Gastrite à faible acidité

La gastrite à faible acidité se caractérise par une inflammation de la membrane muqueuse de l'estomac, ce qui entraîne une diminution de l'acidité du suc gastrique, une diminution de sa quantité et la capacité de briser les aliments. Ce type de gastrite est répandu chez les personnes du groupe d'âge moyen, ainsi que chez les personnes âgées, les amateurs de produits gras et épicés et les amateurs de boissons alcoolisées.

Le rôle principal dans le diagnostic de cette pathologie est joué par l'endoscopie avec une biopsie de la muqueuse gastrique et un pH-mètre intragastrique. Les principales directions de traitement des gastrites à faible acidité sont la prévention de la progression des processus atrophiques, la restauration de la sécrétion des glandes gastriques, la normalisation du fonctionnement des autres organes du tube digestif.

Dans cet article, nous examinerons toutes les nuances de la gastrite avec une faible acidité, ses symptômes et son traitement, ainsi que le régime recommandé.

Les causes

Pourquoi la gastrite à faible acidité et de quoi s'agit-il? Les causes de la maladie peuvent être des facteurs internes et externes.

Le plus souvent, la maladie se développe en raison de telles conditions:

  • régime perturbé, consommation excessive d'aliments chauds, épicés et grossiers;
  • troubles circulatoires dus à une maladie cardiaque;
  • réduction de l'apport d'oxygène au corps en raison de maladies pulmonaires;
  • l'utilisation de boissons fortement alcoolisées en grande quantité;
  • troubles auto-immuns;
  • troubles métaboliques et maladies connexes: troubles métaboliques, goutte;
  • colite, entérite et autres maladies associées du tractus gastro-intestinal;
  • maladies endocriniennes.

L'atrophie de la muqueuse gastrique dans les gastrites à faible acidité se traduit le plus souvent par une infection persistante à Helicobacter pylori. Les microorganismes initient un processus inflammatoire dans l'épithélium, endommageant les cellules qui couvrent. Les mêmes changements structurels se produisent lors de l’exposition à la membrane de l’estomac, des anticorps qui se forment dans le corps en cas de défaillance du système immunitaire.

Gastrite atrophique à faible acidité

Il y a un amincissement des muqueuses, les tissus meurent, perdent leur fonction protectrice. Il est divisé en antral, diffus. Une forte diminution du niveau d'acide dans l'estomac est la condition la plus dangereuse car elle peut provoquer un cancer. T

Les causes de son développement à plein temps n'ont pas encore été établies, mais la surconsommation, les habitudes alimentaires, les préparations hormonales et les antibiotiques utilisés en auto-traitement jouent un rôle important.

Gastrite chronique avec une faible acidité

Inflammation de la muqueuse gastrique avec inhibition du métabolisme cellulaire (troubles métaboliques et dystrophiques) et des glandes produisant de l'acide chlorhydrique. Un manque d'acide chlorhydrique entraîne également une diminution de la fonction enzymatique de l'estomac (l'acide chlorhydrique active les enzymes digestives).

En conséquence, les aliments sont mal digérés et développent un processus inflammatoire lent et à long terme. Souvent, dans les phases initiales de la maladie, la gastrite se produit avec une acidité élevée, puis les glandes qui produisent une atrophie de l’acide chlorhydrique et l’acidité diminuent.

Symptômes de la gastrite avec une faible acidité

Dans le cas d'une gastrite à faible acidité, les symptômes sont très divers et évoluent avec l'évolution de la maladie.

En premier lieu, la sévérité et la douleur sourde dans la région épigastrique. Apparaît gronder dans l'estomac et ballonnements, goût désagréable dans la bouche, des nausées et des éructations fréquentes. La langue dans la partie centrale est recouverte de fleurs blanches. Au cours de l'évolution de la maladie, sans traitement adéquat, les symptômes d'un trouble métabolique se rejoignent:

  • cheveux secs et fragiles;
  • peau sèche;
  • petits pains dans les coins de la bouche;
  • plaque de la langue;
  • perte de poids;
  • fatigue, maux de tête, baisse de la performance et troubles du sommeil.

La gastrite chronique avec une faible acidité, a également des symptômes secondaires:

  • la faiblesse;
  • battement de coeur après avoir mangé;
  • des vertiges peuvent survenir;
  • intolérance au lait.

Parfois, des brûlures d'estomac peuvent survenir. Il est causé par les acides organiques, qui s'accumulent dans l'estomac, sont jetés dans l'œsophage. Dans le même temps, les patients peuvent ressentir un goût «métallique» désagréable dans la bouche, accompagné d'une salivation accrue. Après avoir pris l'une des préparations enzymatiques, telles que Mezim, Festal ou Enzistal, les symptômes peuvent disparaître pendant un certain temps.

Diagnostics

Le diagnostic de la gastrite avec une faible acidité est effectué en utilisant des méthodes telles que:

  • palpation de la région épigastrique;
  • examen endoscopique de l'estomac;
  • détermination de la composition du suc gastrique;
  • Tests Helicobacter pylori;
  • test sanguin pour les enzymes;
  • examen des matières fécales;
  • Échographie.

Après un examen approfondi, le médecin détermine les causes, la forme et le stade de la gastrite avec une acidité faible et, en fonction de cela, vous explique comment traiter une acidité faible dans la gastrite.

Traitement de la gastrite avec une faible acidité

En cas de diagnostic de gastrite avec une faible acidité, le traitement est toujours effectué dans un complexe. Il combine généralement plusieurs types de pharmacothérapie et de thérapie par le régime.

Le choix du schéma thérapeutique le plus optimal dépend directement de la nature des violations révélées de la sécrétion gastrique. Le plus souvent pour la gastrite avec une faible acidité est attribué:

  1. Régime alimentaire - dans le traitement des gastrites à faible acidité, les aliments devraient stimuler la sécrétion du suc gastrique sans irriter la muqueuse gastrique.
  2. Thérapie stimulante (traitement visant à augmenter la production d'acide chlorhydrique, médicaments souvent prescrits tels que la pentagastrine, le gluconate de calcium, le cytochrome, etc.);
  3. Traitement de remplacement pour insuffisance de sécrétion. Il est prescrit pour l'inefficacité des médicaments stimulants. Il comprend les médicaments suivants: acide chlorhydrique dilué, pepsine, abomin, panzinorm forte et panzinorm.
  4. Vitaminothérapie (généralement incluse dans le traitement médicamenteux général de toute forme de gastrite hypoacide afin de renforcer le système immunitaire et de prévenir le développement de l'hypovitaminose chez les patients).
  5. Antibiotique - Lorsque Helicobacter pylori est détecté dans l'estomac, un traitement antibiotique complexe est mis en oeuvre: ampicilline, doxycycline, métronidazole ou tynadazole. La durée du traitement est déterminée individuellement et dure 7 à 10 jours;
  6. Traitement symptomatique - pour réduire les manifestations cliniques, on prescrit des médicaments cerrucaux, raglan ou antispasmodiques: pas de silo, spazmol, venter et autres.

Le traitement de la gastrite avec une acidité faible doit être effectué de manière exhaustive et de longue durée, et le patient devra adhérer aux principes d'une nutrition adéquate pour le reste de sa vie, ce qui permettra d'éviter le développement de complications et de préserver sa santé.

Régime alimentaire

Comme mentionné précédemment, le régime alimentaire est le plus important pour toutes les formes de gastrite, y compris celle-ci. Par conséquent, pour un traitement complet, vous devez bien manger et suivre un certain nombre de recommandations.

Parmi les produits qui devraient constituer la base du régime alimentaire d'un patient peu acide, il convient de souligner:

  • viande bouillie et variétés de poisson faibles en gras;
  • viande et poisson cuits à la vapeur;
  • nouilles de blé dur;
  • purée de pommes de terre;
  • eau minérale sans gaz;
  • thé faible;
  • produits laitiers;
  • bouillie très bouillie.

Exclus du régime:

  • l'alcool,
  • aliments frits
  • salé, épicé,
  • fumé
  • les champignons,
  • viande filante
  • jus de raisin.

L'objectif principal du régime est de créer des conditions normales pour augmenter l'acidité du suc gastrique, ainsi que l'utilisation des aliments pouvant être digérés aussi simplement que possible, en minimisant les effets négatifs sous la forme d'une exacerbation des symptômes ci-dessus.

Comment traiter les remèdes populaires?

