Urètre masculin

La miction douloureuse désagréable est un problème grave auquel de nombreux hommes sont malheureusement confrontés. Il procure une énorme quantité de désagréments et nécessite une assistance urgente. En urinant chez les hommes, la tête est toujours le symptôme de toute maladie du système génito-urinaire. La liste de ces maladies est très longue et aucune d’entre elles ne passera sans l’intervention d’un médecin.

Causes de brûlure dans l'urètre chez l'homme

Si le représentant du sexe fort ressent de la douleur à la fin de la miction ou pendant le processus, cela est probablement dû à une maladie infectieuse:

  • l'urétrite;
  • la prostatite;
  • la cystite;
  • phimosis;
  • pyélonéphrite;
  • la gonorrhée;
  • chlamydia.

En outre, il existe un certain nombre de maladies non infectieuses dans lesquelles l'urètre est inconfortable chez les hommes:

  • urolithiase;
  • phimosis;
  • les néoplasmes dans le système;
  • l'uretère est bloqué;
  • coliques dans les reins;
  • irritation de l'ouverture externe de l'urètre;
  • un traumatisme;
  • sensation de brûlure neurogène;
  • excès de sel dans l'urine;
  • allergique aux produits cosmétiques ou à la fabrication de préservatifs.

Douleur ou miction

Si un homme ressent une gêne lors de la miction, cela est dû à:

  1. Infections génitales. Les bactéries affectent les terminaisons nerveuses et l'inflammation de l'urètre qu'elles provoquent est toujours accompagnée d'une sensation de brûlure.
  2. Champignons de levure.
  3. Urethrite. C'est une maladie très dangereuse. L’urétrite aiguë chez l’homme commence en violation de la circulation sanguine dans la partie sous-muqueuse de l’urètre.
  4. Blessure mécanique. Si l'urètre est douloureux chez un homme, il peut être déclenché par une lésion du cathéter, le résultat d'une intervention chirurgicale ou des particules de sable et de sable dans l'urine.

Brûlure après avoir uriné dans l'urètre

Ce phénomène chez un garçon ou un homme parle de problèmes du système génito-urinaire. Si le représentant du sexe fort a du mal à écrire à la fin de la miction, il s'agit probablement d'uréthrite. Cette maladie est causée par la présence de champignons ou de bactéries. Si elle n'est pas traitée, la maladie bénigne deviendra chronique. Une complication est le processus purulent et la fermeture complète de la lumière de l'urètre.

Avec des sécrétions

Si la douleur s'accompagne d'une sécrétion inhabituelle pour le pénis et qu'elle démange en même temps, la maladie est passée au stade suivant. Types de maladies avec ce symptôme:

  1. L'écoulement blanc de l'urètre chez l'homme est un symptôme de la trichomonase. Ils ont une structure mousseuse et sont souvent accompagnés d'impuretés sanglantes, de vives douleurs en urinant.
  2. Des écoulements purulents accompagnés de douleurs dans le bas-ventre et de démangeaisons lorsqu’on va «petit à petit» aux toilettes sont un signe clair de gonorrhée.
  3. La sécrétion de mucus est une teinte verdâtre qui dégage une odeur désagréable, symptôme de l’urétrite bactérienne.
  4. Des sécrétions transparentes apparaissent dans la cystite.

Que faire si ça fait mal d'écrire

Lorsque vous urinez chez des hommes adultes, il est urgent de le traiter. Le faire à la maison ne fonctionnera pas. Le contact devrait être un urologue, andrologue, néphrologue. Pour déterminer la présence d'une inflammation, le médecin vous enverra un frottis, de l'urine et du sang pour analyse. Une échographie, une cystoscopie peuvent être indiquées. À la réception, ne cachez pas au médecin les détails liés à la maladie. Il est important de surveiller la présence de sang dans les urines. Très probablement, vous devrez passer des tests pour les infections sexuellement transmissibles.

En règle générale, on prescrit au patient un traitement avec de tels médicaments:

  • des antibiotiques;
  • agents antifongiques;
  • immunomodulateurs;
  • remèdes à base de plantes avec effet anti-inflammatoire;
  • antispasmodiques.

Jusqu'à ce que les médicaments commencent à agir, l'inconfort causé par rezi lors de la miction chez l'homme est réduit de cette façon:

  • boire plus de liquides;
  • ne laissez pas l'urine stagner, videz la vessie à tout moment;
  • éviter l’hypothermie, garder les pieds au chaud, réchauffer le bas du dos avec un foulard en laine.

Vidéo sur les symptômes et le traitement de l'urétrite chez l'homme

Chaque membre du sexe fort sera utile de voir la vidéo suivante. Après avoir regardé, vous comprendrez ce qu'est l'uréthrite chez l'homme, comment traiter cette maladie et pourquoi elle ne peut être déclenchée. Vous devriez savoir que la miction douloureuse ne disparaîtra pas d'elle-même. C'est toujours une raison sérieuse de consulter un spécialiste. Tout homme confronté à ce phénomène ne doit pas le combattre seul. Apprenez également à démarrer le traitement de l’urétrite chez la femme - médicaments et remèdes traditionnels contre la maladie.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Pourquoi la douleur et la sensation de brûlure en urinant chez les hommes?

L'un des processus physiologiques les plus importants dans le corps humain est la miction. Grâce à lui, les toxines et les substances nocives sont éliminées.

Normalement, l'urine doit s'écouler de manière continue et stable. Il s'accumule dans la vessie avant de quitter le corps. Si un homme ne souffre d'aucune violation ni d'aucun écart, tous les processus se déroulent dans un certain ordre et ne causent aucun inconvénient.

Si lors de la miction, vous ressentez une douleur, une sensation de brûlure, vous devez suspecter la présence d'une inflammation de l'urètre ou de l'urètre. Cette maladie s'appelle l'urétrite et est assez répandue chez les hommes et les femmes.

Quand devrais-je aller chez l'urologue?

L'appel à un spécialiste ne doit pas être différé lorsque les symptômes suivants apparaissent:

  1. Douleur dans le bas-ventre, le périnée, le bas du dos;
  2. La durée des symptômes plus de 2 jours;
  3. Faiblesse, fièvre, détérioration des performances.
  4. Sensations désagréables de douleur, de crampes et de brûlures, accompagnant le processus de miction;
  5. La présence de pertes atypiques du vagin d'une femme et du pénis d'un homme.

Causes de la douleur en urinant chez les hommes

La douleur et la sensation de brûlure dans l'urètre des hommes sont généralement le symptôme de telles maladies:

Tous sont des maladies infectieuses. Mais il existe encore des maladies non infectieuses, accompagnées de ce symptôme. Ceux-ci comprennent:

  • urolithiase;
  • phimosis;
  • tumeurs du système urinaire;
  • obstruction de l'uretère;
  • coliques rénales;
  • traumatisme à l'urètre;
  • irritation de l'ouverture externe de l'urètre;
  • une chirurgie;
  • sensation de brûlure neurogène;
  • hypothermie grave du corps.

Les brûlures et la douleur en urinant chez les hommes peuvent être causées par diverses maladies. La douleur peut être vive, forte et presque pas ressentie. Souvent, elle s'accompagne d'un écoulement de l'urètre, d'un œdème.

Pour déterminer ce qui a déclenché l'apparition de ce symptôme et pour commencer un traitement approprié, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen. Attribuer l’automédication et l’automédication à domicile est impossible dans tous les cas.

Urolithiase

L'urolithiase, ou urolithiasis, est caractérisée par la présence de calculs dans l'un des organes du système urogénital. Cette maladie touche des personnes de tout sexe et de tout âge, de l’enfant à la sénile. Si des calculs se forment dans la vessie, les patients peuvent se plaindre de douleur lors de la miction ou du déplacement, irradiant vers les organes génitaux et la région périnéale.

Elle est caractéristique de la lithiase urinaire et du besoin trop fréquent de vider la vessie, ce qui se produit spontanément lors d'efforts physiques, de la marche et des tremblements. Avec la désurination, le jet peut se dessécher subitement (sans sensation de vider complètement la bulle) et ne peut reprendre que lorsque le corps humain adopte une position différente - le soi-disant. "Syndrome de pose".

Urétrite

Inflammation de l'urètre. Les causes de la maladie sont l’infection par les trichomonas, la chlamydia, Escherichia coli et les champignons. Les premiers symptômes apparaissent dans 1-4 semaines, ils incluent:

  • miction douloureuse;
  • l'apparition de crampes, de démangeaisons qui accompagnent ce processus;
  • de l'urètre observé écoulement observé, mélangé avec du pus; ils sont muqueux, dans certains cas, ils peuvent détecter le sang;
  • l'ouverture externe de l'urètre se colle, il est fortement irrité.

La température corporelle peut augmenter, des frissons. Si l'urétrite n'est pas traitée, elle peut se transformer en une forme chronique, provoquer des processus inflammatoires de la prostate et de la vessie, devenir le responsable du développement de l'épididymite, de l'orchite, du rétrécissement de l'urètre, de la colliculite.

Prostatite

Un travail sédentaire peut conduire au développement d'une inflammation. C'est pourquoi cette maladie rajeunit chaque année. La prostatite peut maintenant apparaître chez les hommes de 25 à 80 ans.

Avec la prostate, en plus de la sensation de malaise dans l'urètre, un homme peut ressentir les symptômes suivants:

  • mictions fréquentes;
  • l'urine mélangée avec du sang;
  • douleur dans le pénis, les testicules, le rectum;
  • problèmes de puissance;
  • tirer la douleur dans le bas-ventre;
  • rétention d'urine.

La forme chronique de la prostatite se manifeste sous la forme de douleur en marchant ou en étant assis. Avec une forte montée en position assise ou juste avec des mouvements rapides, il y a un inconfort dans la région lombaire.

La cystite

La brûlure pendant la miction est caractéristique de la cystite - un processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de la vessie. Bien que cette affection soit plus familière à la population féminine, elle se retrouve également chez les hommes de sexe plus fort. Une cystite est suspectée si une personne se plaint de mictions fréquentes et douloureuses, de douleurs dans le bas de l'abdomen et d'un assombrissement de l'urine.

Avec le développement des MST (gonorrhée, herpès, trichomonase, chlamydia, ureaplasmose et mycoplasmose), une miction douloureuse est associée à des signes de maladies sexuellement transmissibles. Pour la gonorrhée, des écoulements abondants muqueux ou muco-purulents sont caractéristiques chez l’homme, de l’urètre, chez la femme, de l’urètre et du vagin; avec l'herpès et la trichomonase, on ressent une forte démangeaison et un gonflement des organes génitaux, mais l'écoulement est maigre, chez l'homme - sous la forme d'une goutte. Le diagnostic est confirmé par PCR.

Douleur après la miction chez l'homme

Il se trouve que, comme si à lui seul, il y a soudainement une douleur quand on urine à la fin chez les hommes. Cela indique des processus inflammatoires dans l'urètre et la vessie. Les raisons pour lesquelles il est pénible pour un homme d'écrire à la fin de la miction sont souvent:

  • muqueuse enflammée de l'urètre ou de la vessie, réagissant de la même manière à
  • passage de l'urine pendant la contraction du muscle de la vessie;
  • la présence de sable ou de cailloux dans l'urine, la vessie traumatique et l'urètre lors du passage;
  • rétrécissement de l'urètre dû à un adénome de la prostate, à une tumeur ou à une prostatite.

Diagnostics

Le symptôme de diagnostic très important est le moment de la douleur pendant la miction:

  1. Au tout début de la miction, une douleur indique un processus inflammatoire dans la partie initiale de l'urètre.
  2. Après une vidange complète, des douleurs apparaissent (et durent un certain temps) avec des modifications de la prostate ou de la vessie cervicale.
  3. Avant d'uriner, la douleur se manifeste par une cystite, une surdistension, des tumeurs et une diminution du volume de vesica urinaria (rides).
  4. Pendant tout le processus de miction, un inconfort apparaît lorsque la vessie est réduite ou est caractéristique d'oncologie ou de cystite.

Comment traiter la douleur et les brûlures pendant la miction chez les hommes

Le traitement dépend entièrement du diagnostic posé lors du diagnostic. Les causes d'infection sont principalement éliminées - antibiotiques, antiviraux et antifongiques sont sélectionnés. Il existe de tels cas difficiles lorsqu'un traitement chirurgical d'urgence est indiqué pour un homme, par exemple une tumeur de la vessie, des calculs de la vessie ou des polypes de l'urètre.

Il est très important de boire beaucoup de liquide au cours de leur consommation (en l'absence de contre-indications au niveau des reins et du système endocrinien) pour permettre aux toxines de quitter le corps sans entrave. Vous ne devez pas boire de boissons stimulant l'envie d'uriner (café, chocolat chaud, boissons gazeuses, alcool), mais il est préférable de choisir des boissons aux fruits à base de baies acides (canneberges, airelles) et de décoctions d'herbes diverses (camomille, églantine).

Fait mal à la tête en urinant

Si la tête du pénis fait mal en urinant chez les hommes, cela peut indiquer la présence de la maladie dans le corps. Un tel symptôme est inhérent à diverses maladies qu'il est pratiquement impossible de guérir par soi-même. Et si le problème n'est pas résolu, il peut en résulter de graves problèmes pathologiques à l'intérieur du corps. Si le processus d'excrétion de l'urine s'accompagne de gêne, consultez un spécialiste pour en déterminer les causes et les éliminer.

Causes de la douleur dans le gland du pénis

Les hommes commencent à se poser la question suivante: pourquoi la tête me fait-elle mal, parce que je veux retrouver un rythme de vie normal. Le plus souvent, si la tête du pénis est douloureuse en urinant, il s'agit du signe du développement d'une certaine maladie dans le corps de l'homme. De nombreuses maladies peuvent être accompagnées de douleur lorsque vous urinez:

  • La présence d'inflammation dans le canal urinaire;
  • Divers problèmes vénériens (par exemple, la gonorrhée, la trichomonase, la chlamydia);
  • Inflammation de la vessie (cystite);
  • Prostatite;
  • Urolithiase;
  • Phimosis.

Urétrite

Le plus souvent, l'urètre est soumis à une maladie inflammatoire telle que l'uréthrite. Cette maladie est également accompagnée d'un rezu dans la tête avec la libération de l'urine. La maladie est transmise par des infections sexuellement transmissibles ou peut être favorisée par l'introduction de micro-organismes non spécifiques. Le traitement de cette maladie a lieu avec l'utilisation de médicaments antibactériens, qui sont prescrits par le médecin après avoir examiné et examiné les tests d'infections transmises lors de rapports sexuels.

Balanoposthite

La balanoposthite est une autre maladie infectieuse pouvant provoquer des douleurs lors de la miction. Dans cette maladie, l'inflammation apparaît sur la chair même de la tête. Malaise provoque une douleur aiguë et des douleurs à la tête, des rougeurs aux tissus, des démangeaisons.

Lors du traitement d'une maladie, des bains contenant de l'extrait de camomille ou une solution de manganèse ou de furatsiline sont fabriqués. Si des complications sont observées, des médicaments antibactériens sont prescrits.

Dans les inflammations de l'urètre, de la vessie et de la prostatite, une douleur à la tête du pénis apparaît après la fin du dégagement de l'urine.

Maladies sexuellement transmissibles

Les maladies sexuellement transmissibles provoquent également une gêne dans la région du pénis. Ces maladies contribuent souvent à la douleur au début de l'excrétion de l'urine. Cela est dû au fait que le pus qui s'accumule dans l'urètre et qui coule avec l'urine provoque une douleur. Et lorsque les extrémités des lèvres de l'urètre s'ouvrent complètement, l'inconfort disparaît.

Chlamydia

La maladie vénérienne la plus courante est la chlamydia.

Elle est causée par des microorganismes parasites - la chlamydia. Et la chose la plus dangereuse à propos de cette maladie est qu'elle ne montre aucun signe prononcé pendant longtemps. La chlamydia peut provoquer une complication appelée syndrome de Reiter. Ce syndrome se manifeste par la pathologie des organes de la vision et des organes génitaux, ainsi que par des problèmes articulaires. Au cours de cette maladie, la température peut augmenter légèrement, le pus quitte l'urètre et le processus de miction devient douloureux. Des médicaments antifongiques, anti-inflammatoires et antibactériens sont utilisés pour le traitement du complexe.

La trichomonase

La trichomonase est la deuxième maladie transmise sexuellement la plus répandue, ce qui provoque une gêne lors de la miction. Avec une telle maladie, des complications telles que l'urétrite, l'épididymite, la prostatite, la stérilité peuvent survenir.

Si la maladie n'est pas traitée pendant une longue période, l'impuissance peut alors apparaître.

Pour guérir, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui éliminent l'inflammation et des antibiotiques.

Cystite et prostatite

Si la vessie est enflammée, il y a une douleur douloureuse après l'achèvement de la miction. Les antibiotiques et les nettoyants inflammatoires sont utilisés pour traiter la cystite. Fondamentalement, le processus de traitement prend 7 jours. Et vous pouvez vous débarrasser de la douleur en utilisant les médicaments modernes en 12 heures.

En outre, la tête du pénis peut faire mal pendant la miction lors du développement de la prostatite à l'intérieur du corps masculin. Le traitement de la prostatite doit être sous la supervision d'un médecin. Et avec une forme de prostatite, le patient est hospitalisé.

Lorsque la lithiase urinaire, au début du mouvement des calculs, une douleur à la tête du pénis peut survenir.

Phimosis

Une pathologie telle que le phimosis provoque également une douleur dans le pénis. Cette pathologie est caractérisée par un rétrécissement du prépuce, ce qui fait qu'il est douloureux de le dépouiller.

Il y a 4 stades de cette maladie:

  1. Il y a des sensations douloureuses lorsque la tête est exposée pendant l'écoulement d'urine ou l'agitation. Dans un état calme, il n'y a pas d'inconfort.
  2. La douleur survient dans un état calme. Et avec la miction seulement amplifiée.
  3. A ce stade, la tête n'est pratiquement pas divulguée.
  4. Il y a des problèmes d'allocation de l'urine, le processus de miction passe avec douleur et le flux d'urine est faible.

Dans le traitement de la pathologie utilisant des pommades et des corticostéroïdes. Ils rendent le pénis plus élastique. Cependant, ces outils ne font que soulager les symptômes, mais ne guérissent pas la maladie. Par conséquent, recommander l'opération.

Blessures à la tête

Une gêne lors de la répartition de l'urine est parfois due à des blessures. Et il n'y a pas de pathologies à l'intérieur du corps. Souvent, en éliminant les causes de blessure, le problème disparaît. Et la santé est entièrement rétablie. Obtenir une blessure d'un membre à la suite de:

  • Vie sexuelle active. Les douleurs douloureuses et persistantes apparaissent pendant la miction. Et lorsque vous touchez un membre de la douleur ne fait qu'augmenter. Si vous prenez une pause dans la vie sexuelle, alors le problème lui-même passera.
  • Masturbation trop fréquente.
  • Si lubrification insuffisante dans le vagin. Lorsque le pénis entre en contact avec un vagin insuffisamment humide, une douleur apparaît dans la tête, une rougeur, etc.

De plus, une masturbation fréquente, un rapport sexuel agressif ou le contact d'un membre avec un vagin sec peut entraîner la rupture de la bride. Lorsque la plaie est serrée, une cicatrice se forme. Cette cicatrice peut causer des douleurs à la tête du pénis.

Problèmes circulatoires

Le diabète, l'endartérite oblitérante et les lésions des vaisseaux sanguins dues à l'athérosclérose peuvent interférer avec la circulation sanguine normale dans le pénis masculin. Un problème de circulation sanguine peut causer des douleurs à la tête. Les processus internes des troubles circulatoires se développent progressivement, de sorte que les symptômes n'apparaissent pas immédiatement. Les symptômes caractéristiques de ce problème sont des manifestations douloureuses et entraînantes, l’apparition d’érosions sur le pénis.

Comment est le traitement?

Si des symptômes douloureux sont observés à l'intérieur de la tête lors de la miction, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Le médecin procédera à un examen complet et attribuera des tests qui aideront à déterminer les causes de la maladie. Et après cela, prescrire le traitement approprié.

Souvent, lorsqu’ils détectent des symptômes désagréables à l’intérieur du gland, les hommes ne sont pas pressés de contacter un spécialiste. Cependant, si vous faites preuve de passivité, la maladie acquiert une forme plus avancée qui peut conduire à l'impuissance.

Il est également inutile d'essayer de remédier vous-même aux problèmes. À la maison, il n’existe aucun moyen de procéder à un examen complet du corps pour identifier les causes de la maladie. Vous pouvez effectuer indépendamment des procédures qui facilitent l'évolution de la maladie. Mais un traitement complet et efficace devrait être sous la supervision d'un médecin.

Douleur en urinant chez les hommes

Laisser un commentaire

Lorsque des anomalies dans le fonctionnement des organes urinaires manifestent une douleur aiguë, coupante ou sourde au cours de la miction chez les hommes. Des sensations douloureuses sont notées au début, pendant et après la miction, une douleur aiguë abandonnant souvent les autres parties inférieures du corps. Douleur fréquente associée à des maladies des systèmes urinaire et génital.

Indépendamment, la douleur peut être soulagée pendant un certain temps en utilisant un médicament anesthésique, mais afin de se débarrasser complètement de la pathologie, vous devez consulter un médecin et agir sur la source de la douleur.

Causes et symptômes de la douleur en urinant chez les hommes

Les sensations désagréables dans l'urètre chez l'homme sont associées à divers processus pathologiques survenant dans les organes urinaires. L'uréthrite, la cystite et d'autres pathologies plus graves peuvent provoquer des douleurs pendant la miction. À chaque maladie, en plus de la douleur, il existe d'autres symptômes désagréables qui nécessitent un traitement immédiat.

Inflammation de l'urètre

L'uréthrite peut survenir si des bactéries et des infections pénètrent dans le canal urinaire provoquant un processus inflammatoire. La maladie chez les hommes provoque souvent la Trichomonas, la chlamydia, transmise principalement par le sexe. En outre, l'urétrite se manifeste en présence d'E. Coli. La période d'incubation dure 7 à 21 jours, après quoi les symptômes suivants apparaissent:

  • ça fait mal à l'homme d'uriner;
  • douleur après la miction;
  • écoulement de l'urètre ayant une odeur désagréable, souvent avec des impuretés de pus et de sang;
  • adhésion de la sortie externe de l'urètre.

Avec une maladie inflammatoire de l'urètre, la fièvre de l'homme se sent faible et fébrile. En l'absence de traitement rapide, l'uréthrite acquiert une évolution chronique, ce qui aggrave le tableau clinique. Dans les urétrites chroniques, une prostatite et une cystite se développent en outre. Dans les cas avancés, une orchite, une sténose de l'urètre et une colliculite sont possibles.

La trichomonase

Parfois, la trichomonase est la cause de douleurs et de sang lorsque vous urinez chez l'homme. Avec une telle déviation dans la prostate et / ou dans les vésicules séminales, des protozoaires parasites infestent provoquant une inflammation. Dans le même temps, l'homme manifeste des sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen, dans l'aine, le pubis. La déviation est accompagnée des symptômes suivants:

  • sensation de brûlure et douleur en urinant chez les hommes;
  • douleur dans le testicule et la tête du pénis;
  • mictions fréquentes, surtout le matin;
  • écoulement de consistance purulente ou mousseuse pendant les selles;
  • l'urine devient rouge à cause des impuretés sanglantes;
  • douleur dans l'anus.
Retour à la table des matières

Chlamydia

Dans les maladies sexuellement transmissibles, les hommes éprouvent souvent de la douleur et de l'inconfort lorsqu'ils urinent. La bactérie Chlamydia trachomatis, qui prolifère activement sur la membrane muqueuse de l'urètre, est à l'origine de ces manifestations. L'infection a un effet négatif sur l'état général de l'homme et directement sur le processus de miction. Au début, la maladie peut ne pas être ressentie et progresser activement. Cette maladie se caractérise par des sécrétions vitreuses insignifiantes de l'urètre. À cause de la chlamydia, un homme développe les signes pathologiques suivants:

  • élimination perturbée de l'urine;
  • des brûlures et des démangeaisons en urinant;
  • douleur abdominale.

La maladie chez les hommes se manifeste également par de la fièvre, une grave faiblesse du corps, de la fatigue. Compte tenu de la localisation du processus pathologique, une douleur sourde peut apparaître dans le scrotum, les testicules et la colonne lombaire. Dans l'urine fixe impuretés de pus. Si vous ne commencez pas à traiter la maladie le plus tôt possible, la chlamydiose sera bientôt compliquée par un écoulement sanguinolent de l'urètre et de l'anus.

Lésion gonorrhéique

Parfois, la gonorrhée, provoquée par une bactérie appartenant au genre Neisseria, provoque des douleurs chez les hommes. En pathologie, les fonctions urinaires et sexuelles sont perturbées et la maladie affecte négativement l'état du rectum, qui fonctionne mal. La gonorrhée se manifeste par les symptômes suivants:

  • rougeur, gonflement et douleur à la tête du pénis;
  • l'apparition de brillance sur le pénis;
  • sensation de brûlure en urinant;
  • écoulement purulent, peint en couleur jaunâtre ou verdâtre.
Retour à la table des matières

Urolithiase

La formation de calculs dans les organes urinaires devient souvent une source de douleur lors de la miction. Une telle maladie en médecine est connue sous le nom d'urolithiase. Souvent, après avoir vidé une bulle, un homme ressent une douleur à gauche ou à droite, ce qui indique le mouvement du calcul. L'urolithiase se manifeste par de tels symptômes supplémentaires:

  • douleur dans le pénis lors de la distribution de l'urine;
  • mictions fréquentes;
  • réduction du volume quotidien d'urine.

Lorsque la lithiase urinaire est souvent marquée "syndrome de ponte", dans laquelle l'homme en cours de miction arrête l'excrétion de l'urine, mais après avoir changé la position du corps, elle reprend.

Prostatite

Avec la prostatite, un homme manifeste une inflammation de la prostate. Un trait caractéristique de la pathologie est la douleur dans la prostate. Une telle déviation est typique chez les hommes sédentaires qui mènent une vie sédentaire. Selon les statistiques, chaque année, de plus en plus de jeunes âgés de 20 ans et plus souffrent d'inflammation de la prostate. Avec une inflammation de la prostate, les organes génitaux externes et les organes urogénitaux situés à l'intérieur sont endommagés. Si la pathologie est diagnostiquée chez un homme, la tête du pénis, le scrotum, les lombaires et le bas-ventre peuvent lui faire mal. Il y a souvent des douleurs dans les jambes, en particulier lors de la marche, ce qui indique un degré grave de la maladie. Il existe également de tels signes pathologiques:

  • douleur en urinant et après le processus de vidange de la vessie;
  • élimination fréquente de l'urine;
  • inconfort dans le bas-ventre;
  • se sentir mal;
  • sensation fébrile;
  • fièvre.
Retour à la table des matières

Diagnostics

Si la miction est douloureuse chez les hommes, vous ne devez ni vous soigner vous-même ni espérer que les manifestations pathologiques disparaissent. Il est nécessaire de contacter un urologue dès que possible et de prendre des mesures médicales de traitement. Le médecin examine la zone touchée et recueille les antécédents de la maladie. Après clarification de tous les points, des procédures de diagnostic sont attribuées au patient, après quoi un traitement individuel est prescrit. Lors du diagnostic de telles procédures sont utilisées:

  • analyse générale de l'urine;
  • test sanguin général et biochimique;
  • échographie des reins, de la prostate et d’autres organes urinaires;
  • prendre un frottis de l'urètre pour déterminer la source de la maladie et déterminer la sensibilité de l'agent pathogène aux agents antibactériens.
Retour à la table des matières

Diagnostic différentiel

La douleur dans l'urètre est causée par différentes pathologies. Pour distinguer une maladie des organes urinaires des autres, un diagnostic différentiel est nécessaire. À cette fin, un spécialiste collecte un historique détaillé et vérifie les paramètres suivants:

  • La soudaineté Si la douleur d’un homme s’est manifestée brutalement et sévèrement, cela indique généralement la formation de calculs dans l’urètre. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin dès que possible, car il pourrait y avoir des complications qui iraient aux reins.
  • La sévérité de la douleur. Avec de graves violations dans le fonctionnement des organes du système génito-urinaire, la douleur est souvent légère. Dans le cas de tumeurs malignes, l’homme ressent peu de douleur lors du prélèvement de l’urine, ce qui indique le degré initial d’oncologie.
  • Emplacement Si un homme a mal à la tête, il est fort probable qu'il souffre d'urolithiase. Lorsque la douleur inguinale est diagnostiquée, inflammation de la prostate. Si un homme se plaint de douleurs latérales ou lombaires, cela indique la propagation d'une lésion infectieuse aux organes urinaires supérieurs.
  • Période de manifestations. Il est important de savoir exactement à quel point la douleur se produit: avant, pendant ou après la vidange de la vessie. La douleur à la fin de la miction indique une prostatite, au début - cystite, pendant - oncologie.
  • La fréquence d'élimination de l'urine. Avec ces indicateurs, un spécialiste peut également différencier une maladie d'une autre. Avec certaines violations, la fréquence des envies est réduite, mais le volume quotidien d'urine reste le même. Avec d'autres écarts, le nombre de visites aux toilettes augmente et le volume d'urine est réduit.
  • Mettre en évidence. Diverses maladies des organes urinaires dans l’urine provoquent des taches de sang, du mucus, du pus.
Retour à la table des matières

Comment traiter?

Si un homme a des douleurs au périnée pendant la miction, vous devriez alors consulter un médecin dès que possible. Des mesures thérapeutiques individuelles sont appliquées pour le traitement, lesquelles dépendent de la source du processus pathologique. Dans tous les cas, le médecin vous prescrira des analgésiques, qui vous aideront à faire face aux petits besoins. Dans le traitement de telles actions sont strictement interdites:

  • Auto-prise de tout médicament, car de telles actions exacerberont la situation.
  • Effectuer des injections de manière indépendante, en utilisant des moyens douteux.
  • Introduction à l'urètre de diverses drogues, y compris la décoction à base de plantes et d'autres remèdes populaires.
  • L'utilisation de la thérapie antibiotique sans la nomination du médecin traitant.
Retour à la table des matières

Assistance médicale

Si l'urètre est douloureux, le médecin vous prescrira un traitement médicamenteux individuel. Mais les hommes ont rarement recours à un urologue ayant un problème similaire: en règle générale, une personne est plus susceptible de prendre un anesthésique qui éliminera temporairement les manifestations désagréables. Mais de cette manière, il n’est pas possible d’influencer la source de la maladie et les symptômes se manifesteront plus rapidement.

Afin de se débarrasser définitivement de la douleur pendant la miction, il est nécessaire de procéder à un diagnostic et à un traitement complet de la pathologie survenue. Des pilules et des médicaments spéciaux sont nécessaires pour différents types de maladies. Si une infection des organes urinaires est observée, le médecin vous prescrit des médicaments antibactériens ou antifongiques.

Dans la formation de calculs qui provoquent des douleurs dans l'urètre, la chirurgie est généralement prescrite. Un traitement chirurgical est nécessaire pour les tumeurs malignes.

Un médicament ou une pilule n'est pas capable de soulager le processus de miction, à moins de suivre un régime alimentaire particulier. Au moment des procédures thérapeutiques de toute affection du système urinaire, un homme doit retirer de son régime les aliments salés, épicés, fumés et acides. De tels plats changent la composition de l'urine, ce qui affecte négativement l'état du patient.

Traitement à domicile

Si vous ressentez des symptômes douloureux lorsque vous urinez, vous pouvez prendre des bains et des compresses à la maison en utilisant des remèdes traditionnels. Avant d’utiliser cette thérapie, vous devriez consulter un médecin afin de ne pas aggraver le problème et de ne pas provoquer une évolution chronique de la maladie. Le tableau présente les principaux composants médicinaux et les caractéristiques de leur utilisation.

Pourquoi il y a une douleur dans la tête quand on urine chez l'homme

La tête du membre masculin a une peau mince, caractérisée par une sensibilité accrue et de nombreuses terminaisons nerveuses. Toute affection dans la région génitale provoque un inconfort grave. La douleur pendant la miction chez les hommes à la tête peut signaler la présence d’une maladie grave.

Étiologie de la douleur

Toute douleur lors de la miction indique une violation du système génito-urinaire et nécessite l'intervention urgente d'un spécialiste. L'urètre est interconnecté avec le pénis, la maladie peut se développer à l'intérieur et à l'extérieur du corps. Ce médecin peut faire le bon diagnostic, prescrire un traitement.

Un homme qui a présenté des symptômes de troubles dans la région génitale est gêné d'aller à l'hôpital, permettant ainsi la progression de la maladie:

  1. Urethrite. Se produit lorsque l'infection entre dans le corps humain.
  2. La cystite Le plus souvent, il a un caractère infectieux. L'hypothermie joue également un rôle important dans son apparence.
  3. Gonorrhée Se produit pendant les rapports sexuels en raison de la présence de diplocoque à Gram négatif chez le partenaire.
  4. Urolithiase. Augmentation de la formation de calculs rénaux en cristal.
  5. Chlamydia. Appelé chlomidy, transmis sexuellement.
  6. Prostatite Inflammation de la prostate.
  7. Candidose. Le développement du champignon du genre Candida.
  8. Tuberculose de la vessie. Forme extrapulmonaire de la maladie, déclenchée par des bâtons de Koch. Le stade initial peut se manifester sous la forme d'une candidose.
  9. Phimosis. Le pénis dans le cas de la maladie a une forme anatomique irrégulière. Il peut être à la fois congénital et acquis. Se produit souvent chez les nourrissons.

En plus de la douleur prononcée en urinant, un homme souffrant des maladies énumérées ci-dessus est accompagné des symptômes suivants:

  • faiblesse régulière et fatigue rapide;
  • inconfort pendant ou après les rapports sexuels;
  • douleur aiguë pendant l'éjaculation;
  • des frissons;
  • fièvre
  • isolement des impuretés de différentes couleurs et odeurs de l'urètre;
  • besoin fréquent d'uriner ou d'incontinence;
  • la pointe du pénis est enflée et rougie.

Douleur en urinant à la fin

La douleur à la fin de la miction peut survenir chez les hommes en présence de maladies inflammatoires, telles que la prostatite. Des sensations désagréables apparaissent dans tout le système reproducteur. De la prostate à l'anus. Parfois, le bas du dos est affecté. Il peut y avoir une douleur lancinante, et peut-être aiguë.

La lithiase urinaire est un motif courant pour lequel un membre peut être malade à la fin de la miction. Lors du déplacement du sable de la vessie vers le bas, la membrane muqueuse est éraflée et une grave irritation est provoquée, ce qui a longtemps été préoccupant pour le brûlage et la coupure. Parfois, il y a du sang dans les urines.

Douleur en urinant au début

Si la miction est caractérisée par une douleur intense au début de la production d'urine, cela indique la présence de maladies infectieuses, purulentes et fongiques transmises sexuellement. Ceux-ci incluent: la candidose, la gonorrhée, la chlamydia.

Les sensations douloureuses deviennent plus vives lorsque le pus de la cavité urétrale se déplace rapidement dans la région génitale sous la pression de l'urine.

En présence de candidose, de démangeaisons et de brûlures avant de commencer la sortie, la douleur s'atténue, mais l'inconfort et la gêne subsistent.

Une tumeur de la prostate est accompagnée d'une douleur constante.

Douleur et écoulement

Est-ce que ça fait mal d'aller aux toilettes «de façon modeste», la décharge a-t-elle une odeur sucrée et désagréable? Consulter d'urgence un médecin. Vous pouvez avoir une maladie qui doit être traitée:

  1. Gonorrhée Elle se caractérise par la libération de pus et de fortes douleurs abdominales.
  2. Urethrite. Il y a un mucus verdâtre.
  3. Candidose. Sécrétion blanche au fromage et sensation de brûlure dans la tête du pénis.
  4. La cystite Liquide clair, légèrement collant au toucher.

Douleur en urinant avec du sang

L'urine avec la présence de sang indique une pathologie grave et nécessite un traitement urgent chez le médecin. Surtout s'il est accompagné de douleur. La raison peut être interne ou externe. En général, le système urogénital est associé à des maladies telles que:

  • inflammation des organes génitaux ou de la vessie;
  • processus infectieux dans le corps;
  • lésion rénale ou lithiase urinaire;
  • froid avec complications;
  • maladies contractées sexuellement;
  • tumeurs.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic des maladies du système génito-urinaire accorde une attention particulière aux symptômes, à leur durée et à leur heure d'apparition. En aucun cas ne devez vous engager dans l'auto-traitement, il est préférable de confier votre santé à des médecins expérimentés. Ces maladies sont traitées: andrologue, urologue. Dans des cas particuliers, la surveillance par un vénéréologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oncologue est requise.

Cela fait mal à un membre lors d'un rapport sexuel ou de la miction pour plusieurs raisons, pour décider du diagnostic correct, les méthodes d'examen suivantes sont désignées:

  1. Formule sanguine complète, biochimie.
  2. Des tests sanguins pour les hormones sexuelles.
  3. Analyse d'urine.
  4. Échographie.
  5. Frottis de l'urètre pour la présence de champignons et d'infections.
  6. Rayons X.
  7. Imagerie par résonance magnétique.
  8. Palpation rectale

Les méthodes appliquées dépendent de la maladie, du degré de progression, des symptômes et des sentiments du patient. Sur la base du résultat du tableau clinique, le médecin, après avoir procédé aux examens nécessaires, rapporte le diagnostic exact et prescrit un traitement efficace.

Des médicaments

Faites attention au fait que l'auto-traitement peut aggraver la situation et conduire à un type de maladie chronique ou à des complications graves.

Les médicaments qui peuvent aider à soulager la douleur pendant la miction et à se débarrasser d'un symptôme déplaisant ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant, en fonction des résultats des examens.

En règle générale, un spécialiste prescrit une thérapie complexe:

  1. Drogues
  • antibiotiques: "gentamicine", "lévomycine", "munural", "tsifran");
  • analgésiques urinaires: «Analgin», «Novacoin», «Dimedrol»;
  • médicament antifongique: "Pimafucin", "Miconazole."
  1. Injections dans l'urètre.
  • "Miramistin", "Hydrocartisone", "Furacilin".
  1. Une bonne nutrition et un mode de vie sain.
  2. Masser et renforcer les muscles du bassin.
  3. Acupuncture

Si la maladie n'est pas éliminée à ce moment-là, le traitement ne sera possible qu'avec une intervention chirurgicale.

Méthodes traditionnelles de traitement

En plus du traitement médicamenteux, vous pouvez aider votre corps à se débarrasser de la douleur en urinant avec des remèdes populaires. Avant utilisation, consultez votre médecin.

Le processus inflammatoire aidera à arrêter la décoction:

Numéro de recette 1. Prêle, feuilles de myrtille et camomille ont versé de l'eau bouillante, infusée pendant 10 minutes, bue chaude.

Numéro de recette 2. Le persil et les jeunes carottes sont nappés d'eau bouillante. Tenir dans un bocal fermé pendant 2 heures. Boire 1 cuillère à soupe 5 fois par jour.

Il est recommandé de faire des plateaux à partir de la collection d'herbes: camomille, train, ortie.

La nuit, appliquez un coussin chauffant sur la vessie et frottez la crème grasse dans cette zone.

Les remèdes populaires associés à un traitement médicamenteux donneront un résultat positif. Élimine rapidement le symptôme désagréable et arrête le développement de la maladie.

Mesures préventives

Non seulement un homme d'âge moyen, mais également un jeune garçon ou un adolescent peut faire face à la douleur en urinant. Pour éviter que les maladies entraînent un inconfort grave, vous devez effectuer les actions suivantes à titre préventif:

  1. Buvez 5 à 8 verres d’eau propre par jour pour nettoyer les organes urinaires.
  2. Portez des sous-vêtements en tissu naturel. Essayez d'éviter les matériaux synthétiques.
  3. Il est plus chaud de s'habiller, de ne pas permettre l'hypothermie.
  4. Utiliser une contraception pendant les rapports sexuels.
  5. Assurer la propreté permanente des organes génitaux.
  6. Éliminer les produits d'hygiène personnelle forts.
  7. Ne portez pas de culotte ni de pantalon serrés.

Si vous ressentez le moindre malaise, un symptôme désagréable et poignardant lorsque vous urinez ou avez un contact sexuel, n'hésitez pas, mais n'hésitez pas à consulter un médecin. Pas besoin d'attendre que la maladie recule. Après tout, la prise rapide de médicaments est la clé d’un traitement rapide et le seul moyen d’éviter les complications.

Urination

Dans certains cas, le processus de miction chez les hommes peut être accompagné de brûlures, de démangeaisons et de douleurs d'intensité variable. Parfois, il peut déranger les fissures lors de la miction ou immédiatement après. Habituellement, la sensation de douleur s'accompagne de sécrétions inhabituelles, d'une décoloration de l'urine, etc. La cause principale de l'apparition de la douleur pendant la miction est une inflammation qui s'étend aux reins, à la vessie, à l'urètre et aux organes génitaux internes. De telles violations peuvent être causées par l'action de bactéries pathogènes: champignons ressemblant à des levures, microbes du genre Klebsiella, entérocoques, Escherichia coli, etc.

Causes de la douleur

La douleur et la miction masculines peuvent être des symptômes des maladies suivantes du système génito-urinaire:

Chlamydia

Une violation de la miction peut survenir à cause de la chlamydia. La chlamydia génito-urinaire ou urogénitale est une maladie infectieuse vénérienne, à la suite de laquelle la bactérie Chlamydia trachomatis infecte les organes génitaux et les voies urinaires. Le principal symptôme de la chlamydia est une sensation de brûlure et de douleur pendant la miction. Cependant, la maladie peut également se manifester de manière asymptomatique. Chez les hommes, il se produit généralement un écoulement vitreux non abondant de l'urètre. Il y a une violation de la miction, l'apparition de brûlures et de démangeaisons. La douleur peut avoir une intensité différente et se produire dans le bas du dos, les testicules, le scrotum ou l'urètre. Dans certains cas, les patients avec une fièvre jusqu'à 37 ° C En raison de son intoxication, un homme peut ressentir une faiblesse générale. Avec la chlamydia, on observe une turbidité de l'urine et la formation de filaments purulents en elle. En l'absence de traitement, les hommes peuvent développer des saignements pendant l'éjaculation ou après la miction.

Gonorrhée

La gonorrhée peut être la cause de problèmes de miction. L'infection à gonorrhée est causée par un type particulier de bactérie - le gonocoque du genre Neisseria. Les bactéries infectent le système urogénital, l'urètre et le rectum dans le tiers inférieur. Parmi les signes de la maladie chez les hommes, on peut noter les crampes au moment de la miction et la gonorrhée chronique - douleur et troubles de la miction. En cas d'inflammation aiguë, d'hyperhémie et de gonflement des mâchoires de l'ouverture externe de l'urètre, elles apparaissent comme du vitré gonflé. À la suite de ces troubles, une grande quantité de pus jaune pâle ou vert jaune commence à s'écouler de l'urètre.

Urolithiase

La violation de la miction est observée en cas de lithiase urinaire. La cause de la lithiase urinaire est la présence de calculs dans n’importe quel organe du système urogénital. Si les calculs se forment dans la vessie, l’homme peut se plaindre de douleurs à la miction, de problèmes de miction et de douleurs qui, lors des mouvements, irradient vers le périnée et les organes génitaux. Pour la lithiase urinaire, il y a un besoin fréquent d'uriner, ce qui se produit spontanément lors de la marche ou de l'exercice. Lors de la dépurination, le jet peut se dessécher subitement (et la sensation d'une vidange complète de la bulle ne se produit pas) et reprendre après un changement de position du corps. De telles violations sont appelées "syndrome de ponte".

Urétrite

L'urétrite est une autre cause possible de troubles et de problèmes de miction. Le principal symptôme de l'inflammation de l'urètre est une douleur constante ou une douleur qui survient pendant la miction, ainsi qu'un écoulement inhabituel de l'urètre. Au fil du temps, les symptômes de la maladie changent. Dans la forme aiguë de l'inflammation, l'homme ressent de vives douleurs atroces. Dans l'urétrite chronique, il existe des crampes et une sensation de brûlure assez tolérables pendant la miction. Dans la matinée, on observe généralement un écoulement. Si un dysfonctionnement du système urogénital est provoqué par une infection bactérienne non spécifique, l'écoulement peut être copieux, de nature purulente-muqueuse, de couleur bleu-vert et avoir une odeur désagréable.

La trichomonase

La violation du système urogénital chez l’homme et les problèmes de miction peuvent être causés par une maladie vénérienne telle que la trichomonase. L'agent causal de la maladie est constitué de protozoaires parasites qui habitent les vésicules séminales et la prostate. L'un des symptômes de la trichomonose est une inflammation de l'urètre. La maladie peut être accompagnée de rezya, de brûlures et de douleurs en urinant chez les hommes, de perturbations du système urogénital. Les patients ressentent souvent ou soudainement une envie irrésistible de vider la vessie, surtout le matin. La miction est accompagnée de maigres sécrétions blanches purulentes ou mousseuses de l'urètre, de sang dans l'urine et de traînées de sang dans le sperme. En raison du processus inflammatoire, une douleur, une sensation de brûlure, des crampes, une sensation de lourdeur ou une gêne peuvent apparaître dans la région périnéale ou dans les profondeurs de la région pelvienne.

Prostatite

Les violations de la miction peuvent indiquer la présence de prostatite. La prostatite est aujourd'hui considérée comme l'une des maladies les plus courantes en urologie. Il se manifeste par un gonflement et une inflammation du tissu prostatique. La cause du développement de la prostatite et des troubles de la miction peut être la défaite du champignon Candida ou la présence d’infections causées par le virus de l’herpès, les trichomonas, les gonocoques. Lorsque la prostatite miction est accompagnée de douleur et de coupure. Pristvoobraznye douleur irradiant dans le scrotum, le périnée ou le bas du dos dans le sacrum.

Nous payons votre attention! L'apparition de fortes douleurs lors de la miction ou de tout autre symptôme mentionné ci-dessus doit constituer un motif d'appel immédiat pour l'urologue. L'un des médicaments pour le traitement de la prostatite, que vous pouvez prescrire pour la prévention et le traitement, est le médicament "Afala". Seul un médecin qualifié peut choisir un traitement efficace!

Médicament "Afala" - prendre soin de la santé masculine

Hotline téléphonique: +7 495 681-93-00

2015. Tous droits réservés. Materia Medica 127473, Moscou, 3rd Samotechny Lane, 9 +7 (495) 276-15-71

Douleur en urinant chez les hommes

La douleur pendant la miction chez les hommes n'est pas seulement désagréable, mais aussi un symptôme vraiment dangereux. Malheureusement, beaucoup d'hommes ne prêtent pas suffisamment attention à cette fonctionnalité, espérant que tout se passera tout seul. Pendant ce temps, des maladies très graves peuvent être cachées derrière une miction douloureuse.

Causes de la douleur

La miction douloureuse chez les hommes survient souvent de manière soudaine et est aiguë. Dans les maladies chroniques, une miction douloureuse gêne presque constamment l'homme, bien qu'elle devienne moins prononcée. L'étude de la nature de la douleur, de sa localisation, de l'irradiation aidera à déterminer le diagnostic correct.

En général, la douleur chez les hommes lors de la miction se produit avec ces maladies:

Urétrite

L'uréthrite est appelée inflammation de la paroi de l'urètre. L'inflammation est causée par toutes sortes de bactéries opportunistes (E. coli, staphylocoque, Klebsiela) et les agents responsables des maladies vénériennes. L'urètre chez les hommes est de plus en plus long que celui des femmes et présente des courbures. Merci à ces caractéristiques anatomiques de la bactérie, entrer dans l'urètre, ici et "se coincer", ne pas se déplacer plus loin de la vessie. En effet, les hommes souffrent souvent d'uréthrite et extrêmement rarement de cystite.

La principale manifestation de l'urétrite est considérée comme une miction douloureuse accompagnée d'une sensation de brûlure. En règle générale, les sensations douloureuses sont plus prononcées précisément au début de la miction. De l'urètre apparaissent des pertes abondantes de nature différente, surtout prononcées le matin. En outre, après le réveil, un homme peut remarquer un collage des bords de l'ouverture externe de l'urètre en raison de l'accumulation de sécrétions. Lors de l'examen de l'urètre, vous pouvez également remarquer une rougeur des mâchoires de l'ouverture de l'urètre.

Maladies sexuellement transmissibles

Les mictions douloureuses accompagnent souvent les maladies sexuellement transmissibles. Lorsque, lors de rapports sexuels non protégés, un homme est infecté par un partenaire infecté, la bactérie pénètre dans l'urètre. Les microorganismes provoquent une inflammation de l'urètre. C'est-à-dire lorsqu'une maladie sexuellement transmissible développe une urétrite spécifique. Cependant, le tableau clinique de la maladie aura des caractéristiques caractéristiques en fonction de l'agent infectieux.

Ainsi, l'urétrite aiguë purulente se développe soudainement avec une abondante décharge purulente blanc jaunâtre de l'urètre. En outre, la miction est accompagnée de douleurs intenses et de brûlures dans l'urètre. Lorsque l’inflammation se propage plus haut dans l’urètre, le bien-être de l’homme se détériore: la température augmente, une faiblesse se développe, les douleurs pendant la miction deviennent insupportables. La gonorrhée chronique se manifeste de façon ménosymptomatique.

Pour l'uréthrite de Trichomonas caractérisée par un écoulement blanchâtre mousseux, accompagné de démangeaisons. L'apparition de douleurs lors de la miction est également caractéristique. Il convient de noter qu'en l'absence de traitement, la trichomonase est souvent compliquée par une prostatite, qui aggrave la maladie.

L’urétrite à Chlamydia chez l’homme peut aussi être accompagnée d’une miction douloureuse, d’une sensation de brûlure dans l’urètre. Dans le même temps, l'écoulement urétral est peu abondant en mucus ou mucopurulent. Certains hommes présentant une urétrite à chlamydia à la fin de la miction et une éjaculation peuvent présenter des gouttes de sang.

Prostatite

La prostatite est une maladie assez commune, qui est de plus en plus fréquente chez les jeunes hommes. La prostatite est causée par des micro-organismes qui pénètrent dans la prostate à partir de l'urètre ou d'autres organes. Le secret de la prostate a un effet bactéricide. Et pour développer un processus inflammatoire, les conditions suivantes sont nécessaires: hypothermie, travail sédentaire, vie sexuelle irrégulière.

Un symptôme précoce de la prostatite aiguë est la douleur, qui peut être aiguë, lancinante et constante. La douleur se concentre dans le périnée et se propage au scrotum et au sacrum. Il y a aussi des sensations douloureuses pendant la miction. Dans ce cas, l'envie d'uriner est fréquente et l'urine est excrétée par petites portions. Dans la prostatite aiguë, un homme se sent faible et peut voir sa température corporelle augmenter.

Urolithiase

La douleur dans la lithiase urinaire peut être soudaine ou permanente. La localisation et l'irradiation de la douleur dépendent de l'emplacement de la pierre dans les organes du système urinaire.

Ainsi, à un emplacement de pierre dans un rein, on note une douleur à la taille. Lorsqu'une pierre se déplace le long d'un uretère étroit, la douleur se propage à l'aine et même aux organes génitaux externes. Lorsque la pierre est retardée dans la partie inférieure de l'uretère, le besoin d'uriner est accru.

Étant donné que chez les hommes, l'urètre est étroit et qu'il y a des coudes, les pierres s'y coincent facilement. Le blocage de la lumière de l'urètre est accompagné d'une douleur, aggravée par la miction. Immédiatement, lorsqu'il essaie de vider la vessie, l'homme est confronté au fait qu'il est très difficile d'uriner, le jet est faible et éclabousse dans différentes directions. L'apparition de sang dans l'urine due à des lésions de la paroi urétrale n'est pas exclue.

Tumeurs des organes urinaires

Les tumeurs des organes urinaires peuvent également être accompagnées d'une miction douloureuse. En règle générale, la première sonnerie d'alarme signalant un processus tumoral dans la vessie est l'apparition d'impuretés sanguines visibles dans l'urine. Bientôt les phénomènes dysuriques se rejoignent. L'homme éprouve des mictions fréquentes. Miction douloureuse, surtout à la fin. On peut également noter des douleurs constantes au niveau du pubis, qui ne sont exacerbées que par la miction.

Les tumeurs de l'urètre au début ne se manifestent pas. À mesure que le processus pathologique s'aggrave dans l'urine, des impuretés sanguines apparaissent, les patients commencent à ressentir une sensation de brûlure dans l'urètre. Miction douloureuse, difficile.

Grigorov Valeria, commentateur médical

2,164 vues totales, 4 vues aujourd'hui