Traitement de la prostatite et de l'adénome de la prostate

La prostatite et l'adénome de la prostate sont des maladies courantes chez les hommes. Beaucoup pensent même que l'adénome de la prostate se développe à la suite d'une prostatite chronique. Mais ce n'est pas. Examinez quelles sont ces maladies et comment traite-t-on la prostatite et l’adénome de la prostate?

Prostatite et adénome de la prostate: causes du développement

La prostate est un petit organe musculo-glandulaire situé sous la vessie dans la région pelvienne. Il entoure la partie initiale de l'urètre. La fonction principale de la prostate (la prostate) - la production de suc de la prostate, qui fait partie du sperme, et la protection contre l'infection de l'urètre.

La prostatite est appelée inflammation de la prostate. Le développement d'une telle inflammation en raison des particularités de la structure anatomique et de l'apport sanguin à la prostate. L'agent infectieux peut pénétrer dans la prostate par la vessie, le rectum, l'urètre par les vaisseaux lymphatiques et sanguins du pelvis. En outre, la prostate est alimentée par de petits vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une faible vitesse de flux sanguin, ce qui contribue au développement de la stagnation.

Selon la cause, on distingue les prostatites infectieuses et congestives (congestives).

La prostatite infectieuse est causée par une infection bactérienne, virale ou fongique. La prostatite bactérienne la plus communément diagnostiquée, dont l'agent responsable peut être Escherichia coli, Proteus, Klebsiella, entérocoque, Pseudomonas aeruginosa.

La cause de la prostatite congestive est la stagnation de la sécrétion (liquide) de la prostate et la faible circulation sanguine dans celle-ci. Cette condition peut se produire lors d’une activité sexuelle irrégulière, d’une longue position assise en position assise, portant des vêtements serrés.

De plus, certains facteurs provoquent l'apparition d'une prostatite:

- foyers d'infection chroniques;

Contrairement à la prostatite, adénome ne signifie pas inflammation. De nos jours, au lieu du terme «adénome de la prostate», on utilise de plus en plus une «hyperplasie bénigne de la prostate». Avec cette pathologie, un ou plusieurs petits nodules se forment dans la prostate. Ils grandissent et pressent progressivement l'urètre. En conséquence, chez les hommes atteints d'adénome de la prostate, la miction est altérée. L'adénome de la prostate est une maladie bénigne.

À ce jour, la cause exacte du développement d'un adénome de la prostate n'a pas été établie. De nombreux experts considèrent qu'il s'agit d'une des manifestations de la ménopause masculine. Chaque homme âgé est à risque de contracter cette maladie. Les jeunes hommes ne sont presque pas touchés par cette maladie.

Symptômes de la maladie

Considérez les principaux symptômes de la prostatite et de l'adénome.

La nature du flux fait la distinction entre les formes aiguës et chroniques de prostatite, chacune ayant ses propres caractéristiques.

Symptômes de la prostatite aiguë:

  • douleur de coupure, nature tranchante, souvent de très haute intensité;
  • des sensations de gêne au niveau du périnée, qui peuvent manifester une sensation de brûlure, de lourdeur;
  • augmentation du besoin d'uriner;
  • difficulté à uriner (flux lent, faible);
  • douleur à la miction;
  • une rétention urinaire complète est parfois observée;
  • augmentation significative de la température corporelle totale (parfois supérieure à 39 ºC);
  • manifestations d'intoxication du corps - nausées, vertiges, maux de tête, fatigue, léthargie.

Dans la prostatite chronique, les périodes d'exacerbation alternent avec des périodes de rémission, lorsque la personne se sent normale. Mais peu à peu les signes de prostatite augmentent. Les symptômes suivants de la prostatite chronique peuvent être distingués:

  • le développement de phénomènes dysuriques: augmentation de la quantité quotidienne de miction, douleur et difficultés survenant pendant le ripage, débit urinaire lent, sensation de vidange incomplète de la vessie;
  • douleur de nature et d'intensité différentes;
  • écoulement de l'urètre;
  • le développement de troubles sexuels (éjaculation prématurée, diminution de la libido, faiblesse sexuelle);
  • troubles mentaux - psychose, dépression.

Contrairement à la prostatite, l'adénome de la prostate ne présente pas une telle variété de symptômes. Ses manifestations sont principalement associées à des troubles urinaires.

Au début, l'homme ressent un peu d'inconfort pendant la miction. Ensuite, la quantité de miction augmentant, ils deviennent de plus en plus difficiles. La quantité d'urine qui est libérée à la fois devient insignifiante, le jet est faible. Il y a une envie nocturne d'uriner. Un autre signe d'adénome de la prostate est une forte envie d'uriner, qui ne peut être retardée.

Si vous ne commencez pas un traitement en temps voulu, les manifestations de la maladie sont exacerbées. Il devient plus difficile d'uriner, le jet tombe fortement, il faut une forte tension musculaire.

Adénome de la prostate en l'absence de traitement conduit à des lésions rénales, le développement d'une insuffisance rénale. Dans le même temps, des signes d'incontinence urinaire apparaissent.

Traitement de la prostatite et de l'adénome de la prostate

Pour le diagnostic et la prostatite, et les adénomes sont des examens nécessaires du patient. Ils sont identiques dans le diagnostic de ces maladies et incluent les procédures suivantes:

- examen numérique de la prostate;

- prendre un frottis de l'urètre avec son examen ultérieur pour la présence d'infections;

- frottis de la sécrétion de la prostate après un massage spécial;

- Échographie de la prostate, au cours de laquelle déterminer la taille de la glande, les zones avec des processus stagnants, la quantité d'urine résiduelle.

Les méthodes de traitement de la prostatite et de l'adénome sont très différentes.

Le traitement de la prostatite implique souvent l'utilisation de méthodes conservatrices. Tous les types de médicaments utilisés dans le traitement de cette maladie peuvent être répartis dans les groupes suivants:

  • médicaments antibactériens, antiviraux ou antifongiques;
  • des agents hormonaux;
  • les alpha-bloquants qui, agissant sur les muscles lisses des organes génitaux, accélèrent le processus de guérison;
  • myorelaxants - médicaments qui détendent les muscles;
  • médicaments immunocorrecteurs - Imunofan, Viferon;
  • agents fortifiants - multivitamines, biostimulants;
  • procédures physiothérapeutiques - électrostimulation, thérapie magnétique, thérapie au laser, massage de la prostate.

Dans les cas graves, en l'absence d'effet du traitement conservateur, l'opération est réalisée.

Comme la prostatite, l'adénome peut être traité chirurgicalement. Et ce traitement est utilisé le plus souvent. Un traitement conservateur n’est possible qu’à un stade précoce de la maladie. Pour ce faire, utilisez des médicaments tels que des alpha-bloquants, des inhibiteurs de la 5-alpha réductase, des agents immunocorrecteurs (Pirogental, Reoferon), des médicaments qui améliorent la circulation sanguine (Trental). Dans certains cas, le médecin prescrit des antibiotiques.

En cas d'échec du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est réalisée - adénomectomie ou résection transurétrale endoscopique de la prostate.

Adénome de la prostate (hyperplasie de la prostate)

En médecine moderne, la croissance de la prostate due à la croissance active des tissus est appelée adénome de la prostate. Bien que certains experts "expérimentés" et les patients de cet âge utilisent encore des termes tels que adénome de la prostate ou rétention urinaire. En toute justice, nous notons que ce nom a un autre synonyme: hyperplasie bénigne de la prostate (ci-après appelée HBP).

