Reflux gastrite

Le groupe de maladies du système digestif comprend la gastrite par reflux. Il s’agit d’une inflammation de l’estomac causée par un reflux de retour du contenu du duodénum 12. Il contient du suc intestinal, des sécrétions pancréatiques et de la bile. Sinon, cette forme de gastrite est appelée biliaire.

Le développement de la gastrite dans le fond du reflux

La gastrite biliaire est une maladie non infectieuse dans laquelle la muqueuse gastrique est enflammée. La base de son développement est le reflux gastrique et duodénal. Cette condition est répandue dans la population. Le reflux peut être chez des personnes en bonne santé. Il est considéré comme pathologique que l’acidité de l’estomac change de manière significative et ne dépende pas de la consommation de nourriture.

La gastrite de reflux survient principalement chez les adultes. Les enfants tombent rarement malades. La prévalence de cette forme d'inflammation de l'estomac est de 5 à 7%. Chaque seconde de ces patients a révélé une violation de la motilité de l'antre et du duodénum. La gastrite de reflux dans la structure globale des maladies inflammatoires de l'estomac représente 5%.

Facteurs étiologiques et pathogenèse

Le développement de cette pathologie a plusieurs raisons. Les principaux facteurs étiologiques sont:

  • dysfonctionnement du sphincter;
  • résection de l'estomac;
  • suturer l'ulcère duodénal;
  • cholécystectomie;
  • chirurgie plastique pylorique;
  • gastro-entérostomie;
  • ptose de l'estomac;
  • la duodénite chronique;
  • gastrite chronique;
  • cancer de l'estomac;
  • stagnation du contenu dans le duodénum;
  • haute pression dans l'intestin grêle.

Le développement de la gastrite par reflux biliaire est dû à une violation de la motilité intestinale et à une déficience de l’estomac ou du sphincter Oddi. Dans ce contexte, les enzymes pancréatiques, les acides biliaires, le suc intestinal et la lysolécithine sont rejetés. La sécrétion de gastrine augmente. Tout cela entraîne des dommages aux cellules de la couche muqueuse de l'organe.

Au fil du temps, la dystrophie se développe. L'inflammation est focale. Les couches profondes de l'organe peuvent être impliquées dans le processus. Chez les personnes en bonne santé atteintes de reflux périodique, la bile n’irrite pas les muqueuses. Lorsque ce processus devient permanent, la fonction de barrière est altérée. La gastrite biliaire est souvent accompagnée d'une augmentation de la pression dans la cavité d'un organe.

Ceci est un facteur de risque de reflux gastro-oesophagien. Dans le développement de la gastrite biliaire jouent un rôle:

  • régime alimentaire malsain;
  • l'alcoolisme;
  • une pancréatite;
  • cholécystite;
  • maladie de calculs biliaires;
  • fumer;
  • dépendance à l'alcool;
  • prendre des médicaments du groupe AINS;
  • stress

L'apparition de cette pathologie est en grande partie déterminée par le mode de vie d'une personne.

Comment se déroule la maladie

La gravité des symptômes de la gastrite de reflux dépend de la forme de la maladie. La gastrite est simple (catarrhale, superficielle), érosive, atrophique et hyperplasique. Les principaux symptômes sont:

  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen;
  • sensation de lourdeur après avoir mangé;
  • bosse d'air;
  • brûlures d'estomac;
  • des nausées;
  • flatulences;
  • goût amer dans la bouche;
  • éructations d'aliments mangés;
  • violation des selles sous forme de diarrhée ou de constipation;
  • vomir de la bile;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids;
  • peau sèche;
  • des fissures dans les coins de la bouche;
  • faiblesse

Avec la gastrite de reflux catarrhal, la douleur n'apparaît pas toujours. Ce n'est pas un symptôme permanent. La douleur est ressentie dans la région épigastrique et survient après le repas. Elle est spastique. La douleur peut provoquer du stress et un travail physique pénible. La perturbation du processus digestif entraîne l'accumulation de gaz dans l'estomac. Cela se manifeste par des éructations et des flatulences.

Parfois, une toux se produit. Son apparence indique la pénétration du contenu de l'estomac dans l'œsophage. La maladie progresse par vagues et pendant longtemps. Il y a souvent de longues périodes de rémission. Si une personne n'est pas traitée, il se produit une transformation des tissus. La nécrobiose se développe, des érosions apparaissent.

Ce dernier peut saigner. Cela se traduit par du sang coagulé dans les selles. Au fil du temps, prolifération et dysplasie se développent. Cela conduit à une atrophie des cellules pariétales. La sécrétion de jus est réduite. Les symptômes suivants apparaissent:

  • sensation de plénitude dans l'estomac;
  • goût pourri dans la bouche;
  • selles intermittentes;
  • saturabilité rapide;
  • bouche sèche;
  • peau pâle;
  • atrophie des papilles de la langue;
  • floraison blanche;
  • des vertiges.

Une hypovitaminose se développe souvent dans la gastrite de reflux catarrhale atrophique. Une carence en vitamine A peut entraîner une perte de vision. Avec une carence en cyanocobalamine, on observe une fragilité des ongles et des cheveux. Certains patients développent une forme hyperplasique de la maladie, dans laquelle se forment des kystes et des polypes.

Plan d'examen du patient

Avec la gastrite de reflux, les symptômes ne sont pas spécifiques. Afin de clarifier le type d'inflammation et la cause possible, les études suivantes seront nécessaires:

  • pH-métrie;
  • FEGDS;
  • biopsie;
  • analyse histologique;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • manométrie antroduodénale;
  • électrogastrographie.

Il est important d'évaluer l'acidité du suc gastrique. Peut avoir besoin d'une pH-métrie quotidienne. Au cours de la FEGDS, un œdème et une rougeur de la membrane muqueuse sont détectés. Si une gastrite chronique due au reflux est suspectée, la bactérie Helicobacter doit être analysée. Il est nécessaire d’exclure d’autres maladies (ulcères gastriques et duodénaux, cholécystite, pancréatite). L'anamnèse est sûrement recueillie et l'abdomen est palpé. Au cours de l'enquête, un gastro-entérologue identifie les principaux facteurs de risque de gastrite. Mode de vie évalué, régime alimentaire, mauvaises habitudes, présence de maladies chroniques, plaintes au moment.

Méthodes de traitement des patients

Lorsque le traitement de la gastrite de reflux est conservateur. En l'absence de complications dangereuses, l'hospitalisation n'est pas nécessaire. Quels médicaments doivent être pris pour cette maladie, tout le monde ne le sait pas. Le traitement de la toxicomanie a les objectifs suivants:

  • augmenter les propriétés protectrices de la muqueuse gastrique;
  • diminution de l'acidité;
  • élimination des principaux symptômes;
  • diminution de l'agressivité de la bile.

Pour la gastrite de reflux biliaire, les médicaments suivants sont utilisés:

  • prokinetics;
  • les antiacides;
  • bloqueurs de pompe à protons;
  • préparations d'acide ursodésoxycholique.

Pour réduire l'irritation de la muqueuse gastrique, des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits. Ceux-ci comprennent Omez, Rabiet, Pariet, Lantsid, Epicurus, Lansoprazole-Stada et Omeprazole-Akrihin. Avec une acidité accrue, des antiacides sont prescrits (Chisacid, Rutacid, Fosfalyugel, Almagel). Un aspect important de la thérapie est la normalisation de la fonction motrice de l'estomac et du duodénum. Ceci est réalisé grâce à l'utilisation de la procinétique.

Ceux-ci incluent Domperidone-Teva, Passagex, Motilak et Motilium. Ils aident à faire face à l'amertume de la bouche, aux éructations et aux brûlures d'estomac. Toutes les prokinetics accélèrent l'évacuation de la nourriture de l'estomac et de 12 ulcères duodénaux. Des préparations d'acide ursodésoxycholique sont nécessaires. Ce groupe comprend Ursosan, Ursofalk, Ursodez et Urdoksa. L'acide ursodésoxycholique est l'acide biliaire le moins agressif. Il ne possède pas de propriétés cytotoxiques. Il réduit la concentration de cholestérol dans la bile, prévient la formation de calculs, augmente l'activité de la lipase et améliore la fonction hépatique.

Ursofalk est contre-indiqué en présence de calculs biliaires, de cirrhose, de dysfonctionnement de la vésicule biliaire, de cholécystite aiguë, d'inflammation intestinale aiguë, de lésions rénales, du pancréas et du foie ainsi que d'intolérance au médicament. Ces médicaments ne conviennent pas au traitement de la gastrite par reflux chez les femmes enceintes ou allaitantes. Le choix des médicaments dépend du niveau d’acidité de l’estomac, de leur tolérance et de l’âge des patients.

Autres aspects de la thérapie

Régime alimentaire pour la gastrite de reflux joue un grand rôle dans le traitement. Tous les patients doivent adhérer aux règles suivantes:

  • abandonner les aliments frits et les aliments épicés;
  • ne pas utiliser de produits extractifs et acides;
  • exclure les boissons gazeuses, le café et l’alcool du menu;
  • manger des petits repas fractionnaires 5–6 fois par jour;
  • ne pas manger avant de se coucher;
  • Ne prenez pas le corps horizontalement et ne travaillez pas après avoir mangé.

Le menu pour la gastrite de reflux doit être tel que l’économie de la muqueuse gastrique soit maximale. Pour améliorer la motilité de l'estomac et des intestins, il est nécessaire de manger quotidiennement 500 g de fruits frais et 300 à 400 g de légumes. Les patients peuvent manger de la viande bouillie maigre, du poisson maigre, des produits laitiers, des céréales, des soupes, des pâtes, des légumes, des céréales et des fruits sucrés.

Pendant la thérapie par le régime, vous pouvez boire du thé, de la compote ou de la gelée faibles faits maison. Sur la nutrition médicale pour la gastrite de reflux, le médecin doit informer le patient. De plus, les vitamines B et le rétinol peuvent être prescrits. Le schéma thérapeutique comprend la physiothérapie (électrophorèse, UHF, phonophorèse et thérapie UHF).

Amplipulse possible. La physiothérapie est contre-indiquée dans la détection des érosions ou des ulcères. La thérapie traditionnelle pour la gastrite de reflux peut être complétée par la médecine traditionnelle. Pour lutter contre les brûlures d'estomac, on utilise des graines d'angélique, des racines de calamus et du céleri. Les graines de lin sont un excellent remède. Ils ont un effet enveloppant et aident à protéger la muqueuse de l’irritation de sa bile.

La prévention de la maladie est réduite à une alimentation équilibrée, au traitement de la cholécystite et de la duodénite, au bon déroulement des opérations sur les organes du tractus gastro-intestinal, à un mode de vie actif, à l'abandon de l'alcool et des cigarettes. Ainsi, la gastrite biliaire dans le fond du reflux est rare. Si vous ressentez des douleurs, une amertume dans la bouche, des brûlures d'estomac, des nausées ou des éructations, vous devez consulter un gastro-entérologue.

Reflux superficiel de la gastrite - symptômes et traitement

Gastrite - maladie caractérisée par le développement du processus inflammatoire dans certaines parties de la muqueuse gastrique.

Ce type d'inflammation est causée par de nombreux facteurs différents.

La maladie peut être aiguë ou chronique, les symptômes peuvent varier en fonction du type de maladie, parfois le risque d’autres maladies, comme les ulcères d’estomac ou les tumeurs oncologiques, est accru.

Son traitement dépendra de l'identification de la cause, du type et de la présence de maladies concomitantes.

Types de maladie

Il existe plusieurs autres types de gastrites, en plus des infections aiguës et chroniques (considérées communes). Ils comprennent:

  • érosif;
  • non érosif;
  • réflexe;
  • antral;
  • Catarrhal et autres.

En outre, il existe une masse de maladies associées à la gastrite, en particulier le reflux, ainsi que la duodénite (rappelant ses symptômes de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal).

Reflux - processus douloureux qui se développe en raison de la libération de la bile du duodénum dans l'estomac.

Parfois, les types de gastrite ont des noms particuliers dans l'ordre alphabétique: type A, B, C, etc. Différents types de maux sont causés par différents facteurs de causalité et présentent des symptômes différents.

Identifier le type exact de maladie aide à choisir la bonne méthode de traitement.

La forme aiguë est considérée comme l'une des variétés les plus connues de la maladie. Il s'agit d'une inflammation douloureuse de la paroi gastrique qui survient soudainement et qui peut également être accompagnée de saignements.

Ce dernier est principalement dû aux dommages aux tissus déclenchés par l'acide sécrété dans l'estomac.

Les saignements durent généralement moins de 24 heures. Les bactéries du genre Helicobacter pylori constituent la principale cause de la forme aiguë de la maladie et représentent 90% de tous les cas de la maladie.

Ce type de gastrite peut également résulter de la consommation d'aliments avariés, de poisson ou de viande rassis, d'os, de plastique, de produits chimiques, de drogues ou de plantes toxiques.

L'infection virale est également considérée comme un facteur causal probable.

Par ailleurs, la forme chronique de la maladie se rencontre souvent chez les personnes âgées. Cela implique un processus à long terme d'inflammation de la muqueuse gastrique.

Dans certaines situations, cet état inflammatoire de la partie supérieure du tube digestif peut durer des années.

Parmi les nombreux facteurs possibles qui provoquent l'apparition de la maladie, ils distinguent l'infection bactérienne Helicobacter pylori, qui est la principale cause de la maladie.

Pendant la gastrite chronique, le sphincter situé au-dessus de l'estomac ne fait pas correctement son travail et de ce fait, l'acide monte dans l'œsophage.

De tels processus entraînent l'apparition de douleurs thoraciques, car l'acide irrite la paroi de l'œsophage. Il existe deux principaux types de maladies chroniques: érosives et non érosives.

Le type de maladie érosive peut être décrit comme une érosion de la paroi gastrique causée par l'affaiblissement des mécanismes de protection de la membrane muqueuse.

Bien que l’abus d’alcool ne provoque pas le développement d’une forme chronique de la maladie, l’alcool peut progressivement détruire les couches de la membrane muqueuse et de petites doses d’alcool peuvent stimuler la libération d’acide chlorhydrique.

En outre, la consommation incontrôlée de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens peut éventuellement conduire au développement d'ulcères peptiques (parfois un reflux de la maladie).

Les symptômes généraux de la forme érosive consistent en:

  • dommages à la paroi de l'estomac;
  • l'apparition de douleurs dans l'abdomen;
  • perte de poids

La gastrite réflexe (causée par des nerfs) est un autre type de maladie courant résultant d'une maladie ou d'une blessure grave.

Il est plus fréquent chez les patients des unités de soins intensifs, en particulier ceux souffrant d'insuffisance respiratoire, de septicémie (infection sanguine), d'insuffisance rénale, de brûlures graves, de péritonite ou de lésions neurologiques.

Ces problèmes n'affectent généralement pas directement l'estomac.

La gastrite atrophique est une forme chronique de la maladie dans laquelle la membrane muqueuse de l'estomac devient très fine (une atrophie se produit) et la plupart des cellules qui produisent les acides et les enzymes digestifs sont perdues.

Ce type de maladie est généralement dû à un problème auto-immun spécifique dans lequel des anticorps attaquent les propres tissus du corps (autoanticorps).

Elle peut parfois aussi être causée par certaines infections ou survenir après une gastrectomie partielle (ablation chirurgicale d’une partie de l’abdomen).

Une gastrite atrophique de type A ou auto-immune se développe lorsque des anticorps produits par l'organisme attaquent et détruisent par erreur les cellules de l'estomac.

Lorsqu'ils attaquent la muqueuse gastrique, ils provoquent une anémie pernicieuse et une hypochlorhydrie profonde.

Le type A est également appelé gastrite atrophique métaplasique auto-immune due aux modifications causées par les types correspondants de cellules épithéliales.

Le type de maladie atrophique (type B) est multifocal et se forme lorsque des bactéries du genre H. pylori provoquent des infections dans la paroi gastrique.

En outre, il est induit par des facteurs externes, tels que le régime alimentaire et le régime alimentaire. Dans cette situation, on parle de gastrite atrophique métaplasique.

La gastrite antrale est liée au type de gastrite chronique et son deuxième nom est la gastrite antrale de type B.

La maladie antrale est due à une inflammation de la muqueuse gastrique due à l'activité de microorganismes pathogènes et d'agents bactériens.

Le type antral de la maladie est marqué par une augmentation du degré d'acidité. Ceci, à son tour, constitue une bonne base pour diagnostiquer le pH intragastrique.

La symptomatologie d'une maladie telle que la gastrite antrale se manifeste par des sensations douloureuses dans la région de l'estomac.

Reflux (autre nom - réactif, reflux) La gastrite est un processus inflammatoire spécifique de la paroi gastrique.

La gastrite réactive ou reflux est observée lorsque la capacité fonctionnelle du pylore, qui favorise le reflux du duodénum dans l'estomac, est perturbée.

Les symptômes de la gastrite de reflux et le traitement du régime alimentaire dépendent de la définition de la maladie et de la cause de son apparition.

L'inflammation dans l'estomac s'étend parfois à la quasi-totalité de la muqueuse, mais dans d'autres cas, elle ne couvre qu'une partie spécifique du tube digestif.

Si la lésion muqueuse est locale, les médecins définissent souvent cette affection comme une «gastrite focale». Ce type de maladie (focale) ne présente aucune manifestation externe caractéristique.

Le type focal de la maladie se rencontre assez souvent chez les adultes de tout groupe d'âge.

Le type de foyer de la maladie peut être accompagné de manifestations de nausées et de vomissements, de douleurs dans la région épigastrique et de brûlures d'estomac, affectant de façon fragmentaire la membrane muqueuse de l'estomac.

Type de maladie catarrhale - état de nature inflammatoire dans la paroi gastrique, provoqué par l'utilisation incontrôlée d'aliments lourds (frits, gras, épicés) ou par une variété d'épices et d'épices.

On l'appelle aussi alimentaire (gastrite alimentaire ordinaire). Le type catarrhal est souvent observé chez les adolescents qui mangent des sandwichs et refusent les petits-déjeuners et les dîners complets, ainsi que ceux qui ne suivent pas un régime alimentaire normal.

La gastrite biliaire est liée à des maladies inflammatoires ou dystrophiques affectant la muqueuse gastrique.

Le type biliaire de la maladie (ainsi que le reflux) peut être déclenché par l'injection de la composition du duodénum dans l'estomac, ce qui contribue à l'apparition de modifications de l'environnement gastrique.

La symptomatologie de cette pathologie se manifeste par l'apparition de troubles dyspeptiques de l'appareil digestif et l'apparition de douleurs caractéristiques périodiques.

Il est recommandé de traiter une telle maladie de manière exhaustive et sous la supervision d'un médecin dans un hôpital.

Le terme "superficiel" signifie que le processus inflammatoire n'affecte que les couches supérieures des cellules de la muqueuse gastrique.

Le processus pathologique fait référence au premier stade de la maladie et signale son apparition sous forme de symptômes peu intenses.

Le type de surface de la maladie se manifeste souvent de manière assez classique et, dans certaines situations, ne montre aucun symptôme.

Le plus souvent, la gastrite superficielle est détectée spontanément, par exemple lors d’un examen de routine, les patients essayant systématiquement d’éviter de se rendre chez le médecin.

En outre, il existe des maladies associées à la gastrite, telles que la duodénite, une maladie inflammatoire du duodénum au cours de laquelle des parties particulièrement vulnérables de la muqueuse peuvent être touchées.

La duodénite peut être accompagnée de symptômes tels qu'une faiblesse générale, des douleurs à l'estomac, des brûlures d'estomac, des éructations, des nausées, des vomissements.

Si le type exact de gastrite est détecté à un stade précoce, cette maladie est facilement traitable.

Cependant, si la maladie n'est pas détectée à temps, cela peut contribuer à des complications plus graves et à des conséquences négatives.

Symptomatologie

La gravité des symptômes d’une maladie peut varier selon qu’elle est aiguë ou chronique.

En règle générale, la gastrite aiguë provoque des symptômes prononcés, tandis que la variante chronique de la maladie est généralement plus légère, mais ils sont présents pendant une longue période.

Les symptômes courants de la gastrite comprennent:

  1. Douleurs d'estomac. Lorsque l'estomac devient enflammé, la douleur se propage dans tout l'estomac. La gravité peut varier d'une personne à l'autre. Cela provoque aussi parfois des maux d'estomac pouvant causer des brûlures d'estomac.
  2. Perte d'appétit. Le patient peut sentir la plénitude de l'estomac même après un petit repas.
  3. Sang dans le vomi ou dans les selles. Si l'inflammation provoque des saignements de l'estomac, du sang peut apparaître lors des vomissements. En outre, lorsque les aliments traversent le système digestif, les selles peuvent apparaître noires en raison de la présence de sang dans les selles.

Le reflux est moins commun que toutes les autres formes chroniques. La condition de reflux est accompagnée de symptômes plus prononcés. Reflux se caractérise par les caractéristiques principales suivantes:

  • se sentir lourd ou plein après avoir mangé;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations d'amertume, nausée.

Parfois, pendant le reflux, la gastrite est une diarrhée, alternant constipation et ballonnements. Le reflux n'est généralement pas accompagné de douleur. La douleur survient généralement immédiatement après avoir mangé.

Les modifications de la digestion au cours du reflux de la gastrite ont une incidence sur le processus d'absorption des nutriments contenus dans les aliments, ce qui entraîne une perte de poids importante, une anémie, une peau sèche et une faiblesse générale.

Si le traitement n'est pas effectué, la maladie progressera lentement et certains types de la forme chronique de la maladie peuvent dégénérer en tumeurs malignes de l'estomac (type atrophique), et d'autres peuvent provoquer des ulcères peptiques (type érosif).

Par conséquent, pour traiter toute forme ou type de gastrite est nécessaire immédiatement.

Traitement

Le traitement de la maladie (y compris les médicaments) dépend de la cause spécifique de son développement.

Une forme aiguë provoquée par des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou par la consommation d'alcool peut être guérie après avoir cessé d'utiliser ces substances.

Les maladies chroniques causées par une infection à H. pylori sont traitées avec des antibiotiques.

Dans la plupart des cas, le patient prend également des médicaments qui normalisent le niveau d'acide gastrique sécrété afin d'atténuer les symptômes et d'intensifier le processus de guérison de la paroi stomacale.

Le médecin traitant peut prescrire un traitement sous la forme d'un ensemble de médicaments sur ordonnance ou non et conseiller le patient sur la façon de le prendre.

Le traitement standard pour le mal comprend:

  1. Prendre une combinaison d'antibiotiques pour tuer la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori) - une cause fréquente de gastrite.
  2. L'utilisation de médicaments qui réduisent la quantité d'acide produite par l'estomac.
  3. Prendre des antiacides qui réduisent le niveau d'acidité dans l'estomac (ces médicaments doivent être pris séparément des autres médicaments).
  4. Observance d'une bonne nutrition. Le régime alimentaire est très important non seulement pour la prévention, mais également pour le traitement des maladies.

Vous pouvez également modifier votre mode de vie pour améliorer le processus de guérison et réduire le risque de complications. Recommandé:

  1. Mangez de plus petites portions de nourriture, mais plusieurs fois par jour.
  2. Évitez les produits pouvant irriter la paroi de l'estomac, tels que les épices, les acides (par exemple, les agrumes et les tomates), les aliments gras et les plats. Les patients doivent suivre un régime alimentaire spécial, car le traitement ne comprend pas uniquement l'utilisation de médicaments.
  3. Éliminer la consommation d'alcool et généralement se débarrasser des mauvaises habitudes.

La gastrite de traitement par reflux doit viser à normaliser le travail de l'intestin, ainsi que la reprise du niveau standard d'acides biliaires.

Pour prévenir leur reflux (reflux) dans l'estomac, des soi-disant prokinétiques sont prescrites (elles normalisent la mobilité).

Lors du traitement de la gastrite par reflux, l'acide ursodésoxycholique est également utilisé pour neutraliser la bile. Les produits contenant du lactulose conduisent à la normalisation de la microflore intestinale.

La gastrite de reflux occupe une place importante dans le traitement. Les principes de base de la nutrition pour la gastrite par reflux - des repas fractionnés et fréquents en petites quantités.

Un patient souffrant de gastrite de reflux doit abandonner complètement les décoctions de poisson, de viande et de légumes, la viande et le poisson gras, les saucisses, les concombres marinés, les marinades, le pain noir, les petits pains, les fruits et légumes non en purée, les boissons alcoolisées et le chocolat.

Le traitement des maladies opportunistes du tube digestif et d'autres organes est également nécessaire en termes de traitement du reflux de la gastrite.

Si une personne constate que la maladie (y compris le reflux) ne s’améliore pas, malgré les diverses options de traitement, informez-en votre médecin le plus tôt possible.

Vous devez immédiatement consulter un médecin si vous ressentez une douleur intense à l'abdomen, du sang dans les vomissures ou des selles à la teinte noire.

Un gastro-entérologue expérimenté diagnostiquera le patient, déterminera les facteurs de causalité des manifestations symptomatiques du reflux de la gastrite et d'autres formes de cette maladie, et fera également un diagnostic précis.

Après cela, il prescrira un traitement approprié au patient.

Symptômes et traitement du reflux de gastrite

La gastrite de reflux ou GERD est une maladie commune. La gastrite de reflux développe généralement par la suite un manque de travail des sphincters gastriques (cardiaque et pylorique), mais on pense que cela est une conséquence. Cette maladie se caractérise par le jet de nourriture des divisions inférieures aux sus-jacentes (du duodénum à l'estomac et de l'estomac à l'œsophage).

  1. La gastrite de reflux avec inflammation de l'œsophage (œsophagite) se développe avec une fonction cardiaque altérée (pulpe inférieure de l'œsophage). Les masses acides de l'estomac endommagent les parois de l'œsophage, l'œsophagite se développe.
  2. La gastrite de reflux biliaire développe généralement des violations tardives du sphincter pylorique et du duodénum. Les masses alcalines du duodénum endommagent la paroi de l'estomac.

La gastrite de reflux est superficielle et se caractérise par des dommages uniquement à la muqueuse supérieure de l'estomac - la membrane muqueuse. La gastrite superficielle se développe en raison de la pénétration de masses alcalines agressives de l'intestin grêle dans l'estomac. Elles provoquent le remplacement des cellules gastriques normales par des cellules intestinales. Il s'agit d'une réaction protectrice de l'estomac provoquant des contenus entériques fréquents. C'est la gastrite biliaire de surface qui est sujette à une malignité rapide (dégénérescence cancéreuse).

Parmi les facteurs prédisposants au développement, on appelle souvent le stress, l'obésité, le tabagisme malin, l'abus d'alcool fort, la hernie de l'orifice oesophagien du diaphragme et la grossesse.

Les symptômes

Les symptômes sont très divers et variables. Les symptômes de la gastrite de reflux et de l'œsophagite peuvent être typiques et masqués.

  • Sensation de brûlure au niveau de la poitrine jusqu'au cou au moins une fois par semaine - 85%;
  • Éructations ou régurgitations acides - 50%;
  • Troubles de la déglutition, parfois associés à une douleur lors de la déglutition - 20%.
  • Masque pulmonaire (imitant les symptômes d’une maladie pulmonaire): toux chronique sans expectorations, difficulté à respirer et expirer, pneumonie fréquente.
  • Masque laryngé: enrouement, toux chronique avec aboiement, maux de gorge. Se produit en raison d'un reflux reflux dans le larynx.
  • Masque coronaire (sténocardite): douleur brûlante et aiguë derrière le sternum avec la propagation dans le bras gauche, la mâchoire.

La gastrite superficielle de reflux est caractérisée par la douleur la plus sévère et la plus prolongée.

Traitement

La gastrite de reflux est une maladie très courante qui affecte plus du quart de la population adulte. Il est nécessaire de traiter les gastrites de reflux en ambulatoire. Le traitement doit viser à réduire la fréquence du reflux, ainsi que l’agressivité du reflux. Vous devez commencer le traitement en modifiant votre mode de vie et votre régime alimentaire.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer, de limiter la consommation d'alcool fort et non de soulever des poids. Avant de se coucher, vous devriez lever la tête du lit. Avec un excès de poids - pour réduire le poids corporel. Sinon, le traitement n'a pas de sens.

  • IPP à une dose adéquate (20 mg d'oméprazole ou 10 mg de rabéprazole deux fois par jour pendant deux semaines, puis juste avant le coucher);
  • Prokinetics (dompéridone, routine 10 mg 4 p / jour pendant un mois) - normalisent le travail du sphincter de l’estomac et son activité physique;
  • Antiacides modernes (suspensions et gels à base de sels de magnésium et d'aluminium) - contre la douleur. Ils sont particulièrement efficaces en combinaison avec des alginates (Gaviscon);
  • Acide ursodésoxycholique - il traite la gastrite biliaire superficielle.

Le traitement chirurgical anti-reflux n’a pas été largement reconnu en raison d’un manque d’efficacité. La gastrite de reflux ne doit être traitée rapidement que lorsque le refus de l'opération sera plus dangereux que sa mise en œuvre. Même le traitement moderne du reflux de la gastrite et de l'œsophagite n'est pas satisfaisant, il n'est possible d'éliminer les symptômes que pendant une période plus ou moins longue.

Régime alimentaire

Régime recommandé pour 1-6 mois. Je prends la nourriture en petites quantités, en petits volumes, le dîner - 4 heures avant le coucher. Le régime alimentaire exclut la consommation de boissons gazeuses, de bouillon de viande fort, de soupe au chou, de jus de fruits aigres, d'aliments frits et d'épices. Ce régime permet l'utilisation de: viande de poulet et de lapin, poisson bouilli, bouillie de lait, gelée, lait, fromage cottage sans acide et crème sure, gelée. Le régime empêche le re-développement du reflux de gastrite.

Diète approximative pour la journée:

  1. Petit déjeuner: bouillie de lait, fromage cottage, thé, œufs à la coque, œufs brouillés;
  2. Déjeuner: soupe au gruau, soupe aux légumes, viande maigre, foie bouilli, soupe au lait, aneth, persil;
  3. Déjeuner: gelée de chapelure, compote, caillé sans levain, cocotte, pudding au fromage blanc, raviolis, fruits mûrs et sucrés, guimauves;
  4. Dîner: céréales, gelée, pain et beurre, lait aigre d'une journée.

Une bonne alimentation accélère sensiblement la récupération!

Physiothérapie

Il existe plusieurs méthodes efficaces de physiothérapie:

  • La thérapie Amplipulse a un effet bénéfique: elle anesthésie et a un effet régénérateur sur les tissus de l’estomac, affectant ainsi sa sécrétion et sa motilité;
  • Électrophorèse ganglioblokatorami;
  • Thérapie par micro-ondes, UHF;
  • Électrophorèse de la région du cou;
  • L'acupuncture

Phytothérapie

La phytothérapie complète parfaitement le traitement principal de la gastrite. On utilise des plantes contenant du mucus qui ont une action anti-inflammatoire, enveloppante et antispasmodique. Vous pouvez utiliser: décoctions de camomille, chélidoine, achillée millefeuille, calendula, plantain, pied de biche, jus de pomme de terre, huile d'argousier. Les sédatifs constituent un bon complément au traitement: une infusion de médicament à base de valériane et d’agripaume.

Et un peu sur les secrets.

À en juger par le fait que vous lisez actuellement ces lignes, la victoire dans la lutte contre les maladies du tractus gastro-intestinal ne vous appartient pas. Et avez-vous déjà pensé à la chirurgie? Il est compréhensible que le bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal soit une garantie de santé et de bien-être. Douleurs abdominales fréquentes, brûlures d'estomac, ballonnements, éructations, nausées, altération des selles. Tous ces symptômes vous sont familiers. C'est pourquoi nous avons décidé de publier une interview avec Elena Malysheva, dans laquelle elle révèle le secret en détail. Lire l'article >>

Comment traiter la gastrite de reflux?

Problèmes d'estomac, beaucoup de gens ne prennent pas au sérieux, mais en vain. Sur le fond d'un inconfort apparemment insignifiant, par exemple une flatulence ou une lourdeur à l'estomac, une maladie telle qu'un reflux de gastrite peut survenir. Le caractère insidieux de la maladie réside dans le fait qu’elle risque de ne pas se manifester du tout au tout début et conduit ensuite à des pathologies irréversibles telles que l’ulcère ou le cancer.

Reflux gastrite - qu'est-ce que c'est?

Le nom complet de la maladie est une gastrite chronique induite par une substance toxique. Il se produit lorsque le pylore gastrique est altéré, ce qui provoque un reflux (projection) d'aliments dans l'estomac à partir du duodénum. Normalement, les aliments doivent passer de la bouche à l'intestin par l'œsophage et l'estomac. Mais parfois, le péristaltisme inverse se produit lorsque la nourriture commence à se déplacer dans la direction opposée.

L'estomac digère les aliments seulement au stade initial, où ils sont écrasés par l'action de l'acide chlorhydrique et de la pepsine. La muqueuse organique est protégée des attaques chimiques par une barrière au bicarbonate. Si le sphincter pylorique (pylore) est affaibli, la masse de nourriture ainsi que la bile entrent dans l’estomac, qui n’est pas protégé contre les enzymes biliaires, et ils commencent à modifier son acidité.

Une acidité élevée ou faible de l'estomac détruit la barrière bicarbonatée de la membrane muqueuse et viole la fonction des enzymes gastriques, qui sont activés dans un environnement acide, ce qui perturbe la digestion des protéines et provoque une inflammation. Ce phénomène s'appelle l'éjection (reflux), dans le contexte duquel se développe le reflux de la gastrite chronique.

Types de gastrite de reflux

Pour soigner une pathologie, il est nécessaire d’établir la cause exacte de la maladie. La gastrite de reflux est divisée en deux types, en fonction des causes de: reflux biliaire et duodénogastrique. Dans le premier mode de réalisation, la cause de la maladie est un trouble du système choléo-excrétant, un travail du sphincter non coordonné ou une défaillance motrice. Causes de la duodénite-reflux - augmentation de la pression, mauvaise fermeture du pylore, processus dégénératifs de la muqueuse du duodénum.

En outre, la gastrite de reflux a plusieurs types qui dépendent de pathologies:

  • Gastrite de reflux superficiel. La couche supérieure de l'épithélium ou des cellules est touchée. La bile commence à tomber du duodénum 12 dans l'estomac qui, pour s'en protéger, commence à former de nouvelles cellules sur le site de la personne touchée. En conséquence, il existe un risque de tumeur.
  • Gastrite de reflux catarrhale. Le diagnostic est posé avec une lésion profonde de la muqueuse gastro-intestinale. La maladie est caractérisée par une dystrophie de la couche épithéliale, un gonflement de la surface muqueuse.
  • Gastrite de reflux érosif. Détecté avec l'apparition de petits ulcères ou érosions sur la membrane muqueuse de l'estomac. Ils viennent dans différentes tailles et formes, mais ne s'étendent pas au-delà de la plaque musculaire. Cette pathologie s'accompagne de douleurs intenses et nécessite un traitement médical combiné et de longue durée.
  • Gastrite de reflux biliaire. On l'appelle aussi gastrite biliaire, comme cela se produit dans le cas de maladies des voies biliaires. Les enzymes pancréatiques sont un facteur frappant qui, pénétrant dans l'estomac par le duodénum 12, brûle sa membrane muqueuse.

Les symptômes

Les types les plus dangereux de reflux de gastrite sont les suivants: superficiel, biliaire, catarrhal, atrophique, érosif, par conséquent, seul un médecin doit prescrire un schéma thérapeutique. Lorsque la douleur de la gastrite de reflux biliaire n'est pas très prononcée, le traitement du reflux de la gastrite dans ce cas peut être nommé par un nutritionniste en ajustant le menu. Les signes du stade initial de reflux gastrite:

  • brûlures d'estomac;
  • douleur de caractère oppressant ou terne;
  • des nausées;
  • éructations acides;
  • amertume dans la bouche;
  • changement dans les selles (diarrhée, constipation);
  • flatulences;
  • carence en multivitamines;
  • perte de poids

Diagnostics

Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez obligatoirement consulter un gastro-entérologue pour obtenir le diagnostic opportun de l'estomac pour la gastrite par reflux. Même les brûlures d'estomac, qui se produisent périodiquement, ne peuvent être ignorées. Si vous laissez la maladie suivre son cours, les problèmes suivants peuvent survenir:

  • Si vous ne traitez pas la gastrite de reflux, des ulcères de l'œsophage ou de l'estomac apparaîtront.
  • La maladie peut déclencher une affection précancéreuse ou un cancer de l'œsophage.
  • Lorsque la valve est affaiblie, le liquide gastrique pénètre dans les bronches ou les poumons, irritant les organes.

Pour identifier le reflux de gastrite chronique, dont l'aggravation conduira certainement chez le médecin, les examens suivants sont prescrits:

  1. Tests de laboratoire sur les matières fécales, l'urine et le sang afin de déterminer l'état du tractus gastro-intestinal.
  2. Avaler la sonde (gastroscopie) afin de détecter la présence d'une gastrite focale.
  3. Analyse histologique de l'œsophage (fibrogastroscopie). Il est assigné pour déterminer le type et le degré de difficulté du reflux de gastrite.

Traitement à domicile

Il est possible de traiter à domicile les gastrites superficielles du reflux duodéno-gastrique sous la surveillance d'un spécialiste. Le traitement complet comprend l’utilisation de médicaments, de médicaments traditionnels, de régimes médicaux et de visites à des procédures de physiothérapie pour la gastrite par reflux.

Le traitement de la forme aiguë de la maladie se déroule strictement sous la supervision d'un médecin et comprend le jeûne, l'utilisation de médicaments, un lavage gastrique, puis un régime thérapeutique, qui doit être suivi en permanence. Dans le traitement du reflux de gastrite aiguë ou chronique, le tabagisme, les commentaires sur les boissons alcoolisées et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont complètement exclus.

Des médicaments

Le traitement de la gastrite par reflux biliaire ne peut se passer de médicament. La posologie des médicaments et la durée du traitement prescrit par le médecin. En règle générale, les médicaments suivants sont indiqués pour tout type de reflux de gastrite:

  1. Prokinetics. Les médicaments stimulent le péristaltisme gastro-intestinal, préviennent la survenue de complications. Ceux-ci incluent "Métoclopramide", "Ganaton", "Motilak", "Ursosan".
  2. Antiacides. Pendant le traitement médical du reflux de la gastrite, des antiacides sont prescrits pour le traitement des pathologies de l’estomac liées à l’acidité, en abaissant le taux d’acide chlorhydrique. Les plus célèbres sont: “Almagel”, “Maalox”, “Omez”, bicarbonate de soude.
  3. Bloqueurs. Antisécrétoires dont le mécanisme d'action repose sur une diminution de la production d'acide chlorhydrique et de son entrée dans l'estomac.

Physiothérapie

Pour consolider un résultat positif dans le traitement du reflux de gastrite, des spécialistes prescrivent la physiothérapie, qui est réalisée sur les préparations haute fréquence «DiaDENS» ou «Azor-IC». La physiothérapie est effectuée à jeun le matin et dure de 10 à 20 interventions.

  1. Dirige les muscles dans le ton, grâce à cela, le travail de l'estomac et de l'œsophage est amélioré.
  2. Il a un effet cicatrisant et anti-inflammatoire qui favorise une récupération rapide.
  3. Il améliore la circulation sanguine dans les parois des vaisseaux sanguins et déclenche des processus métaboliques dans le corps.

Remèdes populaires

De nombreux patients ont eu recours à des méthodes populaires pour soulager leur état de santé lors de l'exacerbation du reflux de gastrite. Selon leurs critiques, les herbes et les teintures soulagent efficacement les symptômes de la maladie.

  • Pour réduire l'acidité, prenez de l'eau (500 ml), des graines de lin (2 c. À soupe). Faire bouillir à feu doux jusqu'à consistance collante, puis laisser refroidir. Boire chaque jour à jeun et 1 cuillère à soupe. l jusqu'à amélioration.
  • Excellent agent antimicrobien pour l'estomac - jus d'aloès frais. Il doit être pris quotidiennement 3 fois avant les repas. L'outil a un effet analgésique lorsque les symptômes de reflux de gastrite apparaissent.
  • Reflux antimicrobien au cours du traitement de la gastrite La décoction de gastrite se prépare comme suit: prenez 1 c. l camomille et millepertuis, versez de l'eau bouillante (300 ml), laissez reposer 15 minutes au bain-marie, puis laissez refroidir. Prenez 0,5 tasse par jour 3 fois par jour.

Régime thérapeutique

Régime alimentaire pour la gastrite de reflux est un élément important du traitement de la maladie. Il utilise un régime alimentaire spécial appelé tableau numéro 1 avec les règles suivantes:

  • Ne mangez pas d'aliments trop froids ou trop chauds.
  • Vous devez abandonner complètement les aliments gras, frits, acides et épicés.
  • Café, chocolat, jus d'agrumes, thé fort, boissons gazeuses ne sont pas autorisés.
  • Il est conseillé de refuser pendant le régime des aliments qui provoquent des ballonnements: lait aigre, raisins, légumineuses.
  • L'eau minérale sans gaz doit être consommée pendant la rémission ou au stade initial de la maladie. Avec la gastrite de reflux aiguë, leur utilisation est interdite.
  • Il faut manger des portions fractionnées au moins 4 fois par jour.

Prévention des maladies

Après la guérison du reflux de la gastrite, vous devez cesser de prendre soin de votre santé, sinon la maladie peut réapparaître à tout moment. Il est nécessaire d'écouter constamment les signaux envoyés par le corps, la douleur, pour éviter les rechutes. Les mesures préventives contre le reflux de gastrite sont les suivantes:

  1. Abandonner la restauration rapide et appliquer les bases d’une nutrition adéquate.
  2. Poids corporel stable.
  3. Un effort physique constant, qu'il s'agisse de promenades quotidiennes avec une marche lente ou de sports actifs pour améliorer le métabolisme.

La gastrite de reflux est-elle vraiment grave? Comment le trouver?

La gastrite de reflux est une inflammation chronique des tissus de la muqueuse gastrique, provoquée par l’acidité du duodénum sous-jacent. Un tel reflux est appelé reflux et inflammation de la paroi interne de l'estomac - gastrite.

Ce type de gastrite se développe pour diverses raisons et présente des symptômes spécifiques. Son traitement comprend non seulement des médicaments, mais également le respect des règles de l'alimentation. Les remèdes populaires complètent le traitement, aidant l’estomac à restaurer rapidement sa structure.

Un peu de physiologie

Sur le bord de l'œsophage et de l'estomac se trouve un muscle sphincter circulaire. Le même muscle ferme la sortie de l'estomac, ouvrant le passage vers le duodénum, ​​lorsque la nourriture a déjà été traitée correctement. Normalement, les muscles de l'estomac et ces deux sphincters sont synchronisés: lorsque le sphincter œsophagien se ferme, l'estomac commence à se contracter par "vagues" dans la direction du duodénum, ​​puis le sphincter inférieur s'ouvre, le contenu pénètre dans l'intestin et le muscle se ferme.

L'estomac pour une raison a une telle structure. Ses différentes parties ont des pH différents, ce qui est nécessaire pour le processus normal de digestion des aliments: plus le milieu a encore un pH légèrement acide, plus le corps est estigeux, dans le corps de l’estomac, le gros morceau de nourriture est soigneusement traité à l’acide, plus le milieu est acide, plus alcalin.

La gastrite de reflux se développe lorsque le sphincter inférieur de l'estomac ne ferme pas complètement ou s'ouvre lorsque la nourriture a déjà quitté l'estomac. En conséquence, le contenu alcalin déjà traité avec un alcali pénètre dans la partie finale (antrale) de l'estomac ou plus haut, provoquant une inflammation.

Raisons

La gastrite de reflux se produit en raison de:

  • la duodénite chronique;
  • prendre des analgésiques: "Analgin", "Nimesil", "Nurofen" et autres;
  • violations du cours des fibres musculaires lors d'opérations sur ces organes;
  • insolvabilité des muscles du sphincter.

Classification des maladies

Selon la nature du reflux (reflux), la gastrite provoquée par celle-ci est divisée en celle provoquée par le reflux duodénal et la gastrite par reflux biliaire.

Gastrite du reflux duodénal

Reflux de Gall

Gastrite par reflux biliaire - le reflux de la bile, qui passe normalement des canaux sous-hépatiques biliaires dans le duodénum, ​​de l’intestin à l’estomac. Ses causes sont une mauvaise contraction des muscles du pylore, une stagnation chronique du duodénum et une incoordination des contractions des muscles de l'estomac et de l'intestin.

Comment se manifeste la maladie

La gastrite de reflux peut être asymptomatique ou avec une symptomatologie faible, à la suite de quoi une personne n'a aucun soupçon de l'existence de cette maladie pendant une longue période. Pendant ce temps, un changement permanent de l'acidité dans l'estomac conduit à la transformation de ses cellules en cellules ressemblant à celles de l'intestin. Ceci est dangereux en termes de transformation en cancer.

Ces symptômes indiqueront un reflux de gastrite:

  • douleur sourde et sourde dans la région épigastrique;
  • perte d'appétit;
  • sensation de satiété ou de lourdeur dans l'estomac pendant longtemps après avoir mangé;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • éructations amères - avec reflux biliaire;
  • brioches et plaies dans les coins de la bouche;
  • constipation, alternance de diarrhée;
  • perte de poids

Diagnostic de pathologie

Confirmer la présence de gastrite de reflux peut selon des études telles que:

  • FEGDS;
  • Échographie de la zone hépatobiliaire (c.-à-d. Foie, voies biliaires sous-hépatiques, vessie et pancréas);
  • surveillance quotidienne du pH de l'estomac;
  • biopsie gastrique, réalisée lors de la fibrogastoscopie.

Traitement de la maladie

Le traitement de la gastrite par reflux est nécessaire pour rétablir la séquence normale de contraction des muscles de l'estomac et du duodénum 12, neutraliser les acides biliaires et les composants alcalins du reflux (le mélange jeté dans l'estomac). Pour ce faire, appliquez:

  1. Les médicaments qui créent une couche protectrice à la surface de l'estomac et réduisent son acidité sont des antiacides.
  2. Les médicaments qui neutralisent les acides biliaires et les convertissent en une forme soluble dans l’eau - à base d’acide ursodésoxycholique.
  3. Médicaments indiquant le déroulement normal des contractions de l'estomac et des intestins.
  4. En cas d’acidité accrue de l’estomac, des médicaments inhibant la synthèse de l’acide chlorhydrique sont également utilisés.

Nutrition de la maladie

Attention! Sans respect des principes de la nutrition, le traitement médicamenteux n’apporte pas l’effet recherché.

Le régime alimentaire pour la gastrite de reflux est:

  1. exclusion du régime alimentaire des aliments irritants pour les intestins et l'estomac: aliments épicés, café, alcool, aliments frits, viandes fumées, boissons gazeuses, chocolat;
  2. température normale de la nourriture consommée;
  3. nutrition fractionnée;
  4. base du régime alimentaire - soupes au sol et aux mucosités, œufs à la coque, poisson et viande, sauces faibles en gras, céréales, kissels, fromage cottage faible en gras, légumes et fruits cuits à la vapeur;
  5. refus de prendre des liquides pendant les repas.

Astuce! Avec la gastrite de reflux, certaines habitudes doivent être changées: ne vous pliez pas uniquement à la partie supérieure du corps (surtout après avoir mangé), soulevez moins de poids, ne prenez pas une position horizontale après avoir mangé, dormez sur des coussins hauts.

Comment traite-t-on les guérisseurs?

Le traitement du reflux de gastrite avec des remèdes populaires comprend l’utilisation de recettes testées depuis des décennies:

  1. Sirop de pissenlit. Les fleurs sont déposées en couches dans un bocal de trois litres, versez le sucre (0,5 kg de sucre devrait aller), écrasez jusqu'à ce que le jus apparaisse. Ensuite, 1 cuillère à soupe de ce sirop est dilué dans 100 ml d’eau, pris 2 à 3 fois par jour.
  2. Le même sirop peut être fabriqué à partir de camomille, si vous le mettez dans une bouteille, versez-le avec du sucre et écrasez-le. Ce médicament est également pris sous forme diluée (1 c. À thé par 100 ml d’eau) à raison de trois répétitions par jour.
  3. Décoction de pommes de terre. Les tubercules de pomme de terre lavent, coupent directement avec la peau, cuisent environ une heure (vous pouvez ajouter de l'eau). Prendre 100 ml 5 à 6 fois par jour.
  4. Trois pommes de terre crues, enveloppez ces croustilles dans une étamine, faites-en sortir le jus. Ils en boivent autant que possible - 100 ml * 6 fois par jour.
  5. Jus de céleri-rave (pour cela, vous devez frotter et presser) prendre 1 c. deux fois par jour avant les repas.
  6. Mélanger 1 cuillère à soupe. menthe, millefeuille et hypericum, versez trois tasses d’eau bouillante, insistez 24 heures dans un thermos. Acceptez la perfusion sous forme filtrée toutes les 2 heures pour quelques gorgées.

Ainsi, en cas de suspicion de gastrite de reflux, une consultation avec un gastro-entérologue est nécessaire, suivie d’études instrumentales. Seul un spécialiste sera en mesure de prescrire le traitement approprié, y compris la médication, la diététique et la phytothérapie.

Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Reflux gastrite: symptômes, traitement et régime

Les brûlures d'estomac, le goût désagréable dans la bouche, les sensations douloureuses dans l'estomac peuvent devenir des manifestations d'inflammation de la muqueuse gastrique - gastrite de reflux.

Cette pathologie n’est pas rare chez les adultes, elle n’est pas si courante chez les enfants.

Reflux gastrite - qu'est-ce que c'est

Il s’agit d’une maladie caractérisée par le développement de modifications inflammatoires de la paroi interne de l’estomac dues à la projection du contenu du duodénum dans le sens opposé ou à un dysfonctionnement du sphincter pylorique.

Afin de comprendre l'essence de la maladie, il est nécessaire de comprendre en détail le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.

Les aliments des parties supérieures entrent dans l'estomac, où ils sont soumis à un traitement enzymatique, aux effets du suc gastrique, du mucus. Après cela, le chyme ou gruau, résultant de la digestion, passe à travers le sphincter musculaire - pylore - dans la partie initiale de l’intestin grêle - le duodénum.

Le portier est un «gardien», un «majordome», qui transmet le contenu strictement dans un sens: de l'estomac aux intestins. Si pour une raison quelconque ce processus est perturbé, un reflux de secrets, de bile et de chyme se développe - une maladie de reflux se produit.

L'environnement gastrique acide est dilué avec le contenu alcalin du duodénum. Les acides biliaires et biliaires provoquent une irritation de la membrane et des effets néfastes sur les cellules épithéliales.

En même temps, il est faux de supposer que lorsque le contenu biliaire et intestinal est ingéré, le contenu gastrique devient alcalin. Avec une production normale de HCl, les acides biliaires sont en grande partie inactivés.

Cette affection se caractérise par une inflammation de la membrane muqueuse de la paroi gastrique interne et l'apparition de symptômes cliniques.

Causes de la maladie

Les causes les plus courantes de pathologie sont les états suivants:

  • interventions chirurgicales sur les organes digestifs et les syndromes postopératoires (gastrite de l'estomac après résection, ablation de la vésicule biliaire, gastro-entérostomie)
  • inflammation duodénale chronique
  • faiblesse des muscles du sphincter pylorique, dans laquelle il n'y a pas assez de fermeture-béante
  • augmentation de la pression dans l'intestin (obstruction intestinale chronique)
  • effets de l'utilisation prolongée d'AINS
  • dysmotilité avec formation d'ondes péristaltiques rétrogrades

Les facteurs provocateurs contribuant à l’accélération du processus pathologique sont:

  • fumer
  • boire de l'alcool
  • des erreurs dans la prise d'aliments avec une passion excessive pour les aliments gras, épicés et fumés
  • stress
  • mode de vie sédentaire

Tous les facteurs ci-dessus peuvent entraîner la formation d'un reflux rétrograde inverse du contenu des aliments à partir des premières sections de l'intestin dans l'estomac.

La physiologie de la digestion en souffre. L'environnement gastrique acide change en raison de la pénétration de contenu alcalin étranger dans le duodénum.

Cette pathologie ne se caractérise pas par une infection à Helicobacter pylori, car ces microorganismes n'aiment pas la bile et la quantité de mucus produite par la paroi interne de l'estomac est considérablement réduite, ce qui constitue également un facteur défavorable pour l'activité vitale de N.rulori.

La bile, ses acides et ses sels endommagent directement la membrane interne de l'organe. Les enzymes pancréatiques rongent littéralement la membrane muqueuse, favorisant ainsi l'inflammation et favorisant la formation d'érosions et d'ulcères.

Comment détecter la maladie

En plus de collecter l'anamnèse, les plaintes, lors du diagnostic, le médecin est guidé par les résultats des méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire.

Les méthodes suivantes sont largement utilisées pour diagnostiquer cette pathologie du tractus gastro-intestinal:

  • FGDS
  • Scanner à ultrasons
  • Radiographie de l'estomac et du duodénum
  • tests sanguins biochimiques et généraux
  • pH-metry quotidien

Lors du diagnostic, il est très important de «cerner le problème», de déterminer la cause du problème et de provoquer les facteurs qui ont contribué au développement de la pathologie. En effet, le succès et la qualité du traitement dépendent du bon diagnostic.

Reflux gastrite - symptômes, traitement et régime

Un médecin expérimenté peut suspecter cette pathologie déjà au stade de la prise des antécédents et de l’audition des plaintes du patient.

Les symptômes suivants seront très caractéristiques:

  • goût amer dans la bouche après avoir mangé, rôti amer
  • sensation de lourdeur, de plénitude dans l'estomac après avoir mangé
  • brûlures d'estomac
  • nausée
  • vomissements avec bile
  • douleurs douloureuses, tiraillement, sourd, dans la région épigastrique 1-1,5 heure après avoir mangé
  • perte d'appétit
  • perte de poids
  • selles agitées: tendance à la constipation ou à la diarrhée
  • mauvais goût dans la bouche
  • manifestations anémiques: faiblesse, fatigue, peau sèche et pâle, "collante" aux coins de la bouche

Parfois, les symptômes de la maladie peuvent ne pas être aussi prononcés, et parfois non. Pour certains patients, lors de l’examen d’un autre trouble du tractus gastro-intestinal, cette pathologie est diagnostiquée par hasard.

Comment et quoi traiter la maladie

Le schéma de traitement de la maladie doit être mis en œuvre parallèlement à la principale pathologie qui l’a provoquée.

Traitements médicamenteux destinés à:

  • augmentation du tonus du sphincter pylorique, normalisation de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal, accélération de la vidange gastrique. Pour ce faire, utilisez un groupe de prokinetics: motilium (dompéridone), cisapride, métoclopramide
  • élimination du reflux biliaire. L’utilisation d’acide ursodésoxycholique (ursoliv, ursofalk, ursosan) est considérée comme l’étalon-or en matière de traitement. Le médicament est disponible en capsules et peut être administré de plusieurs mois à plusieurs années. Le médicament favorise la conversion des acides biliaires en leur forme soluble, neutralisant ainsi partiellement leur action irritante et pro-inflammatoire. La prise de ce médicament aide à réduire le reflux et à éliminer les manifestations cliniques désagréables: réduction de la douleur, des éructations, de l'amertume et des vomissements.
  • si la pathologie est accompagnée d'une forte production d'acide chlorhydrique par la paroi interne de l'estomac, l'utilisation de préparations antisécrétoires et antiacides est recommandée: maalox, phosphalugel, sucralfate, gastal, renny, almagel-neo, anti-attaquant, pariet.
  • L'utilisation de bloqueurs des récepteurs d'histamine H2 (famotidine) ou d'IPP (oméprazole, pantoprazole) est recommandée. Les médicaments protègent les cellules de l'estomac d'un environnement agressif.

Vous ne pouvez pas nommer indépendamment telle ou telle drogue, en écoutant les conseils de voisins ou de parents. Le type de médicaments à traiter ne devrait être décidé que par un spécialiste - un gastro-entérologue.

Traitement non médicamenteux

Un changement de mode de vie et de régime est une partie très importante de la thérapie. Le respect de cette règle est obligatoire pour tous les patients pour lesquels un diagnostic établi a été établi, quel que soit le stade de la maladie.

Il faut arrêter de fumer une fois pour toutes. Les composants de la fumée de tabac aident à réduire la tonicité du pylore, à ralentir l'évacuation du contenu gastrique.

Normalisation obligatoire du poids corporel.

Il est nécessaire d’exclure le port de la ceinture et du corset, ce qui contribue à l’augmentation de la pression intra-abdominale.

Les patients sont contre-indiqués dans les AINS. Des précautions doivent être prises antispasmodiques (no-spa, papaverine), théophylline, progestérone, nitrates, antidépresseurs, anticholinergiques. Ces médicaments réduisent le tonus du sphincter.

Promenades utiles, marcher à un rythme modéré, nager. L'activité physique normalise la fonction motrice du tractus gastro-intestinal, réduit le risque et la fréquence des ondes anti-pérestaltiques.

Traitement des remèdes populaires

La décoction d'herbe de millepertuis est utile en phytothérapie de cette pathologie. Il est recommandé de verser 20 g d'herbe avec deux verres d'eau, de faire bouillir pendant 10 minutes, puis d'insister pendant 40 minutes, de filtrer. Prendre 1 cuillère à soupe. cuillère pour une demi-heure avant les repas au moins 3 fois par jour.

1 cuillère à soupe l Les fleurs de camomille versent 1 tasse d'eau bouillante. Insister heure, la contrainte. Prenez chaud 0,5 tasse 2 à 3 fois par jour.

Contribue à la réduction de la décoction de reflux biliaire provenant des racines de pissenlit, pommes de terre, céleri.

Racines de pissenlit - 20 g, céleri - 10 g, feuilles d'ortie - 10 g Versez un verre d'eau bouillante et laissez reposer pendant une heure. Cool, prenez 1 cuillère à soupe. l 20-30 minutes avant les repas.

Racines de pissenlit râpées, en quantité de 2 c. Versez un verre d'eau bouillie, insistez au moins 8 heures. Buvez 1/5 tasse 4 fois par jour avant les repas.

La phytothérapie a ses contre-indications et ses effets secondaires, malgré le caractère naturel et naturel des principes actifs. Par conséquent, avant de commencer un cours de méthodes de traitement "de la part des gens", consultez votre médecin.

Quel régime avec gastrite de reflux


Pour améliorer la digestion et réduire les manifestations inflammatoires de la muqueuse gastrique, les règles suivantes doivent être suivies dans le régime alimentaire:

  • ne pas trop manger, manger la nuit et aussi moins de 2,5 à 3 heures avant le coucher
  • après avoir mangé, il est recommandé de s'asseoir ou de se tenir debout;
  • en cas d'exacerbation grave de la maladie, les aliments doivent être pris sous forme de poudre ou de liquide

Supprimer:

  1. aliments contenant un pourcentage élevé de matières grasses: porc, lait entier, crème, beurre, gâteaux
  2. produits contenant de la caféine: thé, café
  3. du chocolat
  4. nourriture, y compris le poivre
  5. sauce épicée et épicée, assaisonnements
  6. boissons gazeuses, y compris l'alcool
  7. arrête de boire de l'alcool
  8. restreindre la consommation de fibres grossières

Il est nécessaire de manger de petites portions 4 à 5 fois par jour, le dernier repas au plus tard 3 heures avant le coucher. Les aliments doivent être riches en protéines (viande maigre bouillie, poisson, œufs).

Comment guérir et se débarrasser de la maladie pour toujours

Cette question, bien sûr, est posée par chaque patient qui a ce diagnostic «établi» sur une carte de consultation externe.

Peut-être un remède complet pour cette maladie, si son origine n’est pas associée à des troubles morphologiques grossiers du tractus gastro-intestinal, à des modifications chirurgicales, et est diagnostiquée au stade aigu et si le processus inflammatoire n’a affecté que la couche superficielle de la membrane muqueuse.

Dans ce cas (tels que 1 à 3% des patients), le respect de toutes les recommandations du médecin, les changements de mode de vie, les régimes pendant et après la maladie peuvent contribuer à une guérison complète.

Mais dans la plupart des cas, avec la chronisation du processus, les complications postopératoires dans le tube digestif, le passage de l'inflammation à une forme érosive ou atrophique, le passage de la maladie au stade de rémission durable est déjà un grand succès. La réalisation de ce qui est un grand travail commun du médecin et du patient.