Méthodes de traitement des allergies à la poussière de maison chez les adultes et les enfants

Les médecins ont tiré la sonnette d'alarme: au 21e siècle, une personne sur trois est allergique. À l'avenir, ce pourcentage augmentera, de plus en plus de personnes souffriront de la réaction pathologique de l'immunité à des phénomènes tout à fait ordinaires. Par exemple, sur la poussière.

Ce sont des particules de peau humaine, de poils d'animaux, de pages de livres et de tissus, de débris de nourriture, d'excréments d'insectes, de bactéries et, surtout, de petites tiques, qui sont absolument partout sauf peut-être dans le cosmos.

L'allergie à la poussière domestique éloigne une personne de son mode de vie habituel et lui fait rechercher des moyens efficaces de traitement et de prévention.

Prévention des allergies à la poussière domestique

Les acariens microscopiques sont de puissants allergènes et moins une personne est en contact avec eux, plus la probabilité de réaction est faible.

Par conséquent, les mesures contre la poussière peuvent être conseillées non seulement en cas d'allergie, mais aussi à tout le monde:

  • Les meubles rembourrés sont souhaitables avec un revêtement en cuir ou en similicuir. Cela le lavera régulièrement.
  • Si les canapés avec revêtement en tissu, vous pouvez acheter des couvertures qui sont lavées chaque semaine. Aujourd'hui, il existe de puissants aspirateurs capables d'éliminer une partie de la poussière des meubles rembourrés.
  • Tous les matelas et tous les oreillers doivent être rembourrés de fibres synthétiques: holofibre, produit d’hiver synthétique, flabertek, tinsuleyt.

Pas de couvertures de chameau, de laine de mouton; pas d'oreillers en plumes.

  • Dans les pharmacies, vous pouvez acheter des insecticides spéciaux auprès d’acariens domestiques. Ce spray peut gérer les matelas et les tapis.
  • Tous les tapis muraux et les moquettes épaisses, difficiles à nettoyer, sont retirés de l'appartement.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser des tapis minces faciles à aspirer, mais pas dans la chambre à coucher.
  • Les livres sont régulièrement essuyés avec un chiffon humide et stockés uniquement dans une armoire fermée.

  • Vieux matelas, oreillers, lourds rideaux à lambrequin, vieux meubles - tout doit être jeté.
  • Remplacez les matelas et les oreillers tous les 1-2 ans, lavez régulièrement la literie à haute température.
  • L'appartement est régulièrement diffusé, même par temps froid.
  • Conseils fortifiants utiles: promenade au grand air, parcours de vitamines, durcissement.
  • Les principes essentiels pour une vie sûre sans poussière peuvent être formulés en quelques phrases:

    1. Tout ce qui est lavé et lavé doit être lavé et lavé régulièrement. Certains en ont assez tous les trois jours, d'autres doivent laver leurs vêtements tous les jours. Cela dépend de la sévérité de l'allergie.
    2. Tout ce qui ne peut pas être régulièrement nettoyage humide - jeter.

    Diagnostics

    Le médecin ou le pédiatre local peut être le premier à suspecter une allergie à la poussière domestique. Apparaît:

    • éternuements obsessionnels
    • clair, comme l'eau, écoulement du nez,
    • toux sèche (toux).

    Ces symptômes sont aggravés le matin ou le soir, lors des travaux de nettoyage, lorsque vous vous tenez près de vieux livres ou de grands tapis.

    Ensuite, la personne va chez un allergologue. Ce médecin confirme les préoccupations du thérapeute et prescrit des recherches.

    Il existe plusieurs façons de confirmer une réaction allergique à la poussière: un test sanguin pour les anticorps, des tests intradermiques, un test de scarification, un test de prix.

    Test sanguin

    Cette procédure est similaire à un prélèvement sanguin normal pour analyse. Le laboratoire déterminera si ce sang contient des anticorps anti-allergènes présumés et en quelle quantité.

    Dans le même temps, vous pouvez identifier une douzaine d'anticorps.

    Cette analyse est utilisée pour les très jeunes enfants qui peuvent avoir peur des autres tests.

    Et aussi dans le cas où l’allergie d’une personne est très forte et que l’introduction délibérée d’un allergène est dangereuse.

    Tests intradermiques

    Très rarement, cette méthode est utilisée maintenant.

    Il n'est pas assez informatif, traumatisant et peut provoquer une forte réaction allergique.

    Des solutions contenant un allergène préparé sont injectées par voie intracutanée et la réaction est évaluée au bout de quelques minutes.

    Les enfants ne font pas un tel test.

    Test de scarification

    Test informatif sûr et éprouvé pour les allergies. Des plaies microscopiques sont appliquées sur la peau. Seule la couche supérieure est endommagée. Il n'y aura donc ni sang ni douleur.

    Sur la plaie ont appliqué des solutions prêtes à l'emploi de l'allergène - acariens, particules de poussière de livre, poils d'animaux. Après quelques minutes, l’allergologue évalue la réaction à l’allergène.

    Test de Prik

    Une des dernières inventions de diagnostic. Aussi sûr que le test de scarification, mais encore plus informatif et moins effrayant pour les gens.

    Sur la peau sont appliquées des gouttelettes de la solution avec l'allergène. À travers les gouttelettes font des ponctions microscopiques - jusqu'à 1 mm de profondeur.

    Tous les tests cutanés sont évalués au fil du temps. Au site d'injection peut apparaître un gonflement, une rougeur, des démangeaisons. Cela parlera de réactions positives et d'allergies. Un allergologue évaluera sa gravité.

    Options et options de traitement pour les allergies de poussière de ménage

    Tous les médicaments visent à réduire les symptômes d'allergies et à supprimer les processus corporels responsables de ces symptômes. Mais la cause même des allergies, ils ne les éliminent pas.

    L’immunothérapie spécifique de l’allergène (ASIT) est l’un des moyens de traitement radicaux.

    C'est une méthode de traitement des allergies aux poussières qui soulage les symptômes pendant plusieurs années.

    Des doses microscopiques de l'allergène sont injectées dans le corps. La dose augmente progressivement - le corps "s'habitue" progressivement aux corps étrangers.

    Après un traitement complet par ASIT, il peut y avoir un soulagement marqué des symptômes ou leur absence complète pendant une longue période.

    ASIT n’est effectué que dans le service des allergies sous la stricte supervision de spécialistes.

    Une réaction allergique peut survenir à tout moment de l'introduction - la thérapie est alors arrêtée et reprise au bout de quelques mois.

    Drogues et drogues

    Tous les médicaments qui soulagent les symptômes peuvent être divisés en injections, en pilules, en gouttes locales (dans les yeux ou le nez) et en aérosols.

    Les injections pour les allergies - des hormones ou des antihistaminiques sont utilisées dans les réactions aiguës - angioedème, choc anaphylactique. En règle générale, la poussière domestique ne provoque jamais une allergie aussi forte.

    Les comprimés sont utilisés beaucoup plus souvent. Ceci est un antihistaminique. Le nom qu'ils doivent à une substance appelée histamine. C'est le principal méchant dans le domaine des allergies.

    C'est l'histamine qui provoque un gonflement des muqueuses, des démangeaisons et l'apparition de pertes nasales.

    Les médicaments qui peuvent combattre les effets de l'histamine comprennent:

    • suprastin,
    • tavegil
    • Cetirizine (Cetrin),
    • la loratadine (cléritine),
    • desloratadine (erius).

    Les deux premiers médicaments - la première génération. Ils provoquent la somnolence, ils sont donc nommés en fin d’après-midi. Tous les autres médicaments ne provoquent pas de somnolence grave, ils peuvent être administrés tout au long de la journée.

    En règle générale, le médecin recommande de le prendre une fois par jour - cela suffit pour se débarrasser des symptômes.

    Il existe des contre-indications strictes pour ces médicaments. Par conséquent, seul le médecin traitant doit les prescrire.

    De plus, les fonds locaux sont affectés:

    • Si le problème principal est la rhinite et l'écoulement nasal, des gouttes anti-allergiques sont utilisées: allergiques.
    • Si les larmes dominent, les yeux piquent et rougissent, puis les gouttes ophtalmiques: vizallergol.
    • L'allergie à la poussière est rarement une source de crises d'asthme. Mais si cela se produit, le médecin vous prescrit des médicaments sous forme de sprays: salbutamol, sérétide, beklason.

    Remèdes populaires

    Avec un écoulement nasal abondant, sa cavité peut être lavée avec une solution de soude ou de sel. Une petite cuillère de soude ou de sel est utilisée par litre d'eau.

    À l'aide d'une petite théière, d'une grosse seringue ou d'un dispositif spécial, vous pouvez vous rincer le nez après le réveil.

    Décoctions largement utilisées qui améliorent l'immunité, réduisent l'inflammation. Ils peuvent soulager le cours des allergies:

    • Millepertuis
    • camomille de pharmacie,
    • racines de pissenlit,
    • feuilles de bouleau.

    Vous pouvez faire des décoctions, à la fois individuelles et à partir d'un mélange d'herbes sèches. Pour ce faire, versez une cuillerée de matière première dans de l'eau bouillante, insistez et prenez un verre deux fois par jour.

    Avant d'utiliser des médicaments traditionnels pour les allergies à la poussière domestique, vous devez absolument consulter votre médecin - les plantes médicinales provoquent souvent des allergies.

    Réactions allergiques chez un enfant

    Les allergies à la poussière domestique peuvent être exposées aux écoliers et même aux bébés. Une caractéristique des symptômes chez les nourrissons est déguisée en infection virale.

    Souvent, un enfant reçoit un traitement inutile pour un rhume pendant une longue période.

    Lors de la prévention des symptômes de l'allergie à la poussière chez les enfants, les mêmes principes que pour les adultes doivent être suivis.

    De plus, vous pouvez conseiller:

    • retirez les jouets en peluche de la pièce où dort le bébé et, de préférence, de l'appartement en général;
    • s'il y a un lièvre en peluche particulièrement aimé, alors il devrait être régulièrement lavé et traité contre les tiques domestiques et non pour dormir avec un enfant, mais dans une maison séparée - dans un placard;
    • tous les médicaments doivent être strictement dosés conformément aux recommandations du médecin.

    Cure complète pour les allergies

    Il est impossible de se débarrasser des effets allergiques sur la poussière domestique pour toujours.

    Une telle réaction immunitaire forte et pathologique aux antigènes qui pénètrent dans le corps de la poussière se situe au niveau génétique.

    Par conséquent, la probabilité d'avoir un enfant allergique chez les parents qui en souffrent est très élevée.

    Un cycle complet d'immunothérapie spécifique à un allergène peut soulager les symptômes pendant plusieurs années, mais ne guérit pas complètement la maladie.

    En combinaison avec le mode de vie adéquat - nettoyage régulier et absence de meubles rembourrés - vous pouvez obtenir des manifestations très rares et mener une vie normale.

    Les réactions allergiques affectent aujourd'hui toutes les familles. Peu de gens connaissent l'asthme, la rhinite allergique ou la dermatite en eux-mêmes, qu'ils soient enfants ou amis.

    Mais une personne allergique ne doit pas se sentir exclu. Toute la vie d’une personne en bonne santé lui est tout à fait accessible.

    Cela est particulièrement vrai pour les enfants qui, en raison des nombreuses interdictions, peuvent ressentir leur propre isolement. Cela affectera l'état mental du bébé et en fera sortir un hypocondriaque souffrant.

    Il est important de comprendre et d'expliquer à l'enfant que ce n'est pas une maladie. C'est une caractéristique de l'immunité avec laquelle vous pouvez et devriez vivre. Il suffit de suivre les règles simples de la vie quotidienne et de toujours disposer de remèdes en cas de symptômes allergiques aigus.

    Vidéos connexes

    Que faire si les mesures préventives n’aident pas et que l’allergie à la poussière domestique ne recule pas? Est-il possible de guérir la maladie et quoi - voir ce reportage vidéo:

    Allergie à la poussière et moyens de résoudre ce problème

    Nous avions l'habitude de nous plaindre de la pollution de l'air et de la situation environnementale défavorable dans les villes, mais peu d'entre nous savent que l'air de nos appartements ou de nos bureaux est beaucoup plus dangereux pour la santé que l'air des rues. Selon les recherches, il est 8 fois plus toxique et 4 fois plus sale que l'air extérieur.

    Dans l'air de nos appartements, il y a une poussière domestique spéciale composée de petites particules de fibres de tissu, de substances inorganiques, de spores de champignons, de suie, de pollen, d'écailles de peau morte, de poils et de poils d'animaux, de déchets et de particules de la coquille chitineuse de parasites domestiques. Il s'accumule dans les meubles, la literie, les livres, les tapis, les rideaux et dans les crevasses du sol ou des meubles. Nombre de ses composants sont susceptibles de provoquer des réactions allergiques et les excréments des acariens saprophytes, qui vivent dans n’importe quelle pièce, sont les allergènes les plus courants.

    Selon l'OMS, environ 40% des habitants de la planète souffrent d'allergies à la poussière et, dans la plupart des cas, ce sont les acariens qui provoquent l'apparition d'une réaction allergique. Ils provoquent des éternuements, de la toux, une inflammation des yeux, des éruptions cutanées ou des démangeaisons et, en l’absence de traitement adéquat, peuvent provoquer une maladie aussi dangereuse que l’asthme bronchique. Dans cet article, nous vous présenterons les causes, les principaux symptômes et les méthodes de traitement des allergies aux poussières.

    Raisons

    Le système immunitaire de certaines personnes peut fortement réagir au contact de certaines substances spécifiques - les allergènes. Cette réponse vise à les éliminer le plus rapidement possible. L'allergie à la poussière est la plus fréquente de toutes les réactions allergiques et, selon les statistiques russes, environ 7 millions de personnes en souffrent.

    La composition de la poussière domestique n'est pas constante et dépend en grande partie du lieu de résidence et des habitudes des habitants de la maison. En règle générale, il contient les composants suivants:

    • particules minérales;
    • écailles de l'épiderme et des cheveux (humains et animaux domestiques);
    • fibres de papier et de textile;
    • particules de fumée et de suie;
    • spores de moisissures;
    • le pollen;
    • acariens domestiques et leurs produits métaboliques.

    La poussière de caoutchouc résultant du frottement des pneus de voiture est une autre composante fréquente de la poussière domestique dans les pièces situées près des autoroutes. Cette poussière est lourde et ne peut apparaître que chez les résidents des étages I à III.

    Tous les composants ci-dessus de la poussière dans les habitations peuvent devenir des allergènes, mais les acariens sont la cause la plus courante de réaction allergique. Ils sont toujours invisiblement côte à côte avec nous et leur taille n’est que de 100 à 300 microns. Les acariens saprophytes se nourrissent des parties mortes de l'épiderme et la personne «leur fournit» environ 2 kg de cet aliment chaque année.

    Chaque tique produit une énorme quantité d'excréments - 200 fois plus que son propre poids - et tout ce gaspillage de leur activité vitale et des tiques mortes montent en flèche dans l'air de l'appartement, avec la poussière ordinaire. C’est le gaspillage de leur activité vitale qui est l’allergène le plus puissant pour beaucoup de gens.

    La plupart des acariens sont concentrés dans la literie, les tapis et les meubles rembourrés. Par exemple, dans un matelas en opération depuis plus de 3 ans, plus de 2 millions de tiques de saprophyte peuvent rester en place. En plus de certaines parties de notre peau, ils se nourrissent de bourres de plumes dans de vieux oreillers ou couvertures. Mais les tiques ne se concentrent pas uniquement dans nos chambres. La poussière se répand dans tous les coins de notre maison et, si nous examinons au microscope 1 g de poussière provenant de l'un de ses coins, on peut y détecter de 10 à 100 000 acariens.

    Un autre allergène brillant peut être considéré comme de la poussière de construction. Le contact avec elle est particulièrement dangereux pour les bébés et les jeunes enfants. Il se compose de divers produits chimiques, béton ou ciment, et ils ne peuvent être arrêtés qu’après avoir quitté la pièce où la réparation est en cours. Son contact peut provoquer des réactions allergiques aiguës sous la forme d'un nez qui coule, d'une toux, d'un larmoiement ou d'une éruption cutanée. Une fois les travaux de réparation terminés, ces symptômes disparaissent, mais ils peuvent réapparaître lorsque le contact avec l'allergène est repris.

    L'allergie à la poussière ne se développe pas instantanément au premier contact avec l'allergène. Initialement, le processus de sensibilisation à l'agent provoquant se produit - le corps identifie l'allergène, génère des anticorps contre celui-ci (IgA, IgD, IgE, IgG, IgM), est préparé pour être sensible à ce composant provoquant particulier. Ce n'est qu'après cette réaction qu'une réaction immunitaire spécifique au contact avec l'allergène se produit: la libération de substances telles que la sérotonine, l'histamine et l'héparine en réponse à son introduction. Tous ces processus s'accompagnent de l'apparition de symptômes d'allergies: nez qui coule, conjonctivite, toux ou éruption cutanée.

    Les symptômes

    Classiquement, les symptômes d'allergie à la poussière peuvent être divisés en légers et aigus.

    Symptômes bénins

    Éternuements et nez qui coule

    Lorsque la poussière est inhalée, le corps réagit à l'introduction d'allergènes et la personne commence à éternuer. Le patient peut souffrir d'éternuements graves, prolongés ou continus. L'éternuement est une réaction de défense: le corps tente ainsi de se débarrasser de l'allergène ingéré.

    Les substances libérées en réponse à l'introduction d'un agent agressif provoquent une inflammation des membranes de la cavité nasale. Ils gonflent et la personne a le nez bouché. Un nez qui coule est l'un des premiers symptômes d'allergie à la poussière, et d'autres signes d'une réaction allergique se développent un peu plus tard.

    L'écoulement de mucus à l'arrière de la cavité nasale

    Lorsque du mucus abondant est présent, il peut s'accumuler à l'arrière de la cavité nasale et s'écouler dans la gorge. Une telle perfusion peut provoquer des maux de gorge et de la toux.

    Toux

    L'inhalation d'air, qui contient de la poussière, peut provoquer une toux presque instantanément. En règle générale, cela prend beaucoup de temps (plusieurs semaines ou mois), s’accompagne d’un écoulement nasal ou d’une irritation de la membrane muqueuse des yeux et se traduit par de longues attaques (2-3 minutes). Si vous êtes allergique à la poussière, la toux n’est pas accompagnée de crachats et de fièvre. C'est embêtant et n'apporte pas de secours après son achèvement.

    Maux de gorge

    Si vous êtes allergique à la poussière, accompagné d’éternuements fréquents, de nez qui coule et de toux, vous pouvez présenter un symptôme secondaire tel que maux de gorge. Lors des éternuements et de la toux, il se produit une augmentation de la pression sur le tissu de la gorge. En réponse à une telle exposition, ils gonflent et le patient ressent des sensations douloureuses lors de la respiration profonde ou de la déglutition.

    Irritation des yeux

    En réponse à un allergène tel que la poussière, la membrane muqueuse de l'œil et la conjonctive peuvent devenir enflammées. En règle générale, les signes de conjonctivite allergique apparaissent déjà 12 à 24 heures après le contact avec la poussière:

    • la peau des paupières et la conjonctive deviennent enflées et rougissent;
    • il y a des sensations désagréables dans les yeux sous forme de démangeaisons, de coupures ou de brûlures;
    • rougeur du blanc des yeux;
    • larmoiement;
    • photophobie (sévère).

    Habituellement, dans la conjonctivite allergique, les deux yeux deviennent enflammés.

    Lors de l'infection secondaire de l'œil, une décharge purulente opaque et visqueuse de couleur grise ou jaunâtre apparaît et s'accumule dans le coin de l'œil. Les cils peuvent alors se coller les uns aux autres (surtout après le sommeil). En l'absence de traitement adéquat, l'infection peut se propager à d'autres parties de l'œil, provoquant une iridocyclite, une kératite, la formation d'un abcès, un phlegmon et une diminution de l'acuité visuelle.

    Parfois, dans de rares cas, une allergie à la poussière est accompagnée de l'apparition sur la peau de zones de démangeaisons rouges et nettement définies. Après quelques heures, ils forment des bulles ou des cloques remplies de liquide et présentant des bords rouges. Extérieurement, les zones avec de l'urticaire ressemblent à des traces de brûlures d'ortie. Parfois, ils peuvent se fondre dans des foyers géants. En règle générale, l'urticaire passe rapidement et ne laisse pas de marques sur la peau.

    Se sentir fatigué

    Dans certains cas, la fatigue peut être le premier signe d'une réaction allergique naissante à la poussière. Une personne peut ressentir une faiblesse, une fatigue et des maux de tête graves. La sensation de fatigue peut accompagner le patient pendant toute la période d'un épisode d'allergie à la poussière.

    Symptômes aigus

    Respiration lourde

    Si vous êtes allergique à la poussière et avez un contact prolongé avec celle-ci, une personne peut bloquer les voies respiratoires avec du mucus produit en réponse à l'invasion constante de l'allergène. Dans ce cas, la respiration devient difficile, le patient ressent une sensation de manque d'air (comme s'il ne pouvait pas respirer et aspirait l'air).

    Douleur thoracique importante

    Une réaction allergique à la poussière peut provoquer des sensations de tiraillement et de douleur thoracique, car le contact avec l’allergène provoque une inflammation des tissus thoraciques, et le piratage et la toux qui ne soulagent pas provoquent un stress supplémentaire pour les muscles du haut du corps. Une telle manifestation d'allergie à la poussière nécessite une surveillance médicale obligatoire et immédiate.

    Essoufflement

    Une réaction allergique peut provoquer des crampes dans les voies respiratoires et conduire au développement d'un essoufflement. À chaque mouvement de respiration, un sifflement ou une respiration sifflante peut survenir. Si de tels symptômes apparaissent, le patient doit consulter un médecin.

    L'eczéma

    Dans les cas graves, l’allergie à la poussière peut causer de l’eczéma. Sur la surface de la peau apparaissent des éruptions cutanées, des furoncles, une desquamation, des écorchures et des zones d'inflammation ou de grossissement de l'épiderme.

    Crises d'asthme bronchique

    Une réaction allergique à la poussière domestique est observée chez 80% des patients asthmatiques. Dans certains cas, l’allergie à la poussière devient un facteur de développement de l’asthme chez l’enfant ou l’adulte. Un patient asthmatique développe des crises au cours desquelles il présente un essoufflement grave, une toux douloureuse et des crises d'asthme.

    Comment se débarrasser de l'allergie à la poussière?

    Malheureusement, les médicaments ne sont pas encore capables d'aider une personne à se débarrasser complètement des allergies une fois pour toutes, mais l'utilisation de certains médicaments et mesures préventives permet de minimiser la manifestation de cette maladie désagréable et dangereuse avec ses complications. La tactique de son traitement est déterminée individuellement et dépend du degré de manifestation d'une réaction allergique.

    Si vous rencontrez l'un des symptômes ci-dessus et que son apparence est toujours associée à un contact avec la poussière, vous devez consulter un allergologue. N'oubliez pas que l'auto-traitement des allergies ne donnera pas de résultat efficace et que la progression de la maladie peut conduire au développement de complications telles que l'allergie à la poussière, comme l'œdème de Quincke ou l'asthme bronchique.

    Pour identifier et clarifier l'allergène, le patient devra subir une série d'examens diagnostiques:

    • tests cutanés;
    • étude d'anticorps IgE spécifiques;
    • tests de provocation;
    • tests d'élimination;
    • diagnostics informatiques par la méthode de Follya.

    Traitement et prévention

    Élimination du contact avec l'allergène et prévention des exacerbations d'une réaction allergique à la poussière

    Pour le traitement des allergies à la poussière, il est d'abord recommandé de limiter autant que possible le contact avec la poussière. Pour cela, il est nécessaire non seulement de procéder à un nettoyage complet et régulier des locaux, mais également de "détruire les collecteurs de poussière".

    Comment puis-je minimiser le contact avec la poussière? Pour cela, vous avez besoin de:

    1. Réduisez le nombre de sites d’accumulation de poussière. Il est nécessaire de réviser complètement l'intérieur de votre maison et d'essayer de réduire le nombre de textiles qui accumulent facilement la poussière: enlevez les tapis, remplacez les rideaux par des stores faciles à nettoyer, remplacez les meubles par des revêtements en tissu et en cuir, réduisez le nombre d'objets de décoration accumulant la poussière, enlevez livres, souvenirs, jouets dans les armoires vitrées, remplacez les tissus résistants par des tissus faciles à laver. Lorsque vous choisissez des jouets souples, privilégiez les produits faciles à laver et à sécher.
    2. Remplacez la literie (matelas, couvertures, oreillers, couvertures, etc.) par des articles faciles à nettoyer ou à laver et constitués d'un tissu lisse. Il est déconseillé d'utiliser des produits en polaire, flanelle, laine ou duvet. Il est préférable de remplacer les oreillers en plumes par des produits avec des charges synthétiques et de les changer 2 à 3 fois par an. Toute la nouvelle literie doit être régulièrement lavée, aspirée ou secouée. Le matelas doit être soigneusement aspiré tous les jours et recouvert d’un pare-poussière spécial en tissu épais le recouvrant de tous les côtés. Remplacez le matelas par un nouveau tous les 8 à 10 ans. Il est préférable de choisir des produits contenant du mastic de noix de coco ou des mousses pouvant être traitées par des méthodes non chimiques. Les couvertures, les oreillers et les draps doivent être secoués et ventilés au moins deux fois par semaine. La literie doit être lavée au moins 2 fois par semaine, avec de l’eau chaude (supérieure à 65 ° C) et des détergents contenant des additifs spéciaux pouvant détruire les acariens.
    3. S'il est impossible de se débarrasser complètement des meubles ou des tapis rembourrés, nettoyez-les à l'aide d'outils spéciaux à base de composants végétaux, de tanins, de borates et de benzoates de benzyle (par exemple, Acarosan). Ces nettoyants pour meubles vous permettent de dénaturer les allergènes de l’épiderme ou des tiques et de minimiser leurs effets sur le corps humain.
    4. Nettoyage minutieux et régulier des chambres Il est préférable de nettoyer les chambres à un moment où il n'y a pas d'allergie dans la maison. Si vous ne pouvez pas rencontrer cette condition souffrant d'allergies devraient porter un masque qui protégera les muqueuses des voies respiratoires et les yeux de la poussière. Pour le nettoyage, utilisez des aspirateurs spéciaux avec filtres HEPA, qui vous permettent d'éviter d'augmenter la concentration d'allergènes dans l'air. Passer l'aspirateur sur toutes les surfaces doit être minutieux - tous les 0,5 m 2 pendant 1,5 à 2 minutes. En guise d'alternative à de tels dispositifs, les aspirateurs avec filtres à eau (ils doivent contenir un filtre HEPA) ou les filtres à paroi épaisse et un système de vanne peuvent être utilisés. Lorsque vous utilisez des aspirateurs de lavage, vous devez utiliser des acaricides spéciaux (agissant sur les acariens) et des additifs anti-allergiques. Lavez régulièrement le sol et essuyez la poussière de différentes surfaces avec un chiffon humide.
    5. Utiliser pour le nettoyage et le lavage de produits chimiques ménagers spéciaux destinés à la décontamination des allergènes. Par exemple: X-MIT, AllerDust, ODRX, AllerMold, All Up, All-Up, Allergen Wash, ADMS, ADS, Allergoff, Easy Air, etc.
    6. Utilisez des purificateurs d'air, des climatiseurs avec un système d'humidification supplémentaire et des ioniseurs pour une purification supplémentaire de l'air provenant d'allergènes de poussière. Le niveau optimal d'humidité dans la pièce doit être d'au moins 40 à 60%. Les filtres dans les appareils doivent être systématiquement remplacés par de nouveaux.

    Traitement de la toxicomanie

    Pour éliminer les symptômes d’une réaction allergique à la poussière, le médecin peut recommander de prendre des antihistaminiques à l’intérieur et sous forme de sprays antiallergiques pour gouttes nasales et oculaires. Seul un médecin doit choisir un médicament approprié après que toutes les procédures de diagnostic ont été effectuées. Avec le développement de l'asthme, il est recommandé au patient de traiter cette maladie. Dans les cas graves, des médicaments à base d'hormones peuvent être prescrits.

    Dans la plupart des cas, le traitement des allergies consiste à soulager une réaction allergique et à atténuer les symptômes douloureux. Cependant, il existe un moyen de prévenir efficacement la réaction: le traitement des allergies par la méthode ASIT, une immunothérapie spécifique à un allergène. Il réduit la sensibilité du système immunitaire aux allergènes, car il leur «enseigne» le corps. De ce fait, lorsque le corps rencontre un allergène dans la vie réelle, aucune réaction allergique ne se développe. Il est important de commencer le traitement d'immunothérapie à l'avance, pendant la rémission, car ses résultats n'apparaissent pas immédiatement (en moyenne dans les 3 à 6 mois). De plus, au cours de l’immunothérapie, si elle n’est pas encore terminée, des allergies symptomatiques peuvent être nécessaires. Cette approche permet de «préparer» le corps à une période d’exacerbations et d’obtenir une rémission stable, même au contact d’allergènes.

    Quel médecin contacter?

    L'allergie à la poussière est une maladie très insidieuse, dont les premiers symptômes ne doivent pas être ignorés. Il peut se développer à tout âge et causer de nombreuses expériences et problèmes désagréables. Pour son traitement, il est nécessaire de consulter un allergologue et de subir un examen complet, ce qui vous permettra de prescrire un traitement efficace. Rappelez-vous que l'auto-traitement de cette maladie peut être non seulement inefficace, mais également dangereux pour votre santé. Tout ce que vous pouvez faire vous-même est de minimiser le contact avec la poussière et de rendre votre maison aussi protégée que possible de sa présence.

    Allergie à la poussière

    L'allergie à la poussière est une réaction allergique répandue au cours des dernières années d'un organisme à la poussière domestique présente dans chaque maison, se manifestant par des larmoiements, des éternuements et l'écoulement nasal. Selon l'Organisation mondiale de la santé, une allergie à la poussière domestique est observée chez environ 40% de la population mondiale et conduit souvent à diverses maladies respiratoires et à l'asthme bronchique.

    Les allergologues considèrent la poussière domestique comme l’un des allergènes les plus dangereux et les plus courants, car Il contient souvent une quantité énorme de divers composants irritants. Et ce ne sont pas seulement des particules de poussière ordinaires, mais également des particules microscopiques de colorant, de poils d'animaux, de peluches, ainsi que de virus et de bactéries. De plus, de minuscules acariens (leur taille est de 0,1 à 0,3 millimètres) de poussière de maison - des saprophytes qui peuvent causer de graves dommages à la santé humaine - sont toujours présents dans la poussière de maison. La plus forte concentration de tiques est observée dans la litière, où les conditions les plus optimales sont créées pour leur reproduction éventuelle et leur développement ultérieur. Un gramme de poussière de matelas ou d'oreiller peut contenir de 200 à 15 000 tiques! L'irritant direct n'est pas les piqûres de tiques (ils ne mordent pas une personne), mais leurs déchets qui, ingérés par une personne sensible à un allergène donné, provoquent une forte réaction allergique. L'allergie à la poussière ne se produit pas chez les personnes qui ne sont pas sensibles à cet allergène particulier. En plus des tiques, les spores de moisissures souvent présentes dans la poussière domestique, l'excrétion de cafards, les poils d'animaux et d'autres substances irritantes peuvent provoquer une réaction allergique.

    À ce jour, environ 150 types de tiques pouvant vivre chez les particuliers ont été attribués. Les acariens domestiques sont divisés en trois groupes et seuls les acariens du premier groupe sont allergiques à la poussière. Le premier groupe comprend des tiques de grenier qui vivent dans des endroits où les aliments sont stockés - légumes, farine, céréales et céréales. Le deuxième groupe comprend les acariens prédateurs qui se nourrissent des acariens du premier groupe. Le troisième groupe comprend les tiques tombées accidentellement dans la poussière de la maison. Les deuxième et troisième groupes ne provoquent pas d'allergies à la poussière.

    Les acariens peuvent facilement exister même à des températures inférieures à zéro; il est presque impossible de les éliminer des meubles et moquettes rembourrés avec un aspirateur classique car, en plus de leurs jambes collantes, ils sécrètent une substance suffisamment collante pour adhérer à toute surface. Les tiques peuvent pénétrer jusqu'à une profondeur de trente centimètres à l'intérieur du meuble rembourré.

    Certains types d'acariens peuvent provoquer des allergies professionnelles chez les personnes qui travaillent avec des produits infectés - dermatose du fromage, dermatoses des dermatoses, boulangers pour les dermatoses, etc.

    Allergie à la poussière - Symptômes

    Les allergies à la poussière peuvent se manifester différemment, mais chacun de ses symptômes est très désagréable et bien marqué. Les symptômes les plus courants de l'allergie à la poussière sont similaires à ceux de l'allergie au pollen, des démangeaisons et des rougeurs aux paupières, des larmoiements, des démangeaisons au nez, des écoulements nasaux, des éruptions cutanées, de l'asthme bronchique, des éternuements, de la toux et de l'asthme. L'allergie à la poussière domestique accompagne une personne quelle que soit la saison tout au long de l'année civile, ce qui permet avec certitude d'exclure les allergies aux plantes et les divers rhumes. Il est également caractéristique qu’en cas de longue absence dans l’appartement infecté de tiques, le bien-être de la personne s’améliore nettement et les symptômes disparaissent. Ci-dessous, nous examinons les symptômes les plus courants d'allergie à la poussière:

    • Rhinite allergique (rhume des foins). Ce n’est pas très grave, mais cela peut beaucoup gâcher la vie d’une personne, se manifestant par des écoulements nasaux transparents, des éternuements, une sensation de brûlure et des démangeaisons dans le nasopharynx, des maux de tête et des larmoiements. La rhinite commence son développement avec un léger chatouillement dans le nez et évolue progressivement en un éternuement douloureux et continu. Dans certains cas, la rhinite allergique évolue vers une maladie aussi grave que l'asthme bronchique. Presque tous les allergènes (aliments, moisissures, poils d'animaux, etc.) peuvent en être la cause, mais le principal responsable du développement de la rhinite est la poussière. Après le contact avec un allergène, la réponse se manifeste généralement presque instantanément, mais dans certains cas, elle peut être légèrement ralentie. Cela se produit en cas de contact constant avec l'allergène provoquant.

    Conjonctivite. Cette maladie est une manifestation assez courante d'allergie à la poussière. Environ 15% de la population totale au moins une fois confrontée à ce problème. La conjonctivite se caractérise par une sensation de démangeaison et / ou de brûlure aux yeux, une rougeur des protéines, une rougeur et un gonflement des paupières, des larmoiements. Parfois, la vision peut en souffrir - les objets environnants paraissent "flous". Les conjonctivites les plus difficiles touchent les personnes portant des lentilles de contact. Le pire résultat de la conjonctivite est une lésion cornéenne grave.

    • asthme bronchique. L'asthme allergique est la forme la plus courante d'asthme bronchique: aujourd'hui, par exemple, en Russie, chaque douzième personne souffre et la dynamique de croissance de ces dernières années est devenue véritablement menaçante. Une fois que l'irritant allergique pénètre dans les voies respiratoires, la défense immunitaire commence à donner une réaction rapide à l'agent étranger: les voies respiratoires s'enflamment, se remplissent de mucus épais, les muscles des voies respiratoires sont fortement réduits. Une toux sèche et douloureuse et une respiration sifflante sont caractéristiques du début d'une crise d'asthme allergique. Dans la poitrine, il y a une sensation de lourdeur, d'essoufflement. En raison du manque d'air pour respirer, une personne est souvent en état de panique. L'asthme allergique chez les jeunes enfants dans les cas graves peut même être fatal, donc s'il y a une allergie à la poussière chez un enfant, des mesures immédiates doivent être prises pour le traiter et le prévenir davantage. Malheureusement, les médecins prennent souvent l'asthme pour une bronchite ordinaire et prescrivent en conséquence un traitement inadéquat qui ne peut qu'aggraver la situation.

    Allergie à la poussière - traitement

    Si tous les symptômes ci-dessus sont plus prononcés le matin ou / et la nuit et disparaissent rapidement à l’extérieur, la cause de cette affection est probablement de la poussière de maison. Un allergologue ne peut prescrire un traitement approprié, mais il ne produira pas le moindre effet si vous ne traitez pas qualitativement la cause première - la poussière domestique.

    Le traitement des allergies à la poussière doit toujours avoir une approche intégrée. Tout d'abord, il est nécessaire d'exclure complètement le contact du patient avec l'allergène provoquant. C'est la tâche la plus difficile, car il est impossible de retirer la tique des palais ou des meubles avec un aspirateur ordinaire. Une attention particulière doit être portée à la chambre à coucher - la literie doit être changée au moins une fois par semaine, des couvertures anti-poussière doivent être mises sur les matelas. Les oreillers et les couvertures doivent être choisis avec des charges synthétiques, car ils ne constituent pas un milieu favorable à la reproduction des tiques. La literie doit être lavée à haute température.

    Au moins deux fois par semaine, passez l'aspirateur et procédez à un nettoyage humide de haute qualité à l'intérieur. Afin de réduire l'humidité de l'air (à forte humidité, les acariens domestiques se développent rapidement), vous devez utiliser un dessiccant ou un climatiseur. Il est également nécessaire d'aérer l'appartement régulièrement. En cas d’allergie persistante à la poussière, le tapis doit être complètement abandonné et remplacé par du vinyle ou du bois.

    Le traitement de l'allergie aux poussières est effectué à l'aide d'antihistaminiques et de préparations antihistaminiques prescrites par l'allergologue. Les aliments doivent contenir une grande quantité de vitamine C (agrumes, légumes verts, baies de sureau, raisins de Corinthe, poivrons doux, etc.), ce qui réduit considérablement la sensibilité accrue aux allergènes.

    Méthodes éprouvées de contrôle de la poussière:

    • Lors du nettoyage de l'appartement et du lavage, ajoutez de l'huile d'arbre à thé à l'eau

    • Les rideaux et la literie doivent être lavés à l'eau chaude.

    • Lors du nettoyage, les sols doivent être nettoyés avec une solution saline à base de dix litres d’eau, cinq cuillères à soupe de sel.

    L'allergie est une maladie très insidieuse à tout âge. La maladie, le stress, un changement de mode de vie - tout cela affaiblit considérablement le système immunitaire et devient souvent la raison qui explique que jusqu’à récemment, une personne en parfaite santé devienne soudainement une personne allergique. Par conséquent, éviter l'utilisation de produits nocifs, le tabagisme, un traitement qualifié en temps voulu, le nettoyage régulier de l'appartement et un mode de vie sain aideront à faire face avec succès à l'allergie développée à la poussière.

    Allergie à la poussière domestique et ses autres types

    Comment se manifeste l'allergie à la poussière et comment la distinguer d'un rhume? Existe-t-il des méthodes efficaces de traitement et de prévention de la maladie? Conseils de base pour créer un style de vie hypoallergénique.

    La poussière n'est pas une substance particulière, elle contient:

    • morceaux microscopiques morts de l'épiderme humain et des animaux domestiques,
    • déchets de insectes parasites,
    • petites particules d'objets divers: fibres textiles, pollen, spores de moisissures,
    • beaucoup d'autres composants.

    Dans l’une des maisons, les principaux distributeurs de poussière sont des jouets souples, dans l’autre - les textiles de maison, dans la troisième - une immense bibliothèque, fierté de plusieurs générations (poussière de papier). Et la poussière de route contient un grand nombre d'éléments et de produits chimiques provenant des véhicules qui passent.

    Les voisins très désagréables des gens vivent dans la poussière de maison - les acariens. Total connu environ 150 espèces de tiques pouvant vivre dans une habitation humaine. Les acariens peuvent être divisés en 3 sous-groupes:

    • grenier
    • espèces prédatrices qui se nourrissent de leurs semblables du premier sous-groupe.
    • les tiques qui sont entrées accidentellement dans la maison et qui ne se reproduisent pas à la maison.

    L'habitat préféré des acariens de la poussière est plat, rempli de divers objets intérieurs. Acariens dans les meubles rembourrés, peluches, couvertures, matelas, literie, livres. Avec l'augmentation de la température et de l'humidité, l'acarien commence à se multiplier rapidement. Acariens alimentaires - les plus petites particules mortes de l'épiderme humain, de la peau, des plumes et des poils d'animaux de compagnie.

    La poussière peut être non seulement domestique mais aussi «professionnelle»: les plus petites particules de bois, de ciment, de poussière de béton, de laine et de petites particules de peau d'animaux de ferme. Souvent, dans ce cas, la réaction se développe en produits chimiques, composants de produits manufacturés, réactifs, etc. Dans ce cas, le terme alvéolite est approprié.

    Quelques mots sur l’allergie croisée, lorsque des manifestations douloureuses ne provoquent pas un, mais plusieurs allergènes, dont la structure en acides aminés est similaire.

    1. Ainsi, l’allergie à la poussière domestique est souvent associée à une hypersensibilité aux fruits de mer (crabes, crevettes, homards, homards, etc.). Dans le même temps, on n'observe généralement pas d'hypersensibilité aux poissons.
    2. De plus, l'hypersensibilité «poussiéreuse» est souvent associée à des allergies aux moisissures et à la pollinose.

    Symptômes d'allergie à la poussière

    Comme cette réaction se produit assez souvent, il est utile de savoir dans quelle mesure une allergie à la poussière domestique se manifeste. Voici les symptômes les plus courants d'allergie à la poussière chez les adultes.

    • rhinite allergique (éternuements, écoulements nasaux clairs, œdème des muqueuses, pharynx nasal, démangeaisons);
    • conjonctivite (larmoiement excessif, rougeur du blanc des yeux, démangeaisons et brûlures, œdème des paupières, perte temporaire de la vision, photophobie);
    • urticaire (éruption cutanée, démangeaisons, vésicules, rougeur de la peau)
    • asthme (bronchospasme, toux, respiration sifflante)

    Parfois, les manifestations de l'asthme bronchique allergique s'apparentent à une bronchite. Si une personne est allergique à la poussière domestique, il remarque que lorsqu'il quitte la pièce, son état de santé s'améliore considérablement.

    Les symptômes d'allergie peuvent exacerber des facteurs tels que:

    • troubles du sommeil
    • situations stressantes
    • exacerbation de maladies chroniques.

    L'efficacité du traitement dépend en grande partie de la rapidité du diagnostic de la maladie et du début du traitement anti-allergique.

    L'allergie à la poussière chez un enfant est similaire.

    Les allergies à la poussière chez les nourrissons peuvent être fatales, car Les petits enfants, comme aucun autre, ont tendance à arrêter de respirer sous l'influence de stimuli même mineurs.

    En outre, les symptômes d'hypersensibilité se manifestent non seulement par la rhinite, la conjonctivite et les éruptions cutanées, mais aussi par:

    • fièvre (jusqu'à convulsions),
    • larmoiement
    • refus de manger
    • indigestion et troubles du sommeil.

    Diagnostics

    Pour un diagnostic complet et correct, vous devez consulter un médecin. Lors d'une consultation avec un allergologue, vous devez parler des sources de poussière à la maison et au travail. Il est conseillé de fournir des échantillons de poussière provenant de ces sites pour analyse.

    1. Ils collectent la poussière des rideaux, des meubles rembourrés et d'autres surfaces, mais pas les revêtements de sol (tapis, etc.).
    2. Un aspirateur avec des filtres pré-nettoyés et un conteneur pour la poussière sont utilisés à cet effet. La quantité requise de poussière est d'environ un quart de cuillère à café.
    3. La quantité obtenue doit être tamisée à travers un tamis fin et placée dans un récipient propre.

    Pour le diagnostic, des tests cutanés et une analyse sanguine de l'immunoglobuline E sont effectués.

    Dans ses manifestations, une réaction allergique à la poussière rappelle à bien des égards un rhume, mais il existe également des différences.

    Comment distinguer les allergies et les rhumes?

    Dans ses symptômes, le rhume et les allergies sont très similaires. La toux, le nez qui coule, les éternuements et les maux de tête sont caractéristiques des deux affections. Pour distinguer une maladie d'une autre, il est nécessaire de noter, après quoi le phénomène douloureux est apparu.

    Pour le traitement du rhume, une semaine suffit généralement.

    Après l'examen, l'allergologue choisira le traitement.

    Méthodes de traitement des allergies

    Le traitement est effectué dans trois directions:

    • Exclusion ou minimisation du contact avec l'allergène;
    • Traitement médicamenteux;
    • Mesures visant à améliorer l'immunité;

    La première direction - la lutte contre la poussière dans la maison et plus se réfère à la section de la prévention, dans laquelle il sera couvert.

    Premiers secours: comment traiter les spasmes pulmonaires

    La crise d'asthme (bronchospasme) avec allergies se développe assez rapidement. Le patient a du mal à respirer. Essoufflement accompagné d'une respiration sifflante avec des sifflements caractéristiques. L'algorithme d'allergie aux premiers secours est à peu près le même.

    • Arrêtez immédiatement le contact du patient avec l'allergène.
    • Calme le patient. Le succès du traitement en dépend.
    • Asseyez la victime sur une chaise «à cheval» (face à l'arrière de la chaise), placez un oreiller sous la poitrine. Dans une telle position du corps, les poumons facilitent les mouvements respiratoires.
    • Fournir de l'air frais.
    • Utilisez un inhalateur avec un bronchodilatateur (bricanyl, salbutamol).
    • Donnez un comprimé antihistaminique à une personne allergique (Tavegil, Diazolin, Claritin).
    • Bons médicaments anti-asthmatiques - Ephedrine ou Eufillin. Il est conseillé de faire une injection, car les comprimés commencent à agir après 40 minutes.
    • Assurez-vous d'appeler une ambulance.

    Méthodes médicinales

    Le traitement médicamenteux est très diversifié. Le médecin prescrit le médicament et le schéma thérapeutique, car l'utilisation incontrôlée de médicaments ne peut qu'aggraver le bien-être.

    Lors de la prescription de médicaments, il est nécessaire de prendre en compte des facteurs tels que les maladies concomitantes, la grossesse ou l’allaitement. Les antihistaminiques peuvent être prescrits en dernier recours à une femme enceinte ou qui allaite sous la stricte surveillance d'un spécialiste.

    1. Des allergies aux poussières telles que le Cétrine, la Claritine et d'autres antihistaminiques peuvent rapidement éliminer les allergies.
    2. En plus des pilules, le médecin vous prescrira des gouttes nasales ou oculaires pour atténuer la manifestation de la conjonctivite et (ou) de la rhinite allergique. Des préparations nasales, par exemple, Nasonex, Avamis. Les gouttes nasales telles que la solution saline et les aquamaris sont sans danger même pour les femmes enceintes et les bébés.
    3. Il est recommandé de se laver le nez aussi souvent que possible. Cela peut être fait avec une solution saline ou des préparations spéciales - Aqualor et d'autres.

    Les médecins recommandent de prendre le médicament Zyrtec jusqu'à ce que les symptômes de l'allergie disparaissent (rhinite allergique, éternuements, toux, conjonctivite). La durée du traitement des événements allergiques aigus est de 7 à 10 jours.

    En cas de crises d'allergie répétées fréquemment, ainsi que d'allergies saisonnières, la durée du cours est de 20 à 25 jours, suivie d'une pause de 2 à 3 semaines.

    Lors de la description du traitement des réactions allergiques, une attention particulière doit être accordée à ASIT - immunothérapie spécifique à l’allergène. La principale différence entre cette méthode et toutes les autres n’est pas l’élimination des manifestations de la maladie, mais la lutte contre les origines de sa maladie.

    La technique consiste en l'introduction progressive dans le corps du patient de petites doses de l'allergène. Progressivement, le corps diminue la sensibilité de l'allergène. Le résultat est une rémission à long terme et une diminution du nombre et de la force des manifestations d'une réaction allergique. ASIT est réalisée en relation avec un allergène spécifique entrant dans la composition de la poussière domestique.

    Si vous ne faites pas attention aux symptômes de l'allergie, en espérant que cela «disparaîtra de lui-même» ou, pire, en prenant des médicaments de manière incontrôlable, les symptômes peuvent devenir chroniques ou se transformer en une maladie plus grave. Par exemple, dans l'asthme bronchique.

    Remèdes populaires pour le traitement des allergies à la poussière

    Un traitement avec des remèdes populaires a lieu, mais il est important de se rappeler qu'il ne s'agira que d'un traitement symptomatique et qu'il n'est pas toujours efficace. Avant d'utiliser ces méthodes et moyens de traitement, vous devez les coordonner avec votre médecin.

    Pensez à quelques techniques du domaine de la médecine traditionnelle qui permettront d’éliminer les symptômes désagréables:

    • Pour l'irrigation de la cavité nasale avec la rhinite allergique, la teinture de fleurs de calendula aide bien. Une cuillère à thé de fleurs est versé avec un verre d'eau bouillante, refroidi et filtré
    • Il aidera à se débarrasser de la rhinite allergique et de la solution de sel habituelle (1 /3 une partie de cuillère à café de sel est dissoute dans un verre d’eau bouillie)
    • Se débarrasser de la conjonctivite allergique aidera une compresse à l'aide d'une décoction de fleurs de bleuet. Une cuillère à café de fleurs est versée 0,5 tasse d'eau bouillante et infusé pendant 20 minutes
    • L'huile d'eucalyptus aidera à détruire rapidement les acariens. Avant de laver, faites tremper pendant une demi-heure la chose dans l'eau, à laquelle on ajoute 2-3 gouttes d'huile d'eucalyptus.

    Médecine alternative

    Une hirudothérapie pour l’allergie à la poussière se produit, mais uniquement en l’absence de pathologie du système de coagulation sanguine, d’hypotension et de anémie, ainsi que pendant la grossesse. En général, cette méthode de traitement peut augmenter la résistance globale et le tonus du corps, mais elle n’affecte pas les processus pathochimiques de l’allergie.

    La spéléothérapie sera également utile.

    Comment traiter l'allergie à la poussière avec l'homéopathie?

    Le principe de base du traitement utilisé par les médecins homéopathiques est «assommer le coin». Ce n'est rien d'autre que l'utilisation de très petites doses («homéopathiques») de l'allergène pour traiter un patient.

    La particularité des médicaments homéopathiques est qu’ils n’ont pas les propriétés pour s’accumuler dans le corps et ne provoquent pas d’effets secondaires. Sélection de médicaments purement individuels. L'homéopathie aide l'organisme à faire face aux allergies.

    Contrairement aux plantes médicinales qui utilisent des plantes médicinales, les homéopathes utilisent des plantes, des minéraux et même des substances toxiques pour fabriquer des médicaments.

    Exemples de médicaments homéopathiques:

    • Luffel Fabriqué à base de plantes herbacées ressemblant à des lianes. Eh bien aide de la rhinite allergique.
    • Rinitol-edas. Le médicament de la rhinite allergique à base de camomille, d'oignons et de lumbago-herbes.
    • Karsat Edas. Le médicament contient de l'avoine, de la busserole, de l'échinacée, du charbon et de l'arsenic.
    • Cinnabsin. Médicament antiallergique en comprimé à base de racine jaune, d'échinacée, ainsi que de substances minérales (dichromate de potassium et sulfure de mercure rouge). Élimine les effets de la rhinite et de la sinusite allergiques.

    Lors de la prescription d'un médicament particulier, le médecin homéopathe prend en compte les caractéristiques individuelles du corps, ainsi que d'autres maladies existantes.

    Prévention

    Réduire la concentration de poussière dans l’air, ainsi que le risque de réaction allergique, facilitera l’application des mesures suivantes:

    • Nettoyage humide régulier des chambres. La propreté des meubles et des sols est le meilleur remède contre les réactions allergiques. Pendant le nettoyage humide, ne soyez pas paresseux pour éliminer la poussière des endroits difficiles à atteindre (par exemple, des radiateurs de chauffage);
    • L'utilisation de dispositifs d'humidification et de purification de l'air.
    • Utilisation de ventilateurs de haute qualité avec filtres HEPA ou même ULPA
    • Remplacer un aspirateur traditionnel par un sac à poussière avec un modèle moderne avec la fonction de nettoyage humide.
    • Nettoyage régulier des filtres de climatisation, remplacement des cartouches.
    • Élimination de tous les «dépoussiéreurs» - tapis, fleurs séchées, peluches (elles peuvent être stockées dans des récipients en plastique), même des livres;
    • Utilisation de couvre-matelas et de taies d'oreiller spéciaux;
    • Changer la literie environ 2 fois par semaine, laver la literie à haute température.
    • Remplacement des couvertures et des oreillers en duvet et plumes synthétiques (ce n’est pas attrayant pour les acariens).
    • Se débarrasser des acariens aide à garder la litière au froid ou au chaud soleil d’été. Les acariens "ne favorisent pas non plus" les températures trop élevées ou trop basses.
    • Remplacement des couvertures une fois par an et demi et des matelas - tous les trois ans. Un bon remède contre les acariens est le traitement de la literie, des tapis et des peluches avec un nettoyeur à vapeur. La procédure elle-même est simple, mais son efficacité est avant tout un éloge.
    • Réduire l'humidité dans la maison est un bon outil - ventilateurs dans la salle de bain et dans la cuisine.

    S'il s'avère que l'allergie provoque l'épiderme des animaux de compagnie, la meilleure option serait: donnez l'animal à plumes ou duveteux entre de bonnes mains. Toutefois, si cela n’est pas possible, il est nécessaire de donner le bain à l’animal plus souvent ou d’utiliser des lingettes anti-allergiques, afin de ne pas le laisser entrer dans la chambre principale, afin de minimiser les contacts avec lui.

    La natation est l'un des sports utiles pour les personnes allergiques à la poussière. Cependant, il est nécessaire que les charges soient dosées. Il est conseillé de donner des cours sous la direction d'un coach expérimenté.

    Quels sont les meilleurs matelas pour les allergies à la poussière?

    Les matelas en latex sont la meilleure option pour les personnes allergiques. Le latex est un matériau pratique et durable, totalement peu attrayant pour les agents pathogènes et les acariens. Si le matelas en latex naturel n'est «pas abordable» pour vous, il existe des produits moins chers, mais aussi hypoallergéniques en latex artificiel.

    Les produits remplis de polyester et de caoutchouc mousse sont une bonne option pour lutter contre les allergies. Le seul inconvénient de ces produits est qu'ils s'usent rapidement.

    Fabriqué en matériaux synthétiques adaptés aux allergiques et holcon (matériau en fibres de polyester). Ce matériau est recommandé pour les nouveau-nés.

    Les matelas antiallergiques remplis de fibre de coco (fibre de coco) sont appropriés. Les propriétés de ventilation remarquables du matériau créent des conditions défavorables à la reproduction des micro-organismes et des acariens.

    La catégorie des hypoallergéniques comprend les charges pour matelas telles que les cosses de sarrasin, le crin, les algues. Mais il y a quelques particularités. Lors de l'abrasion des fibres végétales, des particules en forme de poussière se forment qui pénètrent à travers le protège-matelas.

    En ce qui concerne le couvre-matelas lui-même, la meilleure option est un matériau en coton avec une imprégnation ou une matière synthétique spéciale.

    Les experts recommandent de changer les matelas pour les allergies à la poussière au moins une fois tous les 1,5 à 2 ans et de se débarrasser immédiatement des objets ayant servi leur temps.

    Quels aspirateurs choisir pour les allergies à la poussière?

    Les principales exigences relatives aux aspirateurs pour personnes allergiques sont les suivantes.

    • Puissance d'aspiration élevée (350 - 400 W).
    • Dépoussiéreurs jetables. Dans le même temps, il est nécessaire qu’ils soient protégés contre le papier d'aluminium et équipés de vannes hygiéniques spéciales. Dans ce cas, la conception du sac protège bien les allergies du contact avec la poussière.
    • La présence d'aqua filter. Un bon filtre retient pratiquement toute la poussière.
    • Fonction de nettoyage humide. Après tout, un nettoyage humide fréquent est une partie importante de la vie hypoallergénique.
    • Faites attention aux aspirateurs à vapeur équipés d'un filtre à eau. En plus du nettoyage de tapis traditionnel, un aspirateur à vapeur est idéal pour nettoyer les revêtements de sol stratifiés, le nettoyage des meubles rembourrés et le lavage des vitres.

    Comment choisir une couverture si vous êtes allergique à la poussière?

    Pour les personnes allergiques, les couvertures avec des charges telles que du silicone, duvet de cygne artificiel ou du hollowfiber sont les meilleures. Ces matériaux sont bien gardés au chaud, résistants à l'usure, lavables à la machine. Une couverture de couverture est souhaitable de choisir parmi un matériau naturel.

    Que peut remplacer le tapis pour les allergies à la poussière?

    Si une personne de la famille souffre de cette réaction, vous devez vous débarrasser des tapis avec une grande pile. Après tout, ce sont les meilleurs «dépoussiéreurs». Remplacer le tapis sur le sol peut être des tapis ou des pistes non pelucheuses de matériau grossier.

    Si un tapis a été utilisé, vous pouvez le remplacer par du vinyle, du bois ou du stratifié.

    Réponses aux questions

    En cas d'allergie à la poussière, la réaction est provoquée par les déchets et les particules chitineuses d'acariens, ainsi que par les micro-organismes contenus dans la poussière (y compris les spores de champignons) et de nombreux autres éléments, notamment des morceaux d'épithélium de peau morte du chat.

    Une allergie au chat est une réaction à la laine et / ou aux déchets d’animaux (salive, urine), à ​​des morceaux d’épithélium de peau morte. Comme indiqué ci-dessus, ils peuvent être présents et faire l’objet d’une poussière domestique. À propos, la déclaration sur la nature hypoallergénique de certaines races de chats (sphinx, défilés de mode ukrainiens, races à cheveux durs) n’est rien de plus qu’un mythe.

    La poussière de diamant en elle-même n'est pas un allergène bien qu'elle soit très dangereuse pour le corps (lésions de la peau, des voies respiratoires). La poussière de diamant est dangereuse pour tout le monde.

    Cela n’est pas souhaitable, car la laine est un terreau favorable aux acariens et aux micro-organismes. Et c'est un risque direct de réaction allergique.

    L'allergie, en tant que telle, ne figure pas dans la liste des maladies à l'origine du report du service militaire. Cependant, si les allergies sont compliquées par l'asthme, le conscrit peut être transféré dans la réserve. En présence de preuves médicales.

    En principe, il n'y a pas d'interdiction directe. Cependant, il est nécessaire de consulter un médecin avant d’inscrire un enfant dans la section.

    Les prières d'allergie ne sont utiles que si une personne croit vraiment en son pouvoir de guérison. Voici le texte d'une de ces prières.

    "Ange du matin, quand tu survoles ma maison, balance ton aile, laisse le bon air de mon enfant se purifier, ne lui fais pas savoir les malheurs et les maladies, laisse-le vivre, profiter de la vie et me rendre heureux, amen, amen, amen."

    La prière est offerte à Dieu le matin. Prière, va au Temple et pose une bougie sur l'icône de Saint-Nicolas. Ce saint aide à guérir une variété de maladies, y compris les allergies.

    L'allergie à la poussière de bibliothèque n'est rien d'autre qu'une réaction aux composants du papier, ainsi qu'aux spores de champignons présents dans les livres anciens (d'où leur odeur spécifique).

    Pour minimiser les risques de réaction allergique, utilisez davantage les sources d’information électroniques. Ils sont pratiques, abordables et totalement sans danger en ce qui concerne les allergies.

    Conservez les livres à la maison dans des classeurs fermés et passez l’aspirateur au moins une fois par an. Pour éviter la formation de moisissure sur les tablettes, étendez les tablettes contenant du charbon activé.