Comment traiter l'ascite abdominale

L'ascite est une accumulation de liquide dans la cavité péritonéale. En conséquence, la taille de l'abdomen augmente, il y a une gêne dans la région abdominale. Le traitement de l'ascite ne devrait pas être reporté à plus tard, mais devrait immédiatement aller chez le médecin.

Attention!

La véritable cause de la gastrite, des brûlures d'estomac, des ulcères, de la dysbactériose et d'autres maladies du tractus gastro-intestinal est la présence de PARASITES VIVANT DANS LA PEUPLE!

Beaucoup vivent et souffrent pendant des années, limitant leur alimentation et ne soupçonnant même pas que la cause de tous leurs maux est de minuscules bactéries - salmonelles, shigelles, staphylocoques et Helicobacter pylori. Se développant à un rythme catastrophique, ils libèrent des composés chimiques, excrétant plutôt les déchets et les toxines qui dépriment notre corps.

Des douleurs à l'estomac courantes peuvent être un symptôme d'une infection parasitaire.

Que faire pour se débarrasser de ces bactéries et normaliser le tube digestif?
Le ministère de la Santé et du Développement social mène actuellement un programme fédéral dans le cadre duquel chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI reçoit un médicament pour le traitement des bactéries et parasites pathogènes à un prix réduit de 1 rouble. Apparu en Russie il y a moins d'un an, ce médicament a révolutionné la lutte contre les bactéries et les parasites et a permis d'éviter de nombreuses maladies graves entraînant la mort.

Elena Malysheva a parlé en détail de ce médicament dans le programme de santé, vous pouvez lire la version texte sur son site web.

Les causes

L'ascite est le résultat d'une complication de nombreuses maladies. Considérez certains d'entre eux.

  • Hypertension portale
  • Cirrhose du foie
  • L'hépatite
  • Thrombose veineuse hépatique
  • Cancer du sang
  • Maladie cardiaque
  • Problèmes de circulation lymphatique
  • Maladie rénale
  • Fonction thyroïdienne inadéquate

Symptômes accompagnés d'ascite.

  • Prise de poids
  • Lourdeur et douleur abdominale
  • Nausée
  • Brûlures d'estomac
  • Écorchure
  • Augmentation du volume abdominal
  • Bombé nombril
  • Augmentation de la pression intraveineuse
  • Les oedèmes
  • Excrétion veineuse distincte

Le traitement de la maladie est effectué de plusieurs manières.

  • Traitement de la toxicomanie
  • Laparocentèse
  • Nourriture diététique
  • Autres traitements
  • Méthodes folkloriques (à la maison)
  • Médicaments diurétiques

    Le traitement avec des médicaments diurétiques n'a aucun résultat positif visible. Cependant, beaucoup continuent à boire. Cependant, il est important de noter que lors de la candidature, vous devez faire des pauses périodiques tous les 3 jours.

    Traitement de la toxicomanie

    En collaboration avec les diurétiques, le médecin prescrit également des préparations à base de potassium, asparkam, solution d’albumine. Tout cela est fait pour la pression osmotique du plasma, augmentant ainsi le volume de sang. L'utilisation de médicaments provoque des complications, une hypertension portale et une péritonite apparaissent. Pour les prévenir, avelox est administré.

    Laparocentèse

    La ponctuation de la cavité abdominale est effectuée lorsque les médicaments ne progressent pas correctement dans le traitement. L'opération nécessite de la stérilité et une attention accrue du patient pendant et après la chirurgie.
    Tout d'abord, le patient est désinfecté et anesthésié du nombril au pubis, de sorte qu'il ne soit pas infecté et ne ressente pas de douleur. Après cela, le chirurgien fait une incision d'environ un centimètre avec un scalpel, perce le péritoine et le trocart pénètre dans l'espace abdominal. Le fluide commence à être libéré.
    Cela devrait être fait, pas plus d'un litre en cinq minutes. Volume total de quatre à six litres. Après la collecte, la suture est suturée et un pansement stérile est appliqué. Pendant l'opération, le patient est assis et uniquement dans des situations difficiles en position couchée.
    La paracentèse ne peut pas être effectuée chez les personnes atteintes des maladies suivantes.

    • Maladies infectieuses.
    • Saignement interne.
    • Coma hépatique.
    • Allergie à l'anesthésie et aux analgésiques.

    Cette opération comporte un certain nombre de complications: hémorragie abdominale, emphysème sous-cutané, violation de l'intégrité des organes, péritonite, adhérences et fièvre. Par conséquent, la laparocentèse est réalisée sous la surveillance étroite de médecins: anesthésiste, chirurgien et réanimateur. Également utiliser la machine à ultrasons.
    Cette opération est prescrite à seulement 10% des patients lorsque toutes les autres méthodes de traitement de la maladie n’aident en rien.

    Nourriture diététique

    Un régime pour ascite peut avoir un effet bénéfique sur le rétablissement du patient. En particulier aux premiers stades de la maladie, une restriction de certains types d'aliments peut donner de bons résultats.

    Produits dont l'utilisation n'est en aucun cas autorisée.

    • Cuisson de la pâte feuilletée et de la pâte au beurre, spécialement fraîchement préparées
    • Produits fumés et en conserve, tels que saucisses, ragoûts, sprats, viande et fromage fumés, soupes et purée de pommes de terre instantanée
    • Préparations et plats frits, aigres et épicés
    • Sel et nourriture salée
    • Bouillons gras et riches
    • Produits laitiers
    • Chou, oseille, radis, oignon, ail
    • Boissons froides et chaudes
    • Produits d'alcool
    • Limonades et boissons gazeuses

    En même temps, le patient n'aura pas faim, car il est autorisé à manger beaucoup de nourriture.

    Le régime ascite permet l'utilisation des composants suivants.

    • Omelette aux oeufs
    • Céréales sans légumineuses ni mil
    • Soupe de lapin, poulet, poulet, dinde, viande en tranches, sans graisse et sans peau
    • Vapeur et bouilli viandes et poissons
    • Pâtisseries et pain d'hier
    • Crème sure faible en gras en petites quantités
    • Fruits, légumes et baies
    • Guimauve, gelée
    • Boissons chaudes

    Le régime ascite est simple et peut conduire à une récupération rapide. Pour compléter le traitement de l'ascite abdominale, il est nécessaire de suivre les recommandations du médecin et de suivre strictement le régime alimentaire.

    Autres traitements

    Il existe plusieurs méthodes qui ne sont pas particulièrement courantes, car elles n’en aident que quelques-unes, tout en provoquant des effets secondaires et d’autres maladies. En voici quelques uns.
    Chimiothérapie intrapéritonéale pour l'ascite, qui conduit à une fibrose et à des adhérences massives.
    Le shunt du péritoine possède une faible efficacité et aide seulement certains patients.
    Le traitement biologique de l’ascite n’est pas populaire, car il est difficile à réaliser, alors qu’il a une faible efficacité et des effets secondaires.
    La chimiothérapie hyperthermique a de nombreuses contre-indications et une faible efficacité aux stades avancés.

    L'ascite ne peut pas être traitée longtemps à la maison, car la maladie ne peut que s'aggraver. Assurez-vous de consulter un médecin, d’être examiné et de recevoir un traitement sous la surveillance de spécialistes.
    Il est important de ne pas commencer la maladie, le traitement sera facile et sûr, et le rétablissement est rapide.

    Méthodes folkloriques

    Le traitement de l'ascite à domicile conduit parfois à des résultats positifs. Ce traitement est effectué à l'aide d'herbes médicinales et de leurs décoctions. Voici quelques herbes que vous pouvez insister et boire dans une certaine quantité.

    • L'astragale palmée
    • Euphorbia Pallas
    • Calamus des marais
    • Ajonc rouge
    • Sabot européen
    • Prince sibérien
    • Forêt Dougill
    • Vrai lit
    • Traversée blanche
    • Gorisona Morison
    • Marais Reed
    • Ferula puante

    Tirer des conclusions

    Si vous lisez ces lignes, on peut en conclure que vous ou vos proches souffrez d'une manière ou d'une autre de brûlures d'estomac, d'ulcères, de gastrite, de dysbiose ou d'autres maladies du tube digestif.

    Nous avons mené une enquête, étudié plusieurs matériaux et surtout déterminé la cause de TOUTES les maladies de l’estomac et des intestins.

    Le verdict est le suivant: la douleur dans l’estomac ou les intestins est une conséquence des parasites qui vivent dans le corps.

    De plus, ce ne sont pas tous des ténias connus, mais des micro-organismes, qui entraînent des conséquences très graves, se propageant dans la circulation sanguine dans tout le corps. Et tout irait bien, mais le problème est que les médicaments antiparasitaires classiques n’affectent pas ces types de bactéries.

    Le principal avantage de ce médicament est qu'il tue tous les agents pathogènes une fois pour toutes, sans nuire à la santé humaine.

    GELMIDEZ est le seul médicament ayant un effet thérapeutique non seulement contre les parasites protozoaires, mais également contre les bactéries.

    Le principal avantage de ce médicament est qu'il tue tous les agents pathogènes une fois pour toutes sans nuire à la santé humaine.

    Attention! La vente de faux GELMIDEZ est devenue plus fréquente.

    En passant une commande sur le site officiel, vous êtes assuré d'obtenir un produit de qualité du fabricant. De plus, en achetant sur le site officiel, vous bénéficiez d'une garantie de remboursement (frais de transport compris), si le médicament n'a pas d'effet thérapeutique.

    Traitement de l'ascite abdominale

    Ascite est dérivé du mot grec "askites" - accumulation de liquide dans la cavité abdominale. En médecine traditionnelle, cette maladie est appelée "hydropisie abdominale".

    L'ascite est une accumulation pathologique de liquide séreux dans la cavité abdominale. Le nom de la maladie "ascite" vient du grec. askites - comme une fourrure boursouflée; gonflement, accumulation de liquide dans la cavité abdominale (hydropisie abdominale).

    L'ascite abdominale peut être provoquée par une maladie hépatique décompensée (cirrhose associée à un alcool ou un virus), une insuffisance cardiaque, une carcinomatose abdominale, une tuberculose, une insuffisance hépatique progressive rapide, une maladie pancréatique, des maladies inflammatoires de la région pelvienne, des maladies du tissu conjonctif et une hypoprotéinémie.

    Cirrhose du foie comme cause de l'ascite

    La cirrhose du foie est la cause de l'ascite abdominale dans 80% des cas. Contrairement aux causes non alcooliques de la maladie du foie, dans le cas de la maladie alcoolique du foie, l’ascite peut être réduite par l’abstinence et la réduction de la consommation de sel. Le développement soudain d'ascites après plusieurs années de cirrhose stable doit être considéré comme une possibilité de carcinome hépatocellulaire.

    Diagnostic de l'ascite abdominale

    Les percussions des parties aident à différencier l’ascite des autres causes d’étirement abdominal. La matité doit changer lorsque le patient tourne à gauche ou à droite. Un décalage dans la matité indique la présence d'au moins 1,5 litre d'ascite.
    L'apparition d'un «verre trouble» avec des boucles intestinales localisées au centre est perceptible aux rayons X. Il n'est ni nécessaire ni recommandé pour l'évaluation ou le traitement de l'ascite abdominale.
    Une échographie peut être nécessaire pour déterminer la présence ou l'absence d'ascite. Les études sur le système portail Doppler sont utiles en cas de suspicion de syndrome de Budd-Chiari ou de membrane de la veine cave.
    Une radiographie pulmonaire et un échocardiogramme sont utiles pour évaluer les patients chez lesquels une ascite cardiaque est suspectée.

    Analyse du liquide d'ascite

    La paracentèse diagnostique doit être effectuée systématiquement chez tous les patients atteints d'une ascite diagnostiquée. Une aiguille de taille 22 peut être insérée dans le trajet en Z pour minimiser les fuites après la paracentèse, dans la ligne médiane entre l'ombilic et la symphyse de l'os pubien afin d'éviter les vaisseaux collatéraux. En présence d'une cicatrice médiane, une position d'environ 1,5 pouce plus haute et plus proche du milieu du sacrum antérieur supérieur de l'os pelvien peut être utilisée en toute sécurité.
    Le liquide d'ascite est principalement de couleur paille ou légèrement jaune. La turbidité ou la turbidité est due à la présence de neutrophiles. L'ascite «laiteuse» est causée par la présence de triglycérides. Les ascites non traumatiques doivent être considérées comme une suspicion de tuberculose et de néoplasmes malins. Un liquide de couleur thé est parfois observé dans les ascites pancréatiques.
    L'analyse initiale du liquide d'ascite devrait inclure les études suivantes: numération des globules blancs, albumine, protéines totales et culture. Le glucose, l'amylase et la coloration de Gram ont une faible valeur, sauf en cas de suspicion de perforation intestinale.
    Les patients présentant un nombre de leucocytes polymorphonucléaires (LEMP) supérieur à 250 par ml peuvent être considérés comme infectés et doivent être traités. En cas de coupures hémorragiques, seulement 1 LEMP sur 250 globules rouges peut être attribuée à la contamination du liquide d'ascite avec du sang.
    Dans les ascites, dus à la péritonite tuberculeuse et à la carcinomatose péritonéale, les lymphocytes prédominent.

    Autres causes d'ascite

    L'indicateur de laboratoire suivant est largement utilisé pour identifier d'autres causes d'ascite. Gradient albumine sérique / ascite (GASA) = ascite [albumine sérique] - [albumine]. Gradient et 1,1 g / dl indique une hypertension portale avec une certitude supérieure à 90%.

    Avec un gradient d'albumine sérique élevé / ascite (GASA), causes possibles d'ascite:
    L'ascite cardiaque est une conséquence du blocage de la sinusoïde hépatique et montre une protéine totale élevée.
    L'ascite néphrogénique survient chez les patients sous hémodialyse avec une augmentation excessive du volume de fluide et a également tendance à une teneur élevée en protéines totales.
    De nombreuses métastases hépatiques peuvent entraîner une obstruction de l'entrée de la veine porte et une embolie tumorale des racines de la veine porte peut provoquer une hypertension portale. Le liquide total de protéines ascitiques est de 2,5 mg / dL).

    Avec un faible gradient albumine du sérum / ascite (GASA), les causes possibles de l'ascite sont:
    Péritonite tuberculeuse.
    La carcinomatose péritonéale représente environ 50% de tous les cas d'ascite, conséquence des néoplasmes malins. La cytologie est positive dans 97 à 100% des cas.
    Ascite pancréatique est 1.
    Une ascite à faible taux de GASA peut survenir chez les patients atteints de maladies du tissu conjonctif dues à la sérosite en l'absence d'hypertension portale.
    Le syndrome néphrotique est la cause d'une ascite à faible teneur en protéines.
    L'ascite avec fièvre chez une jeune femme sexuellement active devrait éveiller les soupçons de péritonite à Chlamydia. Une telle ascite a une haute teneur en protéines et un nombre accru de globules blancs.

    Préparations pour le traitement de l'ascite abdominale

    Il est nécessaire d'arrêter de prendre tout inhibiteur de prostaglandine et tout autre médicament réduisant le DFG (par exemple, les AINS).
    Limiter le sodium (chlorure de sodium) est la clé du succès du traitement de l’ascite. Le patient doit être invité à suivre un régime avec 2 g de sodium par jour. Il n’est pas nécessaire de restreindre les liquides, sauf en présence d’hyponatrémie.
    Si le patient prend en même temps des diurétiques épargneurs de potassium, il convient de souligner la nécessité d'éviter les substituts de sel contenant des aliments enrichis en potassium et en potassium.
    Si la restriction en sel seule est inefficace, des diurétiques oraux peuvent être administrés. L'association de spironolactone et de furosémide permet généralement d'appliquer la natriurèse sans provoquer d'hypokaliémie ou d'hypokaliémie. Les doses de départ habituelles sont la spironolactone à 100 mg de rappel / jour et le furosémide à 40 mg de rappel / jour.
    Vous pouvez vérifier l’urine de sodium et de potassium et ajuster la dose de diurétiques pour obtenir le rapport Na / K> 1. L'augmentation de la dose de furosémide entraîne une augmentation du sodium dans l'urine et une perte de potassium, tandis qu'une augmentation de la dose de spironolactone entraîne une augmentation de la teneur en potassium.
    Les doses de spironolactone et de furosémide peuvent être ajustées à un maximum de 400 mg par jour et de 160 mg par jour, respectivement, en utilisant le rapport 100 mg / 40 mg pour maintenir la normokaliémie. L’objectif du traitement diurétique doit être d’atteindre une perte de poids de 1 à 2 kg par jour. Le poids corporel, les électrolytes sériques, l'urée et la créatinine sont des paramètres importants pour surveiller l'état du patient.
    Le traitement par diurétiques doit être interrompu en cas d'encéphalopathie, d'hyponatrémie (Na 2 mg / dL). Une diurèse trop agressive peut également conduire au syndrome hépato-rénal, une affection irréversible qui entraîne une insuffisance rénale progressive due à une hypoperfusion rénale chez les patients présentant un stade avancé de la maladie du foie. Évitez les diurèses supérieures à 1 l par jour.
    La paracentèse à grand volume peut être réalisée chez des patients présentant une ascite tendue, affectant la sensation de satiété et la respiration. Pour améliorer les symptômes, environ 4 à 6 litres de liquide peuvent être retirés. Lors du retrait de jusqu'à 5 litres de liquide d'ascite, le remplacement de l'albumine n'est pas recommandé. Lorsque la paracentèse est importante, vous pouvez entrer dans / dans l'albumine (8 g / l de liquide d'ascite sélectionné).
    Une ascite abdominale résistante aux médicaments (perte de poids minime ou nulle, malgré les diurétiques ou développement de complications du traitement diurétique) survient chez moins de 10% des patients atteints de cirrhose et d'ascite. Le traitement peut être effectué par paracentèse thérapeutique répétée, shunt péritonéo-veineux. Bien que la greffe de foie doive être envisagée d’abord après l’apparition de l’ascite, les patients présentant une résistance aux diurétiques doivent être considérés comme des patients à greffer, car 50% d’entre eux décèdent dans les 6 mois.
    Péritonite bactérienne spontanée. Patients avec une concentration de protéines totales dans le liquide d'ascite

    Ascite abdominale: symptômes, diagnostic et traitement de la maladie

    L’ascite est l’une des complications les plus graves de diverses affections oncologiques.

    Qu'est-ce que l'ascite, pourquoi cela se produit-il et que devraient faire les gens confrontés à un problème similaire?

    Quel est

    L’ascite est une accumulation pathologique d’eau dans le péritoine d’une personne. Très souvent, cette maladie accompagne les tumeurs malignes dans divers tissus et organes:

    • endomètre;
    • tractus gastro-intestinal;
    • les poumons et les bronches;
    • mammaire et pancréas;
    • les ovaires.

    Dans tous ces cas, à l'exception du cancer de l'ovaire, l'apparition d'une ascite indique les troisième et quatrième stades de l'oncologie, moment où le traitement est malheureusement impossible.

    Avec une tumeur dans les ovaires, le liquide peut commencer à s'accumuler dans le péritoine au premier stade de la maladie. Dans ce cas, la maladie peut être traitée avec une chimiothérapie.

    Les causes

    Causes de l'ascite (cliquez pour agrandir)

    La cause principale de l'apparition de l'ascite chez les patients cancéreux est que, lorsque les cellules tumorales se déposent sur le tissu péritonéal, le drainage de la lymphe se complique par des moyens mécaniques.

    En pressant les veines qui traversent le foie, la pression hydrostatique augmente, ce qui entraîne l'apparition de la maladie.

    Il existe également une ascite chyleuse résultant du développement d'un lymphome péritonéal. Car ce type de maladie se caractérise par la libération de lymphe et de graisses émulsionnées, pénétrant dans la cavité abdominale et les intestins.

