Coliques chez un bébé d'un mois

Oh, ces coliques! Un enfant sur deux est confronté à ce problème. Dans ce cas, les parents ne dorment pas la nuit en écoutant les pleurs du bébé.

Pas question, les mamans et les papas ne devraient pas paniquer. Il faut savoir que les coliques chez un bébé d'un mois sont un phénomène normal et courant. Vous devez juste savoir comment gérer cela.

Colique: description du problème

La colique chez un enfant est une accumulation de gaz dans les intestins qui provoque une douleur. La raison en est l'adaptation du tube digestif d'un petit corps après sa naissance.

La colique d'un bébé est basée sur la «règle de trois»: les pleurs durent plus de 3 heures, au moins 3 fois par semaine, pendant 3 mois. Il y a un problème à 2-4 semaines de la vie. La colique se termine généralement après 3-4 mois.

Ce temps est suffisant pour que les intestins s’habituent à de nouvelles conditions et se développent suffisamment.

Les raisons provoquant une telle condition chez un bébé sont vastes. Dans ce cas, vous devez savoir que de nombreux enfants sont exposés à ce problème à l'âge de 3 mois.

Il existe un avis selon lequel la plupart des enfants allaités souffrent de coliques. C'est une grosse idée fausse.

Symptômes coliques

Un petit enfant peut pleurer pour diverses raisons. Toute indisposition ou gêne est exprimée par de grands pleurs. Dans ce cas, vous devez être sûr que cet état est causé par une production accrue de gaz.

En plus du cri d'un enfant, il doit exister d'autres symptômes. Signes:

  1. Anxiété et caprices.
  2. Douleur abdominale. En même temps, l’enfant secoue ses jambes de façon aléatoire en se pressant contre le ventre. Les talons peuvent devenir rouges.
  3. Pleurs éclatant, commençant généralement le soir ou après la tétée.
  4. Manque d'appétit.
  5. Bébé pète parfois.
  6. Pâleur
  7. Régurgitation
  8. Avec des douleurs crampes aiguës, l'enfant serre les poings.
  9. Ventre enflé et dur chez un enfant.

Si la mère observe des symptômes similaires et des pleurs continus pendant une longue période, il s'agit probablement d'une colique.

Un phénomène similaire chez un bébé d'un mois est normal et fréquent. L'essentiel est de ne pas paniquer et de savoir comment y faire face.

Coliques chez un enfant: causes

Pour savoir quoi faire avec les coliques, vous devez déterminer la cause première. Ils se posent pour de nombreuses raisons. Souvent, maman est à blâmer pour leur apparition. C'est vrai. Mais ce n'est que pour ceux qui mangent du lait maternel.

Une mère qui allaite doit suivre un régime strict. Toute déviation dans le régime alimentaire peut affecter le système digestif du bébé et provoquer une augmentation de la formation de gaz.

Exclure des produits de régime:

  1. Le maïs
  2. Chou
  3. Assaisonnements épicés.
  4. Boissons, composées de caféine.
  5. Bow
  6. Noix
  7. Les tomates
  8. Produits laitiers.

Si le problème se situe réellement dans le régime alimentaire, alors, avec les changements de régime alimentaire et l’exclusion de ces produits, les coliques du bébé disparaîtront d’elles-mêmes en deux jours.

Autres raisons:

  1. Prise d'air avec de la nourriture. Lorsque biberon artificiel doit être maintenu à un angle de 45 degrés. Ainsi, tout l’air s’accumulera au fond et n’entrera pas à l’intérieur. Lors de l'allaitement, la mère doit s'assurer que le bébé capture le mamelon avec l'aréole.
  2. La suralimentation. Mieux vaut commencer par planifier l’alimentation. Ainsi, l'enfant saura déjà quand manger. Il est conseillé de nourrir en petites portions, mais souvent. La suralimentation entraîne l’excrétion des gaz gastriques et la régurgitation. En conséquence, les coliques se produisent.
  3. Mélange. Il arrive que la cause fondamentale soit un mélange inapproprié. Dans ce cas, vous devriez parler au pédiatre, qui en prendra un autre. Si, après le changement, rien n'a changé, vous devez alors rechercher une autre raison.
  4. Le tabagisme Une telle mauvaise habitude de la mère a un impact sur l'état de l'enfant s'il est nourri au sein.
  5. Déficit partiel en lactase. Assurez-vous que cette raison sera accompagnée d'un signe clair: les matières fécales vertes. Ce problème doit être réglé par un spécialiste.
  6. Mauvais mélange nutritionnel. Il est nécessaire de respecter le régime de température. Vous ne pouvez pas surchauffer, mais nourrir l'enfant à froid n'est également pas nécessaire, sinon cela conduira à des coliques.
  7. L'immaturité du système digestif provoque des coliques.
  8. Violation de la microflore intestinale.

Que faire avec les coliques? On enlève les gaz

Si l'enfant est déjà épuisé par les coliques et qu'il est urgent de prendre des mesures, il est recommandé d'utiliser un tube de ventilation spécial.

Elle devrait être à n'importe quelle mère dans la trousse de premiers soins. Hé utiliser n'est pas difficile. Mais vous devez connaître certaines subtilités et nuances.

Il ne doit être utilisé que si l'enfant souffre réellement d'une formation accrue de gaz et ne peut pas s'en débarrasser.

Il y a une petite astuce à cet effet. Les doigts écartés doivent être faciles à tapoter sur le ventre nu.

Maman va sentir que le ventre du bébé est tendu et gonflé. Le doute dans ce cas est vraiment non. C'est des coliques.

Application:

  1. Soulevez les jambes du bébé et pressez-le contre le ventre.
  2. Lubrifiez avec de la crème pour bébé ou du beurre de l'anus du bébé.
  3. Insérez le tube à vapeur. Vous devez y entrer avec beaucoup de soin et de prudence. Cette procédure ne devrait pas donner à l'enfant de gêne supplémentaire. Insérez le tube à une profondeur maximale de 1,5 cm afin de ne pas endommager le rectum.
  4. Après l'insertion, le tube à vapeur défile le long de l'axe.

Les gaz vont commencer à partir avec un son fort. Un enfant peut aussi faire caca. Après cela, vous devez changer la couche et appuyer votre ventre contre votre poitrine.

C'est la chaleur de la mère qui peut soulager les douleurs intestinales. Peu de temps après, le bébé devrait s'endormir et bien dormir.

Rappelez-vous que le tube à vapeur est une mesure extrême dans les cas graves et urgents. Il est souhaitable de prendre d’abord des mesures préventives et de prévenir une évolution grave de la maladie.

Que faire avec les coliques chez un bébé d'un mois? Principales recommandations

Le traitement n'est possible qu'après avoir établi la cause. Vous pouvez également passer par une consultation avec un pédiatre. Il existe de nombreux conseils qui peuvent être utilisés pour la prévention. Comment traiter les coliques?

  1. Avant chaque repas, vous devez disposer le bébé sur le ventre. Cela aidera les parois abdominales à durcir plus rapidement et la nourriture passera sans entrave dans les intestins.
  2. Après avoir nourri, vous ne pouvez pas immédiatement poser l'enfant. Il est nécessaire de tenir le poste et d'attendre que l'air supplémentaire soit régurgité.
  3. Lorsque vous nourrissez un bébé au biberon, il est nécessaire que les mamelons soient adaptés à l'âge.
  4. Si les problèmes sont causés par la nutrition maternelle, un ajustement est impératif. Dans tous les cas, il est recommandé à tout le monde de suivre un régime. Quelques mois suffisent jusqu'au début de l'introduction des aliments complémentaires. Alors maman a de quoi manger ce qu'il veut.
  5. Suivez la procédure d'alimentation et ne laissez pas entrer d'air.
  6. Vous pouvez calmer l'enfant par l'attachement habituel à la poitrine. La chaleur maternelle est idéale et médicamenteuse.
  7. Si le problème enfreint la microflore, consultez un spécialiste qui élaborera un menu exemplaire.
  8. Il est nécessaire d'organiser chaque jour un léger et doux massage de l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre. Vous pouvez finir de le charger, en appuyant les jambes sur le ventre.
  9. Plus de mouvement. Il est recommandé de porter plus souvent à la main, de se balancer dans une calèche ou un lit.
  10. Une couche chaude aidera à soulager la douleur. Repassez la couche, pliez-la et posez-la sur le ventre du bébé. Une condition importante! Ça ne devrait pas être chaud. Cela ne fera qu'aggraver la situation.
  11. Vous pouvez donner après chaque repas pour donner de l'eau à l'aneth. Dès le premier mois autorisé et thé au fenouil. Consultez au préalable ces options chez le pédiatre.
  12. Dans certains cas graves, le médecin peut vous prescrire un traitement médicamenteux.
  13. Sling Portez un bébé dans cet accessoire pratique. Un enfant peut manger quand il veut. Sling ne lui permettra pas de trop manger et de charger une grande quantité de lait dans le tractus gastro-intestinal. En outre, le bébé se sentira protégé et réchauffé par la mère tout au long de la journée.

