Traitement des plaies ouvertes

Avec une plaie ouverte, un traitement et l’utilisation de médicaments antibactériens sont nécessaires, car lorsqu’une infection est introduite, elle peut commencer à pourrir. Par conséquent, la première étape consiste à désinfecter la plaie et à demander l’aide d’un établissement médical.

Les symptômes

Sous la plaie ouverte, comprendre la destruction de la peau entière et des tissus internes. Si vous ne commencez pas à traiter une plaie ouverte à temps, les complications suivantes peuvent survenir:

  1. Perte de sang grave et anémie;
  2. Les muscles et organes importants affectés peuvent entraîner des complications lors de traitements ultérieurs;
  3. Choc;
  4. Infection sanguine

Symptômes d'une plaie ouverte:

  • la douleur
  • saignements
  • défauts des tissus mous
  • mauvais fonctionnement des jambes, des bras.

Le choc et l’infection du patient peuvent également se produire. Quand une plaie ouverte guérit, cela dépend de la gravité de la maladie et du traitement opportun.

Avec un traitement opportun et approprié, la cicatrisation se produit rapidement et ne cause aucune complication. En cas d'hémorragie grave, l'aide d'un médecin et le traitement rapide d'une plaie avec des préparations médicales sont nécessaires.

Les plaies ouvertes sont divisées en plusieurs types:

  1. Une plaie coupée est une coupure avec un objet pointu.
  2. Blessure par coup de couteau, il y a des dommages mineurs ici, mais très profonds et peuvent blesser les organes internes importants. Par exemple, utilisation inappropriée de poinçons.
  3. Une blessure déchirée, ce type de dommage est formé à la suite de déchirures des tissus mous. Il se caractérise par des saignements et des douleurs intenses.
  4. La suture chirurgicale survient à la suite d’une intervention chirurgicale.

Diagnostics

Afin de prescrire correctement le traitement, le médecin doit examiner le patient lors de l'examen initial, l'historique de la maladie et la cause du dommage. Après cela, ne procède qu'au traitement du patient.

La gravité de la maladie est évaluée en fonction du bien-être du patient, de ses douleurs et de ses saignements. Il est également établi en examinant et en interrogeant la victime quels types de blessures lui ont été infligées.

Traitement

Pour une blessure peu profonde, si le tendon ou le muscle est légèrement endommagé, il est nécessaire de la traiter avec des agents antimicrobiens et de la lier avec une gaze stérile. Si la coupe est petite, vous pouvez coller le plâtre.

Une plaie avec un coup de couteau nécessite des soins médicaux et une assistance, car dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Le traitement est le suivant: arrêtez le sang et traitez avec des antiseptiques. Si le sang ne s'arrête pas, appliquez un pansement stérile avant la fin du saignement. Le patient reçoit une injection de sérum du tétanos. Dans les cas graves, donnez de l'oxygène à la respiration, et si vous voulez amener le patient à la sensation - l'ammoniac.

En cas de blessure déchirée, il est nécessaire de traiter au peroxyde d'hydrogène et d'appliquer un pansement stérile. Afin de collecter la peau endommagée, vous pouvez consulter un médecin afin qu’il puisse le faire correctement et fournir un traitement rapide. Avant de commencer le traitement d'une plaie ouverte, il est nécessaire de connaître les raisons de son apparition, quelle est la gravité des dommages et la présence d'une infection.

Comment traiter une blessure à la jambe ouverte, ils ne connaissent que les chirurgiens. Avant de commencer le traitement d’une plaie ouverte sur la jambe, qui provient d’un objet pointu, il est nécessaire d’établir correctement pourquoi le dommage et la gravité de la coupure sont apparus.

Le traitement sera efficace si plusieurs activités sont réalisées:

  1. Fournir les premiers secours
  2. Gérer correctement les dommages
  3. Prenez un traitement et des soins en temps opportun.

Premiers secours appropriés

Tout d'abord, vous devez arrêter le saignement, alors mettez un garrot. Les bords de la plaie doivent être traités avec un antiseptique et mis sur un pansement stérile. Les corps étrangers doivent être enlevés avec une pince à épiler, il peut être préalablement traité avec de l'alcool. Si la blessure et la présence de dommages profonds, retirez l'objet lui-même n'en vaut pas la peine, il est préférable que l'assistance fournisse un médecin et vous prescrive le traitement approprié. Afin de prévenir l’infection des dommages, il est nécessaire de traiter avec des agents antibactériens. Après avoir effectué toutes les procédures requises, appliquez un pansement stérile.

Quels antiseptiques sont utilisés pour traiter les plaies ouvertes: furatsilina ou une solution de chlorhexidine. La poudre de streptocide a également une propriété désinfectante. Appliquer une solution à 3% de permanganate de potassium, de peroxyde d’hydrogène et une solution à 2% de chloramine. L'iode n'est pas recommandé, il peut causer des brûlures à la peau. Comme antiseptique peut être utilisé Zelenka.

Onguents de guérison peuvent également être utilisés pour traiter les plaies ouvertes. Même une petite plaie, s'il y a infection, peut provoquer le danger de la maladie. Après le traitement correct d'une plaie ouverte, il est laissé seul pendant deux jours, puis on peut utiliser des onguents cicatrisants. La pommade rétablit rapidement les tissus endommagés, a des effets anti-inflammatoires et antimicrobiens. Il est conseillé de traiter les plaies avec une pommade, après avoir rendu les soins primaires. Avec l'utilisation opportune de pommade, non seulement guérit rapidement la plaie, mais les cicatrices disparaîtront.

Liste des onguents de guérison:

  1. Baneocin, recommandé pour les brûlures et les plaies profondes.
  2. Levomekol, une pommade très efficace, a un effet antibactérien.
  3. Solcoseryl a non seulement un effet cicatrisant, mais réduit également la sensation de douleur.
  4. Eplan, un outil efficace pour tous les types de plaies.

Pour appliquer correctement la pommade cicatrisante sur une plaie ouverte, il est préférable d’étaler une fine couche afin que l’oxygène pénètre. Ensuite, la cicatrisation de la plaie sera accélérée, sinon, avec une épaisse couche de pommade - la pourriture peut commencer.

En conséquence, vous pouvez traiter les plaies et les remèdes populaires, il vous suffit de consulter d'abord votre médecin, afin de ne pas provoquer l'effet opposé. Les herbes et les ingrédients suivants ont une propriété curative:

  • la propolis,
  • écorce de saule
  • feuilles d'Hypericum et de plantain.

Si la plaie se fendille, vous pouvez utiliser la méthode populaire: mettez une feuille d’aloès fraîchement coupée pour extraire le pus de la plaie. Lorsque le pus disparaît, la plaie peut être lubrifiée avec de l'huile d'argousier. Assurez-vous de montrer la plaie purulente au médecin et consultez votre médecin au sujet de l'utilisation de ces fonds. Dans certains cas, seul un traitement médical sera requis. Pour les complications, seul un médecin peut vous aider.

La clé de la guérison rapide d’une plaie ouverte est la désinfection opportune de la coupe avec des antiseptiques et la restauration du tissu musculaire. Il vaut mieux ne pas se soigner soi-même, mais soigner une petite plaie ouverte et demander l’aide d’un médecin. En cas de blessure grave, il est nécessaire d'appeler une ambulance ou de vous rendre dans un centre médical où le traitement sera efficace dès les premiers jours.

Traitement des plaies

Toute blessure, même la plus petite, nécessite un traitement obligatoire, qui commence par le traitement initial des lésions par des solutions antiseptiques qui empêchent l'infection par une blessure. Il est important que le traitement soit constamment ajusté, non seulement en fonction de la localisation de la plaie et de son étiologie, mais également en fonction du déroulement des processus de récupération des tissus blessés et des caractéristiques de cicatrisation.

Dans cette section, vous apprendrez à traiter correctement une plaie ouverte et à frotter la zone endommagée. Vous trouverez également des réponses à des questions telles que la désinfection des éraflures et des égratignures à la maison et le traitement approprié des plaies profondes et postopératoires.

Règles de traitement des plaies

Lors du traitement d'une blessure, quels que soient son emplacement et son origine, il est important de respecter un certain nombre de règles spécifiques.

