de tentatives fréquentes générant une pression intense dans la cavité abdominale.
  • Mauvais mode de vie. Les habitudes néfastes, les exercices excessifs et la malnutrition affectent non seulement le bassin mais également tout le corps.
  • Blessures aux organes pelviens, qui entraînent une déformation des organes internes.
  • Prédisposition héréditaire à la pathologie.

Diagnostic de la maladie

Si un prolapsus utérin survient, que doit-on faire en premier? Cette question inquiète très souvent les patients: ils commencent à chercher eux-mêmes la cause ou utilisent des méthodes de traitement indépendantes. Mais pour diagnostiquer avec précision la pathologie, un spécialiste doit soigneusement étudier les symptômes de prolapsus de l'utérus. À l'aide de la palpation, le médecin peut détecter une luxation utérine et demander à la femme de fatiguer les muscles du bassin afin de déterminer le degré de luxation du rectum et de l'urine. Pour un meilleur diagnostic, le patient est examiné non seulement par un gynécologue, mais également par un urologue et un proctologue.

En outre, les procédures suivantes sont effectuées:

  • échographie;
  • l'hystérosalpingoscopie;
  • colposcopie;
  • l'urographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • culture bactérienne;
  • coups sur la flore.

Grâce à des diagnostics rapides et de haute qualité, la patiente pourra éviter une intervention chirurgicale en préservant l'utérus.

Thérapie

Le traitement du prolapsus de l'utérus est fait en fonction de la gravité de la maladie. Il implique à la fois une thérapie médicale et conservatrice, ainsi que la chirurgie.

Méthodes traditionnelles

Prouvé l'efficacité du traitement conservateur du prolapsus de l'utérus chez les femmes âgées est réalisée dans le diagnostic à un stade précoce. Le traitement implique l’utilisation de médicaments pour éliminer ou supprimer les symptômes associés. Cela implique également l’utilisation de mesures telles que l’installation d’un anneau utérin (pessaire) ou d’un bandage pour soutenir l’utérus, la nomination de tampons spéciaux ou la tenue de séances de massage thérapeutique.

Traitement avec chirurgie

La chirurgie est le moyen le plus efficace de traiter le prolapsus utérin. En présence des dernières étapes, la décision du prélèvement complet de l'organe. Si la pathologie a un stade initial ou moyen, alors l'opération rétablit le tissu et l'appareil ligamenteux de l'utérus. Souvent, la chirurgie est pratiquée lorsque l’inefficacité d’un traitement conservateur ou lorsqu’une femme en retard cherche de l’aide.

  • retrait complet de l'utérus;
  • renforcer les parois du vagin avec colpographie;
  • raccourcir les muscles vaginaux et périnéaux;
  • correction de la position de l'utérus;
  • installation des implants de soutien.

Exercices avec un utérus abaissé

L'exercice est devenu un moyen populaire de traiter le prolapsus utérin chez les femmes âgées. Le plus célèbre est le complexe de Kegel. Ces exercices visent à améliorer l'élasticité et à renforcer les muscles vaginaux. Pour prophylactique et thérapeutique comprennent:

  • Exercice pour arrêter d'uriner. À chaque miction, essayez de forcer et de maintenir le jet. Ainsi, en réduisant et en relaxant le vagin, une femme renforce ses muscles.
  • Exercice pour les muscles du bassin. Elle consiste à resserrer et à abaisser les muscles du bas-ventre à un rythme rapide et clair.
  • Exercice "montée". Il consiste en un resserrement en douceur et une relaxation des muscles vaginaux.
  • "Popping". Implique la simulation d'efforts génériques, mais avec moins d'effort.


Pour un effet positif et durable, le complexe doit être effectué régulièrement pendant une longue période. En plus de ce complexe physique, il est recommandé aux femmes âgées de pratiquer des exercices de gymnastique, par exemple:

  • Visite à pied Renforce les organes pelviens et pompe les groupes musculaires, mais cela demande un petit effort.
  • Steps - le meilleur simulateur sportif. L'augmentation des marches, ou même à travers l'une d'elles, favorise la circulation du sang dans les organes pelviens.
  • "Vélo". L'exercice est fait en supination avec les jambes pliées aux genoux. Les jambes répètent les mouvements cyclistes.
  • Élévation des fesses. L'exercice est effectué en décubitus dorsal avec les jambes pliées et posées au sol. Il consiste à relever le bassin et à revenir à sa position initiale. Il aide également à renforcer les muscles fessiers.
  • Natation Un effet bénéfique sur le corps féminin, car il renforce tous les groupes musculaires.

Bien entendu, l’exercice modéré ne pourra pas guérir le prolapsus de l’utérus, mais empêchera son développement.

Médecine populaire

Beaucoup de femmes s'inquiètent de ce qu'il faut faire en cas de prolapsus de l'utérus chez les personnes âgées. Les remèdes populaires viennent souvent à la rescousse, mais avant de traiter une pathologie avec son aide, vous devriez toujours consulter un spécialiste afin de ne pas vous nuire. Les recettes folkloriques sont très diverses et impliquent non seulement des décoctions et des infusions, mais également des douches douces, des fito-bains et des tampons spéciaux. Fondamentalement, la thérapie populaire vise à renforcer les muscles vaginaux. Il existe plusieurs méthodes et moyens parmi les plus efficaces pour traiter une pathologie utérine:

  1. Gentiane Pour préparer l’infusion, cuire à la vapeur 1 cuillère à soupe du rhizome de la plante dans 280 à 300 ml d’eau bouillante. Après refroidissement, filtrez. Chaque jour, prenez 200 ml de perfusion 2 fois par jour pendant une demi-heure avant de manger.
  2. Phyto bain de pissenlit. Il sera nécessaire de remplir 20 g de feuilles broyées avec 5 à 6 litres d’eau bouillante. Le remède est infusé pendant 10 à 15 minutes et est ajouté à la salle de bain; le temps nécessaire à la fabrication de ces flocons d’alcool est de 15 à 20 minutes.
  3. Collection à base de plantes d'inflorescences de tilleul (50 grammes), de racine d'aulne (10 grammes), d'ashberry (70 grammes) et de mélisse (50 grammes). Deux cuillères à soupe du mélange ont versé 200 ml d'eau bouillante. Une heure plus tard, l'outil peut être vidé. La perfusion doit être consommée pendant 21 jours, 3 fois par jour, entre 100 et 120 ml. Ensuite, vous avez besoin d'une pause de deux semaines, après quoi le cours peut être répété.
  4. Coquille d'oeuf et citron. Vous avez besoin d'une coquille de 5-6 œufs et de 10 citrons. Agrumes finement hachées, mélangées à la coque, moulues en poudre. Le mélange insiste pendant 4 jours en remuant de temps en temps. Ajoutez ensuite 0,5 litre de vodka et laissez encore 5 jours. La teinture est filtrée et prise 50 g 2 fois par jour.
  5. Douce infusion d'écorce de chêne. Il faudra 4 cuillères à soupe d'écorce broyée pour 2 litres d'eau froide. Le mélange est mis à feu moyen et bouilli pendant 2 heures. Après refroidissement, vous pouvez filtrer le bouillon. Le lot résultant est divisé en trois procédures. Utilisez tous les jours pendant un mois.

Il faut se rappeler qu’il est impossible d’abuser des remèdes populaires, car ils ne sont pas capables de guérir complètement la maladie. En cas d'anomalie ou de détérioration, consulter un médecin.

Prévention

Tout au long de la vie, le corps d'une femme est exposé à des facteurs environnementaux négatifs. Pour prévenir l'apparition de pathologies dangereuses, vous devez suivre des mesures préventives. Ceux-ci comprennent:

  • examen par un gynécologue au moins une fois tous les six mois;
  • éviter les efforts physiques excessifs et soulever des objets lourds;
  • des aliments sains pour prévenir la constipation;
  • exercices qui améliorent l'état des muscles vaginaux.

Il est nécessaire de surveiller l'évolution des blessures subies plus tôt dans le processus de travail. De simples mesures préventives aideront à éviter les problèmes de santé des femmes et à renforcer l’immunité globale du corps.

Symptômes et traitement du prolapsus utérin chez les femmes âgées

Le prolapsus est un déplacement pathologique de l'organe reproducteur au-delà de la périphérie du vagin. La maladie survient chez les femmes âgées de 50 à 55 ans qui ont donné naissance à 2 enfants ou plus (sans chirurgie) qui sont en période post-ménopausique. Le traitement du prolapsus utérin chez les femmes âgées est effectué selon les méthodes de la médecine officielle et traditionnelle.

Espèces

L'organe de reproduction chez la femme est maintenu en place par le tissu musculaire. Lorsqu'il s'affaiblit, l'utérus, qui a perdu son soutien, glisse jusqu'à la périphérie du vagin. Dans le même temps, il existe plusieurs types de hernie pelvienne:

  • partie du corps omise;
  • prolapsus - l'utérus est parti du vagin;
  • rectocèle - avec les organes génitaux de la femme, la vessie a coulé;
  • cystocèle - l'utérus tombé diminue les segments de la partie directe de l'intestin.

Abaissement partiel

L'utérus descend progressivement. En descendant, il ne s'étend pas au-delà du canal vaginal. Le processus d'omission franchit plusieurs étapes:

  1. L'initiale. Le col utérin pénètre dans le canal vaginal.
  2. Moyenne L'organe est visible dans le périnée lorsque le tissu musculaire est tendu.
  3. Omission incomplète. Le col de l'utérus est visible du vagin lorsque les muscles sont relâchés, mais l'utérus ne quitte pas le canal vaginal.

Prolaps

L'omission complète de l'organe génital est diagnostiquée par inspection visuelle. L'utérus tombe entièrement du vagin. Le phénomène se produit soudainement à la suite d'une blessure, compliqué par un accouchement, un effort physique insuffisant. Traiter le prolapsus uniquement par des méthodes chirurgicales.

Raisons

Chez les jeunes femmes, le développement de la hernie pelvienne n’est pas dû à beaucoup de raisons, mais l’âge suit progressivement son cours, de nombreux changements destructeurs se produisent dans le corps, entraînant le prolapsus de l’organe génital.

Le prolapsus de l'utérus chez les femmes âgées se développe sous l'influence des facteurs suivants:

  1. Les conséquences de l'accouchement. Les grossesses multiples aident à réduire l'élasticité et à affaiblir le tonus des tissus musculaires qui soutiennent l'utérus. Les muscles affaiblis ne sont pas capables de fixer l’organe dans sa position naturelle, cela lui permet de glisser vers le bas.
  2. En surpoids. Lorsque l'obésité développe un déséquilibre hormonal, survient une ménopause précoce. Un excès de poids exerce une pression excessive sur les organes situés dans le petit bassin, les obligeant à se déplacer.
  3. Constipation Avec les selles difficiles, les femmes plus âgées doivent pousser. Les tentatives conduisent à une augmentation de la pression intracavitaire et au développement d'une hernie pelvienne.
  4. Blessures. Les organes internes endommagés sont déformés et déplacés.
  5. Prédisposition génétique.
  6. Mode de vie L'alcool, le tabagisme, les drogues, une alimentation déséquilibrée, l'inactivité physique, une activité physique excessive nuisent au système urinaire et à d'autres organes.

Symptomatologie

Pour commencer le traitement à temps, vous devez savoir comment distinguer les symptômes de prolapsus de l'utérus des autres pathologies. Les principaux symptômes d'un utérus partiellement ou totalement tombé chez le patient âgé sont:

  1. Inconfort dans le bassin, irradiant vers la colonne lombaire. Les femmes souffrent de douleurs intenses, augmentant avec l’assise prolongée et les chutes après un changement de position du corps.
  2. Les patients sentent un corps étranger dans le vagin.
  3. Miction difficile, défécation, marche.
  4. Les organes de l'appareil génito-urinaire sont enflammés.
  5. Le flux sanguin est interrompu, sur fond de stagnation, des varices se développent.