Traitement de la colique chez un enfant

Cela n'est possible qu'après consultation et autorisation du pédiatre.

  • Utilisé des médicaments à base de probiotiques. Ils restaurent la flore naturelle des intestins, soulagent les gonflements et les douleurs. Préparations: Linex, Atsepo, Bifidumbakterin, Bifiform.
  • Médicaments réduisant les crampes et les gaz. Ils ne provoquent pas de dépendance et ne sont pas absorbés dans le sang. Ceux-ci incluent: Bobotik, Simethicone, Espumizan, Subsimplex, Disflatil.
  • Un pédiatre peut prescrire des médicaments pouvant aider à la dégradation des aliments. Le groupe de médicaments comprend: Mezim, Créon.
  • En cas de déficit en lactase, Lactazar est prescrit.

Conclusion

La colique est une réponse intestinale naturelle et commune à l'adaptation post-partum. Les parents doivent être patients et après 3 ou 4 mois, cela passera.

À ce stade, le tractus gastro-intestinal sera déjà suffisamment développé et le moment viendra d'inclure des aliments complémentaires.

Afin de rendre ce moment plus confortable et moins pénible, différentes recommandations sont proposées. Tout d’abord, les mères doivent revoir leur régime alimentaire.

Dans la plupart des cas, c’est la cause première du problème.

La chaleur de la mère est la chose la plus importante pour un enfant. En appuyant sur la poitrine, la mère réduit la douleur.

Pourquoi un nouveau-né a-t-il mal au ventre?

Résumé de l'article

Les premiers mois de la vie d’un bébé, surtout s’il est le premier-né, peuvent être un véritable défi pour une jeune mère. Communiquer avec un enfant et prendre soin de lui soulève de nombreuses questions. Enfin, les premiers jours et les premières semaines ont passé, le bébé et la mère commencent à se comprendre et, tout à coup, le rythme et le mode de vie récemment établis de la famille commencent à nouveau à s'effondrer. Extérieurement, un bébé en parfaite santé commence à être capricieux, pleure, il est impossible de le calmer. La cause de l'inquiétude peut être que les miettes ont mal au ventre.

Comment comprendre que le nouveau-né a mal au ventre

Bien sûr, un enfant de moins d'un an ne pourra pas dire à ses parents qu'il a mal au ventre, mais son comportement ne sera pas difficile à comprendre. Pour ce faire, il suffit de regarder:

  • le nouveau-né commence à pleurer presque immédiatement après avoir été nourri;
  • le bébé pleure désespérément et aucun signe d'attention de la part des parents ne peut le calmer;
  • le bébé se remue activement avec ses pieds, comme s'il courait quelque part;
  • aussi l'enfant peut presser les jambes contre le corps;
  • si vous sentez le ventre, vous remarquerez des ballonnements, parfois avec un regard non armé.

Le ventre ne peut durer que quelques minutes, voire quelques heures. Dans tous les cas, n'attendez pas que le bébé se calme, car il a vraiment mal. Il a besoin de soutien et de soins parentaux.

Les crampes intestinales sont la cause la plus fréquente de douleurs abdominales chez les enfants de moins de six mois.

Comment aider si le nouveau-né a des maux d'estomac dus aux coliques

La première chose à faire est de s’assurer que la cause de la douleur dans le ventre est bien une colique. Les jeunes parents doivent donc connaître leurs causes et leurs symptômes. Bien entendu, ne négligez pas les conseils d'un spécialiste. Donc, si la colique est la cause de la douleur à l’abdomen, nous présentons brièvement quelques recommandations sans utiliser de médicaments. Il y a plusieurs façons de le faire.

  1. Quand un bébé pleure, vous devez le prendre dans vos bras et le serrer dans vos bras. Ce moyen simple de calmer un peu le bébé.
  2. En tenant le bébé dans vos bras, vous devez le presser contre votre poitrine ou votre estomac. La chaleur du corps de la mère réchauffera la région douloureuse.
  3. Vous pouvez réchauffer le ventre d'un nouveau-né avec une main chaude ou une couche roulée fraîchement repassée. Cependant, le tissu ne doit pas être trop chaud.
  4. Maman ou papa peuvent aussi faire un petit massage abdominal. Cela aidera à libérer l'excès d'air de l'estomac.
  5. La balle de gymnastique aidera également. L'enfant est placé sur le ventre et doucement roulé.
  6. Prendre un bain chaud influe favorablement sur le bien-être du bébé.
  7. Il n'est pas nécessaire de maintenir le bébé dans une couche serrée pour ne pas gêner ses mouvements.
  8. Certains experts conseillent la thérapie physique. Avec l'aide d'exercices peu compliqués, vous pouvez libérer le gaz d'un nouveau-né.
  9. Pas mal aide aneth un peu d'eau et Plantex. Ils apaisent et régulent la formation de gaz dans l'estomac.
  10. Si aucune des méthodes énumérées ne vous facilite la tâche, ils vous recommandent de placer le tube de ventilation sur le bébé. Cela libérera la jeep accumulée. Cependant, trop souvent, cette méthode ne doit pas être utilisée, car l'enfant doit apprendre à produire de manière autonome des voitures à essence.

Tout cela est assez simple et accessible à chaque recommandation de mère. Après avoir consulté un spécialiste, vous pouvez également choisir un médicament contre les coliques ou utiliser un coussin chauffant.

Que faire pour que le ventre de l’enfant ne fasse pas mal

Il est impossible d'éliminer complètement l'apparition des coliques, mais vous pouvez essayer de réduire le risque d'apparition de ces dernières:

  • Si possible, nourrissez le bébé avec du lait maternel, s'il n'est pas possible pour l'enfant de trouver le bon mélange. Vous pouvez lire ici les caractéristiques et les causes des coliques pendant l’allaitement et l’alimentation artificielle;
  • Maman devrait suivre un certain régime, excluant de son régime les trois premiers mois d'aliments potentiellement dangereux.
  • vous devez régulièrement faire des exercices spéciaux et des massages qui aideront le ventre de bébé à travailler;
  • avant de nourrir vous devez laisser la miette sur le ventre;
  • Maman doit s’assurer que le bébé n’avale pas d’air lorsqu’il nourrit son bébé. Selon le type d'alimentation, un allaitement au sein approprié ou un biberon anti-biberon peuvent être utiles.
  • après l’alimentation, il est souhaitable que l’enfant cogne de l’air excessif;
  • vous devriez porter votre enfant dans vos bras aussi souvent que possible pour qu'il sente la présence de sa mère;
  • les parents doivent créer une atmosphère amicale à la maison pour que le bébé se sente calme.

Autres causes de douleurs abdominales chez les nourrissons

En règle générale, la douleur dans l'abdomen causée par les coliques se transmet, mais il existe d'autres causes de douleur:

C'est important! Si, en plus de la douleur dans le ventre du bébé, rien ne le dérange pas, si les selles sont normales et qu'il prend du poids, c'est probablement la colique qui en est la cause. Avec un gain de poids insuffisant, des selles changées, et plus encore, la température devrait consulter un pédiatre pour exclure d’autres raisons.

Donc, les premiers mois de la vie - ce n’est pas la période la plus facile, non seulement pour l’enfant, mais aussi pour ses parents. Après tout, il y a un processus d'adaptation d'un petit organisme à travers lequel passe chaque nouveau-né. Pour faciliter leur survie, les parents doivent faire preuve de patience et conserver une attitude positive.

Le ventre du bébé chaque mois fait mal quoi faire

Un nouveau-né (1 mois) a des maux d'estomac: que faire avec la colique et les gaz chez les nourrissons

Les coliques sont l'un des cas les plus fréquents de la période néonatale. Il s'agit d'un état fonctionnel spécial de l'intestin associé à l'immaturité des parois intestinales et des enzymes, à la formation de la flore microbienne. Au cours de la période de coliques chez les enfants, l’estomac peut faire mal et les gaz peuvent s’extraire, ils sont agités.

Pratiquement tous les parents ont des coliques au cours de la période allant de trois semaines à environ deux à trois mois. Si un enfant a 1 mois et a mal au ventre, les parents sont souvent égarés. Que faire pour aider le bébé et soulager sa maladie? Il est important de se rappeler, ne prenez pas immédiatement les médicaments et ne courez pas à la pharmacie, la période de coliques est tout à fait naturelle et son état physiologique, bien que cela soit désagréable pour le bébé et difficile pour les parents. Tout d'abord, vous devez comprendre pourquoi il existe des coliques et des douleurs abdominales, des ballonnements et des malaises, cela vous aidera grandement à trouver un remède efficace contre les coliques.

Pourquoi les bébés ont-ils des coliques?

Les coliques surviennent à la suite de spasmes de la paroi intestinale ou d'étirement des anses intestinales par le gaz accumulé.

Cette affection résulte du fait que le bébé a un intestin stérile à la naissance et qu'il est colonisé progressivement par les microbes dès les premiers jours. Ces microbes mènent une vie active, absorbant une partie des nutriments et les transformant en eau et en dioxyde de carbone. Des bulles de gaz s'accumulent dans les intestins et étirent ses parois. Cela provoque un malaise. Si l'enfant a environ 1 mois et souffre de maux d'estomac graves, cela peut également être dû à une violation de l'innervation nerveuse. L'intestin obéit aux stimuli du système nerveux, il doit rétrécir de manière rythmique et régulière, en passant de ces coupures à l'autre, de la nourriture à la sortie. Si le système nerveux est encore immature, il risque de ne pas toujours contrôler complètement le travail de l'intestin. En conséquence, les miettes peuvent provoquer des crampes et des coliques. La combinaison de ces facteurs et donne une période d'un mois du phénomène de la colique, un enfant de 1 mois bout dans l'estomac, il peut y avoir des selles fréquentes et même de la mousse dans les selles en raison de bulles de gaz. Les tout-petits peuvent souvent péter et, après la décharge des selles et des gaz, cela devient plus facile pour eux.

Que faire si les bébés ont des coliques?

Tous les parents ne peuvent pas transférer calmement les coliques d’un enfant pendant un mois et s’adresser à un médecin pour obtenir des conseils - que faire? Tout d'abord, il faut être patient, ce phénomène ne dure pas longtemps et s'en va tout seul. Cela vaut la peine de vérifier l’attachement à la poitrine, afin que le bébé n’aspire pas l’air et n’augmente pas la manifestation des coliques. Souvent, la fixation de l’attachement aide à réduire considérablement l’inconfort. Cela aide à balancer les miettes sur ses mains, complètement déshabillées et pressées contre le ventre chaud et nu de la mère. La chaleur apaise les crampes intestinales. Vous pouvez également aider à appliquer une bouteille d'eau chaude ou une couche sur le ventre du bébé, à masser et à caresser l'abdomen.

Que donner à un nouveau-né d'une colique?

Si la colique est forte et n’aide pas les méthodes simples, vous pouvez utiliser des tisanes spéciales pour la colique ou des préparations en gouttes. Quoi spécifiquement pour donner à l'enfant de la colique en 1 mois, aidera à choisir un médecin. Tous les médicaments sont basés sur des composants antispasmodiques et carminatifs d'origine végétale, ou sur la base de siméthicone, une substance qui réduit la formation de gaz dans l'intestin. Les médicaments sont administrés au bébé pendant son repas, la nuit ou pendant la période de la colique la plus active, le soir.

Que faire si un enfant est torturé par un gaziki

Un autre problème chez les enfants de cet âge peut être l'accumulation de gaz dans le côlon. Ils peuvent également provoquer des coliques et se forment en raison de l'activité de la flore microbienne (dysbactériose physiologique). Si un enfant est tourmenté par les gaz, il devient agité, il bouillonne dans son ventre, il appuie ses jambes sur son ventre ou les bat. Habituellement, après le dégagement de gaz, le bébé se calme et s'endort. Si la miette ne peut pas être percée indépendamment, il a besoin d'aide en mettant un tuyau de cheminée spécial pour enfants. Souvent, gaziki torture les enfants de nourrissons avec un déséquilibre entre le lait avant et le lait arrière, si la mie est dans la poitrine et ne reçoit que le devant, liquide et riche en sucre de lait, le lait. L'excès de sucre du lait, tombant dans le côlon, est décomposé par les microbes en eau et en dioxyde de carbone, ce qui provoque des ballonnements et des douleurs. Vous pouvez aider en mettant le bébé au sein pendant une période prolongée et en le laissant vider complètement. Aussi, ne prenez pas de longues pauses entre deux tétées pour éviter que le lait de tête ne s'accumule dans le sein.

Tags associés: santé 0-1

Pourquoi un nouveau-né a-t-il mal au ventre?

Les premiers mois de la vie d’un bébé, surtout s’il est le premier-né, peuvent être un véritable défi pour une jeune mère. Communiquer avec un enfant et prendre soin de lui soulève de nombreuses questions. Enfin, les premiers jours et les premières semaines ont passé, le bébé et la mère commencent à se comprendre et, tout à coup, le rythme et le mode de vie récemment établis de la famille commencent à nouveau à s'effondrer. Extérieurement, un bébé en parfaite santé commence à être capricieux, pleure, il est impossible de le calmer. La cause de l'inquiétude peut être que les miettes ont mal au ventre.

Comment comprendre que le nouveau-né a mal au ventre

Bien sûr, un enfant de moins d'un an ne pourra pas dire à ses parents qu'il a mal au ventre, mais son comportement ne sera pas difficile à comprendre. Pour ce faire, il suffit de regarder:

  • le nouveau-né commence à pleurer presque immédiatement après avoir été nourri;
  • le bébé pleure désespérément et aucun signe d'attention de la part des parents ne peut le calmer;
  • le bébé se remue activement avec ses pieds, comme s'il courait quelque part;
  • aussi l'enfant peut presser les jambes contre le corps;
  • si vous sentez le ventre, vous remarquerez des ballonnements, parfois avec un regard non armé.

Le ventre ne peut durer que quelques minutes, voire quelques heures. Dans tous les cas, n'attendez pas que le bébé se calme, car il a vraiment mal. Il a besoin de soutien et de soins parentaux.

Les crampes intestinales sont la cause la plus fréquente de douleurs abdominales chez les enfants de moins de six mois.

Comment aider si le nouveau-né a des maux d'estomac dus aux coliques

La première chose à faire est de s’assurer que la cause de la douleur dans le ventre est bien une colique. Les jeunes parents doivent donc connaître leurs causes et leurs symptômes. Bien entendu, ne négligez pas les conseils d'un spécialiste. Donc, si la colique est la cause de la douleur à l’abdomen, nous présentons brièvement quelques recommandations sans utiliser de médicaments. Il y a plusieurs façons de le faire.