    Les symptômes

    Avec l'ascite, qui accompagne le cancer, l'insuffisance cardiaque et de nombreux autres maux, de nombreux patients se plaignent de ces symptômes:

    1. Abdomen gonflé et élargi. En raison de la quantité de fluide constamment croissante dans le péritoine, le poids du patient augmente. Respiration difficile et nutrition. Il y a souvent des brûlures d'estomac ou des nausées.
    2. Les infections. En l'absence de traitement, le patient peut présenter une péritonite et développer souvent une insuffisance cardiaque et rénale. Dans ce cas, les prévisions des médecins sont extrêmement négatives. Les patients se voient prescrire un long traitement antibiotique.
    3. L'apparition d'une hernie (ombilicale, inguinale) due à une pression constante à l'intérieur du péritoine.
    4. Violation de l'urine.
    5. Essoufflement, même dans un état calme, pouvant survenir en raison d'une accumulation de liquide dans la région des poumons.
    6. Gonflement des membres.
    7. Fatigue

    Lors d'un examen médical, le médecin peut faire attention à l'accumulation de liquide dans le péritoine.

    Après cela, le patient sera envoyé pour un examen supplémentaire (échographie, radiographie ou scanner) afin de confirmer le diagnostic. En règle générale, les médecins recommandent la ponction ou la laparocentèse.

    Diagnostics

    Les personnes atteintes de divers cancers font toujours l'objet d'une surveillance médicale étroite. En tenant compte de toutes les plaintes et de tous les symptômes du patient, le médecin peut déterminer les options pour le développement de la maladie.

    Pour identifier les ascites, diverses méthodes de diagnostic sont utilisées:

    1. Percussion ou tapotement de l'abdomen. En présence d'ascite, le son, une fois tapoté, sera sourd. En cas de changement de la position du corps du patient, la matité du son changera également.
    2. Auscultation ou audition. Dans le même temps, des éclaboussures de liquide sont clairement entendues dans le péritoine.
    3. Échographie. Cette procédure vous permet de déterminer la présence et la localisation de la tumeur, la quantité de fluide, la taille des organes internes. Pour empêcher de révéler tous les détails peut être trop d'eau dans la cavité abdominale du patient.
    4. Tests de laboratoire sur le sang et l'urine, prélèvements de foie.
    5. L’hépatoscintigraphie permet de déterminer la taille et l’état du foie, d’évaluer les changements survenus dans son travail.
    6. La sonographie Doppler montre l'état des vaisseaux.
    7. La laparocentèse et la ponction sont la collecte de fluide du péritoine avec ses recherches ultérieures en laboratoire. Une culture bactériologique du fluide est réalisée, la composition cellulaire et la présence de protéines sont déterminées. Il convient de noter qu'environ 1% des patients peuvent avoir une complication après la procédure.
    8. La radiographie donne une idée de l'état du diaphragme et montre la présence d'eau dans la cavité abdominale.
    9. L'IRM permet de déterminer la quantité exacte de fluide et sa localisation dans le péritoine.

    En fonction de la quantité de liquide dans la cavité, la maladie se divise en 3 étapes:

    1. Tranzitorny - le volume approximatif n’est pas supérieur à 0,5 litre. Le patient dans ce cas se plaint de ballonnements.
    2. Modéré - le volume d'eau accumulé à 5 litres. Les symptômes de la deuxième étape incluent: essoufflement, troubles digestifs. Si le traitement ne commence pas à temps, la personne peut développer une péritonite, une insuffisance cardiaque et des problèmes de foie.
    3. Résistant - le volume de liquide peut atteindre 20 litres. L'état du patient dans ce cas est jugé critique.

    Traitement

    Quelle que soit la cause, l'ascite doit être traitée avec la maladie sous-jacente. Il existe trois méthodes de traitement: une intervention symptomatique, une intervention conservatrice et une intervention chirurgicale.

    Conservateur

    Dans la phase initiale de l'ascite, la thérapie conservatrice est utilisée. C'est la normalisation du foie. En présence d'un parenchyme hépatique inflammatoire, des médicaments sont prescrits pour soulager l'inflammation.

    Des diurétiques sont prescrits aux patients pour compenser la perte de sodium qui est excrété en grande quantité dans les urines. Pour normaliser le drainage lymphatique et réduire les métabolites du foie, le repos au lit est prescrit. Si l’ascite est la cause de l’hypertension de la veine porte, le patient se voit prescrire des hépatoprotecteurs, une administration de plasma et d’albumine.

    Symptomatique

    En cas d'échec du traitement conservateur, on prescrit au patient une procédure de laparocentose, qui consiste à extraire le liquide du péritoine en perforant sa paroi et en utilisant un appareil spécial pour aspirer de l'eau. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale.

    La quantité maximale de liquide pouvant être éliminée pendant la laparocentose est de 5 litres. La procédure est répétée après 3-4 jours. Il convient de noter que chaque procédure ultérieure représente un danger croissant pour le patient, ce qui représente un risque de lésion des parois intestinales.

    Par conséquent, ré-utilisez-le rarement. Dans le cas où le liquide remplit la cavité abdominale trop rapidement, un cathéter péritonéal est installé chez le patient pour empêcher l’apparition d’adhésions possibles avec l’ascite.

    Chirurgical

    En cas d'ascite récurrente, le patient est indiqué en chirurgie.

    Si le patient a subi à plusieurs reprises une laparocentose, il lui est prescrit un régime alimentaire spécial et une transfusion sanguine.

    Cette méthode consiste à relier les veines - le creux inférieur avec le col. Cela crée une circulation collatérale.

    Si le patient a besoin d'une greffe du foie, on lui prescrit un traitement par diurétique et il subit une intervention chirurgicale. Après cela, le taux de survie pour 1 an est de 70 à 75%.

    Régime alimentaire

    Le traitement principal pour les premiers stades de l'ascite consiste à suivre un régime alimentaire spécial, ce qui crée un équilibre négatif en sodium chez le patient. Pour ce faire, la consommation maximale limitée d'eau et de sel.

    Un jour est autorisé à pas plus de 1 litre de la quantité totale de fluide consommée et moins de 1 g de sel. Il est interdit aux patients souffrant d'ascite de manger les aliments suivants:

    • viande grasse;
    • bouillons saturés;
    • conserves et viandes fumées;
    • cuisson au four;
    • épicé et salé;
    • des bonbons, à l'exception de la guimauve et de la gelée naturelle;
    • mil, légumineuses;
    • lait entier;
    • café
    • oignon, ail, oseille.

    La base du régime devrait être:

    • légumes et légumes verts;
    • bouillon de poulet faible en gras;
    • poisson bouilli, viande de lapin ou de poulet;
    • omelette vapeur aux œufs;
    • fromage cottage;
    • noix et fruits secs.

    En tout état de cause, l’ascite est une maladie complexe et grave qui nécessite un traitement immédiat. Mais si l’on parle d’ascite en oncologie, le pronostic devient encore moins rassurant.

    Cela est dû au fait que le fluide contient un grand nombre de cellules cancéreuses, qui se propagent rapidement dans tout le corps. Par conséquent, dans de tels cas, il est recommandé aux parents du patient de se préparer au pire.

    Qu'est-ce qu'une ascite abdominale, voir la vidéo suivante:

    Ascite de la cavité abdominale traitement des remèdes populaires

    L'ascite est une accumulation pathologique de liquide dans la cavité abdominale. Les causes de cette maladie peuvent être nombreuses. Les principales incluent les maladies des reins, du foie, du coeur et beaucoup d'autres. Il convient de noter que les remèdes populaires pour l'ascite abdominale sont assez efficaces, mais seulement s'ils sont parallèles au traitement de base recommandé par le médecin traitant.

    Symptômes et stades de la maladie

    Les symptômes de la maladie ne sont pas tellement. Les principaux comprennent l'œdème des membres inférieurs, l'élargissement de la poitrine, la hernie fémorale et ombilicale. Le patient souffre souvent de brûlures d'estomac, d'essoufflement. Également accompagné d'une lourdeur dans l'abdomen et d'une violation de la chaise. Mais ces symptômes ne sont présents que si la maladie ne se développe pas rapidement, mais progressivement. Il convient également de noter qu'en cas de malaise, l'abdomen est toujours élargi et ses veines bleues dilatées sont visibles.

    Selon le stade, l'abdomen peut avoir une forme différente. Au total, il y a trois étapes d'ascite:

    • La première étape. Cela s'appelle aussi transitoire. À ce stade, le liquide dans le corps atteint 400 ml. A ce stade, la maladie est susceptible d'un traitement rapide et efficace.
    • La deuxième étape. En médecine, on parle de modéré. À ce stade de la maladie, l'abdomen est mou. Le traitement de l'ascite avec des remèdes populaires à ce stade est efficace, de même que l'utilisation d'une infusion d'albumine et de diurétiques.
    • Troisième étape. En médecine, on parle de tendu. Avec le développement de la maladie à ce stade du corps, il y a jusqu'à 20 litres de liquide. Chaque jour, le patient perd moins de 200 ml de liquide. Pour le traitement de cette étape, la laparocentèse est presque toujours utilisée.

    Il est très important de comprendre que le taux de développement de la maladie peut être différent. Par conséquent, il est très important de ne pas l'automédication, mais assurez-vous de mener le traitement sous la supervision d'un médecin.

    Nous traitons l'ascite avec des remèdes populaires

    Comme mentionné ci-dessus, le traitement de l'ascite abdominale avec des remèdes populaires est très efficace. Mais il ne doit être utilisé que sous le strict contrôle du médecin et en tant que traitement supplémentaire. Vous devez également savoir que les méthodes de traitement populaires ne visent généralement pas à éliminer la cause elle-même, ce qui a provoqué l'apparition de la maladie, mais à éliminer rapidement l'excès de liquide contenu dans le corps. Pour cela, les guérisseurs folkloriques recommandent d’utiliser les recettes suivantes.

    Gousses de haricot

    Ce produit est un excellent diurétique. Sur sa base, préparez le bouillon. Pour sa préparation, il est nécessaire de prendre les cosses des douze gousses de haricots et de les verser avec un litre d'eau. Mettez le mélange sur un petit feu et faites bouillir pendant 10 minutes. Après cela, éteignez la décoction et laissez-la infuser pendant 20 minutes. Filtrer le produit fini et prendre 200 ml avant les repas.

    Thé de vitamines

    Cette boisson a un léger effet diurétique. Pour sa préparation, il est nécessaire de prendre les feuilles d'églantier, de cassis, de framboise et d'églantier à parts égales. Mélangez le mélange avec un verre d'eau bouillante. Mettez le mélange sur un petit feu et faites bouillir pendant 10 minutes. Après avoir éteint le thé, laissez-le infuser pendant 20 minutes supplémentaires. Après cela, l'outil doit être filtré et pris deux fois par jour au lieu de thé.

    Thé diurétique

    Le thé diurétique, méthode d'ascite populaire, lutte efficacement contre l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale. Pour sa préparation, il est nécessaire de prendre des feuilles de busserole et de gryzhnika à parts égales et de les recouvrir d’un verre d’eau. Faites bouillir le mélange pendant 15 minutes. Le thé préparé doit être pris l'estomac vide tous les jours le matin jusqu'à la guérison complète.

    Décoction diurétique aux herbes

    Pour la préparation d'un bouillon médicinal, il est nécessaire de prendre des feuilles de bouleau et de prêle à parts égales et de verser un verre d'eau. Faites bouillir le mélange pendant 15 minutes, puis laissez-le refroidir et prenez une demi-tasse à jeun.

    Décoction d'abricot

    Cette décoction médicinale peut être préparée à partir de fruits secs et de fruits frais. Pour ce faire, prenez un verre de fruit et remplissez-le avec un litre d'eau. Faites bouillir le médicament pendant 40 minutes. La décoction prête doit être prise à raison de 400 ml par jour.

    Bouillon de persil

    Ce bouillon aidera à éliminer rapidement l'excès de liquide du corps. Pour préparer une boisson de guérison, vous devez prendre 300 grammes de persil frais et verser un litre d’eau bouillante. Faites bouillir le mélange pendant une demi-heure. Le médicament fini doit être pris un demi-verre toutes les heures du matin. Il convient de noter que ce ne sont pas tous les diurétiques populaires pour l'ascite. En fait, ils sont beaucoup plus. Quelle que soit la recette que vous choisissez pour le traitement, veillez à contrôler la quantité de liquide consommée. Avec cette maladie, sa quantité ne doit pas dépasser un litre par jour.

    Pourquoi l'ascite se développe, comment la reconnaître et la soigner

    L'ascite, ou hydropisie abdominale, est souvent le résultat d'une autre maladie, plus dangereuse et difficile à traiter. Néanmoins, l’ascite elle-même peut rendre la vie difficile au patient et avoir des conséquences tragiques. La médecine moderne a mis au point des méthodes assez efficaces pour le traitement de l’ascite à ses différents stades. Que devez-vous savoir sur les premiers signes de l'ascite, son évolution et quel médecin vous a fait demander de l'aide?

    L'ascite comme compagnon fréquent de maladies dangereuses

    Sous ascite en médecine, comprendre l’état pathologique secondaire, caractérisé par une accumulation de liquide dans la cavité abdominale. Le plus souvent, l'ascite est causée par une dérégulation du métabolisme des fluides dans le corps à la suite de graves pathologies.

    Dans un corps en bonne santé, il y a toujours du liquide dans la cavité abdominale, alors qu'il ne s'accumule pas, mais est absorbé par les capillaires lymphatiques. Dans diverses maladies des organes et des systèmes internes, le taux de formation de fluide augmente et le taux d'absorption diminue. Avec le développement de l'ascite, le liquide devient de plus en plus, il commence à presser les organes vitaux. Cela contribue à l'aggravation du développement de la maladie sous-jacente et à la progression de l'ascite. De plus, comme la plus grande partie du liquide s’accumule dans la cavité abdominale, le sang circulant diminue considérablement. Cela conduit à la mise en place de mécanismes compensatoires qui retiennent l'eau dans le corps. Chez un patient, la vitesse de formation et de décharge de l'urine est considérablement ralentie, tandis que la quantité de liquide d'ascite augmente.

    L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale s'accompagne généralement d'une augmentation de la pression intra-abdominale, d'une insuffisance de la circulation sanguine et d'une activité cardiaque. Dans certains cas, il se produit une perte de troubles liés aux protéines et aux électrolytes, entraînant une insuffisance cardiaque et respiratoire, qui aggrave considérablement le pronostic de la maladie sous-jacente.

    En médecine, il existe trois principales étapes de l'ascite.

    • Ascite transitoire. À ce stade, pas plus de 400 ml de liquide ne s’accumulent dans la cavité abdominale. Identifier la maladie n'est possible qu'avec l'aide d'études spéciales. Les fonctions des organes ne sont pas altérées. L'élimination des symptômes de l'ascite est possible avec le traitement de la maladie sous-jacente.
    • Ascite modérée. À ce stade, jusqu'à 4 litres de liquide s'accumulent dans la cavité abdominale. Il y a une augmentation de l'abdomen du patient. En position debout, vous remarquerez le bombement de la partie inférieure de la paroi abdominale. En position ventrale, le patient se plaint souvent d'essoufflement. La présence de liquide est déterminée par le symptôme de percussion (frappe) ou de fluctuation (vibrations de la paroi abdominale opposée lors du tapotement).
    • Ascite intense. La quantité de liquide à ce stade peut atteindre, et dans certains cas même dépasser, 10-15 l. La pression dans la cavité abdominale augmente et perturbe le fonctionnement normal des organes vitaux. L’état du patient est grave et doit être hospitalisé d’urgence.

    Séparément, l’ascite réfractaire est considérée, ce qui n’est pratiquement pas susceptible d’être traitée. Il est diagnostiqué dans le cas où tous les types de traitement ne donnent pas de résultats et que la quantité de liquide ne diminue pas, mais augmente constamment. Le pronostic pour ce type d'ascite est défavorable.

    Causes de l'ascite

    Selon les statistiques, les principales causes de l'ascite abdominale sont:

    • maladie du foie (70%);
    • maladies oncologiques (10%);
    • insuffisance cardiaque (5%).

    En outre, l'ascite peut être accompagnée des maladies suivantes:

    • maladie rénale;
    • lésions tuberculeuses du péritoine;
    • maladies gynécologiques;
    • troubles endocriniens;
    • rhumatisme, polyarthrite rhumatoïde;
    • le lupus érythémateux;
    • diabète de type 2;
    • l'urémie;
    • maladies du système digestif;
    • péritonite d'étiologie non infectieuse;
    • violation du drainage lymphatique de la cavité abdominale.

    L'émergence d'ascites, en plus de ces maladies, peut être facilitée par les facteurs suivants:

    • l'abus d'alcool conduisant à une cirrhose du foie;
    • injections de stupéfiants;
    • transfusion sanguine;
    • l'obésité;
    • taux élevé de cholestérol;
    • tatouage;
    • vivant dans une région caractérisée par la survenue d'une hépatite virale.

    Dans tous les cas, l'apparition de l'ascite repose sur une combinaison complexe de troubles des fonctions vitales du corps, entraînant une accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

    Signes de pathologie

    L'un des principaux signes externes de l'ascite abdominale est une augmentation de la taille de l'abdomen. En position debout, le patient peut être suspendu sous la forme d'un tablier et en décubitus dorsal pour former un ventre dit de grenouille. Peut-être une saillie du nombril et l'apparition de vergetures sur la peau. Avec l'hypertension portale, causée par une augmentation de la pression dans la veine porte du foie, un motif veineux apparaît sur la paroi abdominale antérieure. Cette image s’appelle «la tête de Méduse» en raison de sa lointaine ressemblance avec la mythique Méduse Gorgone, sur la tête de laquelle, au lieu de cheveux, il s’agissait de serpents se tortillant.

    Dans l'abdomen, une douleur et une sensation de distension se produisent de l'intérieur. Une personne a de la difficulté à plier le corps. Les manifestations externes incluent également un gonflement des jambes, des bras, du visage, une cyanose de la peau. Le patient développe une insuffisance respiratoire, une tachycardie. La constipation, les nausées, les éructations et la perte d'appétit sont possibles.

    Dans les études de laboratoire et instrumentales, le médecin confirme le diagnostic et établit la cause de l'ascite. Pour cela, des ultrasons, une IRM, une laparocentèse diagnostique et des tests de laboratoire sont effectués. Aux ultrasons, on détecte la présence de liquide libre dans la cavité abdominale et son volume, l’élargissement du foie et de la rate, l’expansion de la veine cave et de la veine porte, une altération de la structure du rein, des tumeurs et des métastases.

    L'IRM permet d'examiner un ou plusieurs tissus en couches, de détecter même une petite quantité de liquide d'ascite et de diagnostiquer la maladie sous-jacente à l'origine de l'ascite.

    En outre, le médecin mène des recherches utilisant la palpation et la percussion. La palpation aide à identifier les signes indiquant une lésion d'un organe particulier (foie ou rate). La percussion est utilisée directement pour identifier les ascites. Son essence réside dans le taraudage de la cavité abdominale du patient et l'analyse des sons de percussion. Dans les ascites sévères, par exemple, un son de percussion sourd est déterminé sur toute la surface de l'abdomen.

    Les tests sanguins de laboratoire montrent une diminution de la concentration de globules rouges, une augmentation du nombre de leucocytes et de la RSE, éventuellement une augmentation de la concentration de bilirubine (dans la cirrhose du foie), protéines de la phase aiguë de l'inflammation. L'analyse initiale de l'urine dans l'ascite peut montrer une plus grande quantité d'urine de moindre densité, car l'ascite provoque des anomalies dans le fonctionnement du système urinaire. Au stade terminal, la densité de l'urine peut être normale, mais sa quantité totale est considérablement réduite.

    Principes de thérapie

    Les principes généraux de traitement de l'ascite suggèrent principalement le traitement de la maladie sous-jacente. Le traitement de l'ascite lui-même vise à éliminer les liquides de la cavité abdominale et à prévenir les rechutes.

    Les patients au premier degré d'ascite n'ont pas besoin de médicaments ni de régimes sans sel.

    Les patients présentant un second degré d'ascite se voient prescrire un régime alimentaire pauvre en sodium et un traitement diurétique. Elle doit être effectuée avec une surveillance continue de l'état du patient, y compris du contenu d'électrolytes dans le sérum.

    Les patients atteints du troisième degré de la maladie retirent le liquide de la cavité abdominale et poursuivent le traitement diurétique en association avec un régime sans sel.

    Pronostic de traitement

    L'ascite indique généralement une perturbation grave du travail des organes affectés, mais il ne s'agit néanmoins pas d'une complication fatale. Avec un diagnostic opportun et un traitement approprié, il est possible d'éliminer complètement le liquide d'ascite de la cavité abdominale et de restaurer les fonctions de l'organe affecté. Dans certains cas, par exemple dans le cas du cancer, l’ascite peut progresser rapidement, entraînant des complications et même la mort du patient. Cela s'explique par le fait que la principale maladie, qui peut causer de graves dommages au foie, aux reins, au cœur et à d'autres organes, a une grande influence sur l'évolution de l'ascite.

    D'autres facteurs affectent le pronostic:

    • Le degré d'ascite. L'ascite transitoire (premier degré) n'est pas une menace immédiate pour la vie du patient. Dans ce cas, toute l’attention doit être portée au traitement de la maladie sous-jacente.
    • Le temps de commencer le traitement. Si des ascites sont détectés au stade où les organes vitaux ne sont pas détruits ou si leurs fonctions sont légèrement altérées, l’élimination de la maladie sous-jacente peut également permettre le rétablissement complet du patient.

    Le type et la gravité de la maladie sous-jacente affectent également les statistiques de survie de l'ascite. Avec une cirrhose du foie compensée, 50% des patients peuvent vivre de 7 à 10 ans, tandis qu'avec une survie décompensée, la survie à cinq ans ne dépasse pas 20%.

    En général, dans les maladies oncologiques, l’ascite apparaît à un stade avancé et le taux de survie à cinq ans n’est pas supérieur à 50% avec un traitement rapide. L'espérance de vie moyenne de ces patients est de 1 à 2 ans.

    Avec un mauvais traitement, l'ascite peut entraîner de graves complications qui aggravent le pronostic:

    • saignements;
    • la péritonite;
    • gonflement du cerveau;
    • dysfonctionnement cardiaque;
    • insuffisance respiratoire grave.

    Les rechutes dues à l'ascite peuvent également être des effets secondaires d'un traitement inapproprié. La récidive est très dangereuse, car dans la plupart des cas, l’ascite ne peut être guérie, elle est fatale.

    Traitement conservateur de l'ascite abdominale

    Le traitement conservateur ou symptomatique de l'ascite est utilisé dans les cas où l'ascite abdominale est à un stade précoce de développement ou en tant que traitement palliatif en oncologie et lorsqu'il est inapproprié d'utiliser d'autres méthodes.

    Dans tous les cas, la tâche principale du traitement consiste à excréter le liquide d'ascite et à maintenir l'état du patient à un certain niveau. Pour ce faire, il est nécessaire de réduire la quantité de sodium entrant dans l'organisme et d'augmenter son excrétion dans les urines.

    Des résultats positifs ne peuvent être obtenus qu'avec une approche intégrée, suivre un régime, contrôler les changements de poids et prendre des médicaments diurétiques.

    Les principes de base du régime alimentaire pour l'ascite sont les suivants:

    • Au moins du sel. Son excès de consommation conduit au développement de l'œdème et, par conséquent, de l'ascite. Les patients sont invités à limiter la consommation d'aliments salés.
    • Fluide minimum. Avec une ascite modérée ou intense, la norme ne devrait pas dépasser 500-1000 ml de liquide sous sa forme pure par jour.
    • Au moins gras. La consommation d'aliments riches en graisse entraîne l'apparition d'une pancréatite.
    • Une quantité suffisante de protéines dans le régime alimentaire. C'est une carence en protéines qui peut entraîner un œdème.

    Il est recommandé de manger des variétés de viande et de poisson faibles en gras, du fromage cottage et du kéfir faibles en gras, des fruits, des légumes, des légumes verts, des céréales à base de blé, des compotes, de la gelée. Cuire mieux cuit à la vapeur ou au four.

    Viande et poisson gras interdits, aliments frits, viandes fumées, sel, alcool, thé, café, épices.

    Dans le traitement de l'ascite, il est nécessaire de contrôler la dynamique du poids. Au début d'un régime sans sel, une pesée quotidienne est effectuée pendant la semaine. Si un patient a perdu plus de 2 kg, les diurétiques ne lui sont pas prescrits. Avec une perte de poids inférieure à 2 kg, un traitement médicamenteux est instauré au cours de la semaine suivante.

    Les médicaments diurétiques aident à éliminer l'excès de liquide du corps et contribuent à la transition du liquide de la cavité abdominale dans la circulation sanguine. Les manifestations cliniques de l'ascite sont considérablement réduites. Les principaux médicaments utilisés en thérapie sont le furosémide, le mannitol et la spironolactone. En ambulatoire, le furosémide est administré par voie intraveineuse, pas plus de 20 mg 1 fois tous les deux jours. Il élimine le liquide du lit vasculaire par les reins. Le principal inconvénient du furosémide est l’excrétion excessive de potassium par le corps.

    Le mannitol est utilisé avec le furosémide, car leur action est combinée. Le mannitol élimine le liquide de l'espace extracellulaire dans la circulation sanguine. Assigné à 200 mg par voie intraveineuse. Cependant, en ambulatoire, ce n'est pas recommandé.

    La spironolactone est également un diurétique, mais elle peut empêcher l’excrétion excessive de potassium.

    En plus des médicaments prescrits qui renforcent les parois vasculaires (vitamines, diosmine), des agents agissant sur le système sanguin ("Gelatinol", "Reopoliglyukin"), de l'albumine, des antibiotiques.

    Manipulations chirurgicales

    La chirurgie de l'ascite est indiquée dans les cas où l'accumulation de liquide ne peut pas être éliminée à l'aide d'un traitement conservateur.