Avec le prolapsus du col utérin, les femmes s'automédilament souvent. Ils atténuent les signes de la maladie avec des médicaments. Un traitement prolongé et incontrôlé entraîne une conséquence dangereuse: le prolapsus d'un organe. Seule l'opération le soulage.

Diagnostiquer

En effectuant la palpation, le gynécologue détecte un changement d'organe. Le degré de prolapsus est déterminé après la tension des muscles du patient. Les tentatives aident à identifier un changement dans la vessie et le tractus intestinal direct. En plus du gynécologue, le patient est examiné par un urologue et un proctologue.

Pour déterminer avec précision le type de perte formé, procédez comme suit:

  • Échographie pelvienne;
  • l'hystérosalpingoscopie;
  • colposcopie;
  • frottis sur la microflore;
  • examen bactérien;
  • IRM
  • urographie

Avec un diagnostic opportun et un traitement adéquat, les patients évitent une intervention chirurgicale afin de préserver l'organe génital.

Méthodes de médecine officielle

Le choix du traitement affecte la gravité de la maladie. La maladie est éliminée par des méthodes conservatrices et chirurgicales.

Le traitement thérapeutique est efficace au stade initial du développement de la pathologie. On prescrit aux femmes des médicaments qui peuvent éliminer les signes pathologiques. Se débarrasser de la maladie:

  • tampons spéciaux;
  • pansements supportant l'utérus;
  • anneaux utérins;
  • massage

La chirurgie est une méthode efficace de traitement du prolapsus utérin chez les personnes âgées, grâce à laquelle elle restaure la musculature et l’appareil ligamenteux du pénis. Cela est possible dans les premiers stades du développement de la maladie et de son évolution modérée. En état de fonctionnement, l'orgue est complètement retiré.

  • le traitement thérapeutique n'a pas donné les résultats souhaités;
  • le patient a demandé des soins médicaux trop tard.

Pendant la chirurgie, le chirurgien effectue les manipulations suivantes:

  • excisé tout le corps;
  • renforce les parois vaginales;
  • raccourcit les muscles vaginaux et les tissus musculaires du périnée;
  • corrige l'emplacement de l'utérus;
  • introduit les implants de soutien.

Physiothérapie

L'utérus ne tombera pas si vous effectuez régulièrement des exercices spéciaux. Le complexe de Kegel est la meilleure option pour le traitement de la pathologie. Les exercices qui y sont inclus améliorent l’élasticité des muscles, renforcent les parois vaginales.

  • Cessation Urinaire. Lorsque vous videz la vessie, vous devez la tenir de force et la relâcher. Murs vaginaux, tendus et relaxants, renforcés.
  • Entraînement des muscles du bassin. Les muscles situés dans le bas de l'abdomen doivent être contractés et abaissés selon un rythme accéléré et bien défini.
  • Montée Les muscles du vagin se contractent et se détendent doucement.
  • Sauter Imitez les tentatives qui se produisent pendant l'accouchement, avec moins d'intensité.

La mise en œuvre régulière et à long terme du complexe est une condition préalable à l'obtention d'un résultat positif. En plus de cela, il est recommandé aux femmes de faire de la gymnastique:

  1. Visite à pied Avec peu d'effort, il y a un renforcement des organes internes.
  2. Monter les escaliers. Monter les marches stimule la circulation sanguine dans le bassin.
  3. Vélo Prenez une position couchée, imitez le cyclisme.
  4. Soulever les fesses. Allongez-vous sur le dos, les membres inférieurs pliés au niveau des genoux, reposez-vous contre le sol. Soulevez le bassin, abaissez-le à la position initiale.
  5. Natation Les cours contribuent au renforcement des muscles.


Un exercice adéquat n’élimine pas du tout le prolapsus utérin. Ils inhibent la progression de la maladie, empêchent son développement.

Voies de la médecine traditionnelle

Une femme qui a découvert une hernie pelvienne tente de la traiter avec des remèdes traditionnels. Ils aident vraiment, mais ils doivent être appliqués après avoir consulté un médecin. Pour éliminer le problème, des extraits de plantes sont préparés à la maison, prennent des bains aux herbes et les douche. Ces procédures renforcent les muscles du vagin.

Moyens à usage interne

Combattre en utilisant les moyens suivants:

  1. L'extrait de gentiane est une méthode domestique efficace de traitement de la pathologie. Dans 300 ml d'eau bouillante mettez 1 cuillère à soupe de racines de gentiane, laissez infuser. L'extrait refroidi est filtré. Utilisez 1 tasse deux fois par jour sur un estomac vide. Manger après 30 minutes.
  2. Collection de 100 g de citron vert, 20 g de rhizomes d’aulne, 140 g de framboise, 100 g de mélisse. Dans 200 ml d'eau bouillante trempé 2 cuillères à soupe de la collection. Filtrer la hotte après 1 heure. Manger ½ tasse trois fois par jour pendant 3 semaines. Après 2 semaines de repos, le traitement est répété.
  3. Sirop de Plantain. Dans 1 litre d'eau bouillie, mettez 50 g d'herbe, laissez mijoter pendant 30 minutes. Versez 1 cuillère à soupe de graines de céleri dans le produit. Laisser infuser pendant 4 minutes, filtrer. Dissoudre 500 g de miel dans l'extrait. Boire 50 ml à jeun 3 fois par jour pendant 30 jours. Après un repos de 10 jours, faites un deuxième cours.
  4. Collection à base de plantes. Les graines d'aneth, le millepertuis, la chicorée et la camomille sont mélangés en quantités égales. Le soir, dans un thermos, versez 250 ml d'eau bouillante et mettez 1 c. À thé d'herbes. Dans la matinée, extraire le filtre. Le médicament est consommé toute la journée en petites portions. Un extrait frais est préparé au coucher. Traiter pendant 21 jours. Reste 14 jours. Faites un autre cours. La durée du traitement général est de 3 mois.
  5. Un mélange de citrons et d'oeufs - une excellente recette populaire. 5 à 6 œufs sont nettoyés, les coquilles sont pilées, 10 citrons sont transformés en bouillie. Les ingrédients sont combinés, laissés pendant 4 jours. Versez 500 ml de vodka dans le mélange. Après 5 jours, le milieu est filtré. Consommez 50 ml deux fois par jour.
  6. Extrait de mélisse Dans un thermos, versez 500 ml d’eau bouillante, mettez 2 cuillères à soupe d’herbes, insistez tout au long de la nuit. Buvez 50 ml à jeun. Ils mangent après 1 heure.
  7. Collection à base de plantes de mélisse et d'origan, pris dans 75 g, et 100 g mère et belle-mère. Dans un thermos, versez 0,5 litre d’eau bouillante, ajoutez 2 cuillères à soupe de la collection, insistez la nuit. Boire 3 fois par jour, 50 ml à jeun. Manger après 1 heure.
  8. Extrait de coing. Les fruits sont mis dans l'eau bouillante (1:10), puis 5 minutes dans un bain-marie. Utilisez au lieu de thé.