Aujourd'hui, il existe de nombreuses recettes pour le traitement de la gastrite, transmises de génération en génération au cours de plusieurs siècles. Les remèdes populaires les plus efficaces peuvent bien remplacer ou compléter le traitement par des médicaments:

  • L'airelle normale normalise l'acidité gastrique, à cet effet, une teinture est préparée à partir de celle-ci. Pour le cuire, vous devez préparer les baies dans un verre d'eau bouillante, prendre une demi-heure avant de les manger. Vous pouvez manger des baies fraîches la nuit.
  • Le beurre et le miel aideront à normaliser l’acidité du suc gastrique. Mélanger en quantités égales, manger une cuillère à soupe 3 fois par jour pendant 30 à 60 minutes avant les repas.
  • Noyer Il est utilisé dans le traitement de la gastrite à faible acidité. La teinture alcoolique de noix non mûres augmente très bien l'acidité. 15 noix coupées en petits morceaux et versez 0,5 litre de vodka. Recommander insister à la température ambiante, dans un bocal en verre, 15 jours. La teinture a une odeur agréable et est stockée longtemps.
  • Effective est un outil basé sur la racine de bardane. Pour cela, vous devez prendre une racine - une cuillerée à thé, 400 ml d'eau bouillante, pour insister jour. Buvez une demi-heure avant les repas.
  • Grains de semis d'avoine. Bien laver, verser 20 g d’avoine avec un verre d’eau bouillante. Insister 2-3 heures. Une journée, boire au moins 2 verres 15 minutes avant les repas.
  • Gooseberry à prendre avec douleur et comme laxatif. Une cuillère à soupe de fruit de groseille est versé sur un verre d'eau bouillante et faire bouillir pendant 15 minutes. 1/3 tasse 3 fois par jour.

Physiothérapie et cure thermale

Pour stimuler la production d'acide à faible acidité, des ondes électromagnétiques décimétriques ou des courants modulés sinusoïdaux sont prescrits.

Le traitement dans un sanatorium est indiqué pendant la rémission de la maladie. Les médecins recommandent les stations: Essentuki, Truskavets, Staraya Russa, Morshyn, où, outre les procédures de physiothérapie, il est souhaitable d'utiliser de l'eau minérale (chlorure, chlorure d'hydrocarbonate, sodium).

Traitement des remèdes populaires de gastrite atrophique

Dans la gastrite atrophique, les cellules des parois de l'estomac ne remplissent plus leur fonction, c'est-à-dire qu'elles produisent un secret qui fait partie du suc gastrique. Initialement, les glandes sont transformées et synthétisent du mucus, incapable d’aider à la digestion, puis perdent complètement leur capacité de sécrétion.

La gastrite atrophique focale affecte certaines zones de la membrane muqueuse, leur «inaction» est compensée par un tissu sain. Antral se développe dans un endroit où l'estomac passe dans le duodénum et se répand ensuite dans tout le corps.

Le processus de digestion des aliments n’est pas perturbé (cela peut être facilement corrigé à l’aide de médicaments) et le fait que cette maladie peut entraîner un cancer de l’estomac. Les cellules ayant subi un processus atrophique ne peuvent plus être restaurées. Mais le patient doit suivre un traitement pour prévenir le développement de la maladie.

Le traitement doit inclure la destruction de la bactérie Helicobacter, qui a un impact sur la pathogenèse de la maladie, et l'utilisation de médicaments facilitant la digestion des aliments et réduisant l'inflammation.

Pourquoi le traitement recommandé avec des remèdes populaires

En plus du traitement médicamenteux de base, le médecin peut recommander le traitement de la gastrite atrophique avec des remèdes populaires. Comme la maladie est chronique, il est nécessaire de stimuler constamment les processus digestifs.

Les médicaments, bien qu’ils s’acquittent parfaitement de cette tâche, présentent un certain nombre de contre-indications et peuvent entraîner des effets secondaires. Et les composantes de la médecine traditionnelle sont pratiquement dépourvues de ces faiblesses. Ils peuvent être utilisés pendant une longue période et ne nuisent pas au système excréteur.

Pour le traitement de la gastrite atrophique doivent être utilisées des substances qui:

  • réduire ou augmenter l'acidité du suc gastrique (selon le diagnostic);
  • réduire l'inflammation dans le tractus gastro-intestinal;
  • saturé de vitamines et d’éléments bénéfiques (pour éliminer l’hypovitaminose);
  • Améliore la digestion et le péristaltisme.

Remèdes populaires pour aider à la gastrite atrophique

Le traitement des remèdes populaires doit être coordonné avec le médecin traitant et être effectué après le diagnostic final. Pendant la période d'exacerbation de la gastrite atrophique, un traitement médicamenteux est nécessaire pour traiter rapidement et efficacement les symptômes. Pendant la rémission, il est préférable de respecter le régime alimentaire prescrit et de suivre un traitement avec des méthodes traditionnelles pour enrayer le développement de la maladie.

Produits de médecine traditionnelle, recommandés pour une faible acidité

Si les indicateurs de l'acide chlorhydrique sont abaissés, cela conduit au fait que les aliments entrant dans l'estomac sont mal digérés. Pour que le corps puisse absorber des oligo-éléments tels que le calcium, le magnésium, le fer, le zinc, le cuivre, le sélénium, un certain niveau de pH est nécessaire. S'il est insuffisant, l'absorption ne se produit pas.

Pour augmenter l'acidité du suc gastrique, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  • Mixeur ou broyeur, hachez les feuilles de chou blanc. Le jus qui en résulte doit être bu 30 minutes avant le repas. Le premier jour, buvez un demi-verre de jus, puis la dose augmente progressivement et à la fin du mois, vous obtenez déjà un verre entier. Le cours dure 30 jours.
  • Prenez 250 g de baies de cassis (vous pouvez les utiliser fraîches ou congelées) et remplissez-les avec 500 ml d’eau tiède. Porter à ébullition, puis presser les baies et égoutter. Boire 200 ml de jus de cassis le matin, une heure avant le petit-déjeuner, pendant une semaine.
  • Une cuillère à soupe de plantain haché séché versez de l'eau bouillante et laissez reposer pendant dix minutes. Boire la décoction est recommandée trois fois par jour avant les repas pour une troisième tasse. Le plantain augmente non seulement l'acidité, mais a également une action anti-inflammatoire.
  • 20 g de racine d'elecampane se remplissent d'eau et portent a ebullition. Dès que l'eau bout, retirez du feu et laissez le bouillon boire pendant au moins une heure. Il est recommandé de boire une cuillère de liquide par jour pendant 10 à 14 jours.

Moyens recommandés pour l'hyperacidité du suc gastrique

Un environnement agressif provoque des modifications pathologiques dans les tissus de l'estomac, de l'œsophage, du duodénum et peut entraîner l'apparition d'une érosion, d'un ulcère, d'un cancer de l'œsophage ou de l'estomac. Pour réduire l’acidité du suc gastrique, il est conseillé d’utiliser les aliments et les plantes suivants.

Racine de calamus

Il normalise l'acidité et soulage les brûlures d'estomac. Pour préparer l’infusion, prenez une cuillère à thé de racine et versez de l’eau bouillante, laissez infuser pendant deux heures. Il est nécessaire de consommer le liquide pendant 5 minutes avant le repas.

Vous pouvez faire cuire la teinture à partir de la racine du calamus. 200 ml de vodka prendre 2 cuillères à soupe de racine hachée et laisser à nourrir pendant deux semaines. La teinture se boit également avant les repas en 4 à 5 gouttes.

Il peut être utilisé sous sa forme pure (quatre fois par jour, 50 grammes) pendant le régime ou la préparation de la teinture. Pour 200 ml de vodka, prendre 250 grammes de miel et le même jus Kalanchoe. Infuser le liquide pendant un mois. Boire à jeun une cuillère à soupe. Le cours de thérapie dure jusqu'à 25 jours.

L'argousier

Les plantes oléagineuses doivent prendre une cuillerée à thé une demi-heure avant les repas pendant un mois. Il nourrit les cellules de l'estomac et réduit l'inflammation.

Jus de pomme de terre

Épluchez le fruit et râpez-le. Presser le liquide de la boue. Prenez le jus à jeun pendant quelques cuillères à soupe pendant 10 jours, une demi-heure avant les repas. Il est préférable de prendre une variété de pommes de terre à la peau rosâtre.

Plantes médicinales

Décoction utile des feuilles du plantain, de l'absinthe, des inflorescences d'immortelles, des fleurs de calendula et du millepertuis. Les composants sont pris à parts égales (sauf pour Hypericum, il faut trois parties). Une cuillère de la collection est jetée dans de l'eau bouillante et laissée sur le feu pendant encore un quart d'heure. Boire une décoction d'un troisième verre 30 minutes avant les repas.

Recettes pour la restauration de la muqueuse gastrique

Les remèdes populaires les plus efficaces dans le traitement de la gastrite atrophique sont diverses décoctions d’herbes ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques et des jus de légumes fraîchement pressés.