    La laparocentèse médicale avec ascite (ponction de la paroi abdominale antérieure) peut amener de grandes quantités de liquide - de 6 à 10 litres à la fois. Effectuer la procédure sous anesthésie locale avec une vidange préalable de la vessie. Le patient prend une position semi-assise ou couchée. La ponction est faite dans la ligne médiane de l'abdomen, entre le nombril et l'os pubien. Un scalpel est utilisé pour pratiquer une incision cutanée à travers laquelle un instrument spécial, le trocart, est inséré dans la cavité abdominale. Grâce à cela, le liquide est prélevé dans la quantité appropriée. Après la procédure, la plaie est suturée. La laparocentèse des ascites ne peut être pratiquée qu’à l’hôpital, car il est nécessaire de respecter les normes des antiseptiques et de posséder la technique opératoire. Pour simplifier la procédure chez les patients pour lesquels une laparocentèse est requise périodiquement, elle est réalisée par un port péritonéal permanent.

    Une autre procédure chirurgicale efficace est omentohepatofrenopeksiya. Il consiste à classer le mémo dans les zones prétraitées de la surface du diaphragme et du foie. En raison de la présence de contact entre le foie et le siège, la possibilité d'absorption du liquide d'ascite par les tissus adjacents apparaît. De plus, la pression dans le système veineux et le débit de fluide dans la cavité abdominale à travers les parois des vaisseaux sanguins sont réduits.

    TIPS - shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire - permet la décompression du système portail et l’élimination du syndrome ascitique. En général, le TIPS est réalisé avec une ascite réfractaire, qui ne peut pas être traitée par un traitement médical. Au cours de la procédure TIPS, un conducteur est inséré dans la veine jugulaire avant que celle-ci ne pénètre dans la veine hépatique. Ensuite, un cathéter spécial est guidé à travers le guide jusqu'au foie lui-même. En utilisant une longue aiguille incurvée dans la veine porte, un stent est inséré pour créer un canal entre les veines porte et hépatiques. Le sang est envoyé dans la veine hépatique avec une pression réduite, ce qui conduit à l'élimination de l'hypertension portale. Après avoir effectué TIPS chez des patients présentant une ascite réfractaire, une diminution du volume de fluide est observée dans 58% des cas.

    Malgré le fait que l'ascite et les maladies qui en sont la cause sont assez graves et difficiles à traiter, une thérapie complexe en temps opportun peut augmenter considérablement les chances de guérison ou améliorer la qualité de vie des patients incurables. Le traitement de l'ascite n'est nécessaire que sous la surveillance d'un médecin, car la complexité de la maladie sous-jacente permet rarement de recourir à des méthodes domestiques ou traditionnelles. En particulier, cela concerne les ascites causées par l'oncologie.

    Astuce 1: Causes et traitement de l'ascite

    Causes de l'ascite

    Traitement de l'ascite

    Astuce 2: Comment guérir l'ascite

    Astuce 3: Pourquoi le pancréas fait mal

    • le pancréas fait mal en 2018

    Astuce 4: Cancer de l'ovaire: symptômes, diagnostic et traitement

    Types de cancer de l'ovaire

    Une tumeur maligne peut être séreuse, mucineuse, endométrioïde. Le plus souvent, le cancer séreux se forme à partir d'un cystome cilioépithélial et le liquide séreux s'accumule à l'intérieur de la formation kystique. La germination de la capsule conduit à des métastases et à une ascite.

    Cancer mucineux - tumeurs tumorales contenant du mucus. Une percée dans la cavité abdominale menace le pseudomyxome du péritoine.

    Le cancer de l'endométrioïde est caractérisé par une tumeur dense. Se développe le plus souvent chez les femmes en âge de procréer.

    Les formes les plus rares de cancer de l'ovaire sont les tumeurs mésonéphroïdes ou squameuses de Brenner, les tumeurs malignes stromales.

    Symptômes du cancer de l'ovaire

    Le danger d'une tumeur maligne est que jusqu'à la troisième, la quatrième phase, les symptômes sont absents ou se manifestent avec peu de plaintes de ballonnements, nausées, indigestion, constipation. La femme ne pense même pas à contacter un gynécologue, écrivant toutes les erreurs de son régime.

    Diagnostic du cancer de l'ovaire

    La tomographie par ultrasons, la laparoscopie suivie d'une biopsie et la cytologie sont les principaux types de diagnostic du cancer de l'ovaire. Malheureusement, plus de 60% des patients consultent un gynécologue lorsque la pleurésie est apparue, lorsque l’ascite est apparue et que la maladie est allée trop loin. Les métastases se trouvent dans l'intestin, l'estomac et le pancréas.

    Traitement du cancer de l'ovaire

    Le traitement chirurgical et la chimiothérapie sont utilisés pour traiter le cancer de l'ovaire. En cas de diagnostic tardif, l'utérus avec appendices est retiré, le plus grand omentum est réséqué. En période préopératoire avec une tumeur volumineuse, une chimiothérapie est recommandée. La radiothérapie n'est efficace que dans les rechutes après la chirurgie. La survie de la patiente est élevée si le cancer de l'ovaire a été diagnostiqué aux stades précoces et si la patiente a suivi un traitement complet.

    Ascite Méthodes de diagnostic et de traitement, de prévention et de pronostic

    Diagnostic d'ascite

    Percussion de l'abdomen avec ascite

    Palpation de l'abdomen pour ascite

    Fluctuations des symptômes dans l'ascite

    Tests d'ascite

    Échographie pour ascite

    IRM pour ascite

    Autres études instrumentales pour l'ascite

    Laparocentèse (ponction) pour ascite

    Stage d'ascite

    Traitement de l'ascite

    Diurétiques (diurétiques) pour l'ascite

    Le mécanisme de l'action thérapeutique

    Posologie et administration

    Favorise l'excrétion de sodium et de liquide par les reins.

    Par voie intraveineuse à 20 - 40 mg 2 fois par jour. En cas d’inefficacité, la dose peut être augmentée.

    Diurétique osmotique. Augmente la pression osmotique du plasma sanguin, facilitant le transfert de fluide de l'espace extracellulaire dans la circulation sanguine.

    Assigné à 200 mg par voie intraveineuse. Le médicament doit être utilisé simultanément avec le furosémide, car leur action est combinée - le mannitol élimine le liquide de l'espace extracellulaire dans le lit vasculaire et le furosémide du lit vasculaire par les reins.

    Diurétique, qui empêche l'excrétion excessive de potassium du corps (ce qui est observé lors de l'utilisation de furosémide).

    Prendre 100 à 400 mg par jour (en fonction du taux de potassium dans le sang).

    Autres médicaments utilisés pour l'ascite

    Régime ascite

    Qu'est-ce qui est recommandé d'utiliser?

    Qu'est-ce qui devrait être complètement exclu du régime?