Le traitement des plaies ouvertes se produit lorsque les recommandations suivantes sont suivies:

  • Avant de commencer à fournir les premiers secours, il est nécessaire de placer la victime ou de la placer de manière à pouvoir accéder librement au lieu de la blessure, tout en veillant à ce que la blessure soit aussi silencieuse que possible.
  • Ne touchez pas la plaie, ainsi que la peau qui l’entoure, à mains nues, même si elles ont été traitées avec une solution antiseptique. Toutes les manipulations doivent être effectuées avec des gants et des pincettes. Les seules exceptions sont les situations d'urgence.
  • Toute plaie doit être nettoyée de la contamination et traitée avec des solutions antiseptiques.
  • La blessure traitée doit être recouverte d'un tissu de gaze ou de bandage stérile. Si de tels pansements ne sont pas à portée de main, vous pouvez utiliser tout chiffon propre que vous devez d'abord repasser au fer chaud.
  • Il est important d'arrêter rapidement le saignement s'il est présent. En cas d’urgence, par exemple, lorsqu’on reçoit des blessures graves avec des saignements abondants, l’arrêter est une priorité car c’est bien plus important que de désinfecter.
  • Les médicaments sous forme de gels, de pommades ou de poudres ne doivent pas être appliqués automatiquement sur la plaie, car cela pourrait compliquer le traitement médical de la blessure et l'évaluation des dommages subis, ainsi que conduire à une contamination supplémentaire de la cavité de la blessure.
  • Il est impossible d’enlever des corps étrangers ou des instruments de tramage de la cavité de la plaie. Pour effectuer une telle procédure devrait seulement un médecin.
  • Il est très important que la victime soit tombée entre les mains des médecins pendant les cinq à six premières heures suivant la blessure.

Comment traiter une plaie ouverte

Lors du traitement initial des plaies, comme pour toutes les plaies subséquentes lors du changement de pansement, les antibiotiques ne sont pas utilisés, même ceux ayant une gamme d'effets assez large.

Dans la plupart des cas, les antibiotiques éliminent divers types de bactéries, mais la zone lésée, à part eux, pourrait pénétrer dans les champignons, ainsi que dans les virus et autres microorganismes pathogènes, contre lesquels les antibiotiques seraient impuissants.

Bien entendu, les antiseptiques n'accélèrent pas le processus de guérison, ne stimulent pas la régénération des tissus, mais ont pour objectif de détruire les microbes que tous ces processus ralentissent et compliquent, en prenant les tissus des éléments et l'oxygène pour leur propre développement.

Mais il est important de se rappeler que si vous utilisez les antiseptiques de manière incorrecte, vous pouvez considérablement ralentir le processus de guérison. À chaque étape de la régénération des tissus endommagés, il est recommandé d'utiliser des produits appropriés.

Comment enduire une plaie ouverte pour qu'elle guérisse plus vite? Vous apprendrez en détail dans un article séparé sur la guérison, les onguents et les crèmes. De plus, une colle médicale spéciale, notamment BF-6, est utilisée pour soigner la peau profondément endommagée.

Le plus souvent dans le traitement des plaies sont utilisés:

  • Le peroxyde d'hydrogène à une concentration de 3%, que vous pouvez acheter dans n'importe quelle pharmacie. Si la concentration du médicament est supérieure à celle-ci, une telle composition peut provoquer des brûlures de la peau assez graves. Un médicament de concentration supérieure (6%) est généralement utilisé uniquement pour manipuler et stocker des instruments stériles. L'outil est souvent utilisé lors du traitement primaire, car il vous permet de détruire rapidement et efficacement tous les micro-organismes, tout en éliminant les contaminants à la surface. Afin de traiter une coupure profonde avec du peroxyde, la plaie ne doit en aucun cas être arrosée avec un liquide provenant d'une bouteille. L'effet du peroxyde est que lorsqu'il entre en contact avec les tissus vivants du corps, il s'effondre rapidement pour former une mousse active qui élimine la microflore pathogène. Mais des bulles d’air en présence de blessures suffisamment grandes peuvent pénétrer dans le sang et causer une embolie. Par conséquent, le traitement avec cette solution est autorisé uniquement avec une toile de gaze. Pour ce faire, elle doit être humidifiée avec du peroxyde et la surface de la plaie doit être traitée avec de légers mouvements de buvard. Le médicament est utilisé uniquement pour le traitement des plaies fraîches. Si le dommage a déjà commencé à se resserrer, le peroxyde ne peut pas être utilisé, car il peut causer une brûlure des tissus jeunes.
  • Solution de Furatsilina. Il peut être préparé en diluant un comprimé dans 100 ml d’eau bouillie et refroidie. Vous pouvez dissoudre le comprimé dans de l'eau chaude, mais la solution ne peut être utilisée qu'une fois refroidie. Pour 1 litre d'eau aura besoin de 10 comprimés de la drogue. Traiter cette solution peut non seulement des plaies à la surface de la peau, mais aussi celles qui sont localisées sur les muqueuses, alors que vous pouvez simplement verser le médicament sur les dommages existants en un mince filet. Il est nécessaire d’appliquer Furatsilin au traitement primaire des plaies afin de prévenir le développement de microflore pathogène. Vous pouvez également humidifier les pansements avec une solution s'ils ont séché sur le site de la blessure et ne peuvent pas être enlevés sans causer de dommages supplémentaires aux dommages existants. Vous pouvez les laver et les plaies purulentes lorsque vous changez de pansement.
  • Alcool L'alcool a des propriétés désinfectantes dans des concentrations allant de 40 à 70%. Si la concentration d'une substance est supérieure à 70%, ses propriétés deviennent tanniques. Il est impossible de traiter la surface des plaies avec de telles préparations, car l’alcool, en tombant sur les tissus blessés, provoque leur nécrose, ce qui complique considérablement la poursuite du traitement et augmente le temps de récupération. Il est permis de traiter avec de l'alcool uniquement la peau autour de la plaie, tout en empêchant sa pénétration dans la cavité de la plaie.
  • Chlorhexidine. Ce médicament est un antiseptique très connu, doté d'un très large spectre d'action, qui détruit de nombreux types de microorganismes pathogènes, y compris les champignons, ainsi que les protozoaires. Appliquer le médicament pour le traitement des plaies et de la peau autour d'eux, ainsi que des plaies avec des formations purulentes. Pour le traitement, la solution est aspirée dans une seringue et la zone endommagée en est versée. Vous pouvez verser le médicament sur les dommages et directement dans leur flacon.
  • Miramistin. Une solution de ce médicament est utilisée pour laver divers types de plaies et la pommade est appliquée en cas de suppuration.
  • Permanganate de potassium Souvent utilisé pour laver les plaies, aussi bien fraîches que celles qui provoquent une inflammation et une suppuration. La substance en poudre en petite quantité est diluée dans une solution saline afin que sa couleur devienne rose pâle. Pour chaque traitement nécessite la préparation d'une nouvelle partie des fonds.

Traitement des abrasions et des rayures

De telles lésions se forment sur la peau dans les cas où un coup porté sur une surface dure ou un objet contondant se produit.

Souvent, des écorchures et des égratignures se produisent lors de la chute. En conséquence, la couche supérieure de l'épiderme est généralement retirée et les plus petits vaisseaux sont endommagés, ce qui provoque l'apparition d'un saignement précis. Ces lésions nécessitent également un traitement obligatoire pour prévenir l’infection et le développement du processus inflammatoire.

Après le lavage, l'abrasion doit être traitée avec une solution antiseptique. Pour ce faire, humidifiez un tampon de gaze dans du peroxyde d'hydrogène et imbibez doucement la surface des dommages. Après cela, vous pouvez prendre un coton, le faire tremper dans une solution de chlorhexidine et l’attacher à l’abrasion, en le fixant avec des morceaux de plâtre. Ce pansement devrait être laissé pendant environ une heure.

En outre, la surface des dommages doit être légèrement séchée à l'air, après quoi vous pouvez poudrer la blessure avec une poudre spéciale, par exemple, Boneacin, ou tout autre moyen de séchage, et appliquer un pansement stérile sec. Lorsqu'une croûte (croûte) se forme à la surface de l'abrasion, le bandage est retiré et laissé en l'air.

