Portail médical de Krasnoyarsk Krasgmu.net

De nombreuses maladies sont accompagnées de fièvre. Également envisager comment faire baisser la température à la maison, en utilisant des remèdes populaires.

En frappant la température, vous «permettez» à l’infection de se propager dans tout le corps, créez les conditions nécessaires au développement de complications et condamnez-vous à recevoir des antibiotiques.

La plupart des maladies surviennent avec de la fièvre. Souvent, les gens doivent fournir les premiers soins à haute température à leurs proches. Il arrive parfois que des décisions doivent être prises de manière indépendante et rapide. Regardons comment réduire la température de 38, 39 degrés de manière efficace en peu de temps.

Avant de répondre à la question de savoir comment faire baisser la température corporelle avec des remèdes traditionnels, voyons ce qu’est cette température et pourquoi elle se produit. L'augmentation de la température est un mécanisme de défense par lequel l'organisme combat l'infection. Chauffer le corps d’une personne à 38,5 degrés est généralement facilement toléré et ne pose pas de menace. Dans des conditions de température croissante, l'immunité produit des anticorps contre les microbes nuisibles plus rapidement, le flux de réactions biochimiques est accéléré et certains virus meurent. Cependant, si la température a atteint 39 degrés et plus, c'est déjà une fièvre, des mesures efficaces doivent être prises pour éviter des conséquences graves.

Attention! Ne baissez pas la température en dessous de 38 degrés sans nécessité. Lorsque la température atteint 39 degrés et plus, commencez à agir.

Un roulement urgent est requis dans les cas suivants:

  • dans les maladies du coeur, des poumons, des reins et dans les maladies neurologiques,
  • si le patient souffre de mal de tête sévère,
  • s'il y a des frissons et des douleurs dans les articulations,
  • si un petit bébé est malade

Comment réduire efficacement la chaleur

  • Observez le repos au lit - toute charge obligera les organes à travailler dans un mode amélioré, ce qui peut nuire à la santé.
  • Buvez plus de liquide, mais en petites portions. Privilégiez l’eau minérale sans gaz, les compotes, le jus de baies, le jus de canneberge. Une augmentation de la température accélère l'évaporation de l'humidité et peut provoquer une déshydratation. L'utilisation d'une quantité suffisante de liquide aide à éliminer les produits nocifs du corps.
  • Fournir au corps une chaleur supplémentaire. Ne vous envelopper pas de manière à provoquer un coup de chaleur. La température optimale dans la pièce devrait être d'environ 20-21 degrés. Vous pouvez utiliser un ventilateur ou la climatisation.
  • Les enveloppements humides aident à réduire la température en raison du transfert de chaleur important de la peau. Trempez une serviette en coton dans de l'eau froide et appliquez-la sur le corps. Lorsque le tissu est chaud, répétez la procédure. Wraps donnera le meilleur effet si vous ajoutez une infusion de millefeuille à l'eau.
  • Essuyer avec une solution de vinaigre peut être fait toutes les 2-3 heures. Prenez une cuillère de vinaigre (9%) et cinq cuillères à soupe d'eau, mélangez, essuyez l'abdomen, le dos, les jambes et les mains.
  • Préparez une décoction de menthe poivrée. Refroidissez-le, mouillez-le et attachez-le aux emplacements des grandes artères: temples, surfaces latérales du cou, aisselles, coudes, poignets, régions de l'aine, fosses poplitées. Mettre à jour les compresses toutes les 10 minutes.
  • Prenez le médicament antipyrétique. Les médicaments contre la température contiennent de l'acide acétylsalicylique, du paracétamol, de l'ibuprofène ou de l'analgine. Ces substances peuvent être sous forme posologique séparément ou en association. Par conséquent, avant d'acheter, lisez le contenu du médicament. La préférence est donnée aux comprimés et poudres instantanés.
  • Le paracétamol a un effet bénéfique sur le corps avec des effets secondaires minimes. Une dose unique de paracétamol est de 15 mg / kg. (1-2 comprimés de 500 mg pour un adulte). Il convient de faire preuve de prudence dans son application aux personnes atteintes d'une maladie du foie.

Il y a des cas où la température doit être abaissée sans utiliser de drogues, ce sont principalement des personnes contre-indiquées pour les fébrifuges.

Après avoir aidé le patient à le coucher, il a créé un environnement propice à un sommeil sain. Et n'oubliez pas de consulter un médecin, même si vous avez réussi à baisser le chauffage.

Que faire baisser la température chez un adulte à la maison avec des médicaments antipyrétiques traditionnels et médicaux

Une augmentation soudaine de la température indique que des processus inflammatoires se produisent dans le corps humain. Souvent, la chaleur reflète simplement le déroulement de certains processus ou résulte d'une surchauffe du corps. Bien que ce symptôme soit généralement associé au rhume. Si la colonne de mercure a augmenté pas très haut, alors vous pouvez réduire les indicateurs eux-mêmes, sans consulter un médecin.

Quelle est la température?

Haute température - indicateur complexe de l'état thermique du corps. Son augmentation (hyperthermie) ou sa diminution (hypothermie), même de plusieurs degrés, perturbe le processus de la vie humaine. Cette condition peut entraîner une surchauffe ou un refroidissement du corps. La grippe et le rhume sont des causes fréquentes d'élévation dans le thermomètre, en particulier en hiver. Savoir quoi faire baisser la température chez un adulte et quand le faire peut aider à éliminer un symptôme désagréable.

La température est la réponse défensive du corps aux bactéries ou aux virus. Il apparaît pour empêcher la reproduction de micro-organismes pathogènes et pour détruire avec succès les parasites par le système immunitaire. L'abaissement de la température n'est nécessaire que selon les indications. Si les chiffres sur le thermomètre ne dépassent pas 38,5 ° C, la personne se sent satisfaite et il n'y a pas de maladies chroniques graves, vous pouvez le faire avec des remèdes populaires et laisser le corps combattre l'infection elle-même.

Quand faut-il baratter la température d'un adulte

Le système immunitaire d'un adulte, à la différence d'un petit enfant, a déjà été formé, de sorte qu'une légère augmentation du thermomètre (37-37,8 ° C) ne peut pas être renversée. La température fébrile (38 degrés) au cours des trois premiers jours d'un rhume ne sert que dans l'intérêt du corps, vous ne devez donc pas la réduire immédiatement. Le corps en ce moment est aux prises avec la maladie. De plus, l'interféron, une protéine qui combat les infections, est en cours de production. Souvent, avec de tels indicateurs, les virus et les bactéries ne résistent pas à la chaleur et meurent.

Si les chiffres sur le thermomètre sont proches de 39 degrés, vous pouvez les ramener à la normale à la maison (forte consommation d'alcool, frottement, aération de la pièce). Si la température dépasse 39 ° C, le patient doit être immédiatement conduit chez un médecin. Appeler une ambulance devrait être seulement avec un thermomètre dans les 40-41 degrés. Il existe certains cas où il est nécessaire de réduire la chaleur:

  • si la température ne s'égare pas chez un adulte pendant plus de trois jours;
  • lorsqu'un médecin prescrivit des antipyrétiques pour éviter l'exacerbation de maladies chroniques;
  • lorsque la thermorégulation échoue (les signes de cette affection sont les suivants: sueurs froides, le corps ne transpire pas, il fait très froid, la peau devient pâle);
  • si la léthargie est accompagnée de délires et de confusion.

Comment faire tomber à la maison

Si l'augmentation de la température s'accompagne de douleurs dans les articulations, de maux de tête, d'une faiblesse générale, il est alors intéressant d'essayer de réduire les valeurs du thermomètre. Dans ce cas, il faut prendre des médicaments non prescrits par un médecin. Après tout, ils peuvent nuire au corps. Abaisser la température chez un adulte est possible sans l'utilisation de médicaments. Il est nécessaire d'utiliser tout ce qui est capable de refroidir et non de chauffer le corps. Voici les moyens les plus populaires:

  1. Compresses et enveloppements rafraîchissants. Il est nécessaire de prendre une bassine, d'y verser de l'eau fraîche ou une décoction de millefeuille. Ensuite, vous devez faire tremper une serviette en coton dans un liquide et l’attacher à vos poignets, vos plis, le front et les tempes. La compresse doit être changée fréquemment.
  2. Frotter le corps avec de l'alcool, de la vodka, du vinaigre. Le patient doit se déshabiller et essuyer le corps avec ces moyens. Si une personne a très froid - c'est une réaction normale, il vous suffit de souffrir.
  3. Buvez beaucoup d'eau. Il est nécessaire de boire du thé chaud, en ajoutant des framboises, des raisins de Corinthe, du miel - ces composants augmenteront la transpiration, ce qui laissera la chaleur. Ensuite, il vous suffit de boire beaucoup d'eau.
  4. Solution hypertonique. Vous pouvez préparer un agent thérapeutique comprenant 250 ml d’eau bouillie et 2 c. le sel La solution a un effet prophylactique sur l'absorption d'eau à travers la paroi intestinale et son excrétion avec les selles. Il faut boire des moyens à petites gorgées.
  5. Enema avec décoction de camomille. Il est nécessaire de préparer l’infusion de camomille à l’avance. Pour ce faire, versez 4 c. l sécher les fleurs avec un verre d'eau bouillante et chauffer la solution au bain-marie. Après refroidissement, le bouillon doit être filtré, dilué avec de l'eau pour obtenir un volume de 200 ml. Ensuite, vous devez le verser dans le lavement et effectuer la procédure.

Rubdowns et compresses

L'utilisation de compresses et de frottements alcooliques (vodka) acétiques est justifiée par le fait qu'ils font bon usage du transfert de chaleur et s'évaporent rapidement de la surface du corps. Par la suite, la température se stabilise et soulage. Il suffit de préparer correctement une solution d'alcool (rapport 1: 1) ou de vinaigre (1: 5) et de frotter le cou, les aisselles, les coudes, l'aine, les talons et les plis poplités. La compresse peut être appliquée sur le front. Ensuite, il vous suffit de vous allonger sans couverture pendant quelques minutes pour que le liquide s'évapore de la surface du corps et que la fièvre diminue.

Des médicaments

Lors du choix des antipyrétiques, il est nécessaire de ne pas regarder leur force, mais leur sécurité. Souvent, pour améliorer le bien-être du patient, il est nécessaire de baisser la lecture du thermomètre de seulement 1,5 ° C. Par conséquent, le patient ne doit pas boire comprimé par comprimé si la maladie n’est pas normalisée. Les anti-inflammatoires ne sont pas prescrits par le cours, il est nécessaire de lutter contre la fièvre lorsque la température a déjà augmenté. Sans consultation avec un médecin ne doit pas utiliser de comprimés antipyrétiques à la température d’un adulte pendant plus de 3 jours. Les moyens les plus courants sont:

Le groupe sur la substance active

Upsarin Ups (comprimés solubles)

Acide acétylsalicylique + caféine + paracétamol

Antipyrétiques à haute température chez l'adulte

L'hyperthermie est souvent accompagnée de fièvre, de troubles du métabolisme et de la circulation sanguine, d'une perte de liquide et de sel. Le patient souhaite donc se débarrasser rapidement de cette affection. Un état pathologique peut survenir chez une personne de n'importe quel groupe d'âge. En règle générale, lorsque la température augmente, le patient se sent submergé, des maux de tête et des douleurs articulaires apparaissent et la performance diminue. Pour améliorer la situation, les antipyrétiques suivants peuvent aider un adulte:

  1. Paracétamol. Le médicament antipyrétique le plus populaire. Disponible sous forme de comprimés, suppositoires, suspensions, sirop. Utilisez l'outil uniquement en l'absence de maladie du foie (hépatite, cirrhose) et d'insuffisance rénale. Une seule dose rectale ou interne ne doit pas dépasser 500 mg. Le paracétamol n'est pas compatible avec l'alcool et les agents contenant de l'éthanol, du phénobarbital. Effets secondaires: démangeaisons, éruption cutanée, urticaire.
  2. Calpol C'est un agent antipyrétique couramment utilisé. Le médicament est autorisé pendant la grossesse. Les adultes pesant plus de 60 kg doivent être pris par voie orale avec 500 mg du médicament. La fréquence d'administration doit être de 4 fois par jour. Contre-indications: rein, insuffisance hépatique, hépatite virale, alcoolisme. Effets secondaires: nausée, démangeaisons, vertiges.
  3. Efferalgan. Comprimés effervescents de couleur blanche. Ils ont antipyrétique, effet analgésique. L'outil doit être dissous dans un verre d'eau (200 ml). Prendre 2 à 3 fois par jour avec un intervalle de 4 heures. Le médicament n’affecte pas le métabolisme des sels d’eau. Efferalgan est contre-indiqué chez les enfants de moins de 15 ans. Effets indésirables: démangeaisons, œdème de Quincke, anémie (anémie).
  4. Acide acétylsalicylique. Il a un effet anti-inflammatoire, antipyrétique, analgésique. Vous ne pouvez pas utiliser de comprimés pour la gastrite, une maladie rénale grave, une tendance à saigner. Pour les adultes, une dose unique va de 40 mg à 1 g Effets indésirables: diarrhée, vomissements, nausées, acouphènes.
  5. Aspirine. Disponible sous forme de poudre, comprimés. Le médicament a une propriété antipyrétique efficace. Les adultes doivent prendre un comprimé 3 fois par jour après les repas. Contre-indications: diabète sucré, ulcère gastrique, asthme bronchique. Effets secondaires: faiblesse générale, anémie.
  6. Analgin. Il a une action antipyrétique, analgésique et anti-inflammatoire. Les adultes devraient prendre un comprimé 2 fois par jour. Contre-indications: asthme bronchique, dysfonctionnement hépatique grave. Les effets secondaires des médicaments se manifestent par des réactions allergiques: éruption cutanée, démangeaisons, œdème de Quincke.
  7. Askofen Médicament combiné. A l'effet antipyrétique. L'outil est contre-indiqué dans l'ulcère peptique, la gastrite, les maladies du foie. Schéma posologique - 2 comprimés 3 fois par jour, en buvant beaucoup d'eau. Effets secondaires: vomissements, nausées, douleurs à l'estomac.
  8. L'ibuprofène Un des analgésiques et des antipyrétiques les plus efficaces. 200 mg du médicament suffiront à un adulte, puis le médicament pourra être répété (pas plus de 4 comprimés par jour). L'ibuprofène à une température chez l'adulte est contre-indiqué aux personnes souffrant de pathologies du foie, d'intolérance individuelle ou d'ulcère gastrique. Effets secondaires: diarrhée, vertiges, tachycardie (battement de coeur rapide).
  9. Instant Anti-inflammatoire non stéroïdien. Il est utilisé pour réduire la température et traiter les douleurs d'intensité modérée à modérée. Une dose unique pour les adultes est 200 - 800 mg, la fréquence d'utilisation - 3 fois par jour. L'outil est contre-indiqué en cas de lactation, d'ulcère gastrique, de grossesse. Effets secondaires: nausée, flatulence, constipation, essoufflement.
  10. Nurofen. Les comprimés à enrobage blanc sont souvent utilisés pour les maux de tête. La posologie du médicament pour un adulte est de 200 mg (un comprimé) 3 fois par jour. L'outil est contre-indiqué en cas d'hypertension (pression artérielle élevée), d'hémopathie, d'altération de la fonction rénale. Effets secondaires: mal de tête, essoufflement.

Antibiotiques

Tous les médicaments antibactériens doivent être pris uniquement tels que prescrits par un médecin. Il faut comprendre que les antibiotiques ne réduisent pas la température, car ils luttent uniquement contre l'inflammation causée par les bactéries. Lors de la prise d'agents antibactériens, il n'est possible d'abaisser les chiffres sur un thermomètre qu'après quelques jours (souvent après trois jours). En règle générale, les antibiotiques sont prescrits après que l'étiologie de l'apparition de la maladie qui a provoqué une élévation de la température est établie. Les médicaments antibactériens les plus populaires sont:

  1. Amoxiclav Antibiotique efficace est un dérivé semi-synthétique de la pénicilline. L'outil est indiqué pour le traitement des maladies infectieuses: pneumonie (inflammation des poumons), pharyngite (inflammation du pharynx), amygdalite (inflammation des amygdales). Posologie - Un comprimé 500/125 mg 2 fois par jour. Effets secondaires: nausée, perte d'appétit, diarrhée.
  2. Ceftriaxone. Antibiotique du groupe des céphalosporines 3 générations. Il est prescrit pour le traitement des maladies infectieuses. Le médicament est disponible sous forme de poudre pour la préparation de la solution. Mettre le médicament doit être intramusculaire. L'outil est contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement. Posologie - 500-2000 mg 1 fois par jour. Effets secondaires: léthargie, somnolence, démangeaisons, nausées.
  3. Levomitsetin. Antibiotique à large spectre. Actif contre les bactéries à Gram positif. Utilisé pour traiter les maladies infectieuses et inflammatoires. Dose pour adultes - 500 mg 4 fois par jour. Contre-indications: enfants jusqu'à 4 semaines, grossesse, eczéma. Effets secondaires: flatulences, diarrhée, anémie.
  4. Azithromycine. Antibiotique semi-synthétique. Il est utilisé pour traiter les infections respiratoires. Posologie pour les adultes - 500 mg une fois par jour. Contre-indications: maladie rénale grave. Effets secondaires: nausée, vision trouble, vomissements.
  5. Clarithromycine. L'antibiotique semi-synthétique appartient au groupe des macrolides. Le médicament est actif contre la microflore à Gram positif: staphylocoque, streptocoque, listeria. Contre-indications: âge jusqu'à 12 ans, insuffisance hépatique. Le médicament doit être pris à raison de 250 mg par comprimé le matin et le soir. Effets secondaires: troubles du sommeil, anxiété, rougeur de la peau.

Comment se débarrasser de la température en 1 jour

Pour réduire rapidement les performances sur le thermomètre, il est nécessaire de boire du jus de framboise pendant la journée. Vous pouvez également prendre un bain de glace. Pour ce faire, plongez dans l'eau pendant 5 secondes. Après la procédure, vous devriez essuyer et aller au lit. De plus, vous pouvez tenir les pieds pendant 5 minutes dans de l'eau glacée. Ensuite, sans les essuyer, vous devriez porter des chaussettes tricotées en laine naturelle, y entrer continuellement pendant 20 minutes et aller au lit. Pour éliminer rapidement le symptôme désagréable, vous pouvez administrer une injection d’analgin et de diphenhydramine, mais il est préférable de faire appel à un spécialiste.

Remèdes populaires

Souvent, pour réduire la température, de nombreuses personnes utilisent les moyens de la médecine traditionnelle, éprouvés par le temps. Le plus populaire est une boisson chaude à la framboise, au citron et au miel. Pour sa préparation, il est nécessaire de préparer du thé noir ordinaire, ajoutez-en 2 c. À thé. confiture (vous pouvez simplement moudre des framboises congelées), une tranche de citron. Lorsque la boisson est refroidie, vous devez mettre une cuillère à café de miel. Tous se mélangent bien et boivent à petites gorgées. Autres remèdes populaires pour la température chez les adultes:

Comment faire baisser la température chez un adulte

Si la température corporelle augmente, le corps réagit à l'inflammation: c'est ainsi que le système immunitaire lutte contre l'infection. Savoir comment réduire la température chez un adulte et lorsque cela est nécessaire peut aider à éliminer ce symptôme. Les instructions ci-dessous vous aideront à déterminer dans quel cas traiter avec la chaleur et quoi appliquer pour cela.

Est-il nécessaire de baisser la température d'un adulte

Avant de prendre le médicament, vous devez déterminer quelle température vous devez abattre chez un adulte. Il y a quelques conseils à ce sujet:

  1. Si une température élevée sans symptômes et ne dépasse pas le niveau de 38-38,5 degrés, alors il n'est pas nécessaire de la réduire, ce n'est pas dangereux. Il s’agit du processus de lutte du corps contre les microbes. En l’abaissant, vous ne donnez pas à votre corps une chance de s’en sortir seul et les agents pathogènes sont de plus en plus pénétrants. Si vous avez très mal à la tête, utilisez une compresse froide.
  2. Si la température atteint 39 ° C et plus ou 38 ° C, elle s'accompagne de symptômes plus graves, tels que toux, nez qui coule, nausée, vomissements, maux de tête sévères, crampes - c'est la raison pour laquelle il faut prendre des mesures pour réduire la fièvre.
  3. La température de 38 degrés Celsius devrait être réduite à ceux qui ont une maladie de la thyroïde, une pathologie du sang, des problèmes cardiaques.
  4. Pour réduire la température, ceux qui ne la tolèrent pas en raison des caractéristiques individuelles de l’organisme.