À base de plantes et décoctions:

  • Cela aidera à restaurer les tissus muqueux de la collection d'estomac du millepertuis, du sac à main du berger et du souci. L'herbe est prise dans la même proportion (environ 5 g chacune) et échaudée à l'eau bouillante. Une fois la perfusion refroidie, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel et laisser infuser 24 heures. Il est nécessaire de boire des moyens sur 150 ml dans une heure à la nourriture.
  • Pour soulager la douleur dans l'estomac, il est possible de décocter de l'immortelle (10 g), de la sauge (10 g), de la racine de cinquefoil (10 g) et du carvi (5 g). Tous les ingrédients doivent bouillir pendant une demi-heure, puis laisser refroidir et réfrigérer toute la nuit pour qu’ils soient infusés. Buvez une décoction de 175 ml une fois par jour pendant 14 jours.
  • Le bouillon des hanches a un effet anti-inflammatoire, tonique, cholérétique et sédatif. Pour le préparer, vous pouvez prendre à la fois le fruit et les feuilles. Le mélange est rempli d'eau et bouilli après 10 minutes à ébullition. Une fois le liquide refroidi, vous pouvez le boire. L'avantage maximum du bouillon sera si vous l'utilisez une heure avant les repas. Vous devez boire au moins 5 semaines 4 fois par jour.
  • L'infusion de camomille a des effets anti-inflammatoires, bactéricides et régénérants. Deux cuillères à soupe de fleurs séchées sont échaudées avec un verre d'eau bouillante. Le liquide refroidi peut être sucré avec du miel ou du sucre.
  • Les graines d'aneth peuvent soulager les douleurs d'estomac et faciliter la digestion. Pour l'infusion nécessite une cuillère à soupe de graines broyées et 2 tasses d'eau bouillante. Laisser infuser 2 heures. Boire avant les repas deux fois par jour.
  • L'infusion de racine de persil aide à restaurer la muqueuse gastrique. La racine séchée est écrasée et versée de l'eau bouillante, insistez 30 minutes.
  • Les graines de lin ont un effet enveloppant et éliminent les brûlures d'estomac. Ils sont bouillis pendant 10 minutes, puis le bouillon est filtré. Pour boire du liquide à jeun, pas plus de 100 ml par réception.
  • Éliminer la douleur et réduire l'inflammation aidera la recette suivante. Pour la collecte de l'herbe, vous aurez besoin de 3 cuillères à soupe de fleurs séchées de sureau noir et de la même quantité de camomille, de 2 cuillères à soupe de mélisse et de menthe, et d'une cuillerée de fleurs de lime et de fruit de fenouil. Versez une cuillère à soupe de la collection résultante dans de l'eau bouillante et faites cuire à feu doux pendant 10 minutes. Laissez-le pendant deux heures. Boire entre les repas pour une troisième tasse.
  • La recette suivante pour la médecine traditionnelle aidera à soulager l'inflammation et à se débarrasser des symptômes de la gastrite atrophique. Mélangez la même quantité de miel, de jus d'aloès et de beurre. La masse obtenue est une cuillère à soupe environ une demi-heure avant les repas. Le cours de thérapie est de deux semaines, alors vous avez besoin d'une pause. Répétez si nécessaire.

Régime alimentaire pour gastrite atrophique

Pour éviter le développement ultérieur de la gastrite atrophique, il est important non seulement de boire des médicaments et d’utiliser des remèdes traditionnels, mais également de respecter certaines règles. C'est le régime alimentaire malsain qui devient la cause fondamentale de tous les processus pathologiques survenant dans l'estomac.

Pour la gastrite atrophique, il est recommandé de respecter les recommandations suivantes: les aliments doivent être chauds. Trop chaud peut endommager la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac.

Il est important de manger fractionné. Cela signifie que vous devez manger des aliments en petites portions, mais souvent (6 à 8 fois par jour). Vous éviterez ainsi les symptômes désagréables de la gastrite après un repas (sensation de lourdeur, de ballonnement, de grondement).

Les intervalles entre les repas doivent être les mêmes, il est préférable de manger selon un horaire régulier. Il est recommandé d'utiliser uniquement des produits frais, après un traitement thermique de haute qualité. En cas de gastrite de type atrophique, il est interdit de manger frit, fumé, mariné, salé, épicé. Il est nécessaire d'exclure les boissons alcoolisées et le tabagisme.

Le terme régime implique certaines restrictions associées à la prise de certains aliments. Avec la gastrite atrophique, de nombreux aliments sont interdits. Une des recommandations des médecins est de rejeter les fruits et légumes crus. Cependant, les médecins recommandent d’utiliser des fruits et des baies.

Ceux-ci incluent les bananes, les myrtilles et les pommes. Les bananes contiennent de nombreuses vitamines et oligo-éléments bénéfiques et aident à soulager l'inflammation du tube digestif. Il est recommandé de manger après les repas. La myrtille a des propriétés régénérantes. Il devrait être mangé frais 1 c. À thé le matin avant les repas.

La pomme verte devrait être mangée dans la forme minable sur un estomac vide. Vous pouvez faire un dessert à partir de 200 g de pommes, 0,5 kg de citrouille, 50 ml de jus de citron et une cuillère à soupe de miel. Pomme et citrouille à moudre, ajouter le jus de citron et le miel. Il est le matin.

Quels aliments ne peuvent pas être consommés pendant la gastrite

Tous les produits peuvent être divisés en formant des acides et des alcalins. Des études montrent que si un patient a une acidité de l'estomac accrue et qu'il refuse les produits générant de l'acide, les symptômes disparaissent après un régime de deux semaines.

Cela signifie qu'une alimentation équilibrée contribuera à prolonger le stade de rémission et à ralentir considérablement les processus atrophiques se produisant dans les tissus de la muqueuse gastrique. Produits capables d'augmenter l'acidité du suc gastrique:

  • les épices;
  • fruits brillants et jus aigres;
  • café, chocolat;
  • mariné;
  • produits d'origine animale à haute teneur en matières grasses;
  • frit
  • l'alcool;
  • tomates, pommes;
  • oignons, ail;
  • les aliments qui contiennent beaucoup de sucre.

Produits d'acidité contenant du potassium, du magnésium, du calcium, une diminution du sodium. Mais leur offre excédentaire peut affecter gravement le corps dans son ensemble. Il y a un besoin quotidien pour ces éléments. Vous pouvez baisser le pH en mangeant des céréales, des légumes bouillis, des légumes cuits à la vapeur ou cuits à la vapeur, des pommes non acides, des poires, des bananes, de la viande et du poisson diététiques, du fromage cottage et de la crème.

Si une gastrite atrophique est diagnostiquée, le patient ne doit pas modifier facilement son régime alimentaire pendant un certain temps et doit exclure complètement certains aliments, quel que soit le stade de la maladie. Cela aidera à se débarrasser des symptômes désagréables et à ralentir le processus atrophique. Par exemple, il est utile de remplacer le café par du thé de camomille ou d'églantier.

Gastrite à faible acidité

La gastrite à faible acidité est l'une des formes cliniques de la gastrite chronique, caractérisée par une diminution de la production d'acide chlorhydrique par les glandes gastriques. Le plus souvent, une diminution de l'acidité est observée dans les gastrites atrophiques et auto-immunes. La gastrite hypoacide se manifeste par un certain nombre de syndromes: douleur, dyspeptique, dyskinétique, dystrophique, anémique, asténo-végétatif. Le rôle principal dans le diagnostic de cette pathologie est joué par l'endoscopie avec une biopsie de la muqueuse gastrique et un pH-mètre intragastrique. Les principales directions de traitement des gastrites à faible acidité sont la prévention de la progression des processus atrophiques, la restauration de la sécrétion des glandes gastriques, la normalisation du fonctionnement des autres organes du tube digestif.

Gastrite à faible acidité

La gastrite à faible acidité (gastrite hypoacide) est une maladie récurrente chronique caractérisée par une inflammation de la muqueuse gastrique, suivie d'une diminution des fonctions sécrétoires et motrices de cet organe. Le diagnostic de cette affection revêt une grande importance car l’estomac constitue le maillon initial du tube digestif, assurant la protection et le fonctionnement normal de toutes les autres parties du tractus gastro-intestinal. Avec une diminution de la sécrétion d'acide chlorhydrique, la fonction de barrière et la protection contre les infections en pâtissent, la digestion est perturbée à tous les stades. L'atrophie de la membrane muqueuse provoque une métaplasie et une dysplasie de l'épithélium gastrique, ce qui peut provoquer un ulcère gastrique et un cancer. La gastrite chronique est une partie importante des maladies du système digestif en général et de l'estomac en particulier. La gastrite hypoacide est moins fréquente que d’autres options cliniques, mais ses effets sont souvent beaucoup plus graves.

Causes de la gastrite avec une faible acidité

Deux groupes de facteurs entraînent une diminution de la production de suc gastrique. Les causes exogènes comprennent: infection à Helicobacter pylori, trouble de l'alimentation, mauvaises habitudes, utilisation de médicaments endommageant l'épithélium de l'estomac, rayonnements ionisants. Les facteurs endogènes comprennent les désordres génétiques (y compris les processus auto-immuns), les maladies du foie et du pancréas, le reflux duodéno-gastrique, la pathologie du système endocrinien et les processus métaboliques.

L'atrophie de la muqueuse gastrique dans les gastrites à faible acidité se traduit le plus souvent par une infection persistante à Helicobacter pylori. Les microorganismes initient un processus inflammatoire dans l'épithélium, endommageant les cellules qui couvrent. Les mêmes changements structurels se produisent lors de l’exposition à la membrane de l’estomac, des anticorps qui se forment dans le corps en cas de défaillance du système immunitaire. Initialement, les facteurs étiologiques conduisent à des réarrangements fonctionnels, mais au fil du temps, des changements structurels irréversibles se forment, qui ont pour conséquence que les cellules du revêtement réduisent la production d'acide chlorhydrique.

