Comment traiter l'inflammation sigmoïde (sigmoïdite)?

Chaque personne est individuelle et l’état de santé dépend directement de la structure anatomique de ses organes. Cela concerne davantage le système digestif et les divisions du petit et du gros intestin. Le côlon sigmoïde fait partie du gros intestin et constitue un élément important du système digestif. Le bien-être d’une personne dépend en grande partie de son travail correct et équilibré.

En termes de structure, le côlon sigmoïde ressemble à la lettre latine «Sigma» et sa forme peut varier considérablement selon les personnes. Habituellement, il se situe au niveau de la crête iliaque gauche, mais dans certains cas, ses boucles peuvent atteindre l'hypochondre droit. Le côlon sigmoïde aide à digérer les aliments en absorbant l'eau et en saturant le corps.

L'inflammation du côlon sigmoïde (sigmoïdite) se produit assez souvent et se produit lorsque le synchronisme des processus se produisant dans le système digestif. C’est dans cette partie de l’intestin que l’eau est absorbée par la nourriture digérée et la formation finale de matières fécales. La forme incurvée de l'intestin retarde le passage du contenu intestinal. La stagnation des matières fécales causée par des causes physiologiques, provoque le développement de processus inflammatoires. Par conséquent, la sigmoïdite est diagnostiquée, beaucoup plus souvent que les lésions inflammatoires d'autres parties de l'intestin.

Qu'est-ce qui cause la sigmoïdite?

La principale cause d'inflammation du côlon sigmoïde réside dans les caractéristiques anatomiques de la structure intestinale. Plus il y a de coudes dans le côlon, plus il est probable que des processus inflammatoires résultent de la stagnation de son contenu et de l'incapacité de passer des masses fécales. Pendant la grossesse, l'apparition d'une sigmoïdite peut être provoquée par une pression sur l'intestin de l'utérus enceinte.

La cause de l'inflammation peut être une proctite, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse. La cause de la maladie est souvent une dysbactériose ou une infection intestinale. Dans la plupart des cas, c'est cet organe qui souffre d'insuffisance circulatoire dans le côlon. L'inflammation dans le côlon sigmoïde peut avoir des conséquences graves et entraîner de graves dysfonctionnements du tube digestif.

Symptômes de l'inflammation sigmoïde

Les symptômes de la maladie dépendent de l'évolution de l'inflammation - sous forme chronique ou aiguë. La sigmoïdite sous forme aiguë se manifeste par les symptômes suivants:

  • Syndrome de douleur intense dans la région iliaque gauche
  • Douleur spasmatique dans le bas du dos et la jambe gauche
  • Ballonnements et grondements dans l'estomac
  • Selles fétides liquides mélangées à du sang et du pus.
  • Nausée, vomissements, n'apportant pas de soulagement
  • Fièvre accompagnée de signes d'intoxication (faiblesse, peau pâle)

L'inflammation chronique du côlon sigmoïde apparaît souvent dans le contexte de la dysbiose intestinale et se manifeste par une alternance de constipation et de diarrhée. Elle se caractérise par une sensation constante de distension dans l'abdomen et par une douleur qui se produit pendant les selles et qui s'étend dans le périnée. Le patient souffre d'insomnie, se fatigue rapidement, devient nerveux et irritable.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, l'absorption et la digestion des aliments ne se font pas correctement. Et si cet état persiste pendant une longue période, la personne devient très maigre, se fatigue rapidement et les signes d'intoxication (frissons, fièvre) sont de plus en plus importants. L'inflammation chronique de l'intestin peut survenir avec des périodes de rémission, accompagnée de la disparition des symptômes indésirables. Mais sous l'influence de facteurs défavorables, des exacerbations peuvent se produire périodiquement. La rechute de la maladie peut causer:

  • Stress, stress physique
  • Casser le régime
  • L'hypothermie
  • Blessures
  • Maladies infectieuses aiguës

Avec l’exacerbation d’une sigmoïdite chronique, la gravité des symptômes peut être différente et dépend en grande partie de la cause de l’inflammation.

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de la sigmoïdite est souvent difficile, ses manifestations sont confondues avec les symptômes d'une appendicite aiguë. Avec un diagnostic erroné ou un traitement tardif pour assistance médicale, l'inflammation augmentera, le côlon sigmoïde ne pourra plus fonctionner, ce qui créera une menace sérieuse pour la vie humaine. Avec un tel développement, il existe une menace de fusion intestinale avec les organes voisins. Dans ce cas, le traitement conservateur ne donnera pas de résultats, pour résoudre la situation, il faudra recourir à une intervention chirurgicale.

Un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste, sur la base du tableau clinique et des résultats du test. Le patient est examiné et interrogé, les organes abdominaux sont palpés. Au cours de l'examen, un spécialiste expérimenté est en mesure de déterminer la localisation exacte du nidus de la maladie et de déterminer exactement quelle partie de l'intestin est touchée.

Une analyse générale des matières fécales et du sang est nécessaire; elles aideront à clarifier la nature et la gravité du processus inflammatoire. À titre d'étude supplémentaire, le médecin peut vous prescrire une échographie abdominale, une sigmoïdoscopie et une radiographie de l'intestin. Dans ce cas, un diagnostic précis est important, ce qui aidera à établir la véritable image de la lésion de certaines parties du tube digestif. Pour clarifier le diagnostic, on peut prescrire au patient une méthode d'examen endoscopique.

Traitement sigmoïdite

Le traitement de l'inflammation du côlon sigmoïde est un processus plutôt compliqué et long, qui oblige le patient à suivre scrupuleusement le régime prescrit. Le principe du traitement consiste à prendre des médicaments, à rester au lit avec une exacerbation de la maladie et à suivre un régime alimentaire particulier. Les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement médicamenteux:

  1. Médicaments antibactériens (fluoroquinols, tétracycline, ampicilline, doxycycline)
  2. Antispasmodiques et antidouleurs
  3. Drogues à effet sédatif astringent et enveloppant
  4. Bougies contenant du méthyluracile, des corticostéroïdes et des microclysters avec décoction de camomille dans le traitement de la sigmoïdite aiguë

Lors de l'exacerbation de la maladie, le patient doit se conformer au repos au lit et à un certain régime alimentaire. Après la disparition des symptômes aigus, le patient doit prendre des médicaments qui rétablissent la microflore intestinale (lactobactérine, bififorme) pendant un à deux mois. Pendant le traitement, un bon résultat vous permet d’obtenir des plantes médicinales.

Il a un effet positif sur la motilité intestinale et a un effet astringent, analgésique et anti-inflammatoire. Si des processus infectieux sont à l'origine de l'inflammation, l'observance d'un certain régime de boisson et la thérapie de vitamines viendront en aide à un régime strict.

Régime alimentaire pour l'inflammation du côlon sigmoïde

Dans la sigmoïdite aiguë, aggravée par la diarrhée, prescrit un régime numéro 4 ou numéro 4a. Le but de ces régimes est d'éliminer les processus inflammatoires, de putréfaction et de fermentation dans les intestins, de rétablir le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal et d'alimenter le corps en nutriments essentiels aux troubles de la digestion.

En raison de l'exclusion du régime alimentaire des graisses et des glucides inhibe les processus qui causent la putréfaction et la fermentation, augmente le péristaltisme intestinal et est alloué suffisamment pour digérer la quantité de suc gastrique.

Le régime numéro 4 est pauvre en calories, sa valeur énergétique n’est que de 2000 calories par jour. Le régime alimentaire est principalement composé de protéines et la teneur en glucides et en matières grasses est minimisée. Le moins du régime alimentaire est le contenu insuffisant en nutriments et en vitamines, il est donc recommandé de ne pas s'y tenir longtemps. Le temps optimal pour un régime strict ne dépasse pas sept jours, ce qui est suffisant pour ramener à la normale le travail du tube digestif. Pour réduire la charge sur les intestins, il est recommandé de manger fractionné, 5-6 fois par jour, en mangeant une petite quantité de nourriture à chaque fois. Les plats doivent être servis chauds, liquides, en purée ou minables.

Produits autorisés:

  • Craquelins ou pain blanc rassis
  • Viande diététique bouillie ou vapeur: poulet, lapin, dinde, veau. Viande cuite boulettes de viande, soufflés, dumplings, boulettes de viande. Au lieu du pain, du riz de boeuf haché est ajouté à la viande hachée.
  • Soupes en purée et visqueuses dans de la viande maigre ou du bouillon de poisson. Ils ajoutent du riz, des boulettes de viande à la vapeur, des flocons d'oeufs, de la purée de viande
  • Poisson maigre ou bouilli à la vapeur. Les boulettes de viande ou boulettes sont faites à partir de poisson haché
  • Œufs cuits à la coque ou sous forme d'omelette à la vapeur
  • Permis de fromage cottage râpé et dégraissé, soufflé au fromage cottage
  • Les Kashi font une purée, les font bouillir dans de l'eau ou du bouillon écrémé. Utilisez des grains tels que le sarrasin, le riz, les flocons d'avoine
  • Les boissons doivent boire du thé vert, café noir sans sucre, décoctions d'églantier, groseilles, myrtilles, cerisiers des oiseaux
  • Les pommes aigres pelées, la gelée, la gelée de merisier, les coings, les groseilles, les myrtilles, les poires sont autorisées

Produits interdits:

  • Pain frais, farine sucrée et produits de boulangerie
  • Viande de variétés grasses, saindoux en tout genre, produits carnés sous forme de saucisses, saucisses
  • Des soupes dans un bouillon de viande fort et riche, avec l'ajout de légumes, de pâtes. Les soupes au lait interdites
  • Poisson gras, caviar, poisson en conserve
  • Tous types de graisses (beurre et huile végétale)
  • Œufs frits et durs
  • Légumes frais, baies, légumes verts, fruits
  • Lait entier et produits de lait fermentés gras
  • Pâtes, légumineuses, mil, orge perlée
  • Boissons gazeuses, kvas, cacao et café au lait
  • Toutes les épices, sauces chaudes, épices
  • Tous les bonbons, chocolat, confiture, miel

Comme le montre le menu présenté, régime numéro 4 - hypocalorique, les patients perdent quelques kilogrammes de poids au moment de l'observance. Avant de commencer un régime, il est important de consulter un médecin. Adhérer à ce régime ne peut être que très peu de temps avant que les symptômes aigus ne s'atténuent. Après la fin du régime ne peut pas immédiatement revenir au régime habituel, et manger des repas difficiles à absorber, gras et riches en calories.

Au plus fort de l'exacerbation, en cas de douleur intense et de diarrhée, il est préférable de refuser de manger pendant un ou deux jours. À cette époque, il est recommandé de boire plus de liquides: thé noir fort et vert, décoction d'églantier, cerisier des oiseaux, groseilles. Il est nécessaire d’éliminer les plats trop chauds ou froids, de limiter la consommation de sel. Vous ne pouvez pas manger gras, les aliments frits, les viandes fumées, les marinades, les épices, l'alcool. Pour un fonctionnement normal du système digestif, il est utile de prendre des décoctions d'herbes médicinales: menthe, écorce de chêne, camomille, millepertuis, sauge.

Traitement des remèdes populaires sigmoïdite

Les décoctions à base de plantes pour l'inflammation du côlon sigmoïde contribuent au soulagement des processus inflammatoires, améliorent la fonction intestinale, ont un effet astringent et arrêtent la diarrhée. Nous vous conseillons de boire du thé à partir d'herbes médicinales. Pour ce faire, à parts égales (une cuillère à thé), prenez des feuilles de plantain, de la chélidoine, des fleurs de camomille, des graines de fenouil et des baies d'églantier.

La collection est brassée avec un litre d’eau bouillante et laisse infuser pendant six heures. La perfusion obtenue se boit un quart de tasse 6 fois par jour avant les repas. La durée du traitement est de quatre semaines. Ensuite, ils font une pause d'une semaine et répètent le traitement de décoction à base de plantes. Pour consolider le résultat, il est souhaitable de répéter ce traitement trois fois.

En cas de diarrhée prolongée, le jus de plantain est bénéfique. Il a un effet astringent prononcé. Le jus est extrait des feuilles broyées de la plante. Une cuillère à soupe de jus est diluée dans un verre d'eau bouillie et prise pendant 30 minutes. avant les repas.

Avec les bonnes tactiques de traitement, dans la plupart des cas, il est possible d’améliorer l’état de santé et, au final, de récupérer complètement. Le patient a besoin de patience, le processus de traitement est donc assez long et s'accompagne de restrictions alimentaires strictes. Seulement avec le respect exact de toutes les recommandations médicales possible récupération et retour à une vie pleine.

Traitement de l'inflammation sigmoïde, ses symptômes et son diagnostic

Le canal intestinal est divisé en plusieurs sections, chacune remplissant sa fonction spécifique. Le système digestif est responsable non seulement de la digestion des aliments, mais également de la fonction immunitaire. Le côlon sigmoïde est l’un des sites importants. Qu'est-ce que c'est et à quoi ça sert? Nous comprendrons.

Les causes du développement de processus pathologiques

En apparence, le côlon sigmoïde ressemble à la lettre sigma en latin. La longueur du côlon sigmoïde est d'environ soixante centimètres. Sa fonction principale est la digestion des aliments, l'absorption d'eau et la saturation du corps avec. La formation de masses fécales est également présente.

Où est le côlon sigmoïde? Ce site est situé à gauche dans l’espace rétropéritonéal. Dans la moitié féminine de la population, il est situé directement derrière la cavité utérine. Chez les hommes, le côlon sigmoïde est derrière la vessie.

Ce type de tractus intestinal est considéré comme l'un des plus importants. La forme inhabituelle vous permet de retarder la nourriture en mouvement, de sorte qu'elle soit digérée et formée dans les matières fécales. Du côlon sigmoïde, la masse passe dans le rectum d'où elle sort.

Dans la pratique, il existe souvent une maladie telle que la sigmoïdite. Elle se caractérise par le développement du processus inflammatoire dû à la stagnation des masses fécales et à la pénétration d'un agent infectieux à la suite d'une lésion de la membrane muqueuse.

Les causes du développement de la maladie dans le côlon sigmoïde sont les suivantes:

  • circulation sanguine altérée dans les organes pelviens;
  • l'expansion des vaisseaux veineux;
  • les maladies colorectales sous la forme de la formation de fissures dans l'anus, la proctite, la paraproctite, la maladie de Crohn;
  • infections colibacilaires, dysenterie, dysbiose dans le canal intestinal;
  • troubles de l'alimentation, manque de vitamines et de minéraux, manque d'aliments riches en fibres;
  • mode de vie sédentaire;
  • constipation persistante;
  • détérioration du péristaltisme digestif;
  • maladies du système digestif sous forme de duodénite, cholécystite, déficit en enzyme;
  • processus pathologiques dans la prostate;
  • maladies chroniques chez les femmes;
  • pression accrue sur l'intestin pendant le port du bébé;
  • chirurgie sur la cavité abdominale;
  • traumatisme à l'abdomen.

Si une personne a rencontré au moins une des raisons ci-dessus, vous devriez alors consulter le médecin pour une consultation et un examen plus approfondi. Plus tôt la maladie est détectée, plus elle sera guérie facilement et rapidement.

Types de sigmoïdite

Le processus inflammatoire dans l'intestin sigmoïde peut avoir une évolution aiguë et chronique.

Le processus aigu est caractérisé par des symptômes vifs. Il se développe sur le fond de la blessure ou de l'ingestion d'agents infectieux.

Le cours chronique est lent. Le plus souvent caractérisé par un trouble du canal intestinal et une dysbiose.

La sigmoïdite est souvent divisée par la nature des dommages. Ceux-ci comprennent:

  • forme catarrhale. Ce type de maladie se produit le plus facilement. Le processus inflammatoire n'affecte que la couche superficielle de l'épithélium;
  • forme érosive. Souvent observée à la suite d'une sigmoïdite catarrhale non traitée. Avec cette pathologie sur les muqueuses se forment une érosion. Lors de la digestion des aliments, des saignements se produisent.
  • forme ulcéreuse. Ce type de maladie est considéré comme le plus grave. Il se caractérise par la formation d'ulcères sur la membrane muqueuse. De plus, leur nombre peut être plusieurs et avoir également une profondeur et une localisation différentes. Se manifeste souvent par un traitement inefficace de la sigmoïdite érosive.

Les patients ignorent généralement la sigmoïdite catarrhale car les symptômes ne se manifestent pas toujours. Il est beaucoup plus difficile de guérir la forme ulcéreuse.

Symptômes de la maladie

Les symptômes et le traitement dépendent de l'évolution et de la forme de la maladie. Plus tôt le patient trouvera des symptômes désagréables et fera appel à un spécialiste, le processus de guérison se déroulera sans complications.

Les symptômes de la sigmoïdite sont les suivants:

  • sensations douloureuses. La douleur dans le côlon sigmoïde est intense et localisée du côté gauche;
  • développement de spasmes. Peut donner dans la jambe gauche et dans la région lombaire;
  • distension abdominale;
  • une chaise liquéfiée de caractère fréquent. Les masses fécales ont une odeur désagréable. Sang ou impuretés purulentes peuvent se produire;
  • signes d'intoxication sous forme de blanchiment de la peau, faiblesse;
  • nausées et vomissements.

Ces signes caractérisent la maladie dans la période aiguë.

Si le côlon sigmoïde est endommagé pendant une longue période et que la maladie a acquis une évolution chronique, la maladie se manifestera alors:

  • dans l'alternance de la diarrhée et de la constipation;
  • se sentir bien dans l'abdomen;
  • dans les sensations douloureuses qui se produisent lors de la vidange du canal intestinal.

L'inflammation du côlon sigmoïde de ce type entraîne une détérioration de la digestion et de l'absorption des aliments. Si la maladie n'est pas traitée pendant une longue période, la personne perd du poids et connaît une pénurie de substances utiles. La présence prolongée de matières fécales dans la région sigmoïde peut entraîner le développement de réactions allergiques. La sigmoïdite chronique se caractérise par des exacerbations et des rémissions périodiques.

Méthodes de diagnostic du côlon sigmoïde

L'inflammation du côlon sigmoïde est difficile à diagnostiquer. La sigmoïdite est souvent confondue avec une autre maladie sous la forme d'une appendicite aiguë. Si l'intestin sigmoïdien commence à faire mal, il est alors urgent de consulter un spécialiste.

Il entendra les plaintes du patient et palpera l'abdomen. Un médecin expérimenté peut déterminer immédiatement le lieu du processus inflammatoire et prescrire l’examen approprié.

Pour identifier l'inflammation sigmoïde, il vous faut:

  • faire un don de sang pour analyse;
  • passer des masses fécales;
  • effectuer un examen radiographique;
  • procéder à l'irrigoscopie à l'aide d'un agent de contraste;
  • effectuer la sigmoïdoscopie.

Lors du diagnostic, il est nécessaire de déterminer la cause de la manifestation de la maladie. Si le diagnostic est erroné, le côlon sigmoïde ne sera pas en mesure de remplir pleinement ses fonctions.

Caractéristiques du traitement du côlon sigmoïde


Le traitement de la sigmoïdite est considéré comme un processus difficile et relativement long. Le patient doit respecter toutes les recommandations du médecin. Le processus de traitement est basé sur un régime alimentaire et des médicaments.

Nourriture avec sigmoïdite

Si l'intestin en souffre, le côlon sigmoïde ne peut pas digérer complètement les aliments et absorber de l'eau. En conséquence, les masses de selles vont stagner ou sortir avec des morceaux d'aliments non digérés.

En cas de courant aigu, la nourriture doit être douce. Cela implique l'exclusion des aliments gênants de l'alimentation.

Le traitement de la sigmoïdite par un régime élimine la consommation d'aliments riches en glucides et en graisses. Ce processus entraîne une inhibition de la digestion et le développement de la fermentation.

De l'alimentation sont complètement exclus:

  • pâtisseries fraîches et pain;
  • aliments gras et frits;
  • viande et saucisses;
  • soupes et bouillies au lait;
  • bouillons de viande forts;
  • poisson et nourriture en conserve;
  • caféine et boissons alcoolisées;
  • marinades, épices, assaisonnements, viandes fumées.

Pendant sept jours, le menu devrait être composé de bouillon de légumes et de céréales. En guise de boisson, vous pouvez utiliser du thé vert, des infusions de baies, des décoctions de rose sauvage. Toujours dans le régime devrait inclure les pommes cuites au four.

Progressivement, le menu peut être élargi. Mais l'accent devrait être mis sur la prévention de la stagnation du côlon sigmoïde et de l'apparition de constipation.

Traitement médicamenteux

Si le côlon sigmoïde est affecté, l'emplacement de la sensation de douleur sera sur le côté gauche. Une sensation désagréable peut survenir pendant ou après le repas, en vidant le canal intestinal.

Pour se débarrasser de cela, on prescrit au patient un traitement comprenant:

  • médicaments contre la douleur et antispasmodiques;
  • médicaments antibactériens sous forme de doxycycline, de tétracycline, de phtalazole;
  • des moyens de caractère adsorbant sous forme de Smekta ou de Néo-smectine;
  • médicaments enveloppants et de type astringent. Ceux-ci comprennent:
  • Almagel;
  • médicaments aux propriétés anti-inflammatoires.

Le traitement de la sigmoïdite implique la restauration de la microflore intestinale. Pour ce faire, on prescrit au patient des probiotiques sous la forme d'Atsipol, Bifidumabacterin. La durée du traitement thérapeutique est de sept à quatorze jours.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation du côlon sigmoïde

Vous pouvez restaurer le travail de l'organe digestif à l'aide de remèdes populaires. Ils sont utilisés comme thérapie supplémentaire pour réduire le processus inflammatoire et arrêter la diarrhée.

Il existe plusieurs recettes efficaces.

On prend à parts égales des herbes sous forme de sauge, menthe poivrée, millepertuis. La tisane est versée dans une tasse d’eau bouillie et infusée pendant trente à quarante minutes. Puis filtré.

Le produit fini doit être pris jusqu'à trois fois par jour, cent milligrammes, trente minutes avant la consommation d'aliments.

  • La deuxième recette

    Dans le même rapport, mélangez menthe, agripaume et ortie. Le mélange est rempli d'une tasse d'eau bouillie et infusé pendant environ quarante minutes. Puis filtré.

    Il est nécessaire de prendre le médicament jusqu'à quatre fois par jour pendant soixante millilitres. La durée du traitement thérapeutique est de trois semaines.

  • La troisième recette.

    La camomille, la sauge et le calendula sont pris pour la fabrication de la solution. Versé une tasse d'eau bouillie et infusé. Ensuite, il est filtré et refroidi à une température de 37 degrés.

    La solution est introduite dans le canal intestinal et maintenue pendant au moins dix minutes. Il est nécessaire d'effectuer ces manipulations avant une nuit de repos de quatorze jours.

  • À la manifestation des premiers signes, il est nécessaire de consulter de toute urgence un spécialiste.

    Comment se manifeste et se traite l'inflammation sigmoïde?

    Petite anatomie

    Un morceau de nourriture, imbibé de suc gastrique, pénètre dans l'intestin qui, selon la structure et la fonction, est divisé en sections minces et épaisses. Dans l'intestin grêle, la nourriture subit une digestion améliorée, suivie d'une absorption des nutriments à travers ses parois. Les aliments transformés pénètrent dans le gros intestin, formé par le côlon et le rectum, et y absorbent les substances nécessaires. Et puis les matières fécales dans le rectum ressortent.

    Le côlon sigmoïde fait partie du côlon et constitue sa section d'extrémité, qui se jette directement dans la ligne droite. Les caractéristiques de la structure et la proximité d'autres structures anatomiques font que la sigmoïdite en tant que telle survient très rarement et est généralement associée à une inflammation d'autres parties de l'intestin.

    Causes de la pathologie

    Les proctologues et gastro-entérologues notent que les causes de cette maladie sont:

    • constipation, avec des selles dures irritant et blessant les parois intestinales;
    • diverticules sigmoïdes avec stagnation de son contenu;
    • grossesse (la croissance de l'utérus augmente la congestion des selles et réduit le flux sanguin);
    • infections intestinales aiguës et chroniques;
    • lésion athéroscléreuse des vaisseaux intestinaux;
    • dysbactériose;
    • La maladie de Crohn;
    • colite ulcéreuse;
    • radiothérapie;
    • la présence de parasites;
    • adhérences après la chirurgie.

    Tous les processus ci-dessus sont à la base de la maladie sigmoïde du côlon et, avant de décider de la manière de traiter cette maladie, leurs effets doivent être identifiés et éliminés.

    Types de sigmoïdite

    [adrotate banner = "4"] Si nous parlons des types d’inflammation, alors au cours du processus, une telle maladie peut être aiguë ou chronique.

    La sigmoïdite survient par type de défaite:

    1. Catarrhal Dans ce cas, seule la paroi interne de l'intestin est affectée. Dans les excréments du patient peut voir une grande quantité de substance muqueuse. Dans l'étude de la surface est hyperémique et oedémateux.
    2. Érosif. Il se poursuit sous une forme plus sévère, les couches les plus profondes du côlon sigmoïde sont soumises à des perturbations par endroits.
    3. Hémorragique purulent. L'intérieur de l'intestin est soumis à des modifications ulcéreuses.
    4. La périsigmoïdite. Ce type de maladie implique l’implication dans le processus inflammatoire de la membrane séreuse et du mésentère du côlon sigmoïde. En conséquence, des adhérences commencent à se former entre les anses intestinales et d'autres organes de la cavité abdominale.

    Signes de maladie

    Dans l'inflammation aiguë, les symptômes de dommages catarrhal commencent:

    • douleurs abdominales gauches avec crampes;
    • l'irradiation des sensations douloureuses se produit le plus souvent du côté gauche de la taille et de la jambe;
    • des nausées, des vomissements se développent, une augmentation de la flatulence commence dans les intestins;
    • il y a une diarrhée et de fréquents faux désirs de déféquer;
    • les excréments sortant ont une odeur fétide, ils peuvent être déterminés par le mucus et le sang;
    • en présence de proctite, on observe des pertes sanguines et muqueuses même sans selles;
    • la faiblesse se développe, la température augmente;
    • si vous sentez le côlon sigmoïde, il y a tension et douleur intense.

    Les lésions ulcéreuses sont un processus chronique. Le syndrome d'intoxication, la diarrhée persistante et les selles sous la forme de morceaux de viande ressortent par-dessus. En cas de maladie adhésive, une obstruction intestinale se développe parfois, ce qui est une affection aiguë nécessitant un traitement immédiat.

    Il convient de noter que l'inflammation du côlon sigmoïde, dont les symptômes dépendent du type de lésion et de la gravité du processus pathologique, peut survenir de manière mixte. Par conséquent, il est assez difficile de déterminer la maladie en se basant uniquement sur les signes.

    Comment se fait le traitement?

    Le traitement du côlon sigmoïde avec son inflammation inexprimée ou chronique est principalement effectué à domicile:

    1. L’important est que le patient suive un régime alimentaire particulier, puisqu’aucun traitement ne pourra contribuer à une irritation constante des intestins. Il devrait s'abstenir de prendre frit, épicé, épices. Ne servez pas d'aliments trop chauds ou trop froids. Vous devez faire cuire à l'eau ou à la vapeur. Tableau 4. Il est conseillé au patient de développer une diarrhée lors du développement de la diarrhée. Le principe de base de ce régime est de réduire les processus de fermentation intestinale. Dans les cas graves, les deux premiers jours de la maladie nécessitent un jeûne et la consommation de grandes quantités de liquide.
    2. Le traitement de l'inflammation sigmoïde implique un traitement étiotropique. Si la cause est un rayonnement, il faut alors arrêter le traitement ou modifier la dose. La flore pathogène est éliminée en prenant des antibiotiques. Les probiotiques aident à rétablir la flore normale avec une dysbactériose. En présence de parasites utilisés médicaments antihelminthiques.
    3. Le traitement symptomatique implique l'utilisation d'antispasmodiques en cas de douleur intense et de crampes. En cas de diarrhée, la perte de liquide est compensée par la perfusion de solutions.


    Si le côlon sigmoïdien est enflammé, le traitement rapide se déroule généralement de manière efficace et, dans le processus aigu, le plus souvent, il est possible de parvenir à un rétablissement complet. Si un processus chronique est observé, alors avec une thérapie adéquate, il est possible d'obtenir une rémission stable et à long terme. Le plus important est d'exécuter toutes les prescriptions recommandées par le médecin traitant.

    Méthodes populaires d'aide

    Souvent, lors de maladies intestinales, les patients se tournent vers une thérapie alternative, en particulier dans ce cas, la phytothérapie, mais uniquement en tant que technique supplémentaire qui n’annule pas l’utilisation de médicaments.

    1. Le processus inflammatoire peut être arrêté plus rapidement si vous utilisez une décoction de la collection d'herbes. Pour cela, préparez, hachez et mélangez le millepertuis, la menthe et la sauge. À 10 grammes du mélange nécessite 300 ml d'eau bouillante. L'outil doit être insisté avant de refroidir, filtrer et boire 100 ml peu de temps avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.
    2. Motherwort, ortie et menthe peuvent également être utilisés en les mélangeant dans des proportions égales. Préparer cette infusion de la même manière que dans la première recette. Vous devez le boire trois fois, 75 ml. La durée du traitement est de 21 jours. L'utilisation régulière de cet outil aide à éliminer les processus de fermentation et de pourriture dans les intestins.
    3. Aide à l'inflammation du côlon sigmoïde et à l'utilisation de camomille, de dogrose, d'aneth, de plantain et de chélidoine. Ils doivent être pris en portions égales et bien mélanger. Sur cinq grandes cuillères du mélange, vous devez préparer un litre d'eau bouillante. Après six heures de perfusion, filtrer et boire trois grandes cuillères avant chaque repas, jusqu'à 5-6 fois par jour pendant un mois.
    4. Vous pouvez effectuer un traitement microclysters avec effet anti-inflammatoire. Pour eux sont la sauge, le calendula ou la camomille. Un tel lavement est administré à l'aide d'une seringue après la procédure de nettoyage et ne devrait pas dépasser 50 à 150 ml. Le liquide doit être chaud. Il est conseillé d'effectuer des lavements avant le repos nocturne. Avec exacerbation de la maladie devrait faire cela tous les jours pendant un mois.
    5. Dans le traitement de la variante ulcéreuse de la maladie, vous pouvez utiliser l'aulne. Ses bourgeons sont réduits en poudre et on verse 20 grammes de matière première dans de l'eau bouillante dans une quantité de 300 ml. L'outil est préparé au bain-marie pendant 20 minutes. Après refroidissement et filtration, une demi-tasse est prise jusqu'à 3-4 fois par jour.

    Inflammation du côlon sigmoïde: signes, complications, diagnostic et traitement, régime alimentaire

    L'inflammation de la membrane muqueuse d'une section intestinale particulière est appelée colite. Cependant, de tels processus couvrent rarement la surface multiple de l'ensemble du tractus gastro-intestinal.

    Le plus souvent, il est localisé dans l’un de ses départements, en fonction des causes. Ces États ont leur propre nom, dû dans la plupart des cas précisément à leur emplacement.

    La sigmoïdite est une pathologie caractérisée par le développement d'une inflammation dans la région sigmoïde du gros intestin.

    Quelles sont les caractéristiques de l'inflammation sigmoïde, les symptômes et le traitement de cette maladie?

    Raisons

    Le nom de cette section du gros intestin est dû à sa similitude avec la lettre de l'alphabet latin "sigma". La longueur du côlon sigmoïde dépend de la taille de la personne et peut atteindre 60 cm dans certains cas.

    La tâche principale de la région sigmoïde est d'aider à la digestion des aliments, à la séparation de l'humidité des masses digérées et à la saturation du reste du corps avec celle-ci.

    Dans cette partie de l'intestin, des masses fécales sont formées et compactées, et les matières fécales déjà formées en découlent dans le rectum.

    Parmi les causes du développement de processus inflammatoires dans la membrane muqueuse du côlon sigmoïde figurent diverses affections.

    Les principaux sont la liste suivante:

    • masses fécales stagnantes dues à une courbure naturelle ou à d'autres causes;
    • infection intestinale;
    • dommages mécaniques à la muqueuse, dus à l'utilisation d'aliments difficiles à digérer ou de matières fécales dures avec constipation systématique.

    En outre, un certain nombre de facteurs contribuant à l'apparition de la maladie peuvent être identifiés:

    • circulation sanguine altérée dans la région pelvienne et, par conséquent, varices (hémorroïdes), formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins faibles;
    • diverses pathologies du rectum (paraproctite, fissures de l'anus, maladie de Crohn);
    • dysbactériose persistante ou chronique;
    • mauvaise nutrition - manque de fibres alimentaires;
    • mode de vie sédentaire;
    • réduction du péristaltisme gastro-intestinal, dû à diverses maladies, ainsi qu'à la constipation systématique;
    • maladies de l'appareil génito-urinaire - maladies de la prostate chez l'homme, pathologies de nature gynécologique chez la femme, caractérisées par une évolution chronique;
    • augmentation de la charge sur la région pelvienne pendant la grossesse;
    • effets de la chirurgie dans la cavité abdominale ou une série de blessures dans cette région.

    L'inflammation du côlon sigmoïde est rarement une pathologie indépendante. Autrement dit, dans la plupart des situations, cela est une conséquence du développement d'autres maladies intestinales.

    Les rares cas dans lesquels une inflammation du côlon sigmoïde se développe indépendamment, en raison d'anomalies physiologiques dans le développement de cette partie du tractus gastro-intestinal - son allongement et / ou la présence d'excès de courbures et de boucles.

    Classification

    L'évolution de la maladie permet de distinguer deux de ses formes - aiguë et chronique. La première (sigmoïdite aiguë) se caractérise par une symptomatologie prononcée, le plus souvent précédée par une infection du tractus gastro-intestinal.

    La seconde, la sigmoïdite chronique, se traduit par des manifestations moins intenses, qui tendent à alterner avec des périodes de rémission. Il survient principalement avec une dysbactériose persistante.

    La gravité des symptômes et la nature des dommages causés par la pathologie permettent de distinguer plusieurs stades de la maladie.

    Les étapes de la maladie comprennent:

    1. Catarrhal Il est considéré comme le stade le moins traumatisant de la maladie. Les dommages n'affectent que les couches supérieures de l'épithélium. Le traitement de la sigmoïdite à ce stade n’est pas difficile, le principal problème réside dans le diagnostic.
    2. Érosif. La progression de l'étape précédente conduit au développement de l'érosion. Elle se caractérise par des lésions des couches profondes de l'épithélium; par conséquent, la sigmoïdite érosive est souvent accompagnée de saignements, même si elle est de faible intensité.
    3. Ulcératif. Cette étape fait référence à la forme sévère de la maladie. Comme son nom l'indique, des ulcères (un et plusieurs) se forment sur la membrane muqueuse de la partie sigmoïde de l'intestin. L'apparition d'un stade tel que la sigmoïdite ulcéreuse, éventuellement avec négligence de la maladie ou traitement incorrect de la précédente.
    4. Périsigmoïdite (sigmoïdite paralytique ou spastique). Cette étape de la maladie est considérée comme la plus dangereuse. Outre les symptômes des stades susmentionnés de la maladie, une diminution de la fonction motrice d'une partie donnée de l'intestin et l'apparition de prétendues adhérences (l'accumulation de courbures ou de boucles de la partie sigmoïde de l'intestin entre elles) sont ajoutées. Une telle sigmoïdite et un tel traitement impliquent autre chose que d'habitude (le plus souvent opérationnel).

    Symptomatologie

    Les manifestations de la maladie dépendent directement de la forme de son évolution.

    Ainsi, la forme aiguë d'inflammation de la partie sigmoïde de l'intestin présente les caractéristiques suivantes:

    • douleur intense dans la partie gauche de la cavité abdominale (dans certains cas, la douleur a tendance à irradier vers la jambe gauche);
    • augmentation de la formation de gaz avec toutes ses conséquences (flatulences, ballonnements);
    • diarrhée systématique, accompagnée d'une forte odeur désagréable de matières fécales, ainsi que de la présence de fragments muqueux, sanguins ou purulents (dans certains cas);
    • état fébrile, symptômes d'intoxication (blanchiment de la peau, faiblesse générale);
    • nausée, parfois accompagnée de vomissements.

    Dans la forme chronique de la maladie (sigmoïdite chronique non ulcéreuse), les symptômes n'ont pas une expression intense et comprennent les affections suivantes:

    • selles perturbées, alternant diarrhée et constipation;
    • douleur pendant l'acte de défécation;
    • inconfort constant dans la région abdominale.

    Pour l'inflammation de la membrane muqueuse du côlon sigmoïde est caractérisée par une violation des processus de digestion, et donc la capacité de celui-ci et des départements adjacents à absorber le contenu.

    Bien entendu, tout cela affecte négativement la saturation du corps en substances nécessaires, ce qui entraîne souvent une forte diminution du poids corporel. Et la présence à long terme de masses fécales dans l'intestin conduit à un empoisonnement progressif du corps par les toxines et à l'apparition, en conséquence, de réactions cutanées de nature allergique.

    La forme chronique est caractérisée par une alternance de périodes d'exacerbation et de rémission, durant lesquelles les symptômes de la sigmoïdite sont presque totalement absents.

    La pathologie peut être aggravée s'il existe des conditions favorables pour cela, parmi lesquelles:

    • non-conformité, prescrite par un médecin, régime alimentaire;
    • effort physique intense;
    • situations de stress sévères;
    • infection infectieuse;
    • toutes sortes de blessures (surtout la cavité abdominale).

    Diagnostics

    Les problèmes d'identification de la pathologie résident dans le fait que, dans la plupart des cas, il s'agit d'une maladie secondaire. Ses symptômes sont confondus avec les signes d'une maladie primaire ou d'une maladie complètement différente.

    Comment traiter l'inflammation survenant dans le côlon sigmoïde?

    Le côlon sigmoïde est une petite partie du gros intestin dans lequel la nourriture digérée est formée en masses fécales solides. Le corps a reçu le nom approprié en raison de la similitude externe avec l'image graphique de la lettre grecque "Sigma". La nourriture digestible, passant par ce segment, est considérablement compactée. L'inflammation du côlon sigmoïde, qui se forme dans cette partie du tractus intestinal, provoque des troubles du système digestif et affecte négativement l'état de santé général.

    Causes et symptômes de la pathologie

    Les processus inflammatoires sont souvent associés aux caractéristiques individuelles qui caractérisent la structure d'une personne. Avec une augmentation de l'inclinaison du gros intestin, le risque de stagnation augmente lorsque le contenu de l'intestin s'attarde longtemps au même endroit. Il en résulte une inflammation du côlon sigmoïde, appelée sigmoïdite dans la pratique médicale. Autres causes de la formation de pathologie:

    • période de gestation. Un utérus agrandi serre le côlon sigmoïde, provoquant la stagnation du contenu de l'intestin;
    • maladies du tube digestif (dysbiose, colite ulcéreuse, rectite);
    • intoxication alimentaire, y compris en raison de l'abus de boissons contenant de l'alcool. Un régime alimentaire anormal peut provoquer une pathologie lorsque les aliments épicés prédominent dans le régime alimentaire;
    • maladies infectieuses générales;
    • troubles du système nerveux.

    Les maladies du côlon sigmoïde (sigmoïdite, diverticulose, tumeur maligne dans la région de l'organe) sont détectées lors d'un examen de diagnostic. La coloscopie est la méthode de recherche la plus informative. Il est recommandé de consulter un gastro-entérologue si les symptômes suivants apparaissent:

    • douleur localisée dans la région iliaque. La douleur peut irradier vers la région lombaire et la jambe gauche.
    • dysfonctionnement des selles, décoloration des matières fécales, selles irrégulières;
    • ballonnements, éructations, vomissements;
    • troubles du système nerveux, fatigue, forte diminution du poids, perte de force;
    • fièvre
    • pâleur de la peau, faiblesse et autres signes d'intoxication.

    Lorsque les symptômes ci-dessus d'inflammation du côlon sigmoïde, vous devez prendre rendez-vous avec un médecin gastro-entérologue. La symptomatologie pathologique est non spécifique et peut indiquer la présence d'une autre maladie survenant dans la région du tractus gastro-intestinal. La sigmoïdite chronique est caractérisée par une alternance d’étapes de rémission et d’exacerbation. Dans la période d '"atténuation" de la maladie, les symptômes deviennent inexpressifs ou disparaissent complètement. L'exacerbation peut déclencher de tels facteurs:

    • situations stressantes, stress physique;
    • l'hypothermie;
    • blessures dans la cavité abdominale;
    • maladies infectieuses.

    Le traitement du côlon sigmoïde est prescrit après un examen par un spécialiste et les résultats de l'examen. Le diagnostic est réalisé par différentes méthodes - coloscopie, étude du sang et des matières fécales. Des procédures de diagnostic supplémentaires pouvant être prescrites pour clarifier les caractéristiques du tableau clinique - échographie et radiographie dans la cavité abdominale, ainsi que la sigmoïdoscopie.

    Traitement de pathologie

    Généralement, le programme de traitement est conçu pour 1-3 mois. La thérapie combinée comprend la prise de médicaments, l'observance du jour et un régime strict. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indiquée. Médicaments:

    • agents antibactériens (tétracyclines, fluoroquinolones, doxycycline, ampicilline);
    • antiseptiques intestinaux (Smecta, Intrix);
    • Pour le traitement des inflammations non spécifiques, la prednisolone, la salazopyridazine, la sulfasalazine sont prescrites;
    • antispasmodiques et analgésiques dans les cas où une douleur intense est observée;
    • bougies contenant du méthyluracile et des corticostéroïdes;
    • des probiotiques (Bifiform, Lactobacterin, Hilak Forte) permettant de rétablir une microflore intestinale normale sont indiqués dans les deux mois suivant la fin du traitement conservateur aux antibiotiques;
    • Les complexes de vitamines sont efficaces dans les cas où l'exacerbation de la pathologie est causée par un stress physique ou psychologique excessif.

    Pendant la période d'exacerbation, le patient se voit attribuer un repos au lit. Les patients qui souhaitent apprendre à traiter la sigmoïdite seront intéressés par des méthodes alternatives, combinées à des programmes de traitement classiques, qui produisent un effet positif rapide.

    Physiothérapie

    Une maladie insidieuse est dangereuse pour ses complications. Afin d'éviter la progression de l'état pathologique, il est nécessaire d'appliquer tous les traitements disponibles dans un complexe. La physiothérapie avec des dispositifs médicaux accélère considérablement le processus de guérison. Le traitement électrique est généralement prescrit pour un traitement de 7 à 10 jours. Il existe plusieurs méthodes d’influence sur la zone pathologiquement modifiée:

    • Échauffement L'exposition à la chaleur favorise la circulation sanguine vers le site des lésions tissulaires. Dans le même temps, les processus de digestion et de métabolisme des aliments sont améliorés et les composants structurels des tissus intestinaux sont renforcés.
    • Vibrations Les effets vibratoires sur la zone touchée stimulent la circulation sanguine et éliminent les processus stagnants.
    • Oscillations d'amplitude électrique. Sous l'influence des champs magnétiques et électriques, les cellules endommagées restaurent la structure d'origine.

    Les médecins conseillent également d’autres méthodes de traitement et de prévention - thérapie par la boue, maintien d’un mode de vie sain, consultations régulières avec un spécialiste.

    Règles alimentaires

    Pendant le traitement du côlon sigmoïde doit suivre un régime strict, qui vise à stimuler le travail de l'intestin. Les nutritionnistes recommandent d'ajouter les produits du péristaltisme au menu du jour. Il s’agit principalement de fruits et de légumes frais, cuits (cuits à la vapeur, bouillis ou cuits). Citrouille, tomates, feuilles de laitue particulièrement utiles. Cependant, lors de l'introduction de légumes dans l'alimentation, il est nécessaire de limiter le nombre d'espèces causant des flatulences (chou, radis, radis, artichaut, asperges).

    Les fruits riches en sucre et en fibres (raisins, pommes, figues, cerises, poires, pruneaux) contribuent également à l'augmentation de la flatulence de l'intestin. Il est nécessaire de limiter le nombre d'aliments frits chauds, fumés et salés, ainsi que de marinades, de sauces, d'ail et d'assaisonnements dans le menu. Il est préférable de réduire la quantité d'aliments riches en lipides et en glucides. Dans le régime alimentaire augmenter la quantité d'aliments protéinés. Fraction recommandée. Le taux journalier (environ 2000 Kcal) est divisé en 4-5 réceptions. Que pouvez-vous manger?

    • pain séché, toasts, craquelins;
    • volaille maigre, viande de veau et de lapin, bouillie ou cuite à la vapeur;
    • soupes en purée ou plats de base en purée cuits dans du bouillon de poisson et de viande;
    • poisson, vapeur et bouilli;
    • omelette à la vapeur ou œufs durs;
    • fromage cottage, non gras et non acide, soufflé de fromage cottage;
    • gruau, sarrasin, gruau de riz;
    • thé vert, bouillons à base d’églantine, de myrtilles et de cerisier des oiseaux.

    Des plats nettoyés et liquides ainsi que des soupes en purée favorisent une bonne digestion et une récupération rapide. Des kissels utiles cuits à base de baies, de groseilles, de cerisiers, de myrtilles, de fruits de coing, ainsi que de pommes râpées non sucrées.

    Produits à éviter:

    • boulangerie et confiserie fraîchement préparées;
    • viande grasse, saucisses, saindoux;
    • soupes au lait, premiers plats cuisinés dans un bouillon de viande concentré;
    • poisson en conserve, poisson gras, caviar;
    • graisses alimentaires, légumes et produits laitiers;
    • oeufs frits ou durs.

    Les nutritionnistes conseillent d'abandonner les légumes frais, les fruits, ainsi que les légumineuses, les boissons gazeuses, les bonbons raffinés. Dans la période d'exacerbation de la maladie peut être fait quelques jours de jeûne. A cette époque, autorisé à boire du thé (vert, noir), décoctions à base de plantes médicinales.

    Méthodes populaires dans la lutte contre la sigmoïdite

    Le traitement de l'inflammation du côlon sigmoïde à l'aide de recettes traditionnelles implique l'utilisation de décoctions de plantes médicinales (écorce de chêne, calamus, millepertuis, camomille, achillée millefeuille, sauge). Les décoctions médicamenteuses contribuent à éliminer les processus inflammatoires, stimulent la fonction intestinale, ont un effet astringent puissant et éliminent la diarrhée. Voici quelques recettes populaires:

    1. Collection à base de plantes. Des matières premières broyées et séchées - plantain et chélidoine (feuilles), fleurs de camomille, baies d'églantier séchées et aneth (graines) prennent chacune 1 cuillerée à thé. Le mélange est versé dans un litre d’eau bouillie et infusé pendant six heures. L'infusion boit six fois par jour. Dose unique - 60 ml. La durée du traitement est de quatre semaines (après une pause d'une semaine, le cours est répété).
    2. Le jus de la banane plantain (feuilles). L'outil a une forte action astringente, antibactérienne et anti-inflammatoire. Les feuilles de la plante sont écrasées, presser le jus. 1 cuillère à soupe Une cuillerée de jus est mélangée à un verre d'eau bouillie et refroidie, bue 30 minutes avant un repas.
    3. Collection à base de plantes. Prenez à parts égales menthe, le millepertuis et la sauge. 10 g de mélange d'herbes séchées versez 300 ml d'eau bouillie, insistez 1 à 2 heures, filtrez, faites entrer peu de temps avant les repas. À un moment donné, vous devez boire 100 g.
    4. Collection à base de plantes. La menthe, l'ortie et l'homère sont mélangées dans des proportions égales, prenez 10 g du mélange, versez de l'eau bouillante (300 ml), puisez, filtrez, buvez 75 ml trois fois par jour. Le cours de thérapie est de trois semaines. L'infusion présente d'excellents résultats dans la lutte contre la formation excessive de gaz et élimine les processus de décomposition.
    5. Collection à base de plantes. Les cynorrhodons, les graines d'aneth, la chélidoine, les plantains et les fleurs de camomille sont écrasées et mélangées en quantités égales. 5 cuillères à soupe du mélange est versé avec un litre d'eau bouillie, infusé pendant six heures, filtré, ingéré 60 ml avant les repas (six fois par jour). Le cours de thérapie est un mois.

    Les processus inflammatoires dans l'intestin d'un lavement avec décoctions de plantes médicinales (camomille, calendula, sauge) sont efficacement éliminés. Le bouillon fraîchement préparé est refroidi à une température de 37 ° C et injecté à l’aide d’une seringue dans l’anus pendant 30 à 60 minutes. Pour un lavement, vous aurez besoin de 50 ml de liquide. Il est recommandé d'effectuer un tel traitement avant d'aller au lit.

    Les médicaments préparés selon des recettes populaires ont un effet thérapeutique prononcé. Cependant, pour obtenir un effet maximal, il est nécessaire de les utiliser avec un traitement médical traditionnel. Une thérapie bien organisée contribue à la guérison complète de la pathologie.

    Maladies du côlon sigmoïde: symptômes et signes de maladies, leur traitement

    Les maladies du côlon sigmoïde peuvent être inflammatoires (infections intestinales aiguës, colite ulcéreuse, colite pseudo-membraneuse) ou non inflammatoires (cancer, polypes, malformations, etc.).

    Le diagnostic des maladies inflammatoires pose des problèmes car le tableau clinique est assez similaire. Les modifications trouvées dans le côlon sigmoïde ne sont pas spécifiques et peuvent être une manifestation à la fois de la colite non spécifique et d'une infection intestinale aiguë.

    La lésion du côlon sigmoïde survient rarement de manière isolée; elle fait souvent partie d'un processus extensif qui touche d'autres parties de l'intestin.

    Les symptômes

    La plupart des modifications pathologiques du côlon sigmoïde se manifestent par les symptômes suivants:

    • douleur dans l'abdomen, qui dépend souvent de l'apport alimentaire et n'est pas localisée;
    • changement de selles (constipation, diarrhée);
    • la présence de contenu pathologique dans les matières fécales (sang, mucus);
    • flatulences (ballonnements, grondements);
    • syndrome d'intoxication (fièvre, perte ou perte d'appétit, perte de poids).

    Maladies du côlon sigmoïde

    Dolichosigmoïde

    C'est un développement anormal du gros intestin, sa partie sigmoïde. Manifesté sous forme d'allongement de l'intestin sans réduire son diamètre et ne s'accompagne pas d'un changement de la paroi musculaire du côlon sigmoïde. Il est diagnostiqué chez 30% de la population et ne se manifeste pas cliniquement. Dolikhosigma est détecté dans la plupart des cas pendant l’enfance, lorsque l’enfant est examiné en raison de la constipation.

    Il existe plusieurs formes cliniques de dolichosigma:

    • Forme latente. Détecter par hasard lors de l'examen, cliniquement ne manifeste rien.
    • Forme de douleur. Préoccupé par les douleurs abdominales, souvent dans sa moitié gauche sans irradiation.
    • La dominance de la constipation en clinique. Le dolichosigma est la cause de la constipation chez 25 à 40% des enfants. À la palpation dans l'abdomen, on sent des pierres fécales dures au toucher.
    • Forme mixte.

    Les symptômes du dolichosigmoïde apparaissent lorsque la motilité intestinale change, lorsque la fonction d’évacuation est perturbée et le contenu de l’intestin stagnant. Une distension abdominale, un grondement, une douleur abdominale et une constipation apparaissent. Dans le contexte de la stagnation, dysbiose intestinale, changements inflammatoires qui nécessitent un examen urgent et un traitement.

    Diverticulose

    Le diverticule est appelé saillie de la paroi intestinale. La présence de diverticules multiples est désignée par le terme générique de "diverticulose". La principale raison du développement de cet état est la faiblesse de la paroi intestinale, qui commence à se gonfler sous l’influence de divers facteurs.

    Les facteurs de risque de diverticulose incluent les états suivants:

    • constipation fréquente dans l'histoire;
    • utilisation à long terme de laxatifs;
    • dysbiose intestinale, accompagnée de ballonnements et de flatulences;
    • surpoids;
    • processus inflammatoires dans l'intestin.

    L'évolution de cette maladie peut être simple et compliquée. Chez certaines personnes, les diverticules ne sont pas manifestés cliniquement et une personne ne sait pas toujours si elle est présente dans l'intestin.

    Les principaux symptômes de la diverticulose sigmoïde simple comprennent:

    • douleurs abdominales sans localisation claire, apparaissent après avoir mangé;
    • la constipation, qui peut être remplacée par la diarrhée;
    • grondement, ballonnements (flatulences);
    • couleur des matières fécales sans caractéristiques.

    Au sujet du cours compliqué qu'ils disent dans le cas où l'évacuation du contenu intestinal du diverticule est violée, le développement de l'inflammation se produit - la diverticulite. Elle se manifeste non seulement par des symptômes du côlon sigmoïde (douleur, ballonnements, grondements, etc.), mais également par l'apparition de signes de processus inflammatoires: élévation de la température corporelle, apparition de mucus ou de sang dans les selles, diarrhée constante, augmentation de la douleur abdominale, modification de la couleur des selles. À la palpation, l'abdomen est douloureux lors de la projection des diverticules sur la paroi antérieure de l'abdomen.

    Dans les cas extrêmement graves, la diverticulite conduit à des saignements, au développement de sténoses (rétrécissements), à la perforation (violation de l'intégrité de la paroi intestinale), à ​​une obstruction intestinale, à un abcès et peut être fatale.

    Polypes sigmoïdes

    Un polype est une tumeur sur la jambe qui se développe à partir de la paroi de l'intestin. Les polypes du côlon sigmoïde, du rectum et de l'estomac sont les plus courants. La véritable cause de la formation de polypes n'est pas complètement établie. La plupart des polypes sont des formations asymptomatiques. Les polypes glandulaires sont considérés comme une maladie précancéreuse.

    L'adénocarcinome intestinal se développe dans 95% des cas à partir d'un polype bénin. En présence de plusieurs polypes, on utilise le terme «polypose», qui dans certains cas est de nature familiale; on distingue donc les syndromes polyposiques héréditaires (syndrome de Gardner, syndrome de Peutz-Jeghers, Turco, etc.).

    Se manifestant cliniquement par des crampes abdominales douloureuses, imitez la perméabilité intestinale incomplète de la clinique. Un symptôme caractéristique des polypes est une bande de sang sur les matières fécales. La nature de la chaise reste souvent inchangée. Avec un parcours simple, rarement des ballonnements.

    Cancer sigmoïde

    Le tableau clinique du cancer dépend du stade du processus malin, de la structure de la tumeur et de l’ampleur du processus. De tous les processus malins de l'intestin, le cancer sigmoïde est détecté dans 25% des cas.

    Il existe une triade de symptômes caractéristiques lorsqu’une tumeur est localisée dans le côlon sigmoïde et le côlon descendant:

    • L'apparition de sécrétions pathologiques de l'anus, qui ne peuvent pas être associées à l'acte de défécation. La décharge peut être gluante, purulente ou sanglante.
    • Troubles intestinaux (diarrhée et constipation, envie de selles - ténesme), qui peuvent alterner.
    • La formation d'une obstruction intestinale.

    Une personne s'inquiète des crampes ou des douleurs dans le bas-ventre gauche, qui peuvent se propager à l'aine, au dos. Il y a des envies fréquentes de déféquer, de constipation ou de diarrhée. Du sang dans les matières fécales est détecté. A l'examen, une tumeur d'une certaine taille est déjà détectée à la palpation de l'abdomen.

    En même temps, les symptômes de lésion du côlon sigmoïde sont accompagnés de symptômes d'anémie sévère, d'intoxication générale (fièvre, manque d'appétit, perte de poids, etc.). Au début, il peut y avoir une évolution asymptomatique.

    La particularité des tumeurs sigmoïdes est le développement précoce d'une occlusion intestinale et d'un saignement.

    Sigmoïdite

    La sigmoïdite est une inflammation du côlon sigmoïde qui se produit lors de maladies inflammatoires d'étiologie connue - infections intestinales aiguës (escherichios, shigellose, etc.) et d'étiologie peu claire (colite ulcéreuse, colite cystique profonde, etc.). Très rarement se manifeste sans la participation d'autres parties du gros intestin.

    Les symptômes communs incluent des douleurs abdominales, un changement des selles, une perte d'appétit. Dans les infections intestinales aiguës, le tableau clinique comportera un certain nombre de caractéristiques qui dépendent des caractéristiques de l'agent pathogène.

    Dans toutes les formes de colite ulcéreuse, le côlon sigmoïde est affecté. La diarrhée et les saignements dans la colite ulcéreuse sont les principaux symptômes, le ténesme, les douleurs crampes dans l'abdomen avant les selles, la fièvre, la perte de poids sont également inquiétants.

    Autres maladies

    • colite ulcéreuse;
    • La maladie de Crohn;
    • infections intestinales aiguës;
    • polypose familiale diffuse.

    Diagnostics

    Si au moins un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devez tout d'abord contacter un médecin généraliste ou un gastro-entérologue. Selon les résultats de l'enquête et l'examen initial d'une personne, des méthodes supplémentaires d'examen du côlon sigmoïde sont prescrites:

    • Rectoromanoscopie. Le rectoromanoscope peut inspecter le rectum et la partie inférieure du côlon sigmoïde. À l'aide de cette méthode, les parois muqueuses de l'intestin sont examinées, des polypes, des tumeurs et des processus érosifs sont détectés. Possibilité de prendre du matériel de biopsie.
    • Coloscopie. Un endoscope amélioré depuis longtemps est utilisé, ce qui permet d’examiner toutes les parties du gros intestin, contrairement au sigmoïdoscope.
    • CT (tomodensitométrie). Utilisé pour déterminer avec précision la localisation de la tumeur, sa taille, la présence de formations pathologiques déplaçant l'intestin. En utilisant cette méthode, le processus inflammatoire dans le côlon sigmoïde est détecté.
    • IRM (imagerie par résonance magnétique). Une méthode plus informative par rapport à la tomodensitométrie pour la recherche du cancer. Haute résolution vous permet d'identifier les tumeurs du côlon sigmoïde sans l'introduction d'agents de contraste, établit avec précision la taille des tumeurs, la présence de métastases dans d'autres organes et tissus.
    • Irrigologie La méthode est basée sur l'examen radiographique de l'intestin avec un agent de contraste. Avec l'aide de l'irrigographie, les anomalies du développement, la forme de l'intestin, sa longueur, son péristaltisme, la présence de formations pathologiques, la présence d'obstruction et d'érosion peuvent être déterminées.

    Demandez-les à notre médecin traitant directement sur le site. Nous vous répondrons

    Événements médicaux

    Le traitement de toute maladie s’effectue dans trois directions:

    1. Traitement étiologique. Destiné à éliminer la cause de la maladie.
    2. Traitement pathogénétique. Vise à éliminer les mécanismes pathologiques sous-jacents à la maladie.
    3. Traitement symptomatique. Destiné à combattre les symptômes.

    Pour la réalisation de ces instructions, des méthodes de traitement médical et chirurgical sont utilisées.

    Les méthodes chirurgicales comprennent:

    1. Résection de l'intestin (élimination de l'intestin).
    2. Enlèvement endoscopique de polypes.

    Le traitement chirurgical est principalement utilisé dans le traitement des polypes et des processus cancéreux: il n’existe pas de médicament à part entière. La chimiothérapie est prescrite comme traitement d'appoint.

    Pour le traitement des maladies du côlon sigmoïde sont utilisés des médicaments de différents groupes pharmaceutiques:

    • médicaments antibactériens (mésalazine, cyclosporine).
    • antispasmodiques (no-shpa, papaverine).
    • médicaments antidiarrhéiques (lopéramide, smect).
    • laxatifs (forlax, duphalac).
    • prokinetics (motilium, itopride).
    • préparations enzymatiques (micrazime, festive).
    • agents hémostatiques (acide epsilon-aminocaproïque, etamzilat sodique).
    • glucocorticoïdes (prednisone, budésonide).
    • cytostatiques (azathioprine, méthotrexate).
    • anti-inflammatoire (infliximab et autres).

    Prévention

    Le respect d'un certain nombre de mesures préventives peut réduire considérablement le risque de développer des maladies sigmoïdes du côlon:

    • l'hygiène personnelle réduit le risque de contracter des infections intestinales aiguës;
    • les aliments riches en fibres assurent une motilité intestinale normale, réduisant ainsi la fréquence de la constipation;
    • diagnostic et traitement rapides des maladies du côlon sigmoïde;
    • l'activité physique contribue au fonctionnement normal de l'ensemble du tractus gastro-intestinal;
    • élimination rapide des polypes.