Comment réduire la chaleur à la maison

Il est nécessaire d'utiliser tout ce qui est capable de refroidir et non de chauffer le corps. Pour ce faire, utilisez les méthodes suivantes pour réduire la chaleur chez un adulte:

  1. Buvez beaucoup d'eau. Buvez du thé chaud, en ajoutant des raisins de Corinthe, des framboises ou du miel - cela augmentera la transpiration et la chaleur disparaîtra. Ensuite, buvez beaucoup d'eau.
  2. Essuyer le corps avec de la vodka, du vinaigre ou de l'alcool. Débarrassez-vous des vêtements en excès, essuyez le corps avec ces moyens, en portant une attention particulière aux aisselles, aux pieds, aux coudes et aux genoux. Allongez-vous sans couverture pendant quelques minutes pour que le liquide s'évapore de la surface du corps et que la chaleur diminue. Si vous ressentez un fort rhume - c'est normal, soyez patient.
  3. Compresses de refroidissement. Prenez une bassine, remplissez-la d'eau, assurez-vous de la laisser refroidir ou utilisez une décoction de millefeuille. Trempez une serviette en coton dans le liquide, appliquez-la sur les poignets, le front, les plis de l’aine, les tempes. Compresse moi souvent.
  4. Solution hypertonique. Boire 700-800 ml de ce qui suit - 1 c. l'eau bouillante légèrement refroidie compte pour 2 c. le sel La solution ne permet pas d'être absorbée par l'eau, elle est donc excrétée par le corps.
  5. Enema à base de décoction de camomille. Préparer une infusion de camomille, réserver 4 c. l sécher les fleurs avec un verre d'eau bouillante et chauffer la solution au bain-marie. Après refroidissement, filtrer et diluer avec de l'eau pour obtenir un volume de 200 ml. Faites un lavement avec.

Médicaments

En l'absence de résultats positifs, il est nécessaire de prendre des antipyrétiques à haute température chez l'adulte dans la liste suivante:

  1. Aspirine. Disponible sous forme de comprimés, de poudre ou de blister. Les indications d'utilisation sont les syndromes douloureux, les états fébriles. Avant de prendre la pilule, vous devez prendre de la nourriture, vous ne pouvez pas le faire l'estomac vide. Il est recommandé d’écraser la pilule pour que la muqueuse gastrique soit moins irritée. Laver à grande eau. Le maximum par jour - 500 mg le premier jour de traitement et 300 mg le suivant. Prix ​​à partir de 2 p.
  2. "Paracétamol". Selon leur structure chimique, les comprimés appartiennent aux sulfonanilides à faible effet anti-inflammatoire. Souvent utilisé pour la réduction de température d'urgence avec le médicament "No-Shpa" et l'analgine comme moyen appelé triade. Formes posologiques - comprimés, suspension, suppositoires, sirop. La température doit être prise 3 à 4 fois par jour avec un intervalle de 4 heures sur une période de 5 jours. La dose unique interne ou rectale ne doit pas dépasser 500 mg. Prix ​​à partir de 3 p.
  3. "Analgin". Antipyrétique, anti-inflammatoire, effet analgésique. Autres formes de libération - solution pour piqûres ou bougies. Le médicament est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse à raison de 250 à 500 mg par jour jusqu'à 3 fois. Une dose unique est limitée à 1 g, tous les jours - 2 g. L'apport interne ou rectal doit être compris entre 250-500 mg et 2 à 3 fois par jour. Le prix des comprimés à partir de 24 p., Solution - à partir de 100 p.
  4. "Nurofen". Comprimés sur la température, recouverts d'une coquille blanche. Les indications d'utilisation sont les maux de tête ou les maux de dents, les maux de dos, les névralgies et la fièvre accompagnée de SRAS ou de grippe. 200 mg, c'est-à-dire un comprimé, jusqu'à 3-4 fois par jour après les repas. Laver avec une grande quantité de liquide. La dose quotidienne maximale à une température de 1,2 g, c.-à-d. 6 comprimés. Après 3 jours sans amélioration, il est recommandé de consulter un médecin. Prix ​​à partir de 80 r.

Remèdes populaires efficaces pour la température

La médecine traditionnelle aide à faire baisser la température sans médicaments sous forme de comprimés, d'injections ou de bougies. Utilisez l’une des recettes efficaces de réduction de la chaleur:

  1. Décoction de tilleul. Prendre 2 cuillères à soupe. l sécher les fleurs de citron vert et un verre d'eau bouillante, mélanger. Laissez le bouillon reposer pendant environ une demi-heure et égouttez-le. Si vous le souhaitez, ajoutez une cuillerée de miel à la solution. Buvez jusqu'à 4 fois par jour pour augmenter la transpiration et réduire la fièvre.
  2. Compresses à base de vinaigre de cidre de pomme et de pommes de terre. Moudre 2 pommes de terre crues, diluer la masse avec 20 ml de vinaigre. Mettre le mélange sur une étamine, appliquer sur le front pendant au moins 2 heures.
  3. Infusion de framboises. Prenez des pousses de framboises sèches avec les feuilles et les baies, hachez-les pour obtenir 2 c. l Bay 1 cuillère à soupe. Faire bouillir de l'eau, chauffer environ 15 minutes au bain-marie, filtrer et envoyer dans un thermos. Buvez toute la journée à petites gorgées.
  4. Oignons, miel et pomme. Cuire 0,5 c. miel et purée de pommes avec oignons. Remuer, manger deux fois par jour et 1 cuillère à soupe. l
  5. Recette d'oignon. Prenez un oignon, épluchez-le, donnez-lui un état pâteux, versez 2 c. eau bouillante. Enveloppez le produit avec un chiffon chaud, laissez une nuit, puis prenez 2 c. À l'heure par heure.

Ce qu'il ne faut pas faire à haute température

Une chaleur élevée nécessite le respect de plusieurs points décrivant quoi faire à des températures élevées; ne recommandez pas:

  1. Ne pas réduire la température, ne dépassant pas 38-38,5 degrés Celsius, comprimés et autres moyens. Laissez votre corps combattre l'infection elle-même.
  2. Ne commencez pas par utiliser des antibiotiques, car ils n’affectent pas la température. Seuls les médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques peuvent réduire la fièvre. En outre, un antibiotique ne peut être traité pour une infection qu'après consultation avec le médecin.
  3. Ne pas envelopper à une température de plusieurs couvertures, laisser la transpiration naturellement s'évaporer de la surface de la peau afin que la température baisse.
  4. Ne pas humidifier l’air de la pièce, vous risqueriez d’avoir des conséquences sous forme de pneumonie et de ralentir le processus d’évaporation de la sueur.
  5. N'utilisez pas de sparadraps à la moutarde, d'appareils de chauffage, de bains chauds - ils ne font qu'augmenter la température.

Vidéo: comment réduire rapidement la température de 39 pour la grippe et le froid

La gravité de la maladie, lorsque la température corporelle est élevée, a été ressentie par chaque personne. Ne sachant pas quel seuil de degrés est la cause d'inquiétude, les gens font souvent des erreurs, et le corps à cause de cela ne peut pas résoudre le problème par lui-même. Si vous ne comprenez pas très bien comment réduire la fièvre chez un adulte, regardez une vidéo utile décrivant des méthodes rapides pour réduire la chaleur.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Comment et quoi faire baisser la température chez un adulte

Processus physiologiques de la thermorégulation - une forme naturelle de maintien du transfert de chaleur dans le corps pendant la vie normale. Comme on le sait, le principal critère de thermorégulation, permettant de juger de l'état de santé, est l'indice de température. C'est sur la base des valeurs élevées que le thermomètre montre que l'on peut tirer la première conclusion qu'un certain dysfonctionnement est présent dans le corps, provoqué par une maladie infectieuse ou d'autres pathologies, par exemple de nature endocrine et cardiovasculaire.

De légers écarts par rapport aux valeurs généralement acceptées de la température corporelle, qui correspondent à la norme, sont également autorisés en l'absence de tout problème de santé. L'organisme de chaque personne est un système biologique unique et unique, fonctionnant sur son propre mode. Par conséquent, pour certaines personnes, la température corporelle se situe entre 37 et 37,2 degrés et l’état de santé associé à de tels indicateurs n’est absolument pas perturbé. Il est à noter que de tels phénomènes sont observés dans de rares cas.

Le plus souvent, la transition d'une colonne de mercure au-delà du chiffre rouge du thermomètre avec la valeur "37" indique l'initiation d'un centre de thermorégulation situé dans la partie hypothalamique du cerveau en réponse à une activité infectieuse dans le corps. L'élévation de la température peut également être déclenchée par une concentration élevée ou faible d'hormones dans le sang. La correction de la température corporelle avec des antipyrétiques est recommandée uniquement après un examen médical et une détermination précise du facteur pathogène.

Quand faut-il chauffer la température?

Si l'infection est devenue la cause de la température élevée, il convient de prendre des médicaments antipyrétiques dans les cas graves, lorsque l'indicateur a franchi la barre des 38,5 degrés et que l'état de santé ne permet pas à une personne de supporter des symptômes fébriles. Il est connu que lorsque la température corporelle augmente, la production d'interféron commence à être intense, ce qui entraîne la neutralisation de l'antigène dangereux. Par conséquent, l'état de chaleur, bien entendu, dans des limites raisonnables (jusqu'à 39 ° C), aidera à activer les fonctions du mécanisme de défense de manière naturelle et à entrer rapidement dans l'organisme dans la lutte contre un antigène étranger.

Si l'état du patient se détériore rapidement en raison de la progression de la fièvre due à la température, il est recommandé d'appeler le médecin à la maison. En cas d'urgence, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Dans des cas particuliers, lorsqu'il est urgent de prendre un antipyrétique sans recommandation médicale, vous pouvez avoir recours à l'un des médicaments à la composition à un composant. Dans de tels agents, un seul composant actif est présent, par exemple le paracétamol ou l'ibuprofène; ils sont inclus dans les médicaments suivants:

  • Le paracétamol;
  • Panadol;
  • L'ibuprofène;
  • Nurofen;
  • Efferalgan.

Il n’est pas souhaitable d’utiliser comme fébrifuge des médicaments de la série symptomatique, qui, en plus des composants principaux mentionnés ci-dessus, contiennent un certain nombre d’autres substances actives. Les médicaments populaires tels que Theraflu, Ferwex ou Coldrex ne peuvent qu'exacerber la pathogenèse inflammatoire, en particulier si elle est localisée dans les organes urinaires et le foie. Avec prudence, il est nécessaire d'appliquer aux comprimés courants de dipyrone et d'aspirine, ainsi que des médicaments à base de ceux-ci. À l’heure actuelle, les médicaments sont la preuve de l’insécurité de ces médicaments pour la santé humaine, raison pour laquelle la plupart des pays les ont déjà retirés de la circulation pharmaceutique.

Les thérapeutes modernes, qui prescrivent d’abord un médicament ayant des propriétés antipyrétiques au patient, commettent une grave erreur et préparent ensuite le patient avec un schéma de traitement immunomodulateur. Une telle approche illettrée est contraire à toutes les lois de la logique. Il s'avère que, dans un premier temps, une personne devrait inhiber la production naturelle d'interférons au moyen d'agents antipyrétiques, puis essayer de stimuler le système immunitaire de manière artificielle en utilisant des inducteurs d'interféron synthétiques. Ne faites pas d'expériences similaires avec votre propre corps! Si votre état de santé vous permet de résister à des températures élevées, ne le réduisez pas à 38,5 ° C et dans des conditions relativement satisfaisantes jusqu'à 39 degrés.

Le corps humain est capable, sans nuire à la santé, de supporter à la fois les degrés 38 et 38,5 degrés, bien sûr, si nous ne parlons pas de formes critiques du cours de la thermorégulation déformée avec des symptômes graves, compliquée par une pathogénie vraie ou la présence de pathologies concomitantes. Ainsi, une intervention médicale urgente, avec l'utilisation d'antipyrétiques, nécessite des cas d'intoxication graves, caractérisés par les symptômes suivants:

  • nausée grave;
  • vomissements répétés;
  • mal de tête débilitant;
  • syndrome convulsif.

Une aide immédiate, même avec un léger saut de température, est nécessaire pour les personnes souffrant de troubles endocriniens ou cardiovasculaires. Il est extrêmement important de contrôler la température en cas de pathologies du cœur, des vaisseaux sanguins et des organes endocriniens, car ses indicateurs élevés peuvent aggraver la pathogénie clinique de ces maladies et contribuer au développement de complications graves.

Si une personne malade ne s'inquiète pas des symptômes graves de son intoxication et qu'elle n'a pas les maladies associées nécessitant une correction immédiate de la température pour améliorer son bien-être, vous devez d'abord utiliser de simples méthodes non médicales de traitement de la chaleur:

  • appliquer des compresses froides sur certaines zones du corps - aine, veau, cou, front, poitrine;
  • en prenant des bains d'air, le corps doit être complètement exempt de vêtements;
  • procédures d'essuyage avec un gant de toilette humidifié avec de l'eau froide, de la vodka ou une solution d'alcool;
  • Appliquer un pansement acétique (compresse) sur le front ou utiliser la méthode consistant à envelopper le corps dans une feuille humide imbibée d'une solution eau-acétique;
  • buvez beaucoup de liquides sous forme de chaleur: eau plate, solution de miel, thé avec de la confiture de framboises, diverses infusions de plantes médicinales ayant des propriétés diaphorétiques (tilleul, origan, camomille, etc.).

Façons maison de réduire la chaleur

  1. En cas de chaleur, il est important de boire le plus de liquide possible. L'augmentation de la température entraîne la déshydratation ou la déshydratation. Buvez beaucoup de liquides pour aider à combler la pénurie de liquides perdus. Consommer en quantités suffisantes d'eau tiède ordinaire (vous pouvez y ajouter du miel), ainsi que des infusions aux herbes, en plus de rétablir l'équilibre d'hydrolyse, contribuera à l'élimination naturelle des toxines infectieuses et à la réduction de la température.
  2. L'utilisation de compresses, de rubdowns et de wraps. Ces méthodes aident à réduire la température corporelle d'environ 1 degré. Les procédures utilisant une décoction d'herbe de millefeuille ou de menthe poivrée sont très efficaces. Dans la solution antipyrétique finie, refroidie à 15-20 degrés, il est nécessaire de faire tremper le tissu de coton, plié en plusieurs couches. Pour une compresse, il est bon d'utiliser une petite serviette éponge. Légèrement essoré, il peut envelopper ou essuyer le corps, mais aussi pour appliquer des compresses sur l’aine, le front et les tempes, ainsi que sur le poignet. Toutes les 7 à 10 minutes, vous devez réhumidifier le tissu dans une solution fraîche. Bien aider les frottements d'alcool de l'abdomen, du cou, de l'aine, du front, des mollets des jambes.
  3. Solution saline à usage rectal. Ce médicament sans danger qui se prépare très simplement est un remède très efficace contre la chaleur. Il peut être utilisé chez l'enfant et à l'âge adulte. Le mécanisme d'action d'un lavement avec une solution de chlorure de sodium consiste à absorber l'infection et à l'éliminer du corps par la défécation. En raison de cette absorption active, l’intensité du processus inflammatoire diminue et, avec elle, les indices de température corporelle élevés. Préparation: dans 200 ml d’eau bouillie tiède, diluez 1 cuillère à soupe de sel de cuisine ordinaire. Normes pour les enfants et les adultes: les enfants âgés de six mois et moins et âgés de moins de 1,5 ans reçoivent un lavement d'un volume de 0,5 tasse et pas plus; de 1,5 à 3 ans - 200 ml; à partir de 3 ans et jusqu'à 14 ans - 1,5 tasse; plus de 14 ans et catégorie adulte - de 700 ml à 1 l.
  4. Nettoyage intestinal avec une solution d'huile de camomille. Les médecins conseillent une infusion de camomille dans le traitement de l'infection et afin de réduire la température non seulement à l'intérieur, mais également par son introduction dans le rectum. En particulier, une telle procédure conviendrait aux températures élevées provoquées par une pathogenèse bactérienne dans l'intestin. Dans ce cas, l’infusion de camomille contribuera à restaurer la thermorégulation et aura un effet antibactérien. Préparation de la solution pour le lavement: versez dans le petit récipient émaillé 20 g de couleur camomille; verser 0,2 litre d'eau bouillante sur l'herbe; placer le récipient dans un bain-marie, puis le produit 15 minutes; quand le bouillon est froid, vous devez décanter le liquide en pressant le tourteau d'herbe; diluer la perfusion avec de l'eau bouillie jusqu'à ce que le volume total de la solution soit de 250 ml; combinez la solution avec 150 grammes d'huile végétale, ajoutez 30 ml d'huile pour les petits enfants.

Médicaments contre la chaleur

Préparations de la chaleur pour usage interne

Il est préférable de ne pas utiliser de médicaments ayant des propriétés antipyrétiques, afin de ne pas supprimer les processus naturels de la synthèse des interférons, indispensables à la lutte active contre les micro-organismes nuisibles ou les virus. Néanmoins, s’il est nécessaire de baisser la température, il est préférable d’utiliser des produits contenant une mono-composition douce pour la santé, représentée par un seul principe actif - le paracétamol ou l’ibuprofène. Produits de pharmacie modernes dans leur gamme d'environ 50 noms de ces médicaments, il est:

  • Ibufen;
  • Panadol;
  • Calpol,
  • Pyranol,
  • Efferalgan et autres

Des médicaments sous différentes formes (suspensions, comprimés, sirops, poudres, etc.) ont également démontré une efficacité élevée et une innocuité minimale. Le nimésulide est son principe actif basique:

  • La nimésulide;
  • Aulin;
  • Mésulide;
  • Novolid;
  • Nise et autres

Les femmes au moment de la grossesse, mais seulement dans les cas extrêmes, il est recommandé de limiter l'utilisation de paracétamol, car il est considéré comme un moyen plus sûr, qui convient même aux jeunes enfants. Le paracétamol réduit efficacement la température corporelle et soulage en outre les sensations douloureuses à la tête, les muscles, les os, etc. Le soulagement se produit relativement rapidement et l'effet thérapeutique est maintenu pendant une période relativement longue. L'intervalle minimal entre la prise de comprimés de paracétamol et d'ibuprofène est de 6 heures.

Comment faire baisser la température, si une personne est malade et vomit?

Il arrive que la personne développe des nausées sur fond de température élevée, souvent accompagnée de vomissements. Que faire dans une telle situation, car l'estomac prend le médicament immédiatement rejeté, ce qui empêche son absorption dans le sang et ne permet pas de dissiper la chaleur? Il existe une technique rapide et sans problème - l’utilisation rectale d’un suppositoire avec le même paracétamol ou le même ibuprofène. En passant, l’introduction du médicament par voie rectale est beaucoup plus efficace que l’ingestion de comprimés.

Bien sûr, tous les participants à la trousse de premiers secours n'avaient pas stocké les bougies antipyrétiques avant le «saut» de température. Dans ce cas, vous devez préparer indépendamment un microclyster à partir de tout médicament pour la température disponible:

  • prendre le médicament à la dose thérapeutique maximale autorisée (pour le paracétamol, 1 dose - 500 mg de substance active);
  • écraser la pilule dans un mortier en une poudre;
  • verser la composition médicinale dans de l'eau tiède (0,5 tasse);
  • bien casser la solution jusqu'à ce que les grains de poudre soient complètement dissous;
  • appliquer cet outil doit être rectale à l'aide d'une seringue en caoutchouc, au maximum en tenant la solution dans le côlon.

L'effet thérapeutique après l'application du suppositoire ou du microclyster se produit en quelques minutes. Mais prendre des pilules, des suspensions, des gélules de la manière habituelle, par ingestion, implique l'absorption et l'absorption progressive du principe actif dans l'estomac, ce qui peut prendre plus d'une demi-heure. En outre, les préparations rectales sont sans danger en ce qui concerne les effets agressifs sur l’estomac, car elles ne tombent pas telles quelles dans leur cavité. Les médicaments à haute vitesse sous forme de suppositoires rectaux qui peuvent être utilisés en toute sécurité pour un adulte et un enfant comprennent les médicaments suivants, d'efficacité prouvée cliniquement:

  • Paracétamol, l / f - suppositoires rekt.;
  • Panadol, l / f - suppositoires rekt.;
  • Tsefekon, l / f - bougies rekt.;
  • Ibuprofène, l / f - bougies rekt.;
  • Efferalgan, l / f - suppositories rekt.;
  • Viburcol, l / f - les bougies homéopathiques rek.

Assistance d'urgence à des températures critiques

Il existe des situations où aucune des méthodes ne donne le résultat souhaité et où la température augmente avec chaque minute pour atteindre une valeur dangereuse pour la vie humaine. La question se pose alors de l'utilisation de composés puissants - injection d'un mélange lytique à trois composants consistant en une solution ampoule à 50% d'analgine (2 ml) et à 1% de dimédrol (2 ampoules de 1 ml) sous forme liquide. S'il n'y a pas de tels médicaments à la maison, appelez d'urgence la brigade des ambulances!

Vous pouvez également faire appel à la méthode "choc" de traitement antipyrétique, si une personne ne vomit pas: boire 1 comprimé d'analgin, d'acide acétylsalicylique et de paracétamol en une dose. Naturellement, ces médicaments dans une telle combinaison sont nocifs pour le corps, mais leur utilisation unique à des températures critiques est autorisée.

Auteur: thérapeute de la plus haute catégorie Malikova Anastasia Evgenievna

Comment et quoi faire baisser la température de 38 chez un adulte - des moyens efficaces

Une augmentation de la température chez un adulte est généralement immédiatement alarmante. Bien que toutes les personnes supportent ses sauts de différentes manières et que tout le monde ne remarque même pas un changement de son état de santé.

En principe, il peut augmenter pour diverses raisons. Le plus souvent, cela se produit lorsque le corps entre en collision avec une infection, le développement d'une inflammation, une défaillance hormonale. Souvent, la chaleur reflète simplement le déroulement de certains processus ou est une conséquence d'une surchauffe élémentaire du corps.

La plupart des adultes, à la vue de plus en plus nombreux sur un thermomètre, se demandent d’abord: comment faire baisser la température de 38 ° C ou plus? Mais avant de répondre, voyons quand cela en vaut la peine.

Est-il nécessaire de baisser la température de 38 à 38,5 adulte

Une légère hyperthermie (38-38,2) n’est pas rare. Habituellement, les gens ne cherchent pas à appeler immédiatement un médecin, d’autant plus que cela est souvent associé à un rhume ou à une hypothermie. Chez une personne adulte en bonne santé, cette affection disparaît rapidement et ne nécessite pas de traitement long et soigneux.

Par conséquent, vous ne devez pas essayer immédiatement de réduire les chiffres sur le thermomètre.

Il convient de garder à l’esprit que lorsque la température augmente, les protéines coagulent, c’est-à-dire coagulent, qui sont à la base de la structure de nombreux micro-organismes pathogènes et, surtout, de virus.

De cette façon, le corps se débarrasse de l'agent infectieux envahissant. Le système immunitaire, ou plutôt les leucocytes et les lymphocytes, est responsable du développement de cette réaction.

Parfois, un saut de température aide à vaincre l’infection par la grippe, qui, s’il existe des mesures préventives supplémentaires, n’a tout simplement pas l’opportunité de capturer complètement le corps.

Dans ce cas, le désir d'abaisser les chiffres sur le thermomètre se retournera contre le patient lui-même.

Lorsque la question se pose de savoir si un adulte devrait être battu à une température de 38 à 38,4 degrés, réfléchissez bien. Le fait est que lorsqu'une infection pénètre dans le corps, il réagit par l'hyperthermie. Simultanément, la production et la libération dans le sang d'interféron, ce qui aide à faire face à la maladie.

Une augmentation significative de la température provoque la dilatation des vaisseaux sanguins et le flux sanguin actif, saturé de cellules immunitaires. Tout cela ne permet pas aux agents pathogènes de se multiplier et de les détruire au tout début de la maladie.

De plus, avec l'activité active des lymphocytes, les défenses humaines sont renforcées. Tout cela aide à vaincre rapidement l’infection.

Par conséquent, certaines personnes semblent avoir une maladie bénigne. Et en effet, à la suite d'une augmentation de la température, le corps a pu y faire face avec succès.

Recommandations de spécialistes

Les médecins modernes recommandent de ne pas essayer d'abaisser les lectures du thermomètre à tout prix. Il est nécessaire de donner l’occasion à la défense immunitaire de produire ses effets.

Par conséquent, si le patient est assez dur pour supporter la chaleur, vous pouvez alors avoir recours à des remèdes à la maison.

Il est très important de ne pas se précipiter pour prendre des médicaments qui abaissent la température corporelle.

Il est préférable de boire plus d'eau, ce qui éliminera rapidement les toxines et aidera à stimuler la circulation sanguine. Cela devient nécessaire car, dans les cas d'hyperthermie, le sang s'épaissit. Par conséquent, sa circulation active nécessite beaucoup de liquide supplémentaire.

Progressivement, les chiffres sur le thermomètre retrouveront des marques normales et la menace de la maladie sera laissée.

Il est nécessaire de définir clairement quoi boire à une température de 38-38,5 chez un adulte.

Il est préférable de donner la préférence:

  • maman;
  • décoction d'églantier;
  • cueillette d'herbe;
  • eau minérale sans gaz;
  • compotes;
  • thé vert

De telles boissons sont de préférence consommées toutes les heures. Ils normalisent activement le métabolisme, éliminent rapidement les toxines et améliorent considérablement les défenses de l'organisme.

En outre, les personnes atteintes de maladies chroniques doivent prêter une attention particulière au fait que la fièvre ne provoque pas leur exacerbation.

Par conséquent, ces patients doivent prendre des antihypertenseurs, des diurétiques ou des cardiotoniques.

Vous pouvez également boire des substances antivirales préventives qui favorisent le fonctionnement des organes et des systèmes.

Comment faire baisser la température de 38 à la maison

Si vous pouvez rester à la maison pendant quelques jours, vous pouvez essayer de réduire vous-même les chiffres sur le thermomètre. Mais cela ne signifie pas que vous devez vous soigner vous-même.

Si l'augmentation de la température est limitée à une affection mineure, il vaut la peine d'essayer de la gérer seule.

En aucun cas, ne peut prendre aucun médicament non prescrit par un spécialiste. Cela peut nuire considérablement à votre corps. De plus, chaque médicament a de nombreux effets secondaires et de nombreuses contre-indications.

Nous devons d’abord bien réfléchir à la possibilité d’abaisser la température de 38 à 38,3 ° C chez un adulte. De plus, ce n'est pas encore un indicateur dangereux et vous ne devez pas vous presser avec l'ingestion de substances antipyrétiques.

Si le patient se sent très mal, s'il a mal à la tête, des articulations douloureuses et une faiblesse générale, vous pouvez alors essayer de réduire un peu les chiffres sur le thermomètre. Comment faire baisser la température de 38?

Des moyens efficaces pour cela peuvent être:

  • Aérer la pièce;
  • boire beaucoup d'eau;
  • laver le corps avec de l'eau à température ambiante;
  • compresse humide sur le front;
  • une douche;
  • thé avec de la confiture de framboises;
  • lait au miel;
  • phytothérapie;
  • enveloppement acétique;
  • apport salin.

Lorsque vous devez décider quoi faire baisser la température de 38 chez un adulte, vous pouvez agir dans plusieurs directions à la fois. Ces remèdes populaires éprouvés aideront à éliminer efficacement la chaleur, à intensifier considérablement le métabolisme des sels d'eau, à améliorer l'état du patient et à soulager les maux de tête.

Ils permettront de compenser la perte de fluide pendant la transpiration et déclencheront les processus de thermorégulation du corps. Bien sûr, tout a besoin d'une mesure. L'eau ne doit pas être trop froide, le thé est trop chaud et la pièce doit être maintenue dans une atmosphère confortable.

Le médecin doit être appelé en urgence si la température continue d’augmenter rapidement et s’approche déjà de la barre des 39 degrés et que l’état du patient se détériore de manière notable.

Devrait être encore plus alarmant si de nouveaux symptômes désagréables apparaissent. Dans de tels cas, un besoin urgent d'abaisser la température corporelle.

Il n’est plus possible de s’attendre, car à la marque des quarante degrés, les propres protéines de l’organisme commencent à mourir et des dommages organiques au cerveau peuvent survenir, et parfois même la mort.

Ces indicateurs nécessitent un appel d'urgence immédiat.

Que boire à une température de 38 chez un adulte

Vous devez connaître la raison qui a provoqué l'augmentation de la température. Il peut s'agir d'hypothermie grave, de tensions nerveuses, de syndrome prémenstruel, de gueule de bois, d'intoxication, etc.

Dans ces cas, la chaleur doit être réduite si le patient se sent très mal.

De telles mesures sont nécessaires si elle dure plus de trois jours et dépasse la marque des trente-huit degrés.

Si le patient a des maladies chroniques, l'hyperthermie devrait être éliminée.

Il y a des situations où il est juste nécessaire de baisser la température. Cela devrait être fait lorsqu'une personne souffre de maladies cardiovasculaires ou présente une pathologie pulmonaire.

Cela peut être dangereux en cas d'insuffisance rénale. La chaleur est gravement transférée en présence de la pathologie du système musculo-squelettique, des migraines sévères et de la fièvre.

S'il est certain que le patient n'a pas contracté une maladie dangereuse et que son état de santé n'est pas menacé, vous pouvez alors essayer de traiter vous-même de l'hyperthermie. S'il s'agit d'un vieil homme, d'un patient au lit ou d'une personne handicapée, il faut alors l'éliminer.

Il existe un arsenal assez riche en outils permettant de réduire les indicateurs de température.

Les recettes les plus courantes comprennent:

  • Infusion de feuilles de framboise avec ajout de miel;
  • Décoction de framboises séchées;
  • Décoction de fleurs de tilleul, d'origan et de calendula;
  • Infusion d'églantier au miel;
  • Canneberges ou canneberges, moulues avec du sucre;
  • Décoction de feuilles de lilas avec du sucre;
  • Infusion d’aiguilles de pin.

Ces recettes maison aident à provoquer une transpiration excessive, renforcent l'immunité, ont un effet bactéricide. Buvez autant que possible et souvent. Si la température ne baisse pas, vous pouvez combiner la consommation de liquide avec d'autres moyens de vous en débarrasser.

Il est préférable de rincer la sueur sous la douche ou de la laver avec une éponge humide. Il contient les produits de décomposition des cellules et des toxines sécrétées par des microorganismes pathogènes. Par conséquent, il est si important qu'ils soient complètement excrétés du corps.

Lorsque le patient décide lui-même de baisser la température de 38 à la maison, il doit utiliser des méthodes éprouvées pour ne pas se blesser.

Comprimés à partir d'une température de 38-39 adultes

Si l'état d'une personne s'aggrave, vous devez appeler un médecin. Il prescrira un traitement symptomatique et rédigera des antipyrétiques.

Il est souvent conseillé aux adultes de prendre des mesures pour réduire la chaleur:

  • Le paracétamol;
  • L'aspirine;
  • Indométacine;
  • Phénylbutazone;
  • Coxib;
  • L'ibuprofène;
  • Citramon;
  • Nurofen;
  • Le méloxicam;
  • Analgin;
  • Voltaren;
  • Diclofenac.

Ils ont un effet complexe sur le corps. Ces médicaments soulagent le processus inflammatoire actif, éliminent les articulations douloureuses, abaissent la température.

En outre, ils éliminent bien les maux de tête, augmentent la résistance du corps, éliminent les poches.

Il est nécessaire d'établir la cause de la chaleur. Si elle est causée par une maladie, des médicaments sont prescrits pour aider à l’éliminer.

Il est souvent nécessaire de prendre des agents antibactériens et antiviraux pour la restauration complète du corps. Si cela n'est pas fait, l'hyperthermie se manifestera de nouveau après un certain temps, car le processus infectieux dans l'organisme se poursuivra.

Paracétamol

Pour réduire efficacement la température, le paracétamol peut être administré à un adulte à une température comprise entre 38 et 38,5. Il a un effet anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique prononcé.

Cet outil a très vite un effet curatif et un minimum d’effets secondaires.

Cependant, il ne doit pas être pris lorsque:

  • Insuffisance hépatique;
  • réactions allergiques;
  • colite ulcéreuse;
  • maladie rénale;
  • la grossesse
  • l'alimentation

Pour les autres personnes, ce médicament sera d'abord prescrit par le médecin traitant. Il a une formule chimique simple et est donc rapidement absorbé par le corps.

N'essayez pas d'acheter des médicaments importés coûteux, ils incluront tout de même le paracétamol.

Aspirine et Analgin

L'aspirine et l'Analgin sont également des agents éprouvés, mais ils ont un grand nombre d'effets secondaires et ne sont pas bien tolérés par tout le monde.

Par conséquent, lorsque la température augmente, vous devez d’abord analyser les causes de ce processus, puis essayer de le réduire.

Il convient de rappeler que pour un adulte, de tels indicateurs ne sont pas menaçants. Cependant, ces chiffres ne doivent pas non plus être ignorés.

Il est nécessaire d'examiner de près l'état général du patient. Devrait garder la présence de:

  • les saisies;
  • frissons sévères;
  • vomissements;
  • mal de tête;
  • changements de couleur de la peau;
  • forte toux;
  • la diarrhée;
  • douleur dans l'abdomen ou sur le côté;
  • saignements, etc.

Il est impossible de vous prescrire des médicaments. Même si le médecin vous a prescrit du Paracétamol la dernière fois, cela ne signifie pas qu'il doit être pris à nouveau. La raison de l'augmentation de la température peut maintenant être complètement différente. Par conséquent, en utilisant ce médicament, vous pouvez ignorer le processus inflammatoire ou allergique, ce qui nécessitera un traitement long et compliqué.

Il existe une longue liste de maladies infectieuses et non infectieuses assez dangereuses, accompagnées d'une légère hausse de température et seul un médecin peut prescrire des médicaments dans chaque cas particulier.