Transpiration (hyperhidrose)

L'hyperhidrose est une maladie dans laquelle une personne transpire trop. Lorsque l'hyperhidrose due à un gonflement et à un ramollissement de la peau se développe souvent une flore fongique et pyogénique.

Souvent, lorsqu'une personne souffre d'hyperhidrose, il y a une sueur forte et déraisonnable aux aisselles, aux pieds ou aux paumes. Parfois, une forte sueur se produit simultanément dans ces trois zones.

Caractéristiques de l'hyperhidrose

Dans cet état, une personne a de la sueur qui coule à travers le corps et, par conséquent, une humidité constante des pieds, des mains et d'autres parties du corps est observée. Le phénomène le plus désagréable pour le patient est la présence d'une odeur désagréable lors de la transpiration (appelée osmidrose). Ceci est une conséquence de l'ajout de flore bactérienne et fongique.

L'hyperhidrose des aisselles, ainsi que d'autres formes de cette maladie, apporte tout d'abord une gêne notable au patient. Ainsi, une personne souffrant d’hyperhidrose doit souvent prendre une douche, utiliser des serviettes de façon constante et ne pas porter de vêtements de couleur claire. En raison de la transpiration persistante, une personne présente une irritation de la peau, une dermatite. En outre, cette maladie affecte également l’état psychologique du patient: il est constamment en état d’inconfort, se sent
manque de confiance en soi et parfois dépression. L'hyperhidrose affecte également la possibilité de développement de carrière et réduit considérablement la qualité de vie globale.

Types d'hyperhidrose

L'hyperhidrose peut être divisée en hyperhidrose primaire (dite sans cause, idiopathique) et en hyperhidrose secondaire. Dans l'hyperhidrose secondaire, la maladie primaire devient la base de l'apparition de cette maladie, qui accompagne souvent une sécrétion accrue de sueur. Cela peut être le diabète, la tuberculose, l'hyperthyroïdie et d'autres maladies.

Il est d'usage de distinguer l'hyperhidrose généralisée de l'hyperhidrose localisée. L'hyperhidrose générale se manifeste lorsqu'une personne est affectée par une température élevée, il existe des tensions à la fois physiques et émotionnelles. En outre, ce phénomène se produit avec un certain nombre de maladies associées.

L'hyperhidrose localisée se manifeste le plus souvent par l'hyperhidrose des grands plis et l'hyperhidrose plantaire palmaire. Dans ce cas, la cause de ce phénomène peut être une dystonie végétative, ainsi qu'une conséquence du non-respect des règles d'hygiène personnelle, du port de chaussures, de vêtements, de qualité médiocre.

Dans des conditions normales, une personne produit entre 500 et 1500 ml de sueur par jour. Dans le même temps, un patient souffrant d'hyperhidrose peut produire 1 500 ml de sueur par heure. Il existe deux types de glandes sudoripares: apocrine et eccrine. Les localisations des glandes apocrines sont le périnée, les aisselles et les zones de rill. Avec la sueur, ces glandes sécrètent de la phéromone, qui crée l'odeur du corps humain, contrairement à d'autres odeurs. Les glandes eccrines sont situées sur tout le corps.

Chez les patients souffrant d'hyperhidrose, le nombre de glandes sudoripares et leur volume augmentent. Du point de vue de la composition chimique, la sueur contient près de 99% d'eau et environ 1% de sels de sodium, de calcium, de potassium et d'autres composants chimiques.

Selon les observations de patients atteints d'hyperhidrose, environ la moitié des patients atteints de cette affection ont également souffert de leurs parents.

Symptômes de l'hyperhidrose

Les signes de cette maladie chez l'homme se produisent souvent dès l'enfance. Quand une personne entre dans l'adolescence, les manifestations de l'hyperhidrose augmentent fortement. Les facteurs prédisposant à la progression intensive de la maladie sont un état de stress grave, un changement de l'équilibre hormonal. Les personnes qui développent une hyperhidrose axillaire primitive souffrent de transpiration au niveau des aisselles, ce qui se produit sans raison apparente. Très souvent, en raison de l'ajout de flore fongique et bactérienne, une odeur désagréable apparaît lors de la transpiration.

En cas d'hyperhidrose des aisselles, la transpiration est très intense. En conséquence, en raison des propriétés de transpiration de l'acide faible, les vêtements constamment mouillés se détériorent très rapidement et une dermatite et une irritation apparaissent souvent sur la peau.

Une forte gêne procure aux patients une hyperhidrose de la main. Chez de telles personnes, les paumes sont constamment mouillées, ce qui permet aux objets de glisser. De plus, il est difficile pour ces patients de travailler avec des objets sensibles à l'eau.

En outre, la maladie peut être fatale pour les musiciens, les sportifs.

Une autre forme désagréable d'hyperhidrose est la transpiration excessive des pieds. Dans ce cas, très souvent, la flore microbienne et fongique est liée au processus, ce qui provoque une odeur désagréable.

En outre, en raison de l'humidité de la peau des pieds, les patients développent souvent une dermatite, une macération. Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter cette affection, une infection fongique peut, au bout d'un moment, affecter les ongles et la peau. Il en résulte une intoxication de l'organisme et l'apparition de maladies des organes internes. Dans ce cas, il est très important d'établir correctement le diagnostic, car l'hyperhidrose des pieds, tout comme l'hyperhidrose des aisselles, devient très souvent la conséquence d'une certaine maladie sous-jacente.

Diagnostic de l'hyperhidose

Dans le diagnostic de l'hyperhidrose, il est important de collecter l'anamnèse et de procéder à un examen complet et approfondi du patient qui se plaint de transpiration. Tout d'abord, l'hyperhidrose secondaire est exclue, ce qui indique la présence de la maladie qui était à l'origine de cette affection.

Lors de l'examen d'une patiente, le médecin détermine l'état de ses vêtements et s'il y a des traces de sueur sur elle. Vous pouvez juger du degré d'hyperhidrose des aisselles par la quantité de taches de transpiration sur les vêtements qui apparaissent sous les aisselles. Ainsi, si le diamètre du spot est inférieur à 5 mm, une situation similaire peut se produire avec une certaine charge physique et est en règle générale normale.

Si le diamètre de la tache de sueur sur les vêtements est d'environ 10 mm, le patient présente alors un léger degré d'hyperhidrose. Le diamètre de la tache d'environ 20 cm indique un degré modéré de la maladie, et si la taille de la tache humide est encore plus grande, on peut parler d'un degré grave d'hyperhidrose.

Si nous parlons d'hyperhidrose des paumes, son degré modéré se manifeste sans la présence de gouttes de sueur: une personne a toujours les paumes mouillées. En cas d'hyperhidrose modérée des paumes, la sueur libère des gouttes visibles au bout des doigts. Dans les cas graves, le suintement est possible.

Pour un diagnostic plus précis de la maladie, utilisez des méthodes spécialement développées pour déterminer le degré de transpiration, à savoir la méthode gravimétrique, la méthode de l’échantillon de Minor, la méthode chromatographique.