  1. Quand un bébé pleure, vous devez le prendre dans vos bras et le serrer dans vos bras. Ce moyen simple de calmer un peu le bébé.
  2. En tenant le bébé dans vos bras, vous devez le presser contre votre poitrine ou votre estomac. La chaleur du corps de la mère réchauffera la région douloureuse.
  3. Vous pouvez réchauffer le ventre d'un nouveau-né avec une main chaude ou une couche roulée fraîchement repassée. Cependant, le tissu ne doit pas être trop chaud.
  4. Maman ou papa peuvent aussi faire un petit massage abdominal. Cela aidera à libérer l'excès d'air de l'estomac.
  5. La balle de gymnastique aidera également. L'enfant est placé sur le ventre et doucement roulé.
  6. Prendre un bain chaud influe favorablement sur le bien-être du bébé.
  7. Il n'est pas nécessaire de maintenir le bébé dans une couche serrée pour ne pas gêner ses mouvements.
  8. Certains experts conseillent la thérapie physique. Avec l'aide d'exercices peu compliqués, vous pouvez libérer le gaz d'un nouveau-né.
  9. Pas mal aide aneth un peu d'eau et Plantex. Ils apaisent et régulent la formation de gaz dans l'estomac.
  10. Si aucune des méthodes énumérées ne vous facilite la tâche, ils vous recommandent de placer le tube de ventilation sur le bébé. Cela libérera la jeep accumulée. Cependant, trop souvent, cette méthode ne doit pas être utilisée, car l'enfant doit apprendre à produire de manière autonome des voitures à essence.

Tout cela est assez simple et accessible à chaque recommandation de mère. Après avoir consulté un spécialiste, vous pouvez également choisir un médicament contre les coliques ou utiliser un coussin chauffant.

Que faire pour que le ventre de l’enfant ne fasse pas mal

Il est impossible d'éliminer complètement l'apparition des coliques, mais vous pouvez essayer de réduire le risque d'apparition de ces dernières:

  • Si possible, nourrissez le bébé avec du lait maternel, s'il n'est pas possible pour l'enfant de trouver le bon mélange. Vous pouvez lire ici les caractéristiques et les causes des coliques pendant l’allaitement et l’alimentation artificielle;
  • Maman devrait suivre un certain régime, excluant de son régime les trois premiers mois d'aliments potentiellement dangereux.
  • vous devez régulièrement faire des exercices spéciaux et des massages qui aideront le ventre de bébé à travailler;
  • avant de nourrir vous devez laisser la miette sur le ventre;
  • Maman doit s’assurer que le bébé n’avale pas d’air lorsqu’il nourrit son bébé. Selon le type d'alimentation, un allaitement au sein approprié ou un biberon anti-biberon peuvent être utiles.
  • après l’alimentation, il est souhaitable que l’enfant cogne de l’air excessif;
  • vous devriez porter votre enfant dans vos bras aussi souvent que possible pour qu'il sente la présence de sa mère;
  • les parents doivent créer une atmosphère amicale à la maison pour que le bébé se sente calme.

Autres causes de douleurs abdominales chez les nourrissons

En règle générale, la douleur dans l'abdomen causée par les coliques se transmet, mais il existe d'autres causes de douleur:

  • les allergies alimentaires;
  • déficit en lactase;
  • intolérance aux protéines du lait de vache;
  • obstruction intestinale;
  • dysbactériose;
  • constipation

C'est important! Si, en plus de la douleur dans le ventre du bébé, rien ne le dérange pas, si les selles sont normales et qu'il prend du poids, c'est probablement la colique qui en est la cause. Avec un gain de poids insuffisant, des selles changées, et plus encore, la température devrait consulter un pédiatre pour exclure d’autres raisons.

Donc, les premiers mois de la vie - ce n’est pas la période la plus facile, non seulement pour l’enfant, mais aussi pour ses parents. Après tout, il y a un processus d'adaptation d'un petit organisme à travers lequel passe chaque nouveau-né. Pour faciliter leur survie, les parents doivent faire preuve de patience et conserver une attitude positive.

Comment aider le nouveau-né souffrant de douleurs abdominales?

Très souvent, au cours du premier mois de la vie d’un jeune bébé, un nouveau-né a mal au ventre et ne sait pas comment l’aider. Habituellement, dans de telles situations, le ventre bout, les bébés commencent à pincer et à redresser les jambes, à se tortiller de toutes les manières, à manifester de l'anxiété et à refuser de manger, ce sont les premiers symptômes de la maladie existante.

Les 2 premières semaines de douleur abdominale chez les nourrissons sont souvent liées au fait que leur système digestif n'est pas encore complètement développé. Parmi les principales causes d'inconfort, mentionnons les coliques, la dysbiose intestinale, ainsi que l'accumulation de gaz. Mais comme l'enfant ne sait pas ce qui l'inquiète, il faut savoir s'il a mal au ventre ou s'il a un autre problème.

En cas de violation des organes digestifs, la douleur est généralement de courte durée et a tendance à disparaître après une selle.

Pourquoi le mal de ventre du bébé?

Le plus souvent, l'estomac fait mal à l'enfant en raison de la soi-disant colique intestinale - cela n'est pas rare au cours des 2 premières semaines de la vie d'un enfant, il est associé au développement du système digestif ou au développement de nouveaux produits. Comment aider Les coliques ne nécessitent pas de traitement spécial et, en règle générale, il n’est pas nécessaire de faire quoi que ce soit, elles passent en toute sécurité sans aide extérieure au cours du premier mois de la vie du bébé.

Lorsque la douleur est accompagnée de vomissements, d’un changement des selles et d’une fièvre, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si l'apparition de coliques chez l'enfant est devenue plus fréquente, la femme qui allaite devrait exclure de son régime les aliments frits, sucrés et salés, les aliments contenant de la caféine, et refuser complètement l'allaitement avec des boissons gazeuses, des plats préparés et des fast food. Il est conseillé de minimiser l'utilisation de pommes de terre, pommes vertes et choux. Tout cela doit être fait, car cela affecte la santé de l'enfant.

Parfois, la cause du trouble devient une graisse du lait accrue, qui est mal absorbée par le corps du bébé et provoque un inconfort. Dans ce cas, lorsque le ventre du nouveau-né commence à lui faire mal, il suffit de commencer à le boire avec de l’eau juste avant de le nourrir.

Les principales causes de douleur chez un nouveau-né

Pourquoi le ventre fait-il mal? Au cours du premier mois de la vie, les facteurs suivants peuvent également causer des troubles chez un enfant

  • Allergies alimentaires. Le plus souvent caractérisé par des nourrissons nourris artificiellement au cours du premier mois. Des symptômes supplémentaires sont l'apparition d'une éruption cutanée et de selles molles et régulières. Dans ce cas, vous devez ajuster correctement la nutrition de l'enfant.
  • Carence en lactose. Les symptômes ressemblent à ceux des allergies alimentaires. La cause de la douleur est le manque d'enzyme spéciale (lactose), qui favorise la dégradation du sucre du lait.
  • Obstruction intestinale. Il est également caractéristique dans le premier mois de la vie pour les enfants artificiels. Les premiers symptômes se manifestent par des vomissements, l’apparition de matières fécales avec mélange de mucus ou de sang, la cessation des gaz et une forte augmentation de la température. Dans ce cas, vous devez immédiatement composer le numéro d'urgence. Retarder peut être dangereux pour la vie de l'enfant.

C'est important! Les nutritionnistes sous le choc! Vous pouvez facilement perdre du poids après l'accouchement! Un remède bon marché et efficace après avoir pris un surplus de poids pour toujours. Lire plus »

La décoction de camomille est un remède éprouvé pouvant aider en cas de malaise chez les nourrissons. Pour le préparer, vous devez prendre 200 ml d'eau et ¼ de cuillère à thé de fleurs séchées (cette quantité est calculée sur une journée). Préparez la décoction, insistez, filtrez puis versez dans une bouteille pratique. Nous donnons le bébé avant de nourrir. Le bébé, très probablement, prendra d’abord de l’eau pour le lait et commencera à le sucer activement. Après 15 minutes, l'enfant a de nouveau faim, après quoi vous pouvez, comme d'habitude, l'allaiter. Il faut faire cela à chaque fois.

Comment aider si l'enfant a des maux d'estomac?

  1. Prenez une couche chaude ou un couvre-lit, étalez-le sur une surface plane. Placez le ventre sur le bébé pendant 10-15 minutes. Si le bébé pleure, ne veut pas mentir, placez-le face vers le bas, à genoux, vers un adulte. Si l'enfant continue à être capricieux, prenez-le et portez-le dans vos bras, en le recouvrant légèrement d'une couche. Assurez-vous de le tapoter dans le dos, après un moment, il se calmera et s'endormira.
  2. Si le bébé bout le ventre, alors un bon remède sera un massage. Placez le nouveau-né sur le dos et la paume dans le sens des aiguilles d’une montre pour caresser le ventre de bébé. Après cela, prenez les jambes du bébé avec vos mains et commencez à les presser avec vos genoux contre le ventre à partir d'un état redressé. La procédure est effectuée 10 à 15 fois, cela aide à sortir de l'excès de gazikam, accumulé dans le corps. De tels exercices préventifs sont recommandés chaque fois que vous changez de couche.
  3. Avant d'aller au lit, faites un bain pour les bébés. Pour ce faire, dans l'eau tiède devrait ajouter 3-4 c. l Infusion d'un mélange d'herbes de camomille, d'origan et de sauge, ils ont un effet calmant et relaxant.
  4. Avant chaque repas, n'oubliez pas de placer le bébé sur le ventre pendant 5 minutes, puis de le prendre sur vos mains et de le porter debout pendant un certain temps. Ainsi, l'enfant pourra, sans aide extérieure, libérer de l'air emprisonné dans l'estomac pendant le processus d'alimentation.
  5. Pour prévenir la douleur chez les nourrissons, développez un régime alimentaire avec une fréquence de 2-3 heures.

Lorsque ballonnements peut efficacement aider un tube à vapeur spécial. Insérez-le dans l'anus de l'enfant, après l'avoir stérilisé et enduit de vaseline.

En cas de crampes, prenez une serviette chaude et attachez-la au ventre du bébé, ou tenez simplement le bébé dans vos bras en appuyant légèrement dessus. Cette procédure contribue à l'élimination rapide des spasmes musculaires.

Que faire si le ventre d'un nouveau-né bout?

Les cas de brûlures d'estomac chez l'enfant sont très fréquents et ce phénomène est généralement observé la nuit. Pourquoi est-ce que cela se passe? Cela est dû au fait que le travail du tractus intestinal au cours des deux premières semaines d'un nouveau-né n'a pas encore réussi à se normaliser et que la microflore n'est pas complètement établie, c'est la raison pour laquelle le bébé est en ébullition dans le ventre. Les parents n'ont pas à s'inquiéter, il s'en va généralement seul et ne nécessite pas de traitement particulier. Si vous souhaitez éviter l’apparition d’un tel symptôme, reportez-vous aux conseils décrits ci-dessus à titre préventif.

Le plus souvent, la douleur chez le bébé disparaît au cours du premier mois, mais si vous remarquez que l'enfant ressent une gêne grave, des troubles du sommeil et souvent de la fièvre sans raison apparente, vous devez prendre rendez-vous sans tarder chez le médecin et ne pas vous auto-guérir.

Le ventre fait mal au bébé, l'enfant a 2 mois, le ventre fait mal

Si un bébé a le ventre pendant 2 mois, cela peut être dû à la fois aux changements liés à l'âge et à la présence de la maladie. Malheureusement, lorsque le bébé a mal au ventre, il est difficile pour les parents de comprendre de quoi il s'agit. Mais je veux aider beaucoup

Chaque parent qui aime ses miettes est très inquiet pour lui s'il y a des problèmes avec le bébé qui lui causent des douleurs et des larmes. Malheureusement, à 2 mois, le bébé a souvent mal au ventre, à cause duquel il ne peut pas dormir la nuit, pleure beaucoup et est irritable. Cela est compréhensible, car de telles miettes ne peuvent être tolérées par de tels inconvénients.

La douleur dans le ventre d'un petit homme peut survenir pour plusieurs raisons. Donc, le lait maternel peut être à blâmer si le bébé le mange. Souvent, les mères se permettent d'utiliser des produits qui ne leur sont pas recommandés, ce qui provoque la formation de gaz chez le bébé. À la suite de ce gaz et de douleurs à l'estomac. Des produits tels que le chou, les pois, les pommes, le pain noir, surtout si vous les mangez en grande quantité, provoquent des coliques intestinales.

En ce qui concerne les bébés qui mangent le mélange, lorsqu’on passe d’un mélange à un autre, il peut y avoir une douleur abdominale. En outre, des douleurs peuvent survenir si le mélange est mal développé.

Si un bébé a le ventre pendant 2 mois, le fait est que lors de l'alimentation, le corps reçoit de l'air, ce qui crée des spasmes et des étirements, provoquant ainsi des douleurs à l'abdomen.

Il est nécessaire de nourrir correctement le bébé afin que l'air ne soit pas avalé. Lors de la tétée du sein, il est nécessaire que le bébé capture le sein afin que toute la cavité de sa bouche soit fermée.

Il devrait téter le sein modérément, c'est-à-dire pas trop vite. Si le bébé mange au biberon, le mélange doit couvrir complètement le mamelon et empêcher l'air d'y pénétrer.

Une fois que le bébé a mangé, maintenez-le debout pendant 15 à 20 minutes.

Si votre bébé a des coliques, vous pouvez l'aider à réduire son attaque en lui mettant une couche chaude sur le ventre ou en le retournant.

Si l’estomac fait mal aux nourrissons, il peut être associé à une dysbiose, car la microflore intestinale ne se développe pas très rapidement. Pour cette raison, de nombreux bébés ressentent des douleurs abdominales. Les infections intestinales peuvent également causer de la douleur chez un bébé. Par conséquent, les parents devraient surveiller de près l'hygiène du bébé et de la sienne aussi.

Souvent, vous devez vous laver les mains vous-même et laver l'enfant, afin d'éviter toute infection.

Dans tous les cas, si pour une raison quelconque, l'enfant souffre de douleurs abdominales, vous devez contacter un médecin afin qu'il vous donne le bon conseil sur la façon de faire face à une telle maladie. L'automédication ne vaut pas la peine d'être faite.

Coliques chez l'enfant 1 mois

Pratiquement tous les parents ont des coliques au cours de la période allant de trois semaines à environ deux à trois mois. Si un enfant a 1 mois et a mal au ventre, les parents sont souvent égarés. Que faire pour aider le bébé et soulager sa maladie? Il est important de se rappeler, ne prenez pas immédiatement les médicaments et ne courez pas à la pharmacie, la période de coliques est tout à fait naturelle et son état physiologique, bien que cela soit désagréable pour le bébé et difficile pour les parents. Tout d'abord, vous devez comprendre pourquoi il existe des coliques et des douleurs abdominales, des ballonnements et des malaises, cela vous aidera grandement à trouver un remède efficace contre les coliques.

Pourquoi les bébés ont-ils des coliques?

Les coliques surviennent à la suite de spasmes de la paroi intestinale ou d'étirement des anses intestinales par le gaz accumulé.

Cette affection résulte du fait que le bébé a un intestin stérile à la naissance et qu'il est colonisé progressivement par les microbes dès les premiers jours. Ces microbes mènent une vie active, absorbant une partie des nutriments et les transformant en eau et en dioxyde de carbone. Des bulles de gaz s'accumulent dans les intestins et étirent ses parois. Cela provoque un malaise. Si l'enfant a environ 1 mois et souffre de maux d'estomac graves, cela peut également être dû à une violation de l'innervation nerveuse. L'intestin obéit aux stimuli du système nerveux, il doit rétrécir de manière rythmique et régulière, en passant de ces coupures à l'autre, de la nourriture à la sortie. Si le système nerveux est encore immature, il risque de ne pas toujours contrôler complètement le travail de l'intestin. En conséquence, les miettes peuvent provoquer des crampes et des coliques. La combinaison de ces facteurs et donne une période d'un mois du phénomène de la colique, un enfant de 1 mois bout dans l'estomac, il peut y avoir des selles fréquentes et même de la mousse dans les selles en raison de bulles de gaz. Les tout-petits peuvent souvent péter et, après la décharge des selles et des gaz, cela devient plus facile pour eux.

Que faire si les bébés ont des coliques?

Tous les parents ne peuvent pas transférer calmement les coliques d’un enfant pendant un mois et s’adresser à un médecin pour obtenir des conseils - que faire? Tout d'abord, il faut être patient, ce phénomène ne dure pas longtemps et s'en va tout seul. Cela vaut la peine de vérifier l’attachement à la poitrine, afin que le bébé n’aspire pas l’air et n’augmente pas la manifestation des coliques. Souvent, la fixation de l’attachement aide à réduire considérablement l’inconfort. Cela aide à balancer les miettes sur ses mains, complètement déshabillées et pressées contre le ventre chaud et nu de la mère. La chaleur apaise les crampes intestinales. Vous pouvez également aider à appliquer une bouteille d'eau chaude ou une couche sur le ventre du bébé, à masser et à caresser l'abdomen.

Que donner à un nouveau-né d'une colique?

Si la colique est forte et n’aide pas les méthodes simples, vous pouvez utiliser des tisanes spéciales pour la colique ou des préparations en gouttes. Quoi spécifiquement pour donner à l'enfant de la colique en 1 mois, aidera à choisir un médecin. Tous les médicaments sont basés sur des composants antispasmodiques et carminatifs d'origine végétale, ou sur la base de siméthicone, une substance qui réduit la formation de gaz dans l'intestin. Les médicaments sont administrés au bébé pendant son repas, la nuit ou pendant la période de la colique la plus active, le soir.

Que faire si un enfant est torturé par un gaziki

Un autre problème chez les enfants de cet âge peut être l'accumulation de gaz dans le côlon. Ils peuvent également provoquer des coliques et se forment en raison de l'activité de la flore microbienne (dysbactériose physiologique). Si un enfant est tourmenté par les gaz, il devient agité, il bouillonne dans son ventre, il appuie ses jambes sur son ventre ou les bat. Habituellement, après le dégagement de gaz, le bébé se calme et s'endort. Si la miette ne peut pas être percée indépendamment, il a besoin d'aide en mettant un tuyau de cheminée spécial pour enfants. Souvent, gaziki torture les enfants de nourrissons avec un déséquilibre entre le lait avant et le lait arrière, si la mie est dans la poitrine et ne reçoit que le devant, liquide et riche en sucre de lait, le lait. L'excès de sucre du lait, tombant dans le côlon, est décomposé par les microbes en eau et en dioxyde de carbone, ce qui provoque des ballonnements et des douleurs. Vous pouvez aider en mettant le bébé au sein pendant une période prolongée et en le laissant vider complètement. Aussi, ne prenez pas de longues pauses entre deux tétées pour éviter que le lait de tête ne s'accumule dans le sein.

Le ventre chez l'enfant mensuel fait mal

Magnifique article, assis, museau, quelque chose de nouveau dans la nature d'Internet et qui est tombé sur cet article, il traite de questions d'actualité qui intéressent beaucoup de personnes.

L'enfant a un mal de ventre. Quelle est la raison?

De nombreux parents sont au courant de la situation lorsqu'un enfant dans les premiers mois de sa vie crie littéralement après avoir pleuré pendant une période assez longue. Dans les premières semaines de vie, le bébé dormait beaucoup. La famille était heureuse - bébé calme. Mais le deuxième mois est arrivé - et l'enfant semblait être remplacé: pleurer et pleurer! Ces pleurs sont caractérisés par des cris stridents, entre lesquels il y a de courtes pauses. Dans ce cas, le ventre de la petite est tendu et légèrement enflé, tandis que le bébé lui-même est très irritant et martèle l'air avec ses jambes. Les enfants peuvent pleurer plusieurs heures, s’endormir de fatigue et recommencer à pleurer. Dans l'ensemble, il est visible - l'estomac fait mal. Dans de tels cas, les mères disent: gaziki torturée, et les médecins posent un diagnostic - colique intestinale.
Au cours des premiers mois de leur vie, de nombreux enfants souffrent de coliques intestinales. Pour les parents, cette période est généralement la plus difficile de la première année de la vie d’un bébé.

3. Conditions environnementales (degré de contamination du personnel, objets de soin).
Il est démontré que si un enfant est hospitalisé pendant plus de 5 jours, la microflore normale est régulièrement remplacée par des microorganismes opportunistes.

Alors le bébé est né. Il commence à vivre de manière autonome! Y compris manger, et cela, pourrait-on dire, est un processus de fabrication de bijoux. Vous devez être capable de capturer correctement le mamelon de la mère (pour ne pas aspirer d’air pendant la succion, qui gonfle le ventre), aspirer le lait du sein, produire la quantité nécessaire d’enzymes (digérer complètement le lait, le décomposer en molécules simples pour une absorption normale). Les intestins et l'estomac, dans le cadre d'un travail amical, il est nécessaire de produire systématiquement des enzymes digestives nécessaires au processus de digestion du lait. Et, enfin, le plus important est que les aliments doivent être avancés tout au long du tube digestif à un rythme strictement déterminé - pas plus vite, sinon la diarrhée va se produire et pas plus lentement, ni la constipation.
Tout ce processus ne se passe pas toujours sans à-coups et dure environ 3 mois, accompagné d'une distension abdominale, d'une anxiété de l'enfant, d'une alternance de constipation et de diarrhée. Les médecins diagnostiquent les coliques intestinales.
Les coliques intestinales chez les enfants désignent une attaque d'irritation, d'excitation ou de pleurs chez les enfants en bonne santé, qui dure au moins 3 heures par jour, 3 fois par semaine pendant au moins 3 semaines (Wessel M.A. et al., 1954).
La chose la plus importante que les jeunes parents doivent comprendre est que tous les enfants passent par le processus d’apprentissage du tractus gastro-intestinal, qu’il ne s’agit que de difficultés temporaires, de troubles fonctionnels qui se transforment en maladie très grave et sont associés à des spasmes intestinaux, à une formation excessive de gaz, violation du péristaltisme intestinal (motilité), spasmes des sphincters de l'estomac et du rectum.
Comment apparaissent les coliques intestinales?
Le bébé est agité. Cette anxiété s'intensifie le soir. Ceci est particulièrement prononcé au moment de la tétée, car la succion stimule les intestins, et si elle est spasmée, puis à la fin de la tétée, les spasmes s'intensifient, provoquant une anxiété dramatique. L'enfant commence à être "nerveux", suçant par réflexe de manière encore plus active, capturant beaucoup d'air en excès, ce qui augmente également le sentiment de distension et de gêne ressentie au niveau de l'estomac.
Ce dernier peut provoquer des régurgitations, des éructations abondantes et même des vomissements. Les symptômes décrits sont généralement accompagnés d'une stimulation motrice. Le gamin appuie sur les jambes, des mouvements prétentieux «ressemblant à un ver» de tout le corps sont caractéristiques. La chaise peut rester régulière et indépendante, mais le plus souvent, on constate une constipation, une difficulté à évacuer les gaz.
Les nourrissons de la première année de vie sont caractérisés par la généralisation de toutes les sensations; il perçoit donc la gravité et la douleur dans l'abdomen comme un malaise général. Tout lui fait mal, tout le corps en souffre. Le bébé comprend déjà que la seule solution à son problème pour résoudre ce problème très désagréable est la succion. Il s'efforce en permanence de sucer quelque chose, que ce soit un mannequin, une poitrine ou son propre poing. Ce qu'il fait

Comment gérer cela? Comment prévenir ou réduire la gravité du phénomène de la colique intestinale?

Que faire

  • Tout d'abord, il s'agit bien sûr de nourrir le bébé avec du lait maternel. C'est le seul type de nourriture "développé" par la nature elle-même, en tenant compte des capacités de l'enfant.
  • Respect de toutes les règles d'alimentation: attachement approprié au sein, allaitement à la demande, compte tenu de la nuit.
  • Garder le bébé debout après le repas pour que l'air puisse s'échapper de l'estomac
  • Organisation de la position sublime du corps de l’enfant dans le lit (sous un angle, mais pas sur l’oreiller) et nécessairement sur le côté. Premièrement, cela empêchera le lait de pénétrer dans les voies respiratoires si l'enfant a quand même le rot, et deuxièmement, dans cette position, il est plus facile d'évacuer le lait de l'estomac plus loin dans l'intestin.
  • Étendez périodiquement le bébé sur le ventre. Cette position aide à renforcer les muscles de la paroi abdominale antérieure, ce qui affecte également favorablement la motilité intestinale.
  • Massez le ventre strictement dans le sens des aiguilles d'une montre. Il est possible de masser avec des huiles, par exemple de la distension abdominale (Weleda AG)
  • Chaleur sur la zone zhiot. Ici, la méthode dite de la «grand-mère» consiste à poser une couche chauffante pliée en plusieurs couches et à porter un enfant dans une écharpe (lorsque le bébé est tourné vers le ventre de la mère (du père) vers l'estomac)
  • Si la pose sur le ventre, les massages, la mise en place d'une couche chaude ou d'un coussin chauffant ne sont pas efficaces, vous devez alors recourir au tube d'aération ou au lavement. De plus, le tuyau de vapeur est préférable. Tube à vapeur pour nouveau-nés - №15. Je voudrais attirer l’attention sur le fait que c’est le conduit de fumée, et non le savon, un thermomètre ou un lavement coupé. Le tube est très soigneusement inséré lentement dans le rectum de l'enfant. Pour les nouveau-nés, le tube à vapeur est placé sur une longueur de 4 à 5 cm. Un résultat positif est attendue, à savoir: Le savon et le lavement coupé ne peuvent pas pénétrer à une telle profondeur et permettent ainsi de bien nettoyer les intestins des gaz et des selles. Et le savon irrite également la muqueuse rectale. Il est impossible d'endommager les intestins d'un enfant avec l'aide de ce tube.
    Une fois le tube pour enfant installé, vous pouvez le recouvrir d’une couverture. Le tube est placé sur 5-10 minutes. Après le rejet de gaz et des masses fécales de l'enfant doit être sapé. La procédure peut être répétée au plus tôt dans 3 à 4 heures.
    Enema met l'eau à la température ambiante.
    Vous ne devez pas vous impliquer dans ces procédures, mais vous ne devez pas en avoir peur non plus, surtout en ce qui concerne l'aide d'urgence à un enfant souffrant.
  • Les mères qui allaitent peuvent également affecter de manière significative l'état du corps de l'enfant. Ici, vous pouvez écrire beaucoup. Plus important encore, chaque femme devrait choisir un ensemble de produits "adaptés" à son enfant. Cela signifie que vous devez trouver des produits qui ne causent pas de sensations désagréables chez un enfant, car il n'existe pas deux organismes identiques. Le régime de chaque mère est donc différent. Bien sûr, il existe des recommandations générales pour nourrir une mère qui allaite. Mais à ce sujet dans un autre sujet.
  • Parmi les produits pharmaceutiques utilisés pour soulager l’état du nourrisson, nous pouvons recommander plusieurs groupes:
    • Groupe d'absorbants. Le représentant le plus commun est SMECTA. Ce médicament absorbe parfaitement les gaz intestinaux (absorbe), facilitant la condition de l'enfant. En outre, il adsorbe les virus, les bactéries, sans affecter la flore intestinale normale, enveloppe la paroi intestinale, restaurant les zones touchées.
      1 sachet de smecta dilué dans 100 ml d'eau bouillie, secouez et nourrissez le bébé strictement entre les tétées. Un enfant de moins d'un an par jour peut boire un sachet.
    • Les soi-disant carminatifs.
      Carminatif signifie un moyen qui a la capacité d'expulser par les voies naturelles les gaz accumulés dans le tube digestif. Ceux-ci comprennent: des graines d’anis, d’aneth, de persil, de cumin parfumé, de feuilles de menthe, de laurier, de valériane, de belladone, etc., contenant des huiles essentielles. Cela comprend l’eau bien connue à l’aneth, préparations à base de fenouil. Par exemple, PLANTEX ou du thé avec la société de fenouil HIPP. En outre, ce groupe comprend un certain nombre d’autres médicaments qui méritent une attention particulière: les médicaments à base de siméthicone - l’espumizan ou l’infacol. La siméthicone est une substance contenant du dioxyde de silicium et possède des propriétés antimousse. Ie a déposé de la mousse dans les intestins de l'enfant. Il agit en raison de propriétés physiques, en modifiant la tension superficielle des bulles de gaz dans le tractus gastro-intestinal. Cela conduit à la consolidation des bulles et à la formation de gaz libres, qui sont plus facilement éliminés du corps.
      PLANTEX est élevé de la même manière qu’un smectu - 1 paquet par 100 grammes d’eau, et un enfant de moins d’un an peut se voir offrir un paquet par jour. Mais il est toujours préférable de commencer par maman. Quand une mère qui allaite prend du Plantex (2 à 3 sachets par jour), elle donne au bébé les substances nécessaires avec son lait.
      On prescrit aux enfants d'Espumizan® L 1 ml (25 gouttes) d'Espumizan L, en ajoutant le médicament à un biberon d'aliment pour bébé à chaque tétée ou en le donnant avec une petite cuillère avant ou après l'allaitement
      INFAKOL-Neonatal avant chaque repas 20 mg (0,5 ml ou une pipette). Si nécessaire, la dose d’Infacol peut être augmentée à 40 mg (1 ml - 2 pipettes). Après quelques jours, les symptômes disparaissent.
      Préparation à base de plantes combinée - bebinos.
      BEBINOS-Avertit et élimine les crampes gastro-intestinales et les douleurs associées aux flatulences. L'effet est dû aux huiles essentielles contenues dans les graines de fenouil, de coriandre et de camomille, d'azulène, d'anti-acide, de glycosides et de terpènes.
      À l'intérieur, non dilué ou avec une petite quantité de porridge ou de liquide; Nourrissons - 3 à 6 gouttes 3 fois par jour.
    • En plus des médicaments énumérés ci-dessus pour le soulagement de la crise de coliques, utilisez d'autres moyens:
      VIBURKOL - suppositoires rectaux, qui contiennent des ingrédients à base de plantes qui éliminent les crampes. Enfants jusqu’à 1 an injectés dans le rectum 0,5 bougie.
      RIABAL - antispasmodique, qui est disponible au sirop pour les bébés. La posologie et la fréquence d'admission doivent être convenues avec le médecin!
      En cas d'anxiété forte, PANADOL peut également être utilisé dans de rares cas pour soulager le syndrome douloureux (dosage après consultation d'un médecin).

Ici, à proprement parler, c’est tout… Il est clair qu’il existe de nombreuses recommandations; vous devez parfois essayer de sélectionner plusieurs des méthodes ci-dessus afin de trouver quelque chose qui aide vos miettes. Mais l’âge n’est pas loin, quand, enfin, votre bébé sera déjà assez grand, ses intestins vont apprendre à bien fonctionner, à digérer les aliments les plus délicieux et les plus sains du monde.

Que faire si le nouveau-né a mal au ventre

Notre bébé a 1,5 mois. Au cours de la dernière semaine, elle a constamment été tourmentée par la douleur au ventre: elle pleure souvent, se fatigue, se tire les jambes. Et la chaise a changé, est devenue mousseuse et dégage une odeur désagréable. Combien de temps cela peut-il durer? Il n'y a pas de force pour observer comment elle souffre. Dites-moi, s'il vous plaît, comment puis-je aider?

De tels appels ne sont pas rares sur les forums pour les mères préoccupées par la question de savoir quoi faire si le ventre d'un nouveau-né fait mal. Parlons des causes de ces maux chez les bébés et, plus important encore, de la façon d'éliminer ces problèmes.

Comment un enfant est conscient de son corps

Après neuf mois de développement intra-utérin, votre bébé est prêt à naître. Cela signifie que ses organes et systèmes sont formés à un niveau qui permet au bébé d'exister et de fonctionner de manière indépendante. Mais le lien entre la mère et l'enfant est-il interrompu après la naissance?

Les premières semaines du nouveau-né ne savent pas encore qu'il est désormais une personne distincte. Il doit juste comprendre ce qu'il est! En attendant, le bébé continue de ne faire qu'un avec sa mère. Il doit sentir constamment votre présence à proximité.

Le bébé ignore la présence de son corps, de ses bras et de ses jambes. Il agit instinctivement en n'utilisant que des réflexes inconditionnés. Et sa mère reste pour lui une source de substances vitales et de sensations confortables. Lisez dans l'article ce qu'un bébé devrait être capable de faire après un mois? >>>

Addiction à la vie dans le grand monde

Au moment de la naissance, le corps de votre bébé est encore loin d'être parfait et, au cours des six premiers mois, il s'adaptera progressivement aux conditions du monde qui l'entoure. Un rôle énorme dans ce processus est attribué au lait féminin.

Tout ce que le bébé a reçu pendant le développement intra-utérin par le cordon ombilical, après la naissance, il continue à recevoir du lait maternel de la mère. Sa composition est unique et conçue pour répondre à tous les besoins du nouveau-né.

  • Les protéines du lait maternel jouent un rôle majeur dans le développement de l'immunité et du système nerveux de l'enfant.
  • Les graisses dans sa composition sont les éléments constitutifs des fibres nerveuses et du tissu cérébral. Ils servent également à fournir au petit corps l’énergie nécessaire;
  • Les glucides fournissent une nutrition au cerveau, normalisent la flore intestinale;
  • Le lait maternel contient une gamme complète de vitamines et de minéraux qui sont entièrement absorbés par le corps du bébé.
  • La composition contient des enzymes qui favorisent la dégradation des graisses et améliorent la digestion. En outre, le lait contient des substances qui protègent les intestins de la dysbiose;
  • Le lait maternel est riche en hormones qui régulent et favorisent la formation complète de mécanismes permettant de surmonter les situations stressantes.
  • Le lait contient les composants nécessaires à la maturation finale de tous les systèmes fonctionnels.

Ainsi, le lait maternel est conçu pour assurer la santé absolue du nouveau-né. Non, même les préparations pour nourrissons de la plus haute qualité ou les meilleures, le lait de chèvre naturel ne pourra pas devenir un substitut à part entière du lait maternel.

Si vous essayez d'allaiter votre bébé le plus longtemps possible, son processus d'adaptation au monde extérieur se déroulera sans heurts et sans problèmes. Et puis, vous n'avez pas à vous soucier du fait que l'estomac du nouveau-né lui fait mal. Et comment allaiter le bébé, lisez l'article Début d'allaitement réussi >>>

Comportement de l'enfant

Mais une nutrition adéquate ne vous aidera pas non plus à protéger votre enfant des problèmes de ventre. Cela paraît étrangement étrange, mais une mauvaise manipulation du nouveau-né peut affecter l'apparition de coliques, de régurgitations, de dysbactérioses et de constipation. Comment traiter les coliques, voir dans le cours ventre plat >>>

De nombreuses situations dans lesquelles vous pensez qu'un nouveau-né a mal au ventre sont en fait liées à d'autres raisons qui entraînent des changements dans le comportement du nourrisson. Il se peut qu'il pleure et soit capricieux à propos du fait que la mère ne soit pas là depuis longtemps ou que vous ne compreniez pas ses besoins immédiats ou vos actions inefficaces pendant l'allaitement du nouveau-né.

Par exemple, si lors de l'application d'un enfant sur sa poitrine, il sera mal à l'aise de mentir, il ne mangera pas, mais commencera à se retourner et à se tourner de façon capricieuse. On peut observer la même chose si la mère n’aide pas le bébé à bien saisir le mamelon avec ses lèvres.

Savoir Plus souvent qu’autrement, les pleurs d’un bébé ne sont pas un signe de douleur, mais indiquent qu’il est mécontent de quelque chose!

Maux d'estomac: causes

Comment comprendre que le nouveau-né a des maux d'estomac? Dans la très grande majorité des cas, si l'on soupçonne une douleur abdominale, aucune anomalie pathologique n'est détectée selon les résultats de l'examen.

Il a également été établi que l'accumulation de gaz dans les intestins d'un nouveau-né est une caractéristique de pratiquement tout bébé, mais n'affecte pas son bien-être. La même chose est dite de la régurgitation - il ne s'agit pas d'une déviation, mais d'un phénomène normal, dû à l'immaturité du système nerveux du nourrisson. Lisez l'article pour savoir pourquoi le bébé régurgite après avoir été nourri >>>

Alors pourquoi le nouveau-né a-t-il mal au ventre? Il peut y avoir plusieurs raisons:

  1. pathologie génétique;
  2. conséquence de soins inappropriés pour le bébé; Informations importantes dans l'article Soins d'un nouveau-né >>>
  3. l'immaturité du système digestif du nourrisson;
  4. violation du régime alimentaire des mères allaitantes; Le régime alimentaire de la mère allaitante est décrit en détail dans notre cours.
  5. déséquilibre du lait avant et arrière.

Beaucoup de mères ne savent pas que le lait maternel est différent:

  • La portion de lait qu'un nouveau-né boit dans les 15 premières minutes est appelée «lait de consommation». C'est clair, aqueux et sucré. Ce lait contient de nombreux glucides (lactose), vitamines et minéraux, immunoglobulines;
  • la portion de lait qu'un nourrisson reçoit lorsqu'il allaite environ 20 minutes ou plus est appelée «lait de retour». Il est riche en graisses et en enzymes.

L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles votre bébé a mal au ventre est peut-être le manque de lait «de dos». Après tout, le plus souvent, le nouveau-né tète le sein pendant une courte période et n’a pas le temps de «se rendre» à cette partie. Ainsi, dans l'intestin, il manque des enzymes qui assurent la décomposition et l'assimilation complètes du lait maternel.

Ça fait mal au ventre: que faire?

Déterminer la raison exacte pour laquelle le nouveau-né a mal au ventre vous donne l’opportunité de savoir quoi faire dans chaque cas.

  1. Lorsqu'un diagnostic est établi, indiquant que le nourrisson a une maladie du système digestif, le traitement est prescrit par un médecin;
  2. Si l'estomac du nouveau-né fait mal parce que la mère a été tentée par un produit interdit par l'allaitement, il est urgent de corriger cette erreur et d'exclure ce produit du régime de la mère pendant au moins deux semaines.
  3. Pour éliminer le déséquilibre des différents types de lait maternel, vous devez reconsidérer vos approches en matière d'alimentation:
  • au cours des 3 premiers mois, vous devez nourrir souvent (10 à 12 fois par jour) à la demande du bébé;
  • ne sautez pas de repas de nuit (3 fois par nuit);
  • si le nouveau-né a sucé le lait pendant une courte période et après une courte période, il est nécessaire de l'appliquer sur le même sein que celui qui lui avait été donné la fois précédente;
  • n'exprimez pas le lait.
  1. Dans d'autres cas, lorsque le nouveau-né a des maux d'estomac, le principal conseil sur la manière d'aider est de faire preuve d'attention et de soin. Il faut:
  • garder le bébé au chaud;
  • ne gênez pas ses mouvements en emmaillotant étroitement;
  • souvent porter les mains, en pressant son ventre contre son corps;
  • prévoir une salle de bain chaude; Comment se baigner un nouveau-né est décrit en détail dans l'article Comment se baigner un nouveau-né? >>>
  • faire un léger massage.

En général, vous devez utiliser toutes sortes de méthodes de relaxation et de relaxation, qui procureront à l’enfant une sensation de confort et lui permettront de se calmer.

Qu'est-ce que vous n'avez pas besoin?

À la fin? Je veux mettre en garde contre ce qu'il ne faut pas faire dans une situation où le nouveau-né bouillonne dans le ventre.

Tout d'abord, ne vous précipitez pas pour procéder à un examen médical et basculez vers l'alimentation artificielle du bébé! L’opinion selon laquelle les formules lactées, enrichies de toutes sortes de probiotiques, peuvent éliminer les problèmes de ventre n’est qu’un mythe. Ils ne remplaceront jamais le lait maternel avec leurs propriétés.

En outre, vous n'avez pas besoin de rechercher dans le ventre des médicaments pour les nouveau-nés. Dans la plupart des cas, les informations sur leur efficacité ne sont rien de plus qu'un coup de publicité, et rien ne les soulage de la part de l'enfant. En outre, ils présentent des contre-indications et des effets indésirables, et leur utilisation fréquente ralentit la formation naturelle du système digestif et la formation d'une microflore intestinale bénéfique.

Vous devez vous rappeler qu'il n'y a pas de meilleure thérapie que les soins de la mère et l'amour pour un nouveau-né. Votre lait et l'attention que vous portez à votre bébé suffisent pour qu'il ne tombe pas malade.