Dans tous les cas, l’essence de la maladie consiste à augmenter la taille de la prostate, ce qui entraîne l’apparition de ganglions gênant la miction normale. Caractère bénin implique l'absence de métastases, ce qui distingue la maladie du cancer de la prostate.

L'adénome de la prostate est considéré comme une maladie masculine chez les personnes âgées. À 50 ans, un homme sur deux a des problèmes de miction qui, après avoir consulté un spécialiste, sont tenus pour responsables de cette maladie. Avec l’âge, l’incidence augmente et à l’âge de 70 ans, trois hommes sur quatre éprouvent les mêmes problèmes. Selon les résultats de la recherche médicale, sur la force de 15% des hommes ne sont pas touchés par l'HBP. Au même moment chaque année, la probabilité de la maladie augmente.

Causes de l'adénome de la prostate

Toutes les causes d'adénome de la prostate peuvent être divisées en deux groupes.

Le premier groupe comprend les causes liées au mode de vie d'une personne, qui augmentent le risque de croissance de la prostate. Par exemple, il peut s'agir d'un travail sédentaire ou d'un stress mental actif en l'absence de travail physique. C'est pourquoi le rôle de l'exercice régulier est difficile à surestimer.

Le deuxième groupe comprend des raisons objectives qui ne dépendent pas du mode de vie d’une personne. Il a été prouvé que l'adénome de la prostate est causé par des modifications du fond hormonal d'un homme. Si nous considérons que ces changements se produisent inévitablement au cours de la vieillesse, on peut en conclure que seuls certains hommes ont la chance d'éviter les problèmes liés à la prostate.

En toute justice, il convient de noter que les causes de l'adénome de la prostate ne sont pas encore entièrement comprises. Les scientifiques mènent régulièrement des recherches visant à identifier des corrélations avec d'autres maladies ou avec les particularités de la vie personnelle d'une personne, mais toutes ces études n'ont jusqu'à présent pas donné de résultats significatifs. Bien que, par exemple, il ait été possible de réfuter l'idée selon laquelle la prostatite et l'adénome de la prostate sont interconnectés. Comme le montrent les statistiques, les deux maladies peuvent se manifester de manière totalement indépendante ou inversement, simultanément. Par conséquent, malgré les diverses causes hypothétiques de l'adénome de la prostate, le seul facteur prouvé qui augmente le risque de morbidité est l'âge.

Symptômes de l'adénome de la prostate

Pour mieux comprendre les signes de l'adénome de la prostate, vous devez d'abord comprendre ce qui se passe dans la prostate d'un homme présentant l'apparition de cette maladie. Comme vous le savez, la taille normale de la prostate, située sous la vessie, est approximativement égale à la taille d’une noix. Lorsque le tissu prostatique commence à se développer, un ou plusieurs nodules apparaissent inévitablement dessus. Ils pressent l'urètre, de sorte que la miction est perturbée. Il est clair que ce processus ne se produit pas immédiatement, mais progressivement. Pour cette raison, en fonction des symptômes, il existe trois stades de la maladie.

Initialement, lorsque le canal commence seulement à se rétrécir sous l'influence externe, les premiers symptômes de l'adénome de la prostate apparaissent. Ils consistent à changer les sensations en urinant. Les hommes en bonne santé ont une sensation agréable en vidant la vessie, ce qui est tout à fait normal. La disparition de ces sensations peut servir de premier appel au réveil.

Malheureusement, les hommes ont tendance à déduire des modifications détectées de toute autre maladie que la maladie. Par conséquent, les médecins sont extrêmement rarement traités. Pendant ce temps, HBP se présente sous la forme suivante. Les symptômes de l'adénome de la prostate sont plus évidents.

En particulier, une réduction notable de l'urètre entraîne une diminution de la puissance des jets. Lorsqu'il y a peu d'urine (aux derniers stades de la vidange), elle devient verticale ou même se sépare en gouttes séparées. Naturellement, dans ce cas, la vessie n'est pas complètement vidée. Le patient doit mettre à rude épreuve les muscles abdominaux, pressant ainsi la vessie et l'urine qui y reste après une courte période de temps provoquera un autre besoin urgent d'uriner. Ce sont également les principaux signes de l'adénome de la prostate.

S'il n'est pas traité, de nouveaux symptômes apparaissent, similaires à ceux de l'énurésie. Ainsi, un homme ne peut plus faire la nuit sans uriner et le temps qu'il peut «tolérer» est considérablement réduit, jusqu'à l'incontinence totale.

L'importance de la référence rapide à un spécialiste lors de la détection des premiers signes est également due au fait que, sans traitement approprié, l'adénome de la prostate peut entraîner des complications graves, qui feront l'objet d'une discussion ultérieure.

Complications de l'adénome de la prostate

Comme vous le comprenez, l'adénome de la prostate entraîne des problèmes de miction. Et cela, à son tour, provoque un sérieux coup aux reins. Leur défaite graduelle peut se traduire par de fréquents maux de tête, irritabilité, soif constante et sensation de bouche sèche. Le fait que l'urine dure trop longtemps dans la vessie augmente considérablement le risque de contracter une infection des voies urinaires, telle que la pyélonéphrite, l'urétrite et d'autres, ainsi que l'apparition de la lithiase urinaire.

Il faut bien admettre que ce ne sont pas les pires complications de l'adénome de la prostate. Le développement sans entrave des nœuds de la prostate peut conduire à un chevauchement complet de l'urètre. Dans ce cas, l'urine s'accumule dans la vessie, sans issue, ce qui se traduit par une douleur intense et une menace pour la vie de l'homme. Avec de tels signes, un cathéter est installé pour drainer l'urine ou, en cas de besoin urgent, une opération chirurgicale immédiate est effectuée.

Le danger est que le chevauchement complet de l'urètre puisse se produire même aux premiers stades de la maladie. Tout dépend d'une certaine combinaison de facteurs provoquants, tels que l'hypothermie, l'abus d'alcool, le fait de s'abstenir d'uriner, etc.

Malheureusement, ce ne sont pas toutes les complications de l'adénome de la prostate. Parfois, la croissance de la prostate entraîne l'apparition de sang dans les urines. La difficulté de diagnostiquer cette complication réside dans la faible concentration de sang qui ne peut être vue à l'œil nu. L'analyse de l'urine permet donc d'identifier la maladie par la présence de caillots sanguins lors d'un examen microscopique du sédiment.

Une telle variété de complications, chacune en soi très difficile pour le corps, nécessite le diagnostic précoce de la maladie à ses débuts.

Diagnostic de l'adénome de la prostate

Il n’est pas exagéré de dire que le succès de l’adénome de la prostate dépend directement du patient. C'est l'enquête qui peut, au tout début, fournir les indicateurs permettant à un spécialiste de suspecter la présence de la maladie. Un scan du doigt de la prostate est ajouté à l'enquête.

Pour les études de laboratoire, le matériel (c'est-à-dire le secret de la prostate et les frottis de l'urètre) est pris après un massage de la prostate. Le médecin traitant peut obtenir certaines informations grâce à une échographie, qui détermine la présence de calculs, la quantité d'urine résiduelle après une selle, la taille de la prostate.

Une autre méthode de recherche est la débitmétrie urinaire. Littéralement, le nom du terme est traduit par la mesure de la vitesse du jet d'urine. En plus de la vitesse, un certain nombre d'autres paramètres sont mesurés, grâce auxquels le diagnostic de l'adénome de la prostate devient plus précis.

Bien que l'adénome de la prostate n'entraîne pas toujours de conséquences oncologiques, un test sanguin obligatoire est demandé aux hommes à risque, c'est-à-dire âgés de plus de 50 ans. Selon les résultats des tests de laboratoire, il est possible d'identifier les traces de la présence d'une tumeur maligne ou d'obtenir des données sur son absence. C'est à partir de cet âge qu'il est recommandé de faire une prise de sang comme procédure annuelle. En cas de suspicion de problèmes oncologiques, des études complémentaires caractéristiques sont réalisées.

Traitement de l'adénome de la prostate

Après le diagnostic, le médecin se voit attribuer l’une des trois options possibles pour le traitement de la maladie. Il s'agit d'un traitement médicamenteux de l'adénome de la prostate, de la chirurgie et de méthodes non médicamenteuses non opératoires.

Le traitement médicamenteux implique la prise de certains médicaments. Sur le marché aujourd'hui, ils sont présentés en grande quantité, le rendez-vous est donc laissé à la discrétion du médecin.

Tous les médicaments visent à détendre les fibres musculaires de la prostate ou à en réduire le volume. Dans les deux cas, la compression de l'urètre est réduite et le cours normal de l'urine est rétabli.

Malheureusement, les médicaments ne peuvent aider que dans les phases initiales et leurs effets ne sont donc pas toujours suffisants. Dans ce cas, le patient se verra probablement proposer une intervention chirurgicale. Le traitement chirurgical de l'adénome de la prostate peut être effectué ouvertement ou sans incision, lorsque le chirurgien effectue toutes les manipulations dans l'urètre.

Parfois, les méthodes non chirurgicales peuvent constituer une alternative à la chirurgie. Tous visent à ré-élargir l'urètre. Cela se fait soit en agissant sur le canal lui-même (dilatation du ballon ou stents de la prostate), soit en agissant sur la glande de la prostate (thermothérapie ou coagulation par micro-ondes).

En ce qui concerne les méthodes préventives, il n’existe malheureusement pas de recommandations efficaces susceptibles de garantir une protection contre les adénomes de la prostate. En fait, toutes les mesures préventives sont réduites à des facteurs de nivellement qui augmentent le risque de maladie, à savoir la malnutrition, l’abus d’alcool et d’autres mauvaises habitudes.

Traitement efficace de l'adénome de la prostate (HBP) à la maison

L'adénome de la prostate est insidieux, car une tumeur peut durer longtemps, parfois 10 ans, et ne peut être remarquée par une personne en croissance, détériorant lentement la qualité de la vie, rendant notamment difficile l'urination. La honte, la paresse, le manque de connaissances ou simplement une attitude frivole face à la détérioration progressive du processus de miction conduisent au fait qu'un homme reporte le diagnostic et le traitement de l'adénome de la prostate pendant longtemps. En conséquence, la probabilité d'être sur la table d'opération ou de devenir invalide est accrue et, s'il n'est pas possible de recevoir des soins médicaux d'urgence, même décéder des suites d'une rétention urinaire aiguë.

Les auteurs de l'article: candidat aux sciences médicales, professeur associé du département d'urologie de l'Académie de médecine militaire, médecin de la catégorie de qualification la plus élevée, Kurtov AI,

biophysicien, membre à part entière de l'Académie des sciences médicales et techniques V.A. Fedorov

L'adénome de la prostate est une tumeur bénigne de la prostate ou, scientifiquement, une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP abrégée). La maladie commence à être détectée chez 20% des hommes de moins de 40 ans, entre 50 et 60 ans - chez 40% des hommes, entre 61 et 70 ans - chez 70% des hommes et après 70 ans - chez 80% (Berry, 1994).

Il est nécessaire de clarifier immédiatement qu'une tumeur bénigne de la prostate ne peut pas dégénérer en cancer malin, c'est-à-dire un cancer, à mesure qu'elle se développe à partir de différentes parties de la prostate. L'adénome est la prolifération de petites glandes péri-urétrale (sous-muqueuses) de la zone centrale entourant l'urètre et le cancer de la prostate se développe à partir de grosses glandes situées à la périphérie, loin du centre.

Symptômes de la miction

Bien que la maladie soit dite «bénigne», elle se manifeste par une dégradation importante de la qualité de la vie:

  • il est nécessaire d'uriner la nuit et plus d'une fois, ce qui entraîne des troubles du sommeil et une fatigue générale;
  • augmentation de la miction urinaire (fréquence normale pas plus de toutes les 2 heures pendant la journée);
  • aucune sensation de vidange complète de la vessie;
  • difficulté à uriner: il est nécessaire d'exercer un effort supplémentaire, d'uriner en quelques étapes;
  • forte et irrésistible envie d'uriner.

Les difficultés rencontrées lors de la miction sont dues au fait que la tumeur, et dans une large mesure, un œdème grave qui se développe dans la prostate (en particulier aux grades 1 et 2 de l’HBP), serre l’urètre. Dans le même temps, les efforts pour «expulser» l'urine ne suffisent pas pour vider complètement la vessie. En raison de l'urine résiduelle dans la vessie, il est répété qu'il est fréquent de se vider. Ceci explique l'augmentation des mictions, de jour comme de nuit. La douleur pendant la miction n'est pas typique.

La luminosité des symptômes ci-dessus ne dépend pas de la taille de la tumeur elle-même (elle peut être volumineuse et la qualité de la vie ne doit pas diminuer de manière significative). Ceci est souvent associé à la direction de la croissance tumorale. À cet égard, il est très important que les hommes de plus de 40 ans consultent régulièrement un urologue, en particulier en cas de changement de la miction, et prennent des mesures préventives (par exemple, en téléphonant). Aux premiers stades de l'HBP, la probabilité d'un résultat positif d'un traitement conservateur sans chirurgie est toujours élevée.

Il y a 3 étapes de l'HBP:

Symptômes et signes

Stade 1 (compensé)

Le tonus musculaire de la vessie est encore suffisant pour pousser l'urine à travers le canal rétréci, mais vous devez faire un effort.

Pas d'urine résiduelle.

Les patients peuvent remarquer:

  • la miction ne commence pas immédiatement;
  • diminue le débit urinaire à la fois;
  • affaiblir la pression du flux d'urine,
  • augmentation de l'envie de jour, y compris soudaine (impératif);
  • augmentation des envies nocturnes (nocturnes), 1 fois par nuit, puis 2 à 3 fois et plus souvent.

Cette étape peut être assez longue: 10 ans ou plus et dépend de l'état initial de l'organisme.

  • l'urine résiduelle est détectée (il n'y a aucune sensation de vidange complète de la vessie);
  • le tonus musculaire de la vessie est affaibli, mais vous permet néanmoins de pousser l'urine à travers le canal rétréci, tout en exigeant une tension importante des muscles abdominaux et du diaphragme;
  • miction intermittente, réalisée en plusieurs étapes avec des périodes de repos;
  • les patients ne se sentent pas complètement vides de leur vessie à la fin du processus;
  • il existe des premiers signes associés à une insuffisance rénale (soif, sensation de sécheresse et amertume dans la bouche).

Les ressources de la paroi musculaire de la vessie sont complètement drainées, la vessie est comme un sac à urine étiré, qui n’est extrait que goutte à goutte. À ce stade, les complications dangereuses telles que l'insuffisance rénale chronique, l'urolithiase, etc. sont presque inévitablement détectées: probabilité élevée de rétention urinaire aiguë. En l'absence de soins médicaux, le patient peut mourir.

Classification internationale avec classement sur l'échelle IPSS * également utilisée:

1. Stade mineur - 0-7 points.

2. Stade modéré - 8-19 points.

3. Stade prononcé - 20-35 points.

* IPSS (score international des symptômes de la prostate) est un système international d’évaluation totale des maladies de la prostate (téléchargez le questionnaire permettant de déterminer le stade de l’HBP).