Traitement de l'hyperhidrose

Le médecin détermine la tactique de l'hyperhidrose après le diagnostic de "l'hyperhidrose primaire". En cas d'hyperhidrose secondaire, des mesures sont d'abord prises en vue du traitement de la maladie sous-jacente.

En cas d'hyperhidrose primaire, l'administration de la toxine botulique A au patient est administrée par voie intracutanée. Ce médicament agit directement sur les glandes sudoripares, bloquant l'innervation. Lors de l'utilisation de ce médicament, son effet dure de trois à six mois. Cependant, certaines personnes sont généralement insensibles à ce médicament, chez d’autres, la durée de son action est déterminée individuellement. Le plus souvent, le médicament n'affecte pas les patients de sexe masculin.

L'une des méthodes importantes de la thérapie complexe de l'hyperhidrose est considérée comme un régime spécial. Les produits contenant des substances stimulantes doivent être exclus du régime alimentaire quotidien. Par conséquent, une telle nourriture peut contribuer à la sécrétion de sueur. Il s'agit d'épices, de plats salés, d'épices, de café. Cependant, de tels changements dans le régime alimentaire ont un effet positif principalement sur les personnes souffrant d'hyperhidrose légère.

Au cours du traitement, des techniques de psychothérapie sont également utilisées, qui visent à améliorer l'état psychologique général du patient. Cependant, ces méthodes de traitement n'affectent pas l'état physiologique d'une personne. Il est parfois conseillé d’utiliser des sédatifs et des tranquillisants, ce qui peut réduire dans une certaine mesure la séparation de la transpiration. Cependant, l'utilisation généralisée de ces fonds n'est pas autorisée en raison de leur impact négatif sur l'état général du corps.

Parfois, la radiothérapie est utilisée pour traiter l'hyperhidrose: les zones à problèmes sont irradiées à petites doses. Cette technique peut améliorer l'état pendant un moment. Cependant, il est important de rappeler les effets négatifs de la radiothérapie en général.

Le traitement de l'hyperhidrose est également effectué par électrophorèse. Les appareils spéciaux émettent des courants à basse tension qui affectent les zones à problèmes de la peau. Cette procédure est effectuée régulièrement pendant plusieurs semaines. Son efficacité est notée immédiatement après. Cependant, en raison de l'utilisation de cette procédure, les patients ont souvent des allergies, des irritations de la peau, des démangeaisons, une dermatite.

Il ne faut pas considérer que les antisudorifiques sont une méthode efficace pour éliminer ce problème. Malgré l'apparition constante sur le marché de nouveaux types d'agents de ce type, ils ne résolvent pas le problème du traitement de l'hyperhidrose. De plus, leur utilisation constante provoque souvent des phénomènes allergiques et des irritations de la peau.

À ce jour, des méthodes chirurgicales de traitement de l'hyperhidrose sont également utilisées. Aujourd'hui, dans ce cas, deux groupes de chirurgies sont utilisés. Le premier groupe comprend les interventions chirurgicales effectuées sur la zone à problèmes. Ils sont principalement produits par l'hyperhidrose des aisselles. Dès les années soixante du siècle dernier, on a découvert la possibilité de procéder à une opération pour tailler la peau des aisselles, avec laquelle les glandes qui sécrètent la sueur sont enlevées. Plus tard, les patients atteints d'hyperhidrose ont commencé à pratiquer des opérations utilisant la méthode de l'adénotomie ouverte, au cours de laquelle sont réalisés le découpage des tissus sous-cutanés avec les glandes. Quelques temps plus tard, certaines nouvelles méthodes moins traumatiques sont apparues, qui nous ont permis d’enlever les glandes sudoripares. Pour ce faire, on utilise aujourd'hui la technologie des ultrasons, la vidéosurveillance endoscopique.

Le second groupe d'opérations comprend des interventions sur les ganglions nerveux. Des opérations similaires ont été effectuées précédemment en enlevant les ganglions mignons à l'arrière du cou. Aujourd'hui, cette technique remplace l'utilisation de la technologie endoscopique vidéo, du laser, etc.

Comment se débarrasser de la transpiration

Le dicton médical "hyperhidrose" est appelé "transpiration excessive". Et si pour certains cela ne veut rien dire, pour d’autres, c’est le premier problème. Si bien qu'une personne souffrant de transpiration excessive peut même devenir déprimée. Ne pensez pas que ce problème n’est inhérent qu’à la saison chaude; cependant, en été, il souffre généralement davantage.

En parlant de transpiration, il convient de préciser: cela peut être courant - lorsque tout le corps en souffre, mais cela ne concerne que certaines parties - les mains, les jambes, le dos et d’autres. Bien sûr, il est tout d'abord nécessaire de rechercher la cause de la transpiration accrue, si elle touche toute la surface de la peau, car elle peut être le symptôme d'une maladie.

Le thérapeute vous prescrira les tests nécessaires dont les résultats sont déjà étroits. Des spécialistes aideront à éradiquer la cause. En raison de la maladie identifiée, la transpiration n'est qu'une conséquence. Si votre corps va bien, vous pouvez alors recourir à des remèdes populaires. Cependant, avec les remèdes homéopathiques prescrits par un médecin spécialiste, ils n'interféreront pas. Il est seulement nécessaire de consulter votre médecin sur le sujet, par exemple, l'apparition d'allergies aux plantes médicinales utilisées.

Laissez-nous comprendre que la lutte avec ce problème n'est pas simultanée, elle nécessite une exécution régulière des procédures. En outre, la médecine traditionnelle permet un usage externe et interne. C'est-à-dire qu'il peut s'agir de bains, d'essuyages, de compresses, de lotions ou de thés, d'infusions, de gouttes à boire.

Il est intéressant de noter qu'aucune plante d'outre-mer n'est nécessaire: toutes les feuilles, herbes, fleurs et écorces d'arbres sont locales, celles que nous croisons tous les jours. Par exemple, si une personne est inquiète, il est préférable d’utiliser un thé fort, brassé et refroidi pour le refroidir, ainsi que du lait froid non cuit - le matin et le soir. Dans ce cas, il est nécessaire de laisser la peau sécher par elle-même, sans avoir recours à des serviettes.

La compresse rafraîchissante, qui jouera en outre un rôle de tonifiant, sera tout aussi efficace comme cosmétique du fait que les vaisseaux sanguins se rétrécissent, que le teint s'améliore, que la peau devient plus élastique. Il a également un effet bénéfique psychologique - calme le système nerveux.

La transpiration des pieds est l'un des problèmes les plus courants. Les guérisseurs populaires recommandent à la fois un traitement sec et un traitement humide à l’écorce de chêne. Les chaussettes (bas) sont saupoudrées de masse écrasée et ainsi portées jusqu'à (plusieurs jours) jusqu'à ce que le problème soit réglé. Et vous pouvez faire bouillir 500 grammes de la même purée d'écorce de chêne pendant 4 heures dans 4 litres d'eau, filtrer et prendre un bain pour les pieds. Il est conseillé de le faire plusieurs jours de suite.

