Traitement des adhérences dans les tubes

Les trompes de Fallope sont appelées trompes de Fallope dans la terminologie médicale. Ce nom était un important organe tubulaire apparié en l'honneur de l'anatomiste italien G. Fallopia, qui en a décrit pour la première fois la structure et le processus par lequel l'ovule, sortant de l'ovaire, est fécondé et pénètre dans l'utérus.

Violation de la fonction des trompes de Fallope, à savoir, l'obstruction crée un obstacle à l'avancement de l'ovule, en l'absence de traitement de cette pathologie, la femme sera stérile. Si au moins une trompe de Fallope est obstruée, l'ovule ne peut pas rencontrer le sperme et la grossesse devient impossible ou la fécondation a lieu, mais l'ovule ne peut pas avancer dans l'utérus et le risque de grossesse extra-utérine augmente.

L'obstruction des tubes peut être le résultat d'une inflammation, d'une gonorrhée, d'un rhume, d'une tuberculose et peut survenir après plusieurs avortements. Dans la médecine traditionnelle, il existe de nombreuses excellentes recettes pour divers outils contribuant à l'élimination et à la prévention de la maladie. Les remèdes populaires associés à une assistance médicale ont un effet thérapeutique sur la restauration de la capacité de l’organe.

Traitement

Et pourtant, comment traiter les adhérences des trompes de Fallope? Essayons de trouver la réponse à cette question. Le traitement de la maladie adhésive est effectué en utilisant plusieurs méthodes. Le traitement conservateur associé à un anti-inflammatoire donne l'effet sur le stade initial de la maladie lorsque le patient se plaint de douleurs de nature non permanente. Dans ce cas, utilisez de l'aloès sous forme d'injections. Cours de traitement: 2 ml par jour pendant 10 jours. En même temps que l'aloès, l'apport en acide folique est pris 1 capsule trois fois par jour et en vitamine E (tocophérol) - prendre 2 capsules par jour.

Pour le moment, il existe de nouvelles préparations contenant des enzymes. Cela vous permet de rendre les pointes plus résistantes et élastiques. Les patients rapportent une réduction de la douleur abdominale basse. Le traitement consiste en 7 injections intraveineuses.

La physiothérapie est la méthode suivante qui a fait ses preuves. Il adoucit les structures adhésives, ce qui les rend plus minces et extensibles. Il réduit la douleur, améliore le travail de l'intestin (la constipation disparaît), ce qui se resserre sous l'effet des adhérences.

Les bains d'ozokérite et de paraffine appliqués sur l'abdomen sont reconnus comme la méthode physiothérapeutique la plus efficace. Le patient impose une compresse de cire ou de paraffine sur le bas-ventre, réchauffe les adhérences et les stratifie. La procédure dure environ 10-15 minutes. Au total, 10 procédures sont requises. Si nécessaire, vous ne pouvez répéter qu'après 2-3 mois.

L'électrophorèse avec du magnésium, du zinc et du calcium, et en cas de douleur intense avec la novocaïne, a également un effet positif. Les procédures sont effectuées tous les deux jours, au total - 20 séances.

Vous devez savoir que les méthodes de physiothérapie sont contre-indiquées - elles ne peuvent pas être effectuées pendant la menstruation et en présence d’une inflammation active. Il ne faut pas non plus espérer que cette méthode de traitement l’aidera. Elle n’aidera pas à 100%. Pour un traitement complet, une intervention chirurgicale peut même être nécessaire pour disséquer les adhérences des trompes de Fallope.

Traitement des remèdes populaires

  • Borovaya utérus (Ortiliya unilatéral) - ingestion

Un tel remède populaire, comme une matrice de pin, peut vraiment être appelé une herbe miracle. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, désinfectantes, résorbables et diurétiques. Contient des phytohormones, de l'arbutine (inhibiteur des organismes pathogènes), de la vitamine C (réduit l'inflammation, renforce les parois des vaisseaux sanguins), des flavonoïdes (améliore l'immunité et stimule le métabolisme), de l'hydroquinone (agit en tant qu'antioxydant). Traite l'infertilité, les fibromes et les kystes, l'érosion, les polypes, la salpingite, l'uréthrite, la cystite, la pyélonéphrite, les saignements utérins, les hémorroïdes, atténue le syndrome prémenstruel, la ménopause, les règles douloureuses.

Le plus souvent pour le traitement des adhérences dans les trompes de Fallope utilisent une décoction, de la teinture et des douches vaginales, moins souvent - des extraits d'huile et des bougies. Il est déconseillé de boire de l'herbe pendant la menstruation, si vous l'avez prise l'estomac vide et que cela vous a causé une gêne, prenez alors une demi-heure après avoir mangé.

Pour préparer la teinture, vous avez besoin de 5 cuillères à soupe. l les plantes insistent 15 jours dans un demi-litre de vodka, en secouant parfois le mélange. Réception: trois fois par jour, 60 minutes avant les repas, 35 à 40 gouttes.

  • Millepertuis pour le traitement de l'obstruction des trompes de Fallope

    Versez le millepertuis broyé (1 cuillère à soupe) avec un verre d'eau bouillante, faites bouillir pendant 15 minutes. Bouillon filtré, boire 1/4 tasse trois fois par jour.

    Le traitement populaire efficace des adhérences consiste à utiliser des graines de lin. Placez 2 c. l ensemencer dans une gaze et descendre le sac dans de l'eau bouillante, faire bouillir pendant 3 minutes, laisser refroidir dans la même eau. Presser la gaze, mettre au chaud sur le bas-ventre. Couvrir avec un sac et une serviette. Continuez pour la nuit. Il suffit de faire 8 telles procédures par mois pour que les adhésions se dissolvent complètement.

  • Trèfle, tonnerre, centaurée

    Mélanger des parties égales de ces herbes et sélectionnez 1 cuillère à soupe. verser le mélange sec obtenu à la cuillère. Zaarite un verre d'eau bouillante dans un thermos, laissez infuser pendant 2 heures. Puis filtrer la perfusion, boire ¼ de tasse avant les repas. La durée du traitement est de 1 mois.

  • Traitement de la teinture des trompes de Fallope

    Si vous buvez un mélange de teintures à l'alcool à partir des bourgeons de peuplier noir, de racine noire, de millefeuille et de capucine, vous pouvez bien nettoyer le sang, cela affectera positivement l'élimination des processus inflammatoires dans les trompes de Fallope.

    Recette nastyki: prendre 10 gr. chaque herbe et versez séparément dans différentes bouteilles, versez 50 ml d'alcool médical et insister 2-3 semaines. Une fois que les infusions sont prêtes, il faut les ajouter pour ajouter 100 gr. mélange 400 gr. vodka. Réception à effectuer 3 fois par jour pendant une demi-heure avant le repas. Une dose de 15-20 gouttes. Après deux semaines de pause pendant un mois, recommencez.

  • Traitement des bouillons de trompes de Fallope

    Parmi les recettes de la médecine traditionnelle, les décoctions à base de plantes médicinales occupent une place importante, elles sont toujours populaires, leur utilisation dans le traitement de l'obstruction des trompes de Fallope est difficile à surestimer.

    Une décoction de pervenche: versez 250 ml de vodka dans un récipient en émail, versez 20 g. sec herbe vinca broyée, porter à ébullition, maintenir à feu doux pendant 5 minutes. Cool, filtrer, prendre 15 gouttes 3 fois par jour une demi-heure avant les repas. Rangez dans un endroit frais.

    Une décoction de jeune seigle: dès qu'une oreille apparaît sur les tiges de jeune seigle, coupez-la, traînez au soleil, hachez et faites cuire un bouillon peu riche. Buvez à la place de l'eau, en quantité illimitée. Les matières premières utilisées peuvent être à nouveau coulées dans de l'eau, bouillies pendant 20 minutes et utilisées. Les propriétés utiles sont améliorées.

    Brocart d'acacia blanc: hacher les matières premières, 1 c. verser 2 tasses d'eau bouillante. Faire bouillir pendant 10 minutes, il faut 1 heure pour la perfusion. Prendre 0,5 tasse 4 fois par jour. Le cours est un mois, une pause est une semaine. Après cela, la médecine traditionnelle recommande de préparer un mélange médical comprenant 100 grammes. graines de carotte sauvage moulues dans un moulin à café, 50 gr. sucre, manger 1 c. mélanger 3 fois par jour.

    Bouillon d'Oie Potentilla: 2 cuillères à soupe d'Oie grasse Potentilla infuser dans 400 g d'eau bouillante et insister pendant une heure. Une décoction est prise un demi-verre 4 fois par jour avant de manger à jeun.

    Bouillon de millepertuis: 1 cuillère à soupe d'herbe de millepertuis dans un verre d'eau bouillante, portée à ébullition et cuite à feu doux pendant 15 minutes. Après l'effort, vous pouvez manger 100 g 3 fois par jour avant les repas.

    Bouillon de champ yarutki: brasser 2 cuillères à soupe d’herbe sèche dans 0,5 litre d’eau bouillante, laisser reposer pendant 1 heure et filtrer. Prendre 1/3 tasse 3 fois par jour.

    Décoction de verger: dans un pot en émail, versez 8-10 racines déchiquetées du jardin, versez 1 litre d’eau. Après ébullition, allumer la flamme faible, couvrir avec un couvercle et laisser bouillir pendant 15 minutes. Laisser refroidir, filtrer et boire 100 ml 3 fois par jour 0,5 heure avant les repas. Le cours est de 18 jours.

  • Traitement des trompes de Fallope par douches vaginales

    Les douches vaginales sont des procédures thérapeutiques et prophylactiques, réalisées à l'aide de décoctions et d'infusions d'herbes médicinales et de liquides contenant des composants utiles. Pour que ce processus soit pleinement efficace, il est préférable d’utiliser une tasse Esmarch, tout en étant allongé sur le dos dans la salle de bain, d’insérer délicatement la pointe dans le vagin et, tout en surveillant l’alimentation, d’injecter doucement une solution chaude.

    Recette numéro 1: mélanger une cuillère à soupe de graines de lin, de camomille et de sureau noir, brasser un litre d’eau bouillante et laisser reposer 1 heure dans un endroit chaud, vous pouvez envelopper avec une serviette. Filtrer et utiliser le soir pour les douches vaginales.

    Recette numéro 2: herbe de l'alpiniste - 5 parties, camomille - 1 partie, feuilles d'ortie - 3 parties. Mélanger les ingrédients dans la quantité de 2 cuillères à soupe de litre d'eau bouillante et laisser reposer pendant une heure. Appliquez la douche 2 fois par jour.

    Recette numéro 3: une cuillère à soupe de racines d'iris cuites à la vapeur dans un verre d'eau bouillante et infusées pendant 2 heures et utilisées pour la douche.

    Recette numéro 4: versez 1 tasse d'eau bouillante 2 cuillères à soupe de fleurs de camomille, laissez reposer pendant 15 à 20 minutes. Pour nettoyer les intestins avec de l’eau bouillie simple, puis avec une infusion tiède, effectuez un syring.

    Numéro de recette 5: 2 tasses d'eau bouillante verser 2 cuillères à soupe de médicament Caragana, cuire à feu doux pendant 10-15 minutes, laisser refroidir, filtrer. Utilisez pour les douches 1 fois par jour.

  • Traitement au miel de propolis

    Tout le monde connaît le pouvoir de guérison du miel, la propolis complète les effets bénéfiques d'un produit merveilleux sur le corps humain. Combinez le miel et la propolis dans un rapport de 1: 1, si le miel est épais réchauffe un peu. Une fois que les composants sont devenus homogènes, humidifiez un tampon et entrez dans le vagin la nuit. Cette procédure doit être effectuée tous les deux jours de la semaine. Utilisez soigneusement ceux qui sont allergiques aux produits apicoles.

  • Soin au baume au miel et aux herbes

    La nature a donné à de nombreuses plantes utiles, leur effet bénéfique peut aider en cas d’infertilité, associée à une obstruction des trompes de Fallope. Ces recettes ont été essayées sur des femmes désespérées après le verdict des médecins, qui leur ont assuré qu'elles n'auraient pas d'enfants. Habituellement, après avoir appliqué les recettes des guérisseurs traditionnels, la grossesse débute dans le mois qui suit le traitement.

    Haché à parts égales en poids de fruits séchés de framboise et d'églantier, de graines de plantain et d'herbe d'absinthe, mélangé avec du miel, bien mélanger et rouler les boulettes d'environ 10 g. À consommer 3 fois par jour, 2 à 3 morceaux 20 minutes avant les repas de la grossesse.

  • Badan - un remède populaire pour les adhérences dans les trompes de Fallope

    Le remède suivant traite parfaitement non seulement les maladies adhésives, mais aussi l’inflammation des appendices, l’érosion cervicale, les polypes. La durée du traitement est d'un mois. Prenez la racine de la bergénie dans la quantité de 60 g, le pré-broyage.

    Beaucoup de gens demandent, 6 g de racine de Badan - combien de cuillères à café? Donc, 1 cuillère à soupe contient 8,5 g de racine de Badan, 1 cuillère à café - 3 g, donc 6 g correspondent à 2 cuillères à thé.

    Remplissez la racine avec de l'eau chaude (350 ml). Insister dans un pot en émail avec le couvercle fermé pendant huit heures. Filtrer, conserver au réfrigérateur. Les matières premières (racines) ne doivent pas être jetées - des tampons peuvent en être fabriqués.

    Ce que nous faisons avec la perfusion: dilué 2 c. l infusion avec de l'eau bouillie (1 l). Nous utilisons 150 ml, de préférence avant le coucher, après quoi nous poursuivons le traitement avec des tampons.

    Que faisons-nous avec la matière première: ces racines de bergenia, qui sont pressées, absorbent 1 c. Verser dans de la laine de coton stérile, envelopper de manière à obtenir un tampon, attacher avec du fil blanc. Humidifiez un tampon dans l’infusion de badana, pressez-le et insérez-le dans le vagin.

    Simultanément au traitement aux tampons et à la douche, il est utile de boire une décoction de 3 t. trois fois par jour 60 minutes avant les repas. Le régime est le suivant: buvez pendant 3 jours, puis prenez une pause de trois jours, puis répétez le traitement, ce qui vous prendra 6 à 8 semaines.

    Avant d'utiliser tout moyen pour le traitement des adhérences dans les trompes de Fallope, consultez votre médecin! Vous bénisse!

  • Laparoscopie

    La laparoscopie, assurant l'absence de cicatrices et de complications, est utilisée lors de l'administration d'adhérences dans les trompes de Fallope. Elle est réalisée par l'introduction d'un gaz inerte dans la cavité abdominale, qui assure la divergence des organes internes pour un examen sans obstruction par une caméra vidéo miniature et la réalisation de manipulations opérationnelles avec des micro-outils spéciaux.

    Actuellement, en cas d'obstruction des trompes de Fallope, le traitement est en règle générale une méthode d'intervention chirurgicale. Laparoscopie d'occasion. La dissection des adhérences dans les organes pelviens est réalisée afin de restaurer la perméabilité des canaux - si possible. Violations de la fusion de fimbria (excroissances marginales). L'efficacité d'une intervention dépend de la gravité des irrégularités et du domaine dans lequel la conduite est infranchissable.

    Si les adhérences entourent uniquement les tubes, la probabilité de succès de l'intervention chirurgicale est de 60%. Si des adhérences apparaissent à l'intérieur des tuyaux, les chances de succès sont d'environ 10%. Si l'obstruction des tuyaux est complète dans l'ensemble des tuyaux, l'efficacité de l'opération sera alors nulle puisque, même si le flux mécanique des tuyaux peut être restauré, la normalisation de leur fonctionnement est impossible. Sous l'influence du processus inflammatoire, la structure des trompes de Fallope peut être changée, elles peuvent être étirées et contenir beaucoup de liquide à l'intérieur.

    Dans ce cas, non seulement le traitement des adhérences des trompes de Fallope est impossible - elles doivent généralement être retirées, car elles ne restaurent pas leur fonction, et la grossesse, même avec l'utilisation de la fécondation in vitro, va interférer. Après tout, l’évolution du processus inflammatoire conduit à la formation de produits métaboliques toxiques qui inhibent l’oeuf.

    Sur la façon de traiter les adhérences pelviennes, vous pouvez parler à votre médecin. Il faut comprendre que dans certains cas, après l’opération, des commissures répétées peuvent se former, la fonctionnalité des trompes de Fallope est extrêmement stable au cours des six premiers mois suivant l’opération.

    Prix ​​du service

    Les adhésions par laparoscopie des trompes de Fallope coûtent environ 27500.00 p. Tout dépend de la clinique où vous allez subir cette procédure.

    Adhérences dans les trompes de Fallope

    Les adhérences sont des "fils" de tissu conjonctif, résultant de toute intervention chirurgicale ou de processus inflammatoires. Ils s'étendent d'un organe et s'attachent à un autre dans la région du bassin ou du péritoine, ce qui peut empêcher une grossesse.

    Les trompes de Fallope sont situées entre le corps de l'utérus et les ovaires. À chaque extrémité du tube, il y a des fibrias (villosités) nécessaires à la capture et à la direction du mouvement de l'œuf. Ainsi, en coupant, les tubes transfèrent le sperme dans l'ovule et l'ovule fécondé est transporté dans l'utérus. Lorsque des anomalies se produisent dans les trompes de Fallope, les spermatozoïdes ne sont pas transportés vers l'ovule. Si les tubes sont partiellement impraticables, la conception peut avoir lieu, mais le développement du fœtus peut commencer en dehors du corps de l'utérus et une grossesse extra-utérine se produit - une pathologie dangereuse.

    Les adhérences sont l’une des causes de l’obstruction des trompes de Fallope. Ils sont un film qui ferme partiellement ou complètement la cavité interne du tuyau. De plus, les adhérences peuvent provoquer le développement de pathologies dans la structure du fibria.

    Symptômes des adhérences dans les trompes de Fallope

    Les symptômes lors des pics dans les trompes de Fallope sont très flous. Il est très difficile pour les manifestations d'établir leur présence. Cette condition est une conséquence d'autres pathologies du petit bassin.

    Adhérences dans les trompes de Fallope: causes.

    • Processus inflammatoires, infections.
    • Anomalies congénitales.
    • Avortement chirurgical. Dans ce cas, les adhérences peuvent causer une infertilité absolue.
    • Influences mécaniques (autres interventions chirurgicales dans les organes pelviens).
    • Endométriose.

    En règle générale, avec des effets mécaniques, des adhérences se développent dans le cas d'une opération à long terme, lorsque le traumatisme abdominal survient avec des instruments. La perte de sang prolongée et la suppuration sont également des facteurs qui provoquent l’apparition d’adhésions.

    Selon les statistiques, 50% des patients subissant une chirurgie gynécologique (résection de l'ovaire, myomectomie, etc.) développent cette maladie.

    Beaucoup de femmes ne pensent pas à la présence possible de problèmes de santé tant qu'elles ne seront pas en mesure de devenir enceintes. Il est impossible d’établir la présence d’adhésions sans utiliser des types spéciaux de diagnostics.

    En cas de maladie infectieuse des organes pelviens, un examen approfondi de la présence d'adhérences est obligatoire.

    Les processus inflammatoires ne passent pas non plus sans laisser de traces. Très souvent, les effets de la maladie sont des cicatrices et des adhérences. Certaines pathologies gynécologiques, par exemple la salpingite, contribuent à la pénétration de substances toxiques et de microorganismes nuisibles dans le péritoine, ce qui entraîne le développement d’adhésions obstruant l’entrée des trompes de Fallope. Ensuite, un liquide est collecté dans les appendices utérins, qui se diffuse dans le péritoine, ce qui conduit au «collage» des organes.

    En cas d'endométriose, le sang irrite la cavité abdominale, ce qui provoque la croissance des tissus, ce qui entraîne l'apparition d'adhérences.

    Causes additionnelles d'adhérences:

    • cautérisation des érosions sur le col utérin;
    • pauses pendant la livraison;
    • la présence d'un dispositif intra-utérin.

    Dès le développement des adhérences, personne n’est assuré, il devrait donc subir régulièrement un examen approprié.

    Diagnostic des adhérences

    Voici les principales méthodes de diagnostic des adhérences.

    1. Hystérosalpingographie. Il repose sur l'insertion d'une solution de contraste spéciale dans les trompes de Fallope, suivie d'une radiographie. En conséquence, la profondeur de pénétration du produit de contraste est reflétée dans l'image. Il est à noter que la solution a un effet thérapeutique. La procédure est effectuée dans la première phase du cycle afin d'éviter l'irradiation des œufs. Il est important de noter que la méthode donne souvent des résultats faussement négatifs, car l'obstruction d'une substance est souvent causée non par des adhérences, mais par un hypertonus dû à l'excitation du patient.

    2. Echohysterosalpingoscopy. La méthode est similaire à la précédente, mais dans ce cas, une solution saline est injectée dans le col de l'utérus, puis une échographie est réalisée. Si les trompes de Fallope sont infranchissables, le corps de l'utérus s'étire et se dilate. La méthode n'implique pas une exposition et peut être répétée.

    3. Laparoscopie. Les adhérences laparoscopiques des trompes de Fallope sont le plus précisément diagnostiqués. La mini-opération est réalisée à travers trois minces perforations, à travers lesquelles une caméra vidéo est introduite à l'intérieur, ainsi qu'une boîte à outils. L'intervention permet non seulement de confirmer ou d'infirmer la présence d'adhérences, mais également d'étudier l'état de l'ensemble des organes et de déterminer la cause de l'infertilité (polykystose, endométriose, etc.). Souvent, cette procédure est associée à un traitement médical, ce qui permet d’éliminer toutes les violations. La détermination du niveau de perméabilité est faite en utilisant une solution qui coule dans le canal cervical. Si l'état des tuyaux est normal, le liquide est versé dans le péritoine.

    Mesures préventives

    Pour minimiser le risque d'adhérences, vous devez suivre les recommandations suivantes:

    • refuser ou limiter le nombre d'avortements;
    • utilisez des préservatifs offrant une protection fiable contre les IST, ainsi que les grossesses non désirées.

    Il est également nécessaire au moins une fois tous les six mois de se faire examiner par un gynécologue.

    Traitement des adhérences dans les trompes de Fallope

    Il faut immédiatement dire qu'il y a très peu de chance d'une guérison complète des adhérences. Même une intervention chirurgicale n'est pas une garantie de tubes ultérieurs. Souvent, parallèlement à l'opération prescrite un long cycle de procédures de physiothérapie. Pour parler des résultats possibles du traitement, il est nécessaire de considérer chaque cas spécifique et la gravité de la pathologie existante. Les médecins recommandent à de nombreux patients de ne pas perdre de temps, mais de recourir immédiatement à la FIV (fécondation in vitro).

    Adhérences dans les trompes de Fallope: les causes de l'éducation, du diagnostic et du traitement

    La conséquence du processus inflammatoire dans l'utérus peut être la formation d'adhérences dans ses tubes. Cette pathologie conduit souvent à la stérilité et concerne environ un quart des femmes qui ne peuvent pas devenir enceintes. Il est très important de diagnostiquer cette maladie à temps car il existe un risque de grossesse tubaire. En utilisant les méthodes de la médecine moderne dans de nombreux cas, les adhérences formées dans les trompes de Fallope peuvent être enlevées. En cas d'obstruction complète permettant à la femme de porter et de donner naissance à un enfant, une FIV peut être réalisée.

    Quelles sont les adhérences dans les tubes de l'utérus

    Au cours des processus inflammatoires sur les parois des trompes de Fallope apparaissent des excroissances de fibres du tissu conjonctif. Étant donné que la lumière du canal de la conduite est petite, que les parois sont proches les unes des autres, il est possible que ces fibres s’intègrent. Dans le même temps, l'entonnoir du canal de la canalisation est bloqué par des adhérences (on les appelle des synéchias).

    L'entonnoir va directement à l'ovaire, à travers lequel l'oeuf entre dans le canal tubal et après la fécondation dans l'utérus. Des adhérences peuvent se former non seulement à l'intérieur des tuyaux, mais également à l'extérieur, en raison de la présence d'une intergrowth avec les ovaires. Cela perturbe l'emplacement naturel des organes, il y a des obstacles sur le trajet de l'œuf dans l'utérus.

    Même si, en présence d'adhérences dans les trompes de Fallope, l'œuf peut pénétrer dans le canal tubulaire, une fécondation se produit, les synéchies ne lui permettent pas de se déplacer plus loin et d'infiltrer l'endomètre. Dans ce cas, il existe une pathologie dangereuse, telle qu'une grossesse extra-utérine. Le fœtus commence à se développer à l'intérieur du tube, il peut se rompre.

    Avertissement: Il est très important de diagnostiquer une telle maladie le plus tôt possible. Détecter la survenue d'une grossesse tubaire aide à l'échographie, qui est effectuée dès les premières semaines après la conception.

    L’apparition d’une grossesse normale est également entravée par le fait qu’en raison de la formation d’adhésions, la structure de la muqueuse utérine est perturbée et elle devient marquée. Les «cils» disparaissent de la surface, contribuant à l'avancement des œufs dans le canal tubulaire. Cela augmente considérablement le risque de fixation et de développement de l'embryon dans la trompe de Fallope.

    Quelle est la probabilité qu'une femme guérisse et conçoive naturellement, le médecin ne le dira qu'après l'examen. En règle générale, il est possible d'aider les patients à faire face à l'infertilité dans environ 50 à 70% des cas. L'âge de la femme dont dépend la qualité de la réserve ovarienne d'ovules dans les ovaires joue un rôle important.

    Pour beaucoup d'entre elles (en particulier celles âgées de 35 ans et plus), il est possible de tomber enceinte uniquement par FIV.

    Raisons de l'éducation

    Les adhérences dans les trompes de Fallope se retrouvent généralement chez les femmes en âge de procréer lors de l'examen d'une absence prolongée de grossesse avec une vie sexuelle régulière. La cause directe de leur formation est la modification des tissus après une maladie inflammatoire aiguë ou chronique. Le processus inflammatoire peut facilement se propager à la région ovarienne et affecter le péritoine, ce qui aggrave l'évolution de la maladie.

    La cause de l'inflammation de la membrane muqueuse de la muqueuse (salpingite) ou du canal avec l'ovaire (salpingoophorite) peut être:

    1. Infections sexuellement transmissibles (trichomonase, gonorrhée, syphilis, herpès génital et autres). Le risque de telles maladies est accru chez les femmes, changeant souvent de partenaire sexuel.
    2. Le développement de microorganismes pathogènes conditionnels dans les organes génitaux. Une perturbation de la microflore dans le vagin, une hypothermie, une infection de l'urètre et des intestins dans l'utérus, une utilisation prolongée d'antibiotiques peuvent y contribuer.
    3. Endométriose. Dans cette maladie, des particules de l'endomètre sont projetées dans le canal tubulaire, les ovaires, la cavité abdominale et forment des caillots. Cela conduit à l'apparition de processus inflammatoires aigus se transformant en une forme chronique.
    4. Dommages causés aux organes génitaux internes lors d'interventions chirurgicales (avortement, curetage de l'utérus à des fins thérapeutiques ou diagnostiques, examen instrumental des organes pelviens, césarienne). La formation d'adhérences dans les trompes de Fallope peut survenir non seulement à la suite d'une infection des instruments, mais également à des dommages à la structure des tissus (cicatrices), ainsi qu'à une stagnation du sang et de particules étrangères dans les tubes.

    La chirurgie sur d'autres organes du bassin conduit souvent à des adhérences.

    Types de pathologie dans les trompes de Fallope et stades de son développement

    L'obstruction des trompes de Fallope peut être unilatérale ou bilatérale. Il y a une maladie de 2 types.

    Obstruction partielle. Les adhérences recouvrent le tuyau de manière à laisser une lumière entre elles, ce qui rend possible la pénétration de l'oeuf, bien que difficile.

    Obstruction complète. Le canal de canalisation est entièrement bloqué. L'entrée des œufs et du sperme dans les trompes de Fallope pour la mise en œuvre de la fécondation est impossible.

    Il y a 3 degrés de la maladie:

    1. Les Synechiae ne sont localisés que sur les parois internes des trompes de Fallope et la fusion peut n'être que partielle. Dans ce cas, il est possible de guérir une femme, en règle générale, par des méthodes conservatrices.
    2. Des adhérences se produisent dans la région des entonnoirs et les connectent aux ovaires. Il devient impossible pour les œufs de les traverser. Peut-être que dissection chirurgicale de synechiae.
    3. La propagation des adhérences à l'ensemble du tube et de l'ovaire, le déplacement des organes. L'impossibilité complète de la fertilisation naturelle.

    Dans ce dernier cas, le salut du couple sera la FIV.

    Symptômes de la formation d'adhésions

    Une femme peut ne pas remarquer leur présence pendant longtemps. Parfois, la pathologie est détectée uniquement lors du prochain examen prophylactique. Au fil du temps, il y a des maux et les sensations dépendent de la forme de la maladie.

    Peut-être une exacerbation aiguë des symptômes (forme aiguë). Dans ce cas, une violation de l'état de l'utérus se manifeste par des nausées, des vomissements, une légère augmentation de la température corporelle et une augmentation du pouls.

    Les symptômes peuvent apparaître périodiquement (forme intermittente). En même temps, une femme ressent de temps en temps une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen, voire une indigestion. Si la maladie n'est pas traitée, il se produit une douleur douloureuse à l'abdomen et une constipation (forme chronique).

    Parfois, les femmes ressentent des douleurs dans le bas du dos et se plaignent d'une augmentation de la miction. La conséquence de la formation d'adhérences dans les trompes de Fallope et de violations des processus naturels dans les organes de reproduction peut être des troubles menstruels.

    Avec une obstruction complète, il peut y avoir une complication telle que le pyosalpinx - l’accumulation de pus dans le canal tubulaire. En même temps que la température augmente, la douleur dans le champ de l'utérus dérange. Peut-être même l'état "d'abdomen aigu", accompagné d'une douleur aiguë. Cela nécessite une ouverture et un nettoyage urgents du tuyau, voire son retrait.

    Vidéo: Causes d'obstruction des trompes de Fallope, traitement

    Diagnostics

    Si vous pensez que la cause de l'infertilité est la formation d'adhérences dans les trompes de Fallope, la palpation du bas-ventre est réalisée afin de déterminer la mobilité des ovaires et leur taille. Des méthodes de diagnostic plus précises sont également utilisées.

    Hystérosalpingographie - Radiographie de l'utérus à l'aide d'une solution de contraste injectée dans sa cavité. Cette méthode peut être utilisée pour déterminer le degré d'obstruction des tuyaux, pour évaluer la possibilité que du liquide s'échappe dans la cavité abdominale et le degré de croissance de Synechiae.

    Laparoscopie diagnostique - examen de l'utérus avec une caméra vidéo insérée dans les perforations de l'abdomen.

    Echohysterosalpingoscopy - échographie avec introduction de solution saline dans l'utérus. De cette façon, non seulement la perméabilité est étudiée, mais également le lavage est effectué. En outre, l’introduction d’une solution saline aide parfois à dégager Synechiae et à améliorer la perméabilité, ce qui dans environ 10% des cas permet une conception naturelle.

    Traitement

    Pour éliminer les adhérences dans les trompes de Fallope, une méthode de traitement médical, la physiothérapie et la chirurgie sont utilisées. Dans le cas d'une forme aiguë de la maladie ou de complications graves, le traitement est effectué dans un hôpital.

    Traitement de la toxicomanie

    L'objectif principal est d'éliminer le processus inflammatoire à l'aide d'anti-inflammatoires et d'antibiotiques. En présence de maladies infectieuses, les médicaments antiviraux sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades et de suppositoires. La thérapie enzymatique est activement utilisée. On prescrit aux femmes des agents qui favorisent la résorption des néoplasmes fibreux.

    Une grande importance est attachée à la restauration du fond hormonal. À propos de la présence d'un déséquilibre d'hormones dit une violation de la régularité du cycle menstruel, la survenue de sécrétions pathologiques. Un tel traitement est nécessairement prescrit s’il est établi que l’endométriose est devenue la cause de la formation d’adhésions. Avant la prescription de médicaments est un test sanguin pour les niveaux d'hormones.

    Physiothérapie

    Il repose sur la propriété de Synechia d'adoucir, d'étirer et parfois de se dissoudre après certaines procédures. Par exemple, la thérapie MIL (thérapie laser magnéto-infrarouge) est prescrite. La méthode est utilisée pour éliminer l'inflammation aiguë de l'utérus et des trompes.

    Un micromassage par ultrasons de l'utérus est également effectué. Lorsque cela se produit, le flux sanguin augmente dans les tissus de l'utérus, l'anesthésie. Le fond hormonal s'améliore en raison de l'amélioration des ovaires, ce qui contribue à réduire le nombre de formations.

    Électrophorèse utilisée pour l'introduction de médicaments dans les tissus à l'aide d'un courant électrique. La cure de boue et l'hirudothérapie (thérapie de sangsue) sont également utilisées.

    Traitement chirurgical

    La laparoscopie est la méthode la plus efficace pour éliminer les adhérences dans les trompes de Fallope. Parfois, cette opération est effectuée directement après la procédure de diagnostic.

    Une anesthésie générale est réalisée, après quoi 3 ponctions sont pratiquées dans l'abdomen pour l'insertion d'une caméra vidéo et d'instruments chirurgicaux. L'accumulation est éliminée à la fois dans les tuyaux et dans la zone qui les entoure. L'opération est moins traumatisante. Il n'y a aucune probabilité de re-formation de Synechia. Il y a une guérison rapide des piqûres. Après 3-4 mois, une femme peut essayer de tomber enceinte. Dans environ 70% des cas, le traitement est efficace. Les manipulations sont effectuées sous contrôle vidéo, car l'image de l'espace interne de l'utérus est affichée à l'écran.

    Adhérences dans les trompes de Fallope: causes, symptômes, méthodes de diagnostic et de traitement

    Le nombre de femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants augmente chaque année. Dans 25% des cas, le problème est dû aux adhérences dans les trompes de Fallope. Les causes de la pathologie sont toujours différentes et le tableau clinique est flou. Par conséquent, beaucoup de femmes ne sont même pas au courant de la violation de la fonction de reproduction tant qu'elles ne commencent pas à essayer de concevoir. Après un examen médical complet, le médecin choisit le traitement approprié. Son succès dépend de la rapidité avec laquelle le problème est identifié.

    Référence anatomique

    Pour comprendre les causes des adhérences dans les trompes de Fallope, vous devez d'abord comprendre l'anatomie du système de reproduction féminin. C'est un mécanisme complexe.

    Les trompes utérines ou de Fallope sont deux canaux étroits qui s'étendent des deux côtés de l'utérus. Ensuite, ils s'étendent à la surface de chaque ovaire. L'extrémité de chaque tuyau est un entonnoir ouvert, recouvert de fimbriae. Il s’agit d’une fine frange en forme de doigt dont la fonction principale est de promouvoir l’oeuf.

    Indépendamment, elle ne peut pas bouger. Le transport vers l'utérus est réalisé grâce aux mouvements contractiles du tube et au mouvement des plus petits cils. Ils tapissent cet orgue jumelé de l'intérieur. L'épithélium ciliaire a un rôle particulier. Sans lui, l'œuf fécondé ne pourra pas pénétrer dans l'utérus et s'y implanter. Sur la trompe de Fallope, il se déplace pendant environ 3-5 jours. Les dommages causés aux fimbriae empêchent la fertilisation naturelle, augmentant les risques de grossesse extra-utérine.

    Nature physique de la maladie

    Les adhérences ou synéchies qui se forment dans les trompes de Fallope sont des néoplasmes. Ils attachent très étroitement leurs murs adjacents. Le résultat est une "obstruction" qui peut être clairement vue avec une échographie. L'infertilité est généralement diagnostiquée chez les femmes atteintes de ce diagnostic.

    Le processus d’adhésion est une sorte d’obstacle sur le trajet du sperme jusqu’à l’ovule, situé dans la lumière de la trompe de Fallope. Si la rencontre a eu lieu et que la fécondation a eu lieu, les néoplasmes peuvent interférer avec l’avancée du zygote dans la cavité utérine. Par conséquent, il est obligé de se développer et de grandir dans le tuyau lui-même. Dans ce cas, parlez de la forme de la grossesse extra-utérine des trompes.

    L'obstruction n'a parfois pas d'emplacement spécifique. Une pathologie peut survenir entre l'ovaire et le tube, formant des bandes séparées de tissu conjonctif. Un tel processus en gynécologie est appelé "infertilité péritonéale".

    Raisons principales

    Chaque femme doit avoir une idée des causes des adhérences dans les trompes de Fallope. Il y en a un grand nombre, mais plus en détail, nous en parlons seulement.

    1. Manipulations médicales intra-utérines. L'interruption artificielle de la grossesse ou l'installation d'une spirale contribuent à l'apparition de synéchies. Très souvent, après un avortement, la cavité de l'organe génital devient enflammée. En conséquence, l'infection pénètre dans les trompes de Fallope, provoquant la formation d'adhérences.
    2. Chirurgie des organes pelviens. Au cours d'une telle intervention, des manipulations brusques avec les tissus mous et leur séchage excessif se produisent souvent. Des caillots sanguins et des corps étrangers peuvent pénétrer dans la cavité corporelle. Par conséquent, le risque d'hypoxie ou d'ischémie tissulaire augmente. Et ceci est une autre raison de la formation de synechia.
    3. Les maladies inflammatoires qui se développent sur le fond de la trichomonase, la mycoplasmose ou la chlamydia. Les conséquences pour les femmes de ces pathologies ne passent pas sans laisser de traces. Ils provoquent presque toujours le développement d'adhérences au niveau des organes génitaux.
    4. Endométriose. Cette maladie est caractérisée par la prolifération de la couche interne de l'utérus au-delà de l'organe. Il est généralement précédé par une petite quantité de sang menstruel entrant dans la cavité abdominale. Dans un bon scénario, les éléments de l'endomètre contenus dans le liquide sont dérivés indépendamment. Si l’immunité est réduite, l’endométriose peut entraîner la formation d’adhésions.

    En fait, il existe des facteurs déclencheurs bien plus particuliers pour le développement du processus pathologique. Pour prévenir leur apparition, chaque femme doit veiller à sa santé et ne pas négliger les visites régulières chez le gynécologue. Plus tôt le spécialiste trouvera le problème, plus il aura de chances d’être éliminé avec succès.

    Tableau clinique

    La majorité des femmes de la belle moitié ne présentent aucun symptôme typique des adhérences des trompes de Fallope. Le plus souvent, la maladie est détectée après plusieurs années de tentatives infructueuses de grossesse. C'est seulement à ce moment-là qu'une femme se tourne vers un gynécologue et découvre le diagnostic déplaisant.

    Parfois, la pathologie se manifeste par une douleur douloureuse ou tirante au bas de l'abdomen. Beaucoup de femmes commencent à se soigner elles-mêmes, à prendre des analgésiques. Cependant, cette thérapie n'apporte pas les résultats souhaités. L'absence d'effet thérapeutique due à certains troubles anatomiques, qui deviennent généralement les causes de l'inconfort.

    Examen médical

    Les adhérences conduisent à une obstruction des trompes de Fallope. Par conséquent, il est extrêmement important de les diagnostiquer au stade initial de développement. La gynécologie peut suspecter la présence de tumeurs après avoir comparé plusieurs résultats échographiques des appendices et de l'utérus, réalisés dans un délai de 6 mois. Le plus souvent, à la conclusion d'un spécialiste, se trouvent des informations sur l'accumulation de liquide dans l'espace situé derrière l'organe génital. Normalement, cette condition n'est observée que 2 jours après l'ovulation.

    L'accumulation de liquide dans les autres phases du cycle féminin indique un processus inflammatoire. Dans ce cas, vous devez également vérifier la perméabilité des tuyaux. Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui planifient une future grossesse.

    La principale méthode de diagnostic est la phonographoscopie. La procédure est recommandée pendant 6-8 jours de la première phase du cycle féminin. Avant le début de l'étude, l'anesthésie est réalisée au moyen de suppositoires ou d'injections rectaux. Ensuite, à travers le cathéter, l'utérus est rempli d'un liquide spécial. Tout d'abord, il tombe dans les trompes de Fallope, puis se déverse dans la cavité abdominale. Toute la procédure ne dure pas plus de 30 minutes. Le résultat de l'étude est évalué à l'aide d'une échographie des trompes de Fallope.

    Dans la deuxième phase du cycle, l'hystérosalpingographie est prescrite. Tout d'abord, la femme reçoit un lavement nettoyant, puis une solution spéciale est introduite à travers le cathéter. Il remplit l'utérus et les trompes de Fallope. Le suivi de la progression du fluide est effectué à l'aide de rayons X. Il convient de garder à l'esprit que dans l'un des cinq cas, la procédure donne un résultat faux négatif. Le contraste peut ne pas passer à travers les tubes en raison de spasmes sévères et non à cause de la présence d'adhésions.

    Stades de développement de la pathologie

    Après avoir confirmé le diagnostic d’adhérences dans les trompes de Fallope, le médecin traitant doit expliquer le motif de l’infraction. Sur la base de ces informations, ainsi que de la détermination du stade du processus pathologique, un traitement sera attribué ultérieurement. Selon des sources médicales, au cours de l'évolution de la maladie, il est habituel de distinguer 3 étapes:

    1. Les néoplasmes sont situés sur les parois des trompes de Fallope. Entre eux reste une distance suffisante pour le passage d'un oeuf fécondé. A ce stade, la maladie est susceptible d'un traitement conservateur. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans des cas exceptionnels.
    2. Au deuxième stade, les synéchies sont situées directement entre l'ovaire et le tube. Cette disposition ne permet pas à l'œuf de se déplacer librement. La chirurgie est la seule méthode efficace pour influer sur le problème. Cela peut être une laparoscopie standard ou toute autre opération.
    3. La troisième étape est caractérisée par un colmatage complet de la trompe de Fallope par adhérences. En raison d'un processus pathologique en développement intense, il peut être légèrement compensé. Dans ce cas, sans l'aide de l'opération ne peut pas faire.

    Pour déterminer le stade de la maladie, une échographie des trompes de Fallope est prescrite à une femme. C'est une procédure indolore et totalement sûre. Selon ses résultats, le médecin peut choisir un traitement réellement efficace.

    Caractéristiques de la thérapie

    Le traitement des adhérences dans les trompes de Fallope est toujours sélectionné individuellement. Cela peut inclure des méthodes d’action conservatrices et une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le médecin doit tenir compte de l'âge de la femme, du degré d'endommagement des trompes de Fallope, du désir d'essayer le rôle de parent de la part des deux époux.

    Traitement conservateur

    Dans la plupart des cas, les symptômes caractéristiques des adhérences des trompes de Fallope sont absents. Les femmes demandent l'aide d'un gynécologue pour traiter une forme négligée du processus pathologique. Par conséquent, le traitement dans de telles situations nécessite non seulement du temps, mais également des investissements financiers. Le cours général de la thérapie inclut l’utilisation de médicaments et la physiothérapie. L'évolution aiguë de la maladie nécessite parfois une observation en milieu hospitalier.

    La prescription de médicaments pour les adhérences dans les trompes de Fallope est justifiée si le motif de leur formation est caché dans un déséquilibre hormonal ou des infections urogénitales. Des antibiotiques sont utilisés dans le cas de la chlamydia, de l’urée-plasmatique et d’autres maladies sexuellement transmissibles. Ampioks, Cefalexin, Amoxiclav sont caractérisés par la plus grande efficacité.

    Les symptômes et les effets de l'endométriose, l'une des causes de la formation d'adhérences, sont également éliminés par un traitement médical. Cependant, les médicaments hormonaux sont généralement prescrits à cette fin. Le choix de médicaments spécifiques reste pour le médecin et dépend des résultats des tests.

    En ce qui concerne la physiothérapie, le traitement de l'obstruction a le plus souvent recours à l'électrophorèse. Des procédures régulières contribuent à la normalisation de la circulation sanguine dans le bassin. Tout d'abord, le courant est dirigé vers l'hypophyse, provoquant ainsi une production accrue d'hormones. Ensuite, il est redirigé vers la région abdominale.

    Intervention chirurgicale

    Le traitement conservateur pour l'obstruction n'aide pas toujours. Pour qu'une femme puisse avoir une chance de devenir enceinte indépendamment, les médecins prescrivent souvent une laparoscopie des adhérences des trompes de Fallope. Que signifie cette procédure?

    Elle est réalisée sous anesthésie générale. Tout d'abord, à la surface de l'abdomen, le chirurgien fait plusieurs trous à travers lesquels il insérera par la suite des outils de manipulation. Ensuite, il procède directement à la procédure proprement dite pour nettoyer les trompes de Fallope et la zone les entourant des adhérences. Au stade final, de petites coutures sont appliquées.

    Cette procédure est facilement tolérée et ne présente pratiquement aucune contre-indication. La période de rééducation est relativement courte. En quelques jours, une femme peut reprendre le rythme de vie habituel avec des restrictions mineures, sans penser à l'opération. Les adhérences des trompes de Fallope d'une autre manière aujourd'hui ne sont pas enlevées.

    Si elles ne sont pas complètement remplies de tumeurs, la laparoscopie est efficace à 70%. Dans ce cas, vous pouvez planifier une grossesse dans 3-4 mois. Selon les statistiques, dans la plupart des cas, une femme réussit à essayer le rôle de la mère.

    Conséquences possibles

    Adhérences dans les trompes de Fallope - il s'agit d'une pathologie grave, dont le traitement doit être abordé avec la plus grande responsabilité. Dès l'apparition de ses premiers symptômes, vous devez immédiatement contacter votre gynécologue pour obtenir de l'aide. Si un examen approfondi confirme le diagnostic, le traitement ne doit pas être différé.

    Est-il possible de guérir les adhérences dans les trompes de Fallope? Grâce au développement de la médecine moderne, la maladie détectée peut être surmontée à temps sans trop de difficulté. Il est à noter que même la chirurgie laparoscopique n’affecte généralement pas la santé reproductive des femmes.

    Lorsque le patient ignore la maladie et ne cherche pas une aide qualifiée, le risque de complications augmente. Parmi eux, les plus dangereux sont l'infertilité et la grossesse extra-utérine. Dans le dernier cas, sur le trajet d'un oeuf déjà fécondé, un obstacle particulier sous forme d'adhérences peut se produire. En conséquence, il commence à se développer dans le tuyau lui-même, occupant progressivement tout son espace.

    Le résultat de ces processus sont des hémorragies multiples et des lésions vasculaires. Parfois, une grossesse extra-utérine provoque la rupture du tube. Si une femme ne reçoit pas de soins médicaux en temps voulu, la probabilité de décès est élevée.

    Méthodes de prévention

    Le processus adhésif dans les trompes de Fallope est une pathologie assez commune. Est-il possible d'empêcher sa survenue?

    La plupart des gynécologues répondent positivement à cette question. Les mesures préventives standard impliquent les recommandations suivantes:

    1. Évitez les rhumes et l'hypothermie fréquente.
    2. Toujours utiliser la contraception de barrière.
    3. L’interruption d’une grossesse non désirée n’est autorisée que dans des établissements médicaux spécialisés.
    4. Il est nécessaire de traiter rapidement les maladies gynécologiques et les infections urogénitales (ureaplasmose, trichomonase, chlamydia). Chez la femme, les effets de ces pathologies conduisent souvent à la formation d’adhésions.

    L'état des trompes de Fallope est important lors de la conception d'un bébé. Par conséquent, cette partie du système de reproduction d'une femme doit être traitée avec beaucoup de soin. Si le médecin a déjà diagnostiqué une obstruction dans le contexte des adhérences, la planification de la grossesse ne devrait commencer qu'après le traitement et avec l'approbation du gynécologue.

    Adhérences des trompes

    Adhérences des trompes de Fallope - adhérences du tissu conjonctif, apparaissant généralement dans le contexte de processus inflammatoires et conduisant à une obstruction partielle ou complète des tubes. En dehors de la période d'inflammation, les adhérences ne se manifestent que par la stérilité des trompes et la survenue d'une grossesse extra-utérine. Pour le diagnostic des adhérences par hystérosalpingographie, hydrosonoscopie, salpingoscopie. Les patients suivent des traitements de physiothérapie, de résorption et d'immunocorrection, parfois en association avec des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. La plastie reconstructive ou FIV est recommandée pour restaurer la fonction de reproduction.

    Adhérences des trompes

    Adhérences (synechiae) trompes de Fallope - une des causes les plus courantes d'infertilité des trompes. Conformément aux recommandations de l'OMS, cette pathologie n'est pas considérée comme une maladie distincte, mais est considérée comme une conséquence d'autres maladies gynécologiques. Selon les statistiques médicales, une obstruction partielle ou complète des trompes de Fallope est diagnostiquée chez une femme sur quatre souffrant d'infertilité. La synéchie des trompes est généralement détectée chez les patients en âge de procréer ayant une vie sexuelle active. Les adhérences sont rarement isolées, généralement associées à une pelviopéritonite plastique, ce qui réduit encore le risque de grossesse naturelle.

    Causes des adhérences des trompes

    Dans la grande majorité des cas, les synéchies de la lumière des trompes de Fallope se forment après une salpingite aiguë ou sur le fond d’une inflammation chronique. Les causes les plus courantes d'adhérences sont:

    • Maladies sexuellement transmissibles. Le risque d'adhérences du tissu conjonctif est plus élevé chez les patients présentant des infections spécifiques; chlamydia, gonorrhée, syphilis, mycoplasmose, herpès génital, etc.
    • Microorganismes pathogènes conditionnellement. L'inflammation peut se développer en raison de l'activation pathologique de la microflore naturelle.
    • Endométriose trompes de Fallope. Les excroissances de l'endomètre recouvrent la lumière des trompes de Fallope et favorisent l'inflammation aseptique dans les tissus environnants en raison de leur fonctionnement cyclique.

    Un certain nombre de facteurs prédisposants augmentent le risque d'adhérence. Le développement de l'inflammation avec la formation ultérieure de synechia contribue à:

    • Sexe Promiscuous. Les femmes qui changent fréquemment de partenaire sexuel et n'utilisent pas de préservatif sont plus susceptibles d'être infectées par des IST.
    • Interventions invasives. Les adhérences dans les trompes de Fallope se produisent généralement chez les patientes ayant subi un avortement, un curetage diagnostique et thérapeutique, une césarienne et d'autres opérations des organes pelviens, une hystérosalpingographie et des examens similaires.
    • Maladies inflammatoires des organes pelviens. Les trompes de Fallope sont généralement impliquées dans l'inflammation en présence de foyers infectieux dans d'autres organes: vagin, canal cervical, utérus, ovaires, intestins, etc.
    • Violation de la biocénose naturelle. Une antibiothérapie prolongée, la nomination de médicaments immunosuppresseurs, une immunité réduite contre le stress et les maladies somatiques contribuent à l'inhibition de la réactivité et à l'activation de la flore conditionnellement pathogène.

    Pathogenèse

    La formation de synechiae est directement liée à la formation accrue d'une matrice de fibrine de type gel dans le contexte du processus inflammatoire existant. Premièrement, l'exsudation augmente avec l'inflammation dans le foyer de l'inflammation, et la membrane muqueuse des trompes de Fallope gonfle et accumule des liquides dans leur lumière. Ensuite, les fibroblastes sont activés, synthétisant de grandes quantités de fibrine et de collagène. En présence d'ions calcium, les fibres de fibrine polymérisées se combinent au facteur de stabilisation de la fibrine de l'exsudat et passent sous une forme insoluble. Ensuite, ils se lient aux grandes protéines et aux acides aminés. En raison de la forte adhésivité de la matrice détachée, le tissu environnant se colle, localisant la lésion.

    Normalement, les processus de formation de fibrine et de fibrinolyse sont équilibrés. Sur fond d’inflammation intense ou prolongée, la résorption du tissu conjonctif est perturbée, ce qui conduit à l’accumulation et au compactage du collagène avec formation d’adhésions. En conséquence, l'épithélium cilié des endosalpines est partiellement ou complètement remplacé par du tissu cicatriciel et la lumière de la trompe de Fallope est effacée. Les modifications inflammatoires de la couche musculaire (miosalpinka) et de la couche externe (perisalpinka) s'accompagnent d'une violation de l'activité contractile de la paroi de la trompe de Fallope et de la transition des adhérences au péritoine.

    Classification

    En gynécologie, l'affection est classée dans des formes distinctes en fonction de la prévalence des adhérences et du degré de violation de la perméabilité tubulaire. La défaite des trompes de Fallope peut être:

    • Unilatéral - les adhérences synéchiales sont définies à gauche ou à droite.
    • Deux voies - les pointes sont affectées par les deux trompes de Fallope.

    En fonction du degré de chevauchement de la lumière, on distingue les formes d'obstruction suivantes:

    • Partielle - une partie de la lumière de la trompe de Fallope est exempte d'adhésions, le transfert de sperme, un ovule mature ou fécondé est possible, mais difficile.
    • Les trompes de Fallope complètes sont impraticables, les conditions pour la fertilisation naturelle sont absentes.

    Symptômes des adhérences des trompes de Fallope

    Si les adhérences sont combinées à une inflammation, les symptômes de la salpingite aiguë ou chronique deviennent les plus importants. Le patient se plaint de la présence de douleurs d'intensité variable, allant de l'inconfort épisodique à la douleur sévère en passant par le bas de l'abdomen et la région inguinale, en passant par des douleurs crampes sévères unilatérales ou bilatérales. Le syndrome douloureux augmente généralement pendant les rapports sexuels, les efforts physiques ou les mouvements brusques. Écoulement vaginal modéré ou assez abondant, muqueux ou mucopurulent.

    En période de rémission ou après la guérison complète d'une maladie inflammatoire, l'infertilité devient le seul signe d'adhérence des trompes de Fallope. En raison de la violation du mécanisme physiologique de la fécondation, la patiente, malgré sa vie sexuelle régulière, ne devient pas enceinte avant 6 à 12 mois. Dans ce cas, la fonction menstruelle n'est généralement pas altérée. Dans certains cas, chez les patients présentant des adhérences, non pas une grossesse ordinaire, mais une grossesse extra-utérine.

    Des complications

    La complication principale des adhérences dans les trompes de Fallope est la perturbation partielle ou totale de leur perméabilité avec l'impossibilité de la fécondation naturelle de l'œuf. Avec une obstruction partielle, la probabilité de conception et d'implantation normale de l'ovule diminue de 45 à 85% selon les auteurs, tandis que le risque de grossesse extra-utérine augmente de manière significative. En cas d'obstruction complète, une grossesse normale est impossible. En outre, la violation de l'exsudat inflammatoire sortant de la trompe de Fallope peut entraîner la formation d'hydro ou pyosalpinks.

    Diagnostics

    Les méthodes instrumentales permettant d’identifier les adhérences du tissu conjonctif sont d’une importance capitale dans le diagnostic des adhérences. Le plan de sondage comprend:

    • Inspection sur la chaise. Avec la palpation bimanuelle, les appendices peuvent être durs et quelque peu agrandis. En présence d'inflammation est déterminée par la douleur.
    • Hystérosalpingoscopie par ultrasons. L'échographie avec l'introduction de solution saline stérile vous permet d'identifier et d'évaluer le degré de déformation du tuyau dû aux adhérences.
    • Hystérosalpingographie. Malgré son caractère invasif, la radiographie utilisant un agent de contraste reste la principale méthode de détection des adhérences. La précision de la méthode atteint 80%.
    • Salpingoscopie et Falloposcopie. Les techniques endoscopiques permettent de détecter visuellement les adhérences à l'intérieur de la trompe de Fallope, mais leur utilisation est limitée par la complexité technique de la mise en œuvre.
    • Chromosalpingoscopie laparoscopique. Au cours de l’étude, un colorant est injecté dans les tubes, qui pénètre normalement dans la cavité abdominale, en tenant compte du résultat; la perméabilité des tubes est estimée.

    En plus des études indiquées, selon les indications, on prescrit au patient une laparoscopie diagnostique pour exclure les adhérences dans le petit bassin. Avec une combinaison d'adhésions et d'inflammation, les tests de laboratoire visant à détecter l'agent infectieux et à déterminer sa sensibilité aux médicaments antibactériens sont informatifs. Pour ce faire, effectuer une microscopie de frottis, une culture bactérienne de sécrétions vaginales, PCR, RIF, ELISA. La maladie se distingue de la maladie adhésive, des processus inflammatoires et volumétriques dans la cavité pelvienne. Si nécessaire, faites appel à un spécialiste de la fertilité, un chirurgien, un dermatologue.

    Traitement des adhérences tubaires

    Les facteurs clés qui déterminent le choix des tactiques thérapeutiques ou chirurgicales sont la présence d’une inflammation et les plans de reproduction de la femme. Si des adhérences sont diagnostiquées chez une patiente qui ne se plaint pas et qui n’entend pas devenir enceinte, il est recommandé de procéder à une observation dynamique par un gynécologue lors d’une visite deux fois par an. Lors de la détection d'une inflammation et de la détermination d'un agent infectieux provoquant, il est recommandé de:

    • Agents antibactériens. Le choix de l'antibiotique spécifique et du schéma thérapeutique dépend de l'agent pathogène et de sa sensibilité.
    • Anti-inflammatoires. Les agents non stéroïdiens réduisent le degré d'inflammation et la gravité de la douleur.
    • Immunocorrecteurs. Pour augmenter la réactivité, des stimulants d'immunogenèse et des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits.

    Déjà au stade de l'arrêt de l'inflammation, le patient souffrant d'une obstruction partielle commence à effectuer un traitement par résorption avec des moyens permettant de prévenir la formation de synéchies ou d'adoucir les adhérences existantes. À cette fin, des enzymes, des préparations placentaires et des stimulants biogéniques sont utilisés. Un certain nombre d'auteurs notent l'efficacité d'une combinaison de traitement médicamenteux avec des procédures physiothérapeutiques: traitement par la boue, électrophorèse médicamenteuse, électrostimulation de l'utérus et des appendices, massage gynécologique. Auparavant, à des fins diagnostiques et thérapeutiques, avec une perméabilité tubulaire partiellement altérée, l'hydroélectricité ou une perturbation était activement utilisée avec l'introduction d'un liquide ou d'un gaz dans la lumière. Actuellement, en raison de la forte invasion et du risque de complications, l'application de ces techniques est limitée.

    Lors de la restauration de la fonction de reproduction, les plus efficaces sont les plastiques reconstructifs et la fécondation in vitro. En cas d'obstruction bilatérale, une salpingostomie ou une salpingonostomie par laparoscopie est réalisée chez les patientes planifiant une grossesse. La combinaison des adhérences dans les trompes de Fallope et des adhérences dans le petit bassin est une indication pour la salpingo-ovaryolyse laparoscopique. S'il est impossible de mener à bien ou si les opérations de stérilité tubaire sont inefficaces, la FIV est le seul moyen d'avoir un enfant pour le patient.

    Pronostic et prévention

    Le pronostic est favorable. Une sélection appropriée du schéma thérapeutique permet non seulement d’améliorer la qualité de vie de la patiente, mais également de réaliser ses projets de maternité. Après une intervention microchirurgicale, une grossesse survient chez 40 à 85% des patientes. L'efficacité de la fécondation in vitro lors des adhérences dans les tubes atteint 25-30%. La prévention de la formation d’adhésifs adhésifs inclut le diagnostic précoce et le traitement de la salpingite, des annexites, d’autres maladies gynécologiques inflammatoires, la planification de la grossesse avec rejet de l’avortement, le but raisonnable des interventions invasives. Vie sexuelle recommandée avec contraception de barrière, protection contre l'hypothermie des jambes et du bas-ventre, activité physique suffisante.