Le processus inflammatoire dans les gastrites à faible acidité présente de nombreuses caractéristiques. Les anticorps et les micro-organismes endommagent d’abord le fond de l’estomac - le lieu de la plus grande accumulation de glandes. Le processus inflammatoire est minime, mais l'atrophie de l'épithélium commence très tôt, progressant rapidement et régulièrement. Pour stimuler la production d'acide chlorhydrique, une grande quantité de gastrine est secrètement sécrétée. Une corrélation directe a été trouvée entre le niveau de gastrinémie et la sévérité des processus destructeurs de la muqueuse.

Au cours d'une gastrite peu acide, les cellules épithéliales touchées s'atrophient et deviennent moche, et lors d'une biopsie, elles ne peuvent pas être différenciées. La régénération de la muqueuse est remplacée par des processus de prolifération excessive, mais les cellules résultantes ne sont pas capables de produire des hormones gastro-intestinales, des enzymes, de l’acide chlorhydrique. Une métaplasie intestinale du tissu gastrique se produit progressivement. Selon la gravité de la carence en cellules pariétales, il se produit une légère atrophie (la mort de 10% des glandes muqueuses est enregistrée), modérée (10-20%), sévère (plus de 20%).

Symptômes de la gastrite avec une faible acidité

En raison d'une altération significative de l'activité fonctionnelle de l'estomac dans les gastrites à faible acidité, le syndrome dyspeptique est dominant. Les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur et de surpopulation dans l'épigastre, d'une mauvaise haleine, d'éructations pourries et de grandes quantités d'air. Appétit réduit de manière significative, jusqu'au rejet complet de la nourriture. Préoccupé par les nausées, la salivation excessive, le sentiment d'amertume dans la bouche.

La douleur dans la gastrite avec une faible acidité peut être absente. La douleur dans la gastrite hypoacide n'est pas associée à un spasme de la couche musculaire, mais à un étirement de l'estomac. Le plus souvent, les patients se plaignent de douleurs sourdes et douloureuses qui s'aggravent après avoir mangé. La gravité du syndrome douloureux dépend directement de la quantité et de la qualité des aliments. L'utilisation de plats épicés et épicés entraîne une augmentation de la douleur. Le syndrome dyskinétique dans les gastrites à faible acidité entraîne des changements fréquents de constipation et de diarrhée, une augmentation de la formation de gaz, un syndrome de dumping.

L’atrophie muqueuse dans les gastrites à acidité faible entraîne une violation de l’absorption des vitamines et des nutriments, la formation de polyhypovitaminose et de déficit en protéines, de B12 et d’anémie par déficit en acide folique. Le poids diminue progressivement; hypotension marquée, fatigue et dépression, peau sèche, saignements vasculaires.

Avec un long cours de la maladie se développe ahilia - cessation complète de la production d'acide chlorhydrique. En plus des symptômes dyspeptiques, il se manifeste par une glossite, une gingivite. La langue est rouge vif, vernis; gencives enflammées et lâches. La diarrhée achilique est associée à une diminution significative de l'activité fonctionnelle des glandes gastriques et du pancréas, raison pour laquelle les processus de décomposition et de fermentation sont activés dans l'intestin.

La gastrite à faible acidité est classée selon les formes cliniques: gastrite chronique rigide, hypertrophique et polypose. La gastrite rigide est caractérisée par la défaite de l'antre de l'estomac. Cette variante de la gastrite hypoacide est caractérisée par une augmentation de la tonicité des muscles lisses, des spasmes, un durcissement et une rigidité de la paroi gastrique. En fin de compte, l'antre se déforme et prend la forme d'un tube étroit et dense. La clinique est dominée par un syndrome douloureux, une dyspepsie, une achlorhydrie, qui ne peut pas être corrigé.

L'étude de spécimens de biopsie dans la gastrite hypertrophique révèle une atrophie des principales glandes de l'estomac, la croissance de l'épithélium tégumentaire, la couche musculaire et le tissu conjonctif. L'option polypeuse résulte le plus souvent de toute gastrite à faible acidité. Un examen endoscopique dans la lumière de l'estomac révèle des excroissances de l'épithélium; les seules manifestations cliniques sont des saignements récurrents. Les polypes de l’estomac s’agissant de maligniser très souvent, le pronostic des tumeurs polypeuses est donc grave.

Les complications de la gastrite peu acide comprennent: ulcération de la membrane muqueuse au cours de la gastrite antrale, tumeur maligne chez 30% des patients atteints de polypose gastrique et chez 10 à 40% des patients présentant d'autres variantes de la gastrite atrophique. L'atrophie de l'épithélium gastrique provoque des modifications inflammatoires du tube digestif distal, une dysbiose intestinale, une pancréatite, une cholécystite. La violation de l'absorption des vitamines et des nutriments entraîne une anémie, une polyhypovitaminose et des allergies alimentaires. Un cours prolongé de gastrite peu acide, surtout sans traitement approprié, peut entraîner des troubles neuropsychiatriques persistants.

Diagnostic de gastrite à faible acidité

Pour diagnostiquer la gastrite hypoacide, la consultation d'un gastroentérologue et d'un endoscopiste est obligatoire. Oesophagogastroduodenoscopy, biopsie endoscopique est montré. La gastroscopie révèle un amincissement significatif de la muqueuse gastrique, une augmentation du schéma vasculaire, un lissage des plis. La couleur de l'épithélium est grisâtre ou gris sale. Les zones muqueuses atrophiées alternent avec des zones de métaplasie intestinale de prévalence et de gravité variables. Les recherches morphologiques permettent non seulement de confirmer la conclusion d'un endoscopiste, mais également de détecter une diminution du nombre et la raréfaction des principales glandes de l'estomac.

Les années précédentes, pour le diagnostic de diverses variantes de la gastrite chronique, la radiographie de l'estomac avec double contraste était largement utilisée. Ses résultats dans 75% des cas ont coïncidé avec l'étude morphologique de spécimens de biopsie. S'il n'y a aucune possibilité d'examen endoscopique en clinique, la gastrographie permet de diagnostiquer une gastrite avec une faible acidité et une atrophie de la muqueuse.

L'intubation gastrique avec un pH-mètre intragastrique est une technique de diagnostic importante. L'étude du suc gastrique révèle une diminution significative de la sécrétion d'acide chlorhydrique et de pepsine. La «norme de référence» en matière d’examen pour les gastrites à faible acidité est la détermination de l’acidité quotidienne moyenne. Avec une gastrite atrophique, le pH varie de 3 à 6.

Pour la détection des gastrites atrophiques à faible acidité, il est important de fixer les taux de pepsinogène I et II dans le sang. Non seulement le nombre total de ces précurseurs de la pepsine est étudié, mais également leur ratio dans le sérum sanguin. Une diminution significative des taux de pepsinogène dans 85% des cas indique un processus atrophique. De plus, la quantité de gastrine dans le sang augmente. La présence d'anticorps antipariétaux indique une gastrite auto-immune.

En cas de gastrite à faible acidité, H. pylori est diagnostiqué à l'aide de toute méthode disponible: ELISA, fèces, étude PCR du matériau, détermination des anticorps dans le sang, test respiratoire pour Helicobacter. Le but de toutes ces études est d’établir un diagnostic précis et d’effectuer un diagnostic différentiel avec cancer gastrique, pellagre, anémie pernicieuse, sprue. Achilia peut être fonctionnel chez les personnes âgées; les modifications structurelles de la muqueuse ne sont pas détectées.

Traitement de la gastrite avec une faible acidité

Le traitement de la gastrite hypoacide doit être complet, individuel et différencié; son contenu dépend de la variante clinique, du degré d'insuffisance sécrétoire, du stade de la maladie, de la présence d'une pathologie concomitante. Les principaux objectifs du traitement sont de transférer la maladie en phase de rémission, de réduire la gravité du processus inflammatoire, de ralentir les processus d’atrophie, de normaliser la sécrétion et la motilité de l’estomac.

Dans la phase aiguë de la gastrite avec une faible acidité, il est impératif d'observer le repos au lit et la nutrition thérapeutique. La composition et la durée du régime dépendent de la capacité fonctionnelle de l'estomac, de l'état général du patient, de la phase de la maladie et de la tolérabilité des aliments. La nomination d'un régime alimentaire devrait non seulement garantir la réception de tous les nutriments dans la quantité de besoins physiologiques, mais également couvrir la consommation quotidienne de vitamines et d'oligo-éléments. Le but de la nutrition clinique dans l'atrophie de la muqueuse gastrique est de réduire la charge sur les glandes pariétales. Dès que les symptômes commencent à s'estomper, la nourriture devient moins bénigne. La durée totale de l'adhésion à la gastrite avec une faible acidité - de 1 mois à plusieurs années.

Pour éradiquer Helicobacter pylori dans les gastrites à faible acidité, non seulement des médicaments antibactériens sont utilisés, mais également des inhibiteurs de la pompe à protons. Les IPP ne sont exclus du traitement que lorsque le pH dépasse 6. Des études dans le domaine de la gastro-entérologie ont démontré qu'un traitement complet de l'infection à H. pylori stoppe la progression des processus atrophiques et constitue un moyen de prévention du cancer gastrique. Une fois le traitement anti-helicobacter terminé, les processus de régénération de la membrane muqueuse sont améliorés.

Le traitement de substitution de la gastrite à faible acidité comprend la prise de suc gastrique naturel, de comprimés d’acidine-pepsine et d’enzymes gastriques. L’utilisation de médicaments pour stimuler la sécrétion d’acide chlorhydrique aujourd’hui ne donne pas un effet suffisant, mais un effet positif modéré peut être obtenu en prenant des stimulants naturels: eau minérale, bouillon de dogrose, préparations spéciales à base de plantes, une combinaison d’acides citrique et succinique.

Dans le schéma thérapeutique de la gastrite à faible acidité, les gastroprotecteurs, les enrobages et les astringents, qui ont un effet anti-inflammatoire sur la muqueuse atrophique de l'estomac, sont inclus. À cette fin, les préparations prescrites de bismuth et d'aluminium.

Le traitement physiothérapeutique des gastrites à faible acidité n’est pas pratiqué en cas de polypose et de variantes cliniques rigides, en période d’exacerbation. Si nécessaire, la physiothérapie applique des applications d’ozocérite et de paraffine, une inductothermie, une irradiation UHF, des courants diadynamiques et une galvanisation, une électrophorèse avec calcium et novocaïne.

Le pronostic pour la gastrite avec une acidité faible est défavorable au développement d'une anémie pernicieuse, d'une tumeur maligne - ces conditions peuvent entraîner la mort du patient. Les mesures préventives comprennent un mode de vie et une nutrition sains, un traitement rapide de l’infection à Helicobacter pylori.

Comment traiter la gastrite atrophique de l'estomac avec une acidité élevée

Gastrite atrophique - caractéristiques du diagnostic et du traitement

L’estomac d’une personne est mis en danger par un grand nombre de risques pour différentes raisons: menu mal préparé, abus de produits de restauration rapide, malnutrition permanente, situations de stress, facteurs environnementaux, utilisation prolongée de produits pharmaceutiques. Beaucoup de femmes abusent des régimes. Certaines femmes et certains hommes, en revanche, ne peuvent s’arrêter à temps. Le résultat de tels phénomènes sont les pathologies du système digestif, dont la gastrite. Il existe de nombreuses variétés de cette maladie, caractérisées par différents symptômes, accompagnés d'une acidité élevée ou faible.

Certaines gastrites peuvent être traitées assez facilement et beaucoup sont beaucoup plus difficiles à traiter. Le danger de la gastrite atrophique réside dans la promotion du développement de conditions précancéreuses de l'estomac. Surtout souvent, ce type de pathologistes est exposé aux représentants du sexe plus fort des classes d'âge moyennes et âgées. Au début du développement, les symptômes sont absents ou ne sont pas exprimés de manière éclatante, ce qui rend difficile la prescription d'un traitement à un stade précoce.

Types de gastrite atrophique et symptômes

Une forme pathologique atrophique indique la propriété des cellules de l'estomac de renaître et de perdre la capacité de fonctionner normalement. Il en résulte une incapacité à produire du suc gastrique et une faible acidité. Dans le même temps, le principal danger de cette gastrite n'est pas associé à une diminution de l'acidité - il est possible de changer cet indicateur. La possibilité de développer un cancer est beaucoup plus dangereuse.

La gastrite atrophique a un certain nombre de variétés, chacune ayant ses propres symptômes.

Forme chronique

C'est une maladie indépendante, appelée aussi gastrite au stade inactif. La principale caractéristique de la forme chronique est sa longue durée, durant laquelle l’atrophie progresse et les processus dystrophiques commencent à prévaloir sur les processus inflammatoires. Le développement d'une pathologie chronique entraîne des modifications de la succion, de la sécrétion et de la motricité, tandis que des modifications négatives affectent des organes ayant un lien anatomique et fonctionnel avec l'estomac. Ce sont le duodénum, ​​le pancréas, les glandes endocrines, l'œsophage, le foie.

Les changements se produisent généralement à un niveau d'acidité réduit. En conséquence, les symptômes de pathologie chronique correspondent aux symptômes d’une maladie peu acide: aplatissement de l’épithélium, souplesse de la couche muqueuse de l’estomac, faible activité sécrétoire des glandes, dégénérescence de leurs cellules.

Forme focale

Elle se caractérise par le développement de foyers de tissus transformés pathologiquement des parois gastriques. Une forme aiguë de maladie focale peut parfois être diagnostiquée sur fond d’acidité accrue. Les autres symptômes diffèrent peu des signes de la forme habituelle de la maladie.

Dans le cas d'un cours subclinique, la forme focale se manifeste par une intolérance à certains produits - lait, œufs ou viande grasse. Le diagnostic de la gastrite focale de l'estomac est établi en fonction des résultats de la recherche.

La gastrite focale est habituellement causée par:

  • mauvaises habitudes
  • états stressants;
  • anémie et immunité réduite;
  • consommation prolongée de produits pharmaceutiques;
  • maladies infectieuses ou auto-immunes concomitantes.

En plus des symptômes principaux - douleur et sensation de plénitude dans l'estomac, une modification de l'appétit peut être observée. De plus, dans la forme focale, les douleurs affamées disparaissent même après une petite quantité de nourriture. Souvent, la maladie s'accompagne d'une diminution rapide du poids corporel.

Gastrite antrale

La gastrite antrale est accompagnée d'une cicatrisation de la partie inférieure de l'estomac, située près de la sortie de l'estomac. Le développement de la forme antrale est généralement caractérisé par un compactage des parois de l'estomac et de leur intensité. Lorsque la forme antrale est également observée douleur nature terne, nausée le matin, éructations après avoir mangé, perte d'appétit, perte de poids, faiblesse générale. Le niveau d'acidité en pathologie antrale est généralement faible. Assez souvent dans la section de l'antre des pathologies ulcéreuses de l'estomac.

Gastrite diffuse

Dans cette forme de la maladie, il n'y a pas de lésions dystrophiques significatives. La forme diffuse est une étape de transition lorsque les changements de surface deviennent dystrophiques. Les principaux symptômes caractéristiques de la pathologie diffuse sont des foyers locaux de transformation des glandes des parois gastriques et des cellules immatures présentant des signes d’activité sécrétoire altérée. En outre, la forme diffuse de la pathologie s'accompagne de défauts microstructuraux des cellules de la glande, des rouleaux et des empreintes qui se développent sur la membrane de l'estomac.

Forme hyperplasique chronique

Cette pathologie est caractérisée par la croissance primaire de l'épithélium de l'estomac. Ce problème est assez rare. Au début du développement, la forme hyperplasique n'est pas accompagnée de symptômes. La maladie hyperplasique chronique se fait sentir après des modifications importantes de la couche muqueuse gastrique. Les symptômes de la forme hyperplasique dépendent d'un certain nombre de facteurs - l'emplacement des polypes, leur taille et leur quantité.

La gastrite hyperplasique disparaît souvent sans aucun symptôme prononcé, mais lors d'une exacerbation, des douleurs à caractère persistant apparaissent, elles sont localisées dans la région épigastrique de l'estomac. En outre, dans la forme hyperplasique, il existe une sensation de suralimentation, d'éructations et de brûlures d'estomac, de faiblesse, de salivation abondante, de saignements gastriques, dont les signes sont visibles dans les selles.

Traitement: la nomination d'un régime

Comme pour les autres types de gastrite, cette pathologie doit être traitée à l'aide d'une combinaison de méthodes, le seul moyen d'obtenir un résultat tangible. Le traitement avec des médicaments et la thérapie des remèdes populaires doivent être effectués sur le fond d'un régime. Cependant, l'organisation d'un régime alimentaire pour la gastrite atrophique peut être assez difficile. Considérant que cette forme peut être accompagnée non seulement d'une acidité faible, mais également d'une acidité élevée, le choix des produits doit être abordé avec une extrême prudence. Le régime alimentaire pour la gastrite atrophique, nommé par des experts, peut être de quatre types:

  1. Le traitement principal dans le traitement - régime numéro 2. Il est conçu pour fournir une bonne nutrition au patient et stimuler simultanément les glandes. La cuisson est basée sur l’ébullition, la torréfaction, la cuisson au four et la cuisson au four. L'utilisation de produits à structure grossière est exclue. Vous pouvez cuisiner du poisson, de la viande, des plats de légumes, il est acceptable d'inclure des omelettes et des œufs, des produits laitiers et des fruits dans le menu. Le menu est assez large et comprend plus de trente produits autorisés.
  2. Si la maladie est accompagnée d'une douleur intense, pour le traitement prescrit le régime numéro 1A. C'est nécessaire au début de la pathologie, car cela minimise la charge sur l'estomac. Ce régime pour la gastrite atrophique est conçu pour traiter l'excitabilité de la couche muqueuse de l'organe. Les plats principaux à consommer sont les soupes à la purée; si le corps tolère bien le lactose, vous pouvez entrer du lait, du fromage cottage ou de la crème dans la liste des produits autorisés. Méthodes de cuisson - bouillir, utiliser un bain-marie, essuyer la vaisselle.
  3. Lorsque les processus inflammatoires sont réduits, la pathologie peut être traitée sur le fond du régime n ° 1. Il vous permet de restaurer la couche muqueuse. Le régime stabilise la fonction motrice, fonctionne bien avec une acidité élevée. Le menu ne doit pas inclure de plats chauds ou froids, vous devez abandonner les substances riches en fibres.
  4. Le régime numéro 4 est nécessaire pour l'intolérance au lactose et d'autres produits. L'objectif principal du traitement est de stabiliser le travail du corps et son acidité, de réduire les processus inflammatoires. Nutrition fractionnelle, après que les processus inflammatoires sont réduits, faire un retour à la diète numéro 2.

Médecine populaire

Les spécialistes peuvent recommander, parallèlement à la prise de produits pharmaceutiques, l’utilisation de méthodes de traitement traditionnelles - utilisation de décoctions à base de plantes, de jus de fruits et de teintures médicinales.

Jus de chou

Avec des sécrétions réduites recommandées jus de chou. 100 ml de boisson fraîchement pressée doivent être légèrement réchauffés avant d'être utilisés et bû une demi-heure avant les repas. Ce remède populaire suffit à traiter de nombreuses formes de gastrite, mais il est nécessaire de prendre en compte les contre-indications existantes:

  • jus ne peut pas boire avec exacerbation de pathologies du pancréas;
  • cette méthode ne s'applique pas à une réaction allergique ou à une intolérance;
  • cet outil ne doit pas être utilisé dans les processus inflammatoires aigus de l'intestin;
  • le jus est interdit en présence d'une inflammation des reins;
  • traitement indésirable avec un remède après une crise cardiaque.

Vous devriez également envisager la possibilité d'augmenter la formation de gaz. Il est déconseillé de boire plus de trois verres de jus par jour. Il est nécessaire de commencer le cours en prenant un demi-verre par jour, la dose est augmentée progressivement. En plus du jus de fruits frais, il est possible de traiter la maladie avec un faible niveau d'acidité, en utilisant du jus de légumes à la saumure - le jus de légumes améliore la production de suc gastrique. La saumure prise avant les repas, trois fois par jour pour une troisième tasse.

Jus de pomme de terre

Avec le jus de chou, le jus de pomme de terre peut être considéré comme la recette populaire la plus efficace - ils peuvent guérir l'inflammation de la couche muqueuse. Buvez-le avant un repas, le volume des portions 30 ml, le nombre de réceptions - trois par jour. Mais il existe un certain nombre de contre-indications:

  • avec un niveau de sécrétion réduit, il est impossible de la boire;
  • un tel traitement populaire est contre-indiqué dans les formes sévères de diabète;
  • la gastrite ne peut pas être traitée avec du jus de pomme de terre si une fermentation est observée dans l'intestin;
  • Ce remède populaire n'est pas utilisé pour l'obésité.

Huile d'argousier

Afin de soigner la forme pathologique atrophique, vous pouvez utiliser l'huile d'argousier, ce qui améliorera considérablement l'état de la couche gastrique. En outre, l'huile d'argousier peut réduire le niveau élevé d'acidité en utilisant l'outil comme suit:

  1. Il est nécessaire de réchauffer 250 ml de lait à la température ambiante.
  2. Le lait et deux petites cuillères de beurre sont dilués dans des récipients.
  3. L'outil doit être bu après le sommeil, le matin avant les repas.
  4. La durée du traitement n'est pas inférieure à un mois.
  5. En présence de brûlures d'estomac sévères, la quantité d'huile peut être augmentée à trois cuillères.

Pommes pommes

Bonne aide pommes vertes râpées. Ils peuvent être mélangés avec de la citrouille râpée. La recette est la suivante - les pommes râpées doivent être consommées à 200 grammes, ajouter une citrouille en quantité de 600 grammes, verser un quart de verre de jus de citron frais, ajouter une petite cuillerée de miel. Le mélange est consommé à la place du petit-déjeuner, puis pendant quatre heures, évitez de manger.

Autres moyens

Les bleuets frais sont un traitement efficace contre la pathologie. Assez pour manger une petite cuillerée de baies avec du sucre avant le petit déjeuner.

La banane ordinaire peut être utilisée comme médicament, car c'est un absorbant naturel. Lorsque la gastrite est recommandé de manger le fruit au lieu du dessert.

Gastrite atrophique: symptômes et traitement

Une maladie telle que la gastrite atrophique, bien qu'elle ne soit pas la plus répandue parmi les pathologies du tractus gastro-intestinal, mais son évolution est extrêmement difficile. Cette maladie est parmi les soi-disant précancéreuses. Mais vous pouvez éviter cette maladie grave avec beaucoup de succès.

Jusqu'à présent, il y a une perception que ce type de gastrite est parmi les incurables aujourd'hui. Et si la maladie a déjà commencé à se développer, elle ne peut pas être complètement vaincue. Dans ce cas, il est seulement possible de ralentir la progression de la maladie. Malheureusement, cette affirmation pour les réalités actuelles est vraie. Ceci est confirmé par des études cliniques à long terme.

Néanmoins, la médecine moderne a aujourd'hui de plus en plus d'opportunités pour faciliter la vie du patient et lui permettre de vivre longtemps, même sans penser à sa maladie. De plus, avec un traitement approprié et rapide et pendant le début des actions atrophiques, des conséquences graves peuvent être évitées. La prévention et du tout permettra de ne pas penser à la pathologie.

La gastrite atrophique se développe longtemps. Dans l'estomac d'une personne en bonne santé, les cellules muqueuses sont constamment régénérées. Cela est dû à la destruction constante lors du contact avec l'environnement acide du suc gastrique et de l'enzyme pepsine. Cependant, il arrive parfois que ce mécanisme complexe et extrêmement important pour la santé humaine puisse échouer. Au moment de la violation du processus de régénération cellulaire, la production de suc gastrique est considérablement réduite. Ceci est dû à la diminution du nombre de glandes gastriques. Alors commence la gastrite atrophique.

Apparition de la maladie

La cause la plus courante de la maladie est considérée comme un processus inflammatoire chronique de la muqueuse gastrique. Le plus souvent (dans 90% des cas), cette tendance est observée chez les personnes âgées. Ceci est généralement le résultat d'un autre type de gastrite - Helicobacter pylori ou bactérien, qui est causé par le microorganisme Helicobacter pylori. Sur l'estomac humain, ce microbe a un double effet.

  • Premièrement, elle endommage la muqueuse gastrique.
  • Deuxièmement, il affecte également l'estomac par la production de grandes quantités d'acide chlorhydrique. Par ses actions négatives, la bactérie bloque l’acide dans l’estomac, ce qui aide le mucus à rétablir l’équilibre.

Lorsque l'acidité dans l'estomac dépasse la limite de la normale, sa production s'arrête dans l'organisme sain. L'estomac infecté par la bactérie Helicobacter ne sent plus les frontières et continue d'empoisonner l'hôte avec de l'acide. En conséquence, une acidité accrue provoque une inflammation de la membrane muqueuse. Pour cette raison, un grand nombre de cellules meurent, qui ne sont alors pas restaurées. Lorsque le mécanisme de renouvellement cellulaire s'interrompt, les parois s'amincissent et le processus de régénération devient impossible: une réaction atrophique se développe alors.

Comparée à l'atrophique, la gastrite bactérienne est une maladie très courante. Cette pathologie est traitable avec succès et rapidement, plutôt que de s’atrophier. La nécrose des tissus dans l'estomac est une réaction de négligence de l'exposition bactérienne, qui survient pendant le diagnostic tardif et le traitement précoce.

Il est connu de la pratique mondiale que dans la plupart des cas, une gastrite bactérienne complètement guérie exclut l’apparence de l’atrophique. Cependant, il y a des exceptions. Le déclin des forces vitales de l’estomac commence à se développer en tant que maladie auto-immune, qui n’est plus obligée de s’appuyer sur divers micro-organismes nuisibles. Plus souvent, il est observé à un jeune âge. Une telle évolution de la maladie est obtenue lorsque le système immunitaire est défaillant. À un moment donné, le système immunitaire peut percevoir les cellules de son estomac comme étrangères et il commence à les détruire. Dans ce cas, la gastrite atrophique se produit déjà sur un sol bactérien.

Comment commence la maladie

La maladie se développe lorsque des cellules spéciales responsables de la production d'acide chlorhydrique meurent dans la membrane muqueuse de l'estomac. Ils doivent également produire l'enzyme pepsine, qui est activée par l'acide chlorhydrique. Seulement dans ce cas, le processus normal de digestion commence. En outre, l'acide chlorhydrique agit comme un antiseptique, tuant la plupart des microbes nocifs pénétrant dans l'estomac humain avec les aliments et l'eau. Au moment du développement de la maladie, ces deux fonctions les plus importantes du corps disparaissent progressivement. L'estomac ne peut plus faire face à l'acidité ni aux attaques de microbes.

Cependant, une personne peut se rendre compte qu'une forme grave de gastrite commence à se développer dans son estomac. Pour ce faire, faites attention à plusieurs caractéristiques. Il y a une odeur désagréable de la bouche. Dans l'estomac ressenti une lourdeur après avoir pris la nourriture. On a le sentiment que l'estomac est simplement "affaibli". Il ne s'occupe pas seulement de la digestion, mais aussi des fonctions de protection, à cause desquelles différents types d'empoisonnement sont de plus en plus fréquents. À la table commune, aucun des compagnons ne se plaignait qu'après avoir mangé, il soit tombé malade, malade et déchiré. Les plaintes ne viendront que d'un patient souffrant de gastrite. Le fait est qu’il existe dans l’estomac un manque catastrophique d’acide chlorhydrique qui crée une barrière contre les agents pathogènes. Les bactéries pénètrent impunément dans le corps, provoquant des réactions douloureuses.

Mais diagnostiquer complètement la gastrite atrophique dans ce cas est évidemment impossible. C'est aussi la ruse de cette pathologie. Pour déterminer avec précision la présence de la maladie, il est nécessaire de subir un examen endoscopique. Au cours de cette procédure, une particule de la muqueuse gastrique est prélevée pour analyse et est ensuite étudiée dans des conditions de laboratoire au microscope.

Traitement

Pendant le traitement, le principal est la destruction complète de l'infection à Helicobacter pylori. Dans les conditions de la médecine moderne, vous devez obtenir un résultat tout simplement. Pour ce faire, appliquez un traitement médicamenteux d’une ou deux semaines, qui comprend environ trois ou quatre médicaments. La moitié d'entre eux seront des antibiotiques. Il est à noter qu'avec ce type de maladie, tout auto-traitement est complètement exclu.

À ce jour, les médecins disposent de plusieurs méthodes de traitement, qui sont sélectionnées sur une base individuelle. Nommer, respectivement, ne peut être qu'un expert.

Nourriture pendant la gastrite

Lorsque le médecin pose un diagnostic aussi désagréable que celui de gastrite atrophique, il convient d’approcher le patient avec une extrême prudence dans son régime alimentaire. Tout d'abord, vous devez abandonner complètement les conserves, les produits marinés et les viandes fumées. La préférence devrait être donnée aux fruits et légumes frais, ainsi qu'aux produits bouillis. Il devrait cesser complètement de fumer et utiliser des produits contenant de l'alcool. Ceci est particulièrement préjudiciable à l'estomac épuisé. Mangez mieux à la maison. Tous les restaurants et en particulier les fast foods doivent être évités. S'il y a le moindre soupçon que les produits ne sont pas frais, alors ils doivent être envoyés sans pitié à la poubelle. Diagnostiqués avec des personnes, ils vont causer un très grand préjudice.

Pour normaliser la microflore de l'estomac, il est recommandé aux patients de consommer le plus de produits de lait fermentés possible. Il est important d'éviter le stress physique et émotionnel. Nous devons essayer de dormir suffisamment et de respecter le régime du jour. Le système veineux et artériel de l'estomac n'est pas moins sensible au stress que dans le même cœur. Le régime alimentaire devrait être fractionnaire. En moyenne, repas 4 fois par jour. Il est impossible de surcharger l'estomac, car la maladie ne lui permettra pas de supporter une grande quantité de nourriture.

Méthodes modernes de traitement

Avant de commencer le traitement de la gastrite atrophique, il est important de se débarrasser de la maladie antérieure, à savoir la gastrite bactérienne. Dans ce cas, trois types de médicaments sont prescrits. Le premier affectera la libération d'acide chlorhydrique. Des médicaments tels que l'oméprazole, le rabéprazole, le lansoprazole, l'ésoméprazole, etc., y contribueront, les deux autres étant des antibiotiques: l'amoxicilline et la clarithromycine. En règle générale, une telle procédure de traitement dure une semaine.

Une fois la gastrite bactérienne terminée, la lutte contre la gastrite atrophique commence. Pour cela, un traitement de substitution est prescrit, comme l'appelaient les médecins. Dans ce cas, le patient reçoit des médicaments contenant de l'acide chlorhydrique et de la pepsine, ainsi que des médicaments qui stimulent la sécrétion de ces substances par l'estomac. Les médicaments aident à sécréter le suc gastrique des cellules encore fonctionnelles.

Souvent, les médecins prescrivent à leurs patients des comprimés d’acididepsine, contenant à la fois de la pepsine et de l’acide chlorhydrique. Appliquez ces comprimés pendant ou après un repas. Mais il convient de rappeler qu'ils ne doivent être consommés que sur ordonnance d'un médecin. Indépendamment, prendre une telle décision n'en vaut pas la peine.

En ce qui concerne les médicaments stimulants, parmi eux, les experts prescrivent principalement plantaglucid. Il contient de l'extrait de feuille de plantain, qui augmente considérablement la sécrétion des glandes gastriques, ainsi qu'un effet antispasmodique et anti-inflammatoire. Ce médicament est pris une demi-heure avant les repas.

L'autotraitement de la gastrite atrophique n'est pas recommandé, il est contre-indiqué. Le fait est que la maladie peut être asymptomatique et évoluer en cancérologie. C'est la deuxième ruse de cette terrible maladie. Par conséquent, dans le traitement de la gastrite atrophique, les visites régulières chez le médecin ne doivent pas être ignorées, un examen gastroscopique périodique de l'estomac doit être effectué. Ceci est considéré comme l'approche la plus correcte dans le traitement de la gastrite atrophique. Si le cancer est toujours détecté, son développement en sera à un stade très précoce, quand il sera encore possible de le combattre et de guérir avec succès sans laisser de trace.

Quelques nouvelles supplémentaires:

Symptômes de la gastrite atrophique et traitement des remèdes populaires

La gastrite atrophique est reconnue comme le type de gastrite chronique le plus insidieux, conduisant à une atrophie des glandes responsables de la production de suc gastrique. Tout d'abord, la structure des glandes est perturbée, puis celles-ci meurent et sont remplacées par du tissu conjonctif. Dans le même temps, les cellules de l'estomac cessent de fonctionner normalement et meurent, ce qui peut provoquer l'apparition d'un cancer gastrique - c'est le principal danger.

Symptômes et traitement

Les symptômes dépendent de la gravité et de l'acidité. Au début, il est assez difficile à diagnostiquer. Mais il est nécessaire de commencer le traitement en temps voulu, car le cancer de l’estomac peut devenir la principale complication de la maladie.

La progression asymptomatique de la maladie est possible jusqu’à ce qu’elle atteigne la phase progressive. Ensuite, les symptômes peuvent être les suivants:

  • Douleurs "errantes" qui surviennent après avoir mangé;
  • éructations, brûlures d'estomac;
  • lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • perte d'appétit et, par conséquent, de poids;
  • fleurs blanches sur la langue;
  • selles avec facultés affaiblies;
  • des ballonnements;
  • malaise général.

Avec cette forme de la maladie peut être un manque de vitamines, conduisant à une anémie, une détérioration des cheveux, des ongles, une maladie des gencives. Par conséquent, si un médecin diagnostique une gastrite atrophique à l'aide de symptômes indicatifs et de certaines études, le traitement par des remèdes populaires et des médicaments vise également à reconstituer les vitamines et les micro-éléments.

Gastrite atrophique à haute acidité: symptômes

  • "Sour" éructations;
  • brûlures d'estomac qui ne s'arrêtent pas même après la prise du médicament;
  • "Douleur" dans la partie épigastrique;
  • nausée (le plus souvent avant les repas), vomissements;
  • des ballonnements;
  • amélioration ou perte d'appétit.
  • "Putréfié"
  • l'apparition de la lourdeur dans l'abdomen;
  • nausée, vomissement;
  • trouble intestinal;
  • troubles métaboliques (ongles et cheveux cassants, fissures dans la peau, vertiges, perte de poids du patient);
  • intolérance au lait;
  • sensations désagréables "sous la cuillère";
  • perte d'appétit.

Le traitement de la gastrite atrophique de l'estomac repose sur une approche intégrée faisant appel à des médicaments, à une diététique et à la médecine traditionnelle. Une telle gastrite est considérée comme incurable, mais si le traitement est prescrit correctement et en temps voulu, il est possible d'obtenir de bons résultats. Si le médecin diagnostique une gastrite atrophique, le traitement vise principalement à identifier et à éliminer la cause de la maladie. Par exemple, un médecin prescrit un médicament antibactérien dans la détection de l'infection à Helicobacter pylori.

Le traitement avec des remèdes populaires et des médicaments dépend du degré de progression et du niveau d'acidité dans l'estomac. Compte tenu de ces facteurs, le médecin prescrit un médicament:

  • contribuer à la production de suc gastrique ou, inversement, réduire l’acidité;
  • enveloppant et protégeant la muqueuse des influences néfastes;
  • des analgésiques;
  • améliorer la motricité.
  • Le mucus est restauré. La régénération des tissus dans l'estomac est facilitée par de tels médicaments: Trental et Iberogast.

Comment traiter la gastrite atrophique de l'estomac?

Entre en thérapie:

  • 1) Élimination des causes de la maladie (traitement étiotropique).
  • 2) Thérapie de substitution (pathogénétique).
  • 3) thérapie de régime.

Dans le premier cas, lorsqu'une maladie survient sous l'influence d'une infection à Helicobacter pylori, des antibiotiques sont prescrits (métronidazole, clarithromycine, amoxicilline). Si des processus auto-immuns en sont la cause, il est presque impossible de les éliminer. Et quand prescrire des glucocorticoïdes - c’est le médecin qui décide seulement après qu’il a été révélé que la gastrite se produit dans le contexte d’un manque de vitamine B12.

Lorsque la thérapie de remplacement prescrit des médicaments contenant de l'acide chlorhydrique et des enzymes du suc gastrique. Pour la régénération des tissus gastriques, le médecin prescrit des agents enveloppants et astringents ayant des effets anti-inflammatoires (Fosfalugel, Almagel, Vikalin, De-nol). Trimedat est utilisé pour normaliser la motilité avec facultés affaiblies. En cas de douleur, un traitement anesthésique (No-shpa) est prescrit.

Le régime alimentaire avec cette gastrite devrait être doux. C'est important:

  • Suivez le régime de repas.
  • Éviter le stress.
  • Surveillez votre poids.
  • Pour exclure le tabagisme et l'alcool.
  • Supprimer de la diète des plats gras, fumés, épicés.
  • Mangez des légumes et des fruits.
  • Ne buvez pas de boissons gazeuses.

Traitement de la gastrite atrophique à faible acidité

La médecine a aujourd’hui obtenu un succès significatif dans le traitement de la gastrite à acidité élevée, mais le traitement de la gastrite atrophique à faible acidité soulève parfois des doutes chez les médecins. Néanmoins, un schéma thérapeutique fréquent consiste à éliminer les causes du développement (prescription d'antibactériens) et à remplacer ou augmenter la production d'acide chlorhydrique (prescrit par Acidin-Pepsin, Limontar, Etimazol). Des analgésiques (No-shpa) peuvent être utilisés. Normaliser les fonctions gastriques permet la réception de Cerukal, Klemetol, Raglan.

Dans les gastrites atrophiques, il est important de savoir comment restaurer la muqueuse gastrique. Bien qu’il soit assez difficile de faire avec une forte progression de la maladie, il existe encore des moyens permettant à la muqueuse d’être enveloppée et favorisant la régénération des tissus de l’estomac. Mais avant de les prendre, la cause de la maladie, généralement éliminée de l’infection à Helicobacter pylori, est la raison pour laquelle des antibiotiques sont prescrits (Tinidazole, Amoxicilline, Clarithromycine). Pour la régénération des tissus appliqués Solcoseryl. Les préparations d'aluminium et de bismuth sont utilisées comme agents d'enveloppement. Pour améliorer la motilité peut être attribué à la dompéridone, Tsisaprid.

Traitement des remèdes populaires

En plus des médicaments, un traitement avec des remèdes populaires est prescrit:

  • Utilisez la décoction anti-inflammatoire de la collection d'herbes (menthe, camomille, mélisse, tilleul, sureau). Recueillir le besoin de verser de l'eau bouillante, insister, filtrer et utiliser pour la journée 3 fois.
  • Prenez du miel en buvant de l'eau froide après.
  • Le thé vert, qu'ils boivent avant les repas.
  • Petit déjeuner Purée pomme-citrouille avec jus de citron et miel. Après cela, vous ne devriez pas manger 2 heures pour mieux produire le suc gastrique.
  • Pour protéger la muqueuse est utilisée une décoction de graines de lin, utilisée dans l'exacerbation de la maladie dans une cuillère à soupe avant les repas.
  • Le jus de pomme de terre soulage bien les crises de douleur. Buvez un demi-verre avant de manger.
  • Infusion de racines de persil. Ils doivent moudre et insister une nuit. Buvez avant les repas (30 minutes) dans une cuillère à soupe.
  • Infusion de feuilles de plantain. Ils doivent rincer, tordre le hachoir à viande, filtrer et verser de l'eau tiède. Buvez cette infusion toute la journée (1 verre).
  • Bonnes hanches et bouillon, améliore l'immunité et vous permet de mieux faire face à la maladie. C'est super pour produire de l'acide.
  • Guérir le mucus aide le jus de chou à boire avant de manger.
  • Lorsque la gastrite atrophique est détectée, le traitement avec des remèdes populaires implique même l'utilisation de raifort, mais il ne peut être utilisé qu'avec une faible acidité car le raifort améliore la production de suc gastrique.

Quelle est l’acidité de la gastrite atrophique - augmentation, diminution, zéro

La gastrite atrophique à faible acidité se produit lorsque la bactérie Helicobacter pylori pénètre dans le corps humain. Après l'impact de cette bactérie sur le corps, son niveau change.

Le corps produit des auto-anticorps dirigés contre les cellules, dont la fonction est la production d'acide chlorhydrique. La gastrite atrophique à acidité nulle, ainsi qu’avec un effet réduit sur l’estomac, ne peut donc pas combattre les bactéries.

Des facteurs non seulement internes mais aussi externes peuvent influer sur la diminution de l'acidité. Il y a plusieurs raisons principales à cela:

  • Consommation fréquente d'aliments chauds.
  • L'utilisation de boissons contenant de l'alcool.
  • Maladies d'organes internes tels que le coeur ou les poumons.
  • Trouble auto-immunitaire.
  • Maladie causant des troubles métaboliques.

N'importe laquelle des raisons ci-dessus peut affecter la diminution de l'acidité dans la gastrite atrophique. De plus, il peut y avoir un trouble de la fonction motrice du tractus gastro-intestinal. Le contenu du duodénum pénètre dans l'estomac, détruisant ainsi la membrane muqueuse.

Plusieurs symptômes se manifestent dans la gastrite atrophique à faible acidité:

  • La nausée se transforme en vomissement. Après cela, il y a un soulagement.
  • L'inconfort et la lourdeur résultant de l'utilisation de la nourriture.
  • Intolérance des produits laitiers.
  • Le métabolisme est cassé.
  • Dans la langue apparaît la plaque et les fissures.

Gastrite atrophique avec une acidité élevée

Une autre forme assez commune de maladie gastro-intestinale est la gastrite atrophique avec une acidité élevée. Cette maladie se caractérise par des lésions du pancréas.

Le problème de l'apparition de la maladie est associé à la malnutrition. Besoin urgent de régler votre régime alimentaire. Vous devez également vous rappeler que vous devez exclure un grand nombre de produits de votre menu.

Une personne souffrant de gastrite atrophique avec une acidité élevée doit prendre soin de la réduire. Il existe une possibilité de problèmes supplémentaires qui devront également être abordés.

Les experts recommandent de souffrir de gastrite atrophique avec une acidité élevée pour exclure de votre régime alimentaire:

  • Porc
  • Boeuf
  • Viande de volaille
  • Champignons
  • Aliments gras et frits.
  • Il est préférable de refuser le thé et le café forts.

En cas de forte acidité, buvez des produits laitiers et mangez du poisson non gras. Quant aux fruits, ils ne peuvent être consommés que sous forme de vapeur ou de bouilli. Profitez de l'estomac apporter des céréales et des soupes. Ils ont un effet bénéfique sur le processus digestif.

Pour une acidité accrue de l'estomac, les symptômes suivants peuvent être identifiés:

  • Eclaboussures au goût acidulé. Cette saveur ne peut être qu'avec une gastrite accrue.
  • Brûlures d'estomac.
  • Douleur apparaissant dans l'hypochondre gauche.
  • La consommation prolongée de nourriture entraîne des nausées et des vomissements.
  • L'appétit est réduit, puis amélioré.
  • La nuit ou tôt le matin, il se produit des douleurs dans l'estomac.

Détermination de l'acidité dans la gastrite atrophique

Avant de commencer le traitement, vous devez connaître l’acidité de la gastrite atrophique. Une fois ce problème résolu, vous pouvez commencer à prendre des médicaments. Presque tous les médicaments sont capables d’abaisser le niveau d’acide; il en découle que le médecin doit savoir à quel niveau il peut être abaissé.

L'acidité lors d'une gastrite atrophique peut être déterminée pendant le séjour dans le centre médical. Le médecin envoie le patient à une échographie, après quoi il est nécessaire de passer le test "pH-mètre". Avec l'aide de ce test, vous saurez quel type d'acide une personne a et quel traitement lui prescrire.

Il existe un test simple pour détecter les niveaux haut et bas. Il suffit de prendre un citron frais et de le goûter. À un niveau réduit, une personne pourra manger ce fruit sans aucun problème. Sinon, la personne sera renvoyée du citron.

Vous pouvez également faire un petit test au cours duquel vous devez répondre «oui». Si cela se produit, le niveau est augmenté:

  • Après avoir mangé la nourriture senti une lourdeur dans l'estomac?
  • Le patient est-il souvent constipé?
  • Brûlures d'estomac quotidiennes?
  • Y a-t-il des sensations de brûlure dans l'estomac?
  • Des éructations aigres?
  • Après avoir mangé la tête frite commence à faire mal?

Bien entendu, il est préférable de déterminer la complexité de la gastrite atrophique et le niveau d'acide dans un établissement médical, car, en raison des résultats des tests, cela sera plus détaillé.

De plus, lorsque vous irez à l’hôpital, le médecin vous enverra quand même les tests correspondants, ce qui vous permettra de choisir le traitement approprié pour vous aider à récupérer rapidement.