Traitement des plaies profondes

Lorsque vous recevez une blessure profonde, telle qu'une coupure, il n'est pas recommandé d'essayer immédiatement d'arrêter le saignement. Le sang qui sort de la plaie élimine les contaminants qui y sont entrés, ce qui aide à nettoyer la cavité de la plaie.

Il est important de traiter la plaie avec des antiseptiques, en se rappelant que l’usage d’alcool n’est pas recommandé, car il provoque une nécrose des tissus endommagés. Il est strictement interdit de verser du peroxyde d'hydrogène sur de telles blessures, car cela pourrait provoquer une embolie.

Pour un traitement approprié des blessures, humidifiez un tampon de coton ou de gaze dans le peroxyde et imbibez doucement la plaie et la peau qui l’entoure.

Après cela, un pansement stérile doit être appliqué avec un chiffon en gaze stérile, fixé avec un bandage ou un pansement. Changer le pansement est nécessaire le lendemain ou il sera imbibé de sang.

Appliquer la pommade immédiatement après avoir reçu la plaie est déconseillé. Il est recommandé d'utiliser la plupart de ces médicaments uniquement lorsque les processus de granulation ont déjà commencé sur le site de la lésion ou que la suppuration est apparue avec une inflammation active. Vishnevsky pommade est populaire dans le traitement des plaies purulentes.

Si, immédiatement après avoir reçu une plaie, il existe un risque sérieux d'infection des tissus endommagés, par exemple dans les cas où la plaie est due à un clou rouillé, à un morceau de fer rouillé, à du verre dans le sol, et dans d'autres situations similaires, éviter les complications après traitement antiseptique de la plaie La pommade antibactérienne doit être appliquée immédiatement. Il est préférable d'utiliser la pommade au Levomekol dans de tels cas, qui a une base d'eau et qui, lorsqu'elle se réchauffe à la surface du corps, pénètre facilement dans les profondeurs de la plaie, tuant ainsi la microflore pathogène.

Si la plaie est profonde et étroite (à partir d'un clou), il est permis d'introduire la pommade d'une seringue chauffée à la température du corps directement dans la cavité de la plaie.

Peut-être trouverez-vous des informations utiles telles qu'un algorithme de traitement de plaie propre ou un traitement de chirurgie primaire (PEC) d'une plaie - vous y trouverez également des informations détaillées dans des articles pertinents.

Quand vous devez aller chez le médecin

Il est important d'évaluer correctement l'étendue de la blessure. Bien entendu, les éraflures, éraflures et coupures mineures peuvent être traitées seules à la maison, en utilisant les outils appropriés et en effectuant les traitements nécessaires dans les meilleurs délais.

Les coupes devraient faire l'objet d'une attention particulière. Il est important de se rappeler que seules les coupes superficielles, dont la longueur ne dépasse pas 2 cm, peuvent être traitées indépendamment sans consulter un médecin.

Après avoir reçu une taille de coupe plus grande après le traitement initial, vous devriez immédiatement consulter un médecin, car des points de suture peuvent être nécessaires.

En cas de blessure grave et importante, consultez immédiatement un médecin. Il est important que la victime reçoive les premiers soins appropriés avant l'arrivée de l'ambulance.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

Comment traiter correctement une plaie ouverte d'une coupure à la maison

1 Quels dommages non traités peuvent causer

Très souvent, les adultes, ayant subi une coupure ou une blessure, négligent les mesures de précaution et ne se précipitent pas pour travailler sur la zone endommagée. Mais une telle attitude irresponsable peut entraîner de graves complications et même entraîner la mort. Si vous ne traitez pas une plaie ouverte à temps, de telles complications sont possibles:

  • perte de sang importante;
  • empoisonnement du sang;
  • inflammation et suppuration;
  • infection par le tétanos.

Si vous coupez accidentellement un doigt avec un couteau et négligez le fait qu'il y a du sang sur la plaie, les conséquences peuvent être très graves. Avec une coupure superficielle, le sang suinte lentement et une perte importante n'est possible que si la personne a une coagulation sanguine médiocre. Avec une blessure profonde, le flux sanguin est rapide, vous pouvez en perdre une grande quantité en peu de temps.

À la suite d'une importante perte de sang, le cœur est perturbé, des nausées et des vomissements, des vertiges et des évanouissements commencent. Si, en outre, la coagulation du sang est réduite, une détérioration supplémentaire est possible.

Si de la saleté pénètre dans la plaie non traitée, une infection sanguine ou une septicémie est possible. Au cours de la journée, l'état de santé se dégrade fortement: des frissons, des faiblesses musculaires, des os douloureux, des éruptions cutanées apparaissent sur la peau. À l'avenir, l'état se détériore de plus en plus: les températures élevées augmentent, la conscience devient confuse. L'infection du sang est difficile à guérir, sa transfusion est nécessaire.

La saleté dans la plaie peut être la cause d'un autre malheur - le tétanos. Les lésions cutanées commencent à faire mal, puis à faire mal. Les manifestations de la maladie se poursuivent même après la guérison de la plaie. Une personne ne peut pas associer un malaise à des lésions de l'épiderme.

Avec la reproduction des bâtons du tétanos, des toxines nocives pénètrent dans le cerveau et la moelle épinière. En conséquence, le spasme musculaire commence, les crampes. Cet état ne passe pas même dans un rêve. En raison de la tension constante, le travail des systèmes cardiovasculaire et respiratoire se détériore progressivement.

Dans d'autres cas, la plaie peut devenir enflammée. Sa surface devient rouge, film purulent progressivement resserré. Si la plaie n'est pas traitée, vous pouvez tomber gravement malade. La température corporelle monte à 39 ° C, bat les frissons, une perte de conscience temporaire est possible.

2 La bonne approche de la procédure

Vous devez savoir comment traiter correctement la plaie. Le traitement de la plaie à la maison commence par les étapes suivantes. De sa surface il faut éliminer la mote. Pour le faire correctement, vous devez prendre des pincettes propres, les pince-les avec un morceau de bandage et les tremper dans de l'alcool ou de la vodka, puis essuyez la plaie avec elles.

Après cela, enduisez les dommages avec un antiseptique, ce qui élimine les germes. Vous pouvez manipuler de l'iode, de la peinture verte, une solution de permanganate de potassium, du peroxyde d'hydrogène. Par ailleurs, le peroxyde d'hydrogène est bon pour traiter les plaies saignantes. Le sang s'arrête rapidement. S'il n'y a pas d'antiseptique sous la main, une solution aqueuse épaisse de soda, une teinture à l'alcool de calendula ou de camomille conviendront. Les plaies peuvent être abondamment saupoudrées de sel ou humidifiées avec de l'eau de cologne. Si l'enfant a une blessure, il est préférable de recourir à des méthodes de désinfection plus douces. Le traitement à domicile consiste à laver la zone touchée avec une faible solution rose de permanganate de potassium. Vous pouvez également utiliser du savon. Ensuite, la plaie est enduite de peroxyde d'hydrogène.

Il est permis d'utiliser également des moyens de chimiste, par exemple sulfargin. Il contient des particules d'argent et on sait que ce métal possède des propriétés antimicrobiennes et antibactériennes. Lors du traitement de la plaie, la douleur est absente. Après avoir manipulé la plaie, vous devez coller un pansement pour pharmacie ou le nouer avec un pansement. Porter un pansement ou un pansement devrait être pour compléter la guérison.

Si la plaie est déchirée ou en cas de coupure profonde, vous devez contacter la salle d'urgence. Il est possible que l'agent de santé ne soit pas limité à son traitement simple. Dans certains cas, des points de suture sont appliqués à la plaie.

Les médecins savent toujours quoi traiter avec des dommages graves. Habituellement, ils appliquent d'abord un bandage humide, trempé dans un antiseptique; le site de la lésion cutanée est bandé.

Le lendemain, vous devez vous rendre à nouveau au centre médical. Là, la gaze avec un antiseptique sera remplacée par un pansement, trempée dans une pommade cicatrisante et resserrée. La procédure est répétée quotidiennement jusqu'à ce que le site des dommages soit guéri.

En cas de traitement inapproprié ou d'utilisation de pansements non stériles, la plaie peut s'infecter pendant la procédure avec les mains sales. Il doit être traité à nouveau avec de l'alcool. Appliquez un pansement avec antiseptique. Dans certains cas, lorsqu’il sollicite l’aide d’un établissement médical, le médecin prescrit un traitement antibiotique.

Après cicatrisation, une cicatrice se forme sur le site de la blessure.

3 traitements faits maison

Si la plaie est petite, un simple traitement antiseptique suffit.

Dans peu de temps, il traîne et guérit sans laisser de trace. Mais des dommages graves à l'épiderme nécessitent souvent un traitement ultérieur.

Les remèdes maison aident à guérir la plaie:

  1. Lubrification des dommages causés à l'huile de sapin. Non seulement il désinfecte, mais il possède également de puissantes propriétés cicatrisantes.
  2. Mettre le gruau des feuilles bien écrasées du plantain, du lilas ou de la betterave à l'endroit endommagé. Outre le fait qu'ils contribuent au resserrement de la plaie, ils empêchent également sa suppuration.
  3. Appliquer des compresses à partir de l'infusion de calendula. Pour cela, 1 cuillère à soupe. l plantes à fleurs fraîches ou séchées cuites à la vapeur dans un verre d’eau bouillante. Insister environ 20 minutes. Utilisé après avoir refroidi le bouillon.
  4. Le miel d'Acacia frais a un effet cicatrisant. En outre, c'est un antiseptique efficace. Après le lavage, la plaie doit être enduite d’une couche épaisse de miel. Répétez la procédure plusieurs fois par jour. Après un tel traitement, il ne reste aucune cicatrice. Le miel soigne même les blessures.

4 Bilan des médicaments

Dans le traitement des plaies difficiles à cicatriser, divers onguents ont fait leurs preuves. Les médicaments et leurs analogues fabriqués à la fois par le pharmacien résistent facilement aux blessures anciennes, même douloureuses.

L'utilisation d'Eplan permet une régénération rapide des tissus endommagés, rétablissant ainsi l'intégrité de l'épiderme. Mais il n'est pas recommandé de traiter les plaies saignantes avec une pommade. Il contient un composant qui réduit les propriétés de coagulation du sang.

Grâce à Levomekol, les lésions cutanées à surface enflammée guérissent: les plaies difficiles à guérir guérissent rapidement, la douleur disparaît. La pommade est appliquée sur la gaze, appliquée sur la plaie, puis elle est bandée. La durée du traitement est de 10 jours. À la même heure chaque jour, vous devez imposer une nouvelle gaze, du Levomekol imbibé.

La baneocine contient des antibiotiques. L'onguent résiste aux blessures les plus complexes et les plus anciennes. Il est appliqué sur la zone endommagée avec une fine couche et est bandé. Il est appliqué quotidiennement pendant 10 jours.

Les plaies à cicatrisation longue avec le syndrome de la douleur guérissent une pommade maison spéciale. Pour elle, prendre 1 cuillère à soupe. l avec des racines de bardane écrasées et 1 c. l racines de chélidoine hachées Ils versent le tout dans un bol émaillé, y versent 1/4 de tasse d’huile végétale. Faites bouillir le mélange à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Refroidi avec le médicament doit être traité la zone touchée 2 fois par jour. Le traitement est effectué jusqu'à la guérison de la plaie.

La pommade à la propolis faite maison guérit les vieilles blessures qui font mal et ne guérissent pas. Cellules de saindoux coupées en morceaux, ajoutez de la propolis. Faites fondre les ingrédients dans un bain-marie. Vient mélange liquide homogène. Il est refroidi et lubrifié sur la surface endommagée.

Comment gérer une plaie ouverte

Il est impossible de vivre sa vie sans avoir reçu la moindre blessure. Coupez-vous en cuisinant, faites une entorse au doigt au coin de la porte, attrapez un coup de soleil ou une égratignure - un lieu commun pour tous les hommes de la rue. Les jambes et les bras le plus souvent blessés, par exemple, lors d’une chute, une personne place toujours ses mains devant elle, se gratte et s’écorche. Les petits enfants constituent pratiquement l'encyclopédie de marche de toutes sortes de blessures mineures. Il est très important de savoir comment traiter la plaie, car même la plus petite ponction de la peau peut se transformer en grave problème.

Dois-je traiter?

Ce type de dommage est varié - abrasions, égratignures, coupures, brûlures, morsures, ecchymoses et contusions. Tous appartiennent au type mécanique de la blessure et nécessitent nécessairement un traitement approprié et rapide. Sinon, une infection peut pénétrer dans le corps par une peau ouverte, le traitement des plaies sera retardé pendant longtemps. Le traitement doit être effectué dans les deux premières heures, puis la guérison aura lieu un ordre de grandeur plus rapidement.

Un traitement urgent est nécessaire si la pollution a touché le site d’une blessure ouverte - sol, morsures d’animaux, poussière, etc. Souvent, l'infection se produit directement pendant le nettoyage du site de la plaie: bandage ou instruments non stériles, mains sales. L'infection pénètre dans le corps par n'importe quelle entrée formée par un traumatisme cutané - il peut s'agir d'une fracture ouverte, d'un frottement, d'une éclatement et bien plus encore.

Conséquences probables

Les dommages dus à la contamination sont dangereux en raison de la pénétration de microbes anaérobies. Ils n'ont pas besoin d'air, mais ils se multiplient très rapidement, entraînant des complications dangereuses. Le danger n’est pas exagéré - la gangrène peut devenir une conséquence de la suppuration même de la plaie la plus simple.

Dr Bubnovsky: «Le produit numéro 1 de Kopechny vise à rétablir un apport sanguin normal dans les articulations. Aide au traitement des ecchymoses et des blessures. Le dos et les articulations ressemblent à l'âge de 18 ans, il suffit de les enduire une fois par jour. "

Les complications de la plaie peuvent survenir au moment de la blessure et se développer beaucoup plus tard:

  • Le choc traumatique (hémorragique) est un état pathologique grave qui met la vie en danger. Il se développe au moment de la blessure, sans une assistance appropriée entraînera une perte de conscience et même la mort de la victime.
  • Sérome - accumulation de liquide purulent due à une inflammation. L'exsudat s'accumule immédiatement, provoquant la suppuration. Il est nécessaire de pomper à l'aide d'une ponction ou d'une incision supplémentaire.
  • Hématome - accumulation de caillots sanguins sous la peau. Apparaît si le sang n'a pas été arrêté immédiatement. Un environnement confortable pour l'accumulation de microbes exerce en outre une pression sur les tissus, les empiétant. Le sang doit être retiré des tissus, une incision supplémentaire est faite à cet effet ou le sang est pompé à l'aide d'une ponction.
  • Nécrose - se produit en raison de dommages au travail des vaisseaux sanguins. Formé sur des tissus autour de la coupe. Il est divisé en deux types: humide et sec. La nécrose humide est immédiatement éliminée en raison de l'accumulation de pus dans les tissus profonds et secs. Inutile de toucher, elle protège la peau des infections.
  • Infection de la plaie - la contamination pénètre rapidement dans une plaie ouverte, tous les effets ci-dessus deviendront d'autres aides au développement - ils affectent le développement de l'infection. Les infections de plaies aident à développer une perte de sang importante, un choc traumatique, une carence en vitamines, le surmenage, certaines maladies chroniques.
  • Infection pyrogène - causée par une bactérie (staphylocoque, pseudomonas et bâtonnets intestinaux, etc.), des microbes (Clostridia), une inflammation (streptocoques). Il se caractérise par une septicémie de tissus. Le délai d'apparition - 3 jours après la blessure, dans de rares cas - 13 jours.
  • Infection anaérobie - apparaît à la vitesse de l'éclair, vous pouvez diagnostiquer en quelques heures immédiatement après une blessure.
  • Virus - tétanos, virus de la rage. La contamination entraîne le développement de virus, l'absence de traitement spécialisé ou un traitement inapproprié entraîne de telles conséquences dangereuses.
  • La divergence des bords - rend la guérison difficile, élargit "l'entrée" de l'infection. La laparotomie est particulièrement difficile - à travers les cicatrices ou même les organes internes tombent. Forme légère - divergence incomplète, la peau reste. Il ne peut être enlevé que chirurgicalement.
  • Cicatrices compliquées. Il en existe deux types: l'hypertrophie et les chéloïdes. Le premier se développe en raison de la formation multiple de tissus cicatrisés. La seconde - s'étend au-delà de la plaie. Il y a un défaut esthétique, parfois accompagné d'une fonctionnalité - la marche est perturbée, le mouvement est limité. Les hypertrophiés sont traités chirurgicalement, mais les chéloïdes se caractérisent par une détérioration.
  • L'existence chronique d'une plaie est la malignité. Il est possible de guérir uniquement par excision complète des tissus affectés.

Il faut savoir traiter les plaies pour éviter toutes sortes de conséquences.

Premiers secours

Le traitement de la plaie doit avoir lieu immédiatement après la blessure.

  • Nettoyage Veillez à éliminer toute la saleté visible. Cela peut être fait avec un instrument stérile ou un bandage tordu. Avant la procédure, les pincettes doivent être trempées dans de l’alcool pour se protéger des infections éventuelles.

C'est important! En aucun cas, vous n'avez pas besoin d'arroser une plaie ouverte avec de l'iode, de l'alcool ou tout autre moyen. De cette façon, vous pouvez brûler des tissus et causer des dommages supplémentaires.

  • Traiter avec un antiseptique. Le traitement avec une solution antiseptique doit être aussi précis que possible pour éviter les complications. À la maison, utilisé antiseptique populaire et simple - 3% de peroxyde d'hydrogène, une solution d'iode et similaires.

Le peroxyde d'hydrogène agit à la fois chimiquement et mécaniquement - détruisant les microbes, il les soulève par la formation de bulles. En d'autres termes, pendant que l'agent bouillonne, il y a contamination.

En l’absence d’antiseptiques médicaux, le traitement primaire peut être effectué selon les méthodes suivantes: dégâts avec 2% de soude ou de solution saline, teinture de camomille ou même de vodka.

  • Le dressing. Toute blessure - domestique ou opérationnelle - peut s'infecter. Il est nécessaire de panser la zone lésée de la peau pour la protéger de la réinfection.

Pour les bandages utilisant un bandage stérile ou aussi propre que possible. Il est nécessaire de fixer le patch ou même de panser tout le site de la blessure pour obtenir une protection maximale.

Bon soin

Quel que soit le type de blessure ou le mode d’application, une assistance médicale est nécessaire.

Dégâts profonds

Dans le cas où la surface de la blessure est suffisamment grande en profondeur et en longueur, il est nécessaire d'aller à l'hôpital. Même une simple coupe de 1 cm sera dangereuse car la guérison sera considérablement retardée. Le malaise et les complications purulentes possibles - certainement, la raison pour laquelle le médecin inspecte.

Lors d'une blessure, les nerfs risquent d'être endommagés, ce qui provoquera des douleurs pendant une longue période. En plus des nerfs, il est possible de toucher les vaisseaux sanguins ou même les artères et il ne sera pas possible d'arrêter le saignement vous-même.

Les coupures profondes nécessitent un traitement chirurgical: les bords sont traités, le sang est arrêté et les bords de la plaie sont cousus ensemble. Cela entraîne une accélération de la guérison. Pour les coupes longues, des points spéciaux sont utilisés, qui doivent ensuite se dissoudre.

C'est important! Des points de suture sont souvent appliqués plus tard pour prévenir le processus inflammatoire. Ce n'est pas la négligence des médecins, mais une mesure de précaution.

Les pansements serrés pour arrêter le saignement et refermer la plaie dans les 7 premiers jours sont imbibés de solutions antiseptiques, après une semaine - appliquez une pommade.

Comme il n’est pas facile d’accélérer la cicatrisation des plaies, des antibiotiques sont utilisés. Ils visent à combattre toutes sortes d'agents pathogènes bactériens et microbiens dans le corps. Les antibiotiques réduisent efficacement l'inflammation.

Lésions cutanées

La peau est la couche protectrice principale du corps humain et est donc la première à être blessée. Abrasion, brûlures légères, frottements - tout cela ne concerne que la couche supérieure de la peau. Le traitement des plaies d'un tel plan consiste en des soins attentifs et l'utilisation de moyens spéciaux.

Une telle blessure ne nécessite pas toujours la fermeture du pansement, une inflammation peut se développer en dessous. Et laissez-les ouverts - ne faites qu'exacerber la blessure. Par conséquent, l’utilisation d’outils appliqués en plus de ces dommages, simultanément au traitement, sert de capot de protection.

La poudre d’accélération de guérison recouvre généralement toute la zone lésée. En outre, diverses mousses et sprays sont utilisés, qui sont pulvérisés sur la surface de la plaie et la ferment de manière sûre pendant une période de temps déterminée. Film protecteur formé.

Période de guérison

Il existe deux types de réparation cutanée: tension primaire et tension secondaire.

  • La tension primaire est que les bords de la plaie propre doivent être attachés les uns aux autres, et la coupure dans ce cas sera rapidement fermée par les cellules de la peau.
  • La tension secondaire est caractéristique des plaies infectées. En d’autres termes, l’inflammation commence d’abord et c’est alors seulement que se forment de nouvelles cellules qui guérissent ensuite le site de la blessure.

Le processus inflammatoire est l'un des dangereux pour tout type de dommage. Les symptômes de l'inflammation sont évidents: les tissus autour de vous gonflent, la température augmente et la douleur se développe. Avec des blessures mineures, le corps est capable de se débrouiller tout seul. Il est donc fortement déconseillé de déchirer la croûte formée, même si elle contient une accumulation de pus. La croûte forme un dôme protecteur et isolé, sous lequel la cicatrisation est efficace, et une couche de granulation de la peau apparaît. La guérison des plaies purulentes prendra deux semaines.

Dans le cas où même un léger dommage guérit trop longtemps - plus d'un mois calendaire, une opération est nécessaire. La plaie est nettoyée, après quoi un traitement antibactérien est prescrit. C'est à la suite de telles blessures que la nécrose des tissus ou la gangrène peuvent commencer.

Les plus petites blessures doivent être traitées. Cela permettra de prévenir les conséquences et donnera la certitude que la plaie guérira sans défauts cosmétiques ou sera minime. Voir un médecin est nécessaire.

Médicaments de traitement

Le traitement primaire des plaies est effectué avec des solutions antiseptiques. Cependant, même avec l'utilisation d'un moyen aussi utile et apparemment inoffensif que l'iode, il est nécessaire de respecter les règles d'utilisation. Les antiseptiques pour soigner les plaies peuvent être dangereux.

Il est recommandé que beaucoup négligent, en s'appuyant sur les propriétés magiques d'un antiseptique. Rincer la plaie à l'eau courante avant d'utiliser le médicament. Ensuite, vous pouvez commencer le traitement, mais vous n'avez pas besoin de verser littéralement un antiseptique sur les dommages. Dans le cas de l'iode, par exemple, cela entraînera des brûlures cutanées supplémentaires.

En outre, si vous versez une blessure profonde avec un antiseptique, vous risquez une nécrose des tissus. En frottant la blessure, l'outil agit de manière agressive, causant ainsi des dommages supplémentaires. C'est pourquoi il est important de ne traiter que le bord de la plaie et il est très facile de la laver à l'eau.

C'est important! Vous ne pouvez pas utiliser d'antiseptique dans la zone des muqueuses ouvertes - yeux, bouche, nez. L'eau simple suffit pour se laver dans ces zones.

Kit de maison

Les dommages à l'intégrité de la peau sont une voie directe vers l'infection, et un traitement inapproprié et inopportun ne peut qu'aggraver la blessure. Parfois, il n'est pas possible de consulter immédiatement un médecin, ou la plaie semble trop triviale. Par conséquent, il est toujours recommandé de disposer d’un stock «d’or» d’outils spécialisés.

Actuellement, il existe de nombreux onguents, crèmes, sprays pour la guérison de toute blessure. Beaucoup connaissent le talc qui traite efficacement les érythèmes fessiers. Poudre pour le traitement des plaies - un outil très efficace si l'enfant s'est blessé ou s'est frotté la peau.

Les bandages avec des onguents au Levomekol et au Solcoseryl sont idéaux pour traiter les plaies épouvantables. Les moyens de cicatrisation des plaies ont un effet apaisant, en plus de retirer efficacement le pus d'une plaie et de la nettoyer. Souvent utilisé pour traiter l'ébullition.

Dans le traitement des brûlures thermiques, la préférence a été fermement donnée depuis longtemps au remède Panthenol. Il est produit sous diverses formes: pommade, crème, spray. Les composants inclus dans la composition refroidissent la peau, anesthésient le site de la blessure et accélèrent la régénération des tissus. Il existe également une poudre pour guérir les plaies.

Ces dernières années, les gels de silicone ont été utilisés pour le traitement des cicatrices, visant à la résorption rapide de la peau rugueuse. Remède efficace pour l'élimination des défauts cosmétiques - "Dermatiks". En conséquence, efficacité élevée - coût élevé. Ne peut être utilisé que sur des plaies fraîches.

Conclusion

Il est important de se rappeler que la plaie ne guérit pas d'elle-même, car le corps active toutes sortes de ressources, y compris tous les systèmes. Par conséquent, il convient de se demander comment accélérer la cicatrisation des plaies. Dans ce cas, il est recommandé de prendre des vitamines destinées à maintenir le système immunitaire.

Le principe de traitement et de cicatrisation de différentes plaies étant différent, vous ne pouvez pas choisir le traitement vous-même. Les petites coupures sans saignement peuvent être facilement guéries avec de l'iode simple, si vous savez traiter correctement la plaie. Mais dans d'autres cas, il serait préférable de demander de l'aide.

Comment oublier la douleur dans les articulations...

Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...

  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de méthodes populaires et des médicaments, des crèmes et des onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Heureusement, il existe une méthode efficace de traitement des articulations que nos lecteurs utilisent déjà avec succès! Lire plus loin.

Comment traiter une plaie ouverte sur la jambe à la maison?

Les muscles du corps humain, en violation de l'intégrité, sont capables de récupérer de manière autonome. Si une plaie ouverte sur la jambe est traitée à temps à partir de cellules mortes, un nouveau tissu sain commence à se développer à leur place, fermant progressivement le trou de la plaie.

Processus de guérison

Le processus de guérison d'une plaie ouverte sur la jambe passe par trois étapes:

  1. Nettoyage primaire indépendant, dans lequel le sang coule abondamment dans la cavité de la plaie.
  2. L'inflammation qui a débuté après une blessure provoque un gonflement des tissus. Des leucocytes en vrac se forment, contribuant à la purification du site de la plaie à partir de cellules mortes.
  3. L'étape finale est caractérisée par la formation de tissu conjonctif, qui resserre progressivement les bords de la plaie, formant une cicatrice.

Classification des blessures

Les blessures à la jambe sont divisées en fonction des caractéristiques suivantes:

  • Violations de la surface tissulaire (pénétrantes et non pénétrantes). Les premières sont caractérisées par des atteintes à l'intégrité de la gaine de l'articulation; dans le second cas, la peau et les muscles sous-cutanés sont blessés.
  • La présence d'une infection d'origine peu claire, purulente et aseptique.
  • Le changement dans la cavité de la plaie dépend du type d'objet ayant causé la violation de l'intégrité des tissus.

Les blessures ouvertes sont:

  • Ponction - profondeur de pénétration supérieure au diamètre de la plaie superficielle.
  • Tranché - caractérisé par une entrée étendue, mais peu profonde.
  • Haché - se différencie par une blessure profonde, souvent avec des lésions osseuses.
  • Ripped - sont obtenus en brisant la couche de peau et de muscle. La surface de la plaie aux bords irréguliers est caractéristique, l'épiderme est absent par endroits.
  • Coup de feu - le degré de dommage au tissu musculaire dépend du type d'arme.

Premiers secours

Si une blessure à la jambe déchirée est obtenue, il est conseillé de livrer le blessé à un médecin en fournissant les premiers soins. Le taux de guérison des blessures, la prévention de l’inflammation purulente de la cavité de la plaie, et parfois même la vie d’une personne, dépendent des actions pré-médicales correctes.

Instructions sur la façon de traiter une plaie ouverte à la maison:

  1. S'il y a un saignement, alors vous devriez absolument l'arrêter. La jambe blessée doit être levée de telle sorte que le pied soit au-dessus du niveau de la tête. Si l'artère est endommagée, il est recommandé de fixer le vaisseau avec votre doigt et d'appliquer un garrot en enregistrant l'heure de la manipulation.
  2. La blessure à la jambe doit être désinfectée avec des antiseptiques: eau oxygénée à 3%, solution de furatsilina (1 comprimé pour 100 ml d’eau bouillie), solution légèrement rose de permanganate de potassium. Vous pouvez piler le comprimé de Streptocid en poudre et le recouvrir de la zone touchée. Dans les cas extrêmes, vous devez traiter la plaie avec de la peinture verte ou appliquer une fine couche de pommade anti-inflammatoire.
  3. Les fragments d'un objet étranger dans la cavité de la plaie doivent être enlevés avec une pince traitée à l'alcool. Si le fragment est volumineux et que la plaie est profonde, il est préférable de ne rien toucher et de faire appel à un spécialiste.
  4. Couvrez la surface blessée avec un chiffon stérile et appliquez un bandage serré.
  5. Si l'os de la jambe est cassé ou si l'articulation est cassée, il est nécessaire de maintenir les membres dans un état stationnaire en appliquant une attelle en matériau improvisé.

Comment faire la vinaigrette

Quotidien recommandé de changer le bandage sur sa jambe, pour cela, vous avez besoin de:

  • Retirez le pansement. Si le pansement est collé à la plaie, il est nécessaire de faire tremper la croûte avec de l’eau bouillie et de lui ajouter un antiseptique disponible: avec une solution de furatsilina, du peroxyde d’hydrogène et d’autres.
  • Lavez les bords de la plaie sur la jambe avec de l'eau bouillie tiède, désinfectez-les avec de la peinture verte ou une solution alcoolisée de calendula, de camomille et de millepertuis. Lorsque la surface est contaminée par des mélanges autolubrifiants, il convient d’utiliser de l’essence propre pour la procédure hygiénique. Traitement effectué avec des balles de gaze. L'iode ne doit pas être utilisé en raison du risque élevé de brûlures.
  • Examiner la cavité enflammée pour la présence de pus, des fragments d'objets étrangers. Les gros fragments profonds ne sont pas recommandés pour être enlevés seuls. Il est plus sûr de contacter un établissement médical pour obtenir une assistance qualifiée.
  • Si du contenu purulent s'est formé à la surface, il est recommandé de nettoyer la plaie avec des tampons de gaze, en les trempant une seule fois.
  • Lorsque la suppuration à l'intérieur du nettoyage doit être confiée à un chirurgien afin d'éliminer les effets de l'inflammation, pouvant aller jusqu'à une infection sanguine et la mort. Comment traiter correctement une blessure purulente ne peut connaître que le médecin qui prendra le rendez-vous, combinant des médicaments à usage externe et interne.
  • Après le nettoyage, couvrez la surface de la plaie avec du matériel stérile et fixez-la avec un pansement en gaze.

Quand une visite chez le médecin est-elle nécessaire?

Le patient doit être montré à un spécialiste si:

  • l'intégrité des vaisseaux sanguins, des tendons;
  • besoin de coudre une blessure profonde;
  • coup de couteau, avec infection;
  • l'os est endommagé, l'articulation est cassée;
  • la jambe n'effectue pas de mouvements fonctionnels;
  • une personne est en état de choc.

Lorsque la surface de la plaie est contaminée par de la terre, il est nécessaire de traiter la jambe avec un antiseptique pour prévenir la suppuration. Nécessairement avoir besoin d'être vacciné contre le tétanos.

La formation de plaies purulentes s'accompagne des signes suivants:

  • fièvre
  • douleur lancinante au site d'inflammation;
  • l'apparition d'une tumeur.

Le traitement d'une plaie ouverte à la jambe doit être effectué sous la surveillance d'un médecin, en respectant scrupuleusement ses objectifs et ses recommandations. Coudre une blessure profonde doit être pas plus tard que six heures qui se sont écoulées après la blessure. Si l'on soupçonne que la plaie est infectée, il n'est pas recommandé de faire des points de suture. Zones à haut risque d’infection - tiers supérieur de la cuisse, plante du pied.

Que faire à la maison pour accélérer la guérison des plaies ouvertes à la jambe:

  • un pansement quotidien, en traitant chaque fois la zone lésée avec un antiseptique et en appliquant une serviette stérile;
  • appliquer la zone traitée avec des pommades cicatrisantes, après avoir préalablement consulté un médecin.

Il convient de rappeler que les pommades thérapeutiques à base de graisse, appliquées à la surface de la plaie avec une couche épaisse, peuvent provoquer une inflammation et la formation de pus.

Un type de plaie ouverte à la jambe est considéré comme un ulcère trophique qui se produit avec des varices des extrémités inférieures. Les maladies endocriniennes, le diabète sucré provoquent la formation de lésions dues aux pleurs. Les personnes souffrant de ces maladies doivent être particulièrement prudentes.

Pourquoi les plaies ouvertes guérissent-elles depuis longtemps?

En règle générale, les raisons suivantes empêchent une guérison rapide:

  • teneur élevée en sucre dans les tissus;
  • graisse sous-cutanée;
  • perte de vitalité avec anémie, carence en fer;
  • maladies de la peau.

Méthodes traditionnelles de traitement et de traitement des blessures à la jambe ouverte

Il arrive que le temps d'obtenir des soins médicaux en temps opportun échoue. Dans ce cas, vous pouvez commencer à traiter une plaie ouverte en utilisant des recettes folkloriques.

Choisir quoi traiter la surface de la plaie, il est recommandé d'utiliser des plantes médicinales avec un effet désinfectant. Ceux-ci comprennent:

  • Décoction d’eau ou teinture alcoolique de calendula, bourgeons de bouleau, absinthe.
  • Les feuilles des plantes d'intérieur - aloès ou kalanchoe. Enlevez la peau fine et appliquez le côté charnu sur la plaie, en fixant avec un pansement ou un pansement.
  • Miel d’abeille, étalant une mince couche sur la plaie, mettez une serviette stérile sur le dessus et faites un pansement.
  • Les légumes millefeuille doivent être mâchés dans un état uniforme et appliqués sur une plaie déchiquetée ou perforée peu profonde.
  • Traiter la zone touchée avec du jus de chélidoine.

Les remèdes populaires suivants permettent d’accélérer le traitement d’un membre blessé:

  • Pommade faite selon la recette de Valentina Seimova. Répandre la surface lésée avec une fine couche de pommade pendant la nuit. Le bandage n'impose pas.
  • Hypericum Un récipient en verre foncé rempli d'herbe de Hypericum à floraison sèche ou fraîche à at. Versez de l'huile de tournesol raffinée jusqu'au bord, insistez pendant trois semaines au chaud et dans l'obscurité. Étalez la composition de la plaie 3 à 4 fois par jour jusqu'à la guérison.
  • Absinthe blanche, pied de pied, plantain, calendula. Faire des lotions sur la surface de la plaie de la perfusion sur l'eau.
  • Feuilles de plantain. Appliquer sur le côté lisse de la plaie en fixant un bandage de gaze.

Le patient lui-même choisit comment traiter une plaie ouverte à la jambe, mais il est conseillé de consulter un médecin avant cela afin de ne pas nuire à sa santé. Pendant le traitement, il est recommandé de fournir au régime des vitamines pour accélérer le processus de guérison. Il est recommandé de boire des multivitamines.

Principes de base du traitement des plaies ouvertes à la maison

Le principe de base du traitement des plaies ouvertes est de restaurer la fonction régénératrice de la peau - la nature est agencée de sorte que les cellules de la peau puissent s'autoréparer dans certaines conditions. Mais cela n’est possible que s’il n’ya pas de cellules mortes dans le site lésé - c’est l’essence même du traitement des plaies ouvertes.

Etapes du traitement des plaies ouvertes

Dans tous les cas, le traitement des plaies ouvertes implique le passage de trois étapes: l’auto-purification primaire, l’inflammation et la réparation du tissu de granulation.

Auto-nettoyage primaire

Dès que la blessure est survenue et que le saignement s'est ouvert, les vaisseaux commencent à se rétrécir fortement - ceci permet à un caillot de plaquettes de se former, ce qui arrêtera le saignement. Puis les navires rétrécis se dilatent. Le résultat de ce «travail» des vaisseaux sanguins sera un ralentissement du flux sanguin, une augmentation de la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins et un gonflement progressif des tissus mous.

Il a été constaté qu'une réaction similaire des vaisseaux sanguins conduit à la purification des tissus mous endommagés sans l'utilisation d'agents antiseptiques.

Processus inflammatoire

C'est la deuxième étape du processus de plaie, qui se caractérise par un gonflement accru des tissus mous, la peau devient rouge. Ensemble, les saignements et l'inflammation provoquent une augmentation significative du nombre de leucocytes dans le sang.

Récupération tissulaire par granulation

Cette étape du processus de la plaie peut également commencer sur le fond de l'inflammation - il n'y a rien de pathologique à ce sujet. La formation du tissu de granulation commence dans la plaie ouverte, ainsi que sur les bords de la plaie ouverte et à la surface de l'épithélium situé à proximité.

Au fil du temps, le tissu de granulation renaît dans le tissu conjonctif et cette étape ne sera considérée comme complète qu’après la formation d’une cicatrice stable au site de la plaie ouverte.

Distinguer la cicatrisation des plaies ouvertes par tension primaire et secondaire. La première variante du développement du processus n’est possible que si la plaie n’est pas étendue, ses bords sont rétrécis les uns à côté des autres et il n’ya pas d’inflammation prononcée au site de la blessure. Une tension secondaire se produit dans tous les autres cas, y compris avec des plaies purulentes.

Les caractéristiques du traitement des plaies ouvertes ne dépendent que de l’intensité du processus inflammatoire, de l’atteinte des tissus. La tâche des médecins est de stimuler et de contrôler toutes les étapes ci-dessus du processus de plaie.

Traitement primaire dans le traitement des plaies ouvertes

Avant que la victime fasse appel à des soins médicaux professionnels, il est nécessaire qu’elle lave soigneusement la plaie avec des agents antiseptiques - ce sera une désinfection complète de la plaie ouverte. Afin de minimiser le risque d'infection de la plaie pendant le traitement, il convient d'utiliser du peroxyde d'hydrogène, de la furatsiline, une solution de permanganate de potassium ou de la chlorhexidine. La peau autour de la plaie est traitée avec du Zelenka ou de l'iode - cela empêchera la propagation de l'infection et de l'inflammation. Un pansement stérile est appliqué sur la plaie ouverte suite au traitement ci-dessus.

Le taux de cicatrisation dépend de la qualité du nettoyage primaire d’une plaie ouverte. Si un chirurgien reçoit un patient présentant des plaies ouvertes poignardées, incisées ou déchiquetées, il subira un traitement chirurgical spécifique. Un tel nettoyage en profondeur de la plaie des tissus et des cellules morts accélérera le processus de guérison.

Dans le cadre du traitement primaire d'une plaie ouverte, le chirurgien élimine les corps étrangers, les caillots de sang, les bords excisés inégaux et écrase les tissus. Après cela, le médecin posera des points de suture qui réuniront les bords de la plaie ouverte, mais si la plaie béante est trop étendue, les points de suture sont appliqués un peu plus tard, lorsque les bords commencent à se rétablir et que la plaie guérit. Après ce traitement, un pansement stérile est appliqué sur le site de la blessure.

S'il vous plaît noter: dans la plupart des cas, le sérum contre le tétanos est injecté à un patient présentant une plaie ouverte et, si la plaie se forme après la morsure d'un animal, un vaccin antirabique.

L'ensemble du processus décrit du traitement d'une plaie ouverte réduit le risque d'infection et le développement de complications (sepsis, gangrène, suppuration), accélère le processus de guérison. Si le traitement a été effectué le premier jour après avoir reçu la blessure, aucune complication ni conséquence grave ne sont attendues.

Comment traiter une plaie ouverte humide

Si un excès d’exsudat séro-fibreux est présent dans une plaie ouverte, les chirurgiens prendront les mesures nécessaires pour traiter une plaie ouverte en sueur. En général, ces sécrétions abondantes ont un effet bénéfique sur le taux de guérison - elles nettoient en outre la plaie ouverte, mais les spécialistes ont également pour tâche de réduire la quantité d'exsudat sécrétée - cela améliorera la circulation sanguine dans les plus petits vaisseaux (capillaires).

Lors du traitement de plaies ouvertes suintantes, il est important de changer fréquemment de pansement stérile. Et dans cette procédure, il est important d'utiliser une solution de furatsilina ou d'hypochlorite de sodium ou de traiter la plaie avec des antiseptiques liquides (Miramistin, Okomistin et autres).

Pour réduire la quantité d'exsudat sérofibreux sécrétée, les chirurgiens utilisent des pansements avec une solution aqueuse à 10% de chlorure de sodium. Avec ce traitement, le bandage doit être changé au moins 1 fois en 4-5 heures.

Une plaie ouverte humide est également traitée avec des pommades antimicrobiennes - la plus efficace sera la pommade streptocide, le Mafenid, le Streptonitol et le gel Fudeizin. Ils sont appliqués soit sous un pansement stérile, soit sur un tampon traité avec une plaie ouverte qui pleure.

Xeroform ou la Baneocin en poudre est utilisé comme agent desséchant - ils ont des propriétés antimicrobiennes, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Comment traiter une plaie ouverte purulente

C'est une plaie ouverte purulente, très difficile à traiter - on ne peut permettre la propagation de l'exsudat purulent aux tissus sains. Pour ce faire, le pansement habituel se transforme en une mini-opération: lors de chaque traitement, il est nécessaire d'éliminer le pus accumulé et d'installer le plus souvent des systèmes de drainage afin que le pus ait un écoulement constant. Chaque traitement, en plus de ces mesures supplémentaires, s'accompagne de l'introduction d'une plaie solutions antibactériennes - par exemple, Dimexidum. Pour arrêter le processus nécrotique dans une plaie ouverte et en retirer le pus en chirurgie, des moyens spécifiques sont utilisés - des poudres de trypsine ou d'himopsine. À partir de ces poudres, elles sont préparées en les mélangeant avec de la novocaïne et / ou du chlorure de sodium, puis des serviettes stériles sont imbibées de l'agent obtenu et placées directement dans la cavité d'une plaie ouverte purulente. Dans ce cas, le pansement change une fois par jour. Dans certains cas, des lingettes médicales peuvent rester dans la plaie pendant deux jours. Si la plaie ouverte purulente se distingue par une cavité profonde et large, ces poudres sont alors versées directement dans la plaie, sans utiliser de lingettes stériles.

En plus d'un traitement chirurgical aussi approfondi d'une plaie ouverte et purulente, des médicaments antibactériens (antibiotiques) doivent être prescrits au patient par voie orale ou par injection.

Caractéristiques du traitement des plaies ouvertes purulentes:

  1. Après avoir nettoyé la plaie ouverte de pus, la pommade de Levosin est injectée directement dans la cavité. Ce médicament a des effets antibactériens, anti-inflammatoires et analgésiques.
  2. Pour les pansements médicamenteux utilisés dans le traitement des plaies ouvertes à contenu purulent, on peut utiliser l’onguent et le liniment Sintomitsin de Levomikol.
  3. Baneotsyin sera plus efficace dans le traitement des plaies ouvertes avec Staphylococcus aureus identifié, pommade Nitatsid - dans le traitement des plaies diagnostiquées avec une bactérie anaérobie, la pommade Dioxydine désigne généralement un remède universel - est efficace dans la plupart des types d’infections, y compris contre les infections peneptiques et coliques.
  4. Le plus souvent, dans le traitement des plaies ouvertes purulentes, les chirurgiens utilisent des pommades à base de poly (oxyde d'éthylène); la médecine moderne, dans ce cas, refuse la vaseline / lanoline.
  5. Il aide parfaitement à éliminer le pus dans une plaie ouverte avec l'onguent de Vichnevsky - il résout les infiltrations et augmente le flux sanguin dans la plaie. Appliquez ce médicament directement sur la cavité de la plaie 1 à 2 fois par jour.
  6. Lors du traitement d'un patient présentant une plaie ouverte purulente dans un établissement médical, une immunothérapie est nécessaire et un traitement de désintoxication est effectué.
  7. Des ultrasons ou de l'azote liquide peuvent être utilisés pour accélérer le processus de cicatrisation des plaies à l'hôpital.

Crèmes et onguents pour le traitement des plaies à la maison

Si le dommage est mineur et qu'il n'y a pas de cavité étendue, de telles plaies ouvertes peuvent être traitées à la maison avec divers onguents. Ce que les experts recommandent d'utiliser:

  1. Onguent salicylique. Ce remède est classé comme antibactérien. Vous devez d’abord traiter la plaie avec du peroxyde d’hydrogène, puis appliquer l’onguent salicylique directement sur la plaie et fermer le tout avec un pansement stérile. De la même manière, vous pouvez utiliser la pommade d'ichthyol.
  2. Streptocide. Cet outil est utilisé uniquement pour les dommages de surface. S'il y a des comprimés de streptocides dans la trousse de secours, ils doivent être écrasés et recouverts d'une plaie. De nombreuses personnes souffrant de plaies superficielles utilisent une colle médicale spéciale BF, mais ceci est faux: le traitement avec le médicament indiqué est une procédure obligatoire.
  3. Baume sauveteur. Lorsqu’il est appliqué sur la plaie, un film fin se forme. Les médecins vous rappellent qu’avant d’utiliser ce baume, il est nécessaire de laver la plaie ouverte avec du peroxyde d’hydrogène.
  4. Solcoseryl. Il se présente sous la forme d'une pommade - il est appliqué sur une plaie ouverte et sèche, et sous la forme d'une gelée - utilisé dans le traitement des plaies ouvertes suintantes.
  5. Pommade d'héparine, pommade de Troxevasin, gel de Dolobene. Utilisé en présence d'une ecchymose, hématome étendu sur le site d'une plaie ouverte. Appliqué directement sur la peau, soulage rapidement les zones enflées et congestionnées.
  6. Crème Eplan. Fabriqué à base de polyéthylèneglycols, il possède des propriétés antibactériennes et désinfectantes. L'utilisation de cet outil réduit considérablement le risque d'infection des plaies ouvertes.

Remèdes populaires pour plaies ouvertes

Si la plaie ne diffère pas par sa large distribution et sa profondeur, alors quelques remèdes populaires peuvent être utilisés pour accélérer sa guérison. Les plus populaires, sûrs et efficaces incluent:

  • solution aqueuse de propolis - aide parfaitement à suinter les plaies ouvertes;
  • décoction à base de fleurs de camomille, feuilles d'eucalyptus, brindilles de framboise, fleurs de calendula, herbe de millepertuis, bruyère, elecampane, achillée millefeuille, racine de calamus et consoude;
  • Le jus d'aloès, l'huile d'argousier et l'huile de rose musquée (mélangés dans des proportions égales) sont efficaces dans le traitement des plaies ouvertes et sèches peu profondes.

S'il vous plaît noter: avant d'utiliser des remèdes traditionnels dans le traitement des plaies ouvertes, il est nécessaire de s'assurer que la victime n'est pas allergique à l'une de ces plantes médicinales.

Il est préférable de confier le traitement des plaies ouvertes aux professionnels - les chirurgiens seront en mesure de déterminer à temps le début du développement du processus infectieux et de choisir un traitement efficace. Si la décision est prise de gérer le traitement à domicile, il est nécessaire de surveiller de près l’état de la victime. En cas d'augmentation de la température corporelle, de douleur au lieu de dommage d'étiologie inconnue, il est urgent de faire appel à une assistance médicale professionnelle - il est tout à fait possible qu'un processus infectieux dangereux progresse dans la plaie.

Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, praticienne générale de la catégorie de qualification la plus élevée

38,492 vues totales, 1 vues aujourd'hui