Vous pouvez envoyer le questionnaire rempli à [email protected] pour obtenir des conseils sur la possibilité d'utiliser dans votre cas une méthode de téléphonie non chirurgicale pour le traitement de l'adénome de la prostate et la sélection d'un dispositif.

Une condition importante pour un traitement efficace de l'adénome de la prostate

Un traitement efficace et en douceur de l'adénome de la prostate est l'élimination de l'œdème dans la région tumorale, le ralentissement et l'arrêt de la croissance de la tumeur, ce qui permet de restaurer la miction et d'améliorer la qualité de vie.

La réduction de la fréquence des mictions et de l’amélioration des jets est obtenue, en premier lieu, en supprimant l’œdème dans cette zone. Si le problème de miction était uniquement causé par une tumeur, aucun traitement médicamenteux ni thérapie physique (phoning) n'améliorerait jamais la miction sans chirurgie. Cependant, un traitement sans chirurgie est possible!

L'œdème est généralement la réponse du corps à un excès de cellules mortes dans cette zone. De toute évidence, les cellules mortes commencent à s'accumuler pour deux raisons principales:

  1. La nutrition et la protection de chaque cellule s'aggravent, elles commencent à mourir plus vite. Avec l’âge, des problèmes d’arrivée de sang dans les organes du petit pelvis apparaissent, ainsi qu’un déséquilibre hormonal (moins de moins d’hormones sont produites pour maintenir la santé et la jeunesse: testostérone, mélatonine, vasopressine).
  2. Le corps n'a pas le temps d'éliminer les cellules mortes de manière opportune. Les cellules mortes sont excrétées par les vaisseaux lymphatiques, mais les ressources disponibles du système lymphatique ne suffisent pas pour utiliser le nombre accru de cellules mortes et nettoyer complètement les tissus.

De plus, les restes de cellules mortes (en particulier leurs composants protéiques) sont les "éléments constitutifs" de la croissance tumorale. L'une des raisons du développement de l'œdème est une tentative de l'organisme d'empêcher la croissance du tissu tumoral, mais l'œdème entraîne également une compression de l'urètre («Les ressources du corps - immunité, santé, longévité». Vasiliev AE, Kovelenov A.Yu., Ryabchuk F. N., Fedorov V.A., 2004).

Conclusion: une condition importante pour un traitement réussi de l'adénome est le renforcement du flux lymphatique (drainage lymphatique), qui permettrait au tissu d'être nettoyé de l'excès de cellules mortes. Cela résout simultanément deux problèmes: l'élimination de l'œdème dans la prostate, le ralentissement et l'arrêt de la croissance tumorale.

Traitement de l'adénome de la prostate sans chirurgie

Actuellement, le traitement médical du traitement conservateur (non chirurgical) de l'adénome de la prostate est fourni par 2 méthodes, ainsi que leur combinaison.

1. thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux doit recevoir:

  • Médicaments du groupe alpha-1-bloquants (Retard, Dalfaz, Terazosin, Setegis, Omnik, etc.). Les coûts s'élèvent à au moins 7 200 roubles par an (aux prix de 2017).
  • Médicaments du groupe Inhibiteurs de la 5 alpha réductase (Alfinale, Finast et autres.). Le coût moyen du cours annuel est d'environ 8 400 roubles (aux prix de 2017).

Le taux d'échec de la pharmacothérapie atteint 30% et l'efficacité, respectivement - 70%.

Le mécanisme d'action des médicaments de chaque groupe est différent: les alpha-1-bloquants aident à soulager la miction et les inhibiteurs de la 5-alpha réductase contribuent à l'inhibition de la croissance tumorale. Le traitement dure au moins 6 mois, généralement un an ou plus, pour obtenir un effet prononcé. Après un certain temps, les symptômes de la maladie peuvent réapparaître et un second traitement est alors nécessaire: cette situation peut persister jusqu'à la fin de la vie du patient.

Une intolérance individuelle aux composants des médicaments est possible. Lors de la prise de ces médicaments, des effets secondaires sont possibles, ce qui est également associé aux spécificités du mécanisme d'action des médicaments et aux caractéristiques d'un organisme particulier. Les médicaments, de par leur nature même, modifient de force les priorités existantes du corps, entraînant un stress supplémentaire pour le foie, les reins, le système circulatoire, le système digestif, etc.

Comme indiqué dans les directives cliniques russes, les médicaments des deux groupes sont prescrits simultanément aux symptômes modérés à graves de l'HBP (aggravation de la miction). Dans ce cas, le budget de traitement minimum pour l'année peut être d'environ 15 600 roubles.

2. Thérapie vibroacoustique (phoning)

Cette méthode de traitement physiothérapeutique n'a pas d'effets secondaires, peut éviter une intervention chirurgicale et améliorer l'état du patient sans médicament.

La téléphonie (ou thérapie vibroacoustique) consiste à transmettre une microvibration sonore (gamme de fréquences comprise entre 30 et 20 000 Hz) au corps d'une personne ou d'un animal à l'aide d'un appareil médical compact et spécial. Ces microvibrations sonores sont naturelles pour l'organisme: leurs caractéristiques physiques sont similaires à celles des microvibrations biologiques qui créent un tissu musculaire avec un stress physique statique maximal (V. A. Fedorov, 2004).

Pour la première fois, l'efficacité de la méthode de phonation pour le traitement de l'adénome de la prostate a été confirmée en 1998 par l'Université de médecine de l'État. I.I. Mechnikova (Saint-Pétersbourg). Des études ont montré que l'effet positif de la téléphonie dans le traitement des adénomes de la prostate 1 et 2 se manifeste dans 95,5% des cas. Comme on le sait, avec un traitement médicamenteux, le succès du traitement n’est que de 70%. Des améliorations de la téléphonie ont été observées quel que soit l'âge.

La médecine militaire s’intéressa ensuite à l’effet thérapeutique de la microvibration sonore et sur la base de l’Académie de médecine militaire. S.M. Kirov en 2004 Une étude a été menée qui a confirmé les résultats élevés de la phonation dans le traitement de l'adénome de la prostate. Dans le même temps, l’efficacité de la téléphonie et de la pharmacothérapie a été comparée, ce qui a montré que l’effet thérapeutique de la phonation était supérieur à l’usage du médicament pour un certain nombre d’indicateurs, tandis que l’effet dure plus longtemps après les procédures (pendant 3 à 6 mois). Comme indiqué dans l'étude - "la qualité de vie s'améliore davantage avec les effets vibroacoustiques".

Recherche médicale:

Rapport sur le travail de recherche "Etude de l'efficacité du traitement vibro-acoustique dans la thérapie complexe de patients atteints d'hyperplasie prostatique." Ph.D. Kuzmin S.G.; Ph.D., professeur Petrov SB; Ph.D., professeur associé Levkovsky NS; Ph.D., professeur associé Kurtov AI; PhD, professeur associé Levkovsky SN; Vasilchenko V.V. Académie de médecine militaire. S.M. Kirov, Saint-Pétersbourg, 2004

Les études ont été réalisées avec des dispositifs médicaux de la série Vitafon. Selon leurs résultats, il a été constaté que la méthode de phonation:

  • Augmente la période entre les mictions;
  • Réduit la fréquence des mictions nocturnes
  • Renforce un flux d'urine (la vidange de la vessie est deux fois plus rapide);
  • Réduit la quantité d'urine résiduelle dans la vessie;
  • Il améliore le bien-être et améliore la qualité de la vie.

Graphique de changement de la somme des points sur l'échelle IPSS

Plus le score est bas, plus la qualité de vie est élevée (moins souvent et miction plus facile, etc.)

Graphique de l'évolution des valeurs moyennes de la fréquence des mictions (symptôme 2 de l'échelle IPSS)

Calendrier des changements dans la fréquence des mictions nocturnes

Comme on peut le voir sur le graphique, si au début de l'examen, les patients devaient se lever la nuit 3 fois, alors après le traitement, 1 fois seulement ou jamais.

Graphique de réduction d'urine résiduelle

Au cours des 10 dernières années, plus de 2 400 patients atteints d'hyperplasie bénigne de la prostate ont été examinés au département d'urologie de l'Académie de médecine militaire et la téléphonie a été recommandée comme traitement. Aucun des patients ré-appliqués n'a montré aucun changement indésirable, mais il y avait des améliorations dans le processus de miction de gravité variable. Dans le même temps, d'autres changements positifs ont été observés: la fonction rénale a été améliorée, la cystite (inflammation de la vessie) a disparu.

Informations pour les médecins:

En 2014, la revue spécialisée Vrach a publié les résultats généralisés de nombreuses années de pratique et de recherche cliniques, Microvibration Energy et Quality of Life, qui ont confirmé l'efficacité de la phonation dans le traitement de l'adénome de la prostate, ainsi que de nombreuses autres maladies liées à l'âge, telles que les maladies de la colonne vertébrale, l'hypertension et d'autres

Manuel à l'intention des médecins - Effets vibroacoustiques dans le traitement complexe de patients (Chapitre 2. Effets vibroacoustiques dans le traitement de patients urologiques.). Rédacteur scientifique - Ph.D., professeur associé du département d'urologie de l'Académie de médecine militaire Kurtov A.I. Saint-Pétersbourg, 2003

Comment expliquer l'effet de téléphoner?

Comme mentionné précédemment, une condition importante pour le traitement efficace de l'adénome est une augmentation naturelle du flux lymphatique dans la prostate, ce qui permettra de nettoyer les tissus. Le système lymphatique, qui fournit le flux lymphatique, n’est pas moins important que le système circulatoire pour le maintien du fonctionnement du corps. Contrairement au système circulatoire, il n’ya pas de pompe (cœur) dans le système lymphatique et les parois des vaisseaux ne sont pas pourvues d’une «couche» musculaire qui pincerait les vaisseaux et ferait avancer la lymphe.

La capacité du flux lymphatique dépend du travail du tissu musculaire situé à proximité des vaisseaux (muscle squelettique ou "enveloppe" musculaire d'autres organes). À la suite de la contraction alternée des fibres musculaires, l’énergie de microvibration *, semblable à une onde, se pose, ce qui «pousse» la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques. Les tissus musculaires créent une énergie de microvibration constante et indépendante de notre effort physique, même au repos.

* RÉFÉRENCE: L’existence de l’effet de la microvibration biologique a été découverte en 1986 par l’académicien N.I. Arinchinin et décrit dans l'ouvrage "Activité micropompe des muscles squelettiques lorsqu'ils sont étirés", " coeur "périphérique" de l'homme. " Et en 2002, le physicien V. Fedorov. En collaboration avec un groupe de médecins, le premier appareil de mesure, le myotrémographe, a été créé. Il a permis de mesurer le fond de microvibration d’une personne et de confirmer expérimentalement la théorie.

Dans la région de la prostate, la circulation lymphatique est assurée par la microvibration des muscles du plancher pelvien, de la vessie et du péristaltisme (contraction en forme de vague) du rectum. Ainsi, la faiblesse du flux lymphatique est due en grande partie à une microvibration (travail physique) insuffisante du tissu musculaire correspondant.

Il y a deux raisons principales pour lesquelles il existe une faible puissance de microvibration dans la zone du plancher pelvien:

  1. Nous, le plancher pelvien, ne sommes pas chargés d'activité physique. La microvibration maximale des muscles se produit lors d'un effort physique. Un mode de vie sédentaire contribue donc à une insuffisance permanente du flux lymphatique (développement d'un œdème et d'une croissance tumorale).
  2. La dystrophie (épuisement) du tissu musculaire se développe pour les raisons suivantes:
  • Avec l'âge, l'irrigation sanguine des muscles du plancher pelvien, de la vessie et du rectum se détériore: un manque de nutrition et d'oxygène entraîne une diminution du tonus de ces muscles pendant le stress et au repos. En conséquence, le flux lymphatique se détériore;
  • Lorsque, en raison de l’adénome déjà existant, des difficultés surviennent lors de la miction, l’homme doit obligatoirement, au cours de chaque visite aux toilettes, mettre à rude épreuve les muscles de la paroi abdominale antérieure, le plancher pelvien, ce qui entraîne un épuisement des ressources tissulaires;

Ainsi, pour améliorer le flux lymphatique et nettoyer les tissus de la prostate, il est nécessaire de garantir un niveau suffisant de microvibration.

La téléphonie elle-même est un rayonnement de microvibration sonore, dont les caractéristiques physiques sont similaires à celles de la microvibration biologique des muscles. C'est-à-dire que le soutien pendant quelque temps remplace et complète le travail des tissus musculaires, donne une ressource de microvibration «propre» et crée la condition principale pour un flux lymphatique suffisant. Il n'y a pas de dépendance.

Le rôle de la microvibration dans le corps humain est extrêmement important et est actuellement sous-évalué. Les tissus musculaires représentent 60% du poids du corps humain: il s'agit des muscles squelettiques, des membranes musculaires de certains organes (intestins, vessie, etc.) et des parois musculaires des vaisseaux sanguins. Le corps dépense énormément d'énergie pour générer la microvibration, car il s'agit de la condition de vie la plus importante (assurer le transport et les processus métaboliques au niveau cellulaire). Avec l'âge, le corps manque de plus en plus de microvibration. L'absence de microvibration indique le décès d'une personne.

L’élimination temporaire du déficit énergétique de la microvibration dans la région pelvienne permet de «faire une pause» dans les tissus musculaires, de les «nourrir» en améliorant l’approvisionnement en sang et, partant, de renforcer leur propre microvibration. Ceci explique la durée de l’effet de la téléphonie.

La technique de phoning est conçue de manière à ce que l’énergie de microvibration soit transmise ponctuellement à de nombreux endroits pouvant affecter l’ablation de l’oedème et l’amélioration du travail des organes. Très souvent, au cours de la vieillesse, des problèmes affectent la colonne lombo-sacrée (œdème, hernie, ostéochondrose). Par conséquent, la transmission de l'influx nerveux de contrôle de la moelle épinière aux muscles et aux organes pelviens s'aggrave et leur travail est moins régulé. À cet égard, la technique comprend la téléphonie de la région lombo-sacrée.

Le tableau comparatif final de pharmacothérapie et phoning:

  • Soulage le gonflement
  • Améliore l'apport sanguin aux organes pelviens (prostate et vessie)
  • Soulage le gonflement
  • Améliore l'irrigation sanguine des organes pelviens
  • Renforce le drainage lymphatique
  • Améliore la fonction rénale
  • Restaure sa propre fonction de microvibration du tissu musculaire.

Effets secondaires possibles et intolérance individuelle aux médicaments

Pendant la période de médication peut s'aggraver

La qualité de vie s’améliore progressivement d’une procédure à l’autre.

Un achat ponctuel du modèle le plus simple coûte environ 4 500 roubles. La durée de vie indiquée de l'appareil est de 5 ans et, dans la pratique, de plus de 10 à 15 ans.

Le cours principal dure 6 mois, généralement un an, puis il est souvent nécessaire de répéter le cours jusqu'à la fin de la vie du patient.

