Traitement balanoposthite allergique

En raison de leurs caractéristiques anatomiques, les organes génitaux externes de l'homme sont constamment en contact avec l'environnement. La peau du gland du pénis et la feuille interne du prépuce sont relativement sensibles aux effets des facteurs agressifs et sont relativement facilement enflammées. La balanite est une inflammation de la peau de la tête du pénis. Post-inflammation de la feuille interne du prépuce. Puisque, en présence du prépuce, sa feuille interne est toujours en contact avec la tête, l'inflammation s'applique aux deux éléments. Par conséquent, la postérité et la balanite se développent simultanément dans la grande majorité des cas et sont unies sous un terme - balanoposthite. Bien entendu, cette maladie ne peut se développer que chez les hommes non circoncis, car sinon le prépuce est absent.

Types et symptômes de balanoposthite

La maladie est divisée en plusieurs types, en fonction de la cause de son développement. Lors de la description de chaque sous-type de la maladie, ses manifestations cliniques les plus caractéristiques seront indiquées.

Balanoposthite catarrhale simple

C'est l'une des sous-espèces les plus communes avec laquelle les médecins doivent souvent composer. Cette balanoposthite se développe chez un patient après le contact avec divers stimuli (chimiques, mécaniques). La cause de la maladie est souvent le non-respect par l’homme des règles élémentaires en matière d’hygiène personnelle. Peu à peu, le smegma s'accumule sous le prépuce, un terrain propice aux bactéries et aux champignons.

Un homme développe les symptômes suivants:

  • douleur dans le gland du pénis;
  • le prépuce rougit et gonfle;
  • le contenu purulent s'accumule entre la tête et le prépuce;
  • phimosis, rétention urinaire - tout cela menace le patient en l'absence de traitement en temps opportun.

Candida balanoposthite (érosif)

Pas seulement les femmes peuvent contracter la candidose. Relativement souvent, cette maladie affecte les hommes. Dans la plupart des cas, la candidose urogénitale se manifeste par une balanoposthite.

  • Le gland du pénis et la feuille interne du prépuce gonflent et deviennent rouge vif.
  • Parfois, sur la tête apparaissent des points lumineux situés séparément.
  • En raison de l'activité des champignons sur la tête, il y a constamment des écoulements de fromage, qui ont une odeur plutôt désagréable, provoquent des démangeaisons et des brûlures.
  • En l’absence de traitement radical et opportun, des taches rouges peuvent s’éroder, voire des ulcères, localisés sur la peau de la tête ou du prépuce.

Balanoposthite chronique

Une telle évolution de la maladie se développe dans les cas de balanoposthite, qui sont causés par les agents responsables des maladies vénériennes, le virus de l'herpès, et sont une conséquence de la progression du diabète sucré. La forme est dangereuse car il y a une forte probabilité de développer une urétrite et une prostatite. L'infection monte dans les voies urinaires et peut atteindre les reins (pyélonéphrite), car elle a suffisamment de temps pour cela. Dans les cas où l'agent pathogène pénètre dans le récipient déférent, une inflammation des appendices testiculaires peut se développer et, dans le cas le plus difficile, provoquer une infertilité.

  • La tête du pénis d'un homme se caractérise par une sécheresse, une légère rougeur et une douleur - telles sont les principales manifestations de la balanoposthite chronique.
  • Dans certains cas, les symptômes sont tellement mineurs que l'homme ne soupçonne même rien du processus en cours.

Balanoposthite aiguë

La balanoposthite aiguë est provoquée par la microflore staphylococcique ou streptococcique. Il se caractérise par les manifestations suivantes:

  • tout commence par de légères sensations douloureuses dans la région du gland et du prépuce; avec le temps, tout s'intensifie;
  • la peau de la tête devient rouge, gonfle un peu et le patient commence à être dérangé par des démangeaisons prononcées.

Si vous n'effectuez pas son traitement en temps opportun, la maladie risque de devenir chronique.

Balanoposthite récurrente

Cette forme se caractérise par un changement de période de rémission et de rechute. En ces jours, quand la maladie recule, le patient n'est dérangé par rien et il ne va pas chez le médecin. Des exacerbations se produisent périodiquement et tous les symptômes réapparaissent. Les symptômes sont similaires à ceux qui se développent sous forme aiguë, mais sont légèrement plus faibles. Il s'avère qu'un homme a toujours le risque de développer une complication de la maladie.

Balanoposthite purulente aiguë

Cette forme de microflore du pus est provoquée: staphylocoque, streptocoque, levure. Augmente particulièrement la probabilité de développement de cette forme chez les patients atteints de diabète sucré, car la bactérie peut se développer dans les meilleures conditions.

  • Sur la tête du pénis et le feuillet interne du prépuce apparaissent des lésions profondes de caractère purulentes-nécrotiques.
  • Le gland du pénis est oedémateux et a une couleur rouge vif, ce qui indique un processus inflammatoire actif.

Balanoposthite ulcéreuse

Si vous ne recherchez pas un traitement en temps voulu, la maladie peut se propager depuis le poumon et se propager jusqu'à la forme ulcéreuse.

  • De nombreuses petites plaies apparaissent à la surface de la tête enflammée. Dans ce cas, même la simple marche provoque une gêne pour la personne, une miction douloureuse et l'impossibilité d'avoir un rapport sexuel.
  • La violation de l'intégrité de la peau rend le corps sans défense face à de nombreux facteurs néfastes. En conséquence, les micro-organismes sont plus susceptibles de pénétrer à l'intérieur et de provoquer une inflammation des ganglions inguinaux.

Balanite et balanoposthite traumatiques

Dans la plupart des cas, le développement de cette forme n’est pas la blessure résultant d’un coup ou d’un incident quelconque. Le port de sous-vêtements trop serrés est la principale cause de la maladie. Si le linge n'est pas bien rincé après le lavage, il peut rester de grandes quantités de détergent, ce qui, au contact, provoquera une légère brûlure de la peau du pénis et provoquera une balanostomie traumatique.

  • La rougeur et le gonflement du gland peuvent être observés sur toute la surface et localement, à la place de l'application d'un facteur défavorable.
  • Si l'impact était important, le tronc du pénis peut également changer, la peau étant moins sensible et mieux protégée.

Erythroplasie Keira et Zun Balanitis

Il s’agit de deux maladies apparentées au pronostic radicalement différent. La balanite à Zun a un pronostic bénin, mais l’érythroplasie est une maladie à évolution maligne nécessitant un traitement immédiat par des méthodes radicales, car dans les cas les plus difficiles, la vie du patient peut être en danger.

  • Tout ressemble à une atrophie de la peau sur la tête du pénis. Les plaques roses apparaissent progressivement, ne se confondant pas.
  • Si nous parlons d'un cas très négligé, alors la végétation, l'érosion et les ulcères peuvent être détectés sur la tête.
  • Remarquablement, le patient n'a presque rien à craindre, à part l'apparence modifiée du pénis.

Balanoposthite adhésive

En raison de cette maladie, le gland du pénis ne peut pas être exposé, laissant le prépuce. De plus, tous les tissus gonflent, deviennent rouges et douloureux. Le plus souvent, cette balanoposthite se développe chez les enfants, car leur prépuce est plus serré contre la tête et beaucoup souffrent encore de phimosis physiologique.

Avec cette forme de maladie, les médecins suggèrent très souvent une méthode chirurgicale de traitement - la circoncision (la circoncision du prépuce).

Balanoposthite allergique

Comme toutes les autres maladies allergiques, il apparaît après le contact de la peau du prépuce et de la tête du pénis avec l'allergène. Les allergies les plus courantes aux organes génitaux externes sont provoquées par: les préservatifs en latex, les autres contraceptifs, les produits de soins personnels contenant un grand nombre d'additifs chimiques, d'arômes et de colorants. Relativement rarement affecte le pénis lorsqu’un allergène ingéré.

Symptômes de balanoposthite allergique:

  • démangeaisons sévères;
  • éruption allergique;
  • gonflement de la tête et du prépuce du pénis;
  • ampoules et légère érosion.

Balanoposthite non spécifique

Développe dans la plupart des cas chez les patients atteints de diabète sucré ou d'alcooliques. Un trait caractéristique est qu'au début de la maladie l'inflammation de la tête n'est pas très prononcée, mais ensuite le processus est tellement activé que le phimosis se développe. Du sachet préputial (l'espace entre la tête et le prépuce) est libéré du pus liquide. Les médecins cherchent toujours à guérir le patient avant que la tête ne devienne impossible. Sinon, il est plus difficile de suivre les règles d'hygiène personnelle et de diagnostiquer la maladie.

Balanoposthite gangréneuse

Dans cette forme de la maladie, un grand nombre de lésions purulentes se forment sur la peau touchée. L’état général du patient, au même moment, est également un ordre de grandeur plus lourd qu’avec d’autres formes. Les ganglions inguinaux augmentent et la température corporelle atteint un nombre assez élevé. La gangrène de la tête progresse très rapidement, ce qui nécessite un traitement rapide. Sinon, des saignements peuvent se développer au début de la grossesse et, à la fin de la période, une déformation du pénis due à la croissance du tissu conjonctif. Dans les cas les plus graves, la destruction complète de la tête est possible.

Balanoposthite Irrital

Selon le mécanisme de développement, la forme est proche du traumatisme. L'inflammation chez les patients se produit en réponse à une irritation constante et régulière de la peau de la tête du prépuce:

  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • masturbation très fréquente;
  • utilisation excessive de produits cosmétiques de maquillage;
  • manque de lubrification naturelle du partenaire sexuel;
  • étroitesse congénitale de la chair, etc.

Diagnostic de la balanoposthite

Tout commence par une visite chez le vénéréologue. Le médecin procède à un examen général et local du patient, recueille ses antécédents et écoute les plaintes. De nombreux patients pensent que tout cela n’est pas si important et qu’il n’est pas lié de manière responsable à cette partie du diagnostic. En fait, il est recommandé aux patients de se préparer à l'avance pour une visite chez le médecin, de réfléchir à l'hygiène et de se souvenir de tous les facteurs pouvant provoquer une maladie ou augmenter les chances de développement.

Il est catégoriquement impossible de cacher des faits importants à un médecin, même s'il est gênant d'en parler. Le médecin n'ira pas en parler à tout le monde, car il respecte le secret médical. Un fait caché peut conduire les médecins sur le mauvais chemin, et le patient et son corps en souffriront. En plus d'augmenter le risque d'effets secondaires, un grand nombre de médicaments inutiles peuvent être vains.

  1. Test sanguin clinique général - les médecins peuvent détecter les changements indiquant une inflammation dans le corps.
  2. Frottis de la surface affectée - vous permet de prélever une partie du matériel pathologique; les médecins qui le traitent ultérieurement peuvent procéder différemment:

- examen microscopique, qui permet parfois de déterminer le type d'agent pathogène;

- semer le matériau obtenu sur un milieu nutritif - ensuite, une colonie de microbes s'y développe, et les médecins peuvent facilement en déterminer le type;

- Des milieux nutritifs spéciaux permettent de tester la sensibilité des microbes aux antibiotiques, ce qui permet de prescrire immédiatement le traitement le plus approprié.

  1. La PCR (réaction en chaîne de la polymérase) est une méthode de diagnostic moderne qui permet de déterminer avec la plus grande précision l'agent causal d'une maladie, même à l'aide d'un petit fragment de son matériel génétique, présent en abondance dans la peau détachable de la peau touchée.
  2. Détermination du taux de sucre dans le sang - peut confirmer qu'un patient est atteint de diabète, ce qui prédispose au développement de formes individuelles de balanoposthite.
  3. Recherche sur les maladies sexuellement transmissibles.
  4. Si vous soupçonnez un processus malin - examen cytologique et histologique.
  5. Le test allergique est le plus instructif si la cause probable de l’inflammation est une réaction d’hypersensibilité.

Traitement balanoposthite

La tactique des médecins dépend de la cause du développement de la maladie dans chaque cas.

  • Tout d’abord, le patient doit suivre scrupuleusement toutes les règles d’hygiène personnelle. Souvent, la maladie se développe parce que l’homme n’accorde pas l’attention voulue à cet aspect. En conséquence, le smegma s'accumule sous le prépuce et les bactéries commencent à se multiplier.
  • Les médecins utilisent des médicaments antibactériens dans les cas où il est prouvé que les micro-organismes sont à l'origine de l'inflammation. Idéalement, les médecins devraient effectuer des tests pour déterminer la sensibilité des bactéries aux médicaments utilisés.
  • Les substances antifongiques sont pertinentes pour la balanoposthite à Candida.
  • Le retrait du prépuce est une mesure suffisamment efficace, à laquelle les médecins doivent parfois avoir recours. Surtout souvent, cette opération est réalisée avec une balanoposthite récurrente, une forme adhésive de la maladie, lorsque les complications sont importantes et que l'inflammation continue à se produire entre le prépuce et la tête du pénis.
  • Si l’étiologie de la maladie est allergique, la limitation du contact avec l’allergène est la condition la plus efficace et la plus indispensable du traitement.
  • Élimination du phimosis - une telle mesure est souvent nécessaire pour les jeunes enfants, qui souffrent souvent de phimosis physiologique. Les médicaments modernes vous permettent d’ouvrir la tête de manière conservatrice en utilisant des onguents spéciaux et des exercices. Les médecins peuvent effectuer des opérations chirurgicales, éliminant également le phimosis
  • Pour la période de traitement, l'homme utilise un dispositif spécial (écarteur en anneau en silicone) qui repousse le prépuce et le fixe. De ce fait, la tête est nettoyée plus rapidement et le sac d'origine, dans lequel tout a été collecté, est liquidé.

Si vous souhaitez traiter la balanoposthite avec des remèdes populaires, vous devez d'abord en discuter avec tous les détails avec votre médecin. S'il approuve cette mesure, il est important de se rappeler que les remèdes populaires doivent compléter les méthodes de base et non les remplacer complètement. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera possible d'obtenir un bon résultat.

Balanoposthite allergique: symptômes et traitement

La balanoposthite allergique est une maladie provoquée par un processus inflammatoire résultant d'une interaction avec un allergène ou d'une allergie génitale.

Un grand nombre d'agents allergiques peuvent provoquer des allergies génitales. L'image de la maladie peut être à la fois transitoire (prononcée) et passer de manière différée.

Causes de la balanoposthite allergique

Le développement de la maladie résulte du contact des muqueuses ou de la peau du pénis avec des allergènes.

Les plus courants d'entre eux incluent:

  • La réaction au latex est la cause la plus fréquente de balanoposthite. L'évolution de la maladie a souvent une forme retardée. La lésion est la zone délimitée par le préservatif. Si les préservatifs en latex sont abandonnés, les symptômes caractéristiques des allergies disparaissent spontanément;
  • utilisation d'antiseptiques locaux destinés à prévenir les infections génitales (Miramistin, chlorhexidine). L'utilisation de tels agents peut conduire au développement d'une balanoposthite;
  • Les spermicides sont des substances qui causent la mort des spermatozoïdes. Ils sont utilisés comme contraceptif local. Introduit dans le vagin avant un rapport sexuel, il peut provoquer une réaction allergique chez l'homme.
  • sous-vêtements synthétiques;
  • Les infections fongiques fournissent un environnement favorable au développement d'un agent allergique capable de provoquer une maladie.

Symptômes de balanoposthite allergique

Les symptômes de cette forme sont similaires à ceux d’autres types de maladies. Le plus souvent, les expériences du patient:

  • des démangeaisons;
  • sensation de brûlure;
  • gonflement de la peau;
  • éruptions cutanées sous la forme de taches ou de cloques.

En cas de contact de l'allergène avec le scrotum, le périnée ou les cuisses, l'éruption cutanée peut également apparaître à ces endroits.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de la maladie est associé à un certain nombre de difficultés, car aucune étude de laboratoire ne contribue au diagnostic. Les symptômes de divers types de cette maladie ont une image similaire. Par conséquent, le médecin doit pouvoir exclure d’autres maladies des organes génitaux.

À cette fin, un diagnostic spécial est établi, visant à identifier un agent allergique.

Diagnostic primaire

Un certain nombre de mesures sont utilisées pour le diagnostic:

  1. La consultation avec un urologue est nécessaire.
  2. Antécédents médicaux (informations sur les maladies passées, leurs antécédents, les conditions de vie du patient).
  3. Études de laboratoire avec un agent allergique putatif.
  4. L'étude du tableau clinique de la maladie.

Dans le processus de collecte des informations prises en compte histoire personnelle et familiale. Étudiez l’histoire des affections cutanées, urologiques et allergiques du patient. Une attention particulière est portée à l'influence des drogues, des produits cosmétiques, du sexe, des manipulations urologiques sur la manifestation des symptômes de la maladie.

Diagnostic de l'allergie au latex

Le diagnostic d’une réaction allergique au latex repose sur plusieurs activités:

  1. Recueillir l'histoire.
  2. Consultation allergologue.
  3. Test cutané avec un allergène au latex.
  4. Test sanguin spécial destiné à l'allocation de l'allergène.

Sur la base des informations obtenues à la suite de recherches, le médecin peut déterminer en toute confiance une balanoposthite allergique et l'associer à la réaction au latex.

Traitement de balanoposthite allergique

Le processus de traitement de la maladie dépend de la cause de celle-ci. La principale stratégie de traitement de la balanoposthite, associée à des réactions allergiques, consiste à identifier les allergènes suspectés de la provoquer.

La limitation de l'interaction avec l'allergène est la clé du succès du traitement de ce type de maladie.

Une hygiène personnelle soigneuse visant à éliminer les complications et une thérapie locale pour soulager les symptômes sont recommandées.

Le traitement local implique l'utilisation de bains et de pommades pour soulager l'inflammation du pénis.

Bains avec furatsilinom

Le médicament a des effets antimicrobiens et antiseptiques, a deux formes de libération: solution et les comprimés. Pour prendre un bain, il est nécessaire de préparer une solution dans un verre, puis de baisser le pénis dans un verre pendant 10 minutes. La procédure est effectuée 3 fois dans la journée.

Lorinden

La pommade a des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. Avant utilisation, il est nécessaire de produire une hygiène du pénis. Ensuite, prenez une petite quantité de pommade et frottez la tête du pénis. La procédure est effectuée 2-3 fois par jour.

Pommades à base d'hormones contenues dans le cortex surrénalien

Ces onguents comprennent:

Ces onguents éliminent bien l’inflammation et les symptômes caractéristiques des réactions allergiques.

Une petite quantité de pommade est appliquée sur la tête du pénis au coucher. Le cours thérapeutique recommandé pour le traitement de la balanoposthite allergique dure de 4 à 7 jours.

Balanoposthite (balanite) chez les hommes: que devez-vous savoir sur cette maladie?

La balanoposthite masculine est une double maladie consistant en une balanite et une postite.

Et qu'est-ce que la balanite et le jeûne chez l'homme? Ces maladies sont caractérisées par une inflammation affectant la tête du pénis (balanite) et le prépuce (post).

Cette maladie désagréable est souvent trouvée parmi la population masculine adulte. Selon les statistiques, au moins 11% des hommes ont été atteints de cette maladie.

Pourquoi les hommes développent-ils une balanoposthite?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un homme peut être atteint de balanoposthite. L'un des plus répandus est le manque d'hygiène personnelle régulière du pénis. Il accumule rapidement l'urine et le smegma (un secret spécial libéré lors de l'excitation sexuelle).

Peu à peu, ces déchets des hommes commencent à provoquer une inflammation et se transforment progressivement en balanoposthite.

Une autre cause fréquente de balanoposthite chez les hommes est la présence de toute pathologie congénitale. Par exemple, le phimosis a un effet négatif sur la santé de la tête du pénis et de son prépuce. La maladie dans ce cas évolue sur le même principe que pendant l'absence d'hygiène personnelle.

Toute lésion infectieuse peut également causer cette maladie désagréable. Cela peut être causé par différents champignons, bactéries.

Si un homme a déjà souffert de maladies sexuellement transmissibles et n'a pas traité correctement la microflore, le risque de balanoposthite augmente considérablement. La syphilis et la gonorrhée sont des maladies particulièrement dangereuses qui provoquent rapidement une inflammation du corps masculin.

Lorsque vous portez des sous-vêtements grossiers, inconfortables ou trop petits, vous risquez également de développer une balanopthite. Le fait est qu'un vêtement étroit contraint fortement les mouvements d'un homme, dans lequel la tête du pénis commence à se frotter plus intensément.

Et, bien sûr, nous ne devons pas oublier que l'inflammation peut être causée par un diabète sucré ordinaire et par un manque de certaines vitamines et de certains minéraux. Parfois, la balanoposthite se manifeste après un choc nerveux prolongé ou sur le fond d'une maladie grave.

Quels types de balanoposthite se produisent chez les hommes?

Il existe plusieurs types de balanoposthite, qui sont diagnostiqués chez les hommes de différents âges. Parmi eux, il faut souligner:

Balanoposthite simple

Ainsi, en médecine, on appelle le processus d'inflammation se produisant à la surface de la peau du gland du pénis. Progressivement, il se déplace à l'intérieur du prépuce du pénis. Souvent, ce type de maladie survient après le contact du pénis avec des irritants mécaniques et chimiques, ainsi que lors du non-respect des règles d'hygiène personnelle.

Cette maladie est détectée par la douleur de la tête, de petites pertes purulentes, des rougeurs et un gonflement. Aux stades avancés, le patient peut se plaindre de phimosis et de rétention urinaire.

Candida balanoposthite (balanite) chez les hommes et son traitement

Le type de balanoposthite à Candida se caractérise par une rougeur et un gonflement important du gland et du prépuce. Parfois, il peut apparaître des taches rouges de formes différentes.

Peu à peu sur la tête du pénis commencent à apparaître des pertes blanches, ayant la consistance du fromage cottage. Ils deviennent la cause de démangeaisons constantes, de brûlures et de l'apparition d'une odeur désagréable.

En fait, le traitement de la balanoposthite à candidose chez les hommes consiste à se débarrasser du muguet - des médicaments antifongiques sont prescrits (le plus souvent, il s'agit d'un comprimé).

Chronique

Ce type de maladie survient le plus souvent dans le contexte des infections sexuellement transmissibles. Le plus souvent, il est causé par l'herpès, la mycose, la syphilis et la gonorrhée.

De plus, le diabète peut affecter la survenue d'une balanoposthite chronique. Si la maladie n'est pas correctement guérie, l'infection montera plus haut dans les voies urinaires, d'où elle peut pénétrer dans les reins. En même temps, une inflammation de l'appendice, qui est lourde de stérilité, est possible.

Malheureusement, cette forme de balanoposthite se déroule souvent sans aucun symptôme particulier. Un homme doit donc consulter régulièrement un urologue.

Balanoposthite aiguë

La cause de la forme aiguë de la maladie peut être appelée infection à staphylocoques et à streptocoques. Habituellement, le patient commence à se plaindre d'une légère douleur à la tête, qui commence progressivement à s'intensifier.

Si une telle balanoposthite n'est pas guérie à temps, elle peut facilement se transformer en une forme chronique morose.

Balanoposthite récurrente

C'est ce qu'on appelle une sorte de maladie qui se manifeste constamment. En règle générale, il survient après un traitement inadéquat ou inefficace de la balanoposthite.

Le patient se plaint d'une détérioration constante de la qualité de vie et de symptômes désagréables sous forme de douleur.

Balanoposthite purulente aiguë

Ce type de balanite se développe sur le fond des infections à staphylocoques et à streptocoques. En outre, il peut apparaître lors d'allergies et de diabète compliqués.

Cela diffère de toutes les autres formes de balanoposthite par l'apparition de lésions purulentes-nécrotiques sur le pénis, la tête du pénis acquiert une couleur rouge vif et commence à faire très mal.

Balanoposthite ulcéreuse

Elle se caractérise par l'apparition de nombreux ulcères à la surface de la tête du pénis. Un homme commence à ressentir un inconfort en marchant et en urinant.

Balanoposthite traumatique.

Cette forme de la maladie se développe tout en portant des vêtements inconfortables.

Une légère rougeur apparaît sur le pénis, caractérisée par un léger gonflement et de petites sensations douloureuses.

Balanoposthite allergique

La maladie se développe sur le fond de l'allergie génitale. Quant à ce dernier, il résulte de l'intolérance personnelle du latex, le tissu des sous-vêtements et des produits de soins personnels.

La tête du gland devient rose et rouge, des taches rouges et des cloques aqueuses apparaissent dessus, ce qui se transforme lentement en une petite érosion.

Balanoposthite gangréneuse

Sur le pénis se forment de nombreuses zones couvertes de pus et de fleurs blanches. Dans le même temps, la température corporelle d’un malade augmente de manière significative et une gangrène du gland commence à se former.

Découvrez à quoi ressemble une maladie courante en regardant des photos de phimosis - cela aidera peut-être à déterminer le degré de la maladie.

Découvrez ce phimosis cicatriciel chez l'homme adulte et comment le traiter à l'aide de cet article. La forme négligée de la maladie ne mène à rien de bon.

Découvrez comment traiter le phimosis de toute forme chez les hommes adultes à cette adresse: http://man-up.ru/bolezni/andrologiya/fimoz/lechenie-fim.html. Armé de connaissances - cela signifie que le sol est fini!

Quels sont les symptômes et les signes de la balanoposthite chez l'homme?

La balanoposthite chez l’homme se caractérise par l’apparition de pertes ayant un caractère ambigu. Différents hommes peuvent avoir différentes couleurs: du brun au jaune en passant par le plus foncé. Parfois, ils peuvent être transparents.

Un autre symptôme de la balanoposthite est la douleur du gland et sa sensibilité accrue au toucher. Une telle douleur peut se manifester pendant les rapports sexuels, la rendant particulièrement douloureuse, voire totalement impossible, ce qui peut également conduire à l'apparition d'un dysfonctionnement érectile.

Également observé des complications lors de la miction. Le patient ressent une forte sensation de brûlure, des démangeaisons et même de la douleur. Parfois, la miction devient très compliquée et l’urine reste longtemps dans la vessie, ce qui peut entraîner une inflammation.

Toute balanoposthite se caractérise par des démangeaisons constantes du gland du pénis. La peau commence à sécher et à se gercer, ce qui provoque une gêne. Parfois, des pertes purulentes et des ulcères peuvent apparaître.

Comment et quoi traiter?

Si le traitement par balanoposthite ne commence pas à temps, des ulcères désagréables apparaîtront sur la tête du pénis, ce qui provoquera une gêne chez les hommes. Peu à peu, la maladie peut devenir chronique, ce qui n’est pas aussi bien traité.

Si la maladie ne se présente pas à un stade avancé, les urologues conseillent aux patients de laver régulièrement la tête avec une solution d'eau et de savon contenant du peroxyde d'hydrogène, du permanganate de potassium et de la furatsilina. Cela éliminera les agents pathogènes responsables de la maladie.

Malheureusement, la balanoposthite peut survenir dans le contexte d'autres maladies sexuellement transmissibles. Par conséquent, pour vous en débarrasser, vous devez d'abord traiter toutes les infections.

Souvent, des antibiotiques sont utilisés pour cela, pris selon un régime de traitement individuel, y compris des pommades anti-inflammatoires ou antifongiques. Cependant, avec une forme légère de pathologie, ou si une balanoposthite s'est développée chez un enfant, il est souvent nécessaire de prescrire des remèdes populaires supplémentaires.

La balanopostite induite par le phimosis est traitée exclusivement par chirurgie.

Avant la chirurgie, l'urologue recommande d'appliquer une crème spéciale qui resserre le prépuce.

Après cela, une opération est réalisée sur son excision sous anesthésie locale.

Prévention de la balanoposthite masculine

L'une des causes les plus courantes de balanoposthite est la microflore altérée du partenaire sexuel. C'est pourquoi vous devez consulter conjointement un gynécologue et un urologue pour vous débarrasser de cette maladie désagréable. Si le partenaire est incohérent, vous devez avoir des relations sexuelles protégées ou faire l’objet d’une recherche régulière d’infections.

En outre, vous devez maintenir une bonne hygiène personnelle: lavez le pénis au moins une fois par jour et toujours après le rapport sexuel.

La séquence des procédures d’hygiène doit être la suivante:

  1. Lave tes mains;
  2. Faites-les tremper avant l'apparition de mousse;
  3. Faire mousser le pénis en le versant avec de l’eau à une température confortable;
  4. Bien laver le pénis et la zone autour de lui;
  5. Exposer et rincer la tête;
  6. Lavez délicatement la bride, où le smegma s'accumule;
  7. Rincer le pénis.

En suivant toutes ces recommandations, vous pouvez vous protéger complètement de la survenue d'une balanoposthite. Le traitement opportun de toute maladie protège contre les complications futures. Visitez régulièrement l'urologue et aucune maladie ne vous gênera.

Balanoposthite - traitement, symptômes, classification, causes, diagnostic, prévention et complications

Qu'est-ce que la balanoposthite?

La balanoposthite est un processus inflammatoire qui se propage au prépuce et au gland du pénis. Dans la grande majorité des cas, l'inflammation affecte à la fois la tête et le prépuce, mais on distingue dans la terminologie médicale balanite (inflammation de la tête du pénis) et post (inflammation du prépuce). Puisque, en présence du prépuce, sa feuille interne est toujours en contact avec la tête, l'inflammation s'applique aux deux éléments. Par conséquent, la postérité et la balanite se développent simultanément dans la grande majorité des cas et sont unies sous un terme - balanoposthite. Bien entendu, cette maladie ne peut se développer que chez les hommes non circoncis, car sinon le prépuce est absent. Balanoposthite peut avoir des variations du cours, en fonction de la localisation. Le processus inflammatoire se développe avec une combinaison de plusieurs facteurs.

Classification balanoposthite

La balanoposthite, en tant que maladie, comprend de nombreuses sous-espèces distinctes, classées par inflammation, agents pathogènes et gravité de la lésion.

Classification de la balanoposthite par agents pathogènes

  • Balanoposthite à Candida;
  • Chlamydia balanoposthite;
  • Balanoposthite circinaire;
  • Balanoposthite folliculaire;
  • Balanoposthite gangréneuse;
  • Balanoposthite allergique;
  • Balanoposthite anaérobie.

Classification de la balanoposthite par origine des agents pathogènes

  • balanoposthite fongique,
  • balanoposthite bactérienne,
  • balanoposthite traumatique,
  • Balanoposthit Zooba
  • balanoposthite en oligo-éléments (causée par l'urine résiduelle qui pénètre dans le sac du prépuce).

Classification de la balanoposthite en fonction de la nature de la maladie

  • Forme aiguë
    • simple, caractérisé par une gêne au niveau du gland et un amincissement des tissus;
    • érosif, dans lequel apparaissent des érosions douloureuses de couleur rouge vif, de la douleur pendant les rapports sexuels et la miction, accompagnées de phimosis;
    • gangrène - la forme la plus dure, caractérisée par l'apparition d'ulcères purulents, de douleurs et d'enflures.
  • Forme chronique
    • induratif, dans lequel le gland du pénis et le prépuce se ratatinent;
    • ulcère hypertrophique, caractérisé par l'apparition d'ulcères douloureux non cicatrisants.

Causes de la balanoposthite

L'émergence de la balanoposthite s'accompagne d'une combinaison de deux facteurs: l'agent causal de l'infection et les conditions de son développement. Dans le rôle du premier peut être diverses bactéries, champignons et virus:

  • Gardnerella,
  • staphylocoque,
  • streptocoques
  • champignons de levure, etc.

Le plus souvent, la maladie se développe en raison d'un respect insuffisant des règles d'hygiène personnelle, en particulier après un rapport sexuel, des contacts bucco-génitaux et anus-génitaux. Les facteurs prédisposants peuvent être:

  • rétrécissement du prépuce (phimosis)
  • lésions cutanées traumatiques (écorchures, irritation locale),
  • maladies sexuellement transmissibles (blennorragie, trichomonase, chlamydia, syphilis),
  • maladies de peau (dermatite de contact, lichen plan, psoriasis, etc.),
  • sensibilité accrue de la peau et prédisposition aux réactions allergiques,
  • immunité affaiblie (après chimiothérapie, infection par le VIH, etc.).

La balanoposthite est souvent retrouvée chez les patients atteints de diabète sucré, en conséquence de la violation du trophisme tissulaire. Les formes allergiques et toxiques de balanopostite sont beaucoup moins courantes.

Symptômes de balanoposthite

Lors de la balanoposthite, les zones affectées du gland et du prépuce rougissent et gonflent, ce qui entraîne un rétrécissement encore plus important de l'orifice dans le prépuce, rendant ainsi le processus de miction difficile et extrêmement douloureux. Les principaux symptômes subjectifs de la balanopostite sont les suivants:

  • malaise
  • démangeaisons
  • sensation de brûlure dans le gland du pénis,
  • gonflement de la peau,
  • dyspareunie (sensibilité sexuelle),
  • parfois l'apparition d'érosions et d'ulcères.

Le tableau clinique de la maladie est caractérisé par une hyperhémie, un gonflement de la peau du gland du pénis, la présence d'une décharge dans le sac préputial, alors que la décharge de l'urètre est généralement absente. La nature des symptômes de la balanopostite dans chaque cas dépend du type d'agent dommageable (infectieux et non infectieux) et de la présence de facteurs prédisposants (diabète, prépuce long, etc.).

Symptômes de balanoposthite simple

La balanoposthite simple se caractérise par une rougeur diffuse, un gonflement et une macération de la peau de la tête et de la feuille interne du prépuce, suivies par la formation d'érosions superficielles isolées et confluentes de tailles et de contours à décharge purulente, entourées par des fragments de l'épithélium macéré. Subjectivement légère brûlure et démangeaisons.

Symptômes de balanoposthite érosive

La balanoposthite érosive se caractérise par la formation de taches blanches épaissies et épaissies d'épithélium mort, puis par une grande érosion douloureuse rouge vif nettement délimitée avec une bordure de macération à la périphérie. Le processus peut être compliqué par phimosis. Lymphangite régionale souvent douloureuse et lymphadénite inguinale. Après régression d'une balanoposthite simple et érosive, il ne reste aucune trace.

Symptômes de balanoposthite gangreneuse

La balanoposthite gangréneuse est accompagnée de fièvre, faiblesse générale. Il existe des ulcères purulents-nécrotiques douloureux et profonds de différentes tailles sur le fond d'un gonflement aigu et d'une rougeur de la tête et du prépuce. Le phimosis se développe habituellement; la perforation du prépuce est possible. Les ulcères guérissent lentement. Dans tous les cas de balanoposthite, il est nécessaire d'exclure la syphilis (études sur le tréponème pâle, les réactions sérologiques, la confrontation).

Diagnostic de la balanoposthite

Le diagnostic de balanoposthite est établi sur la base de données provenant d'analyses d'urine, de tests sanguins généraux et biochimiques permettant de déceler les signes d'un processus inflammatoire bactérien dans le corps. En outre, un examen bactériologique de l'écoulement de l'urètre est effectué. Surtout si cette décharge est purulente. De plus, le dépistage du VIH et du sida est obligatoire.

Le plus souvent, la méthode la plus moderne et la plus précise est utilisée - la réaction en chaîne de la polymérase (PCR). Dans certains cas, une urétroscopie peut être nécessaire. Cependant, cette procédure étant toujours invasive et extrêmement douloureuse pour le patient lui-même, ceux-ci tentent de l'éviter. Parfois également prescrit une échographie des voies urinaires. Le plus souvent à des fins de diagnostic différentiel.

Traitement balanoposthite

Le traitement par balanoposthite est toujours prescrit sur la base des résultats de l'examen, car ce sont eux qui fournissent des informations fiables sur leurs causes et le stade de la maladie.

Dans le diagnostic de balanoposthite - le traitement avec des pilules est l'utilisation d'agents antibactériens et antifongiques. Dans les cas où un trouble métabolique ou un fond hormonal général est détecté, un traitement est également prescrit pour éliminer ce problème, car l'immunité réduite qui en résulte ne contribue pas à l'élimination efficace de la balanoposthite.

Quand une maladie balanoposthite - le traitement avec une pommade est attrayant pour les patients en raison de sa facilité d'utilisation. Le plus souvent, l'urologue-andrologue prescrit de la prednisone, du dekaminovoy et de la pommade au xéroforme. Avec une lésion profonde des tissus, la pommade doit être complétée par des antibiotiques. Dans les cas avancés, il est fortement recommandé de disséquer le prépuce étranglé.

Dans les cas où les hommes ne traitent pas la balanoposthite à domicile, non seulement les vaisseaux lymphatiques du pénis, mais aussi les ganglions inguinaux deviennent enflammés, entraînant une gangrène du pénis et même la mort. Par conséquent, il est nécessaire de comprendre que même le non-respect des règles élémentaires d'hygiène personnelle peut causer une telle maladie, avec le traitement intempestif dont l'homme ressentira une douleur intense dans l'organe sexuel lui-même.

Médicaments pour le traitement de la balanoposthite

N'abandonnez pas l'utilisation à la maison de divers médicaments pour le traitement de la balanoposthite chez les hommes. Le clotrimazole, qui peut être acheté à la pharmacie sous forme de pommade, d'aérosol ou de solution, a acquis la plus grande popularité. La composition du médicament est l'imidazole dérivé, qui est célèbre pour son action antifongique, antibactérienne et anti-inflammatoire. Appliquez une fine couche de clotrimazole sur la tête du pénis et ne l'essuyez pas. Répétez la procédure 2 à 4 fois par jour pendant 10 à 14 jours.

Pour améliorer l'effet et la récupération rapide, il est recommandé de prendre les comprimés "Diflukam" à l'intérieur trois fois par jour, 1 pc. À titre préventif, on utilise la lévorine et la nystatine, qui combattent efficacement les infections fongiques.

Pommades pour le traitement de la balanoposthite

La pommade la plus commune qui contient un antibiotique est la pommade à la synthomycine. Le liniment Syntomycine lutte activement contre de nombreuses bactéries, y compris celles qui présentent des microbes de balanoposthite. Appliquez de la pommade sur la tête du pénis pour qu’elle tombe entre tous les plis du prépuce. En plus, vous pouvez appliquer un bandage à partir du bandage. Traiter avant de se coucher chaque jour, jusqu'à la guérison complète. Pommade "Triderm" - une combinaison de médicaments aux propriétés antifongiques et antibactériennes. Réduit efficacement les démangeaisons, l'inflammation de la tête et la douleur. Pour l'efficacité du traitement, il suffit de frotter le pénis deux fois par jour et cela conduira à la guérison de la peau.

Pommade "Triderm" - une combinaison de médicaments aux propriétés antifongiques et antibactériennes. Réduit efficacement les démangeaisons, l'inflammation de la tête et la douleur. Pour l'efficacité du traitement, il suffit de frotter le pénis deux fois par jour et cela conduira à la guérison de la peau.

Pommade "Levomikol" - très souvent utilisée dans le traitement de la balanoposthite chez l'homme. Le méthyluracile, qui stimule la restauration de la peau, est un antibiotique. Appliquez la pommade sur les organes génitaux avant le coucher et appliquez un pansement, laissez-la jusqu'au matin. Après trois jours de traitement intensif, il y aura une amélioration significative.

Traitement balanoposthite à la maison

Le traitement par balanoposthite est effectué principalement à domicile. Le patient est montré des médicaments utilisés dans le cadre de la thérapie antibactérienne et anti-inflammatoire. La balanoposthite s'accompagne rarement de douleurs intolérables et la nomination d'analgésiques est donc rarement utilisée. Il est conseillé d’utiliser des médicaments en combinaison avec des recettes folkloriques - cela peut accélérer le processus de guérison, mais la consultation d’un médecin sur ce sujet ne sera pas superflue.

Pendant toute la durée du traitement ou à ses stades individuels, le médecin peut prescrire à un patient des médicaments et des vitamines renforçant l’immunité, et recommande également le respect d’un régime alimentaire minimaliste et des principes d’un mode de vie sain en général. Pour la période de traitement, il est recommandé à l'homme de s'abstenir de relations sexuelles.

Si la maladie est détectée tardivement, une hospitalisation peut être indiquée afin de surveiller en permanence la santé du patient. À l'hôpital, entre autres, une intervention chirurgicale est effectuée dont les indications sont déterminées par le médecin traitant.

Traitement de la balanoposthite par des méthodes populaires

L'utilisation de rinçage et de bains pour le pénis dans le cadre d'une thérapie vous permet de réaliser toutes les possibilités de la médecine traditionnelle - pour la préparation d'infusions, de décoctions et de compresses aux propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

  • 3 cuillères à soupe infusion de camomille séchée 3 c. faire bouillir de l'eau, mettre le mélange sur de la gaze et appliquer sur la zone touchée sous forme de compresse; après 15 minutes, retirez la compresse;
  • 10 grammes de calendula séché pour 1/2 tasse d'huile d'olive, placez au soleil pendant trois semaines; après la période de temps allouée, tendez la perfusion et utilisez-la pour la lubrification des zones du corps atteintes de balanoposthite;
  • 2 c. À thé feuilles de sauge à la vapeur dans 1/2 litre d'eau bouillante, filtrer après 30 minutes; utiliser pour les compresses et les lavages des zones touchées.

Balanoposthite à Candida

Le développement de la balanoposthite à Candal chez les hommes est provoqué par un champignon ressemblant à la levure de la famille Candida. Le plus souvent, cette nature de la maladie survient chez les hommes atteints de diabète. Même avec un traitement antibiotique, un résultat positif avec une combinaison de balanoposthite candidale - diabète est presque introuvable. En règle générale, il se développe simultanément une balanoposthite et une balanite.

Dans de rares cas, une balanoposthite à candidose se développe sur le fond d'un phimosis congénital et en présence d'un prépuce allongé. Dans le diagnostic de balanoposthite à candidose - le traitement, en plus de la prise de médicaments spécifiques - implique un régime alimentaire qui exclut complètement du régime les aliments sucrés, épicés, épicés et marinés. Boire dans ce cas est strictement interdit.

Pour obtenir le maximum d'effet, les médecins atteints de la maladie "balanoposthite à candidose" - le traitement chez l'homme s'accompagne de la recommandation urgente de s'abstenir de toute activité sexuelle pendant cette période. Si la maladie est causée par le phimosis, les spécialistes procèdent toujours à une dissection longitudinale du prépuce. Après extinction du processus pathologique, le patient est circoncis. Mais en l'absence de phimosis, seules des méthodes conservatrices de traitement sont utilisées (les médicaments sont prescrits: biseptol, lévomycétine, érythromycine, etc.). Dans les formes sévères, le traitement est complété par l'administration intramusculaire d'antibiotiques à large spectre.

Complications de la balanoposthite

Outre le phimosis, le paraphimosis est la complication la plus courante. La balanoposthite chronique, accompagnée de phimosis, peut être compliquée par le développement de la leucoplasie.

Un processus inflammatoire prolongé sur la tête du pénis peut entraîner une atrophie de l'appareil récepteur et une diminution de la sensibilité de la tête du pénis. Cela provoque des inconvénients lors d'une activité sexuelle, réduit les sensations agréables lors d'un rapport sexuel, réduit le sentiment d'orgasme et peut en fin de compte avoir un effet négatif sur la puissance et la qualité de la vie sexuelle.

En outre, le processus inflammatoire de la tête du pénis peut aller jusqu'à l'urètre, c'est-à-dire conduire au développement de l'uréthrite.

Prévention de la balanoposthite

Dans la plupart des cas, la cause de la balanopostite est l'infection à la suite de rapports sexuels avec un partenaire présentant une microflore vaginale altérée (dysbiose vaginale). La plupart des femmes souffrent à un degré ou à un autre de cette violation. C'est pourquoi un examen périodique par un gynécologue est recommandé. Pour éviter le développement d'une balanoposthite, les hommes doivent observer des règles d'hygiène et se soumettre régulièrement à un examen par un urologue.

Balanoposthite chez les enfants

La balanoposthite est une maladie qui touche exclusivement les enfants de sexe masculin, le plus souvent âgés de 0 à 5 ans. C'est une inflammation du gland du pénis et de la face interne du prépuce. La maladie affecte les garçons pour diverses raisons, dont la plus commune est infectieuse.

Causes de balanoposthite chez les enfants

La principale cause de cette maladie est la négligence des règles d'hygiène des organes génitaux. Pour cette raison, les garçons ont un fluide sécréteur spécial, le smegma, directement sous le prépuce, qui constitue un bon environnement pour le développement et la reproduction de bactéries pathogènes.

Le développement de la maladie chez les petits garçons est également associé à des caractéristiques liées à l’âge: jusqu’à 4-5 ans, la tête du pénis ne s’ouvre pas de manière indépendante (phimosis physiologique), de sorte que les soins hygiéniques peuvent être difficiles. D'autre part, en essayant d'ouvrir la tête elle-même, les microorganismes nuisibles peuvent pénétrer dans le prépuce à partir de l'environnement extérieur. Les agents pathogènes les plus courants de la balanoposthite sont les staphylocoques, les streptocoques, E. coli, le virus de l'herpès, Proteus, la levure.

Symptômes de balanoposthite chez les enfants

L'inconfort causé par la maladie n'est pas immédiatement apparent. Mais après quelques jours, les symptômes de la balanopostite sont les suivants:

  • Réduction de l'appétit
  • Température du corps jusqu'à 38 degrés
  • Mauvais sommeil, faiblesse et irritabilité
  • Ganglions lymphatiques enflés dans l'aine
  • Le développement de l'énurésie de jour ou de nuit

Les symptômes augmentent en intensité sur une période de 5 à 6 jours - toutes ces manifestations de balanoposthite sous forme aiguë. Parfois, lorsque le prépuce se déplace de lui-même et expose la tête du pénis, l'auto-guérison est possible si vous enlevez soigneusement le smegma accumulé et si vous désinfectez tout. Mais le plus souvent, en l'absence de traitement approprié ou opportun, la balanoposthite aiguë passe à la forme chronique, ce qui pose de gros problèmes pour les garçons à l'avenir. Par conséquent, il est beaucoup plus raisonnable de consulter un pédiatre - un chirurgien ou un urologue.

Traitement de balanoposthite chez les enfants

Les règles et les recommandations pour le traitement de la balanoposthite chez les garçons seront différenciées en fonction de la cause, ce qui a provoqué une inflammation de la tête et du prépuce du pénis. Si la maladie n'est que la conséquence d'une mauvaise hygiène, le traitement est réduit au lavage quotidien du pénis avec une solution de furaciline faible ou une solution de permanganate de potassium.

Si une infection est suspectée sous la surface de la chair, un frottis est pris et examiné pour rechercher la présence de bactéries pathogènes, ainsi que le degré de sensibilité de ces dernières à divers médicaments. Selon les informations reçues et le diagnostic prescrit, une pharmacothérapie est prescrite.

Ainsi, tous les antibiotiques n'affecteront pas les bactéries pathogènes lorsque la balanopostite, et certains au contraire, contribueront à la poursuite de l'activité des micro-organismes. Par conséquent, les antibiotiques doivent être prescrits par un spécialiste et seulement après que la cause première de la maladie est connue.

Le traitement local de la balanoposthite chez les garçons consiste à traiter la zone touchée avec un antiseptique. Vous pouvez également appliquer des compresses de gaze imprégnées d'un antiseptique des deux côtés du pénis du bébé.

L'utilisation de lévomicol est recommandée pendant la nuit - de nombreux médecins prescrivent cette pommade avec un puissant effet désinfectant. Si la balanoposthite est causée par des maladies fongiques, le clotrimazole sera utilisé. Les onguents curatifs ainsi que les antibiotiques ne sont prescrits qu’après une étude microbiologique.

Prévention de la balanoposthite chez les enfants

La principale méthode efficace de prévention de la balanoposthite est le respect des règles et normes d'hygiène intime. Dans ce cas, lors du bain d'un enfant, il n'est pas nécessaire d'utiliser un détergent chaque fois que vous rincez la tête sous le prépuce - juste de l'eau. L'essentiel est de faire tous les jours. Les bébés garçons doivent également changer régulièrement leurs couches, utiliser des crèmes et des poudres hypoallergéniques pour enfants. Les garçons plus âgés - pour choisir des sous-vêtements confortables sans coutures à l'avant et à partir de matériaux naturels.

Questions et réponses

Question: Bonjour. Je vais récemment à l'hôpital avec une balanoposthite chronique. Je serai circoncis, mais j'ai un autre problème - l'orchepididymite à gauche. J'ai été traité avant. Antibiotiques, lidaza, instillation, application de la pommade de Vishnevsky, réchauffement. Il semble avoir passé, mais maintenant il est apparu à nouveau. Maintenant, pas seulement à gauche, mais à droite également. Je voulais vous demander - si je dis au chef du département que j'ai une autre plainte - après la circoncision, vont-ils également me soigner pour une orchepididymite? Encore une fois, ne courez pas à l'hôpital. Ils devraient répondre à mon autre plainte?

Réponse: bonjour! Bien sûr, vous devez le signaler à votre médecin. Là, décidez avec lui s'il sera avant la circoncision (et s'il entreprendra) ou après le traitement de votre orchite (s'il s'agit d'une orchite). Mais les œufs sont chers, alors prenez-en soin.

Question: Bonjour. Chez le fils (7 ans), le membre s'enflamme souvent après la balanoposthite sous-traitée. Lorsque je vais chez le médecin, je ne reçois que des recommandations sur l'hygiène quotidienne, mais le fait de sauter un jour entraîne immédiatement un processus inflammatoire (rougeur) et que l'inflammation se produit également avec une hygiène régulière. Selon Nechiporenko, les analyses d'urine courantes indiquent que l'échographie des reins est la norme. Il a également été proposé de pratiquer la circoncision, mais ici, je ne comprends apparemment pas quelque chose: si la tête s'ouvre bien, en quoi cela peut-il aider? Le problème des sécrétions «agressives» ne provoque-t-il pas toujours une inflammation?

Réponse: Montrez l'enfant à l'urologue pédiatrique, car il existe de nombreuses raisons pour une balanopthite récurrente (infection, synéchie du prépuce, diabète, etc.). Si l'inflammation ne résiste pas, il est préférable de subir une opération et la cause sera éliminée.

Question: Bonjour! Un garçon de 5 ans a des pertes jaunâtres sur les sous-vêtements à la fin de la journée pendant 3 semaines. Ils ont fait des bains de camomille, miramistin, mais ils n'ont pas obtenu de résultat durable. Les antibiotiques peuvent-ils être utilisés sans tests avec tests? Les amis conseillent tsiprolet, mais j'ai peur des contre-indications. Est-il possible d'appliquer des antibiotiques du tout dans ce cas?

Réponse: bonjour Nous n'utilisons jamais d'antibiotiques pour la balanoposthite. Il est toujours guéri par les antiseptiques locaux chez les enfants.

Question: Bonjour! Est-il possible d'utiliser miramistin au lieu de la furatsilina prescrite dans le traitement du prépuce avec balanoposthite. L'enfant a 2 ans.

Réponse: Bonjour, vous pouvez utiliser Miramistin, mais l’essentiel du traitement consiste en un lavage régulier de la tête, même avec une solution saline.

Question: Une balanopostite purulente a été diagnostiquée chez un enfant de 2 ans et 9 mois. Fait l'ouverture de la tête et enlevé le pus. Après que les bains de camomille et de permanganate de potassium aient été prescrits, on leur a également demandé de faire compresse à la Chlorinexedin. Dis-moi peut-être que tu as besoin d'un peu plus de pommade pour frotter, pour que tout aille plus vite. L'enfant hurle parce que la compresse est collée à la tête. Et le prépuce est très enflé et rouge, la tête ne peut pas se fermer. Est-ce normal ou pas?

Réponse: Il est impossible d'évaluer avec précision la situation sans inspection. Poursuivre le traitement dans le même volume. Après la procédure avec la tête, il devrait être complètement fermé. Si la tête est percée par le prépuce et ne ferme pas, on parle alors de paraphimosis, une condition très terrible. Par conséquent, je recommande de rendre visite à votre chirurgien. Cela résoudra également le problème des analgésiques et des antihistaminiques pour réduire les œdèmes (sirop de Nurofen, Suprastin ou Zodak). Les bains le font plus souvent et les laissent uriner pour que l’urine n’irrite pas la plaie.

Question: J'ai probablement déjà une balanoposthite chronique, car je l'avais déjà il y a environ 7 ans. Cela apparaît, puis disparaît. J'ai 51 ans, je suis âgé de 5 ans et je souffre d'une forme légère de diabète, d'hémoglobine glyquée de l'ordre de 6,5-6,8, j'accepte méticuleusement. Sur la question de la balanoposthite fait appel à un ami urologue, il y a environ cinq ans. Il a conseillé: fluconazole, 150 mg une fois, bains avec de la chlorhexidine, crème triderm 1-2 fois par jour, 5-7 jours, puis environ 5 jours, mélange de pommade au zinc-salicylique et d'hydrocortisone à un taux de 1%. Pendant que je vole, tout va bien. J'ai remarqué cette exacerbation au printemps et à l'automne, ainsi qu'après un contact sexuel (je ne suis pas marié, les rapports sexuels ne sont pas souvent). Peut-être que pendant un certain temps, tout se calme et ne gêne pas, et une rougeur peut réapparaître, puis après 2 à 3 jours de gonflement et une éducation du smegma semblable à un caillé. Cela aide, semble-t-il, que la crème Triderm. Tant que je marche, avec le triderm barbouillé, la tête et tout ce qui y est adjacent est une belle teinte pâle, sèche, c'est-à-dire pas enflammé et pas gonflé. Invite, peut être traité selon vos conseils? Oui, à un moment donné, ils ont fait un frottis, c’est-à-dire probablement une étiologie de la candidose balanoposthite.

Réponse: bonjour La candida balanoposthite est un indicateur du statut immunitaire sur le fond du diabète sucré. Vous devez éliminer autant que possible les complications de Sah. diabète avec un endocrinologue et un immunologiste. Je ne recommande pas d’utiliser Triderm pour une utilisation locale, car il contient une hormone qui diminue l’immunité. Pour améliorer les conditions locales, essayez la pommade Viferon pendant 1 mois et l'hygiène 2 fois par jour sans utiliser de produits chimiques. Sur la tête devrait vivre une flore normale. En cas d'aggravation exoderil crème.