Traitement et prévention de la constipation pendant la grossesse

La grossesse est à risque du point de vue du développement de la constipation, ainsi que d'autres maladies. Plus de 50% des femmes subissent une violation des selles régulières pendant la période de gestation. Une gêne, une sensation de douleur et une douleur à l'abdomen peuvent ne pas être les conséquences les plus désagréables de la constipation. Dans les cas graves, l’absence systématique prolongée des selles se termine par l’apparition de complications graves pour la mère et son futur bébé.

Que faire avec la constipation pendant la grossesse? Tout d’abord, vous ne pouvez pas essayer d’ignorer ce problème délicat et espérer qu’il sera résolu par lui-même. Le traitement des troubles des selles régulières pendant la grossesse peut être difficile, car le choix des médicaments approuvés pour une utilisation par les femmes au cours de cette période est limité. Dans la plupart des cas, ce problème peut être résolu chez une femme enceinte à l'aide de changements de régime alimentaire et de mode de vie.

Traitement de la constipation chez les femmes enceintes

La constipation pendant la grossesse est un problème nécessitant une intervention médicale. Le respect d'un régime alimentaire particulier et d'un régime alimentaire est une condition préalable au fonctionnement normal de l'intestin et de l'ensemble du tractus gastro-intestinal. C'est ici que commence le traitement pour les femmes enceintes. En l'absence de contre-indications, il est recommandé d'augmenter l'activité physique d'une femme. L'utilisation de médicaments à effet laxatif fait référence à des mesures extrêmes dans le traitement de la constipation chez la femme enceinte, mais dans certains cas, cela est vraiment nécessaire.

Régime alimentaire

Le traitement du problème de constipation pendant la grossesse est effectué de manière exhaustive et commence par la mise en œuvre de recommandations diététiques. La nutrition, qui contribue au fonctionnement normal de l'intestin, est indiquée non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de la constipation chez les femmes pendant la grossesse.

Le régime alimentaire d'une femme enceinte devrait contenir beaucoup d'aliments riches en fibres brutes. Une caractéristique de ce composant alimentaire est qu’il n’est pas digéré sous l’action des enzymes gastro-intestinales et contribue à la formation de masses fécales molles et lâches dues au gonflement au contact de l’eau. Tout cela accélère et facilite les selles.

Les produits de la constipation pendant la grossesse, riches en fibres, comprennent:

  • légumes tomates, concombres, chou, citrouilles, aubergines, poivrons, betteraves, carottes, pommes de terre;
  • pommes de fruits, fruits secs, prunes, abricots, raisins, pêches;
  • baies - groseilles, fraises, canneberges, framboises, groseilles à maquereau;
  • céréales et légumineuses - haricots, avoine, sarrasin, pois, maïs, orge;
  • son, pain noir et pain complet.

La nutrition pour les femmes enceintes souffrant de constipation devrait être fractionnelle. Il y a un besoin toutes les 3 heures, mais en petites portions. Vous ne pouvez pas permettre l'état de faim ou de trop manger. La viande et les légumes doivent être suffisamment gros pour être tranchés et non bouillis, ce qui stimulera davantage les intestins. Les légumes et les fruits doivent de préférence être consommés crus plutôt que transformés thermiquement. En outre, l'alimentation d'une femme enceinte doit nécessairement inclure les premiers repas.

Quoi d'autre pouvez-vous avoir pour la constipation chez les femmes enceintes? Les produits laitiers fermentés, notamment le kéfir et le yogourt, contenant des bifidobactéries dans la composition, ont un effet positif sur le fonctionnement de l'intestin. Pour le fonctionnement normal de l'intestin nécessite une quantité suffisante de graisse végétale, à partir de laquelle le corps produit des acides gras qui stimulent le péristaltisme.

Le régime recommandé pour la constipation chez la femme enceinte limite l'utilisation d'aliments ayant un effet fixe sur les intestins. Ceux-ci comprennent:

  • café, chocolat, thé noir fort;
  • pain blanc et produits de boulangerie;
  • les aliments gras;
  • riz et semoule;
  • soupes muqueuses.

Si une femme souffre d'une augmentation de la formation de gaz dans les intestins et de flatulences, elle devrait exclure les haricots, le chou, les épinards et l'oseille de son alimentation.

Le bon régime d'alcool est d'une importance capitale pour le travail de l'intestin. En l'absence de restrictions dues à la tendance à l'œdème, à l'hypertension artérielle et aux maladies du rein, un total d'au moins un litre et demi de liquide devrait s'écouler par jour dans le corps d'une femme enceinte.

Important: En plus du régime alimentaire, il est possible d'intensifier les intestins par des exercices physiques. La natation, la marche et les exercices quotidiens en l’absence de contre-indications aideront la femme enceinte à résoudre le problème des selles irrégulières.

Les médicaments

Le traitement de la constipation pendant la grossesse avec des médicaments laxatifs est utilisé en cas de correction de la nutrition et le mode de vie n’a pas donné les résultats escomptés. Étant donné que la plupart des médicaments entraînent des effets indésirables graves, notamment une embryotoxicité et une tératogénicité, seul un médecin devrait les prescrire après avoir mis en corrélation les avantages de leur utilisation et les risques potentiels pour le fœtus.

Le mécanisme d'action de nombreuses pilules contre la constipation est de renforcer le péristaltisme intestinal. Cependant, chez les femmes enceintes, leur réception provoque également une augmentation du tonus de l'utérus et améliore sa contractilité, ce qui engendre une naissance prématurée ou une fausse couche en fonction de la durée de la grossesse.

Comment alors traiter la constipation pendant la grossesse? Il existe certains outils pour l'administration rectale et orale, qui sont sans danger pour la santé de la future mère et du futur bébé. Ceux-ci comprennent:

  • Suppositoires rectaux avec glycérine. Ils ont un faible effet irritant sur les récepteurs du rectum et n'affectent pas le tonus de l'utérus;
  • Préparations à usage interne à base de lactulose. Ils ne sont pas absorbés dans le sang, retiennent de l'eau dans les intestins, ce qui augmente le volume des masses fécales, les ramollit et stimule la motilité et la fonction d'évacuation des intestins. De plus, la réception de ces fonds aide à normaliser la microflore intestinale. Ces médicaments comprennent Duphalac, Prelax;
  • Microclysters (Microlax). Caractérisé par l'apparition rapide d'un effet laxatif;
  • Huile de vaseline. Une fois ingéré, il est réparti uniformément sur la surface intestinale, aide à ramollir la consistance des masses fécales et à faciliter leur circulation.

Important: chez certaines femmes enceintes, la constipation est une conséquence de causes psychologiques. Dans ce cas, un psychothérapeute peut avoir besoin d'aide pour résoudre le problème.

Remèdes populaires

Il existe de nombreuses recettes populaires pour la constipation. Cependant, pendant l'accouchement, ils doivent être utilisés avec prudence et après avoir consulté un médecin, car de nombreuses plantes peuvent avoir un effet négatif sur le déroulement de la grossesse et constituer une menace pour la santé du fœtus.

Un remède efficace est considéré comme une décoction de pruneaux de la constipation pendant la grossesse. Il est préparé par la méthode suivante:

  1. 100 g de pruneaux, betteraves et flocons d'avoine doivent être lavés, bien mélangés, placés dans une grande casserole et versez deux litres d'eau.
  2. Faites bouillir le mélange à feu doux pendant une heure.
  3. Refroidir le bouillon, filtrer et réfrigérer pour le stockage.
  4. Pour le traitement de la constipation nocturne, vous devez boire 1 verre d'un tel bouillon.

Une autre recette à base de pruneaux pour traiter la constipation:

  1. Préparez 100 g de pruneaux, raisins secs et abricots secs en les lavant à l'eau.
  2. Les fruits séchés préparés sont broyés dans un mélangeur ou passés dans un hachoir à viande.
  3. Dans le mélange obtenu après le broyage, ajoutez 2 c. une cuillère de miel et bien mélanger.
  4. Pour rétablir le fonctionnement normal des intestins la nuit, prenez deux cuillerées à thé des fonds obtenus, arrosés à l'eau tiède.

Vous pouvez préparer une autre infusion de pruneaux. Pour ce faire, 125 g de prunes séchées versez 500 ml d’eau bouillante, ajoutez du sucre si vous le souhaitez, couvrez avec un couvercle et laissez infuser pendant environ 12 heures. Avant de manger, prenez 100 ml de perfusion à chaque fois. Les fruits secs, obtenus après avoir versé la perfusion, sont consommés.

Important: le traitement avec des recettes folkloriques contenant de l'herbe séné, des fruits zhoster ou de l'écorce de nerprine est strictement contre-indiqué pendant la grossesse, car ils peuvent avoir un effet tératogène.

Mesures pour prévenir la constipation chez les femmes enceintes

Que faire avec la constipation pendant la grossesse? Avec la mise en œuvre de simples recommandations, il est possible d'éviter complètement l'apparition de ce problème pendant la période de portage.
Prévention de la constipation pendant la grossesse comprend:

  • une bonne nutrition, riche en aliments à haute teneur en fibres végétales et comprenant toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires à une femme enceinte;
  • consommation quotidienne de produits laitiers et de premiers plats liquides;
  • exclusion du régime alimentaire des boissons gazeuses, des boissons contenant de la caféine ainsi que des aliments sucrés, gras, frits et en conserve;
  • un mode de vie actif qui comprend la marche au grand air, la pratique du yoga, la natation dans la piscine ou tout autre exercice léger;
  • apport en liquide suffisant.

Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l’effet, mais la cause?

Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Olga Kirovtseva, comment elle a guéri son estomac. Lire l'article >>

Constipation pendant la grossesse - 8 façons de se débarrasser de la constipation

La constipation est un trouble des fonctions du tractus intestinal, qui se traduit par:

  1. dans les longs intervalles entre les processus de défécation, si on compare ces périodes avant la grossesse;
  2. dans les difficultés rencontrées lors de la vidange (même si la fréquence habituelle des selles est préservée);
  3. dans des sensations périodiquement répétées de libération incomplète de l'intestin.

Au cours d'une telle complication, la quantité de matières fécales sécrétées par les intestins diminue et sa densité change (il durcit, sa structure ressemble à une pierre). Souvent, lorsque vous êtes constipé, vous devez avoir mal, ressentir une douleur et un inconfort dans l'estomac.

Quelle est la cause de la constipation chez les femmes enceintes

La constipation pendant la grossesse est associée à un prolapsus utérin, à un changement de la position (déplacement) de l'intestin. Parmi les circonstances qui causent la constipation pendant la grossesse, la nature psychologique - la peur de nuire à l'enfant avec des selles compliquées prolongées. En outre, le non-respect d'un régime approprié et de la malbouffe entraîne également ce problème. La constipation chez les femmes enceintes se divise en deux types: alimentaire et mécanique.

Les conditions de survenue d'une constipation alimentaire peuvent être:

  • une diminution soudaine de la quantité d'eau par voie intestinale;
  • réduire la quantité de nourriture et de liquides dans le corps;
  • Les aliments qui sont répandus dans le menu incluent une fibre insuffisante.

Les causes de la constipation mécanique peuvent être:

  1. La constipation mécanique est due à la violation ou à l'arrêt des matières fécales dans le petit ou le gros intestin.
  2. Souvent, diverses maladies (insuffisance rénale, diabète sucré, hémorroïdes) et la prise de certains médicaments ont une incidence sur la structure des matières fécales et sur leur passage.

Causes de la constipation à différentes périodes de grossesse

La constipation chez les femmes enceintes est déclenchée par de nombreux facteurs. Il s'agit d'une restructuration du fond hormonal général, d'une augmentation de la taille de l'utérus et d'un déplacement fonctionnel de l'intestin dû à la pression fœtale. Souvent, la raison du retard dans les selles est une raison purement psychologique, lorsqu'une femme dans une position intéressante craint un effort intense pendant la défécation afin de ne pas nuire à son enfant. En outre, l'inquiétude liée à la possible apparition d'hémorroïdes interfère avec la vidange normale.

Constipation en début de grossesse provoquée par de telles raisons:

  • conséquences des maladies systémiques;
  • une diminution de la sécrétion gastrique et une diminution de sa capacité d'évacuation;
  • augmentation de la production de progestérone par le corps, ce qui réduit l'intensité de la motilité intestinale.

La constipation pendant la grossesse aux 2e et 3e trimestres survient pour plusieurs raisons:

  1. Les transformations se produisant au niveau hormonal et la production accrue de progestérone par le corps, contribuant à une diminution du tonus des muscles du tractus intestinal, ce qui provoque son hypotension.
  2. L'absence d'un menu de tous les jours de fibres dures contenues dans les légumes, les fruits et les céréales. Cela peut également être attribué aux changements de préférences gustatives, dans lesquels, par exemple, les légumes verts ou autres produits alimentaires nécessaires semblent à la dame dans une position de goût insipide ou, en général, désagréable.
  3. Utilisation insuffisante de l'eau en raison de la crainte d'un gonflement des jambes.
  4. La surmenage émotionnelle, qui touche presque toutes les femmes pendant la grossesse, contribue à une diminution de la motilité intestinale. La peur de l'accouchement prochain et des changements au niveau psycho-émotionnel sont une condition préalable à la survenue d'une étiologie neurogène de constipation.
  5. Le manque d'activité physique, en particulier au 3ème trimestre de la grossesse, et avec la menace d'une fausse couche, une femme doit parfois se conformer à un repos au lit forcé - conduit à une atonie intestinale.
  6. L'acceptation de certaines vitamines et micro-éléments, qui sont parfois recommandés pour les femmes enceintes, est tout à fait capable de provoquer une diminution du péristaltisme du gros intestin.
  7. Une augmentation significative de la taille de l'utérus au cours des dernières périodes et une modification de l'emplacement de l'anse intestinale peuvent atténuer la sensation de besoin de déféquer.
  8. Des manifestations accrues de maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, si elles ont été observées avant la grossesse.

Les principaux signes de constipation pendant la grossesse

  • incapacité à vider correctement plus de 3 jours;
  • réduire le nombre de selles;
  • douleur dans l'abdomen;
  • irritation dans la zone de l'anus;
  • sensation de brûlure dans le rectum;
  • les matières fécales sont raides et presque pierreuses;
  • impuretés du sang dans les matières fécales;
  • une très faible proportion de matières fécales excrétées du corps;
  • l'intestin n'est pas complètement vidé;
  • amertume et nausée;
  • grondant dans l'estomac et les flatulences.

Comment traiter la constipation pendant la grossesse

Les effets secondaires de presque tous les médicaments, leur capacité à pénétrer dans la barrière placentaire, leur inconfort au bien-être sont les raisons qui rendent impossible l’application de la plupart des méthodes traditionnelles de guérison. Considérez certains des remèdes les plus anodins pour la constipation, à la fois avec la médecine traditionnelle et avec les remèdes à la maison.

Que peuvent faire les femmes enceintes de la constipation: les médicaments

Presque tous les moyens permettant de faciliter la défécation ont pour effet d’améliorer la motilité intestinale. Le traitement de la constipation pendant la grossesse avec des laxatifs est utilisé si l'ajustement de la nutrition et du mode de vie n'a pas produit l'effet souhaité. Étant donné que la plupart des produits pharmaceutiques sont caractérisés par des effets secondaires graves, seul le médecin est obligé de les prescrire à la future mère et ce, uniquement après avoir mis en corrélation les avantages de leur utilisation et le danger potentiel pour le fœtus.

La constipation chez les femmes enceintes peut être traitée avec ces médicaments:

  1. Suppositoires rectaux contenant du glycérol - stimulent le rectum et n'affectent pas l'utérus hypertonus.
  2. Duphalac, Prelax - contiennent des substances à base de lactulose, retiennent l'eau dans le tractus intestinal, ce qui aide à ramollir les matières fécales, active la motilité et la fonction d'évacuation de l'intestin.
  3. Microclysters (Mikrolaks) - le médicament se caractérise par l’apparition imminente du résultat.
  4. Huile de vaseline - aide à assouplir le contenu intestinal et l'excrétion des poumons.

Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

Sans aucun doute, avant d'utiliser l'un des remèdes à la maison dans la lutte contre la maladie, vous devriez consulter votre médecin, car on ne sait pas comment le corps d'une femme enceinte réagira à un médicament.

Les méthodes les plus célèbres de traitement de la constipation qui ne nuiront pas à la future maman:

  • Diluez le jus de pomme de terre frais avec de l'eau (1: 1), buvez-le trois fois par jour, 1/4 tasse avant les repas.
  • À partir de 1 kg de jus de fruits rouges, ajoutez 600 g de sucre et mélangez. Buvez deux fois par jour pendant un quart de tasse. Gardez le jus doit être dans un endroit froid.
  • 1 cuillère à café de graines de lin infuser de l'eau bouillante (200 ml). Insister quelques heures, boire le soir, sans d'abord filtrer les graines.

Dois-je consulter un médecin

La constipation pendant la grossesse ne doit pas être traitée à la légère. Les substances nocives formées lors de la constipation dans le gros intestin peuvent causer de graves dommages à l’enfant et au bien-être d’une femme enceinte. Les effets fréquents de la constipation peuvent, à leur tour, provoquer une hypertonicité de l'utérus, pouvant entraîner une fausse couche.

La constipation chez les femmes enceintes peut entraîner des anomalies de la microflore intestinale et contribuer à la reproduction accrue de bactéries. En raison d'une constipation prolongée, les bactéries pathogènes pénètrent librement dans le système urinaire par les intestins. Après un certain temps, ils seront en mesure d’infecter les organes génitaux et de devenir la cause fondamentale de la colpite.

En outre, la constipation au cours du premier trimestre de la grossesse aggrave le risque de complications purulentes et septiques à l’avenir. Par exemple, le risque d'endométrite postnatale ou d'hémorroïdes augmente pendant la grossesse et le risque d'accouchement prématuré est exacerbé.

Quels aliments devraient être consommés

Comme le traitement de la constipation commence par des activités qui ne sont pas de nature médicale, il est tout d’abord nécessaire d’inclure le strict respect d’un certain régime alimentaire. Il est nécessaire d’inclure dans votre menu quotidien davantage de produits contenant un maximum d’éléments de ballast, par exemple le son de blé. En outre, l'utilisation de kéfir, de pruneaux et d'abricots secs dans les aliments contribue à réduire les retards dans les selles.

Règles pour nourrir une femme enceinte avec constipation:

  1. Le principal objectif de la résolution du problème de la défécation régulière de la femme enceinte est de former le système nutritionnel adéquat, auquel elle doit adhérer.
  2. Il est extrêmement important de choisir le bon régime en tenant compte du type de pathologie du péristaltisme intestinal. Il convient également de prendre en compte le risque d'allergie alimentaire à tous les produits.
  3. La préparation des repas doit être cuite à la vapeur ou au four, afin d’exclure les aliments frits du régime alimentaire.
  4. Il est recommandé de manger de petites portions, vous devriez vous asseoir à la table pour manger au moins 5 fois par jour. L'intervalle entre les prochains repas devrait être au maximum de quatre heures.
  5. Des aliments frits, aspic, gelée, gelée devront s'abstenir, car ils inhibent le péristaltisme intestinal, ce qui provoque des problèmes avec la chaise.
  6. Bien sûr, vous devriez diversifier votre alimentation quotidienne avec des fruits et des légumes frais.
  7. Le jour même, le corps a besoin de 2 litres d’eau au maximum, ce qui est nécessaire pour que la pulpe alimentaire puisse mieux s’acquitter de sa fonction absorbante. Les effets laxatifs sur le corps sont caractérisés par des eaux minérales moyennement ou fortement minéralisées, des eaux contenant des ions magnésium et des sulfates. L'eau minérale de table doit être légèrement chaude, l'option de son utilisation - de 2 à 3 fois par jour pour 0,5 tasse.

Les aliments qui doivent être retirés de leur régime alimentaire ou réduire leur consommation, car ils provoquent l’apparition de flatulences:

  • plats avec légumineuses, chou, épinards et oseille;
  • jus de pomme et de raisin;
  • les légumes, y compris les huiles essentielles - est le radis, l'oignon, le radis, l'ail;
  • chocolat, bonbons;
  • pâte brisée, pain blanc à base de farine de haute qualité, pâtes;
  • Les bouillons de viande riches, les champignons, les viandes grasses, les plats épicés riches en assaisonnements variés et les épices, les noix, les fromages à pâte dure, les viandes fumées et les conserves sont exclus.

Et quelques informations supplémentaires.

Il est tout à fait possible de prévenir la constipation pendant la grossesse en effectuant des rendez-vous simples et légers chez des spécialistes-gastro-entérologues:

  1. Il est nécessaire de prendre des repas sains en petites portions et de ne pas se limiter à boire de l'eau sous ses différentes formes. Le menu devrait inclure des produits alimentaires ayant un effet laxatif sur le tractus intestinal.
  2. S'il n'y a pas de contre-indications, alors une femme enceinte est sans aucun doute importante pour le fonctionnement normal de tout le corps, une activité physique réalisable. Les promenades recommandées, la baignade en été dans l'étang à ciel ouvert et en hiver dans la piscine, un exercice spécial pour les femmes enceintes aideront sans aucun doute la future mère à améliorer le travail de ses intestins. Après tout, le mouvement stimule le péristaltisme intestinal, mais avant de commencer de tels exercices mobiles spécialement conçus pour les femmes enceintes, vous devriez consulter un gynécologue.
  3. La consommation incontrôlée de médicaments ne peut que soulager la condition de la femme pour la première fois, mais ne supprime pas la cause première de la maladie, de sorte que l'automédication est dangereuse en soi, et en particulier pour la future mère.
  4. Ainsi, pour le bon fonctionnement du tractus intestinal, des modifications du régime alimentaire, une activité physique réalisable et la normalisation de l'état émotionnel de la femme sont nécessaires.

Constipation en début et en fin de grossesse - que faire et comment se battre?

La constipation pendant la grossesse est un phénomène si courant que beaucoup de femmes enceintes la considèrent comme un élément nécessaire de leur état «intéressant». Selon les statistiques, une femme enceinte sur deux souffre de constipation, mais ce n'est pas la norme. Les selles régulières pour une femme qui porte un bébé sont cruciales car la constipation peut être dangereuse pour la grossesse.

Causes de constipation en début et en fin de grossesse

Rares (moins de deux à trois fois par semaine) les selles difficiles ou les selles difficiles sont un problème familier à beaucoup. Mais le corps d'une femme enceinte est plus susceptible de stagner dans les intestins que chez une personne ordinaire. Même si les selles sont régulières, la femme peut ressentir une vidange incomplète ou des excréments trop secs, ce que les médecins appellent également une constipation fonctionnelle. Cela est dû aux caractéristiques de la physiologie et du mode de vie des femmes pendant la grossesse: L'augmentation rapide du niveau de progestérone - l'hormone responsable du maintien de la grossesse, est l'une des raisons de l'affaiblissement de la motilité intestinale. Cette hormone a un effet relaxant sur les muscles lisses, y compris sur les parois intestinales.

  1. La toxicomanie sévère provoque souvent une constipation en début de grossesse: les nausées persistantes réduisent l'appétit, les vomissements provoquent la déshydratation et le rejet des aliments entraîne la formation d'une quantité insuffisante de matières fécales.
  2. La nomination à la future mère de médicaments contenant du fer et du calcium conduit à la constipation en raison de changements dans la nature des masses fécales - elles deviennent plus denses.
  3. De nombreuses femmes enceintes sont déficientes en activité motrice: ceci peut être dû à la fois au poids physique (surpoids, gros estomac, douleur à la colonne vertébrale, etc.) et à des problèmes de gestation lorsque repos au lit et mouvements minimes sont indiqués.
  4. Malnutrition due à un faible apport en fibres.
  5. Restriction hydrique en raison du risque d'œdème.
  6. Croissance utérine et pression croissante sur les intestins.
  7. Aux derniers stades de la grossesse, les intestins peuvent être fortement pressés par la tête du bébé, insérée dans le bassin, lorsque le bébé est déjà dans une position confortable avant l’accouchement.
  8. Problèmes émotionnels chez une femme enceinte: peur de l'enfant, stress, etc.

La période où la probabilité de problèmes avec la chaise est la plus élevée est de 16 à 36 semaines. Cependant, la constipation survient souvent en début de grossesse et peu de temps avant la naissance et est particulièrement dangereuse à ce moment-là.

Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse chez la femme enceinte?

Ne sous-estimez pas les risques associés aux problèmes intestinaux chez les femmes enceintes. L'intestin est directement adjacent aux organes reproducteurs. Considérant que pendant la grossesse, leur contact devient encore plus étroit, le bien-être de la future mère et le développement normal du bébé dépendent de la santé de l'intestin.

Considérez le danger de constipation pendant la grossesse:

  1. La constipation est l'une des principales causes des troubles de la microflore. La multiplication des bactéries pathologiques conduit à ce qu'elles pénètrent dans les organes génitaux et provoquent le processus inflammatoire.
  2. La colpite pendant la grossesse, déclenchée par la constipation chronique, peut provoquer une septicémie au cours de la période post-partum, le développement d'une inflammation de la muqueuse utérine.
  3. Lors de la naissance, lorsque l'enfant se dirige vers la sortie, des microbes du canal génital, notamment ceux qui pénètrent dans le vagin de la mère par les intestins, pénètrent dans son corps. Si la microflore intestinale est en panne en raison d'une constipation persistante, la dysbactériose est presque garantie pour le bébé avec tous les "charmes" sous forme de coliques et de problèmes de fauteuil.
  4. L'évacuation retardée des matières fécales du corps augmente les processus de putréfaction dans l'intestin, ce qui signifie que les toxines commencent à être absorbées en grande quantité dans le sang. L'intoxication nuit énormément à la formation du fœtus et au bien-être de la femme elle-même.
  5. Une constipation douloureuse peut provoquer un travail prématuré. Si une femme souffre de constipation en fin de grossesse, cela peut entraîner une augmentation de la pression intra-abdominale. Cela, à son tour, peut provoquer l’épanchement de liquide amniotique à l’avance et donner une impulsion au début des activités de travail.
  6. En raison d'une mauvaise vidange dans l'estomac, commence un malaise, ballonnements, gaz. Un colon surpeuplé affecte le tonus de l'utérus, ce qui entraîne un risque élevé de fausse couche. La constipation en début de grossesse peut provoquer une fausse couche et, plus tard, la naissance d'un bébé très prématuré.
  7. Les femmes enceintes ont une sensibilité accrue à la survenue d’hémorroïdes: leur corps subit une lourde charge sur le système veineux, l’utérus exerce une pression sur les parois intestinales et perturbe leur circulation sanguine. Et si la constipation est également liée à ce «bouquet», le risque de cônes hémorroïdaires augmente plusieurs fois.
  8. De nombreux médicaments et remèdes populaires sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, car ils peuvent provoquer une motilité intestinale accrue et un risque d'interruption. L'influence pathologique de certains composants sur le fœtus n'est pas exclue. Donc, si vous traitez la constipation en début de grossesse avec du foin bien connu, cela peut entraîner des défauts de développement chez le fœtus.

Traitement de la constipation pendant la grossesse aux stades précoce et tardif

Le traitement des troubles de la défécation chez la femme enceinte nécessite une approche compétente. D'une part, le problème ne doit en aucun cas suivre son cours, car il entraîne de nombreuses conséquences désagréables. D'autre part, comment gérer la constipation pendant la grossesse si vous ne pouvez pas prendre de médicament? Oui, et les remèdes populaires chez les femmes enceintes devraient être utilisés avec prudence.

Pas de laxatif!

Commençons par les méthodes strictement interdites pendant la gestation:

  1. Les lavements. Ce remède populaire contre la constipation chez les personnes "ordinaires", les femmes qui portent un enfant, ne s'applique pas. Le lavement stimule la défécation "explosive" qui peut provoquer des contractions utérines. Le lavement n'est autorisé que pendant la période prénatale, lorsque le risque d'avoir un bébé prématuré est passé.
  2. Huile de ricin, paraffine liquide. Les laxatifs huileux ont un effet modéré, mais leur utilisation n'est pas recommandée en raison de leur teneur élevée en graisse. Chez les femmes enceintes, la charge sur les organes du tractus gastro-intestinal est déjà trop intense, de sorte que la graisse «frappe» sur le foie, la muqueuse pancréatique et intestinale n'en a pas besoin.
  3. Les laxatifs à base de séné, d'écorce de nerprun et de racine de rhubarbe, sous forme de préparations pharmaceutiques et de décoctions, provoquent de graves spasmes intestinaux. Le péristaltisme actif et la douleur en cas de constipation pendant la grossesse sont des facteurs contribuant à une fausse couche.

Si nous parlons de laxatifs classiques, ils ne sont presque pas tous recommandés pour les femmes enceintes:

  • médicaments irritants - Senade, Gutalaks, Regulaks, Dulcolax et autres;
  • laxatifs des propriétés de remplissage - méthylcellulose, préparations à base d'algues, son, car ils activent la motilité intestinale;
  • Agents osmotiques à base de sel - sel de Karlovy Vary, magnésie, sulfate de sodium, car ils violent l’équilibre hydrique-minéral du corps d’une femme enceinte.

La poudre Fortrans et les laxatifs similaires à base de polyéthylène glycol constituent une exception au dernier groupe de médicaments interdits.

Médicaments autorisés pour la constipation chez les femmes enceintes

Que peut prendre une femme pour se débarrasser de la constipation pendant la grossesse?

Comme vous le savez, se débarrasser de la constipation le guérit. Le traitement du problème doit être complexe et inclure tout d’abord un régime alimentaire, une augmentation de la charge motrice, l’élimination de la dysbiose, le traitement des maladies associées. Cependant, dans le cas des femmes enceintes, cette approche n'est pas toujours recommandée.

Par exemple, beaucoup de femmes enceintes ne veulent pas bouger activement, si leur col est faible, les préparations en fer ne peuvent pas être annulées en raison d’une chute de l’hémoglobine, etc. Par conséquent, le traitement de la constipation pendant la grossesse est plus symptomatique et vise une élimination rapide et légère de la constipation. À cette fin, nous pouvons recommander:

  1. Duphalac et autres médicaments à base de lactulose. Ceci est un sirop pour une utilisation à long terme, contenant un prébiotique - un composant qui stimule la croissance de "bonnes" bactéries dans l'intestin. L'outil aide à ramollir les matières fécales, à augmenter son volume et à provoquer un léger effet laxatif. En outre, le médicament avec une utilisation régulière rétablit la microflore. Recommandé pour les femmes enceintes souffrant de constipation chronique.
  2. Bougies de glycérine. Un remède populaire, utilisé traditionnellement même chez les nourrissons. Les bougies sont dues à une légère irritation du rectum, ramollissent l'acte de défécation. Les composants du médicament ne sont pas absorbés dans le sang, ne stimulent pas le tonus utérin, mais ils doivent tout de même être utilisés avec précaution, avec l'autorisation du médecin.
  3. Microlax Préparation pharmaceutique sous forme de microcystique, recommandée pour l'utilisation par les femmes enceintes. Il agit rapidement et doucement, un effet laxatif est à prévoir dans les 5 à 10 minutes.
Recettes populaires pour la constipation chez les femmes enceintes

Les «recettes de grand-mère», sûres pendant la grossesse, peuvent apporter une aide précieuse à la future mère. Par exemple, un mélange de fruits séchés avec du miel: baies de pruneaux, raisins secs et abricots secs (100 g de chaque ingrédient) mélangés à 2 grandes cuillères de miel et prenez 2 cuillerées à thé avec quelques gorgées d’eau chaude pendant la nuit.

Une autre médecine traditionnelle sans danger - une décoction laxative de pruneaux et de betteraves: verser 300 gr. un mélange de pruneaux, de betteraves et de flocons d'avoine (ingrédients en proportions égales), 2 litres d'eau, porter à ébullition et laisser reposer une heure à feu doux. 1 tasse de bouillon filtré et refroidi pris au coucher, le reste étant conservé au réfrigérateur.

Si la constipation pendant la grossesse est de nature spasmodique, vous pouvez réprimer les plantes apaisantes ou les sédatifs prescrits par un médecin afin de remédier à la situation. Lorsqu'une selle est retardée, une femme enceinte peut faire des exercices pour réduire la pression de l'utérus sur le rectum, s'il n'y a pas de contre-indication à cela.

Prévention de la constipation chez les futures mères

Le meilleur conseil sur la façon de traiter la constipation pendant la grossesse est de prévenir leur apparition. Ayant à peine appris qu'elle occupe une position agréable, une femme devrait restructurer son alimentation en fonction des besoins du corps enceinte afin de pouvoir porter et donner naissance à l'enfant et de prendre soin de sa santé.

Pour prévenir la constipation, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  1. Repas fréquents en petites portions.
  2. Consommation de suffisamment de fibres (céréales, flocons d'avoine, pain au son, légumes crus).
  3. Le régime alimentaire est équilibré en nutriments et en composition en vitamines et minéraux.
  4. Inclusion de fruits secs, fruits non sucrés, huile végétale, boissons lactées fermentées au menu.
  5. Exception des produits formant et fixant les gaz - thé et café forts, pain et pâtisseries blancs, plats à base de semoule, bleuets et airelles, bananes, chou, légumineuses, graisse et frits.
  6. Consistance essentiellement liquide et semi-liquide de plats - soupes, porridges.
  7. La distribution correcte du régime pendant la journée: aliments protéinés - le matin, le soir principalement des légumes et des produits laitiers.
  8. Consommation hydrique adéquate en buvant: eau plate non gazeuse, compote non sucrée de fruits secs, boissons aux fruits, tisanes. Volume total - pas moins de 1500 ml par jour. Le matin, après le réveil, le «rituel» obligatoire consiste à boire un verre d'eau fraîche acidifiée avec du jus de citron.
  9. S'il n'y a aucune restriction sur l'activité physique, il est important que les femmes enceintes marchent au grand air tous les jours. Il est recommandé de nager, de marcher, de faire du yoga, du fitball et d'autres exercices autorisés pendant la grossesse.

Il n'est pas nécessaire d'expliquer que l'évolution de la grossesse et la santé de la future progéniture dépendent en grande partie du comportement et du mode de vie de la mère. Si une femme enceinte ne parvient pas à résoudre ses problèmes de «toilettes» avec les moyens énumérés ci-dessus, elle doit l'informer de ses problèmes lors de sa prochaine visite chez le gynécologue-obstétricien. Après avoir déterminé la cause de la maladie et évalué les risques possibles de portage, le médecin peut vous prescrire des méthodes plus sérieuses.

Je vais devenir mère - FIV, planification, grossesse, accouchement et après l'accouchement

Rubriques

Constipation pendant la grossesse - que faire? Médicaments et remèdes populaires pour le traitement

Le premier épisode de constipation se manifeste en début de grossesse, même au cours du premier trimestre. Les violations de la chaise peuvent accompagner une femme pendant toute la période où elle porte un bébé. Par conséquent, la constipation pendant la grossesse est un sujet embêtant et brûlant.

Tout d’abord, nous allons comprendre ce qu’est vraiment la constipation, comment elle affecte la santé d’une femme, d’un enfant et quoi faire?

Le contenu

  • Qu'est-ce que la constipation?
  • Pourquoi cela se produit-il?
  • Qu'est-ce qui est dangereux pendant la grossesse?
  • Comment cela affecte-t-il le fœtus?
  • Comment se débarrasser de la constipation pendant la grossesse?
  • Que peut être enceinte de constipation?
  • Traitement
  • Régime alimentaire
  • Remèdes populaires pour le traitement

Qu'est-ce que la constipation chez la femme enceinte?

Selon les statistiques, la constipation vraie pendant la grossesse survient dans 11 à 38% des cas. Selon d'autres auteurs, jusqu'à 60%. Selon l'auto-évaluation des futures mères, les troubles des selles sont beaucoup plus fréquents.

Si l'acte de défécation est effectué 1 fois en 3 jours - il ne s'agit pas d'une constipation, mais d'une réaction physiologique à la grossesse. Pour prendre la bonne décision face à la difficulté de l'acte de défécation, vous devez contacter le médecin et déterminer s'il convient de traiter ou non ce que vous appelez la constipation.

Les critères de diagnostic de la constipation sont les suivants:

  • forcer;
  • le tabouret est fragmenté, sec et rugueux;
  • sensation d'obstruction pendant les selles;
  • la nécessité de techniques manuelles pour évacuer le fauteuil;
  • moins de 3 selles par semaine avec la libération d'une petite quantité de selles (jusqu'à 35 g par jour).

On considère qu'un état pathologique se produit lorsque 2 symptômes ou plus surviennent dans 25% des selles.

Pourquoi la constipation survient-elle pendant la grossesse?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'intestin pendant la grossesse refuse de travailler comme d'habitude. Le premier d'entre eux est le plus significatif, le reste survient lorsqu'il est exposé à des facteurs externes.

Causes de constipation pendant la grossesse:

  • Hormonal. Le principal brouhaha du premier trimestre de la grossesse est la progestérone. Et tout ce qu'une femme ressent en début de grossesse: dépression ou augmentation de l'appétit, faiblesse, somnolence, bouffées vasomotrices est un effet de la progestérone. Y compris la progestérone affecte les cellules musculaires lisses de l'utérus. Cela les détend pour maintenir la grossesse et l'œuf fécondé a pu rester dans l'utérus.

De même, la progestérone affecte les cellules musculaires lisses intestinales. Ainsi, il ralentit la motilité - évacuation du contenu intestinal, les ondes péristaltiques (mouvements ondulants) deviennent faibles et rares. Cela perturbe le passage des masses fécales, ce qui devrait conduire à un tabouret normal chez tout le monde. La constipation peut être le premier signe de grossesse avec des mictions fréquentes.

  • Mécanique. Aux deuxième et troisième trimestres, l'utérus en croissance serre les organes internes, y compris les anses du gros intestin, violant ainsi l'évacuation des masses fécales.
  • Les femmes enceintes développent souvent une gastrite et des brûlures d'estomac au début. Les antiacides et l'oméprazole, administrés aux femmes présentant ces symptômes, contribuent au développement de la constipation.
  • Les femmes enceintes développent également une anémie et prennent des suppléments de fer. Les suppléments de fer provoquent la constipation.

Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse pendant la grossesse?

Tout d'abord, la qualité de vie des femmes enceintes se dégrade. Aux deuxième et troisième trimestres, le risque d'hémorroïdes augmente (il est donc impossible de repousser les limites)

La constipation pendant la grossesse est un facteur de risque:

  • violations de la biocénose de l'environnement vaginal;
  • développement de dysbiose intestinale;
  • augmente le risque d'infection dans la voie ascendante pendant l'accouchement (introduction d'une flore pathologique dans le canal de naissance);
  • écoulement intempestif de liquide amniotique;
  • développement de complications septiques purulentes après l'accouchement.

Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse pendant la grossesse pour un enfant?

Il s'avère qu'une violation du mode habituel de vidange de l'intestin n'a pas d'impact négatif critique sur le bébé. Autrefois, on pensait que la constipation pendant la grossesse provoquait une intoxication fœtale. Mais des études ont été menées pour réfuter cette hypothèse. Les substances toxiques pour la constipation, bien sûr, sont absorbées par le côlon, mais pendant la grossesse, les reins travaillent plus activement et éliminent les substances toxiques plus rapidement.

En début de grossesse, les femmes doivent souvent aller aux toilettes. Il n'y a toujours pas de pression mécanique de l'utérus et du fœtus hypertrophiés sur les reins et la vessie, mais l'activité des visites aux toilettes augmente considérablement. Dès la 8e semaine de grossesse, les reins sont filtrés 1,5 fois plus vite. Au troisième trimestre, la situation est similaire: les reins travaillent très activement pour que l'enfant ne reçoive pas de substances toxiques.

Constipation pendant la grossesse: que faire?

Pendant la grossesse, la constipation est principalement régulée par le régime alimentaire. Recommandations dans ce cas, comme avec la nutrition pour un mode de vie sain. Le menu doit être saturé de protéines végétales, de graisses et de fibres. Les fruits et les légumes sont des compagnons essentiels du régime alimentaire des femmes enceintes. Le maximum exclu les graisses transgéniques et raffinées, les sandwichs, les sandwichs, les fast foods, les saucisses, les aliments frits, les sushis, les pizzas, les pâtisseries.

Assurez-vous de laisser le pain blanc, remplacez-le par du grain, du pain de seigle avec du son. Un excellent remède contre la constipation: salades contenant des betteraves, du son et des pruneaux. N'oubliez pas que pour aller aux toilettes, vous avez besoin de quelque chose à manger. Si une femme s'autorise un jour de jeûne, les masses fécales ne seront en principe pas formées; cela s'applique également à la nutrition, dans laquelle il n'y a pas de fibres alimentaires.

Que peut être enceinte de constipation

Dans certains cas, vous pouvez utiliser pour traiter la constipation chez les femmes enceintes. Ils peuvent être achetés dans les pharmacies ou les magasins d'aliments naturels. Mais avant de les prendre, vous devez consulter un médecin. L'ajout de fibres sous forme de son ou de blé à la ration permet de respecter scrupuleusement le régime de consommation d'alcool et de faciliter son introduction.

Si, avant l'apparition de la constipation, vous ne preniez pas de fibres, vous pouvez commencer à ajouter du son à de l'eau ou du kéfir et 1 cuillère à thé 2 fois par jour, en augmentant progressivement la dose sur 14 jours. Le fait est que la prise d'un son à des fins médicales peut exacerber la situation et provoquer une constipation grave. Il est préférable de prendre le son pendant une demi-heure avant les repas, en le dissolvant dans de l’eau (s’il n’ya pas de brûlures d’estomac). Pour les brûlures d'estomac, ils ne sont pas recommandés.

Une consommation adéquate de liquides sous forme de compotes de fruits séchés (prunes, pruneaux, abricots, abricots secs) et d'eau potable (non minérale et non gazéifiée) permet de lutter contre la constipation pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, boire moins d'un litre par jour est impossible, même si une femme a un œdème. Parce qu'un apport insuffisant en fluide incite le corps à «stocker» de l'eau pour l'avenir. Pour les femmes enceintes, 1,5 litre par jour est la norme. Si une femme boit ce volume de manière fractionnée et progressive, cela n'affectera pas la formation d'œdème. En l'absence de syndrome d'œdème, vous devez boire jusqu'à 2 litres d'eau. Oedème composé consommant du sel (cornichons, viandes fumées) et des glucides simples (sucre, gâteaux, sucreries). En tandem, le sel et le sucre provoquent sans équivoque une rétention hydrique dans les tissus.

En l'absence de contre-indications obstétricales, une augmentation de l'activité motrice aidera à faire face à la constipation pendant la grossesse.

Il y a une eau minérale assez spécifique à vendre - Donat Sodium. Il peut recommander au médecin de se débarrasser rapidement du contenu intestinal stagnant. Il a un effet laxatif prononcé. Mais il faut faire attention avec elle. L'effet d'une teneur élevée en ions magnésium sur le fœtus n'est pas bien compris. Donc, si vous ne lui faites pas peur, vous pouvez l’utiliser occasionnellement pendant le port de l’enfant pour normaliser la chaise.

Traitement de la constipation pendant la grossesse

L'objectif des médicaments contre la constipation chez la femme enceinte est la normalisation de la consistance des selles et non la réalisation des selles quotidiennes. Il faut se rappeler et comprendre. La réception des laxatifs doit être auxiliaire et épisodique. L'argousier, suppositoires à la glycérine destinés aux femmes enceintes atteintes de constipation, peut être utilisé conformément aux prescriptions d'un médecin, car tout laxatif (comprimés, poudres, thés, microclysters) peut provoquer une augmentation de la motilité, non seulement des muscles lisses de l'intestin, mais également de l'utérus.

Pour un traitement planifié, des médicaments à base de lactulose, tels que Duphalac, peuvent être prescrits. Son effet est basé sur l'action probiotique. Le sirop augmente la formation d'acide lactique par les bactéries lactiques qui vivent dans les intestins. L'acide accélère le péristaltisme et favorise la vidange. Avec dysbiose sur le fond du médicament peut provoquer des ballonnements dans les trois premiers jours. La flatulence disparaît d'elle-même et la chaise n'apparaît pas immédiatement. Pour que le médicament prenne quelques jours. Si le médicament provoque des ballonnements pendant plus de 2-3 jours, il doit être abandonné.

Le médicament Forlax ne peut être utilisé que sur ordonnance d'un médecin et respecte scrupuleusement les recommandations énoncées dans les instructions. Ses molécules forment des composés forts avec l’eau et retiennent les liquides dans la lumière intestinale, augmentant ainsi le volume des masses fécales. La pression des selles assure le péristaltisme et la vidange. Les molécules de médicament sont extraites de la lumière intestinale pour la liaison. Le régime de consommation d’alcool est donc extrêmement important si le médicament prescrit la constipation.

Recommandations diététiques pour la constipation chez les femmes enceintes souffrant de brûlures d'estomac

  1. Le matin, vous devez prendre votre petit-déjeuner.

Dès que le corps se «réveille», des hormones sont activées, ce qui permet au corps de faire de l'activité physique. Quand une personne se lève, un réflexe orthostatique est déclenché - le travail des organes internes, y compris le tractus gastro-intestinal, est activé. Il existe un autre réflexe: lorsque la nourriture ou l'eau pénètre dans l'estomac, le tractus gastro-intestinal inférieur commence à fonctionner plus activement.

Il est souhaitable que ces deux réflexes soient déclenchés le matin. Par conséquent, le petit déjeuner ne peut pas être manqué et reporté pendant une longue période. Les petits déjeuners doivent contenir des glucides complexes, ils commutent le métabolisme nocturne vers le jour et aident à vider les intestins.

  1. L'augmentation de la taille de l'utérus exerce un effet de compression sur l'estomac. Par conséquent, les aliments doivent être pris 5 à 6 fois par jour en petites portions afin d'éviter tout remplissage excessif de l'estomac et d'éviter tout reflux du contenu gastrique dans l'œsophage.
  2. Pour la même raison, il ne faut pas se baisser ni prendre une position horizontale après avoir mangé.
  3. Assurez-vous de disposer d'une quantité suffisante de liquide (1,5 à 2 litres par jour).
  4. Prenez des fibres tendres dans les aliments: carottes cuites, chou-fleur, potiron, betteraves, courgettes, pruneaux trempés pour la nuit et abricots secs.
  5. Rappelez-vous que le fromage cottage (un aliment très important pour les femmes enceintes) peut à lui seul causer la constipation. Par conséquent, il doit être mangé avec des charges: citrouille cuite ou bouillie, imbibée de pruneaux, d’abricots secs, de pomme minable et de carottes. Vous obtenez donc le calcium nécessaire et réduisez à "non" sa capacité à inhiber le travail de l'intestin.
  6. Exclure des produits alimentaires qui augmentent la formation de gaz. Le premier ennemi d'une femme enceinte souffrant de constipation est l'eau gazeuse et les boissons gazeuses sucrées. Légumineuses, jus de raisin et de pomme, légumes riches en huiles essentielles - radis, radis, ail, oignons provoquent des flatulences.
  7. Les produits contenant de la caféine sont contre-indiqués: café, thé, chocolat. Non seulement ils ralentissent le péristaltisme, ils provoquent également des brûlures d'estomac.

Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

Le meilleur remède populaire contre la constipation pendant la grossesse est la betterave bouillie. Vous pourrez en faire une salade simple et faible en calories.

Recette: Deux betteraves de la taille d'un poing pour faire bouillir, refroidir et peler. Pour frotter sur une râpe fine, ajoutez de l'aneth ou du persil finement haché, un peu d'oignon (si vous le souhaitez), deux cuillères à soupe de yogourt ou de yogourt d'une journée, cuits vous-même à partir de l'entrée. Vous pouvez saler légèrement et ajouter des noix hachées, des pruneaux à la vapeur à votre goût. Mélangez et toute la salade est prête!

Une autre recette populaire. Une poignée de prunes ou de pruneaux séchés (non fumés) pendant la nuit, versez de l'eau bouillie bouillante (0,5 litre). Dans la matinée, l'estomac vide, boire le liquide qui s'est formé après la perfusion. Et les fruits eux-mêmes peuvent être consommés après le petit-déjeuner ou ajoutés au fromage cottage.

Un excellent laxatif contre la constipation pour les femmes enceintes est le résidu sec après cuisson des carottes fraîches. Dans le gâteau, vous pouvez ajouter des abricots cuits à la vapeur, des boulettes - on obtient des bonbons.

Vous pouvez manger cette friandise pendant la journée. Le gâteau aux carottes peut être utilisé avec succès pour faire des casseroles de lait caillé. Un effet laxatif sera plus prononcé si vous ajoutez un gâteau à la citrouille. Délicieux et va se débarrasser de la sensation de l'intestin surpeuplé à la maison sans l'utilisation de drogues.

N'oubliez pas les pommes au four, un dessert délicieux et sain.

N'oubliez pas que tous les remèdes populaires ne peuvent pas être enceintes. Cela est particulièrement vrai pour les herbes: argousier, séné, rhubarbe. Ils ne peuvent pas être utilisés même avec la constipation la plus grave.

Constipation pendant la grossesse: conséquences, traitement et prévention

La grossesse est une période très importante dans la vie d’une femme. La représentante du beau sexe, ayant appris qu'elle porte sous son cœur un enfant tant attendu, éprouve beaucoup d'émotions positives. Cependant, elle peut ne pas imaginer à quelles surprises elle devra faire face pendant qu'elle porte un enfant. La première échographie quand vous pouvez voir votre bébé, sa première agitation - les moments les plus heureux. Mais malheureusement, chaque femme pendant 40 semaines doit faire face à de mauvaises surprises. L'un d'eux est la constipation pendant la grossesse. Ils sont non seulement inconfortables, mais dangereux pour une femme en position.

Symptômes de constipation pendant la grossesse

Pour chaque personne, la fréquence des selles est individuelle. Une selle se produit 2 ou 3 fois par jour et une autre après 2 jours. Ceci est considéré comme normal. Beaucoup de gens souffrent de constipation, mais les femmes enceintes sont beaucoup plus susceptibles de faire face à ce problème.

Les principaux symptômes de la constipation pendant la grossesse:

  • un changement dans la fréquence des selles;
  • petite quantité de matières fécales;
  • selles sèches et dures;
  • présence après défécation des sentiments de selles incomplètes.

Une femme dans la position peut montrer tous ces signes ou seulement certains d'entre eux.

Causes de constipation pendant la grossesse

Les représentants de la belle moitié de l'humanité attendent le bébé, les causes de la constipation peuvent être différentes. L'un d'eux est une augmentation du niveau de progestérone dans le corps. Cette hormone a un effet relaxant sur la musculature de l'intestin (son péristaltisme est perturbé, une hypotension survient).

Le fer et le calcium peuvent être à l'origine de la constipation pendant la grossesse. Ce sont des oligo-éléments bénéfiques nécessaires aux femmes en position. Les médecins ont même parfois parfois spécialement prescrit des médicaments contenant du fer et du calcium.

Les femmes enceintes ne sont pas assez mobiles pour leur style de vie. Certains avec une fausse couche menacée sont au lit. C'est une activité physique faible qui peut causer de la constipation.

Pendant la grossesse, la future mère devrait surveiller leur régime alimentaire. En raison du manque de liquide, les selles peuvent être lentes et difficiles.

La constipation pendant la grossesse peut également survenir en raison de maladies de la région anale. Par exemple, une fissure anale ou des hémorroïdes peuvent provoquer ce phénomène désagréable.

La grossesse n'est pas sans stress. Ils surviennent à cause de la restructuration physiologique du corps, de la peur de l'accouchement, de la pensée pour les nuits sans sommeil à venir et d'autres préoccupations. Les expériences ont un effet négatif sur la fréquence des selles.

Qu'est-ce qu'une constipation dangereuse pendant la grossesse?

Les femmes qui n'ont jamais souffert auparavant de vidange lente et difficile peuvent en faire l'expérience au cours de la première enfance. Beaucoup d’entre elles souffrent de constipation en fin de grossesse. Ce phénomène désagréable ne passe pas complètement. La constipation pour la future mère et son futur enfant est particulièrement dangereuse.

En raison des difficultés rencontrées pour vider le corps d'une femme, des substances nocives se forment à la suite de la dégradation des aliments. Eux, étant dans l'intestin, sont absorbés dans le sang à travers ses parois. Cela peut nuire à la mère et au fœtus.

La constipation peut causer beaucoup d'inconfort. Une femme dans une position peut ressentir une lourdeur dans l'estomac, une douleur. Tout cela peut provoquer des expériences indésirables et des frustrations.

Beaucoup de femmes s'inquiètent de savoir s'il est possible de souffrir de constipation pendant la grossesse. Pendant la période de transport de l'enfant, les tentatives ne sont pas souhaitables. Si une femme doit pousser fort et rarement, cela ne causera pas de problèmes graves. Une constipation régulière est dangereuse car la tension dans les muscles abdominaux peut provoquer des hémorroïdes ou une fausse couche.

La congestion dans les intestins peut entraîner des complications. Par exemple, une proctosigmoïdite (inflammation du rectum et du côlon sigmoïde), une colite secondaire, une paraproctite (inflammation du tissu périostracique), une fissure anale peut survenir en raison d'une constipation prolongée.

Produits de constipation pendant la grossesse

Toutes les femmes ne savent pas quoi faire avec la constipation pendant la grossesse. La nourriture joue un rôle énorme dans leur traitement. Une femme enceinte devrait inclure dans son régime alimentaire des aliments contenant des substances qui favorisent le transit intestinal. Vous devez également connaître les aliments dont l'utilisation peut provoquer la constipation.

Promouvoir les selles:

  • fruits et légumes crus;
  • pain noir;
  • pain contenant du son en quantité significative;
  • fruits secs (surtout pruneaux);
  • sarrasin, flocons d'avoine, gruau d'orge;
  • viande avec une grande quantité de tissu conjonctif.

Ces produits de la constipation pendant la grossesse devraient être inclus dans votre menu.

Les femmes enceintes qui se plaignent de constipation et de ballonnements devraient limiter leur consommation ou exclure du régime les aliments riches en fibres alimentaires.

Il est nécessaire de refuser les plats d'épinard, d'oseille, de chou, de haricots, qui provoquent une formation accrue de gaz.

Si possible, vous devez exclure du régime alimentaire certains plats sous forme minable (en particulier la semoule et la bouillie de riz), les substances de consistance visqueuse (par exemple, les soupes gluantes). Certaines femmes enceintes ne savent pas s’il existe des constipations de cacao et de thé noir fort pendant la grossesse et consomment ces boissons. En fait, ils devraient être retirés de leur menu, car ils empêchent seulement les selles.

Une femme enceinte devrait boire entre 1,5 et 2 litres de liquide par jour. Il peut s'agir d'eau simple, de jus de fruits ou de produits laitiers. Il ne faut pas oublier que tant de liquide peut être consommé s'il n'y a pas de contre-indications: maladie cardiaque ou œdème. En savoir plus sur l'œdème pendant la grossesse →

Médicaments pour la constipation pendant la grossesse

Comme vous le savez, les femmes qui prennent des médicaments ne sont pas souhaitables car elles peuvent nuire au fœtus. Alors comment traiter la constipation pendant la grossesse? Les préparations ne doivent être prescrites que par le médecin traitant s'il existe des indications graves. En aucun cas, vous n'avez pas besoin de vous engager. Par vos actions, vous ne pouvez que vous blesser et blesser le bébé à naître.

Presque toutes les pilules contre la constipation pendant la grossesse sont contre-indiquées. Les substances qui font partie de la plupart des médicaments irritent les récepteurs du côlon. Cela contribue à son péristaltisme. Chez les femmes enceintes, les médicaments peuvent provoquer une élévation du tonus de l'utérus et sa contraction, ce qui peut entraîner une fausse couche. En savoir plus sur le tonus de l'utérus →

Les médecins peuvent prescrire des suppositoires au glycérol pour la constipation pendant la grossesse. Ils irritent légèrement les récepteurs du rectum et n'affectent pas le tonus utérin.

Ainsi, l’usage de drogues est dangereux pendant la grossesse. Les médicaments peuvent provoquer une fausse couche, des anomalies dans le développement du fœtus. Une future mère qui rêve d'un bébé en bonne santé ne devrait pas prendre de médicament sans ordonnance de son médecin. Seul un spécialiste peut déterminer s’il est nécessaire de traiter la constipation au cours de la grossesse avec de la drogue ou si vous pouvez vous en passer.

Remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse

Un bon remède traditionnel et sûr contre la constipation est une décoction de pruneaux. Pour le préparer, vous devez prendre 100 g de fruits séchés lavés, 100 g de flocons d'avoine et 100 g de betterave. Mélangez tous ces ingrédients, plongez-les dans une casserole et versez 2 litres d'eau. Les pruneaux, les flocons d'avoine et les betteraves mijotent pendant une heure. Après cela, filtrer le bouillon et mettre le réfrigérateur. Avant de se coucher, vous devriez boire 1 verre.

Aide également de la constipation pendant la grossesse pruneaux, abricots secs et raisins secs avec du miel. Pour la préparation de ce mélange, vous aurez besoin de fruits séchés (100 g chacun) et de 2 c. l chérie Pruneaux, abricots secs et raisins secs bien lavés et émincés. Après cela, ajoutez le miel et mélangez bien. Il est recommandé d’utiliser cet outil avant de se coucher pour 2 c. À thé. Boire avec de l’eau tiède.

Il convient de noter que certains remèdes populaires contre la constipation pendant la grossesse sont interdits (par exemple, les feuilles de séné, la rhubarbe, l'écorce de nerprun, les fruits du zona).

Prévenir la constipation pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent ne pas souffrir de constipation si elles suivent certaines mesures préventives.

Tout d'abord, faites attention à votre régime alimentaire. Le régime devrait inclure des aliments riches en fibres. Il améliore le processus digestif. Il est souhaitable que le menu du jour contienne un plat liquide (par exemple, une soupe ou un bortsch). Du régime alimentaire devraient être exclus les produits qui contribuent à l'apparition de la constipation.

Une attention particulière devrait être accordée au régime d'alcool. Beaucoup de femmes ont peur d'utiliser beaucoup de liquides en raison de l'apparition possible d'un œdème. C'est complètement faux. Une femme enceinte devrait boire suffisamment d'eau. Les aliments salés doivent être exclus de la consommation. Cela est nécessaire pour que le sel ne retienne pas d'eau dans le corps.

Pour éviter une constipation grave pendant la grossesse, vous devez vous déplacer le plus possible. Les mamans modernes sont sédentaires. Quelqu'un a peur de bouger une fois de plus, croyant que les mouvements peuvent nuire à l'enfant, et quelqu'un est plus occupé à communiquer sur les réseaux sociaux.

Le manque d'activité physique provoque un ralentissement de la digestion. Bien sûr, dans la position où vous ne ferez pas de jogging ou d’exercices difficiles, mais vous ne devez pas oublier les promenades au grand air, les promenades normales.

En conclusion, il convient de noter que l’option la plus raisonnable, grâce à laquelle une femme en position peut éviter une vidange difficile, est la prévention. Si vous avez encore à faire face à la constipation dans les premiers stades de la grossesse ou à une date ultérieure, vous pouvez utiliser les remèdes populaires.

Cependant, il convient de garder à l'esprit que tous ne sont pas inoffensifs. N'ayez pas peur de consulter le médecin. Il peut conseiller un remède sûr et efficace contre la constipation pendant la grossesse et, si nécessaire, il vous prescrira un médicament et vous expliquera comment le prendre.