Produits externes

  1. Bain au pissenlit. On fait bouillir 5 litres d'eau, on verse dans un liquide 20 g de feuilles de pissenlit. Au bout de 15 minutes, filtré, versé dans un bain. La durée de la procédure est de 20 minutes.
  2. Bain aux pignons. Dans 2 litres d'eau bouillante versez 2 tasses de noix, tourmenté pendant 1 heure. Laisser agir 30 minutes pour insister. L'extrait filtré est versé dans un bain. La durée de la procédure est de 15 minutes. La température de l'eau dans la salle de bain - 38 degrés.
  3. Extrait d'écorce de chêne. Dans 2 litres d'eau fraîche, on verse 4 cuillères à soupe d'écorce. Des moyens mis en feu, portés à ébullition, langoureux 2 heures. Le médicament est divisé en 3 parties égales. Seringues quotidiennement pendant 30 jours.

Les remèdes populaires ne peuvent pas complètement se débarrasser de la maladie. Si vous ressentez des effets secondaires, vous devriez consulter votre médecin.

Mesures préventives

Le respect de règles élémentaires permet d’éviter une maladie dangereuse:

  • examens préventifs chez le gynécologue - 1 fois en 6 mois;
  • dosage raisonnable de l'activité physique;
  • levage correct d'objets lourds;
  • régime alimentaire équilibré, un régime alimentaire avertissant la constipation;
  • gymnastique, renforcement des muscles du vagin;
  • le cyclisme


Enregistre un traitement en temps opportun avec des remèdes thérapeutiques et populaires, des exercices thérapeutiques et une prévention élémentaire empêchant la survenue de complications et de chirurgie

Prolapsus et prolapsus de l'utérus: symptômes, traitement

Changer la position de l'utérus s'appelle prolapsus, ptosis. Dans la période initiale, la maladie est cachée et asymptomatique, mais à l'avenir, elle peut avoir des conséquences graves. Quels sont les symptômes et le traitement du prolapsus de l'utérus, quel est le danger de cette maladie.

Causes de biais physiologiques

Normalement, chez une femme en bonne santé, l'utérus est situé à égale distance des parois de l'anneau pelvien, du rectum et de la vessie. L'organe musculaire creux a une assez bonne mobilité physiologique, la position peut varier légèrement compte tenu de la plénitude de la vessie et du rectum à proximité. L'emplacement normal du corps est également affecté par son propre ton.

Le prolapsus est une pathologie gynécologique dans laquelle l'organe subit un déplacement anatomique et physiologique des muscles affaiblis, des fascias et des appareils ligamenteux pelviens.

Au début de la pathologie, le patient se plaint d'une sensation de pression, d'inconfort et de douleur dans le tiers inférieur de la cavité abdominale. Avec le développement de la maladie, les problèmes de miction commencent, une femme découvre une grande quantité de sécrétions vaginales anormales mélangées à du sang. Le corps déplacé et abaissé peut donner une complication grave - un prolapsus partiel, complet.

Lorsque l'organe continue de descendre et que la maladie progresse, la femme subit des souffrances physiques et morales. Possible perte totale de performance.

Degrés de déplacement

En cas d'omission complète ou incomplète, les organes voisins du bassin sont impliqués dans le processus pathologique. Si la paroi frontale du vagin est impliquée dans le processus avec l'utérus, on l'appelle cystocèle, si la paroi postérieure est le rectocèle.

L'état de prolapsus des organes pelviens est classé selon trois degrés:

  • Au premier stade de la pathologie (omission), l'utérus se rétablit partiellement, mais le col de l'utérus est toujours situé dans la cavité vaginale. Le patient n'a pas à se plaindre, la pathologie est détectée par hasard, lors d'un examen gynécologique.
  • La deuxième étape est un prolapsus incomplet (partiel). L'organe est abaissé dans la cavité vaginale, un cou est vu à l'entrée du vagin.
  • Au troisième stade, le corps et le fond de l'organe dépassent partiellement les limites de la fente génitale.
  • Au quatrième stade (perte totale), les parois vaginales sont complètement tournées vers l'extérieur, les parois de l'organe peuvent descendre à un niveau plus bas que les organes reproducteurs externes. Le corps avec le bas dépasse complètement les frontières de la fente génitale.

Le processus pathologique peut impliquer les anses intestinales, le rectum, la vessie. Le déplacement des organes internes est palpé par le médecin à travers les parois vaginales.

Raisons de partialité

Selon les statistiques, la maladie est plus fréquente chez les femmes âgées de 35 à 55 ans (la moitié des cas) et, à un âge plus précoce, chaque dixième sujet est affecté.

La principale condition préalable au changement de la position d’un organe est la faiblesse de l’appareil musculaire et ligamentaire des organes pelviens. Chez les jeunes femmes, la maladie peut provoquer des violations de la structure anatomique des organes pelviens (malformations congénitales), des traumatismes des structures musculaires, une dépression prolongée et du stress. Peut-être l'omission de l'utérus après la naissance.

  • Intervention chirurgicale.
  • Déséquilibre hormonal associé à une dysplasie du tissu conjonctif, exercice excessif à la ménopause.
  • En surpoids.
  • Violations de la motilité intestinale (constipation fréquente).
  • Toux chronique.
  • Avortements.
  • Insuffisance hormonale.
  • Accouchement nombreux et long.
  • Blessures à la naissance
  • La tumeur de la nature maligne et bénigne des organes pelviens.
  • Maladies neurologiques dans lesquelles l'innervation du diaphragme urogénital est altérée.

Fondamentalement, pour qu'une maladie se développe, une cause ne suffit pas. En règle générale, l'omission avec un prolapsus d'organe est le résultat de plusieurs facteurs indésirables.

Le prolapsus de l'utérus après l'accouchement est une complication qui se retrouve également après l'accouchement naturel et après la césarienne.

Symptômes du stade initial

Aux stades initiaux, la pathologie est asymptomatique. Avec l'évolution de la maladie, lorsque le mélange augmente, le patient ressent une douleur lancinante, une sensation de pression dans le tiers inférieur de la cavité abdominale. La douleur irradie dans la région du sacrum, dans le bas du dos et dans l'aine. Une femme sent qu'il y a un corps étranger dans le vagin, le contact sexuel devient inconfortable et douloureux.

Voici l'une des irrégularités menstruelles:

  1. Hyperpolyménorrhée - menstruations abondantes à périodicité préservée.
  2. Algoménorrhée - menstruations avec douleurs persistantes accompagnées de troubles de l'intestin et de troubles psycho-émotionnels.

Une leucorrhée abondante apparaît entre les mois et contient parfois des traînées de sang.

Dans la phase initiale, le patient commence à être dérangé par une gêne lors des mouvements.

En règle générale, une grossesse avec omission de l'utérus est impossible.

Le prolapsus cervical est un obstacle sérieux à une conception et à une gestation saines. La probabilité de décoloration, la mort fœtale du fœtus atteint 95%.

Symptômes d'une maladie développée

Au début du deuxième stade, dans la moitié des cas, des troubles de la sphère urologique se rejoignent: difficulté à uriner ou mictions fréquentes, congestion des organes du système urinaire. De la stagnation chronique se développe une infection à la hausse, d'abord dans les sections inférieures, puis dans les sections supérieures: cystite, pyélonéphrite. La femme souffre d'incontinence urinaire.

Aux deuxième et troisième stades de la maladie, on observe une surentraînement des uretères et une expansion du système rénal pelvis. La nuque abaissée est sujette aux blessures et le risque de développer une pathologie oncologique chez une femme augmente.

Parmi les complications proctologiques qui surviennent dans 30% des cas, une femme s’inquiète de la constipation et de la colite. Excréments possibles d'incontinence, gaz.

Ce qui ressemble à un utérus déchu: brillant ou mat, avec des fissures ou des abrasions. Des traumatismes pendant la marche et l’assise sur les ulcérations de surface enflées, des escarres se forment. Les surfaces des plaies des muqueuses saignent et s'infectent rapidement.

De la congestion dans le petit bassin, la membrane muqueuse devient cyanotique, le gonflement se propage aux tissus voisins.

Les relations sexuelles avec omission de l'utérus sont généralement impossibles: malaise, douleur, malaise. Lors d'un contact sexuel, une inversion du vagin peut survenir, ce qui peut causer un traumatisme psychologique grave chez une femme.

Prolapsus physiologique

En fin de grossesse, le prolapsus cervical est un phénomène normal qui indique le début imminent du travail. Les organes pelviens préparent la naissance du fœtus: ils le rapprochent de la sortie, offrant une position physiologique pour le passage dans le canal génital.

Le prolapsus physiologique du col utérin en fin de grossesse peut être identifié par les symptômes suivants:

  • Changer les contours de l'abdomen.
  • Cela prend un inconfort digestif.
  • La pression sur le diaphragme faiblit. La dyspnée disparaît, il est plus facile pour la femme de respirer.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Difficulté à marcher
  • Perturbation du sommeil

De tels signes de prolapsus utérin, s'ils apparaissent trois semaines avant l'accouchement prévu, sont considérés comme normaux, ne menacent pas la grossesse et l'accouchement normal.

Si la pathologie est détectée dans un délai maximal de 36 semaines, la femme enceinte est hospitalisée afin de prévenir toute menace d'interruption.

Mesures de diagnostic

Le gynécologue détermine le prolapsus du col et le degré de prolapsus. Avant de traiter le prolapsus utérin, le spécialiste examine les plaintes, les données anamnestiques (le nombre de naissances et d'avortements, les comorbidités, le travail forcé).

Après un examen vaginal et droit, le spécialiste détermine le degré de déplacement dans le bassin. À l'étape suivante, une échographie endoscopique et transvaginale est prescrite. À l’aide de ces procédures de diagnostic, le médecin détermine l’altération de la circulation sanguine et du travail des organes adjacents.

Pour déterminer les causes du prolapsus de l'utérus, sont en outre affectés:

  1. Examen colposcopique.
  2. Recherche hystérosalpingoscopique.
  3. Échographie, tomodensitométrie.
  4. Bakposev Flore vaginale.
  5. Semez de l'urine sur la flore bactérienne.
  6. Etude urographique excrétoire.

Le gynécologue prescrit des consultations auprès de spécialistes connexes: proctologue, urologue et endocrinologue.