Il est également recommandé de prendre des bains avec des matières végétales telles que le saule blanc et la sauge. Cependant, dans ce cas, la masse broyée est versée avec de l'eau froide avant utilisation et perfusée pendant 8 heures. Les bains de feuilles de prêle ou de bouleau ne seront pas moins efficaces: prenez des matières premières végétales dans des proportions égales et ne faites bouillir que quelques minutes - l’infusion pour le bain de pieds est prête.

Pour frotter fortement la peau qui transpire dans différentes parties du corps, il est préférable d’utiliser une infusion à base de feuilles de menthe: 1 c. à l'aide d'une cuillère, verser 1 tasse d'eau bouillante, égoutter après une demi-heure. Il est bon de faire une compresse, une lotion, un bain avec un leurre de brûleur à air brûlé (versez un verre d’eau bouillante sur quelques cuillerées à soupe de matières premières végétales et laissez-les pendant environ une heure).

Les creux axillaires ont pratiquement le même niveau que les jambes. Vous pouvez utiliser l’essuyage pour combattre l’hyperhidrose dans ces endroits: les boutons de bouleau insistent sur la vodka dans un rapport de un à cinq (ou dix), il est préférable de l’essuyer deux fois par jour, matin et soir par exemple.

Vous pouvez également utiliser du vinaigre de table ordinaire pour frotter: un tiers du vinaigre dilué avec les deux tiers de l'eau. Pour usage interne recommandé décoction de sauge, églantier. Bien sûr, sans sucre.

Prévention de l'hyperhidrose

Les personnes sujettes à une transpiration excessive ne doivent pas porter de chaussures en caoutchouc, de chaussettes synthétiques ni de bas. Il est important de porter chaque jour une attention particulière à l'hygiène des pieds et des autres parties du corps où la transpiration est accrue. Une fois le bain terminé, laissez sécher un peu les pieds et le corps à l’extérieur, puis portez des chaussettes et des vêtements. Vous devriez toujours essayer de vous habiller pour la météo, éviter les situations stressantes. En outre, en tant que mesure préventive efficace pour les personnes sujettes à l'hyperhidrose, il est recommandé de pratiquer n'importe quel sport afin de renforcer le tonus général du corps.

Hyperhidrose ou transpiration excessive, comment traiter une maladie

Bon après-midi, chers lecteurs! Savez-vous ce qu'est l'hyperhidrose? Cette maladie est accompagnée d'une transpiration abondante. Le traitement de l'hyperhidrose dépend de son origine, de ses causes et de ses symptômes.

Le gonflement est considéré comme un processus physiologique normal qui accompagne une personne tout au long de sa vie. En raison du travail des glandes sudoripares, le corps humain maintient une température corporelle normale.

Par exemple, avec une mobilité physique active, une consommation excessive de liquide, tout en faisant du sport, avec un long séjour au soleil - une personne transpire, son corps se réchauffe et les glandes sudoripares contribuent ainsi à la thermorégulation du corps.

Au niveau normal des glandes sudoripares, une personne ne ressent pas d'inconfort, les produits d'hygiène personnelle font un excellent travail avec ce problème. Mais l'article traitera de la transpiration excessive de la maladie - l'hyperhidrose. La maladie est très délicate et problématique, offre beaucoup d'inconvénients et affecte la qualité de la vie.

Bien sûr, cela devrait être traité. Les personnes atteintes de cette maladie cherchent constamment à se débarrasser de cette maladie, à la traiter, à qui s'adresser?

Types d'hyperhidrose

Avant de parler des méthodes de traitement devrait indiquer que, en fonction de la prévalence sur le corps est:

  • Local, lorsque la transpiration des aisselles, des pieds, de la tête, des paumes, du visage est accrue;
  • Généralisé (lorsque tout le corps transpire abondamment).

En raison du développement de la transpiration accrue est primaire, à savoir une transpiration excessive est observée sans raison apparente, et secondaire lorsque la maladie est le symptôme d'une autre maladie. Le plus commun est la deuxième option.

En outre, la transpiration pathologique est classée en fonction du degré d'intensité de la maladie (légère, modérée, sévère) et de la périodicité (constante, saisonnière, intermittente). Regardez une vidéo sur la reconnaissance de l'hyperhidrose. Test

L'hyperhidrose est d'origine:

  • Thermorégulation - lorsque la transpiration est une méthode de refroidissement d'une température corporelle élevée, réalisée par le corps de manière autonome;
  • Psycho-émotionnel - causes psychologiques associées à une excitation émotionnelle;
  • Alimentation - on observe une transpiration accrue après l'ingestion d'aliments épicés ou d'alcool. Il s'exprime principalement sur le visage.
  • Spontanée - transpiration soudaine, due à des facteurs psychogènes;
  • Pharmacologique - en raison de la consommation de médicaments qui affectent l'état du système nerveux somatique.

Qu'est-ce qui cause le développement de l'hyperhidrose?

Le diagnostic du degré secondaire de la maladie comprend une liste assez large d'études. Le plus souvent, le patient n'associe pas ses principales maladies à un symptôme de transpiration excessive. Les personnes souffrant de cette maladie doivent prêter attention aux maladies suivantes:

  1. Maladies endocriniennes: diabète sucré, phéochromocytome, acromégalie, augmentation de la fonction thyroïdienne;
  2. Maladies infectieuses: paludisme, brucellose, helminthiases, sepsis, tuberculose, VIH;
  3. Pathologies du système nerveux: attaques de panique, troubles phobiques, dystonie végétative-vasculaire, maladie de Parkinson, etc.
  4. Maladies du système cardiovasculaire: hypertension et maladie coronarienne;
  5. Les tumeurs;
  6. Maladie rénale;
  7. Composés organophosphatés ou empoisonnements fongiques;
  8. Maladies génétiques;
  9. Alcoolisme et toxicomanie.

Regardez la vidéo: traitement de l'hyperhidrose.


Afin d'identifier la cause, il est nécessaire de subir un examen approfondi par un spécialiste des maladies infectieuses, un oncologue, un neurologue et un endocrinologue.

Le type de transpiration primaire est le plus souvent diagnostiqué chez les filles et les femmes âgées de 15 à 30 ans. Elle se traduit par une transpiration accrue des paumes et de la plante des pieds. Le plus souvent, la maladie a une périodicité chaotique, mais sans absence de traitement, elle peut prendre une forme chronique.

Causes de l'hyperhidrose primaire chez les femmes:

  • Augmentation de la quantité de glandes sudoripares sur le corps;
  • Réaction aux stimuli externes du système somatique végétatif (stress, chaleur, effort physique);
  • Sensibilité accrue des glandes endocrines aux hormones sexuelles féminines, qui sont produites par les glandes surrénales dans des situations stressantes;
  • Apport indépendant de fibres nerveuses dans les glandes sudoripares des zones axillaire, plantaire et palmaire.

De plus, la forme primaire est toujours accompagnée de troubles psychologiques. Le patient ressent constamment de l'anxiété, des troubles du sommeil, une instabilité émotionnelle, mais n'associe pas ces problèmes aux symptômes de la maladie. Lors du diagnostic révèlent souvent une prédisposition génétique.

Comment traiter l'hyperhidrose à domicile

L'auto-traitement de l'hyperhidrose peut durer plusieurs mois. Si les mesures que vous prenez ne donnent pas de résultats, consultez votre médecin. Alors que pouvez-vous faire?

Respect strict du régime. Évitez les aliments épicés, l'alcool, le thé et le café, les boissons gazeuses, le chocolat et le cacao. La théobromine contenue dans ces produits provoque la transpiration.

Exclure des vêtements synthétiques de la garde-robe, ne pas porter des vêtements serrés au corps. Changer les choses tous les jours. Ne portez pas de chaussures serrées, il est conseillé d'acheter des chaussures en cuir.

Utilisation d'antitranspirants médicaux pour retarder la transpiration. Parmi eux: "Drisol", "Maxim", "Odoban", "Dry Dry". Le prix de chacun d'entre eux est de 500 à 1000 roubles.

Pour la nomination d'un traitement médicamenteux, il est préférable de consulter un médecin. Les plus couramment prescrits sont: tropine, propranolol, klonopin, prozac. Les médicaments ont des effets secondaires sous forme de peau sèche, yeux, nausée, glaucome. Par conséquent, ne convient pas à tout le monde.

La transpiration étant directement liée à l'état émotionnel d'une personne, la psychothérapie est souvent utilisée comme traitement. Certains centres médicaux offrent même un traitement d'hypnose. Si vous décidez de faire appel à un psychothérapeute, vous conseille d'assister à des séances individuelles.

Traitement hospitalier de l'hyperhidrose et remèdes

Le traitement hospitalier est le plus souvent associé à des procédures physiothérapeutiques. Considérez quelles procédures dans la lutte contre la transpiration excessive, nous pouvons offrir aux centres médicaux:

Électrophorèse. Tout d'abord, l'électrophorèse et l'iontophorèse sont utilisées. Qu'est-ce que l'électrophorèse? L'électrophorèse est un appareil à électrodes, sous l'influence du champ électrique, dont les substances nécessaires pénètrent dans la peau humaine et sont transportées dans tout le corps (ions et cations avec le médicament). L'électrophorèse peut être achetée indépendamment dans les magasins de matériel médical et utilisée à la maison. Il est également efficace dans le traitement de l'hyperhidrose de la tête et du visage.

L'iontophorèse est réalisée à l'aide de Drionika, un appareil de physiothérapie portable. De l'eau chaude est versée dans ses cuvettes à l'aide de plaques d'aluminium et des joints de feutre sont posés sur le dessus. Sous l'influence du courant, les ions d'aluminium tombent dans les canaux des glandes sudoripares et bloquent la sortie de la sueur.

Après un mois et demi, l'effet disparaît et la transpiration réapparaît. Pour obtenir un bon résultat de la procédure, vous devez répéter 10 sessions, puis une fois par semaine pour maintenir l’effet. Compte tenu du coût du traitement, environ 3-5 mille roubles, le traitement ne peut pas être appelé peu coûteux. La ionophorèse est utilisée en cas de transpiration de tout le corps, il existe des coussinets spéciaux en feutre sous les aisselles, pour les bras et les jambes.

Botox et Dysport. En cosmétologie, les médicaments à base de botolutoxine (Botox et Dysport) sont utilisés depuis longtemps, en raison de leur propriété de rompre le lien entre les muscles et les cellules nerveuses. Il fait également face à bloquer les glandes sudoripares. Les injections de Botox sont un traitement très populaire pour l'hyperhidrose. La procédure ne prend que 30 minutes et l'effet dure jusqu'à six mois. Le coût du traitement coûtera 30-40 mille roubles.

Traitement chirurgical de l'hyperhidrose

Sympactomie

Les nerfs du système nerveux sympathique, menant à la glande sudoripare, sont serrés avec un clip spécial. L'opération ne dure pas plus d'une heure et la transpiration accrue disparaît immédiatement. Chez 85% des patients, le rétablissement est complet.

Curetage

Curretage est un traitement chirurgical de l'hyperhidrose des aisselles. Une méthode de traitement radicale implique l'élimination des glandes sudoripares. En dessous de la zone axillaire, une incision est faite et les glandes sont raclées. L'opération est réalisée sous anesthésie locale, elle est donc indolore pour le patient.

Retrait de greffe de peau

Dans la zone la plus susceptible à la transpiration, un morceau de peau est enlevé. Plus il y a de peau à enlever, meilleurs sont les résultats. La méthode est vraiment radicale, car le retrait de la peau peut entraîner des cicatrices.

Traitement au laser

Le traitement au laser est l’une des méthodes les plus efficaces pour traiter une maladie. À l'aide du test à l'iode et à l'amidon, la zone à problèmes est déterminée et doit être traitée en premier. C'est la différence entre le traitement au laser et les méthodes antérieures visant le traitement des aisselles.
Regardez la vidéo, traitement de l'hyperhidrose au laser:


En outre, une perforation est faite dans la peau à travers laquelle la fibre optique est introduite. Le rayon laser endommage les membranes des cellules sudoripares. Le traitement au laser présente de nombreux avantages:

  • indolence;
  • aucun effet sous la forme de cicatrices et cicatrices;
  • permanence

Une procédure suffit pour oublier ce problème pour toujours. Dans de rares cas, une procédure répétée est requise. Cependant, pour le traitement au laser, il existe des contre-indications:

  • grossesse et allaitement,
  • réactions allergiques
  • maladies chroniques
  • mauvaise coagulation du sang,
  • processus inflammatoires.

La procédure nécessite une analyse et une période préparatoire. Après la procédure, des ecchymoses peuvent être observées dans la zone de ponction, qui se dissolvent progressivement. Après quelques années, le site de ponction est finalement serré, il n’ya plus de cicatrices. Le coût du traitement varie entre 10 000 et 15 000 roubles.

Méthodes traditionnelles de traitement de l'hyperhidrose

La médecine traditionnelle est riche en recettes et n'a pas seulement sauvé l'humanité de divers maux. Beaucoup de gens de la vieille école nient toujours les médicaments et ne font confiance qu'aux méthodes de traitement populaires. Mais le traitement populaire est-il efficace dans la lutte contre la transpiration excessive? Considérons des recettes dont la productivité est confirmée par les opinions des gens sur la façon de traiter l'hyperhidrose des pieds, des mains et du corps.

Acide borique. Frotter avec la poudre d'acide borique du pied et laisser reposer toute la nuit. Assurez-vous de porter des chaussettes chaudes dessus. Le soir, rincez à l'eau et lavez bien vos pieds. En répétant cette procédure tous les jours, en un mois, vous pouvez oublier la transpiration des pieds. Il est préférable de se laver les pieds à l'eau froide.

Une décoction d'écorce de chêne. Versez 100 grammes d'écorce de chêne avec un litre d'eau bouillante. Porter à ébullition à feu doux et laisser refroidir, bien filtrer. La décoction qui en résulte peut être utilisée comme bain de pieds. La poudre d’écorce de chêne peut également être utilisée comme poudre d’acide borique: frotter les pieds et laisser reposer toute la nuit.

Herbes médicinales. Des herbes peuvent être ajoutées aux chaussettes et mises sur des pieds propres la nuit. Herbe d'herbe de blé, paille d'orge et avoine. Le matin, les chaussettes doivent être changées. En utilisant des herbes quotidiennement, après 2-3 semaines, vous remarquerez des améliorations.

Bains de camomille. 7 cuillères à soupe de camomille versez deux litres d'eau bouillante. Le bouillon refroidi peut être utilisé comme bain pour les jambes et les mains. La camomille hydrate et apaise la peau.

Une décoction de sauge et d'ortie. Dans un demi-litre d'eau bouillie, ajoutez une cuillerée d'un mélange d'herbes d'ortie et de sauge. Prendre en interne 1 cuillère 3 fois par jour pendant pas plus d'un mois.

Teinture alcoolique de prêle. Ajoutez une cuillerée d'herbe de prêle dans 10 cuillères à soupe de vodka et 5 cuillères à soupe d'alcool. Insister dans un endroit sombre pendant une semaine. Puis diluer la teinture avec de l'eau, de sorte que le volume a doublé. La solution obtenue lubrifie les zones problématiques du corps.

Acide acétique Certaines sources indiquent l'utilité d'essuyer avec de l'acide acétique après une douche. Pour le corps humain inoffensif à 2% d'essence.

Valeryan, Motherwort. Étant donné que les causes psychologiques sont très souvent la cause de l'hyperhidrose, l'utilisation de perfusions apaisantes sera bénéfique.

Teinture de bourgeons de bouleau ou de feuilles de noix. Pour préparer la teinture, vous devez dissoudre une cuillère de bourgeons ou de feuilles dans de l’eau bouillie de 1 à 10. La solution obtenue peut éliminer les zones à problèmes de la peau.

Frottez vos aisselles avec du citron ou du bicarbonate de soude. Nos ancêtres souffraient également de transpiration excessive, mais ils ne connaissaient pas les méthodes de traitement modernes. Qu'ont-ils fait pour ne pas transpirer beaucoup? Il y a deux façons: en essuyant les aisselles avec du citron ou du bicarbonate de soude. En utilisant ces méthodes, vous vous protégez de la transpiration toute la journée. Kombucha aide à se débarrasser de l'odeur désagréable de la sueur.

Bains de thé fort. Pour le traitement des paumes bien aider les bains de thé fort ou de sel. La transpiration des mains nettoie également bien la solution d'acide salicylique. Si vous souffrez de transpiration sévère des mains, ajoutez une goutte d’alcool au savon liquide.

Traitement de l'hyperhidrose chez les enfants

Chez le nouveau-né, les processus de thermorégulation ne se forment que par conséquent, la moindre augmentation de la température corporelle entraîne une augmentation de la transpiration. La température optimale de l'air pour le bien-être normal d'un enfant de moins de 3 ans est de 20 degrés de chaleur. Une transpiration excessive est également observée chez les enfants en raison de troubles du sommeil, de la fatigue, d'un faible taux d'humidité dans l'air et d'une consommation d'eau insuffisante.

Le traitement de l'hyperhidrose chez les enfants dépend de la cause de la maladie. Parmi eux se trouvent:

  • Carence en vitamine D Symptômes: transpiration pendant le sommeil et l'alimentation, cuir chevelu dentaire. Traitement: reconstitution de la carence en vitamines.
  • Rhumes et maladies infectieuses. Dans ce cas, une transpiration excessive est associée à une augmentation de la température corporelle. Nécessite un traitement immédiat.
  • Diathèse lymphatique. Symptômes: augmentation de la taille des ganglions lymphatiques. Le traitement est prescrit uniquement par un médecin. Le plus souvent prescrit: thérapie physique, restriction de la nourriture sucrée, hygiène.
  • Maladies cardiovasculaires. Symptômes: sueur gluante et collante. Le traitement est prescrit uniquement par un cardiologue pédiatrique.
  • Hyperteriose En d'autres termes - amélioration du fonctionnement de la glande thyroïde. Symptômes: perte de poids ou prise de poids soudaine, rythme cardiaque rapide. Le plus souvent, il a le caractère d'hyperhidrose primaire. Associé à la génétique ou à la perturbation du système nerveux. Le traitement est prescrit par un médecin.

La prévention. Ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire avec une transpiration excessive

Tout d'abord, une personne souffrant d'hyperhidrose ou pour sa prévention doit observer strictement les règles d'hygiène personnelle:

  • prendre une douche 2 fois par jour,
  • changez vos sous-vêtements et vos chaussettes tous les jours
  • linge de lit changé une fois par semaine,
  • tous les 3-4 jours pour changer la taie d'oreiller,
  • utilisez un anti-transpirant.

Essuyez les zones à problèmes avec une serviette en papier. La serviette corporelle doit être lavée aussi souvent que possible. Les aliments épicés qui causent de la transpiration doivent également être évités. Mangez plus de légumes et de fruits et assurez-vous de prendre un complexe vitaminique.

Ce n’est un secret pour personne que les personnes en surpoids transpirent de plus en plus souvent que les personnes minces. Par conséquent, si vous êtes confronté à un tel problème, prenez soin de votre poids. Il n'est également pas nécessaire de consommer de l'alcool, cela entraîne une stimulation du flux sanguin.

Débarrassez-vous des situations stressantes. Prenez des sédatifs si nécessaire. Les pharmacies proposent souvent des médicaments pour la transpiration, dont l'efficacité n'a pas été prouvée. Ne pas acheter les produits annoncés.

Si vous remarquez que le traitement de l'hyperhidrose à domicile et les mesures préventives ne permettent pas de faire face à la maladie, la question se pose alors: quel médecin consulter? Tout d'abord, vous devez consulter un thérapeute qui vous indiquera les tests nécessaires et vous dirigera vers un endocrinologue et un neurologue.

Comment se débarrasser de la transpiration excessive? Méthodes de traitement

La transpiration - une des fonctions les plus importantes du corps humain, aide à éviter la surchauffe, aide à nettoyer les accumulations toxiques. Une transpiration excessive est normale si elle se produit sous l'effet du stress, de l'effort physique et de la chaleur. Sinon, il est considéré comme une pathologie, s'appelle l'hyperhidrose. Quelles méthodes traditionnelles et traditionnelles efficaces ont été utilisées dans le traitement?

Causes de transpiration excessive

L'hyperhidrose se manifeste souvent sous la forme d'une forme locale - une transpiration accrue se produit sur le visage, les aisselles, les pieds, les paumes des mains, dans la région de l'aine. Dans les variétés généralisées de la maladie, la transpiration est notée sur tous les phanères.

Hyperhidrose primaire se manifeste dans l'enfance. La raison principale est un facteur héréditaire. Sous cette forme, la transpiration excessive se produit du côté droit du corps ou est de nature locale; il est difficile de traiter cette forme de la maladie, car il est impossible d'éliminer le principal responsable du développement de la pathologie.

L'hyperhidrose secondaire se développe sur le fond de maladies graves. La maladie se manifeste souvent chez les femmes lors de moments d'adaptation hormonale - pendant la grossesse, la ménopause, à l'adolescence.

Causes de l'hyperhidrose secondaire:

  • problèmes endocriniens - troubles de la glande thyroïde, diabète;
  • défaillances du système nerveux - attaques de panique, dystonie végétative, maladie de Parkinson, phobies diverses, transpiration souvent accrue après un AVC;
  • infections graves - tuberculose, septicémie;
  • infection parasitaire;
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins - ischémie, hypertension;
  • la présence de tumeurs d'origine différente;
  • maladie rénale chronique.

Dans l'hyperhidrose secondaire, une transpiration excessive est observée dans tout le corps. Les convulsions peuvent se produire à tout moment de la journée. La transpiration augmente avec l'exacerbation de la maladie; à mesure que la récupération augmente, la quantité de transpiration diminue. Pour identifier la cause fondamentale, il est nécessaire de subir un examen, consulter un gynécologue, un endocrinologue, un neurologue, un spécialiste des maladies infectieuses.

Comment traiter l'hyperhidrose avec des médicaments?

La médecine moderne offre divers moyens de traiter la transpiration excessive. Mais les experts ne sont pas parvenus à un consensus sur la manière de résoudre rapidement et efficacement le problème. Le processus de guérison est donc long et demande beaucoup d'efforts, de temps et d'argent.

La transpiration excessive dans certaines zones est le plus souvent associée à des troubles névrotiques - insomnie, crises d'anxiété et de panique, sautes d'humeur fréquentes. Le traitement de l'hyperhidrose locale vise à normaliser l'état psychoémotionnel - le médecin peut prescrire l'infusion de pivoine, de valériane, aux femmes, le complexe NormaDry aide bien.

Remèdes efficaces contre la transpiration:

  • Bellaspon - normalise le travail des glandes sudoripares, a une propriété sédative douce.
  • Beloid - le médicament fait face à des épisodes d’irritabilité dus à la dystonie, des maladies de la glande thyroïde.
  • Féminal, Clemandion - prescrit si transpiration abondante associée à la ménopause.
  • Drisol, Odoban - préparations à base de chlorures d’aluminium, ils doivent être utilisés à la place des déodorants habituels.
  • Formidron, pâte de Teymurov - à base de formaldéhyde, à effet antiseptique.

AntiToxin Nano - les gouttes d'hyperhidrose issues de matières premières naturelles, vous permettent de vous débarrasser définitivement de la transpiration excessive à la maison, de normaliser le travail des glandes sudoripares, de stabiliser la thermorégulation. Un produit sûr, certifié et sans effets secondaires. Selon les consommateurs, il existe des avantages supplémentaires: il renforce les fonctions de protection du corps, améliore l'état de la peau, des ongles et des cheveux.

NormaDry - un médicament unique pour éliminer la transpiration excessive pour toujours. Il est produit sous forme de spray et de concentré pour administration orale - les deux moyens doivent être utilisés pour une récupération rapide en même temps. Spray NormaDry peut pénétrer à travers les pores, inhiber la croissance des micro-organismes pathogènes, normaliser le travail des glandes sudoripares, il est facile à utiliser à la maison. Sans substances nocives ni allergènes, ni conservateurs, la peau peut respirer librement. Le concentré a un effet bénéfique sur le système endocrinien nerveux et renforce les fonctions de protection du corps.

Procédures médicales qui aident à guérir l'hyperhidrose?

Si la pharmacothérapie ne donne pas de résultats positifs, les experts recommandent de recourir à des mesures plus radicales, à une intervention chirurgicale.

  • La sympathectomie est l’un des moyens les plus efficaces de traiter la transpiration excessive. L'opération est effectuée à l'aide d'un endoscope - pressez ou cautérisez certains segments du tronc sympathique, ce qui entraîne une diminution importante de la transpiration. La méthode efficace vous permet d'oublier le problème pendant longtemps. Mais il existe parfois des complications sous forme d'hyperhidrose compensatoire: réduire la transpiration dans une zone entraîne une transpiration abondante sur le dos, l'abdomen et les cuisses.
  • Introduction Dysport, Botox - est utilisé pour éliminer l'hyperhidrose localisée. Inconvénients - coût élevé, les injections doivent être effectuées tous les 6 à 12 mois.
  • Curetage - à travers une petite piqûre, la région à problèmes de la peau est grattée de l'intérieur, utilisée pour traiter l'hyperhidrose dans la région axillaire. Inconvénients - une transpiration accrue peut récupérer en six mois, des cicatrices apparaissent souvent, une nécrose des tissus commence.
  • L'électrophorèse est une méthode efficace qui permet de normaliser le travail des glandes sudoripares en 8 à 10 séances. La procédure est effectuée tous les 7 jours. Il existe des médicaments pour l'électrophorèse à la maison. Parfois, il y a des brûlures, une irritation de la peau.
  • Enlèvement de la peau dans la zone à problèmes - utilisé pour la transpiration excessive dans les aisselles. Cette méthode guérira à tout jamais l'hyperhidrose, mais souvent après l'opération, les cicatrices restent, les membres supérieurs perdent leur mobilité.
  • La liposuccion est une méthode de chirurgie plastique qui permet de se débarrasser rapidement et en permanence de la transpiration abondante des aisselles.

Le choix des moyens et des méthodes de traitement dépend du degré et de la localisation de la maladie. Évaluer correctement la situation, choisir un médicament, faire un régime de thérapie ne peut que un médecin. En cas d'hyperhidrose secondaire, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la principale maladie qui provoque une transpiration abondante.

Comment traiter la transpiration excessive à la maison?

La médecine alternative utilise diverses méthodes pour lutter contre la transpiration excessive à la maison. De nombreuses herbes sous forme de teintures, décoctions normalisent efficacement le travail des glandes sudoripares, éliminent l'odeur désagréable. Mais il est préférable de combiner la médecine à base de plantes et d’autres méthodes traditionnelles de traitement avec les moyens traditionnels après consultation préalable avec un médecin.

1. Écorce de chêne - L’une des méthodes de traitement les plus populaires chez l’hyperhidrose à domicile. Faites bouillir 220 ml d'eau bouillante, 3 g de matières premières broyées, refroidissez et ajoutez 50 ml de jus de citron. Essuyez les zones à problèmes avec la solution plusieurs fois par jour. Les pâtes peuvent être fabriquées à partir d'écorce de chêne, ce qui aide même lorsque la transpiration est très forte. Mélangez 10 g de miel liquide avec 15 g d'écorce broyée. Appliquer le produit obtenu en couche mince après une douche du soir, rincer après 15 minutes. La durée du traitement est de 2 semaines.

2. Les inflorescences de camomille vous permettent d'éliminer l'inflammation, de réduire la sécrétion des glandes sudoripares, de vous débarrasser des bactéries et des champignons qui apparaissent en grand nombre lors d'une transpiration abondante. Versez 2 litres d'eau bouillante, 30 g d'herbe broyée, laissez dans un récipient fermé pendant une heure. Ajoutez 30 g de soude à la solution, essuyez les zones à problèmes plusieurs fois par jour.

3. Lorsque l'hyperhidrose, qui se produit dans un contexte de stress fréquent, des infusions apaisantes de valériane, de mélisse, de sauge aidera, vous pouvez utiliser des herbes seules ou préparer une collection. Faites bouillir 250 ml d'eau bouillante, 10 g de matière première, laissez reposer 40 minutes. Prenez 30 à 40 ml trois fois par jour, buvez le reste avant de vous coucher pour améliorer la qualité du sommeil. En cas de dystonie végétative-vasculaire, il faut boire ces boissons l'après-midi et, le matin, il est nécessaire d'utiliser des substances toniques - thé vert, teinture de ginseng.

4. La farine d'avoine réduit la transpiration sur les pieds ou les paumes. Verser 1 litre d'eau bouillante, 50 g de céréales, laisser mijoter à feu doux pendant une heure, laisser refroidir. Utilisation pour les bains, la durée de la procédure - un quart d'heure, après la fin du reste du bouillon pour laver la peau n'est pas nécessaire.

5. Le vinaigre de cidre aidera à faire face à la forte transpiration des membres. Faites chauffer 1 litre d'eau, ajoutez 75 ml de vinaigre, maintenez vos pieds ou vos paumes dans la solution pendant 15 à 20 minutes. La durée du traitement est de 4 semaines.

Si la transpiration excessive n’est pas associée à une maladie liée à la santé, vous devriez reconsidérer votre régime alimentaire et ajuster votre mode de vie. Pour se débarrasser de l'hyperhidrose, il est nécessaire d'aborder le problème de manière globale, car plusieurs raisons peuvent expliquer cette pathologie.

Comment éviter l'hyperhidrose:

  1. Régime alimentaire Provoque une transpiration excessive, une alimentation déséquilibrée. Lorsque l'hyperhidrose devrait refuser les plats épicés, les plats épicés qui augmentent le transfert de chaleur et la transpiration. En quantité limitée, ils consomment de la caféine et des boissons à base de théobromine - énergie, café, cacao, chocolat chaud. Ils agissent comme stimulant sur le corps, augmentent la transpiration. Il est nécessaire de boire plus d’eau pure sans gaz, d’alimenter davantage de légumes et de fruits de saison, de produits laitiers et de fibres.
  2. Se débarrasser des addictions. Les boissons alcoolisées, les narcotiques, le tabagisme affectent le système nerveux, aggravent l’état de l’ensemble du corps - cela conduit à une altération de la circulation sanguine, une transpiration abondante.
  3. Les vêtements Synthétiques mauvaises respirations, une personne commence à transpirer beaucoup. Les personnes qui souffrent de transpiration excessive doivent préférer les tissus naturels. Par temps chaud, il n'est pas nécessaire de porter des vêtements moulants.
  4. Traitements d'eau. Le respect élémentaire des règles d’hygiène aidera à éviter la transpiration excessive - vous devriez prendre une douche au moins deux fois par jour, faire régulièrement une épilation des aisselles et changer de linge tous les jours. De plus, des événements de renforcement sont organisés.
  5. Activité physique. Un mode de vie sédentaire conduit à l'obésité, ce qui provoque une transpiration excessive.

La transpiration accrue est étroitement liée à la gêne mentale, de sorte que même les médicaments les plus efficaces n'éliminent pas toujours la transpiration. Il est nécessaire de stabiliser l'état du système nerveux pour éviter les situations stressantes. Après consultation d'un médecin, vous pouvez boire un traitement de sédatifs légers de manière naturelle. Une alimentation équilibrée, un mode de vie sain et une bonne hygiène aideront à éviter une transpiration excessive.

Hyperhidrose: symptômes, causes, méthodes de traitement

L'hyperhidrose est une affection pathologique accompagnée d'une transpiration accrue dans tout le corps (forme générale) ou seulement dans certaines zones (forme locale) - aux aisselles, aux pieds ou aux paumes, dans les grands plis. Les formes locales d'hyperhidrose sont plus courantes.

Causes de l'hyperhidrose

La transpiration est un processus physiologique qui remplit des fonctions importantes:

  • fait partie des mécanismes de thermorégulation;
  • favorise l'excrétion de l'excès de fluide et de substances nocives;
  • protège la peau du dessèchement.

Pour la formation de sueur dans le corps humain, des glandes sudoripares responsables situées dans le derme de la peau recouvrent presque toute la surface du corps (sauf la région génitale). Le travail de ces glandes est régulé par la division sympathique du système nerveux autonome, qui s'active en réponse à toute situation de stress. La transpiration excessive est donc une réaction normale. Mais quand une personne se calme, sa peau se dessèche et la transpiration cesse. L'apparition d'une hyperhidrose dans un état calme est toujours le signe que quelque chose se passe mal dans le corps ou que le patient se comporte mal. Par conséquent, avant de commencer à prendre des mesures pour réduire la transpiration, il est nécessaire d'identifier la cause de cette affection. L'élimination du facteur étiologique identifié aide dans la plupart des cas à faire face à l'hyperhidrose sans traitement spécial.

Les causes possibles de la transpiration accrue comprennent:

  • Maladies du système nerveux (notamment dystonie végétative-vasculaire, névrose, lésions de l'hypothalamus).
  • Troubles endocriniens (hyperthyroïdie, diabète, etc.).
  • Maladies infectieuses (tuberculose).
  • Rhumatisme.
  • Conditions pathologiques accompagnées d'une augmentation de la température corporelle.
  • Stress chronique.
  • Prendre certains médicaments (par exemple, les antidépresseurs, le propranolol).
  • Maladies oncologiques.
  • Intoxication chronique, y compris toxicomanie et alcoolisme.

En outre, ils distinguent un concept tel que l'hyperhidrose physiologique, qui apparaît lorsque la température de la pièce est inconfortablement élevée dans la rue ou à l'intérieur, un effort physique et, comme mentionné ci-dessus, des situations de stress, d'excitation émotionnelle et de peur.

N'oubliez pas les facteurs non liés à l'état de santé qui peuvent déclencher une transpiration excessive. Ceux-ci comprennent:

  • Non-respect des règles d'hygiène.
  • Porter des vêtements en matières synthétiques.
  • Porter des chaussures moulantes en cuir artificiel et en caoutchouc.
  • Choisir une garde-robe hors saison.

En outre, l'hyperhidrose (particulièrement fréquente) peut être un problème héréditaire. Dans de tels cas, une transpiration sévère se produit déjà dans l'enfance, en l'absence de toute maladie concomitante et provoquante chez l'enfant.

Symptômes et diagnostic de l'hyperhidrose

Les principales manifestations de l'hyperhidrose sont les mains mouillées, les pieds, la sueur qui coule à travers le corps, les vêtements mouillés et éventuellement une odeur désagréable émanant d'une personne. Le médecin peut évaluer visuellement la gravité de l'hyperhidrose lors de l'examen d'un patient ou de ses effets personnels (en fonction de la taille des zones humides).

De plus, des méthodes de diagnostic spéciales sont utilisées pour identifier l'hyperhidrose:

  • Test d'amidon de mineur. Son essence est la suivante: une solution d’iode est appliquée sur les parties du corps du patient, après séchage, qui est colorée à l’aide d’amidon et la réaction surveillée. Lorsque la sueur est libérée, l'iode se dissout et réagit avec l'amidon, à partir duquel les endroits où la sueur s'est détachée deviennent noirs. En fonction de la taille du point noir, les médecins déterminent la zone de transpiration excessive et, en conséquence, le volume du traitement à venir.
  • Méthodes de recherche quantitatives (ils sont rarement utilisés en pratique clinique) - gravimétrie, évapométrie.

Traitement de l'hyperhidrose

La médecine moderne a diverses méthodes de traitement de l'hyperhidrose:

  • non chirurgical - utilisation d'anti-transpirants médicaux, iontophorèse;
  • invasions minimales - injections de toxine botulique;
  • invasive - sympathectomie, curetage, traitement au laser.

Ils commencent généralement leur traitement par les méthodes les moins invasives - antisudorifiques et iontophorèse. Et seulement si elles ne donnent pas le résultat souhaité, faites des injections de Botox ou une intervention chirurgicale.

Antitranspirants médicaux

Ces outils peuvent être utilisés pour les aisselles, les mains, les pieds et même le visage. Par leur action, ils ressemblent aux antitranspirants cosmétiques, mais leur concentration en substances actives (généralement des sels d’aluminium) est beaucoup plus élevée.

Le médecin choisit un anti-transpirant en fonction de la forme de l'hyperhidrose et fait des recommandations concernant son utilisation, car si vous utilisez ce type de médicament de manière incorrecte, une irritation grave de la peau peut survenir.

Les anti-transpirants médicaux sont plus efficaces à appliquer sur le corps le soir lorsque la transpiration diminue. La peau doit être complètement sèche, non cuite à la vapeur, ni endommagée. Par conséquent, après l'épilation, il est conseillé de ne pas utiliser d'antisudorifique pendant plusieurs jours et d'attendre toujours 20 à 30 minutes après le bain ou la douche.

Ionophorèse

L'iontophorèse est une méthode assez efficace et sans danger pour traiter l'hyperhidrose. L’essence de cette méthode est que les courants et les substances ionisantes, qui traversent la peau, «éteignent» les glandes sudoripares.

Au cours de la procédure d'iontophorèse, le patient plonge les pieds ou les mains dans des bains spéciaux avec de l'eau, auxquels le générateur de courant basse tension est connecté. Pour les aisselles appliquer une doublure spéciale. La durée d’une telle session devrait être de 20 à 40 minutes. Pour obtenir le résultat, vous avez besoin de 5 à 10 sessions. Dès que la transpiration commence à revenir, la procédure doit être reprise.

Les contre-indications à l'utilisation de l'iontophorèse sont les états suivants:

  • La grossesse
  • La présence dans le corps de stimulateurs cardiaques implantés et d'implants métalliques.
  • Maladie cardiaque.
  • L'épilepsie.

Traitement à la toxine botulique

Les injections de Botox, largement utilisées pour le rajeunissement, sont également utilisées pour traiter l'hyperhidrose. Lorsqu'elle est administrée par voie intracutanée, la toxine botulique bloque la transmission de l'influx nerveux des nerfs aux glandes sudoripares et réduit ainsi la transpiration. Cette méthode est particulièrement efficace dans l'hyperhidrose axillaire (axillaire). Effectuer de telles procédures sur les pieds et les paumes peut entraîner une perturbation temporaire des doigts et est pire toléré par les patients en raison de la douleur. Cependant, l'expérience du médecin et des méthodes spéciales d'anesthésie permettent de traiter l'hyperhidrose botulique de n'importe quelle localisation.

Avant de commencer le traitement, les patients sont testés par Minor, ce qui permet de déterminer avec précision la zone dans laquelle il est nécessaire de faire des injections. Après cela, pour réduire la douleur, un gel anesthésique spécial est appliqué sur la région axillaire et on commence à injecter de la toxine botulique à l'aide d'une seringue. L'effet de l'utilisation de cette méthode de traitement dure 6-8 mois.

Contre-indications à l'utilisation de la toxine botulique:

  • Myasthénie
  • Maladies infectieuses aiguës.
  • Trouble de la coagulation sanguine.
  • Acceptation des anticoagulants.
  • Processus inflammatoires dans le domaine de l'injection présumée.
  • La grossesse
  • Âge moins de 16 ans.

Traitement invasif de l'hyperhidrose

Le curetage est une méthode chirurgicale pour le traitement de l'hyperhidrose axillaire. L'essence réside dans la destruction mécanique des glandes sudoripares à l'aide d'un appareil spécial - la curette. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale, une petite incision est faite sur la peau pour l'introduction de la curette. L'effet après curetage persiste pendant 4 à 6 mois, puis de nouvelles glandes sudoripares apparaissent. Cependant, une augmentation de la transpiration, telle qu'avant l'opération, n'est généralement pas observée. Un effet secondaire du curetage est une altération temporaire de la sensibilité sous les bras due à une lésion des fibres nerveuses.

La méthode la plus moderne de traitement de l'hyperhidrose est l'utilisation d'un laser. Pendant l'opération, un guide de lumière est inséré sous la peau de la région axillaire à travers une petite incision, après quoi le faisceau laser détruit les glandes sudoripares. La récupération après une telle opération est beaucoup plus rapide qu’après le curettage conventionnel.

La sympathectomie est une autre méthode de traitement de l'hyperhidrose, qui consiste à croiser ou à couper des fibres nerveuses sympathiques. Avec une transpiration accrue des paumes des mains, une sympathectomie thoracique endoscopique est réalisée et, en cas d'hyperhidrose des pieds, une sympathectomie lombaire. Ces opérations sont effectuées sous anesthésie générale.

L'efficacité de la sympathectomie est la première parmi d'autres méthodes invasives de traitement de l'hyperhidrose, mais n'exclut pas le développement d'un certain nombre de complications:

  • Hyperhidrose compensatoire d’autres parties du corps.
  • Syndrome de douleur
  • Processus inflammatoires.

Traitement de l'hyperhidrose à la maison

À la maison, pour réduire la transpiration excessive et améliorer l'efficacité des méthodes de traitement appliquées, il est nécessaire de procéder comme suit:

  • Suivez un régime. Il est déconseillé de manger très chaud, des aliments épicés, du cacao, du chocolat, du thé fort et du café.
  • Portez des vêtements amples et des chaussures en matériaux naturels et veillez à rester en saison, chaque jour pour changer de sous-vêtements, de chaussettes et de bas.
  • Prenez une douche de contraste plusieurs fois par jour, utilisez des antisudorifiques.
  • Ne pas fumer ou boire de l'alcool.

En outre, vous pouvez réduire l'affectation de sueur à l'aide d'un certain nombre de remèdes populaires:

  • Bain pour les mains et les pieds avec addition de décoction d'herbes (sauge, écorce de chêne, camomille, ortie).
  • Essuyer les lieux de transpiration avec une teinture alcoolisée de prêle.
  • L'ingestion de décoctions d'herbes qui ont un effet calmant (menthe, mélisse, motherwort).

Cependant, pour guérir l'hyperhidrose, seules les méthodes à domicile peuvent être exclues. En cas de transpiration excessive, il est nécessaire de consulter un dermatologue et de se faire examiner pour identifier la cause de ce problème désagréable.

Olga Zubkova, critique médicale, épidémiologiste

5,872 vues au total, 1 vues aujourd'hui