Le cours dure 3 mois, puis se répète deux fois par an pour la prévention.

Application pour le traitement d'autres maladies

Certains médicaments peuvent traiter simultanément l'hypertension.

De nombreuses maladies peuvent être traitées, notamment l'hypertension, la prostatite, la cystite, l'impuissance, la constipation, l'incontinence urinaire, les maladies du rein, etc.

Le phoning peut être utilisé en association avec un traitement médicamenteux. La microvibration sonore améliore le transport et les processus métaboliques dans les tissus et contribue ainsi à la délivrance du médicament au bon endroit, c'est-à-dire qu'elle augmente l'efficacité du traitement médicamenteux.

Toutefois, conformément à des observations à long terme, seul l’appareil «Vitafon» suffit en règle générale à améliorer de manière significative la qualité de la vie et à soulager le gonflement.

Quand ne pas faire sans chirurgie?

Lorsque le traitement conservateur n’aide pas (téléphonie ou thérapie médicamenteuse), la chirurgie subsiste si l’état de santé général du patient le permet. Parfois, chez les personnes âgées, le traitement chirurgical est impossible en raison de la présence de comorbidités sévères, d'infarctus du myocarde à répétition, d'insuffisance cardiaque, d'accidents vasculaires cérébraux, etc. Dans ce cas, comme indiqué dans le manuel du médecin, le traitement par vibroacoustique est indiqué. En tout état de cause, ce type de physiothérapie créera des conditions empêchant toute détérioration du processus de miction.

L'opération est montrée dans les cas suivants:

  • Adénome de la prostate en 3 étapes, lorsque le patient est incapable d'uriner de manière autonome en raison d'une atonie (muscles de la vessie affaiblis et étirés).
  • Patients présentant une diminution prononcée de la qualité de vie (quelle que soit la taille de la tumeur), estimée sur une échelle d'IPSS - 20-35 points.
  • Les patients dont la première manifestation de la maladie était une rétention urinaire aiguë dans 60% des cas ont été forcés d'être opérés dans l'année suivant la découverte de l'HBP.

Actuellement, la préférence est donnée à un type d'opération tel que la résection transurétrale (TUR), lorsqu'un dispositif de résectoscope spécial est inséré dans l'urètre et que la tumeur est enlevée sans couper la vessie. Un autre type d'opération sans incision de la vessie est la vaporisation au laser, lorsqu'un dispositif spécial est inséré dans l'urètre et que le laser «vaporise» la tumeur. Tant avec le TUR qu'avec la vaporisation au laser, il existe un risque qu'une partie de la tumeur ne soit pas retirée: dans ce cas, une rechute est possible et une seconde opération peut être prescrite.

Une tumeur de grande taille nécessite une adénectomie (chirurgie abdominale). Lorsqu'une incision est pratiquée sur la paroi abdominale antérieure (ou que l'accès se fait par le périnée), la vessie est ouverte et la tumeur est retirée.

Bien que l'opération supprime la tumeur elle-même, la qualité de vie du patient peut rester insatisfaisante. Souvent, les mictions, l'incontinence et les urines résiduelles (selon les statistiques de 10% des patients) persistent et des complications et conséquences peuvent survenir:

  • saignements;
  • l'ajout de l'infection;
  • incapacité à uriner et utilisation du cathéter tout au long de la vie;
  • éjaculation rétrograde (le sperme est jeté dans la vessie pendant les rapports sexuels)
  • l'impuissance;
  • sclérose du col de la vessie;
  • rétrécissement de la lumière de l'urètre (rétrécissement).

Pour accélérer le processus de guérison, afin de réduire les risques de complications après la chirurgie, il est recommandé de téléphoner tant au stade de la préparation à l'opération qu'à celui de la rééducation. Des études menées à l'Académie de médecine militaire ont montré que l'utilisation de l'appareil Vitafon après TUR permettait de réduire la fréquence des mictions, d'éliminer complètement l'urine résiduelle et de réduire la taille de la prostate en supprimant l'œdème postopératoire. Phoning a été initialement utilisé en traumatologie et dans le traitement des sutures postopératoires et a démontré sa grande efficacité pour accélérer la guérison.

La téléphonie est dans ce cas effectuée en fonction du traitement de l’HBP. Un cathéter n'est pas un obstacle à la téléphonie.

Ainsi, l'opération doit être effectuée strictement selon le témoignage d'un médecin. S'il n'y a pas d'indications évidentes d'opération, il est logique de recourir aux méthodes de traitement doux susmentionnées. Il est recommandé d'effectuer une sauvegarde avant et après l'opération - cela aide à améliorer la miction et à éviter les complications.

Dispositif médical pour téléphoner

À Roszdravnadzor, plusieurs modèles sont enregistrés pour la téléphonie (en combinaison et sans rayonnement infrarouge). Tous sont produits sous la marque "Vitafon".

Aujourd'hui, ce sont les seuls dispositifs au monde permettant de transmettre au corps humain une énergie de microvibration semblable à celle des microvibrations biologiques. Depuis plus de 25 ans d'utilisation chez plus de 2 millions de personnes, il n'y a pas eu un seul cas d'effets indésirables.

Au contraire, l’élargissement de la liste des maladies pouvant être traitées avec succès à l’aide de l’appareil «Vitafon» était dû à l’identification des effets secondaires positifs:

Des recherches ont montré l'amélioration du travail de tout l'organisme, y compris du système immunitaire, qui permettait de traiter:

  • maladies virales, commençant par le SRAS et se terminant par l'hépatite;
  • maladies inflammatoires diverses: organes respiratoires, articulations, système génito-urinaire (prostatite), système digestif, etc.
  • les maladies dégénératives et dystrophiques, par exemple l'ostéochondrose et les disques intervertébraux de hernie;
  • maladies cardiovasculaires, hypertension;
  • et beaucoup d'autres.

Vous trouverez ici une liste complète des indications relatives à l'utilisation de l'appareil Vitafon.

L’efficacité du traitement de ces maladies est confirmée par la recherche médicale scientifique, qui en compte déjà plus de 100 depuis plus de 25 ans.

Outre la recherche, la pratique médicale confirme également la grande efficacité de la nouvelle méthode de physiothérapie, comme en témoignent les critiques de médecins réputés.

En même temps, il y a des contre-indications, leur liste n'est pas très bonne, mais il est nécessaire de les connaître.

Il est possible que votre médecin ne connaisse pas cette nouvelle méthode de traitement moderne (téléphonie) et les appareils correspondants. Nous vous suggérons donc, avant de vous rendre à la réception, d’imprimer un mémo contenant des informations sur les contre-indications et les méthodes de traitement de l’adénome de la prostate (HBP). drogues.

Résumant

Les avantages suivants du traitement de l'adénome de la prostate ont été déterminés de manière fiable en téléphonant à l'aide de dispositifs médicaux de la série «Vitafon»:

  1. La haute efficacité prouvée du traitement des HBP 1 et 2 est de 95,5%.
  2. À un certain stade, il est possible de se passer de médicaments et de chirurgie et, partant, d’éviter leurs effets secondaires et leurs complications.
  3. Éliminer la plupart des symptômes et améliorer la qualité de vie.
  4. Ralentissement et transformation de la croissance tumorale.
  5. Effet à long terme après la fin du traitement (de 3 à 6 mois).
  6. Les appareils sont faciles à utiliser, les procédures d'arrière-plan peuvent être effectuées indépendamment à la maison.
  7. Un moyen efficace de préparation à la chirurgie et de rééducation après chirurgie pour la prévention des complications et le rétablissement rapide.
  8. L'outil optimal pour les patients âgés et les personnes ayant une faible activité physique.
  9. L'absence d'effets secondaires et de complications, une liste limitée de contre-indications.
  10. La possibilité de traitement par l'appareil non seulement de l'adénome de la prostate, mais également d'autres maladies, telles que: la prostatite, l'hypertension, etc.
  11. La faisabilité économique d'un traitement utilisant la méthode de téléphonie par rapport à l'utilisation traditionnelle de médicaments (le coût de la phonation est au moins trois fois inférieur).
  12. La disponibilité Les appareils de téléphonie peuvent être achetés dans les pharmacies, les magasins de matériel médical, sur le site Web du fabricant, ainsi que dans les magasins en ligne livrés dans toute la Russie.

Quels sont les moyens de traiter la prostatite et l'adénome de la prostate?

Beaucoup croient que le traitement de la prostatite, l'adénome de la prostate est le même. Ce n'est pas.

Que dois-je faire si j'ai des symptômes? Quel médecin?

L'adénome de la prostate et la prostatite sont des syndromes différents, ils ont des causes différentes. Mais il existe un symptôme commun, le principal dans les deux maladies: difficulté à uriner. Par conséquent, dans les deux cas, les gens vont d’abord chez l’urologue. Il traite souvent avec un traitement dans les deux cas.

Cela est dû au fait qu'un spécialiste du traitement de l'adénome - l'andrologue - ne se trouve pas dans toutes les cliniques. S'il le fait et si l'urologue identifie l'adénome, il dirigera le patient vers l'andrologue.

La prostatite est une inflammation de l'organe, c'est-à-dire une pathologie apparue sous l'action de micro-organismes, d'autres facteurs dommageables.

Adénome - la formation de petits nodules dans la prostate, appuyant sur le canal urinaire - la ménopause chez l'homme, conséquence naturelle du vieillissement, attend en fin de compte presque tous les hommes.

Il n’est pas difficile de s’inscrire à des cours de physiothérapie dispensés en clinique externe dans la clinique de district.

Si le traitement de la prostatite consiste à prendre des médicaments et à faire de la physiothérapie, vous n’avez pas besoin de rester à l’hôpital.

L’hospitalisation obligatoire des patients atteints de prostatite est effectuée afin de:

  • le déroulement de l'administration d'antibiotiques par voie intraveineuse;
  • chirurgie (par exemple, abcès).

La nécessité de telles méthodes de traitement se pose lorsque l'exacerbation ou la négligence extrême de la maladie, le risque de complications.

Afin de ne pas provoquer d’exacerbations de prostatite lors d’un traitement à domicile, il est nécessaire:

  1. Mangez bien, au régime.
  2. Oubliez au moment du traitement de la prostatite l'alcool, le tabagisme, le jeu et d'autres activités liées au stress.
  3. Avoir régulièrement des relations sexuelles avec un partenaire.
  4. Ne mettez pas la prostate à risque de blessure.
  5. Ne pas attraper froid.
  6. Déplacer autant que possible.

Traitement de la prostatite et de l'adénome de la prostate

Il est très important d’établir exactement le type de maladie de la prostate que vous avez. Parce que parfois, le traitement des méthodes d'adénome inventées pour le traitement de la prostatite nuit au patient.

Il en va de même pour le traitement de l'exercice physique de la prostatite et de l'adénome, des procédures à base d'eau, des règles de conduite, de la prévention, du régime alimentaire, des remèdes populaires. Le traitement médicamenteux, la physiothérapie sont différents.

La prostatite est le plus souvent traitée à domicile, en consultation externe, avec des méthodes conservatrices. Et seulement dans les cas graves, avec complications, état négligé, les abcès ont recours à la chirurgie.

L'adénome est souvent traité chirurgicalement: il s'agit d'une adénomectomie ou d'une résection transurétrale endoscopique de la prostate. Le traitement conservateur est possible à un stade précoce de la maladie.

Ci-dessous, nous parlerons du traitement de la prostatite, adénome de la prostate:

Médicamenteux

Avec prostate:

Variétés de médicaments utilisés dans le traitement de la prostatite:

  • antibactérien;
  • antifongique;
  • antiviral;
  • alpha-bloquants;
  • des agents hormonaux;
  • immunomodulateurs;
  • des relaxants musculaires;
  • biostimulants;
  • multivitamines.
  1. Un médecin prescrit habituellement des fluoroquinolones pour le traitement de la prostatite bactérienne: ciprofloxacine, gatiloxacine, loméfloxacine, moxifloxacine, ofloxacine. Ils se caractérisent par leur activité, leur perméabilité, leur action contre de nombreux types de bactéries. l'administration orale s'accumule dans la glande.
  2. La prostatite chronique est bien traitée avec des antibiotiques sous les noms de métacycline, doxycycline, oleandomycine érythromycine, céphalexine.
  3. Des bougies Pendant le traitement de la prostatite, des antibiotiques, de la propolis, des antispasmodiques, des composants des glandes bovines et d’autres composants sont utilisés pour le comblement de suppositoires rectaux. Exemples de médicaments administrés avec des bougies: bioprost, prostatilen, viferon, prostopin, olestezin. L'utilisation de suppositoires pour la prostate élimine le gonflement, la douleur et l'inflammation. Avec leur aide, les fonctions sexuelle et urinaire sont rétablies, le développement de la thrombose vasculaire est supprimé et la circulation sanguine est améliorée.
  4. Les patchs chinois agissent sur le site de l'inflammation de la prostate par la pénétration de microparticules de médicament à travers la peau. Atteindre cette nanotechnologie gérée.


Avec adénome

Au stade précoce de l'adénome, il peut être guéri avec des médicaments. Pour ce médicaments sont utilisés:

  • alpha-bloquants;
  • agents d'immunocorrection (Reoferon, Pirogental);
  • des inhibiteurs de la 5-alpha réductase;
  • des moyens pour améliorer la circulation sanguine (Trental);
  • parfois des antibiotiques.

Avec l'inefficacité d'un tel traitement, une intervention chirurgicale est prescrite.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie pour les maladies de la prostate sont effectuées dans le but de:

  1. Améliorer le flux sanguin dans la prostate.
  2. Réduire la douleur.
  3. Soulager l'inflammation et le gonflement de la prostate.
  4. Restauration de la fonction naturelle de la glande.


Ces résultats sont obtenus par l'utilisation de massages, de procédures matérielles. Elles sont généralement effectuées en consultation externe ou chez le patient.

Les appareils peuvent également être achetés pour un usage individuel au détail.

Avec la prostate

Le massage est la partie la plus efficace du traitement complexe de la prostatite. Bien que agréable il ne peut pas être appelé.

En exposant directement le doigt dans un gant, le médecin supprime la tension dans les muscles de la glande et soulage progressivement l'œdème.

De ce fait, le patient souffre, les lobes de l'organe deviennent de taille égale, ses fonctions sont restaurées. Il y a un écoulement d'un sperme secret et stagnant avec une microflore nuisible.

Un massage compétent de la prostate ne sera effectué que par un médecin spécialiste dans des gants spéciaux, qui pour cela doivent être appelés à la maison.

L’organe est très fragile. Lorsque vous essayez de réaliser les mêmes actions (auto-massage) ou avec l’aide d’une personne incompétente, vous pouvez le blesser gravement au risque d’empoisonnement par le sang. Pour se conformer à toutes les règles de stérilité, le massage manuel est préférable en ambulatoire ou dans un hôpital.

Dans ce cas, il est IMPORTANT de ne pas appliquer:

  • graisse expirée;
  • gants stériles.

Contre-indications pour le massage:

  • stade aigu;
  • calculs de la prostate

S'il est impossible d'assister aux procédures d'un patient en consultation externe, il est nécessaire de prendre en compte: une alternative à celle-ci (bien que inférieure) est l'une des procédures physiques suivantes.

Électrophorèse. Le dispositif utilise la propriété du courant continu pour augmenter la vitesse et la profondeur de pénétration de médicaments dans les tissus corporels du patient atteint de prostatite. La novocaïne, le brome, le sulfate de magnésie (2% pp), le chlorure de calcium (1-3% pp) sont utilisés comme médicaments.

UHF Les sons à haute fréquence améliorent les processus métaboliques, le désir sexuel, soulagent l'inflammation de la prostate, dissolvent les cicatrices, aident à restaurer les tissus endommagés, traitent les blessures rectales.

La magnétothérapie affecte le corps du patient avec un champ magnétique de prostatite.

Soulage l'inflammation, améliore la circulation sanguine, favorise la régénération des tissus sans effets secondaires.

La thérapie au laser augmente l'endurance, l'activité de la prostate, améliore l'état général.

La thérapie est effectuée dans la matinée, le cours - 15 fois.

Les électrostimulateurs par vibration du courant éliminent la stagnation de la glande, reprennent la sortie de son secret.

Les microclysters sont utilisés pour introduire des médicaments pour la prostatite dans le rectum conformément à leur objectif spécifié dans les instructions.

La physiothérapie ne s'applique pas aux:

  • exacerbation de la maladie;
  • la présence de tumeurs;
  • diabète décompensé;
  • tuberculose active.

Avec adénome

Pour les adénomes de la prostate, le massage n’est pas seulement utile, mais DANGEREUX! De lui le processus progressera! Le matériel vibrant est particulièrement dangereux!

Méthodes éprouvées de physiothérapie pour l'adénome:

  1. Cryothérapie - congélation de la prostate avec de l'azote liquide.
  2. L'ablation thermique est la destruction du tissu glandulaire par des températures élevées.
  3. Ablation transurétrale à l'aiguille - des aiguilles sont insérées dans la prostate et transmettent des impulsions de fréquence radio.
  4. Thermothérapie hyperfréquence transurétrale: un générateur de micro-ondes introduit dans l'urètre affecte les cellules à éliminer.

Thérapie de boue Saleté appliquée:

Méthodes folkloriques

Le plus efficace d'entre eux est le traitement de la prostatite à la citrouille. De la prostatite, buvez du jus, de l'huile de pépin de courge et de la citrouille.

Jus pressé de la pulpe, trois semaines boire un verre par jour. Les graines doivent être fraîches et non frites. Ils sont pelés, mais la coquille verdâtre devrait rester. Mangez 60-100 graines par jour. Le cours de traitement pendant au moins un mois.

Parmi les autres remèdes populaires éprouvés figurent le noisetier, le tremble, la châtaigne, la propolis, le persil.

L’utilisation de miel (boules de citrouille au miel ou de sorbier au miel, par exemple) est particulièrement remarquable. Depuis longtemps, les gens le remarquent: l’adénome des apiculteurs ne tombe jamais malade.

Traitement de l'eau

Lorsque l’eau fonctionne, utilisez un bain de siège - eau à 43 degrés.

Un bain avec une température de 37 degrés réduit la libido.

Quant au sauna, vous ne pouvez pas vous baigner! Cela peut provoquer un gonflement de la prostate.

Cicatrisants, les bains de boue traitent la prostatite en réchauffant les zones à problèmes et en modifiant les nutriments contenus dans le liquide.

Régime alimentaire

Le corps du patient devrait recevoir des acides gras naturels.

Ils sont nombreux dans ces produits: huile de tournesol, huile de poisson, foie d'oiseaux, noix.

La quantité d'aliments gras dans le régime alimentaire est inférieure à un tiers. Parmi ceux-ci, un quart est constitué de viande grasse, trois quarts sont d'huile végétale et de poisson.

Évitez les aliments qui causent la constipation.

Inclure dans le régime alimentaire des aliments riches en zinc: jaunes d’œufs, pignons de pin, crevettes, algues, crabes, poisson, moules.

Dans le régime alimentaire du patient, la plupart des légumes et des fruits.

  1. Les épices - persil, moutarde, raifort - réduisent l'inflammation et accélèrent la guérison.
  2. Oignons, l'ail tuer les bactéries qui causent des maladies; améliorer la circulation sanguine, la puissance.

Le patient doit éviter de tels produits:

  • le poivre;
  • alcool, café, soda, thé;
  • aliments fumés, salés, épicés et frits;
  • plats cuisinés, restauration rapide, pâtisseries;
  • les légumineuses;
  • nourriture en conserve.

Évitez les aliments qui causent la constipation. Les aliments épicés avec adénome entraînent un gonflement de la glande. La violation du régime alimentaire annulera les autres coûts du traitement et neutralisera ses effets.

Exercice physique

Toute éducation physique est utile pour la prévention de la prostatite, à commencer par les exercices habituels du matin. Mais développé et des exercices spéciaux contre la prostatite.

Le complexe d’exercices de Kegel vise à renforcer les muscles du périnée.

Les révéler est simple: un homme interrompt l'écoulement de l'urine. Ces muscles (muscles de la prostate) qui vont fonctionner et vous devez vous entraîner.

  1. Tour à tour tendu, relaxant les muscles de la prostate. Le plus vite sera le mieux.
  2. Nous étirons les muscles, restons tendus pendant 4 secondes, détendons doucement
  3. Tendre doucement les muscles, comme avec les selles. Nous nous relaxons.

À la première leçon de chaque exercice, nous répétons huit fois. Ce cycle est répété cinq fois par jour.

Chaque semaine, nous augmentons le nombre de répétitions de chaque exercice du cycle de quatre, jusqu'à atteindre 45 répétitions. Nous faisons ces exercices tous les jours, alors que le problème de la prostatite est d'actualité.

Également utilisé des exercices thérapeutiques, le yoga. Parmi leurs exercices, choisissez ceux au cours desquels le mouvement des organes pelviens.

Premiers secours

  1. Les premiers soins sont nécessaires en cas de prostatite aiguë et d’attaque d’adénome. Pour réduire l'activité des micro-organismes, l'administration d'antibiotiques par voie intraveineuse est nécessaire.
  2. Les deux premiers jours des médicaments sont administrés uniquement par injection. Cela accélère la livraison de médicaments dans la zone touchée. Un jour après l'injection, le patient se sent soulagé.
  3. Des médicaments antispasmodiques sont administrés pour réduire la douleur et détendre les muscles.
  4. En cas d'abcès, en particulier si l'écoulement de l'urine est presque impossible, une chirurgie abdominale urgente ou une transfusion sanguine est nécessaire.

Combien de temps le traitement peut-il durer?

Prostatite - généralement d'un mois à trois.

Adénomes: le traitement des adénomes se termine généralement après la chirurgie et la période de récupération. Avec le traitement conservateur d'un stade précoce, le traitement est arrêté après que le médecin a conclu que la chirurgie n'est plus nécessaire.

Maintenant, vous savez tout sur le traitement de la prostatite chronique et de l'adénome de la prostate. La principale exigence du patient est la discipline et le respect de TOUTES les recommandations.

Il est important de respecter le schéma thérapeutique, le régime alimentaire, ne sautez pas la procédure. Rappelez-vous que les remèdes populaires ne sont qu'un complément aux méthodes de la médecine officielle, leur utilisation doit également être coordonnée avec le thérapeute.