Une femme avec un diagnostic confirmé est mise sur un compte de dispensaire.

Événements médicaux

Le choix de la tactique thérapeutique tient compte de la gravité, de la présence de comorbidités, de l’âge et des données constitutionnelles, de troubles concomitants du sphincter de la vessie et du rectum.

S'il existe un prolapsus complet de l'utérus chez les femmes âgées, les degrés de risque anesthésique et chirurgical sont évalués.

Sur la base de données agrégées, le choix de la tactique thérapeutique est déterminé: chirurgical ou conservateur.

Thérapie conservatrice

S'il n'y a aucune anomalie dans le travail des organes adjacents en cas de pathologie, le corps de l'utérus étant situé au-dessus de la fente génitale, un traitement conservateur est indiqué. Lors du traitement sans intervention chirurgicale pour prolapsus de l'utérus inclus: gymnastique, massage, l'utilisation de tampons spéciaux, pessaires. Le médecin peut inclure un traitement spécial de substitution, des médicaments vaginaux avec métabolites et des œstrogènes en traitement conservateur.

Gymnastique thérapeutique

Pour renforcer les muscles abdominaux avec les muscles du plancher pelvien, la physiothérapie est prescrite - une série d'exercices de Kegel, Yunusov.

Les méthodes peuvent prévenir les causes et les conséquences du prolapsus utérin et peuvent être utilisées à la maison. Le cours de gymnastique prévient l'incontinence urinaire et fécale, la dysfonction sexuelle, le développement d'hémorroïdes. Conditions auxquelles la gymnastique est montrée:

  • Travail lourd.
  • Blessures gynécologiques.
  • Planification de la grossesse, préparation à l'accouchement.
  • Le prolapsus de l'utérus après l'accouchement au stade initial.

À titre préventif, le cours de gymnastique est indiqué pour les femmes ayant un appareil musculaire et ligamentaire faible congénital, avec un surpoids.

Cours de massage gynécologique

La procédure ne peut être efficace que si elle est effectuée par un spécialiste hautement qualifié. Tâches de la procédure: renforcement de l'appareil musculaire et ligamentaire du corps, élimination du prolapsus mineur, amélioration du flux sanguin et du flux lymphatique. Le massage gynécologique permet de retrouver la position normale de l'utérus sans intervention chirurgicale. Le déroulement des procédures améliore l'état physique et psycho-émotionnel, normalise le cycle menstruel et les intestins.

La procédure dure en moyenne 15 minutes. Le cours de traitement est de 15 à 20 procédures.

Le massage gynécologique doit être effectué exclusivement par un spécialiste. Pour la procédure d'auto-traitement est strictement interdite!

Pessaires obstétricaux

Que faire dans la vieillesse avec le prolapsus utérin? Habituellement, la chirurgie est contre-indiquée pour les patients de l’âge et, par conséquent, les pessaires vaginaux sont utilisés comme méthodes conservatrices.

Pessaire - dispositif obstétrique, sous la forme d’un petit anneau en plastique ou en silicone, installé sur les parois vaginales pour fixer les organes en position physiologique.

Les pessaires sont également utilisés pour traiter et prévenir le prolapsus utérin pendant la grossesse, avec le prolapsus utérin après l'accouchement.

Mais un tel traitement a ses inconvénients:

  1. Il est inefficace si le corps tombe complètement.
  2. Les pessaires et les tampons peuvent provoquer l'apparition d'escarres.
  3. Ils nécessitent une désinfection régulière.
  4. Ils nécessitent des visites régulières chez le médecin.
  5. Installez et retirez le pessaire devrait seulement un docteur.

L'utilisation de pessaires nécessite des douches quotidiennes de camomille, de furatsiline et d'une solution de manganèse rose.

Deux fois par mois, une femme devrait consulter un spécialiste.

Traitement à domicile

Lors des phases initiales de la maladie, lorsque l'utérus est partiellement abaissé, le médecin traitant peut prescrire une série d'infusions à base de plantes.

Quelles herbes sont utilisées pour traiter les remèdes populaires de l'utérus:

  • Teinture des racines d'astragale.
  • Collection à base de plantes de bois de lumière blanc, fleurs de tilleul, racines d'aulne, mélisse.
  • Infusion de coing.
  • Collection à base de plantes d'Hypericum, calendula, burnet.

Pour que le traitement à domicile soit efficace, la phytothérapie est nécessairement complétée par la gymnastique.

Traitement chirurgical

Lorsque l'utérus est omis, la chirurgie est inévitable si les méthodes conservatrices pour guérir la pathologie étaient inefficaces.

Méthodes possibles de la chirurgie:

  1. Chirurgie plastique avec renforcement du système musculaire. Indications: prolapsus de l'utérus chez les femmes envisageant d'accoucher; prolapsus de l'utérus après l'accouchement.
  2. L'opération de renforcement et de raccourcissement de l'appareil musculaire et ligamentaire, la fixation ultérieure à la paroi utérine. Indications: prolapsus incomplet de l'utérus.
  3. Opération de renforcement de l'appareil musculo-ligamentaire, suivie d'un agrafage circulaire.
  4. L'opération de fixation aux organes voisins (sacrum, os pubien, appareil ligamentaire du bassin). Indications: confluence totale du col utérin.
  5. Chirurgie avec rétrécissement de la lumière de la paroi vaginale. Indications: prolapsus du col utérin chez les patients âgés.
  6. Ablation chirurgicale complète de l'organe.

Après le traitement chirurgical du prolapsus utérin, commence une période de récupération qui dure deux mois.

Pour éviter les complications et prévenir les prolapsus répétés de l'utérus, le patient de cette période est recommandé:

  • Exclure complètement le sexe.
  • Éliminer l'activité physique, soulever des poids.
  • Pour exclure les bains, pour les procédures d'hygiène à utiliser une douche.
  • N'utilisez pas de tampons.

Les patientes ayant reçu un diagnostic de prolapsus de l'utérus sont traitées chirurgicalement avec un traitement conservateur: gymnastique, repas diététiques spéciaux, adaptation du mode de vie à l'exception de l'effort physique, conformité au régime de consommation.

Prévisions

Le pronostic favorable ne peut être que si la femme est allée chez le médecin à temps et a complètement réussi la thérapie qualifiée. Si, auparavant, on pensait que le prolapsus et la conception étaient des concepts incompatibles, alors en gynécologie moderne, on considère qu'avec cette pathologie, on peut tomber enceinte et porter des fruits. L'essentiel est que plus on diagnostique le prolapsus cervical tôt, plus le processus de guérison et de récupération est facile.

Méthodes de traitement du prolapsus utérin chez la femme âgée: quelle méthode est la plus efficace

Avec les changements liés à l'âge dans le système de reproduction des femmes, on observe souvent une perte ou une omission de l'organe de reproduction.

Cette pathologie a un impact négatif non seulement sur le système de reproduction, mais également sur l'organisme dans son ensemble.

La maladie présente un danger potentiel et peut avoir plusieurs conséquences graves.

Chaque femme doit savoir comment cette maladie se manifeste afin de la détecter rapidement et de faire appel à un spécialiste qualifié.

Essence de pathologie

L'organe génital est maintenu dans sa position naturelle non seulement avec ses propres muscles, mais également avec les muscles du plancher pelvien.

Lorsque ces muscles sont affaiblis, l'utérus change de position par rapport au vagin.

Le prolapsus de l'utérus peut être diagnostiqué chez les femmes de tout âge. Cependant, le plus souvent, cette pathologie est diagnostiquée chez les femmes postménopausées.

Cela est dû au fait qu'avec l'âge d'une femme, l'œstrogène dans les ovaires est produit de moins en moins, c'est-à-dire qu'il y a un déclin de la fonction de reproduction.

Mais l'œstrogène est nécessaire non seulement pour la fonctionnalité des organes de reproduction, mais également pour le maintien du tonus musculaire. Lorsque sa concentration dans le sang diminue, le ton des organes internes diminue.

Ces processus se produisent dans tout le corps, y compris dans les organes pelviens.

En conséquence, l'utérus commence à tomber sous son propre poids et le fascia ne peut plus le maintenir dans la position correcte.

Causes du prolapsus utérin

La cause principale du prolapsus est une défaillance hormonale de l'organisme et un affaiblissement du tonus des muscles, conçus pour soutenir l'utérus.

En outre, la prédisposition héréditaire à cette pathologie n'est pas exclue, ce qui est typique, les femmes de la race européenne sont plus susceptibles au développement de prolapsus.

Les femmes présentant des processus dégénératifs au niveau des organes reproducteurs sont également à risque.

Les facteurs provoquant un prolapsus total ou partiel sont donc les suivants:

  • changements liés à l'âge entraînant une diminution du tonus musculaire;
  • processus tumoraux dans les organes reproducteurs;
  • traumatismes à la naissance, travail fréquent, travail traumatique;
  • surpoids;
  • la constipation;
  • chirurgie génitale;
  • travail physique pénible;
  • faire du sport, par exemple l'haltérophilie.

Le degré de prolapsus

Les experts identifient:

  • Prolapsus partiel - l'utérus est descendu mais n'a pas quitté le vagin;
  • Prolapsus total - le corps est complètement en bas et hors du vagin;
  • rectocèle - le prolapsus de l'utérus s'accompagne d'un prolapsus du rectum;
  • cystocèle - lorsque l'organe génital est omis, il tire la vessie.

Le prolapsus total est le degré de développement le plus grave de la maladie. Ce type de pathologie est facile à diagnostiquer, car l’utérus est visible.

L'utérus tombe instantanément du vagin et les causes de ce phénomène sont les suivantes: accouchements fréquents, haltérophilie ou traumatismes des organes génitaux.

Le prolapsus partiel de l'utérus est un processus graduel qui diffère par étapes:

  • stade initial - le col utérin entre dans le canal vaginal;
  • moyen - l'organe génital peut être vu dans le périnée pendant le tirage;
  • perte partielle - le col de l'organe génital est visible dans le vagin sans forcer, mais l'utérus lui-même ne laisse pas les limites du vagin.

Principes de traitement

Aux moindres signes de prolapsus, une femme doit contacter un spécialiste dès que possible et commencer le traitement.

Seul un traitement opportun peut garantir qu'il n'y aura pas de conséquences dangereuses.

On peut prescrire aux patients atteints de prolapsus les méthodes suivantes de traitement de la pathologie, méthode qui sera plus efficace en fonction du degré de la pathologie:

  1. Manières conservatrices. Ce traitement peut être efficace dans les premiers stades du prolapsus. Il comprend un massage qui renforcera les ligaments utérins, le port d’un bandage ou d’un pessaire, l’utilisation de tampons, des exercices spéciaux.
  2. Traitement chirurgical. C'est la méthode la plus efficace pouvant être appliquée à tous les stades du prolapsus. Chez les patientes âgées, l'utérus est le plus souvent complètement éliminé, mais si la pathologie n'est pas grave, des méthodes de restauration de l'appareil ligamenteux peuvent être utilisées.
  3. Bien sûr, la médecine traditionnelle ne peut pas gérer la pathologie elle-même, cependant, elle n’a pas d’effet auxiliaire, surtout si le prolapsus est compliqué par une infection et le développement de processus inflammatoires.

Diagnostic de la maladie

Dans un premier temps, le gynécologue établit le diagnostic par un examen visuel et à deux mains.

Au cours de cet examen, le médecin évalue le degré de déplacement de l'organe reproducteur et des tissus environnants en état de repos et de tension.

De plus, les études suivantes sont attribuées:

  • sécrétions vaginales;
  • Bakposev;
  • colposcopie;
  • Scanner;
  • hystersalpingoscopie.

Étant donné que cette pathologie peut nuire à la fonctionnalité de la vessie et du rectum, il est nécessaire de consulter un urologue et un proctologue, et des analyses supplémentaires de ces organes peuvent également être prescrites.

Anneau utérin

L'anneau utérin - le pessaire - est une alternative à l'intervention chirurgicale, souvent prescrite aux femmes plus âgées.

En fait, c'est un anneau qui soutient le cou utérin.

Les produits modernes sont fabriqués dans un matériau élastique, doux et hypoallergénique, ce qui permet une grande efficacité dans la stabilisation du processus pathologique.

Cependant, le pessaire n'est pas prescrit dans tous les cas, il est associé à l'évolution de la maladie et aux particularités du corps de la femme.

Les indications d'utilisation de l'anneau utérin sont les suivantes:

  1. Prolapsus aigu de l'organe reproducteur. Dans ce cas, le pessaire permet à la femme de mener une vie normale. Ce dispositif protège les organes pelviens contre les déformations et les pressions excessives et empêche également le gonflement utérin, ce qui permet de se préparer à une opération. Dans ce cas, le pessaire utilise temporairement.
  2. S'il est impossible de restaurer le tonus musculaire. Dans ce cas, l'anneau utérin est prescrit pour un port prolongé et, le plus souvent, à vie.

Intervention chirurgicale

Dans la vieillesse, l'ablation chirurgicale de l'organe reproducteur est le plus souvent pratiquée.

En même temps, un accès vaginal ou laparopique à l'organe est utilisé.

Dans le cas droit, des incisions sont pratiquées à l'intérieur du vagin et dans le second cas, des perforations sont pratiquées dans la cavité abdominale.

Types de traitement chirurgical:

  • prélèvement de l'organe;
  • colporrhaphy - renforcement des parois vaginales;
  • colpopérinéoplastie - suture des muscles du périnée et du canal vaginal;
  • raccourcissement des muscles de l'appareil ligamentaire;
  • correction robotique;
  • installation d'implants maillés assurant une fonction de support.

Traitement à domicile

Si l'organe reproducteur est légèrement abaissé, vous pouvez essayer un traitement conservateur de la pathologie.

Dans ce cas, il est recommandé de faire de la gymnastique spéciale, par exemple, selon Kegel ou Yunusov, d'aller nager, de suivre des cours de massage gynécologique.

De plus, un régime alimentaire est nécessaire pour éliminer la constipation, ce qui peut provoquer la progression de la maladie.

Ils sont appropriés dans les cas où le prolapsus est directement associé à des troubles hormonaux - une diminution des œstrogènes dans le sang.

Gymnastique thérapeutique

Le cours de gymnastique de traitement pour les femmes âgées est conçu pour un an. Le complexe comprend des exercices qui renforcent et développent les muscles qui soutiennent l'organe génital.

Il est recommandé aux femmes atteintes de prolapsus de marcher davantage et d’utiliser une échelle comme entraîneur, car monter les escaliers forme bien le groupe musculaire nécessaire.

Dans ce cas, vous devriez monter et descendre en observant un certain rythme.

Très utile exercice "vélo", exercices de Kegel qui peuvent effectuer des femmes de tout âge, car ils ne nécessitent pas d'endurance et d'entraînement physique spécial.

La principale chose dans l'omission de l'utérus dans la vieillesse est de ne pas permettre un effort accru, et tous les exercices devraient être ajustés par l'état général.

Les remèdes populaires sont-ils efficaces?

Pour que le traitement des méthodes traditionnelles ait un effet positif, il est nécessaire de l’essayer aux premiers stades de la pathologie. De plus, ce traitement doit être systématique et long.

Il y a beaucoup de recettes qui peuvent soulager la condition d'une femme avec le prolapsus, en voici quelques unes:

  1. 50 grammes de plantain (feuilles) doivent être versés avec un litre d'eau bouillante et cuire à ébullition pendant une demi-heure à feu doux. Ajoutez ensuite les graines de céleri broyées, insistez 40 minutes. Après cela, l'outil doit être filtré, ajouter 500 grammes de miel naturel et prendre un quart de tasse par jour pendant un mois.
  2. Une quantité égale d’hypericum, de graines d’aneth, de camomille et de chicorée sera nécessaire. Une cuillère à thé de la collection, vous devez verser un verre d'eau bouillante et laisser dans un thermos pour la nuit. Dans la matinée, filtrer et boire pendant la journée. Cette perfusion est prise pendant trois semaines, puis une pause de deux semaines est répétée.
  3. Un verre de pignons de pin doit verser 2 litres d’espèce et bouillir à feu doux pendant environ une heure. Ensuite, l'outil doit être perfusé pendant encore une demi-heure sous le couvercle. Versez le produit préparé dans le bain préparé, qui devrait être pris 15 minutes.

Le prolapsus de l'utérus chez les personnes âgées n'est pas rare.

Si une femme, indépendamment (sans chirurgie), donnait naissance à 2 enfants ou plus, effectuait un travail physique pénible, il était rare qu'un gynécologue examine un but préventif - le risque de prolapsus augmente considérablement.

Le point culminant, une diminution du taux d’œstrogènes, la présence de maladies de fond, un excès de poids - tout cela laisse une empreinte sur l’appareil ligamenteux de l’utérus.

Le traitement du prolapsus chez les femmes âgées est chirurgical dans la plupart des cas, et pour éviter une intervention chirurgicale, il est nécessaire de prendre des mesures préventives:

  • rendre visite au gynécologue tous les six mois;
  • faire de l'exercice;
  • ne soulevez pas de poids;
  • bien manger;
  • effectuer des exercices qui renforcent les muscles vaginaux;
  • nager, faire du vélo, marcher beaucoup.

Le prolapsus utérin n'est pas une maladie mortelle, mais il peut considérablement dégrader la qualité de vie d'une femme.

Vidéo utile

Dans cette vidéo, vous en apprendrez davantage sur le traitement du prolapsus utérin: