Comment traiter la trachéite chez les enfants à la maison

Une trachée est un tube creux qui mène du larynx aux bronches. Pour diverses raisons, ce tube peut devenir enflammé, entraînant une maladie telle que la trachéite. La trachéite est caractérisée par une toux longue, débilitante, la plupart du temps sèche. La trachéite est une maladie assez courante, en particulier chez les enfants de 5 à 7 ans. Le fait est que la trachéite se produit rarement seule. Il survient dans le contexte de maladies respiratoires et reste souvent longtemps dans le corps. Si un simple rhume passe dans la semaine, alors la trachéite chronique sous la forme d'une toux persistante peut durer des mois, voire des années.

Étant donné que tous les organes respiratoires du corps sont liés à la pâte, la trachéite survient rarement seule. Le plus souvent, le médecin diagnostique une trachéobronchite, une laryngotrachéite, etc. en fonction des organes enflammés. Avant de réfléchir aux méthodes de traitement de cette maladie, essayons de comprendre comment se déroule la trachéite chez l’enfant, quels en sont les symptômes et quelle est la cause de son développement.

Pourquoi la trachéite survient-elle?

La trachéite se produit souvent sur fond de maladies respiratoires, mais qu'est-ce qui peut provoquer une inflammation?

  1. Infection virale Le plus souvent, la trachéite survient en raison de l'agent responsable de l'adénovirus et peut être diagnostiquée en raison de l'ingestion du virus de la rougeole, du virus de la grippe et de l'entérovirus.
  2. Bactérie Les agents pathogènes les plus graves sont les bactéries difficiles à excréter sans traitement antimicrobien. La cause du développement de la trachéite peut être un bâtonnet de pneumocoque, staphylocoque, coqueluche.
  3. Allergie. Parfois, une trachéite survient à la suite d'une réaction allergique. Une telle trachéite est très difficile à traiter, car la cause et la nature de la maladie ne sont pas immédiatement claires. Dans ce cas, une inflammation de la trachée apparaît en raison d'une irritation constante de la membrane muqueuse par la toux et de l'exposition à des allergènes. L'allergène peut être le pollen des plantes, la poussière, les poils d'animaux, l'odeur de cigarettes.
  4. La température baisse. Une trachée peut devenir enflammée si de l'air excessivement chaud ou froid s'est infiltré dans la membrane muqueuse.
  5. Air sale Non seulement les allergènes peuvent irriter la muqueuse trachéale. Si de minuscules particules de fixatif, de produits chimiques ménagers, de nicotine (fumeurs à la fois actifs et passifs) sont utilisées, cela provoque également une inflammation.
  6. Facteurs provocateurs. Si la trachéite est fréquente, il faut prêter attention aux organes voisins, qui peuvent être une source d’infection. Assurez-vous de vérifier vos dents pour les caries - l'inflammation commence souvent à partir de là. On peut observer une trachéite sur le fond d'adénoïdes hypertrophiés ou d'une sinusite - ne manquez pas de visiter l'ENT.

Il est très important de connaître la cause du développement de la maladie afin de développer des tactiques de traitement et d’éviter les rechutes.

Comment reconnaître la trachéite

La toux est l’un des principaux signes de la trachéite. Le plus souvent, il est sourd, grave, sec et douloureux. Au cours du développement du processus inflammatoire, les terminaisons nerveuses sont très affectées, ce qui se situe beaucoup sur la muqueuse trachéale. Les récepteurs sont irrités, un réflexe de toux se produit. La toux est souvent accompagnée de douleur à l'intérieur du sternum. Si la trachéite n'est pas associée à une inflammation des bronches, les expectorations sont difficiles à séparer, souvent visqueuses et très petites.

En règle générale, la toux est pire la nuit et le matin. Cela est dû à la position horizontale du corps et aux respirations profondes. La toux avec trachéite commence le plus souvent par une légère éraflure et une toux, et devient très douloureuse et paroxystique dans la période aiguë. La toux augmente également après la course, avec le rire, les pleurs et le choc émotionnel.

La trachéite sous forme aiguë peut également modifier le timbre de la voix. Le plus souvent, la voix devient rauque et enrouée. Mais cette condition dure rarement plus de 4 jours. Au fil du temps, l'inflammation s'atténue, la voix redevient normale, la toux devient plus douce et les expectorations commencent à reculer. A partir de maintenant, les crises se produisent de moins en moins.

Pendant la trachéite, l'état général de l'enfant change également. Il devient apathique, somnolent, capricieux. Si la trachéite survient sur fond de maladies respiratoires, il peut y avoir des symptômes associés - fièvre, nez qui coule, articulations douloureuses.

Si le nez qui coule se met à aboyer et à siffler - très probablement, le bébé est atteint de laryngotrachéite. Il s'agit d'une inflammation de la trachée et du larynx. Avec un tel diagnostic, il est très important de garder le doigt sur le pouls, car une inflammation peut entraîner un rétrécissement de la lumière respiratoire, ce qui peut entraîner une suffocation. Ceci est particulièrement dangereux pour les jeunes enfants.

Le diagnostic est la trachéite!

La trachéite chez les enfants traite un pédiatre. Il est très important de reconnaître la nature de la maladie et si la toux est allergique, vous devrez consulter un allergologue. Si la trachéite ne répond pas à un traitement intensif, elle peut être infectieuse - dans ce cas, vous aurez besoin d'une maladie infectieuse. Si l'inflammation affecte les bronches et les poumons, vous devrez consulter un pneumologue. Lorsque la trachéite passe sur le fond de la sinusite ou des végétations adénoïdes élargies - le chemin à l'ENT. Si l'enfant est souvent malade et tousse, bien qu'il n'y ait pas de facteurs provocants, vous devez contacter un immunologiste.

Pour établir un diagnostic, un pédiatre interrogera d'abord les parents du patient. Il est très important de fournir au médecin des informations fiables sur la durée de la toux, la nature de la toux, quand les crises s'aggravent. Après cela, le médecin écoute le bébé à l'aide d'un phonendoscope, ce qui aidera à identifier les bruits pendant la respiration. Au début de la maladie, on entend des râles secs et une respiration difficile. Si les expectorations commencent à dériver, la respiration sifflante devient humide et plus douce. Dans le même temps dans les poumons eux-mêmes pas de respiration sifflante, seulement si la trachéite se produit avec une bronchite.

Traitement médicamenteux de la trachéite

Le traitement de la trachéite est prescrit par un médecin, mais nous allons vous présenter le groupe principal de médicaments pouvant vous être utiles avec ce diagnostic.

  1. Agents antiviraux. Ce sont les médicaments habituels pris avec le SRAS. Parmi eux figurent Kagocel, Arbidol, Viferon, etc. L'ibuprofène est un excellent anti-inflammatoire. Si vous le prenez 2 à 3 fois par jour, quelle que soit la température, il a un effet anti-inflammatoire.
  2. Antibiotiques. Si la maladie est d'origine bactérienne, on observe une intoxication prononcée (forte fièvre, maux de tête, léthargie, toux sévère) - des antibiotiques doivent être pris. La pédiatrie moderne tente d'éliminer les injections et d'administrer des antibiotiques par voie orale. Cela signifie que le médecin vous prescrira probablement une suspension et non des injections.
  3. Antihistaminiques. Même si l'enfant n'est pas allergique, il est très important de lui donner des antihistaminiques. Parmi eux, Zodak, Zyrtec, Diazolin, Suprastin - ce que vous avez à la maison. Ils aideront à éliminer le gonflement du mucus et à réduire le nombre d'attaques.
  4. Médicaments antitussifs. Si votre bébé a une toux sèche et débilitante, des médicaments antitussifs lui sont habituellement prescrits. Ils suppriment le spasme trachéal et arrêtent le réflexe de toux. Il est très important de cesser de les utiliser lorsque les crachats commencent à se séparer. Dans ce cas, les médicaments antitussifs peuvent entraîner le fait que les expectorations ne sortent tout simplement pas des poumons et conduisent à la stagnation. Parmi les médicaments antitussifs peuvent être distingués Sinekod, Herbion contre la toux sèche, racine de réglisse.
  5. Expectorants. Si la toux devient humide, vous devez aider le corps à la faire sortir. Pour cela, vous pouvez utiliser des expectorants - ACC, Prospan, Lasolvan, etc.
  6. Médicament symptomatique. En outre, les remèdes symptomatiques sont activement utilisés - sprays et gouttes vasoconstricteurs pour la congestion nasale, sirops antipyrétiques et comprimés à haute température, etc.

Ne pas se soigner soi-même - seul un médecin peut prendre les médicaments! Surtout si l'enfant est petit - le risque de complications est élevé.

L'importance de boire beaucoup et de la qualité de l'air

Une fois dans le corps, le virus commence à se multiplier activement et à se développer. De nombreux médecins disent qu’il n’existe pas de moyen plus sûr et plus efficace d’éliminer le virus (à ne pas confondre avec une infection bactérienne!) Que de boire beaucoup d’eau. C'est-à-dire que le virus ne quitte le corps que par l'urine. Par conséquent, pour accélérer la récupération, l'enfant doit boire beaucoup. Pas seulement une tasse de thé chaud aux framboises, mais un litre de liquide pour un enfant de moins de deux ans. Si un enfant a 4-5 ans, il devrait boire un litre et demi, s'il est écolier - 2 litres de liquide par jour (pendant la maladie). Il est difficile d'imaginer que l'enfant ait accepté de boire autant d'eau, mais seulement s'il ne s'agit pas de sa compote préférée. Pendant la période de maladie, vous devez différer toutes les interdictions concernant les liquides - le bébé doit boire beaucoup, que ce soit n'importe quoi - compote ou jus.

En outre, une grande quantité de liquide contribue à la dilution des expectorations et à leur élimination précoce. Par conséquent, la boisson chaude abondante que les médecins nous prescrivent n'est pas que des mots, mais la recommandation principale. De plus, un tel traitement est absolument sans danger - l'enfant prend moins de produits chimiques sous forme de comprimés et de sirops.

Il est très important de fournir à l'enfant une bonne qualité de l'air. Dans une pièce boueuse et sale, la toux ne fera qu'augmenter. Il est nécessaire d'aérer la pièce aussi souvent que possible, d'installer un humidificateur, de modérer l'intensité des radiateurs. Dans de telles circonstances, la reprise viendra beaucoup plus rapidement.

Réchauffement avec trachéite

Pour soulager l'inflammation et réduire l'enflure, vous devez utiliser différents types de chauffage.

  1. Bathhouse Si possible, allez au bain avec l'enfant afin que le bébé respire de l'air chaud et humide.
  2. Plateaux à la moutarde. Des bains distrayants à la moutarde pour les pieds - c'est un excellent remède contre la trachéite. Versez un peu de moutarde sèche dans un bol d'eau chaude, baissez les jambes avec le bébé. Au fur et à mesure que l'eau refroidit, ajoutez du liquide chaud. Après cette procédure, vous devez vous allonger sous une couverture et dormir jusqu'au matin en chaussettes de laine.
  3. Compresses. Vous pouvez faire des compresses de réchauffement qui aideront à réchauffer la zone de la trachée. Gâteaux contre la toux très efficaces. Pour leur préparation, mélangez le miel, une pincée de moutarde, la vodka, la farine et pétrissez la pâte à partir des ingrédients. La moutarde irrite la peau, augmente la circulation sanguine dans la trachée, la vodka la gardera au chaud pendant longtemps, l'huile protégera la peau des brûlures et la farine est nécessaire pour la cohérence. Préparez un gâteau plat en pâte, fixez-le à votre poitrine, couvrez-le de papier d'aluminium et enveloppez-vous jusqu'au matin.
  4. Pansements à la moutarde Il est très efficace de faire des emplâtres de moutarde contre la trachéite. À l'arrière, ils sont placés entre la colonne vertébrale et les omoplates, ainsi que sur la poitrine, en évitant le cœur.
  5. UHF La physiothérapie est un autre moyen de se réchauffer. Il est généralement prescrit si la toux après la maladie dure plus de deux semaines. En général, 3 à 5 procédures suffisent pour réduire considérablement le nombre de quintes de toux.
  6. Graisse de blaireau. Les graisses animales ont un long effet de réchauffement. En cas de trachéite, le sein de l’enfant doit être enduit de graisse de blaireau, de chien ou d’oie, porter un pull chaud et aller au lit.

Divers types d'échauffement au tout début sont particulièrement efficaces lorsque le bébé a froid ou que le premier écoulement de mucus du nez est apparu. Après le bain de moutarde, la maladie régressera et n'aura pas le temps de se développer.

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs bactéricides chaudes est un autre moyen de traiter la trachéite. Il est très efficace de faire des inhalations avec un nébuliseur - à l’aide d’un aérosol, le dispositif pulvérise le médicament sur les plus petites particules, de sorte que le médicament n’entre pas dans l’œsophage mais directement sur la muqueuse trachéale et les poumons, renforçant ainsi l’effet médicinal. Il est possible de procéder à des inhalations et à l'ancienne - nous versons la composition médicinale chaude dans le pelvis, nous recouvrons d'une serviette et inhalons activement les vapeurs.

Les jeunes enfants ont du mal à respirer, vous devez donc suivre ce conseil. Versez le liquide dans la casserole et mettez le feu maximum. La hotte ne s’allume pas, la porte de la cuisine est bien fermée. Nous prenons l'enfant dans ses bras et nous nous levons près de la casserole. Bébé bon gré mal gré va inhaler les vapeurs et avoir un effet positif sur la trachée enflammée.

Comme solutions pour l'inhalation, vous pouvez utiliser tisane, solution de furatsilina, miramistina et chlorophyllipt, eau salée et minérale, jus d'ail et d'oignon, baume "Zvezdochka", chlorure de calcium, huile de théier et huile d'anis.

Remèdes populaires contre la trachéite

Voici quelques recettes de médicaments à domicile efficaces qui peuvent vous aider à faire face à une toux agaçante.

  1. Massages Pour faciliter l'évacuation des expectorations des poumons lors de la toux, il est très efficace de faire un massage par percussion. Cela peut être fait par un physiothérapeute et, une fois que maman a vu les principes du massage de ses propres yeux, elle peut répéter les actions elle-même à la maison.
  2. Radis noir et miel. Prenez le radis noir et coupez-le en deux. Dans la plus grande moitié, vous devriez faire un puits et y verser du miel. Laissez le radis pendant quelques heures pour donner le jus de légumes racine. Tout le contenu de la récréation doit être drainé dans un flacon et boire une cuillerée à thé deux fois par jour.
  3. Feuilles de mûre. Les feuilles de mûre sont capables de liquéfier les expectorations épaisses. Ils se couchent dans un bocal en verre, versent de l'eau bouillante et boivent du thé au citron, au miel et au gingembre.

Ces recettes simples mais éprouvées vous aideront à débarrasser rapidement et en toute sécurité votre enfant de la toux.

La trachéite est une maladie assez courante et commune à tout enfant ou adulte. Mais cela ne signifie pas que la trachéite doit être traitée avec dédain. Si vous tentez depuis longtemps de vous débarrasser de la toux, testez les allergies de votre enfant. Un test sanguin pour Immunoglobulin E vous aidera à déterminer la nature de la maladie. Pour vaincre l'ennemi, vous devez le connaître à vue!

Symptômes de la trachéite chez les enfants, traitement des formes aiguës et chroniques de la maladie

La trachéite est une maladie saisonnière courante qui survient principalement à l'automne et au printemps. En se référant à un pédiatre, les patients se plaignent d'une toux sèche comme «dans la pipe», qui est le principal symptôme de cette pathologie. Le processus inflammatoire affecte les enfants de tous âges, en particulier les bébés jusqu'à 3 ans.

Quand un enfant trachéite "étouffe" une toux sèche et aboyante, il est donc nécessaire de connaître les méthodes de traitement rapide et efficace

Quelle est la trachéite?

La trachéite est appelée inflammation de la paroi de la trachée - le tube respiratoire situé entre le larynx et les bronches. Ce site est tapissé d'épithélium et pénétré de terminaisons nerveuses qui réagissent aux stimuli chimiques et physiques. Chez les enfants, cette pathologie se développe souvent dans le contexte des maladies respiratoires: rhinite, bronchite, pharyngite, grippe.

Classification et symptômes de la maladie

Il existe plusieurs critères pour la classification de la trachéite, dont les principaux sont:

  • intensité des symptômes - forme aiguë et chronique;
  • la nature du développement est une maladie indépendante et une complication d'autres pathologies;
  • source de dommages - virus, bactéries ou allergènes;
  • le domaine des modifications pathologiques est l'expansion des vaisseaux sanguins, le gonflement des parois de la trachée (hypertrophie) et l'amincissement de la muqueuse (atrophie).

Une forte toux sèche est la marque de la trachéite. L'intensité et la fréquence des attaques augmentent le soir et atteignent leur apogée au coucher, lorsque l'enfant est en position horizontale. Une irritation constante du centre de la toux perturbe la respiration, ce qui provoque des nausées et des vomissements chez le patient. Souffrant d'un sommeil agité, le bébé devient apathique et inattentif.

La trachéite s'accompagne d'une reproduction active de la flore pathogène. En pénétrant dans le sang, les déchets bactériens et viraux empoisonnent l'organisme. L'enfant développe une intoxication se manifestant par des maux de tête, une faiblesse, une fatigue et une somnolence. Les autres signes de la maladie comprennent:

  • haute température;
  • inconfort dans la gorge et dans la région du diaphragme;
  • respiration bruyante lourde;
  • mouvement musculaire interne entre les côtes - rétractions intercostales;
  • abaisser le timbre de la voix;
  • réduction de l'appétit.

La trachéite présente certaines caractéristiques chez les enfants d'âges différents. Chez un nouveau-né, la maladie se caractérise par une toux incomplète, associée à l'immaturité du centre de la toux ou à l'absence complète de ce symptôme. Dans presque tous les cas, le bébé souffre d'une forte fièvre et d'une intoxication importante.

Chez les enfants d'âge préscolaire, ils ont des crises persistantes de toux trachéide. Les épidémies sont associées à un développement insuffisant des bronches et à l'incapacité de bien expectorer les expectorations. À l'adolescence, le début de la toux se transforme rapidement en hypersécrétion. Dans cette catégorie de patients, la température est maintenue entre 37 et 38 ° C.

Causes de la trachéite chez un enfant

En cas de traitement insuffisant, la maladie se transmet sous la forme bactérienne. Les lésions trachéales et les intubations anormales contribuent à la propagation de la flore pathogène dans le corps.

La trachéite chez les enfants est souvent une complication d'un certain nombre de maladies infectieuses associées à des lésions des voies respiratoires supérieures: la coqueluche, la diphtérie et la rougeole. Une toux sèche se développe dans le contexte de l'intolérance aiguë d'un enfant aux médicaments, à certains aliments et à d'autres allergènes. Les infections fongiques sont les sources les moins communes de pathologie.

Les complications de la trachéite chez le bébé peuvent être associées à une hypothermie, à l'inhalation de poussière et au tabagisme passif. La maladie se développe souvent dans le contexte d'une amygdalite et d'une antrite chroniques chez un enfant. Le traitement pathologique est retardé avec de multiples caries, du rachitisme, un manque de vitamines et une immunité affaiblie.

Quelle maladie est dangereuse pour les enfants?

La trachéite ne représente pas un danger pour la vie d'un petit patient, mais complique le rythme habituel de la vie du patient. La toux sèche et épuisante prive l'enfant de sommeil, raison pour laquelle il est constamment fatigué et devient irritable. Une maladie prolongée peut provoquer une dépression nerveuse.

Après avoir découvert une toux de trachéide épuisante chez un bébé, les parents devraient immédiatement consulter un médecin pour le traitement. Les virus et les bactéries, qui stimulent les attaques, se propagent rapidement dans tout le corps avec la circulation sanguine, affectant les organes voisins. Dans ce cas, parallèlement à l’inflammation des bronches, on observe un rétrécissement des voies respiratoires pouvant entraîner une suffocation.

La trachéite est très dangereuse avec sa toux qui peut entraîner la suffocation.

En l'absence de traitement adéquat, les trachéites aiguës se retrouvent souvent dans la forme chronique, qui sera plus difficile à guérir et plus longtemps. Il existe des cas fréquents où le processus inflammatoire se propage à l'ensemble du système respiratoire, stimulant ainsi le développement de la trachéobronchite. Pas besoin de s'inquiéter si une toux sèche est observée même après la fin de la phase active du traitement. Maintenir ce symptôme pour les prochaines semaines est normal.

Caractéristiques du traitement de la maladie

Les attaques de la toux trachéide, le corps débilitant des enfants, non seulement aggravent la santé du bébé, mais entraînent également un certain nombre de complications. L'accès immédiat à un médecin réduit le risque de voir la pathologie se transformer en une forme chronique. Pour éliminer l’inflammation de la trachée, un traitement complexe est nécessaire, combinant des médicaments et des remèdes traditionnels, ainsi que des procédures par inhalation et autres.

L'inhalation

L'inhalation est la base du traitement de la trachéite. Ils enlèvent rapidement le mal de gorge. La procédure consiste en l’effet d’une vapeur saturée de substances anti-inflammatoires sur le système respiratoire du patient. Comme base, on utilise le plus souvent des huiles de genièvre, de sapin, de pin et d'eucalyptus.

L'inhalation est réalisée à l'aide d'un dispositif spécial (nébuliseur) ou du bassin, rempli de composition médicale. Pour préparer un mélange antiseptique, vous devez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle et 1 c. À thé à l’eau chaude. soda Si l'enfant n'est pas allergique, l'iode est également utilisé. Pour éliminer l'attaque, vous devez inhaler de la vapeur pendant au moins 5 minutes.

L'inhalation, y compris le nébuliseur, est très efficace chez les enfants atteints de laryngite

La méthode traditionnelle convient aux enfants d'âge préscolaire et aux adolescents. Pour les enfants de moins de 3 ans, cette procédure est agressive et peut causer des brûlures. Dans ce cas, étant à l'intérieur, il est nécessaire de préparer la composition médicale, mais non de faire basculer le bébé sur la vapeur, mais seulement de le tenir près du corps pendant au moins 10 minutes.

Les huiles ne sont pas appropriées pour l'inhalation dans un nébuliseur, car elles peuvent endommager l'appareil. Dans ce cas, la solution saline est utilisée sous forme pure ou avec l’ajout d’autres médicaments prescrits par un médecin.

En cas de toux prolongée, il est recommandé de compléter l'inhalation avec de l'aromathérapie. Des ingrédients utiles se répandent dans l'air avec une lampe à parfum ou un chiffon humide. Pour ce faire, déposez quelques gouttes d’huile anti-inflammatoire sur une serviette humide mouillée, suspendue près d’une batterie chaude. Lors du processus d'évaporation de l'humidité, l'air est saturé de substances bactéricides.

Les médicaments

Malgré le peu de danger pour la vie du bébé, la trachéite nécessite un traitement complexe. Pour éteindre l'inflammation et éliminer la toux sèche, vous devez prendre plusieurs médicaments en même temps. La combinaison d'agents thérapeutiques vous permet d'éliminer rapidement les symptômes désagréables et d'empêcher la pathologie de se répandre dans la forme chronique.

Le principe de fonctionnement de différents groupes de drogues nous écrirons dans le tableau:

Médecine populaire

La trachéite légère peut être guérie par des remèdes populaires. La phytothérapie est la principale méthode de traitement à domicile et implique l’utilisation de décoctions à base des herbes suivantes:

L'application précoce du pansement peut provoquer un gonflement de la muqueuse trachéale et une insuffisance respiratoire. En cas de décharge de crachats normale, la procédure est effectuée une heure avant le coucher.

Pour une compresse, utilisez les moyens suivants:

  • miel et camphre;
  • huiles essentielles;
  • la moutarde;
  • le raifort;
  • patates chaudes

Autres méthodes

En tant que méthodes de traitement auxiliaires, on prescrit aux enfants les procédures physiothérapeutiques suivantes:

  • UHF - réchauffement des voies respiratoires par champ électromagnétique ultra-haute fréquence;
  • électrophorèse - effets anti-inflammatoires et analgésiques sur les zones touchées avec du chlorure de calcium et de l'iodure de potassium;
  • L’inductothermie est un type de thérapie magnétique qui normalise la production de crachats.
Procédure d'électrophorèse

Pour faciliter l'état du bébé, faites un massage postural. Pour une plus grande efficacité, un expectorant doit être administré au patient 30 minutes avant la procédure. Après cela, l'enfant est placé sur l'oreiller avec le ventre et, sans atteindre la colonne vertébrale, caresse et frappe le dos légèrement le long de la trajectoire en demi-cercle.

Mesures préventives

Il n’existe aucun ensemble établi de mesures préventives contre la trachéite. L'inflammation de la membrane muqueuse de la trachée se produit souvent dans le contexte d'autres maladies des voies respiratoires. Il est nécessaire d’éliminer la cause profonde et non de faire face aux conséquences. Pour prévenir l'apparition de pathologies, il est nécessaire de traiter rapidement les sinusites, les pharyngites et les amygdalites.

Le développement de la trachéite peut être associé à un système immunitaire affaibli, contre lequel virus et bactéries pénètrent plus rapidement dans l'organisme. Pour renforcer le système de défense, vous devez fournir à votre enfant une alimentation équilibrée, enrichie en vitamines et minéraux essentiels. Le bébé doit marcher régulièrement à l'air frais, respecter le sommeil et l'état de veille établis.

Pour aller faire une promenade, il ne faut pas grand-chose pour envelopper son bébé. L'entrée d'air froid dans le nasopharynx chauffé entraîne une inflammation de la membrane muqueuse du tube respiratoire. La liste des mesures préventives contre la trachéite comprend également le nettoyage humide, la protection contre le tabagisme passif, la correction rapide des troubles anatomiques de la respiration nasale.

Trachéite chez les enfants: symptômes et traitement

Par trachéite, il faut comprendre l'inflammation du mucus dans la région de la trachée. La trachéite n'est généralement pas une maladie indépendante, mais se manifeste comme l'un des symptômes d'infections bactériennes et virales dès les premiers jours de la maladie ou au cours de son développement, lorsque certains symptômes de l'infection initiale ont déjà disparu.

Dans ce cas, le processus inflammatoire ne peut se développer que de façon isolée dans la région de la trachée et peut être associé à une inflammation d'autres parties des voies respiratoires supérieures: le larynx (laryngotrachéite) ou les bronches (trachéobronchite).

La trachéite peut survenir à tout âge, mais les enfants de plus de 5 ans sont plus souvent malades: à un plus jeune âge, les voies respiratoires sont généralement atteintes et pas uniquement la trachée isolée.

Causes de la trachéite

La trachée est un tube creux formé de demi-cercles cartilagineux situé entre le larynx et les bronches. La surface interne de la trachée est tapissée d'une membrane muqueuse contenant des terminaisons nerveuses. C'est l'irritation de ces terminaisons nerveuses dans l'inflammation de la membrane muqueuse qui provoque la toux, principal symptôme de la trachéite.

L'inflammation de la muqueuse trachéale se produit lorsque des microorganismes (bactéries et virus), des allergènes, des facteurs physiques ou chimiques l'affectent. Par conséquent, la trachéite peut être infectieuse et non infectieuse.

Les principaux agents pathogènes infectieux de la trachéite

Agents causant des infections virales:

Agents causant des infections bactériennes:

La trachéite peut également être causée par une combinaison d'infections virales et bactériennes (ARI).

Les principales causes de trachéite non infectieuse

Les principales causes de trachéite non infectieuse sont généralement:

  • exposition à des températures extrêmement élevées ou basses (air chaud ou glacé);
  • pollution de l'air et exposition à des produits chimiques (produits ménagers, peintures, vernis, aérosols, tabagisme passif);
  • inhalation d'allergènes, poussière des locaux.

La trachéite chronique se développe en raison d'un mauvais traitement du processus aigu. Les foyers d’infection chronique dans le corps de l’enfant (amygdalite, caries, stomatite, sinusite) contribuent à son développement.

Les symptômes

Il existe des trachéites aiguës et chroniques.

La toux est la principale manifestation de la trachéite aiguë. La trachéite est caractérisée par une toux paroxystique, piratage, douleur douloureuse et rugueuse.

Il n'y a pas de mucosités sur la toux, ou il est excrété avec difficulté et en petites quantités. Le plus souvent, les quintes de toux se produisent la nuit et tôt le matin. Contribue à leur apparence d'un enfant allongé dans la même position, des respirations profondes. Au début, maux de gorge et toux apparaissent, petit à petit, la toux devient de plus en plus forte, parfois elle aboie.

La toux provoque une douleur derrière le sternum (le long de la trachée), la douleur est ressentie après la quinte de toux. Un mal de tête peut déranger, parfois la température augmente (chez les enfants jusqu'à 39 ° C). Toutes les émotions (rires, pleurs, excitation) augmentent la toux.

Certains bébés ont une respiration sifflante et la voix devient rauque (cela peut indiquer une implication dans le processus laryngé). Tout cela provoque une violation du bien-être général d'un petit patient.

Dans les premiers jours de la maladie, les quintes de toux sont fréquentes, douloureuses. Le sommeil de l'enfant est perturbé. Après 3-4 jours, les convulsions se produisent moins souvent et la toux devient un peu plus douce, humide et moins douloureuse. Quand on tousse, les crachats commencent à se séparer.

La trachéite chronique peut durer des années. Les périodes d'exacerbation alternent avec des rémissions, lorsqu'il n'y a pas de manifestation de la maladie, mais avec des respirations profondes, une toux peut survenir. Sous la forme d'attaques pas lourdes toussent le matin, après la course peut être noté.

Dans la trachéite chronique en période d'exacerbation, la toux sépare les expectorations: elle peut être visqueuse, muqueuse et peu abondante, et les expectorations purulentes peuvent être excrétées en quantités importantes. Indépendamment de la quantité de crachats et de sa viscosité, les trachéites chroniques se séparent facilement.

Diagnostics

Dans le diagnostic de la trachéite, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • interroger un enfant et ses parents permet de clarifier et de détailler les plaintes du patient, la durée de la maladie, la présence de contacts antérieurs avec les patients, la dynamique de la maladie, etc.
  • examiner l'enfant et l'écouter: quand on respire profondément ou quand on tousse, on entend des râles secs et quand des crachats apparaissent, des râles métalliques mouillés peuvent être entendus (il n'y a pas de hochets dans les poumons); On peut entendre des râles secs dans les poumons en cas de trachéite avec bronchite (c'est-à-dire avec trachéobronchite).

Traitement

Comme pour toute autre maladie chez les enfants, le traitement de la trachéite doit être prescrit par un médecin. Lors du choix des médicaments à traiter, seul un médecin sera en mesure de déterminer la nécessité d'utiliser des antibiotiques et des antiviraux, afin de choisir le bon médicament pour lutter contre la toux.

  1. Les médicaments antiviraux pour la trachéite sont prescrits si une infection virale est supposée et dans les trois premiers jours du début de la maladie. Appliquez le Viferon, l'Interféron, l'Amiksin, l'Arbidol, le Grippferon, le Kagocel, etc.
  2. Avec une infection bactérienne, accompagnée de fièvre, avec la libération de l'expectoration purulente des antibiotiques sont prescrits. Le médecin choisira l’antibiotique nécessaire et son dosage en fonction de l’âge et de la gravité du processus, ainsi que de la durée du traitement.
  3. Les procédures efficaces pour contrer la toux sèche sont largement utilisées: bains chauds pour les mains ou les pieds, plâtre à la moutarde sur la région interscapulaire ou sur le sternum. La nuit, vous pouvez verser de la moutarde sèche dans des chaussettes. Lors de la réalisation, les bains sont immergés dans de l'eau chaude (à partir d'une température de 37 ° C), les poignées jusqu'aux coudes ou les jambes jusqu'au milieu des jambes, de l'eau chaude est ajoutée progressivement (toutes les 2-3 minutes, augmentant la température de l'eau de 1 ° C et l'amenant à 40 ° C). Prenez le bain pendant 10 minutes, vous pouvez ajouter de la moutarde sèche à l'eau. Après le bain, verser sur les membres avec de l'eau tiède.
  4. Les seins du bébé peuvent être frottés avec du baume Dr. IOM, de la graisse d'oie. Le frottement peut être appliqué dès le premier jour de la maladie, effectué deux fois par jour, l'un d'eux, avant le coucher.
  5. L'inhalation est un traitement efficace contre la trachéite. Ils peuvent être réalisés à l'aide d'un inhalateur à vapeur, à ultrasons ou à compresseur. L'inhalation de vapeur de l'enfant doit être effectuée avec beaucoup de précautions, car l'air chaud peut augmenter les effets nocifs sur les muqueuses. Oui, et l'eau bouillante dans la casserole est un danger pour l'enfant.

L'inhalation de vapeur pendant 5 à 10 minutes peut être effectuée avec de telles solutions:

  1. Huile d’anis (ou menthol): 0,5 c. À thé pour 1 litre d’eau;
  2. Chlorophyllipt (solution d'alcool à 1%): 1 c. sur 1 l d'eau;
  3. Jus d'ail ou d'oignon 1 c. sur 1 l d'eau;
  4. Décoctions d'herbes d'eucalyptus, camomille, calendula, sauge, menthe;
  5. Une cuillère à soupe (10 g) de miel est dissoute dans de l'eau, ajoutez 5 ml de chlorure de calcium et le mélange préparé est chauffé au bain-marie; l'enfant doit respirer le mélange;
  6. Ajoutez 5 gouttes d'huile d'arbre à thé dans la tasse avec de l'eau bouillante et laissez le bébé respirer par-dessus la tasse.

Il est presque impossible pour un jeune enfant de prendre une inhalation de vapeur. Mais vous pouvez faire bouillir la casserole avec les composants ajoutés pour l'inhalation sur le réchaud avec la porte de la cuisine fermée et tenir le bébé dans vos mains près de la solution bouillante pendant 10 minutes.

Il convient de rappeler que l’inhalation de vapeur et les autres procédures de réchauffement ne peuvent être effectuées qu’à une température corporelle normale. Sinon, la température pourrait encore augmenter et l’état de l’enfant se détériorerait.

Un nébuliseur est pratique à utiliser et distribue bien la solution médicamenteuse: à l'aide d'un compresseur ou d'une échographie, le médicament est converti en aérosol et parvient directement au site de l'inflammation.

La minuterie intégrée à l'appareil permet de doser l'inhalation à temps. L'avantage de l'utilisation de drogues par inhalation réside également dans le fait que les substances médicamenteuses ne sont pas absorbées dans le sang et n'affectent donc pas les autres organes. De plus, le nébuliseur permet d'utiliser l'inhalation à n'importe quel âge de l'enfant.

Dr. Komarovsky parle des inhalations:

Avec l'aide d'un nébuliseur, vous pouvez entrer dans les expectorations ambrobene, acétylcystéine, Mukomist, Fluimucil, Lasolvan.

Le traitement symptomatique de la trachéite comprend également des antipyrétiques à haute température (paracétamol, nurofen, etc.), des préparations vitaminées (notamment les vitamines A et C, qui contribuent à l'activation des forces de protection du corps de l'enfant).

Les enfants doivent fournir une quantité suffisante de liquide, en particulier à des températures élevées. Il est recommandé de donner à l'enfant (si possible) une boisson chaude: thé au citron, bouillon de hanches, thé au citron vert, thé au lait, lait au miel (en l'absence d'allergie chez l'enfant au miel), thé aux framboises. Des boissons aux fruits (canneberges, canneberges), jus (pamplemousse, orange), de l'eau minérale non gazeuse avec du jus de citron fraîchement pressé seront également utiles.

Il est également important, pour le rétablissement de l'enfant, de veiller à ce que la pièce dispose d'un air frais et humide: une aération fréquente de la pièce et un nettoyage humide 2 fois par jour sont nécessaires. À la température corporelle normale, les promenades au grand air sont autorisées. En l'absence de fièvre, l'enfant doit être baigné tous les jours car les toxines sont excrétées par la peau.

Dans la trachéite chronique lors d'une exacerbation, le traitement est effectué selon les mêmes principes que dans le processus aigu. Des méthodes de traitement physiothérapeutiques sont également utilisées: UHF, électrophorèse avec chlorure de calcium ou iodure de potassium, inductothermie. Des antibiotiques sont prescrits en cas de fièvre, avec libération de crachats purulents. L'inhalation est largement utilisée. Pendant plusieurs mois, des traitements à base de plantes de 2 à 3 semaines sont organisés, modifiant la composition des herbes pour chaque cours.

En tant que thérapie de renforcement générale, on utilise des traitements d'une durée de deux à trois semaines: teintures de schizandra chinois, d'éleuthérocoque, de Pantocrinum, d'Aralia, etc. Il est nécessaire de prendre ces médicaments le matin, après avoir coordonné les traitements avec le médecin. Des complexes de vitamines avec des micro-éléments sont également utilisés.

En période de rémission, gymnastique thérapeutique, des procédures de revenu sont recommandées. Un régime alimentaire complet, l'observance du jour par l'enfant, des marches au grand air et un long sommeil complet aideront à se débarrasser de la trachéite chronique.

CV pour les parents

Presque tous les enfants, à un âge ou à un autre, ont une inflammation de la trachée. Même si la maladie peut sembler inoffensive aux parents de trachéite, vous ne devez pas essayer de la soigner vous-même: si vous choisissez le mauvais traitement, le processus inflammatoire de la trachée peut se propager aux bronches et aux poumons ou se transformer en forme chronique.

Quel médecin contacter

La trachéite chez les enfants est généralement traitée par un pédiatre, tout en améliorant la condition, la physiothérapie est prescrite. Si vous soupçonnez une nature allergique de la maladie ou le développement de l'asthme, une consultation d'un allergologue est indiquée. Si la trachéite est accompagnée d'une infection virale avec laquelle l'enfant est admis à l'hôpital, un médecin spécialisé dans les maladies infectieuses le traite. Lorsque l'infection se propage aux bronches et aux poumons, il est nécessaire de consulter un pneumologue. Enfin, en cas de trachéite récurrente, il est nécessaire d’éliminer les foyers d’infection chronique (examen par un dentiste, un médecin ORL) et de consulter également un immunologiste.

Trachéite chez les enfants - symptômes et traitement

Les symptômes de la trachéite chez les enfants ressemblent aux signes de bronchite, de pharyngite et, dans le traitement de ces maladies, utilisent des médicaments expectorants et antitussifs, des antibiotiques.

Classification

Trachéite - une maladie infectieuse de la paroi interne de la trachée. Causé par des virus SRAS, grippe. Cette maladie infectieuse est contagieuse, transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air.

La trachéite chez un enfant est généralement une conséquence de l'inflammation des voies respiratoires supérieures, se développe comme une infection descendante. La maladie existe rarement sous une forme isolée, souvent associée à un écoulement nasal, des maux de gorge, une bronchite, une pharyngite, une laryngite.

Chez les enfants, la maladie se caractérise par des épidémies au printemps et en automne pendant la saison froide. La cause de la maladie, sauf pour les virus de la grippe, peut dans de rares cas être l’agent causal de la rougeole, de la coqueluche, très rarement - de la typhoïde.

En fuyant distinguer trachéite:

  • pointu - avec une forte toux aboyante;
  • chronique - se développe à la suite d'une trachéite aiguë fréquente.

La trachéite aiguë est généralement associée à une laryngite, une pharyngite, moins souvent - une bronchite.

La trachéite chronique peut se développer de type hypertrophique ou atrophique. Sous forme hypertrophique, la muqueuse trachéale s'épaissit et se dilate.

Car la forme atrophique est caractérisée par un amincissement progressif de la muqueuse, jusqu'à sa disparition dans certaines zones. Plus d'informations sur les modifications des muqueuses lors d'événements atrophiques sont décrites dans l'article Rhinite chronique atrophique.

La trachéite aiguë peut provoquer une réaction allergique chez les enfants. Dans ce cas, une forme allergique est diagnostiquée et des antihistaminiques sont également utilisés dans le traitement.

Raisons

La cause la plus fréquente d'inflammation trachéale chez les enfants est l'infection par le virus de la grippe, ainsi que l'infection bactérienne à pneumocoque ou à staphylocoque. Facteurs prédisposants de la trachéite aiguë chez les enfants:

  • air intérieur sec;
  • hypothermie, respiration active par temps glacial;
  • l'allergie;
  • tabagisme passif;
  • pathologie de l'activité cardiaque.

Chez les nourrissons, la trachéite aiguë est causée par une infection virale.

La trachéite chronique se développe à la suite de récidives fréquentes de la forme aiguë de cette maladie, de foyers d'infection non traités dans la cavité buccale, le nasopharynx, les végétations adénoïdes, l'amygdalite, l'amygdalite.

Les symptômes

Le principal symptôme de la trachéite chez un enfant, pour éliminer le traitement qui lui est destiné, est une toux sèche sans crachats avec toux fréquente. Une toux a un son sourd et husky. Avant l'attaque d'une forte toux, il y a généralement une série de toux avec un mal de gorge ou un mal de gorge.

La toux dans l'inflammation de la trachée est douloureuse. La douleur est ressentie derrière le sternum, dans la gorge avec les éclats de rire, la conversation. Les plus typiques de cette maladie aussi:

  • l'absence de crachats ou une très petite quantité de ceux-ci;
  • sifflement des sons lors de la respiration et l'expiration et l'inhalation;
  • forte fièvre accompagnée de frissons;
  • mal de tête;
  • changement de timbre de voix;
  • la faiblesse;
  • respiration sifflante audible avec une respiration profonde.

Souvent, avec cette maladie, l'inflammation affecte le larynx. Une toux en même temps acquiert un caractère aboyant, des attaques nocturnes douloureuses empêchent l'enfant de dormir suffisamment et récupèrent.

Une toux sèche avec une trachéite aiguë dure en moyenne 4 jours sans faiblir, puis des expectorations apparaissent, la toux se ramollit.

Avec la trachéite chronique, la toux en rémission cesse, mais avec des respirations profondes, un rire fort peut se manifester par une attaque inattendue.

Lorsque la trachéite est associée à la laryngite, une laryngotrachéite est diagnostiquée. Nous proposons d’en savoir plus sur cette maladie dans l’article Laryngotrachéite.

Le processus inflammatoire affectant la trachée et les bronches est appelé trachéobronchite. À propos des symptômes et du traitement de cette maladie est décrite en détail dans l'article Trachéobronchite.

Traitement

Le traitement de la trachéite chez les enfants consiste à soulager la toux, à éliminer les symptômes tels que les maux de tête et la fièvre. L'enfant doit recevoir un traitement de renforcement général qui stimule l'immunité dirigée contre une infection virale.

Rendez-vous aux enfants fait un pédiatre, un pneumologue ou un pneumologue-allergologue, si la maladie est causée par des allergies.

Avec trachéite aiguë

Les médicaments de choix pour traiter la trachéite chez un enfant sont les mucolytiques et les expectorants. Leur utilisation stimule la sécrétion de mucus, améliore son excrétion.

La méthode de traitement préférée est l'inhalation avec un nébuliseur. Vous trouverez des informations sur la procédure d'inhalation et sur les règles à respecter dans les sections "Procédures", "Inhalation".

Traitement local

Lorsque l'inflammation de la trachée est inhalée "Lasolvan", ACC, Ambrobene, Fluimucil. Traiter la trachéite chez un enfant de la naissance à 6 ans par inhalation est plus efficace que les pilules, les gargarismes, les sirops. Cette méthode aide à la toux, l'écoulement nasal, les maux de gorge.

Soulagez l'irritation provoquée par la toux, aidez l'inhalation avec du sérum physiologique de pharmacie, de l'eau minérale Borjomi (pour plus de détails, voir Inhalation avec de l'eau minérale). Ces procédures hydratent les voies respiratoires sans exercer de charge médicamenteuse sur le corps.

Lorsque l'inflammation de la trachée peut être mis des pansements de moutarde, frotté avec des pommades chauffantes.

Le frottement commence dès le premier jour de l'apparition des symptômes, s'il n'y a pas de température, avec Dr. Mom, baume Asterisk. Il est utile de faire une infusion de rinçage de camomille, furatsilinom. Avec des informations plus complètes sur le traitement local de la gorge, nous vous suggérons de lire l'article Gargling.

Traitement de la toxicomanie

Pour guérir la trachéite chez un enfant, des expectorants tels que le sirop de racine de réglisse, l'Eucabalus, Herbion (primevère) et Halixol sont prescrits. Pour supprimer les accès douloureux de la toux sèche, des antitussifs sont prescrits: Bronholitine, Sinupret.

Les antitussifs ne prennent pas de manière concomitante avec les expectorants, leur utilisation combinée est particulièrement dangereuse en cas d’implication dans le processus inflammatoire des bronches.

Si un enfant atteint de trachéite a des expectorations purulentes, cela signifie qu'une infection bactérienne s'est jointe, des antibiotiques sont ajoutés au traitement:

  • comprimés solubles de l’antibiotique tétracycline Unidox Solutab;
  • comprimés, poudres d'ampicilline en l'absence d'allergie à la pénicilline - Ospamox, Zetsil;
  • Amoxicilline + clavulanate - Klamosar;
  • macrolides - érythromycine, Vero-Roksitromitsin;
  • céphalosporines - Cefamezin, Cefazolin.

Le paracétamol, le nurofen, réduit la température des bébés. Les inhalations sont utilisées pour la rhinite, comme décrit plus en détail dans l'article Inhalations avec rhinite à l'aide d'un nébuliseur. Vous pouvez également être intéressé par l'article Comment traiter un nez qui coule chez les enfants à la maison.

Il faut offrir beaucoup de boisson chaude à l'enfant. Pour ce faire, utilisez du thé faible avec des framboises, du citron et de la menthe. Vous pouvez administrer une infusion de camomille, de tussilage, de sauge, des frais de poitrine pour la toux sèche.

Le traitement antiviral est la nomination de Viferon, Arbidol. Accélérer le processus de guérison après qu'il est possible de normaliser la température, procédures thermiques.

Traitement de la trachéite chronique

En cas de trachéite chronique chez les enfants, des médicaments antiviraux sont ajoutés au traitement par inhalation, des antiseptiques sont utilisés. Bon effet donne l'utilisation en inhalation Chlorophyllipt. Appliquez le médicament 2 fois par jour pendant 2 semaines. Article détaillé Chlorophyllipt gargarisme.

Les cours traitent la trachéite chez les enfants à l'aide de décoctions d'althea, de réglisse, qui tendent à éliminer l'inflammation et à renforcer l'effet expectorant.

Avec l'hypertrophie de la muqueuse trachéale, des antibiotiques peuvent être nécessaires. Pour le traitement de la forme atrophique de l'inflammation de la trachée, l'huile d'argousier, le carotoline est introduit par gouttelettes dans la trachée.

En période de rémission, des procédures de physiothérapie sont réalisées pour la prévention:

  • électrophorèse à l'iodure de potassium;
  • UHF;
  • massage

En l'absence de température, la toux est utile pour effectuer des exercices de respiration. Choisissez des exercices pour une utilisation quotidienne, nous vous proposons dans l'article Exercices de respiration pour la bronchite.

Des complications

La trachéite aiguë chez un enfant est guérie en moyenne en 2 semaines. Si les symptômes ne peuvent pas être éliminés avant cette heure, alors la maladie est probablement compliquée par une trachéobronchite, une bronchite.

Les symptômes de fièvre, de toux et de respiration sifflante dans les poumons sont des signes d'implication dans le processus inflammatoire des bronches. Une complication de la trachéite allergique peut être l'asthme bronchique.

Prévisions

La trachéite aiguë non compliquée ne pose pas de danger pour la santé de l'enfant, elle a un pronostic favorable. La trachéite chronique avec traitement rapide a lieu en moyenne dans un mois. Avec une complication de bronchite, le pronostic est moins favorable.

Symptômes et traitement de la trachéite chez les enfants

Une variété de maladies peut causer le développement de la toux chez les enfants, dont la trachéite. Cet article racontera comment cette maladie se manifeste chez les enfants et comment elle peut être dangereuse.

Qu'est ce que c'est

L'inflammation des muqueuses recouvrant l'intérieur de la trachée est appelée trachéite. Cette pathologie est assez commune, surtout chez les bébés. Un enfant et un adulte peuvent contracter une trachéite. Les garçons souffrent aussi souvent que les filles. Un enfant vivant dans n'importe quel pays peut tomber malade d'une trachéite.

Cette pathologie peut être indépendante ou être associée à d'autres maladies des voies respiratoires supérieures. Très souvent, les bébés ont en même temps tout un «tas» de maladies similaires: pharyngite, laryngite et trachéite. Une pathologie passe dans une autre, ce qui porte gravement atteinte à la santé et à l'état général de l'enfant.

La durée de la période aiguë de trachéite peut être différente. En moyenne, c'est 5-10 jours.

Après une période aiguë de maladie, il se produit un temps de convalescence suffisamment long - convalescence. Elle se caractérise par la persistance de symptômes résiduels de la maladie, qui disparaissent progressivement en 1 à 2 semaines. La période de récupération est très importante. Le respect de toutes les recommandations des médecins à ce stade empêchera la transformation du processus aigu en processus chronique et réduira également le risque d'apparition d'effets indésirables à long terme de la maladie.

Les bébés qui fréquentent des établissements d'enseignement courent un risque élevé de contracter une trachéite infectieuse. Cela est dû au taux élevé de propagation d'agents pathogènes d'un enfant malade à un enfant en bonne santé.

Les bébés en bas âge dus au travail encore trop peu actif du système immunitaire sont beaucoup plus sujets à cette maladie que les enfants plus âgés.

La trachéite survient rarement chez les nouveau-nés. Si un bébé d'un an est nourri au sein, le risque d'infection par diverses infections conduisant à une pathologie respiratoire est faible.

Raisons

Le développement de l'inflammation dans la trachée chez les enfants entraîne une variété de facteurs de causalité. Ils peuvent agir isolément ou simultanément. L'effet combiné de plusieurs facteurs de causalité fait que le bébé présente une variété de symptômes défavorables, ce qui est mauvais pour son bien-être général. Les causes suivantes contribuent au développement de l'inflammation dans la trachée:

  • Bactéries Les infections bactériennes figurent en tête de liste des causes de diverses pathologies des voies respiratoires. On les trouve très souvent dans la pratique des enfants. La trachéite bactérienne est contagieuse. Il est facilement transmis par les gouttelettes aéroportées d'un enfant malade à un enfant en bonne santé.
  • Virus. Ils sont les agents responsables de la trachéite un peu moins que les bactéries. Les virus de la grippe et du parainfluenza, les rhinocéros et les adénovirus, les virus de Coxsackie et d'Epstein-Barr et bien d'autres peuvent conduire au développement de la maladie. Le cours de la trachéite virale est généralement plus facile que celui des bactéries. En règle générale, tous les symptômes indésirables apparaissant sur le traitement choisi sont disparus pendant 5 à 7 jours.
  • Pathologie allergique. Ils se manifestent chez les enfants jusqu'à un an. Divers allergènes deviennent des facteurs provoquant l'apparition de symptômes indésirables de la maladie. Elles se caractérisent par un parcours onduleux: les périodes d’exacerbation sont remplacées par une rémission plutôt stable. L’entrée d’allergènes dans le corps de l’enfant provoque chaque fois une dégradation de son bien-être et l’apparition de la maladie.
  • Inhalation d'air trop froid. Les impuretés atmosphériques et les déchets industriels ont également un effet irritant sur les délicates muqueuses du larynx. Selon les statistiques, les enfants âgés de 2 à 3 ans sont les plus sensibles à cette variante de la maladie. Cette caractéristique est due au manque de travail effectif de l'immunité locale.
  • L'hypothermie Un refroidissement local et général peut conduire au développement de la maladie. Marcher par temps froid sans foulard ni chapeau, ou nager en été dans un plan d'eau mal chauffé sont souvent à l'origine de l'apparition de pathologies chez les enfants des voies respiratoires.
  • Long séjour dans une pièce très fumée. Les plus petites composantes des substances toxiques libérées lors du fumage ont un effet négatif sur les cellules des membranes muqueuses de la trachée. Pour le développement de la maladie chez un enfant, même un court séjour dans une pièce enfumée est suffisant. Les adultes doivent se rappeler que fumer dans la pièce où se trouve l'enfant ne peut être en aucun cas!
  • Inhalation d'air sec. Une respiration normale nécessite des paramètres de microclimat physiologiques. Pour l'air inhalé n'a pas endommagé et "rayé" les membranes muqueuses délicates des voies respiratoires, vous devez surveiller attentivement l'humidité dans les chambres des enfants. L'inhalation d'air trop sec entraîne souvent une grave irritation de la trachée, qui contribue finalement au développement des symptômes de la trachéite.
  • Affaiblissement de l'immunité. Les enfants souvent malades et affaiblis sont plus susceptibles à diverses pathologies infectieuses. Ceci est dû à une diminution pathologique de l'immunité.

Les enfants en bas âge souffrant d'immunodéficience présentent également un risque accru. Si un enfant a des rhumes et des maladies infectieuses plus de 5 à 6 fois par an, il s'agit d'un motif important de recourir à un immunologiste pour enfants.

Le processus inflammatoire dans la trachée peut être différent en durée et en intensité. Cela est dû à diverses raisons qui ont conduit à son développement. À propos de la trachéite aiguë dire quand la maladie est apparue chez le bébé pour la première fois de ma vie. Dans plus de 90% des cas, il s'agit d'une forme infectieuse.

Très souvent, la trachéite aiguë est enregistrée chez les nourrissons et les enfants dès les premières années de la vie.

La cause la plus fréquente d'inflammation aiguë de la trachée chez les enfants est le virus. La flore bactérienne, telle que les streptocoques et les staphylocoques, conduit moins souvent au développement de la maladie. Les microorganismes anaérobies provoquent une trachéite dans au plus 5% des cas. Le processus aigu se caractérise par l'apparition d'un œdème grave de la trachée, son infiltration de cellules immunitaires inflammatoires, ainsi que par la formation d'une quantité de mucus suffisamment importante. Ces caractéristiques morphologiques font que le bébé présente des symptômes cliniques caractéristiques de la maladie.

La trachéite chronique est dans la plupart des cas un stade constant d’aigus. En pratique pédiatrique, il survient principalement chez les bébés présentant des anomalies du système immunitaire et des maladies chroniques complexes des organes internes. À l'adolescence, le développement de la forme chronique de trachéite est fortement influencé par le tabagisme à long terme ou épisodique.

Les tout-petits atteints de pathologies pulmonaires graves et de maladies congestives du système cardiovasculaire risquent de développer une forme persistante et prolongée de pathologie trachéale. Dans certains cas, des maladies des sinus paranasaux conduisent au développement de la variante chronique.

Sur le plan morphologique, lorsque le processus est synchronisé, des modifications à la fois hypertrophiques et atrophiques peuvent être observées sur les membranes muqueuses de la trachée. L'hypertrophie se manifeste par un apport sanguin accru dans les vaisseaux sanguins et par la croissance de la muqueuse interne de l'arbre respiratoire. Ces changements provoquent une toux chez l'enfant avec une grande quantité de crachats. La quantité de décharge de mucus augmente également nettement.

Lorsque l'atrophie des muqueuses change de couleur. Elle devient grise, elle semble briller atypique. La muqueuse est visiblement plus fine et peut saigner facilement.

Dans certains cas, des croûtes denses apparaissent sur la muqueuse épithéliale interne de la trachée. Ils augmentent considérablement la toux. Il devient plus selle et insupportable.

Les symptômes

Les symptômes indésirables de la trachéite infectieuse n'apparaissent pas immédiatement chez l'enfant. Avant l'apparition des signes cliniques de la maladie, la période d'incubation est d'abord écoulée. Il peut être différent dans sa durée.

Pour les formes virales de trachéite, la période d'incubation est généralement de 2 à 5 jours. Les symptômes défavorables des infections bactériennes apparaissent généralement après 3-7 jours.

La maladie est accompagnée des symptômes suivants:

  • Une quinte de toux. Ce symptôme est très caractéristique de la trachéite. La toux peut être sèche ou humide. Il s'inquiète pour le bébé pendant le jour et la nuit. L'intensité de la toux peut être différente et dépend de la cause de la maladie.
  • Difficulté à tousser. La présence d'une grande quantité de mucus et de crachats fait que l'enfant est assez difficile pour tousser. Au cours d'une attaque de toux, il se fatigue, le visage devient rouge. Certains bébés ont les larmes aux yeux. C'est une réaction à la douleur, qui survient lorsque la toux est grave.
  • Douleur dans la poitrine. Le syndrome de la douleur augmente nettement pendant la toux. Certains bébés se sentent «étouffés» dans la poitrine, ce qui les gêne énormément. Cette situation peut conduire au fait que la respiration de l'enfant devient plus superficielle, instinctivement, le bébé commence à ménager sa poitrine et à limiter l'amplitude des mouvements respiratoires. Très souvent, ce symptôme est présent chez les enfants âgés de 5 à 12 ans.
  • Douleur à l'oropharynx. Apparaît après avoir toussé. Dans la très grande majorité des cas, la trachéite aiguë est associée à la pharyngite, qui contribue également aux douleurs persistantes dans la gorge. Cela provoque des difficultés à avaler des aliments. La nourriture solide lors de la déglutition provoque une augmentation marquée de la douleur.
  • Le changement de timbre vocal. Habituellement, il devient plus enroué. Le bébé peut enrouer à la prononciation des mots. Chez les nourrissons, ce symptôme se manifeste lors des pleurs.
  • L'apparition de crachats. Dans certaines formes de trachéite, cette caractéristique peut être absente. Habituellement, les crachats sont assez épais, il est difficile d'expectorer. Le nombre de sécrétions pathologiques peut être différent: d'une cuillère à thé à 50-100 ml par jour.

La couleur des expectorations est généralement grisâtre ou jaune et peut contenir des traînées sanglantes.

  • Augmentation de la température corporelle. La maladie bénigne est accompagnée de conditions subfébriles. Dans ce cas, la température corporelle monte à 37-37,5 degrés. Les formes plus graves de la maladie sont accompagnées de valeurs fébriles. Lorsque vous vous joignez à des complications, la température corporelle dépasse 38 degrés.
  • L'intoxication. À la suite du processus infectieux inflammatoire, un grand nombre d'une grande variété de produits de décomposition toxiques s'accumulent dans le corps de l'enfant. Leur accumulation dans l’environnement interne entraîne l’apparition des signes cliniques suivants: apparition d’un mal de tête modéré, augmentation de la faiblesse, apathie et changement d’humeur.
  • Violation du comportement de l'enfant. Dans la période aiguë de la maladie, le bébé peut devenir plus lent, il perd de l'intérêt pour les jeux avec ses jouets préférés. Une toux fulgurante perturbe considérablement le sommeil des enfants. L'enfant peut éprouver une somnolence sévère pendant la journée et la nuit presque jamais dormir. La perte d'appétit conduit au fait que le bébé commence à perdre du poids.

Diagnostics

Si l'enfant présente les premiers symptômes de la trachéite, veillez à le montrer au médecin.

Si votre température corporelle est élevée, vous ne devriez pas aller vous-même à la clinique. Dans ce cas, il est préférable d’appeler le pédiatre à la maison. Le médecin examinera la miette et procédera à l'examen clinique nécessaire. Dans certains cas, le pédiatre référera le bébé pour consultation chez un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique.

Établir le diagnostic correct d'un seul examen clinique ne suffit pas. Pour établir l'agent responsable de la maladie, il est nécessaire de réaliser des tests de laboratoire supplémentaires.

Tous les enfants malades doivent réussir des tests cliniques. En général, l'analyse du sang dans la trachéite infectieuse augmente le nombre de leucocytes et la RSE s'accélère de manière significative. Des changements dans la formule des leucocytes indiquent qu'il existe une infection virale ou bactérienne dans le corps de l'enfant.

L'analyse bactériologique aide également à établir la source de la maladie. Le matériel utilisé pour cet examen est une expectoration des voies respiratoires. L'étude est réalisée dans des conditions de laboratoire. Le résultat de l'analyse montre la présence d'un agent pathogène spécifique.

Ce test de laboratoire est largement répandu et utilisé avec succès en pédiatrie pour identifier diverses pathologies respiratoires.

Dans certaines situations, les médecins prescrivent en outre une radiographie des poumons. Elle est réalisée dans le cas où il y a suspicion de pneumonie. Cette pathologie pulmonaire se développe lors d'une trachéite grave et peut constituer une complication plutôt dangereuse.

La radiographie chez les très jeunes patients n'est pas réalisée, car cette méthode de recherche a une charge de rayonnement assez élevée. Pour exclure la pneumonie dans ce cas, les médecins effectuent l'auscultation du thorax à l'aide d'un phonendoscope normal.

Des complications

La complication la plus fréquente du processus aigu est sa transition vers la forme chronique. La chronisation se produit principalement chez les bébés assez affaiblis. Les états d'immunodéficience contribuent également à la transformation de la trachéite aiguë en une forme prolongée. La trachéite chronique est assez épuisant pour un bébé et nécessite un traitement complexe.

La pneumonie est l'une des complications les plus dangereuses. Il se développe avec la propagation du processus inflammatoire de la trachée à l’arbre bronchique. La pneumonie purulente est dangereuse dans le développement des abcès et de la septicémie. Le traitement de cette complication dangereuse n’est pratiqué qu’à l’hôpital.

Le risque de trachéite allergique à long terme est qu’il peut provoquer un asthme bronchique chez l’enfant. Le risque est particulièrement élevé chez les enfants allergiques présentant des prédispositions héréditaires. Les exacerbations fréquentes de la trachéite allergique contribuent à l'apparition d'une insuffisance respiratoire persistante.

L'impact des facteurs allergènes sur le corps de l'enfant dans le contexte d'une inflammation chronique de la trachée peut provoquer des symptômes d'obstruction bronchique.

Traitement

Cure trachéite à la maison est possible. Cependant, cela ne devrait être fait qu'avec la supervision obligatoire du médecin traitant.

Même des formes bénignes de la maladie avec un traitement mal choisi peuvent faire apparaître à l'enfant des complications plutôt dangereuses.

La durée du traitement contre la trachéite est généralement de 7 à 10 jours. Dans certains cas, le traitement peut être plus long.

Le schéma de traitement est choisi individuellement, en tenant compte de l'âge du bébé et de la présence de pathologies chroniques concomitantes des organes internes. L'élimination des symptômes indésirables de la maladie nécessite la nomination de toute une gamme de médicaments.

La phytothérapie contribue également à améliorer le bien-être de l'enfant, ce qui est particulièrement efficace chez les très jeunes patients.

Pour éliminer les symptômes indésirables de la maladie sont utilisés:

  • Respect du repos au lit. Si le bébé a une température corporelle élevée, il doit rester au lit pendant toute la période de fièvre et de fièvre. Cette simple mesure forcée aidera à éviter le développement de complications dangereuses à l'avenir.
  • Régime d'alcool suffisant. Pour éliminer les toxines bactériennes et virales du corps d’un enfant, vous devez boire beaucoup de liquide. En tant que principal remède de désintoxication, l’eau bouillie ordinaire fera l'affaire. Un enfant malade devrait boire au moins 1 à 1,5 litre par jour. Les boissons et les compotes à base de baies et de fruits seront également une excellente option de boisson.
  • Suivre un régime. Pour reconstituer les forces nécessaires à la lutte contre la maladie, l'enfant doit recevoir une quantité suffisante d'éléments nutritifs essentiels. Le contenu calorique quotidien du régime alimentaire de l’enfant en période de maladie devrait être quelque peu augmenté. Les aliments doivent être cuits de la manière la plus douce - cuire au four, cuire au four ou bouillir. Tous les repas doivent être suffisamment écrasés pour ne pas aggraver la douleur en avalant.