Mictions fréquentes chez les femmes sans douleur - causes et traitement

Les mictions fréquentes chez les femmes sont courantes. Il peut être associé à toute pathologie ou manifestation d'un état physiologique particulier. Les mictions fréquentes sont désignées par le terme "pollakiurie".

Beaucoup de femmes sont confrontées à un problème aussi délicat dans le monde moderne. Les causes de mictions fréquentes chez les femmes sans douleur peuvent être très différentes et ne nécessitent donc pas de comparer votre cas à celui d'un ami. Cette condition ne cause aucun inconvénient, les femmes ne sont donc pas toujours pressées de consulter leur médecin, ce qui est une erreur.

Normalement, une femme visite les toilettes pour un petit besoin 10-13 fois par jour. Si ce chiffre est beaucoup plus élevé, il s'agit du premier signal d'inquiétude. Surtout devrait être prudent lorsque la miction est accompagnée d'une douleur dans le bas-ventre.

Dans cet article, nous examinerons les raisons pour lesquelles les femmes ont fréquemment besoin d'uriner, les causes de cette affection, ainsi que les méthodes modernes de diagnostic et de traitement.

Y a-t-il des normes?

Chaque corps féminin a ses propres normes, il est donc impossible de dire avec certitude à quel point chaque personne doit marcher avec un petit chaque jour. Beaucoup de facteurs. Combien de liquide que vous consommez pendant la journée, autant de voyages et d’augmentations ou diminutions du taux de miction.

En règle générale, si les mictions fréquentes sont pathologiques, elles sont accompagnées d'un ou plusieurs symptômes:

  • sensation de brûlure, douleur ou démangeaisons dans l'urètre lorsque la vessie est vide;
  • le volume insignifiant d'urine libéré pendant la miction (normalement 200-300 ml);
  • si la fréquence des mictions perturbe le rythme normal de la vie (crée un inconfort au travail ou pendant la nuit).

Si vous allez aux toilettes jusqu'à 10 fois par jour et 1 à 2 fois la nuit et que vous ne présentez pas d'autres symptômes inhabituels, vous n'avez pas à vous inquiéter.

Causes de mictions fréquentes chez les femmes

Chez les femmes, mictions fréquentes sans douleur, souvent dans des situations associées aux processus naturels du corps. Ces facteurs incluent notamment:

  • consommer de grandes quantités de liquide;
  • prendre certains médicaments, tels que les diurétiques;
  • utiliser des infusions ou des décoctions d'herbes ayant un effet diurétique prononcé;
  • porter un enfant;
  • pendant la ménopause;
  • l'hypothermie;
  • situations stressantes ou agitation intense;
  • chez les femmes plus âgées.

Les anomalies pathologiques dans le corps d'une femme peuvent également provoquer des mictions fréquentes, qui peuvent être accompagnées de douleur et peuvent ne pas:

  1. Le diabète. Les signes de miction fréquente chez les femmes sans douleur peuvent apparaître dans le diabète sucré, lorsque la glycémie reste élevée pendant longtemps. La soif qui se présente dans ce cas a pour conséquence qu'une femme consomme une grande quantité de liquide, ce qui la pousse abondamment et va souvent aux toilettes «de façon modeste».
  2. La cystite La cystite aiguë est caractérisée par des mictions fréquentes et douloureuses, l'apparition de sang dans les urines, des douleurs à la vessie et au périnée. Ces symptômes sont également observés dans la forme chronique de la maladie pendant les périodes d'exacerbation. Le plus souvent, l'agent causal est E. coli. La bactérie pénètre dans la vessie par l'urètre, est fixée sur les parois de la vessie et commence à éroder la membrane muqueuse.
  3. Pyélonéphrite. Des mictions fréquentes et des douleurs douloureuses prolongées sont les symptômes de la pyélonéphrite. Au cours de l’exacerbation, il y a une faiblesse, des frissons, des nausées, une forte augmentation de la température. La pyélonéphrite est traitée pendant longtemps. Des analgésiques, des antispasmodiques, des antibactériens sont prescrits.
  4. Dysfonctionnement des muscles pelviens de nature neurologique. Lorsque des troubles neurologiques apparaissent, des problèmes d'innervation des muscles chargés de vider la vessie entraînent une modification de la régularité de la miction.
  5. Urolithiase. À mesure que les conglomérats de sels augmentent, l'augmentation de la douleur complique progressivement les mictions fréquentes.
  6. Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins. Des mictions fréquentes provoquent des problèmes de vaisseaux sanguins et une insuffisance cardiaque. Le processus est aggravé la nuit. Une activité de jour intense peut entraîner un œdème. Ils descendent la nuit et sont exprimés dans les mictions fréquentes. Les mesures thérapeutiques sont de nature étiologique, elles devraient compenser l'insuffisance cardiaque.
  7. Maladies gynécologiques. L'une des pathologies courantes à l'origine de ce symptôme après 35 ans est celle des fibromes utérins négligés. C'est une tumeur bénigne qui appuie sur la vessie. Chez les filles plus jeunes, l'augmentation de la miction peut être causée par des MST, ainsi que par des vaginites d'étiologies diverses, etc. Parfois, le problème résulte du prolapsus de l'utérus.
  8. Insuffisance rénale chronique. Il peut se développer en raison de certaines affections chroniques du système excréteur. La cause la plus fréquente est la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite, l'urithiase, l'amylose rénale, la maladie polykystique et d'autres anomalies du développement de cet organe. L’une des premières manifestations de l’insuffisance rénale est une miction nocturne fréquente, ainsi qu’une augmentation du besoin de jour.
  9. Lésion de la moelle épinière. Vous ne pouvez pas ignorer le fait d'effets mécaniques sur la colonne vertébrale.
  10. Infections génitales. Ils conduisent à une inflammation de l'urètre et son irritation provoque l'apparition d'une envie fréquente d'uriner. Même le muguet banal peut conduire à la nécessité d'aller aux toilettes plus souvent que d'habitude.

Il est important de comprendre que sans traitement approprié des mictions fréquentes chez la femme, les symptômes d'une éventuelle maladie peuvent se transformer en une forme chronique et, à l'avenir, affecter négativement le système de reproduction ou avoir de graves conséquences pour la santé.

Comment traiter les mictions fréquentes chez les femmes?

Parler du traitement des mictions fréquentes chez la femme n'est possible qu'après la détection de la maladie qui l'a provoquée. Après tout, les schémas de traitement de diverses pathologies sont significatifs, et parfois même radicalement différents les uns des autres.

Par conséquent, lorsque le besoin urgent d’uriner a commencé, il faut d’abord exclure les causes physiologiques de ce phénomène:

  • une alimentation enrichie d'aliments ou de boissons à effet diurétique, d'abus de café, de boissons alcoolisées;
  • situations stressantes;
  • la grossesse
  • l'hypothermie;
  • prendre certains médicaments, tels que les diurétiques.

Les principales indications pour aller chez le médecin sont les suivantes:

  • brûlures et crampes pendant la miction;
  • douleur abdominale basse;
  • faiblesse générale dans le corps;
  • retard ou incontinence;
  • écoulement (sanglant) des organes génitaux;
  • manque d'appétit.

Selon la cause identifiée, après avoir réussi l'examen, une femme peut se voir attribuer:

  • antibiothérapie;
  • pré et probiotiques;
  • antispasmodiques;
  • médicaments hormonaux;
  • des analgésiques;
  • les uroantiseptiques;
  • les sédatifs;
  • physiothérapie, y compris UHF, iontophorèse, électrophorèse, inductothermie, etc.
  • Thérapie par l'exercice, y compris les exercices de Kegel;
  • phytothérapie.

Cependant, même les mictions fréquentes sans douleur, qui sont préoccupantes depuis longtemps, ne doivent pas être négligées. Ne négligez pas votre santé, car seule une visite opportune chez le médecin vous aidera à connaître les causes réelles du problème et à vous prescrire un traitement efficace.

Quel médecin contacter

Avec des mictions fréquentes, vous devez contacter le thérapeute et vous soumettre à un premier examen: passer des tests sanguins et urinaires, passer une échographie des voies urinaires. En cas d'insuffisance rénale, il doit être traité par un néphrologue et, en cas de pathologie de la vessie, par un urologue. Le diabète (sucre et non sucre) est traité par un endocrinologue.

Mictions nocturnes fréquentes chez les femmes

Les mictions fréquentes la nuit ou la nycturie ne constituent pas seulement une perturbation du sommeil et de l’inconfort, mais également un signal du corps quant à la perturbation du travail de tous les organes et systèmes. Certaines femmes essaient de faire face aux inconvénients qui sont apparus, et certaines considèrent cela comme une raison d'aller voir un médecin. Essayons de déterminer quand une miction fréquente chez les femmes la nuit peut être considérée comme physiologiquement justifiée, et quand il s'agit d'une raison pour consulter immédiatement un médecin.

Norme physiologique et sujets de préoccupation

Chaque jour, environ 2 à 2,5 litres de liquide sont excrétés du corps humain par les reins, et un tiers du volume total tombe en diurèse nocturne. Mais lorsque le travail du système excréteur change pour une raison quelconque, alors la diurèse nocturne peut représenter les 2/3 de la diurèse quotidienne. Les raisons de ce déplacement du volume principal d'urine libéré la nuit peuvent être tout à fait physiologiques et peuvent être associées au développement de processus pathologiques dans les organes et les systèmes.

Dans la clinique de cette miction nocturne fréquente chez les femmes, il existe des situations où elles sont la norme:

  • La grossesse Aux dernières conditions, l'utérus exerce une pression sur la vessie, ce qui entraîne une diminution de l'urine qu'il contient.
  • Au cours de la période prémenstruelle, il existe une rétention hydrique à la suite de modifications du fond hormonal dans le corps. Après la fin de la menstruation, l'équilibre entre diurèse de jour et de nuit est rétabli.
  • Point culminant. Au cours de cette période, l’élasticité des tissus, y compris des muscles de la vessie, diminue progressivement, ce qui déstabilise son travail. Il ne peut pas contenir une quantité d'urine suffisamment importante, ce qui crée le besoin urgent d'uriner la nuit.

Naturellement, dans la vie de chaque personne, il y a des situations où il est inévitable d'avoir de fréquentes mictions nocturnes. Elle est causée par la consommation excessive de thé chaud, de café ou de boissons à effet diurétique la nuit (boissons aux fruits, compotes). La pastèque, le raisin ou d'autres fruits mangés la nuit peuvent avoir le même effet. Mictions fréquentes chez les femmes causées par des causes physiologiques, passe sans douleur, contrairement aux situations causées par des processus pathologiques dans le corps. Mais si vous excluez les raisons ci-dessus, des mictions nocturnes fréquentes chez les femmes peuvent être le signe de graves problèmes de santé.

C'est ce qui peut provoquer une nycturie chez la femme:

  • Maladies infectieuses des voies urinaires. Processus pathologique dans l'urètre, les uretères, la vessie provoque une irritation des muqueuses de ces organes, ce qui provoque des envies fréquentes d'uriner.
  • Insuffisance rénale chronique.
  • Sucre et diabète insipide.
  • Maladies du système cardiovasculaire.

Pour déterminer les causes des mictions fréquentes chez les femmes, ce problème doit être abordé individuellement. Après tout, il n’existe pas de taux clair de miction par nuit. Et si, pour une personne, la régularité des sorties nocturnes aux toilettes est normale - toutes les 3 à 3 heures, pour une autre personne, les sorties nocturnes ne sont pas du tout la norme. Par conséquent, il est important de collecter correctement autant d'informations que possible afin que le médecin puisse déterminer quelle est la norme pour ce patient et ce qui constitue un écart. En plus d'une enquête approfondie, le médecin doit procéder à un diagnostic différentiel afin d'exclure le patient de la présence de pathologies telles que le diabète sucré ou les maladies cardiovasculaires, les maladies de la thyroïde et la cirrhose du foie.

Diabète et Nocturie

Le diabète sucré est une maladie associée à un travail insuffisant du pancréas, qui synthétise de l'insuline. Cette maladie est associée à une augmentation de la consommation d'eau, ce qui conduit à la nycturie. L'urine est excrétée la nuit et le jour en grandes quantités. Lorsque des symptômes tels que la soif persistante sévère, les muqueuses sèches dans la bouche, une grande quantité de liquide et de liquide libéré par jour, doivent immédiatement consulter un médecin et faire l'objet d'un test de dépistage du diabète.

Pathologie du système génito-urinaire et nycturie

Les maladies du système génito-urinaire - cystite, néphrosclérose, cystopélite, urétrite, pyélonéphrite - peuvent être accompagnées de mictions fréquentes la nuit. Le plus souvent, ce phénomène est observé dans les cas d'insuffisance rénale chronique et de glomérulonéphrite. Dans l'urolithiase, l'envie d'uriner la nuit est provoquée par un blocage des voies urinaires par du sable ou des cailloux. La cause de la nycturie chez les femmes âgées est l’atrophie des tissus du plancher pelvien, qui entraîne un prolapsus de la vessie et des mictions fréquentes.

Climax et nycturie

Le processus normal de rétention d'urine chez la femme est associé au tonus des muscles du plancher pelvien, à l'état de collagène dans les ligaments pelviens et aux muscles des diffuseurs de la vessie. La fonction normale de la rétention d’urine est également associée au trophisme de tous ces systèmes. Leur état physiologique est maintenu par des œstrogènes, dont le niveau doit correspondre à certains paramètres. Avec le début de la ménopause, les femmes connaissent un déséquilibre hormonal important, qui affecte l’état de tout le système urogénital et l’état du tonus des muscles du plancher pelvien et de la vessie. Avec un ton faible des muscles du plancher pelvien, le risque de nycturie chez les femmes âgées augmente.

Insuffisance cardiaque chronique

Le développement de la nycturie chez les femmes atteintes d'ICC s'explique par une stagnation du sang et un dysfonctionnement du système urogénital. En position couchée, plus de sang coule dans les reins, entraînant une augmentation de la production d'urine. Et comme les reins ne traitent pas avec une grande quantité de sang, il y a un gonflement des jambes, un essoufflement et une toux. Par le biais de la nycturie, le corps essaie de faire face à la charge sur les reins, compensant ainsi l’oligouria (débit urinaire réduit) pendant la journée.

Diagnostic de la Nocturie

Pour la différenciation de la nycturie, les études suivantes sont attribuées au patient:

  • test rénal selon Zimnitsky;
  • test sanguin biochimique;
  • test de glycémie;
  • Échographie ou radiographie des reins (en cas de suspicion de lithiase urinaire).

Traitement de la nycturie

Le traitement de cette maladie n’est pas universel, ses causes pouvant être différentes. Par exemple, le traitement hormonal substitutif est un traitement hormonal substitutif. Les infections urogénitales sont traitées avec une antibiothérapie et d’autres médicaments qui aident à éliminer la maladie sous-jacente. En présence de CHF, un traitement approprié est prescrit. Si la nycturie est causée par des phénomènes atrophiques du plancher pelvien, on prescrit à la femme un ensemble d'exercices qui renforcent les muscles du périnée, de la paroi abdominale et des muscles pelviens. Des médicaments antimuscariniques sont prescrits en cas d’hyperactivité des parois de la vessie.

Prévention de la nycturie

Les femmes aideront à éviter les situations désagréables liées aux mictions fréquentes la nuit avec quelques astuces simples:

  • vous ne devez pas boire de liquides ayant un effet diurétique la nuit;
  • essayez de ne pas trop refroidir, surtout s'il y a des problèmes avec le système urogénital;
  • visiter régulièrement le gynécologue, malgré son âge avancé;
  • surveillez votre glycémie;
  • Si nécessaire, effectuez un traitement hormonal substitutif, mais uniquement avec la nomination d'un endocrinologue.

Et surtout, si une femme remarque qu'elle urine souvent la nuit, elle doit contacter un médecin expérimenté. Pourquoi Elle peut avoir besoin d'un traitement d'urgence.

Pourquoi les femmes ont-elles souvent besoin d'uriner la nuit?

L’état de mictions nocturnes fréquentes est communément appelé nycturie. Dans le même temps, la diurèse dans l'obscurité prévaut sur la journée et occupe environ les deux tiers du volume quotidien total d'urine. Avant de parler d'écarts par rapport à la norme, vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs: le volume de fluide consommé, l'hérédité, l'âge, l'état général du corps et la température de l'environnement.

Raisons

Chaque jour, le corps des femmes et des hommes élimine 1,5 à 1,7 litre de liquide contenant les déchets du corps. Ce processus est d’une grande importance pour le maintien du travail de tous les organes et systèmes, car il contribue à normaliser l’équilibre eau-sel, certaines hormones sont produites de manière stable et les substances toxiques sont éliminées. Mais chaque personne est individuelle: quelqu'un ne se lève pas du tout dans les toilettes la nuit, et quelqu'un se réveille et célèbre un petit besoin toutes les 3 heures, c'est la norme.

Parmi les raisons du besoin fréquent d'uriner la nuit chez les femmes et ne mettant pas leur santé en danger, citons l'utilisation de grandes quantités de liquide peu de temps avant de dormir. Si vous buvez une grande tasse de thé ou de café chaud pour la nuit, vous ne pourrez probablement pas dormir la première moitié de la nuit. Les boissons ou les médicaments ayant un effet diurétique, ainsi que les baies et les fruits tels que la pastèque, le cantaloup, le raisin et autres peuvent avoir le même effet, mais des mictions nocturnes fréquentes peuvent également signaler de graves problèmes de fonctionnement des organes internes. En voici quelques unes:

  1. Point culminant. Il réduit l'élasticité des tissus et provoque l'extinction de la fonction ovarienne, déstabilisant le travail du système urogénital.
  2. Dysfonctionnement du système endocrinien. En cas de diabète, le patient prend une grande quantité de liquide, car sa soif est insupportable. En conséquence, les femmes ont augmenté la diurèse diurne et nocturne.
  3. Inflammation des organes génitaux. Nous parlons de maladies telles que les fibromes utérins, le prolapsus utérin, etc.
  4. Infections des voies urinaires causées par des agents pathogènes. Cela s'applique à l'urétrite, la cystite, la pyélonéphrite, etc.
  5. Maladies du coeur et des vaisseaux sanguins.

Mictions fréquentes chez les femmes la nuit

Cette caractéristique est également caractéristique des femmes attendant la naissance d’un enfant. Aux premiers stades, le corps subit de profonds changements et concerne tout d’abord le contexte hormonal. Les reins deviennent plus actifs car, dans la journée, ils doivent traiter beaucoup plus de liquide qu'auparavant. À l'avenir, les femmes se rendent souvent aux toilettes à cause de la pression toujours croissante de l'utérus sur la vessie.

Une femme n'a pas à s'inquiéter si l'augmentation de la miction n'est pas accompagnée d'autres symptômes. Par exemple, sensations douloureuses pendant l'acte, écoulement de mucus ou de sang, fièvre. Si l'une de ces situations se produit, il est nécessaire de consulter un médecin.

Diagnostic de la maladie

Seul un médecin sera en mesure de déterminer s’il ya lieu de s’inquiéter et de poser un diagnostic correct sur la base des recherches. Si le patient se plaint de mictions fréquentes, d'une soif insupportable, de fluctuations quotidiennes du poids, d'enflure et d'une sensation de lourdeur, ainsi que de maux de dos, le spécialiste vous recommande de faire un don de sang pour l'analyse biochimique et le sucre. Le test rénal de Zimnitsky peut en dire long. En recueillant l'urine toutes les 3 heures au cours de la journée, vous pouvez déterminer la présence d'insuffisance rénale fonctionnelle et diagnostiquer la nycturie, la polyurie, etc. Une échographie ou une radiographie rénale peut aider à identifier la lithiase urinaire.

Traitement

Le traitement de la maladie associée aux mictions fréquentes chez les femmes la nuit dépend du diagnostic. S'il s'agit d'un diabète sucré, des médicaments hypoglycémiques ou des injections d'insuline peuvent être prescrits. Le traitement de l’anémie implique la prise de médicaments riches en fer. La vidange de la vessie dans l'arthrite réactive peut être normalisée avec un traitement antibiotique. Les infections urinaires sont également traitées avec des médicaments antibactériens. Tout d'abord, la sensibilité des bactéries aux médicaments est déterminée, puis des mesures sont prises pour rétablir le flux normal de l'urine.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les antispasmodiques, la physiothérapie et les herbes médicinales aideront à arrêter le syndrome douloureux avec des mictions fréquentes. Le traitement doit être effectué sous la surveillance obligatoire d'un médecin.

Mictions nocturnes fréquentes chez les femmes: causes et traitement

La nycturie est un phénomène dans lequel plus d'urine est libérée la nuit. Ce terme décrit un écart par rapport à la norme: un corps en bonne santé ressent jusqu'à 7 pulsions dans l'après-midi et seulement 1 à 2 dans l'obscurité. Les mictions fréquentes chez les femmes la nuit peuvent non seulement nuire au bon repos, mais aussi être le symptôme de nombreuses maladies. Pourquoi la nycturie apparaît-elle? Quelles mesures devraient être prises?

Mictions fréquentes chez les femmes la nuit: causes associées à des pathologies du système urinaire

La violation pendant la miction concerne souvent des organes directement responsables de cette fonction. Nous parlons des reins, de l'urètre, de l'urètre, des uretères.

Parmi les principales maladies pouvant causer des mictions nocturnes fréquentes chez les femmes:

  1. La cystite L'inflammation de la membrane muqueuse de la vessie s'accompagne toujours de mictions fréquentes et, souvent, la majorité du besoin survient la nuit. D'autres symptômes caractéristiques sont la douleur pendant la miction, une sensation constante de lourdeur dans la vessie et une gêne dans le bas de l'abdomen. La cystite chez les femmes se développe principalement après l'hypothermie dans le contexte d'une immunité affaiblie. Le traitement de la forme aiguë de la maladie est assez facile: selon le cas, des antibiotiques, des médicaments antiviraux ou antimicrobiens sont prescrits, qui détruisent rapidement l'agent causal de la maladie. L'effet est fixé en prélevant des fonds sur une base naturelle (Canephron, Fitolysin), ainsi que par l'utilisation de diverses décoctions et infusions de plantes (à partir de camomille, de millepertuis, de feuilles de bouleau).
  2. Pyélonéphrite. L'inflammation du bassinet rénal se développe souvent chez la femme. Ceci est facilité par une hypothermie régulière; La pyélonéphrite peut également être une complication de la cystite, lorsque l'infection se développe le long du corps. La forme aiguë de la maladie se caractérise par une forte douleur au dos et de la fièvre. La pyélonéphrite chronique, en plus de provoquer une gêne, donne souvent des mictions nocturnes. Du pus ou du sang peuvent être excrétés dans l'urine. Le traitement implique la prise de tout un complexe de médicaments (antibiotiques, antispasmodiques, préparations à base de plantes, etc.)
  3. Urethrite. L'inflammation de l'urètre s'accompagne de brûlures, de démangeaisons et de douleurs dans l'urètre. Apparaissent également des écoulements muqueux et des pulsions nocturnes fréquentes de façon modeste. Tout d'abord, le patient est tenu d'éliminer le processus infectieux, pour lequel des antibiotiques sont prescrits. Vient ensuite la restauration de la microflore vaginale et l’adoption de mesures visant à renforcer le système immunitaire.
  4. Urolithiase. Nocturie parle de la localisation des tumeurs dans la vessie: du fait de l'irritation et de la pression constantes, le corps provoque fréquemment des envies nocturnes. Un symptôme caractéristique de la maladie est une interruption brutale du jet pendant l'urètre, malgré le fait que l'urine n'a pas été complètement éliminée du corps. Un autre symptôme inquiétant est la douleur intense qui peut «se réveiller» à presque tout moment. On montre aux patients un régime alimentaire et des médicaments spéciaux, et parfois une intervention chirurgicale.

Chacune de ces maladies nécessite des soins médicaux. L'auto-thérapie ne donne presque jamais d'effet positif.

Mictions fréquentes la nuit chez les femmes: les causes de la nature gynécologique

Les problèmes sexuels peuvent provoquer une nykturie. La plupart des femmes sont confrontées aux pathologies suivantes:

  1. Fibromes utérins. Ceci est une tumeur bénigne qui peut ne pas se manifester du tout pendant une longue période. Mais à mesure que la tumeur se développe, elle commence tôt ou tard à comprimer les organes voisins, y compris la vessie. Même avant l'apparition de la nycturie, on peut en apprendre davantage sur le myome par des douleurs dans le bas-ventre, des défaillances menstruelles, des saignements utérins. Traiter la pathologie ou les hormones qui suspendent la croissance de la tumeur, ou par une intervention chirurgicale, dans lesquelles les ganglions individuels ou l’organe entier sont enlevés.
  2. Prolapsus de l'utérus. La pathologie implique le déplacement du bas et du cou du corps en dessous de la limite normale. La raison de ce phénomène est l'affaiblissement des ligaments et des muscles qui soutiennent l'utérus. La vessie bouge aussi simultanément. En règle générale, une envie nocturne d'uriner se fait déjà sentir avec un prolapsus important de l'utérus. Avant cela, les patientes souffraient de sensations de picotement dans le bas de l'abdomen, de saignements menstruels très abondants et douloureux. La thérapie conservatrice implique la réalisation d'activités visant à renforcer les muscles - massage gynécologique, exercice, hormones. Une opération est également possible pour fixer l'utérus dans la position correcte.

Chaque femme devrait consulter le gynécologue au moins une fois par an. Des examens réguliers aideront à déterminer à temps le début du développement de la pathologie et à utiliser le traitement le plus doux.

Causes de mictions fréquentes chez les femmes la nuit, associées à des maladies du système endocrinien

Le métabolisme perturbé est accompagné de diabète sucré ou de diabète sucré. La maladie se caractérise par une concentration accrue de glucose dans le sang. Un des symptômes de la maladie - la polyurie, associée à une augmentation de l'excrétion de l'urine. La raison en est l’augmentation de la pression osmotique de l’urine due à la dissolution du glucose.

Les autres signes clés du diabète de type I sont:

  1. Faim incontrôlée (polyphagie). L'incapacité de manger est associée à un dysfonctionnement métabolique: les cellules du corps n'absorbent plus et ne traitent plus le glucose.
  2. Perte de poids dramatique, atteignant parfois l'épuisement. Associé à la disparition du glucose du processus de métabolisme cellulaire, ainsi qu’au catabolisme accéléré des protéines lipidiques.

Le diabète de type I est dû à un stress excessif ou à une infection virale. Les symptômes ci-dessus accompagnent toujours la maladie de ce groupe; parfois, mais pas toujours, ils sont également caractéristiques du diabète de type II. Il se développe en raison d'un mode de vie sédentaire et d'un déséquilibre alimentaire, saturé de sucreries et de pâtisseries. Chez les femmes adultes, le deuxième type de diabète est plus souvent observé.

Les deux types de la maladie s'accompagnent également de maux de tête, d'une perte de vision, de démangeaisons et d'une bouche sèche. Confirmez que le diabète peut utiliser un test de tolérance au glucose. Avec des symptômes gênants, vous devriez aller chez un endocrinologue ou un médecin généraliste. On recommande aux patients de suivre un régime alimentaire spécial, si nécessaire, avec des médicaments hypoglycémiants.

Parfois, des envies nocturnes sont provoquées dans une faible mesure par une forme non sucrée de la maladie. Dans ce cas, le taux sanguin de l'hormone vasopressine est réduit et la filtration de l'urine par les reins échoue. Le principal symptôme de la maladie - une très forte soif, avec pour résultat un désir accru de se rendre aux toilettes. En règle générale, le traitement consiste à prendre des hormones tout au long de la vie.

Miction fréquente pour une douleur sans douleur chez les femmes en raison de l'hyperactivité de la vessie

Le syndrome de la vessie hyperactive (GMF) provoque des perturbations dans le processus de miction. Symptômes standard:

  1. Très forte envie d'uriner, ce qui est presque impossible à contrôler.
  2. Augmentation par rapport à l'état habituel du désir de visiter les toilettes.
  3. Incontinence d'urine (particulièrement typique chez les femmes enceintes et les femmes en âge).

La vessie hyperactive est associée à une contraction anormale des muscles de la vessie. À l’état normal, le muscle ne donne un signal qu’après environ 500 ml d’urine accumulée. Dans ce cas, l'envie peut être tolérée pendant longtemps sans aucun inconvénient.

Mais avec le développement du syndrome, le comportement de la vessie est en train de changer. Il commence à "paniquer" avec une légère accumulation d'urine (100-200 ml) et donne des signaux impératifs qu'il est tout simplement impossible d'ignorer.

La raison d'être du FMV n'est pas entièrement comprise. Dans certains cas, le syndrome a une nature neurogène, c’est-à-dire qu’il est causé par un dysfonctionnement du système nerveux. Mais parfois, il est impossible d'établir le facteur de départ pour le développement de la pathologie - alors ils parlent du GMF sous forme idiopathique.

Le syndrome est souvent associé à la grossesse, ce qui provoque des changements physiologiques et augmente la charge sur les organes internes. La deuxième catégorie de femmes confrontées au FMV est constituée de femmes âgées. Avec l’âge, le corps est complètement reconstruit, ce qui, dans un contexte de manque de vitamines et d’expériences excessives, peut provoquer une hyperactivité.

Le traitement inclut une thérapie comportementale lorsque le patient ajuste son mode de vie afin de réduire les «raisons» de vouloir uriner (boire une quantité minimale de produits diurétiques, limiter la quantité de liquide que vous buvez, éviter l'alcool). Cela comprend également des exercices visant à renforcer les muscles du plancher pelvien et à tenir un journal spécial des mictions.

Parmi les médicaments figurent des agents antimuscariniques et anticholinergiques courants qui empêchent les signaux nerveux trop fréquents de la nécessité de vider la vessie. Les patients peuvent recevoir des antidépresseurs s’il est établi que le FMV est associé à des troubles nerveux. Pendant la ménopause, il est conseillé aux femmes de prendre des hormones. Parfois, la toxine botulique est injectée par voie intravésicale, ce qui réduit la sensibilité des récepteurs de la vessie.

Il arrive que le besoin fréquent d'uriner chez les femmes sans douleur soit simplement dû à l'habitude de boire beaucoup d'eau avant d'aller au lit. Mais s'il n'y a pas de telles raisons sans danger pour la nycturie, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes probables de mictions fréquentes chez les femmes sans douleur la nuit et traitement des comorbidités

Le taux d'appels de la miction est impossible. En tout, cet indicateur est purement individuel. Si vous prenez la valeur moyenne, alors la norme pour les femmes est d'aller aux toilettes jusqu'à 9 fois par jour. De tels indicateurs sont pertinents en l’absence de facteurs provoquant une diurèse (apport diurétique, apport liquidien important).

Visiter les toilettes la nuit 1 ou 2 fois n’est pas considéré comme une déviation. Les mictions fréquentes d'uriner sont généralement chez les femmes, en raison des caractéristiques physiologiques du système urinaire. Si ce processus n'est pas accompagné de douleur, il est fort possible qu'il soit causé par des raisons physiologiques et non par la présence d'une maladie quelconque. Un tel phénomène devrait alerter et devenir un motif de visite chez le médecin et un examen approfondi.

Les causes de la pathologie

Chaque jour, lorsqu'un adulte adulte urine, jusqu'à 2 à 2,5 litres de liquide sont excrétés. Environ 30% du volume total tombe la nuit. Lorsqu’il est exposé à certains facteurs, la proportion de diurèse nocturne augmente. Les raisons de la nycturie chez les femmes peuvent être à la fois des facteurs physiologiques et des processus pathologiques.

Physiologique

Causes physiologiques de mictions fréquentes chez les femmes:

  • Grossesse - à un stade précoce, des modifications hormonales se produisent et, par la suite, l’augmentation du volume de l’utérus comprime la vessie, perturbant ainsi le processus de miction. Si la nycturie chez la femme enceinte n’est pas accompagnée de douleur, de fièvre ou d’autres symptômes, ne vous inquiétez pas.
  • Utilisation excessive de liquides et de boissons à effet diurétique (café, alcool).
  • Prendre des diurétiques qui sont diurétiques.
  • Avant la menstruation, rétention d'eau due à un ajustement hormonal du corps. Par conséquent, changez l'équilibre entre l'urine de jour et la nuit. Après la menstruation, le processus de miction revient à la normale.
  • Ménopause - progressivement, les tissus et les muscles de la vessie perdent leur élasticité. Son travail est déstabilisé. Le corps perd la capacité de retenir l'urine dans un volume important, ce qui conduit à des mictions fréquentes la nuit.
  • Stress, anxiété

En savoir plus sur le symptôme caractéristique et le traitement de l'urosepsie chez les hommes et les femmes.

Qu'est-ce que l'anurie et comment traiter cette maladie? Lisez la réponse dans cet article.

Pathologique

Les mictions fréquentes peuvent être le jour et la nuit, leurs causes peuvent être différentes. La nycturie sans douleur est un syndrome spécifique qui se manifeste par un nombre limité de pathologies. En général, en présence de maladies entraînant une augmentation des mictions nocturnes, il existe d'autres symptômes.

Une diurèse nocturne fréquente est souvent due à une inflammation des reins ou de la vessie - pyélonéphrite, cystite. La néphrose, qui s'est développée sur le fond d'un métabolisme protéique inapproprié, peut également se manifester par la nycturie.

Les voyages de nuit aux toilettes peuvent se produire dans le contexte de lésions infectieuses:

La nycturie se développe dans l’insuffisance cardiaque chronique en raison du sang stagnant et de la défaillance du système urinaire. En position couchée, l'irrigation sanguine des reins augmente, ce qui produit plus d'urine. Mais le corps ne peut pas assumer pleinement sa fonction. Grâce à la miction nocturne fréquente, le corps réduit la charge sur les reins.

En cas d'insuffisance cardiaque, d'autres symptômes apparaissent également:

  • gonflement des membres;
  • essoufflement;
  • respiration sifflante dans les poumons;
  • toux
  • transpiration accrue.

Diagnostics

Avec des mictions fréquentes sans douleur la nuit, une femme doit consulter un médecin pour savoir si ce processus est une pathologie ou s'il est provoqué par des raisons physiologiques. Il est nécessaire de déterminer la quantité d'urine excrétée par jour, la quantité d'urine nocturne, si la patiente prend des diurétiques, combien de fois elle boit.

Une fois le patient interrogé, le médecin vous prescrira un certain nombre de tests de diagnostic:

  • analyses d'urine et de sang;
  • échantillon d'urine selon Zimnitsky;
  • biochimie sanguine;
  • les femmes plus âgées doivent étudier les taux d'hormones antidiurétiques.

Tout écart par rapport à la norme des indicateurs d'urine (présence de protéines, de mucus, de leucocytes) indique la présence d'un processus infectieux dans le système urinaire. Un processus inflammatoire dans le corps peut montrer un test sanguin. Une glycémie élevée peut être un signe de diabète.

Pour exclure les infections des voies génitales, vous devez consulter un gynécologue pour lui faire passer une analyse des frottis.

De plus, des méthodes de diagnostic instrumentales sont utilisées pour évaluer l’état des organes et des systèmes:

Événements médicaux

Le traitement est prescrit lorsque les résultats du test sont prêts et que la cause des mictions nocturnes fréquentes est révélée. Il n'y a pas de schéma thérapeutique universel pour la nycturie. Cela peut comprendre des médicaments, de la physiothérapie, une correction de l'alimentation et un régime de consommation d'alcool et, dans certains cas, une intervention chirurgicale.

Médicaments

Pour vous débarrasser des envies fréquentes d'uriner la nuit, vous devez éliminer la cause fondamentale de ce phénomène. Si une nycturie survient dans le contexte d'inflammations infectieuses du système urinaire, une cure d'antibiotiques et de préparations antiseptiques est prescrite.

Les médicaments antibactériens pour le traitement des mictions fréquentes:

Avec les antibiotiques, vous devez prendre des médicaments qui protègent le tractus gastro-intestinal de leurs effets. Il est également nécessaire de restaurer la microflore à l'aide de probiotiques (Linex, Acidolact).

Les antimuscarines sont prescrits pour la vessie hyperactive. Le schéma thérapeutique comprend souvent des bloqueurs des alpha-adrénorécepteurs, des inhibiteurs de la 5-alpha réductase.

Si des mictions fréquentes résultent de situations stressantes, une sédation est nécessaire:

Des suppléments de vitamines et de minéraux sont nécessaires pour améliorer le bien-être général et augmenter le tonus.

Pendant le traitement, il est nécessaire de réduire la consommation de liquide avant le coucher, d'abandonner le café, l'alcool, les plats frits, épicés et fumés. Ne surchargez pas le corps avec un effort physique accru.

Augmentation de la bilirubine urinaire chez l'adulte: qu'est-ce que cela signifie? Nous avons la réponse!

Les méthodes de traitement et les complications possibles de la glomérulonéphrite aiguë chez les enfants sont décrites sur cette page.

Rendez-vous sur http://vseopochkah.com/anatomiya/patologii/podkovoobraznaya-pochka.html et découvrez ce qu'est un rein en fer à cheval et comment traiter une pathologie.

Moyens et recettes de la médecine traditionnelle

Recourir à la médecine traditionnelle comme mesure supplémentaire de traitement, sans exclure les méthodes traditionnelles prescrites par le médecin.

Recettes efficaces:

  • Dissoudre 2 cuillères à soupe d'écorce de chêne dans 1 litre d'eau. Faire bouillir et infuser pendant environ une heure. Le bouillon filtré boit 100 ml deux fois par jour pendant une demi-heure avant ou après les repas. Les substances actives du cortex contribuent à supprimer la microflore pathogène et à soulager l’inflammation.
  • Préparez le thé à partir d'une cuillère d'hypericum ou de menthe dans un verre d'eau. Pour goûter, vous pouvez ajouter du miel. Le thé accélère l'élimination des toxines et des produits de décomposition du corps, a un effet sédatif.
  • Râpez 1 oignon. Plier la bouillie dans une étamine. Appliquez une compresse sur le bas-ventre pendant 1 heure. L'outil normalise le processus de miction.

Recommandations utiles

Conseils pour les patients souffrant de troubles de la miction:

  • Pour réduire l'utilisation de liquide pour la nuit, en particulier possédant une action diurétique.
  • Vider rapidement et complètement la vessie, ne retenez pas l’envie d’uriner.
  • Ne surchargez pas, surtout s'il y a des problèmes avec les organes de la sphère excrétrice.
  • Contrôler la glycémie.
  • Effectuez régulièrement un examen chez le gynécologue (au moins 2 fois par an).
  • Ne mangez pas d'aliments, après quoi il y a une forte soif.
  • Évitez les situations stressantes et les soucis.

Apprenez-en plus sur les causes et le traitement des mictions nocturnes fréquentes et indolores. Découvrez-le après avoir regardé la vidéo suivante:

Mictions fréquentes la nuit - les causes principales et les remèdes

Une grande partie de la population connaît un problème aussi désagréable que celui des mictions fréquentes la nuit. Les femmes souffrent davantage de cette affection en raison des particularités de la structure de leur système urogénital.

Premièrement, des visites fréquentes aux toilettes la nuit ne doivent pas susciter de suspicion quant à la progression des maux.

Mais malgré tout, au bout d’un moment, ce comportement nocturne commence à perturber beaucoup la personne qui s’adresse alors à un médecin pour lui expliquer la cause de cette affection.

La miction nocturne fréquente chez les hommes et les femmes dans le domaine médical a son propre terme - la nycturie. La progression d'une telle affection est indiquée dans le cas où la diurèse nocturne l'emporte largement sur la diurèse diurne (les 2/3 de l'urine sont libérés la nuit, 1/3 le jour).

Comme le processus d'isolement de l'urine est intime et personnel, peu de femmes ou d'hommes se tournent vers un spécialiste pour obtenir un diagnostic.

Mais il est important de comprendre que la honte dans un tel domaine est inappropriée, car la nycturie peut indiquer la progression de maladies dangereuses, non seulement dans le système génito-urinaire, mais également dans le corps dans son ensemble.

À ce jour, les médecins n’ont pas établi de normes strictes de fréquence de miction chez les femmes et les hommes depuis un jour. Certains experts pensent que normalement une personne va aux toilettes jusqu'à 10 fois par jour. La fréquence d'excrétion de l'urine dépend de ces facteurs:

  • taux métabolique dans le corps humain;
  • caractéristiques physiologiques de l'organisme d'un individu particulier;
  • régime alimentaire;
  • le niveau de consommation d'eau par jour;
  • la présence de maladies dans le corps déjà connues.

Espèces

Sur la base de facteurs étiologiques, les cliniciens distinguent deux types de mictions fréquentes chez les hommes et les femmes:

Une forme simple de miction fréquente chez les femmes et les hommes se manifeste par la consommation d'un grand nombre de boissons différentes ayant un effet diurétique prononcé. Ceux-ci incluent la bière, les tisanes et plus. En outre, cette forme peut survenir au cours des derniers mois de la grossesse lorsque l’utérus élargi commence à exercer une forte pression sur la vessie.

Dans tous les autres cas, des mictions nocturnes fréquentes sont le signe d'une pathologie progressive. C'est déjà une forme symptomatique.

Facteurs étiologiques

Les facteurs étiologiques d’un symptôme aussi désagréable, tels que l’augmentation du nombre de mictions, peuvent être différents. Et chez les femmes et les hommes, ils sont un peu différents.

Les facteurs physiologiques et étiologiques de la nycturie chez la femme sont les suivants:

  • la ménopause;
  • période prémenstruelle;
  • la grossesse

Causes pathologiques de la nycturie chez les femmes:

  • échec du fond hormonal dû à la progression de certaines pathologies, telles que le diabète, le syndrome ménopausique, etc.
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • les pathologies du système génito-urinaire, telles que la cystite, les annexites et autres;
  • maladies des organes et systèmes vitaux.

Les raisons de la manifestation de la nycturie chez les représentants d’une forte moitié de l’humanité:

  • les pathologies de la vessie et du canal urinaire, telles que l'urétrite, la cystite, etc.
  • insuffisance rénale;
  • troubles intestinaux et de la prostate;
  • maladies du système nerveux central.

Diagnostics

La manifestation de la nycturie est une raison sérieuse d'aller chez un urologue qualifié. Il est important de comprendre que l'augmentation de la sécrétion urinaire est le symptôme d'une certaine pathologie du corps humain. Et c'est précisément ce qui doit être identifié par un spécialiste. À cette fin, des méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire sont utilisées:

Analyse d'urine Zimnitsky

  • biochimie sanguine;
  • test sanguin;
  • analyse pour déterminer la concentration de glucose dans le sang;
  • l'urine selon Zimnitsky;
  • radiographie des reins avec contraste;
  • Échographie des reins et du système urinaire. Pour les femmes - échographie d'organes localisés dans le bassin.

Événements médicaux

Éliminer la nycturie ne peut qu'éliminer la véritable cause de sa manifestation. Ainsi, à des fins thérapeutiques, de telles préparations pharmaceutiques peuvent être prescrites:

  • les diurétiques;
  • produits pharmaceutiques diurétiques;
  • des antibiotiques;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • probiotiques;
  • antispasmodiques;
  • analgésiques et autres.

L'adénome de la prostate (adénome de la prostate) est par son essence un terme quelque peu dépassé, et est donc utilisé aujourd'hui sous une forme légèrement différente - sous la forme d'hyperplasie bénigne de la prostate. L'adénome de la prostate, dont nous considérons ci-dessous les symptômes, est plus familier dans cette définition.

La maladie se caractérise par l'apparition d'un petit nodule (éventuellement de quelques nodules), qui augmente progressivement avec le temps. La particularité de cette maladie est que, contrairement au cancer dans cette région, l'adénome de la prostate est une croissance bénigne.

Apnée

L'apnée est un processus pathologique causé par l'un ou l'autre facteur étiologique conduisant à un arrêt momentané de la respiration pendant le sommeil. L'apnée du sommeil nocturne chez les nouveau-nés est assez courante - jusqu'à 60% des cas.

Chez les prématurés, ce chiffre atteint 90%. Dans ce cas, il est possible comme une violation du processus de respiration et son arrêt, mais pas plus de 10 secondes. Dans la plupart des cas, l'apnée du sommeil disparaît après 3 à 5 semaines.

L'inflammation rénale est une maladie caractérisée par la progression de l'inflammation dans l'appareil pectoral-pelvis, les glomérules, les tubules et les vaisseaux des reins.

Cette maladie affecte également les femmes et les représentants du sexe fort. Il est possible que l'inflammation des reins se produise et chez les enfants de différents groupes d'âge.

En tant qu'agent pathogène, agissez sur des micro-organismes pathogènes conditionnels qui vivent dans le corps humain.

Vessie hyperactive

L'hyperactivité vésicale est une maladie caractérisée par une envie fréquente d'uriner, souvent accompagnée d'une incontinence. Étant donné que la vessie est complètement composée de muscles, cela signifie qu’avec cette affection, une personne ne peut pas supprimer elle-même l’émission d’urine.

Avec ce trouble, le tissu musculaire commence à réagir même à une légère accumulation de liquide, tandis que la personne ressent une plénitude constante de la vessie et se rend à plusieurs reprises dans les toilettes.

En dépit de cet inconfort, un patient souffrant d'une telle maladie prend une très petite quantité d'urine à la fois, et parfois quelques gouttes.

Hyperuricémie

L'hyperuricémie est une pathologie caractérisée par une teneur élevée en acide urique dans l'organisme. Cette maladie est l'une des raisons qui augmentent le risque de goutte chez une personne (un type d'arthrite qui affecte les reins et les articulations).

Cette affection est causée par une violation du métabolisme de la purine et est diagnostiquée chez presque chaque cinquième adulte de la population entière du globe. Chez les enfants, ce trouble est extrêmement rare.

Dans la classification internationale des maladies (CIM-10), l'hyperuricémie a sa propre signification - E79.0.

Cystite Interstitielle

La cystite interstitielle est une inflammation non infectieuse caractérisée par des lésions de la vessie, dans lesquelles la muqueuse n'exerce pas pleinement ses fonctions protectrices.

Cela est dû à la violation de l'intégrité des tissus situés sous la membrane muqueuse, ce qui provoque un processus chronique d'inflammation. Avec ce désordre, les parois de cet organe sont compactées, ce qui entraîne une diminution de sa taille.

La maladie est souvent diagnostiquée chez les femmes de plus de quarante ans.

Néphrosclérose

La néphrosclérose est une pathologie des reins caractérisée par la mort progressive des néphrons - cellules responsables du fonctionnement de l'organe - et remplace leur tissu de croissance qui n'est pas responsable du fonctionnement du rein.

La maladie se caractérise par le fait que les reins sont compactés, se contractent et perdent respectivement leur volume et leurs performances normaux, ce qui entraîne une insuffisance rénale.

Nocturie

La nycturie est une maladie du système génito-urinaire dont le principal symptôme est une augmentation des mictions de nuit.

Les personnes atteintes de cette maladie vont souvent aux toilettes la nuit, ce qui perturbe leur sommeil, leur fait ressentir de la fatigue et leur rend leur performance plus faible.

Il convient de noter que l'on ne peut parler de nycturie que lorsqu'une personne va aux toilettes la nuit au moins deux fois et qu'il n'existe aucun facteur prédisposant, tel qu'une quantité excessive de liquide avant d'aller au lit.

Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale à elle seule implique un tel syndrome dans lequel toutes les fonctions pertinentes pour les reins sont altérées, entraînant la rupture de divers types d'échanges entre eux (azote, électrolyte, eau, etc.). L'insuffisance rénale, dont les symptômes dépendent de l'évolution de ce trouble, peut être aiguë ou chronique, chacune des pathologies se développant sous l'effet de circonstances différentes.

Urétérohydronephrose

L'urétérohydronephrose est une expansion pathologique du pelvis et des cupules rénaux, ainsi que de l'uretère. Il se développe en raison d'une violation du flux naturel de l'urine. À la suite de ce processus, les cellules fonctionnelles du rein meurent.

La cystite est une maladie assez commune résultant d'une inflammation de la membrane muqueuse de la vessie. La cystite, dont les symptômes sont dans la très grande majorité des cas chez les représentants du sexe faible âgé de 16 à 65 ans, peut également être diagnostiquée chez les hommes - dans ce cas, la maladie se développe le plus souvent chez les personnes de 40 ans et plus.

La cystite chez la femme est un processus inflammatoire qui affecte la couche muqueuse de la vessie. Cette maladie se caractérise par une envie fréquente et douloureuse d'émettre de l'urine. Après le processus de vidange de la vessie, une femme peut ressentir des crampes brûlantes et aiguës, une sensation de vidange insuffisante.

Souvent, l'urine sort avec du mucus ou du sang. Le diagnostic et le traitement de la cystite chez la femme comprennent toute une gamme d’outils. Pour mener de telles activités, ainsi que pour expliquer comment traiter la cystite chez les femmes, il ne peut s'agir que d'un urologue hautement qualifié.

En outre, la prévention de cette maladie est possible indépendamment à la maison.

Causes de la nycturie chez les femmes

La miction fréquente la nuit (ou la nycturie) est une affection dans laquelle la diurèse nocturne prédomine au cours de la journée et représente environ les deux tiers de la diurèse quotidienne.

Formes de Nocturie

Selon les causes, ils distinguent des formes simples et symptomatiques qui se manifestent également chez l'homme et la femme.

La nycturie simple survient lors de la prise de grandes quantités de liquide (en particulier avant le coucher) ou de boissons aux propriétés diurétiques telles que le thé, le café, la bière, etc.

Cela inclut également l'envie nocturne d'uriner chez les femmes enceintes au cours des derniers mois de la gestation. Dans ce cas, ils sont causés par la pression de l'utérus élargi sur la vessie.

Pourquoi les mictions fréquentes se produisent-elles?

La miction nocturne symptomatique est un symptôme de maladies des organes de certains systèmes corporels. Les maladies les plus fréquentes entraînant une augmentation de la diurèse nocturne sont:

  • Pyélonéphrite aiguë. Le processus de la miction nocturne est accompagné de douleur et de polyurie diurne, également douloureuse.
  • Néphrose amyloïde secondaire, se développant à la base de troubles du métabolisme des protéines et d'infections chroniques telles que: tuberculose, syphilis, paludisme, processus suppuratifs durables dans les poumons.
  • Pyélonéphrite chronique pendant la grossesse. La nycturie s'accompagne dans ce cas de douleur sourde dans la région lombaire, de maux de tête et d'hypertension. Dans l'après-midi, le volume quotidien d'urine augmente et les protéines se retrouvent dans l'urine.
  • Insuffisance cardiaque. La miction nocturne est l'un de ses premiers signes. Il est associé à des attaques d'asphyxie nocturne, d'œdème, de râles humides dans les poumons et de gonflement des veines du cou.
  • Le sucre et le diabète insipide sont accompagnés d'une nycturie avec augmentation simultanée de la diurèse quotidienne. Les deux symptômes sont dus à une augmentation de la quantité de liquide absorbée compte tenu de la soif insupportable inhérente à ces maladies.

Quand aller chez le docteur?

Les diagnostics et les traitements ont leur propre séquence et sont effectués du plus simple au plus complexe. Tout d'abord, il est nécessaire de s'assurer que le problème existe en tant que tel.

Par exemple, pour certaines personnes, il est naturel de faire des «sorties» nocturnes aux toilettes - une fois au milieu de la nuit et à nouveau juste avant de se réveiller. Ceci est considéré comme normal. Une autre chose, quand la nuit la miction plus de deux.

Dans ce cas, on peut parler de la présence de nycturie.

Deuxièmement, vous devez trouver la raison. Tout d’abord, vous devez faire attention à la quantité de liquide consommée par jour (surtout avant le coucher). Le taux de consommation est de 2 litres d'eau par jour, en été, cette quantité augmente de 1-1,5. Si vous buvez plus, l’envie de nuit risque de devenir plus fréquente. Dans ce cas, il suffit de consommer moins de boissons et la nycturie passera d'elle-même.

Troisièmement, il convient de vérifier la présence ou l'absence d'autres symptômes avec la nycturie:

  • soif insupportable;
  • les fluctuations quotidiennes du poids corporel;
  • gonflement prononcé ou à peine perceptible;
  • sensation de lourdeur ou de mal de dos, etc.

S'il y a au moins un de ces symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin pour en déterminer les causes. Généralement pour faire un diagnostic préliminaire en utilisant les études suivantes:

Mictions fréquentes la nuit

Des mictions fréquentes la nuit peuvent être un signe de la présence dans le corps d'un processus pathologique ou avoir des causes physiologiques. Les 2/3 de la miction quotidienne totale devraient se produire pendant la journée. Le taux est d'une miction par nuit.

L'exception est l'admission de diurétiques, boire beaucoup de liquides au coucher, la grossesse.

L'augmentation sans fondement de la miction (pollakiurie) suggère le développement d'une maladie nécessitant une consultation urgente de spécialistes.

Causes de mictions fréquentes pendant une nuit de sommeil

La miction nocturne fréquente, dans laquelle le volume de l'urine dépasse la dose quotidienne, est appelée «nycturie» en médecine. Une telle condition peut être causée par des causes naturelles et peut être le symptôme d'une pathologie dangereuse.

Les causes physiologiques de la miction nocturne sont les suivantes:

  • perturbations du fond hormonal;
  • la grossesse
  • boire beaucoup de liquides;
  • prendre des médicaments diurétiques;
  • l'hypothermie;
  • stress, tension nerveuse;
  • consommer de grandes quantités d'aliments salés;
  • caractéristiques d'âge (avec l'âge, le besoin de vider la vessie devient plus important);
  • opérations antérieures sur les organes pelviens.

En outre, la cause du symptôme nocturne peut être une position longue du corps avec les jambes croisées lorsque la circulation sanguine est perturbée, ce qui entraîne une rétention de liquide.

Les motifs pathologiques affectant la miction nocturne accrue peuvent être:

  • cystite - l'urée devient enflammée, ce qui provoque une augmentation du besoin de la vider, accompagnée de douleur et de douleur;
  • sucre ou diabète insipide - des perturbations hormonales se produisent; en outre, une personne souffrant de diabète, constamment tourmentée par la soif, et qui boit beaucoup de liquide;
  • certaines maladies du système reproducteur féminin, dans les processus inflammatoires dans lesquels se produit la compression de la vessie;
  • pyélonéphrite - une maladie rénale inflammatoire augmente également le nombre de flots urinaires nocturnes;
  • urolithiase - les calculs peuvent boucher le canal, ce qui fait que la vidange peut être incomplète et fréquente;
  • l'adénome de la prostate et la prostatite sont les maladies les plus courantes du système urinaire masculin;
  • maladies du système nerveux central;
  • pathologie du système cardiovasculaire.

Quand voir un docteur

Il est considéré comme normal si une personne se rend aux toilettes une fois par nuit et peut-être juste avant de se réveiller. Si les mictions fréquentes d'uriner la nuit sont observées plus de deux fois, il est alors probable que des maladies du système urinaire se développent, ce qui nécessite l'intervention de médecins.

Avant de consulter un médecin, vous pouvez effectuer une analyse indépendante des causes de la pollakiurie nocturne. Si une personne boit au cours de la journée plus de deux litres de liquide, la fréquence des mictions pendant le sommeil est évidente. Dans ce cas, vous devez réduire votre consommation de liquide et analyser le résultat.

Une des raisons sérieuses d'aller chez l'urologue peut être la nycturie, qui s'accompagne de tels symptômes:

  • douleur lors de la miction dans l'urètre ou d'autres organes du bassin;
  • turbidité de l'urine ou présence d'impuretés de sang et de pus, accompagnées d'une odeur piquante désagréable;
  • haute température;
  • la pression artérielle saute;
  • perte de poids;
  • mauvais état général;
  • soif constante.

Tout d'abord, si aucun signe n'apparaît plus, vous devez prêter attention à l'envie nocturne fréquente d'aller aux toilettes, célébrée plus de trois nuits consécutives.

Diagnostics

Toute personne souffrant de mictions nocturnes fréquentes devrait tenir un journal intime indiquant le nombre d'actes, le moment de la vidange, le volume des sécrétions et la présence de fuites d'urine. Ce journal vous permettra d’étudier les symptômes plus en détail et de poser le bon diagnostic.

Le diagnostic médical est une recherche instrumentale et de laboratoire. Parmi eux se trouvent:

  • analyse d'urine selon Zimnitsky - toutes les 3 heures, le patient doit prélever l'urine dans des récipients séparés, ce qui devrait être 8. Ensuite, déterminez le volume et la concentration de l'urine. Normalement, la nuit, l'urine doit être inférieure à celle du jour et davantage concentrée. L'étude montre la qualité des reins;
  • test sanguin pour la biochimie - vous permet de déterminer la cause des envies nocturnes fréquentes;
  • analyse générale du sang et de l'urine.

Les causes urologiques de la pathologie sont détectées par ultrasons. En outre, les capacités excrétoires du rein peuvent être vérifiées par une urographie excrétrice. En même temps, un médicament spécial, l'Urografin, est injecté dans la veine et le moment de son élimination est analysé.

En cas de suspicion de diabète, le patient est soumis à un test de glycémie.

La fonction de la vessie est vérifiée par cystographie.

Événements médicaux

Le traitement des mictions fréquentes la nuit vise à éliminer la pathologie, à la suite de laquelle un symptôme similaire se produit.

En présence de processus inflammatoires, des médicaments anti-inflammatoires et des analgésiques sont pris.

La nuit de la pollakiurie, causée par une lithiase urinaire, est traitée par élimination des calculs. Si l'apparence du symptôme a été affectée par la prise de certains médicaments, vous devriez consulter un médecin pour remplacer le médicament.

Ainsi, il est possible de se débarrasser du problème seulement après le diagnostic correct final. Après la guérison de la maladie sous-jacente, la miction nocturne accrue disparaît.

Mictions fréquentes la nuit: norme ou pathologie

Urologie J'hésite à demander: mictions fréquentes la nuit - est-ce normal?

Parfois, les gens ont du mal à donner la bonne réponse aux questions simples de la vie quotidienne. Afin de ne pas tomber dans une situation délicate et de ne pas vous faire du mal, nous expliquons la nature des phénomènes qui nous entourent tous les jours. Cette fois, parlons de la question de savoir si l’augmentation des mictions nocturnes est une source de préoccupation.

Les mictions nocturnes fréquentes parlent-elles de maladie?

Les mictions nocturnes fréquentes (nycturie) gênent généralement les hommes atteints d'adénome de la prostate et les femmes enceintes dont les reins filtrent le sang à un rythme plus rapide. Mais la vieillesse et les attentes d'un enfant ne sont pas les seules raisons justifiant les sorties nocturnes régulières aux toilettes. La nycturie peut être le résultat prévisible de vos habitudes.

Si, le soir, vous pratiquez une activité sportive et que vous buvez une énorme bouteille d’eau, c’est elle qui provoque les mictions les plus fréquentes. L'habitude de boire du thé, du café ou du vin après le dîner peut également vous réveiller au milieu de la nuit: l'alcool et la caféine rendent l'urine plus acide, il irrite la muqueuse de la vessie et la miction devient plus persistante.

Une cause inattendue de la nycturie peut être l'habitude de s'asseoir sur sa jambe.

Normalement, les petits vaisseaux sanguins emportent tout le fluide traité du corps et le long du lit veineux, il est envoyé aux reins pour une "utilisation" ultérieure.

Si une personne est assise avec les jambes croisées pendant une longue période, la circulation sanguine peut être perturbée et le liquide persiste dans le corps. En position couchée, le flux sanguin est normalisé et les reins commencent à éliminer de manière intensive l'excès d'eau.

Les aliments que vous avez mangés la nuit précédente peuvent également perturber le repos nocturne: les diurétiques naturels sont bons pour l’oedème et l’hypertension, mais il est préférable de les prendre au début ou au milieu de la journée. Si votre médecin vous prescrit des diurétiques pour traiter l'hypertension, le diabète ou le syndrome des ovaires polykystiques, considérez que leur durée d'action moyenne est d'environ 6 heures.

Et souvent - c'est combien?

La plupart des gens vident leur vessie 4 à 7 fois par jour. La nuit, en règle générale, il n’ya pas plus de deux mictions. Est-ce que vous vous levez plus souvent aux toilettes? Vous pouvez être trop lourd sur l'eau.

L'excrétion quotidienne de l'urine représente 67 à 75% de la quantité de liquide consommée et, en mode normal (1 à 2 litres d'eau), la quantité de diurèse est de 800 à 1 500 millilitres. Si vous buvez 3 litres d'eau par jour, le corps s'en débarrassera dans tous les cas (ceci est un simple calcul, pas une maladie).

Une consommation excessive n'est pas bonne pour la santé: avec l'urine, les sels nécessaires à la vie quittent le corps, ce qui peut provoquer une hyponatrémie, une intoxication, des nausées, des convulsions et même un coma.

Quelles maladies provoquent des mictions fréquentes la nuit?

La nycturie elle-même n'est pas une maladie, mais elle peut être un indicateur de certaines pathologies. Pour comprendre ses causes, il est nécessaire de prendre en compte les symptômes associés.

Apnée du sommeil - cessation de la ventilation pulmonaire pendant le sommeil pendant 10 à 30 secondes. Il est généralement associé au ronflement intermittent, à la somnolence, aux troubles de la mémoire et aux capacités cognitives. L'arrêt des mouvements respiratoires a un effet négatif sur la fonction rénale.

L'apnée irrite le système nerveux sympathique, ce qui active les glandes surrénales et les stimule pour qu'elles libèrent de l'adrénaline, ce qui augmente la pression artérielle.

Une des tâches principales des reins est sa stabilisation, car les reins commencent à filtrer le sang de manière intensive et la diurèse nocturne augmente.

Si la nycturie est associée à une douleur et à une sensation de brûlure pendant la miction, des infections des voies urinaires, un adénome de la prostate ou une maladie du rein peuvent en être la cause. Ne laissez pas le problème sans attention recommande l'urologue Alexander Chumak.

Alexander Chumak Urologue

Comment traiter les mictions fréquentes la nuit?

  • IMPORTANT À SAVOIR Bouchers: «Ne buvez pas de Viagra, il est nocif pour le cœur. POTENTIEL sera 5 fois plus fort si..

Beaucoup de personnes âgées sont tourmentées par un problème tel que les mictions fréquentes la nuit. Cependant, ce problème peut survenir à tout âge chez les hommes et les femmes.

Normalement, les reins d'une personne en bonne santé sont extraits du corps jusqu'à 80% du liquide consommé sous forme d'urine. Les 20% restants du liquide sont éliminés sous forme de sueur et de respiration. Pendant la journée, environ les deux tiers du volume total de liquide excrété par les reins et, respectivement, la nuit - 1/3. Dans certains cas, ce rapport change.

Ensuite, nous parlons de nycturie - l’état du corps, dans lequel le volume des mictions nocturnes dépasse le volume quotidien de liquide.

  • Le remède le plus récent pour la puissance - 100% Résultat! Restauration de la puissance, prolongation des rapports sexuels. Techniques modernes.
  • Urologue en chef: NE VOUS CHERREZ PAS AVEC LA CHIMIE! Pour ne pas devenir un misérable IMPOTENT du cancer de la prostate, il vous suffit de...

La nycturie peut survenir une fois et peut être chronique. Son apparence unique peut être due à des raisons physiologiques normales.

Par exemple, si vous mangez une pastèque tard dans la soirée, buvez du café ou de la bière, il est inévitable d’utiliser fréquemment les toilettes la nuit. La même situation se présentera lors de la décoction de certaines herbes ou de médicaments diurétiques.

Dans ce cas, les causes de la nycturie ne sont pas pathologiques et, par conséquent, aucun traitement n'est requis.

Une autre chose est si les visites fréquentes aux toilettes continuent pendant une longue période, malgré la limitation de la consommation de liquide au coucher.

Dans ce cas, des mictions fréquentes peuvent être le symptôme de diverses pathologies du corps.

En fonction de l'origine, on distingue la nycturie cardiaque, lorsque les fréquents aller et sorties nocturnes aux toilettes sont une conséquence de l'insuffisance cardiaque et des maladies rénales causées par diverses maladies rénales des reins.

La nycturie dans le corps se développe principalement pour deux raisons:

  • déséquilibre hormonal diurétique;
  • pathologie fonctionnelle de la vessie.

L'équilibre des fluides dans le corps humain est contrôlé par deux types d'hormones: l'hormone antidiurétique vasopressine (AVP), produite par l'hypophyse postérieure, et l'hormone natriurétique auriculaire (ANG), produite par l'oreillette.

L'hormone HUA retient l'eau dans le corps et augmente la pression artérielle, assurant une diminution de la fonction rénale excrétrice et une augmentation de la pression dans les vaisseaux sanguins. L'hormone ANG améliore l'excrétion des ions sodium et de l'eau et réduit le tonus des vaisseaux sanguins. L’équilibre entre les actions de ces hormones a pour fonction de réguler la quantité d’eau requise dans le corps.

Qu'est-ce que la miction fréquente d'un homme a la nuit?

  • Boucherie: “Ne buvez pas de Viagra, il est nocif pour le cœur. POTENTIEL sera 5 fois plus fort si..
  • Urologue en chef "Le danger de la prostatite est qu’il s’introduise dans un cancer de la prostate dans un an..." Pour éviter l’impuissance et le cancer, utilisez-le avant de vous coucher.
  • Urologue en chef: NE VOUS CHERREZ PAS AVEC LA CHIMIE! Pour ne pas devenir un misérable IMPOTENT du cancer de la prostate, il vous suffit de...

Tous les troubles urinaires sont combinés en médecine avec le terme général "dysurie". La Nocturie est leur variété.

La normale pour une personne moyenne est:

  • chaque jour, le corps libère 1,5 à 2 litres d'urine;
  • volume de la vessie - 250-300 ml;
  • le corps convertit 75% du liquide absorbé dans l'urine;
  • 25% du liquide absorbé par jour est excrété par le corps avec la salive, la sueur, la respiration, etc.
  • miction normale pour une personne - 4 à 6 fois par jour;
  • 60% de l'urine est produite pendant le jour, 40% la nuit;
  • la vessie humaine est complètement vidée en une fois, la seconde vidange est le résultat du remplissage;
  • la miction ne provoque pas de gêne;
  • même si la vessie est pleine, une personne qui fait un effort conscient peut supprimer l'envie d'uriner pendant un moment.

La nycturie - le premier symptôme de cardiaque, d'insuffisance rénale chronique, de cirrhose du foie, d'adénome de la prostate, de cystite, etc.

Si la position horizontale, une diminution de l'activité physique et mentale entraînent une augmentation de la miction, alors:

  • peut-être qu'il y a une boursouflure supplémentaire dans le corps, invisible à l'œil nu;
  • la fonction régulatrice de l'organisme est altérée - le système immunitaire ne se lève pas.

Pour améliorer le bien-être, vous devez trouver la source du problème. La raison est soit dans les reins ou ailleurs. Nous devons écouter le corps entier.

La méthode diagnostique classique de la médecine officielle est l'analyse de l'urine. Cela montrera s'il y a des écarts dans la composition chimique et quel corps donne un résultat similaire. Permet de voir l'image globale du fonctionnement du corps. Une analyse appelée échantillons de Zimnitsky est spécifique à la nycturie. Il montre la densité de l'urine.

S'il est naturel pour une personne de dormir continuellement pendant 8 heures sur 24, il est typique pour une nycturie de ne pas lui permettre de dormir, d'affaiblir progressivement ses forces vitales, de la perturber de plus en plus. Les interruptions de sommeil fréquentes sont une situation inhabituelle pour le dormeur.

L’habitude à long terme d’un bon sommeil de dormir est brusquement interrompue. Des mictions fréquentes la nuit sont parfois agaçantes, irritantes - telle est la réaction normale à la restructuration forcée du sommeil.

Une personne accumule une agression envers elle-même et les autres. La maladie fait du patient une victime impuissante dans son propre corps. Et ce n’est pas si grave: tout ce qui ne tue pas vous rend plus fort.

La bonne attitude envers le symptôme aidera à diriger les émotions négatives dans la bonne direction.

Leonardo da Vinci a affirmé que dormir 15 minutes toutes les 4 heures était idéal pour l'esprit et la santé. Tout changement de mode veille peut entraîner une augmentation de la vitalité.

Et pourtant, le manque de repos adéquat conduira progressivement à une surmenage nerveuse et à l'épuisement.

Tant que rien ne fait mal, il est préférable de réserver du temps supplémentaire pour un sommeil plus long, de ne pas aggraver la situation, d'améliorer l'état de santé de près.

Peu de gens veulent voir cela en eux-mêmes, mais beaucoup savent de première main qu'un malade est très désagréable.

La médecine traditionnelle peut-elle aider? L'automédication dans un contexte scientifique ressemble souvent à un comportement antisocial.

La médecine officielle est la réalisation de la civilisation humaine. Elle cherche des remèdes contre les maladies incurables. Dans le traitement expérimental, il teste lui-même sa force, en le comparant à l’effet placebo. Bien que les médecins ne soient ni des magiciens ni des faiseurs de miracles.

C'est la valeur de la vie humaine et de l'expérience pratique de la thérapie qui est en jeu lorsqu'il est nécessaire de choisir un traitement pour vous-même. Les gens sont souvent intéressés par les coûts, la possibilité d'accroître leur bien-être financier et la sécurité sociale. En contactant l'hôpital, le futur patient met volontairement la responsabilité de sa vie et de sa santé entre les mains du médecin.

Il est mauvais si une personne souffrant de nycturie ne prête pas attention à ce problème. Des mictions fréquentes la nuit ne semblent parfois pas être un problème grave, bien que le symptôme soit une perturbation grave. Le processus de base ne fonctionne pas dans le corps, une fonction biologique vitale peut échouer. La médecine traditionnelle propose dans ce cas, l'urothérapie.

C'est la pratique des bédouins. Traversant le désert avec un minimum d'eau, les bédouins buvaient leur urine. Le principal argument contre cette méthode - dans l'urine contient des déchets.

L'urine contient des substances nocives:

  • quand dans les tissus, le processus de la mort domine la régénération;
  • lorsque des substances toxiques en grande quantité pénètrent dans l'organisme par l'environnement.

La médecine officielle, considérant avec scepticisme l’urothérapie, suggère que la quantité de substances nocives excrétées dans l’urine est très élevée et peut mettre la vie en danger. L'utilisation de l'urine en cas de maladie considère le corps comme le principal et le technicien de laboratoire et le guérisseur.

L’organisme est invité à évaluer de manière indépendante les résultats de ses activités, à en déterminer la cause et à ajuster automatiquement ses travaux en fonction des résultats. Inconvénients de l’urothérapie médicale: elle interdit la prise de médicaments et exige une utilisation rationnelle des liquides et des aliments.

Étant engagé dans cette thérapie, vous ne pouvez pas aller chez le médecin avant la fin du cours de ce traitement.

L'argument le plus fiable des opposants à l'urothérapie est la corrélation de l'urine avec d'autres déchets. Juste ou pas, mais une telle comparaison est utilisée.

Les mictions nocturnes ne sont pas particulières à beaucoup de gens - seulement au coucher et le matin. Si les envies nocturnes sont plus fréquentes, cela peut être une conséquence de processus inflammatoires dans le système urogénital de nature infectieuse ou catarrhale. Des infections, des démangeaisons, des brûlures, etc. vont bientôt apparaître L'inflammation résultant de l'hypothermie va bientôt provoquer des douleurs dans la région lombaire.

Ne confondez pas une grande quantité de liquide bu bu la nuit avec la nycturie. Si la consommation d’eau (contenue dans tout le repas) est vraiment moindre pendant la journée qu’elle ne l’était avant de se coucher, c’est le résultat d’une mauvaise habitude comportementale. Pourquoi faire travailler fort les reins et l’estomac quand le cerveau se repose?

La révision du régime du soir devrait réduire la charge sur le corps.

Cette dysurie est souvent associée à des changements liés à l'âge. Elle n'a pas de différence de genre. Mais les hormones sexuelles affectent le fonctionnement des organes internes. Les mictions nocturnes fréquentes chez les hommes sont un symptôme plus fréquent que chez les femmes.

Les mictions fréquentes chez une femme sont normales si elle est enceinte. Ceci est le résultat d'une restructuration générale du corps, d'une augmentation du volume de sang et de son écoulement vers les reins, surtout la nuit.

Des mictions fréquentes chez les hommes la nuit sont peut-être un signe d'adénome de la prostate. Il est temps de faire attention à la présence d'autres symptômes.

Si le volume de la miction augmente au cours de la journée et que la quantité de liquide consommée reste la même, niveau habituel, on peut parler d'une autre dysurie.

Avez-vous déjà souffert de problèmes liés à la PROSTATITE? À en juger par le fait que vous lisiez cet article, la victoire n’était pas de votre côté. Et bien sûr, vous ne savez pas ce que c'est:

  • Irritabilité accrue
  • Miction perturbée
  • Problèmes d'érection

Et maintenant, répondez à la question: cela vous convient-il? Est-il possible de supporter des problèmes? Et combien d'argent avez-vous déjà «perdu» pour un traitement inefficace? C'est vrai - il est temps d'arrêter ça! Êtes-vous d'accord? C'est pourquoi nous avons décidé de publier un lien avec le commentaire du chef urologue du pays, dans lequel il recommande de prêter attention à un remède très efficace contre la PROSTATITE. Lire l'article...

Mictions fréquentes chez les femmes la nuit

Des mictions fréquentes chez les femmes la nuit, où la prédominance est constante, indique plutôt une violation de l'apport sanguin aux reins, une pathologie rénale (néphroangiosclérose, glomérulonéphrite), une insuffisance hépatique, des maladies cardiovasculaires.

La miction nocturne fréquente chez les femmes s'appelle une nycturie. Le plus souvent, il s'agit du premier symptôme de l'insuffisance cardiaque.

Les principales causes physiologiques des mictions fréquentes chez les femmes la nuit sont également la grossesse, les infections des voies urinaires, les perturbations hormonales, les maladies inflammatoires (cystite, fibromes utérins), la vieillesse, car les mictions fréquentes chez les femmes ne sont pas rares.

Mais chez une femme en bonne santé, les visites fréquentes aux toilettes la nuit peuvent être dues à un excès du volume de liquide consommé pendant la journée, surtout le soir. Ceci est un café diurétique, thé, boissons aux fruits, boissons aux fruits, boissons alcoolisées.

La miction fréquente chez les femmes la nuit peut être due à la prise de certains médicaments et à la décoction d'herbes ayant également un effet diurétique (médicaments pris pour l'hypertension, tisane pour la perte de poids), mais ce phénomène est absolument normal pour une personne en bonne santé.

Des mictions fréquentes sans douleur peuvent être un signe de diabète insipide, une maladie du système neuroendocrinien sous forme sévère. Des mictions fréquentes sont également observées dans le diabète sucré.

Ils sont accompagnés d'une bouche sèche, d'une faiblesse, d'une perte de poids, ce qui s'explique par le manque de sensation de satiété, même avec une consommation excessive de nourriture.

Les mictions fréquentes se produisent souvent lorsque la ménopause survient en raison de changements dans la structure des ovaires.

Avec l'apparition de mictions fréquentes, une femme devrait limiter la quantité de liquide consommée, refuser ou limiter l'utilisation de thé, de café ou de boissons alcoolisées, tout en prenant des diurétiques, il est préférable de remplacer les médicaments par leurs homologues n'ayant pas de propriétés diurétiques.

Si ces actions n'ont pas donné lieu à une action appropriée, il convient de consulter un spécialiste, en particulier si les mictions fréquentes chez une femme sont accompagnées de symptômes tels que sang dans les urines, douleur à la miction, pertes vaginales, démangeaisons et brûlures, vidange incomplète de la vessie ou petite quantité d'urine. en urinant.

Vous devez informer le médecin de ces symptômes lors d’une consultation, ce qui facilitera grandement l’installation d’un diagnostic précis des mictions fréquentes et vous permettra de vous prescrire le traitement approprié. Un traitement opportun permettra à une femme d'éviter des complications sérieuses, sans amener le problème à une situation critique.

Mictions fréquentes la nuit

La miction nocturne fréquente est une condition dans laquelle le nombre de mictions nocturnes dépasse la norme d'âge. On pense qu'un adulte souffre de la nycturie s'il est forcé de se lever pour vider la vessie plus d'une fois pendant la nuit.

Le symptôme peut apparaître de manière aiguë ou être observé pendant une longue période.

Dans le même temps, la quantité d'urine produite par jour et le volume de la miction peuvent être supérieurs, inférieurs à la normale ou normaux.

De plus, le rapport physiologique de la quantité d'urine excrétée par jour et par nuit, égal à pas moins de 2: 1, peut rester intact ou peut évoluer vers une augmentation du volume de la portion nocturne.

L'augmentation des mictions nocturnes, non liée à des erreurs de nutrition ou à la prise de diurétiques, nécessite un traitement programmé obligatoire chez le médecin aux fins d'examen, car il s'agit d'un symptôme de la maladie.

Les causes

  1. Physiologique. Boire de grandes quantités de liquides, alcool, thé, café, sel dans l'après-midi. Insomnie ou mode nuit. Réaction à la réception de médicaments à base de plantes et de produits à effet diurétique. La grossesse
  2. Maladies accompagnées d'une augmentation de la miction sans augmentation du volume urinaire nocturne (nycturie):
    • hyperplasie de la prostate. Il est caractéristique que pendant longtemps ce symptôme soit le seul du tableau clinique chez les hommes de plus de 45 ans.
    • inflammation du système urinaire (cystite, pyélonéphrite, lithiase urinaire). Les maladies sont accompagnées de fièvre, de brûlures et de douleurs pendant la miction, une violation du bien-être général, une augmentation du taux de leucocytes dans l'analyse urinaire générale.
    • hyperactivité de la vessie et de l'énurésie nocturne. Les symptômes sont soit une séparation involontaire de l'urine, soit l'incapacité de retarder la miction en raison d'une envie très forte.
    • diabète insipide. En raison de la violation de la régulation hormonale de la concentration de l'urine dans les reins, son poids spécifique est faible dans l'étude. Les patients ont constamment soif, malgré l'utilisation de grandes quantités de liquide.
    • diabète sucré. La maladie sans traitement adéquat s'accompagne d'une augmentation de la glycémie, d'une excrétion d'urine avec de l'acétone, d'une muqueuse sèche, d'une perte de poids et de la soif.
    • néoplasies bénignes et malignes de la vessie, de l'urètre et de la prostate. Des pierres dans la vessie. Caractérisé par une diminution significative de la quantité excrétée dans une miction.
    • incontinence urinaire liée à l’âge due à l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien dans le contexte de modifications hormonales de l’organisme. Il y a diminution d'une seule portion d'urine et facilité de séparation lorsque vous toussez ou que vous faites un peu d'effort physique.
  3. Maladies dans lesquelles la portion nocturne de l'urine est supérieure à celle du jour (nycturie):
    • insuffisance rénale chronique. Accompagné de l'apparition d'œdèmes et d'anémies, d'une peau pâle, d'une pression artérielle élevée, de modifications spécifiques de l'analyse biochimique du sang.
    • cirrhose du foie. Une augmentation du foie, une couleur jaune de la peau, un œdème et des troubles digestifs sont caractéristiques.
    • insuffisance cardiaque chronique. Cette affection s'accompagne d'œdème, d'une baisse de la pression artérielle, d'un essoufflement, d'une intolérance à l'exercice et d'une hypertrophie du foie.

Caractéristiques du symptôme

Il est caractéristique que les mictions nocturnes fréquentes et fréquentes soient détectées principalement chez les personnes âgées et à l'âge sénile, et les mictions aiguës chez les jeunes. L'énurésie nocturne est enregistrée principalement chez les enfants.

Traitement des symptômes

Le traitement des symptômes de mictions nocturnes fréquentes est effectué pendant le traitement de la maladie sous-jacente.

Liste des médecins

Si un symptôme apparaît, il peut être nécessaire de consulter un médecin généraliste, un gynécologue, un urologue, un néphrologue, un oncologue, qui vous prescrira un examen médical et un examen de laboratoire des urines, du sang périphérique et du sang veineux.

Causes et traitement des mictions fréquentes chez les femmes

La polyurie est un terme médical désignant les mictions fréquentes. Un tel phénomène n'est pas seulement une nuisance et une cause de mauvais sommeil, une pathologie peut être le symptôme d'une maladie grave.

Les patientes pensent que les mictions fréquentes chez les femmes ne constituent pas un problème grave et qu'il est possible de revenir à une vie normale.

Une telle violation n’est pas indépendante, c’est d’autres conditions qui menacent la détérioration de l’état de santé qui l’entraîne.

Miction fréquente chez les femmes est une raison pour demander de l'aide médicale. Plus le diagnostic est établi rapidement, plus la probabilité de succès du traitement est grande.

Le concept de polyurie et de miction

La miction est l'excrétion de l'urine du corps. Ce processus est compliqué. Pendant la miction, la bulle d'une femme se contracte pour presser ses urines. Le sphincter se détend, assurant un écoulement fluide du liquide.

Il est impossible de donner un chiffre précis, combien de fois par jour une femme urine. Chaque organisme a des normes. Le diagnostic de "polyurie" est posé lorsqu'une femme urine plus que d'habitude.

Le volume d'urine est considéré excessif s'il est supérieur à 2,5-3 litres par jour. La production quotidienne normale de liquide chez l'adulte est d'environ 1-2 litres.

Normalement, à chaque miction d'une femme, 200 à 300 ml de liquide sont sécrétés.

Le volume d'urine dépend de l'âge des femmes. Cependant, moins de 2 litres par jour est considéré comme normal. Ne vous inquiétez pas si les toilettes vont de 3 à 7 fois le jour et 1 à 2 le soir. C'est tout à fait normal.

Raisons

La polyurie résulte généralement d'une consommation excessive de liquide (polydipsie), notamment de caféine ou d'alcool. Des mictions fréquentes et indolores peuvent être observées non seulement dans les cas de maladies, tandis que l'apparition de douleurs indique le développement du processus pathologique dans les organes urinaires ou reproducteurs de la femme.

Indolore à la toilette

Les mictions fréquentes chez les femmes sans douleur sont dues à de nombreuses raisons. La polyurie, qui ne provoque pas d’autres symptômes, peut être la réponse du corps aux influences de l’environnement. Causes courantes de mictions fréquentes chez les femmes:

  • sténose des valvules de l'urètre;
  • contracture du col de la vessie;
  • la ménopause;
  • drépanocytose;
  • insuffisance rénale;
  • inflammation du système excréteur;
  • fibromes utérins.

Mictions fréquentes la nuit (nycturie), polyurie et incontinence urinaire

Il y a des mictions fréquentes la nuit et le jour. La miction fréquente pendant la journée est appelée pollakiurie. Le tableau présente les différences de nature des mictions fréquentes dans diverses conditions physiologiques du corps. Avec la cystite associée à des mictions fréquentes, une personne souffre de pulsions douloureuses et douloureuses à uriner.

En particulier, avec une grande quantité de liquide consommée, on devrait s'attendre à ce que le besoin de miction augmente. Une attention particulière est accordée à la miction fréquente la nuit. Normalement, une personne ne se lève généralement pas aux toilettes une fois par nuit.

Avec la fréquence croissante de la miction commence le développement de nombreuses maladies. La miction accrue peut être due au fait que plus d'urine est excrétée. Si la quantité totale d'urine dépasse 1,8 litre, on parle alors de polyurie.

En général, l’incontinence urinaire se développe dans le contexte d’une miction fréquente. Outre le facteur alimentaire (consommation excessive d'alcool, régime alimentaire spécifique), les causes physiologiques de la fréquence des mictions sont le stress et l'hypothermie. Dès que le facteur qui le cause cesse d'agir, la fréquence des mictions se normalise.

Dans la plupart des cas, l'augmentation de la miction est provoquée par une irritation de l'urètre et du col de la vessie, accompagnée d'une innervation abondante.

Mais à la suite d'une irritation pathologique, le signal est donné prématurément et l'envie d'uriner apparaît. Une plainte de miction fréquente devrait consulter un urologue. Les avis des experts sur la quantité de miction normale par jour chez une personne en bonne santé divergent.

On pense que si la fréquence des envies d’uriner dépasse 10 fois par jour, il convient de porter une attention particulière à l’état de votre corps. Les maladies inflammatoires infectieuses des voies urinaires, qui sont diagnostiquées 3 fois plus souvent que les hommes, sont la cause la plus fréquente d’augmentation du nombre de pulsions urinaires.

Une miction fréquente, accompagnée d'une sensation de brûlure et d'une incision dans l'urètre, est l'un des signes de la cystite. En outre, une femme peut être dérangée par le sentiment de vidange incomplète de la vessie et d'incontinence au moment de l'urgence d'uriner. Uroprofit, souvent utilisé pour traiter et prévenir la cystite, est un médicament à base d’ingrédients naturels.

Les principales causes conduisant au développement de mictions fréquentes

L'augmentation de la miction est l'une des plaintes des patients souffrant d'uréthrite. En outre, la femme s'inquiète de la douleur, des démangeaisons et des brûlures dans l'urètre lors de la miction (surtout au début), de l'écoulement muqueux de l'urètre. Des mictions fréquentes peuvent indiquer la présence de calculs dans la vessie.

Les mictions fréquentes, en particulier la nuit, sont souvent l’un des premiers symptômes inquiétants qui devraient attirer l’attention.

Les endocrinologues et les thérapeutes sont engagés dans le diagnostic et le traitement du diabète.

Des mictions fréquentes accompagnées d'une forte quantité d'urine (plus de 5 litres par jour), accompagnées d'une soif atroce constante, constituent le principal symptôme de cette maladie.

Et je vais aux toilettes toutes les secondes, quelquefois même peur de ne pas aller à la maison (je ne peux pas le supporter) et la douleur lorsque je urine et que l’atmosphère est à zéro et que je ne veux pas d’homme !! Cauchemar! La maladie est accompagnée d'une miction douloureuse.

La quantité de miction dépend de nombreux facteurs, physiologiques et externes.

Le critère principal dans la détermination subjective de la présence d’une condition anormale telle que mictions fréquentes est le degré de confort personnel.

Ainsi, la fréquence normale des mictions est un concept très subjectif et est déterminé par la personne elle-même. Si une personne adulte ou un enfant a des tensions (psychologiques, physiques) pendant une longue période, alors une miction fréquente commence à causer une gêne.

Le concept de mictions fréquentes. Normes physiologiques

La grossesse, en particulier les premier et dernier trimestres, sont également considérés comme des facteurs physiologiques de la fréquence des mictions. Lorsque la paroi musculaire de la vessie est faible, la séparation de l'urine se produit souvent par petites portions.

Développement possible de l'incontinence urinaire nocturne. En plus de la fréquence d'aller aux toilettes, l'urétrite s'accompagne d'un processus de miction douloureux.

La miction fréquente chez les urolithiases est une combinaison de facteurs d’inflammation chronique des parois de la vessie et d’étirement chronique de leurs calculs.

La polyurie permanente est causée par des maladies graves, la polyurie temporaire a aussi souvent un caractère pathologique. La nature pathologique a des mictions fréquentes causées par des maladies du système génito-urinaire.

L'irritation peut être causée par une infection ou être mécanique (en cas de lithiase urinaire ou de tumeur). Ce consentement est valable indéfiniment à partir du moment où les données sont soumises et peut être retiré par moi-même en soumettant une demande écrite.

En moyenne, chaque personne visite les toilettes 6 à 10 fois par jour, alors qu’elle peut contrôler le processus de miction sans trop d’efforts. Et bien sûr, un tel problème peut survenir pendant la grossesse.

Des informations sur les caractéristiques de la miction et les symptômes associés sont présentées dans le tableau. La douleur peut survenir pendant la miction et lors des mouvements. Des mictions fréquentes sont également observées chez les femmes enceintes, en particulier aux premier et troisième trimestres. Prendre un certain nombre de médicaments peut également entraîner une miction plus fréquente.

Mictions fréquentes chez les femmes

Dans cet article, vous pouvez en apprendre davantage sur les causes et les méthodes de traitement de cette maladie à la maison.Veuillez commencer par le fait que les mictions fréquentes chez les femmes de tout âge peuvent avoir une maladie grave à la base.

Si votre état est accompagné de fièvre, de faiblesse et de douleurs dans l'urètre, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si vous ressentez une lourdeur constante dans le bas de l'abdomen et une induration douloureuse lors de la palpation, cela vaut également la peine d'être davantage pris au sérieux.

Cela peut être une tumeur des organes pelviens. Et plus tôt le diagnostic est posé, plus les chances de guérison complète sont grandes.

Et maintenant, regardons les principales causes des mictions fréquentes chez les femmes. Il peut y en avoir plusieurs. Habituellement, une étude détaillée révèle une combinaison de facteurs responsables de ce complexe de symptômes. Principales raisons:

  • diabète sucré;
  • muscles du plancher pelvien faibles;
  • cystite aiguë et chronique;
  • l'urétrite;
  • déformation de l'urètre;
  • fibromes utérins;
  • changements hormonaux climatériques;
  • utérus élargi pendant la grossesse;
  • respiration perturbée pendant la nuit.

Et maintenant, quelques mots sur chacune des raisons ci-dessus pour une miction fréquente chez les femmes. Le plus souvent, sans douleur, ce symptôme accompagne le diabète. Lorsque le niveau de glucose sanguin augmente, le corps tente de corriger ce problème de manière indépendante en augmentant le volume du liquide. Cela provoque une grande soif. Le résultat est une diurèse accrue.

Le deuxième groupe de causes comprend les processus inflammatoires. Cela peut être une forme avancée de cystite, urétrite, maladies vénériennes. Ces causes diffèrent en ce qu’elles sont généralement accompagnées de douleur. Bien que la quantité d'urine excrétée une fois par jour reste faible, dans les limites de la normale. Avec le diabète sucré, le volume de l'urine augmente considérablement.

La faiblesse des muscles du plancher pelvien et la déformation de l'urètre surviennent généralement à un âge plus avancé. Cette condition est diagnostiquée chez les femmes qui ont atteint l'âge de la retraite. Souvent accompagné de prolapsus et de prolapsus des organes pelviens.

Pendant la grossesse, les mictions fréquentes sont associées à la pression physique de l'utérus élargi sur les parois de la vessie. Le volume d'urine ne change pas. De même, les fibromes ou autres tumeurs de l'utérus.

Beaucoup de femmes ont des mictions fréquentes la nuit. Le matin, nous oublions ce problème et nous commençons rapidement à considérer la montée aux toilettes comme normale.

Mais, néanmoins, cela indique de graves problèmes de santé.

Si vous n'utilisez pas de diurétiques la nuit et surveillez votre équilibre hydrique, cela peut indiquer que vous avez souvent un arrêt respiratoire en rêve.

La vessie agit dans ce cas comme une sorte de réveil biologique. Vous vous réveillez et recommencez à respirer. C’est une mort soudaine et dangereuse dans un rêve d’arrêt respiratoire et d’activité cardiaque.

Pourquoi les mictions fréquentes chez les femmes provoquent-elles des douleurs?

Et maintenant, regardons les raisons pour lesquelles des mictions fréquentes chez les femmes peuvent provoquer des douleurs dans la région de l'urètre et au-dessus du pubis. Il convient immédiatement de faire une réserve sur le fait que, dans ce cas, une attention médicale immédiate est nécessaire. Parce que les causes profondes de cette condition incluent: