Que signifie acétone dans l’urine d’un enfant? Causes et traitement.

Le corps des enfants est constamment amélioré et développé. Par conséquent, au début de la vie, les organes risquent de ne pas fonctionner complètement.

Cela conduit souvent au problème de la dégradation du métabolisme des graisses, ce qui provoque l'accumulation d'acétone chez l'enfant. Cette maladie provoque des symptômes désagréables - nausées et vomissements - et entraîne également une diminution de l'activité vitale du bébé.

Bien sûr, la première chose que font beaucoup de parents dans cette situation est d'appeler un médecin. Et c'est vrai! Après tout, l'odeur de l'acétone par la bouche, ainsi que l'odeur spécifique de l'urine, des vomissements soudains peuvent indiquer que le niveau d'acétone dans le sang de l'enfant a augmenté, ce qui le libère dans l'urine et a des effets toxiques sur le corps. Cette condition est suffisamment dangereuse pour l’enfant, elle nécessite certainement un traitement spécial.

Causes de l'acétone dans l'urine d'un enfant

Afin de commencer le traitement de l'acétone élevé chez les enfants, il est d'abord nécessaire d'identifier la cause de son apparition dans le corps.

Les corps dits cétoniques apparaissent dans l'organisme en raison d'un métabolisme inapproprié, c'est-à-dire de la dégradation des protéines et des graisses. Après cela, ces substances entrent dans le processus d'oxydation, puis commencent à sortir par l'urine et l'air expiré.

Voyons pourquoi un enfant a augmenté d'acétone dans l'urine et quels facteurs contribuent à cela.

  1. Nutrition déséquilibrée. Les matières grasses et les protéines prédominent dans les aliments du bébé, qui sont difficiles à transformer en glucose, ce qui entraîne le dépôt de nutriments «en réserve». Et si nécessaire, le mécanisme de la néoglucogenèse est immédiatement activé.
  2. Déficit enzymatique dans lequel les glucides sont mal digérés.
  3. Manque de glucose dans les aliments - les enfants se retrouvent sans glucides.
  4. Augmentation de la consommation de glucose. Il est provoqué par des conditions de stress, une augmentation du stress physique et mental. En outre, la combustion rapide des glucides contribue aux maladies, aux blessures et à la chirurgie.

De plus, l'odeur d'acétone dans les urines peut être le signe d'un déficit en insuline. Dans le même temps, une consultation urgente d'un endocrinologue est nécessaire car le risque de diabète du premier ou du second type est possible.

Quelles que soient les raisons de cette maladie, les parents doivent les identifier à temps et essayer de prendre les mesures nécessaires pour aider l'enfant.

Comment déterminer la présence d'acétone?

Pour ce faire, achetez dans une pharmacie des bandelettes réactives spéciales. Plongez la bandelette pendant quelques secondes dans l'urine du bébé et au bout de quelques minutes, obtenez le résultat. Comparez la couleur de la bande avec l'échelle de couleur sur l'emballage du test. Si le test a révélé la présence d'acétone +/- (0,5 mmol / l) ou + (1,5 mmol / l), l'état de l'enfant est alors qualifié de facile.

Si le résultat du test est ++ (4 mmol / l), cela signifie que l’état de l’enfant est de gravité modérée. Lorsque l'indicateur +++ (10 mmol / l), il s'agit d'un état grave. Dans ce cas, l'enfant a besoin d'une hospitalisation urgente.

Les symptômes

L'acétone élevée chez les enfants présente les symptômes suivants:

  1. L’appétit de l’enfant est complètement perdu, il est lent et faible, il dort beaucoup, mais ce rêve est comme l’oubli d’un taux très élevé d’acétone dans le sang de l’enfant.
  2. L'enfant se plaint de vives douleurs autour du nombril, des vomissements incontrôlables, aggravés par les tentatives de boire ou de le nourrir.
  3. Les nausées et les vomissements sont accompagnés par un trouble des selles, une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 38-38,5 degrés. Il y a souvent des selles avec une odeur caractéristique d'acétone, il y a une odeur d'acétone par la bouche.
  4. Les joues de l’enfant sont très rouges, cramoisies, il y a déshydratation et tout signe d’intoxication.

Lorsque les corps cétoniques pénètrent dans le sang, ils se propagent rapidement dans le sang, l'empoisonnant. Par conséquent, l'acétone chez les enfants irrite le centre de vomissements, ce qui entraîne des vomissements constants sans aucun signe d'intoxication. Le système nerveux, le système digestif en souffrent et une insuffisance cardiovasculaire peut se développer.

Traitement avec détection d'acétone dans les urines

Si votre bébé présente d’abord des symptômes de crise acétonémique, vous devez appeler le médecin. La maladie est insidieuse en ce qu'il est très difficile de prédire son développement et la réaction du bébé à une augmentation du niveau d'acétone.

Si l'enfant a déjà eu un syndrome acétonémique, les parents ont déjà acquis l'expérience nécessaire et peuvent faire face de manière indépendante à l'acétone et stabiliser leur état.

Le traitement est effectué dans deux domaines principaux:

  • accélération de l'élimination des cétones;
  • fournir au corps la quantité nécessaire de glucose.

Pour reconstituer le déficit en glucose que l'enfant a perdu, vous devez lui donner du thé sucré, de préférence avec du miel, du rehydron, des compotes, une solution de glucose. Pour éviter les vomissements répétés, vous devez nourrir l'enfant toutes les 5 minutes, en lui donnant une cuillerée à thé de liquide. Il est particulièrement important de le nourrir la nuit.

Une très bonne recette pour éliminer l'acétone est une décoction de raisins secs. Cent grammes de raisins secs par litre d'eau.

Pour éliminer les cétones, l’enfant effectue un lavement nettoyant, des enterosorbants sont prescrits (Smekta, Polysorb, Polifepan, Filtrum, Enterosgel). Otpaivanie et augmenter la quantité d'urine contribuera également à l'élimination des cétones, de sorte que la boisson sucrée alterne avec de l'eau minérale alcaline, de l'eau bouillie, de l'eau de riz.

Rappelez-vous que vous ne pouvez jamais forcer un enfant à manger. S'il a envie de manger, vous pouvez lui proposer une purée de pommes de terre avec des pommes de terre ou des carottes, une soupe de légumes, une pomme au four et des biscuits secs.

Dans le même temps, vous devez surveiller en permanence le niveau d'acétone dans les urines. Si l’état de l’enfant ne s’améliore pas, le médecin vous prescrira très probablement des liquides intraveineux qui combattent la déshydratation et les corps cétoniques. Un tel traitement est susceptible d'avoir lieu dans des conditions d'hospitalisation. Avec le bon traitement, tous les symptômes disparaîtront en une semaine.

Si la crise acétonémique revient constamment, il est nécessaire de changer le mode de vie du bébé et de lui prescrire un régime alimentaire particulier.

Régime alimentaire

Afin de prévenir le développement d'une nouvelle crise acétonémique, il est important de respecter certaines règles dans le régime alimentaire. Le régime alimentaire de l'enfant élimine les produits susceptibles d'augmenter le taux de cétones dans le sang:

  • viandes grasses et poisson
  • bouillons riches,
  • les champignons,
  • les cornichons,
  • crème sure
  • la crème,
  • abats
  • viande fumée
  • oseille
  • tomates,
  • les oranges,
  • café et produits de cacao.

Il est interdit de donner à l'enfant des fast-foods, des boissons gazeuses, des chips, des craquelins et autres produits saturés en conservateurs et en colorants. Chaque jour, le menu devrait contenir des glucides facilement digestibles (fruits, biscuits, miel, sucre, confiture) - en quantités raisonnables.

Symptômes de l'acétone chez les enfants, causes de l'augmentation de l'urine et du sang, méthodes de traitement

Qu'est-ce que l'acétone a à voir avec la santé humaine? Il s'avère que le plus immédiat, et chaque diabétique le sait. L'acétone se forme constamment dans le corps. Normalement, sa proportion est extrêmement faible et n’est pas détectée lors du diagnostic. S'il est dépassé, cela indique des violations graves chez l'enfant.

Un tel symptôme nécessite un traitement urgent chez le médecin et l'identification des raisons pour lesquelles le niveau d'acétone dans l'urine. Vous devrez peut-être être hospitalisé et suivre un traitement prolongé.

Une augmentation de l'acétone dans l'analyse de l'enfant est le plus souvent un signe de la maladie.

Qu'est-ce que l'acétonémie et quel est le taux d'acétone?

L'acétonémie est une affection dans laquelle un enfant a une forte teneur en acétone dans le sang. En cas de manque d'insuline, des substances spéciales se forment - des cétones. Le glucose n'est pas transformé en énergie, le tissu adipeux est détruit et les corps cétoniques apparaissent comme un sous-produit.

S'il y a de petites traces de cétones dans le sang, ce qui est considéré comme normal, elles sont éliminées du corps de manière naturelle. L'excès de leur contenu dans le sang indique une violation grave du corps et nécessite un traitement.

La présence de cétones dans l'urine s'appelle l'acétonurie, conséquence de l'acétonémie. C'est par l'analyse d'urine qu'une anomalie dangereuse est diagnostiquée, car les reins sont les premiers à réagir à un excès de cétone dans le sang et tentent d'éliminer une substance toxique dangereuse. Normalement, l’acétone chez les enfants est absente dans les urines ou présente une très faible concentration de 001-0,03 g par jour.

Parfois, les médecins utilisent des termes synonymes: acétone dans l'urine, cétonurie, corps cétoniques. Ils parlent tous d'une chose: des taux élevés de cétones dans le sang. Le corps de l'enfant est intoxiqué et nécessite une aide thérapeutique urgente.

Pourquoi la pathologie apparaît-elle et quelles en sont les causes?

Pour détecter l’acétone dans l’urine d’un enfant, il faut d’abord vérifier le taux de glucose dans le sang, car c’est son manque qui conduit le plus souvent à une pathologie (nous recommandons de lire: glycémie chez les enfants: normal). Cependant, dans différents cas, il y a d'autres facteurs.

Cette condition peut avoir des causes physiologiques résultant du processus de croissance naturelle de l'organisme. Il peut être pathologique, résultant de violations. La véritable cause de l'acétonurie ne peut être déterminée que par un spécialiste.

L'enfant n'a pas encore complètement développé les enzymes nécessaires au traitement du glucose. À partir de ce moment, le niveau d'acétone dans l'urine augmente:

  • long séjour dans le froid ou la chaleur;
  • forts chocs psychologiques, activité physique excessive;
  • déshydratation, équilibre du pH altéré;
  • malnutrition ou trop manger, excès de glucides, régime alimentaire malsain, passion pour la malbouffe.

Le dernier élément est la cause la plus courante de la forme d'acétonurie physiologique et non dangereuse. Toutes ces raisons sont unies par le facteur principal: l’énergie pénètre dans le corps en grande quantité ou cesse brusquement de s’écouler, ce qui entraîne une augmentation des cétones dans les urines.

Diverses maladies, blessures et hérédité peuvent entraîner une augmentation du taux de corps cétoniques dans le sang de l'enfant.

Lorsque les violations dans le corps, l'acétonémie est une conséquence et non une maladie indépendante. Ses sources pathologiques incluent:

  • période après la chirurgie;
  • diabète sucré;
  • l'infection;
  • troubles du tractus gastro-intestinal (vomissements, diarrhée);
  • pathologie du foie;
  • blessures diverses;
  • intoxication par des substances chimiques ou autres, par conséquent - intoxication;
  • l'anémie;
  • déficit enzymatique (lorsque les glucides sont peu absorbés);
  • oncologie;
  • troubles mentaux;
  • l'hérédité.

Quel est le danger de la maladie et pourquoi est-il plus fréquent chez les enfants?

Le niveau de cétones augmente souvent chez les enfants de 1 à 13 ans et les femmes enceintes. Le fait est que les enfants de moins d'un an ont des enzymes spéciales qui traitent les cétones et en tirent de l'énergie. S'il n'y a pas de symptômes cliniques de la maladie, la présence d'acétone dans les urines ne parle pas de pathologie, mais de l'augmentation physiologique du niveau de cétones.

Toute manifestation d'acétonurie nécessite un suivi médical. Une petite quantité de corps cétoniques dans le sang n'est pas toxique et est considérée comme normale, mais la présence d'acétone dans les urines est une raison sérieuse de consulter un médecin afin de ne pas manquer le développement d'une maladie grave telle que le diabète ou une tumeur.

Une maladie intempestive peut entraîner une maladie aussi grave qu'une crise acétonémique. Il se caractérise par des vomissements, une température allant jusqu'à 38–39 ° C et des selles liquides. En cas de tels événements, une ambulance doit être appelée de toute urgence.

Si vous ne fournissez pas d'aide d'urgence à votre enfant, il y a une forte probabilité d'empoisonnement grave par toxicité, de déshydratation grave, de lésion du système nerveux central et même de coma. De telles crises compliquent les reins et le foie, les articulations, provoquent l'hypertension, le diabète, etc.

Symptômes de l'acétonurie

Quels sont les symptômes associés à l'apparition d'acétone dans l'urine d'un enfant, devraient alerter les parents:

  • taux élevés de sucre dans le sang (nous recommandons de lire: quelle est la norme de sucre dans le sang chez les enfants de 7 ans?);
  • l'hyperthermie;
  • augmentation du rythme cardiaque et de la respiration;
  • foie élargi;
  • l'odeur d'acétone dans l'urine, la bouche et le vomi;
  • miction rare;
  • dans les cas les plus graves, l'odeur provient de la peau du patient;
  • sécheresse et décoloration de la peau;
  • la diarrhée;
  • vomissements abondants après avoir mangé et bu;
  • douleur abdominale;
  • somnolence sévère, faiblesse, léthargie;
  • état mental instable;
  • perte de conscience, coma.
Si l'enfant est léthargique, veut constamment dormir, il vomit après avoir mangé, vous devez vérifier son niveau d'acétone

Si un enfant présente ces symptômes plusieurs fois par an, un syndrome acétonémique est diagnostiqué. Une attention particulière est requise pour les cas d'enfants âgés de moins d'un an et âgés de plus de 12 ans.

Méthodes de diagnostic

L'acétonémie est diagnostiquée en fonction des résultats d'une analyse générale en laboratoire de l'urine et du sang (général et biochimique). Doit être alerté par les signes ci-dessus, particulièrement caractéristiques de cette pathologie.

À la maison, vous pouvez tester l'acétone dans les urines à l'aide de tests spéciaux. Si les attaques se produisent périodiquement, vous pouvez les acheter à l’avance et les garder à portée de la main, le temps de faire baisser le niveau d’acétone.

Les bandes sont recouvertes d'un composé spécial qui change de couleur lorsqu'elles sont en contact avec de l'acétone. Le niveau d'acétone est défini sur une échelle. Que signifie le résultat:

  • teneur en acétone inférieure à 0,5 mmol / l - négatif "-";
  • acétonurie légère 1,5 mmol / l - positif "+";
  • degré moyen - jusqu'à 4 mmol / l - positif «++»;
  • sévère - jusqu’à 10 mmol / l - positif "+++".

Comparaison de bandelettes réactives à l'acétone avec une échelle

Il est utile de réaliser périodiquement de telles bandelettes réactives à titre préventif. Ils ont des instructions d'utilisation, selon lesquelles l'interprétation du résultat peut différer quelque peu. Une pathologie moyenne ou grave nécessite des conseils et un traitement d'experts et, dans le second cas, des soins d'urgence pour l'enfant.

Régime de traitement

Une violation aussi grave chez un enfant ne peut être traitée indépendamment, elle nécessite un suivi constant par un spécialiste du profil pathologique: thérapeute, endocrinologue et gastro-entérologue. Si l'état le permet, le médecin vous prescrira un traitement à domicile.

Le schéma thérapeutique du bébé n’est déterminé que par le médecin: tout auto-traitement peut conduire à une tragédie. Le traitement est mené dans deux directions: vous devez éliminer l'excès d'acétone du corps et donner au bébé une portion supplémentaire de glucose. Faits saillants dans le traitement de l'acétonurie:

  • nécessité de s'assurer que l'enfant boit beaucoup de liquides;
  • donner des antispasmodiques avec de fortes douleurs abdominales et des médicaments qui éliminent les toxines (Smekta, Stimol, Atoxil, Cocarboxylase, No-spa, charbon actif);
  • suivre un régime alimentaire spécial.

Que faire en cas de crise acétonémique?

L’aide d’urgence consiste à:

  1. Mettez le lavement enfant.
  2. Nettoyer le corps des substances nocives, des toxines. Vous pouvez administrer enterosorbent: Polysorb, Smekta, charbon actif ou autre (voir aussi: quel âge peut-on administrer à des enfants Polysorb?). Ces médicaments aideront à soulager les crampes et les douleurs abdominales.
  3. Fournir beaucoup de boisson. L'enfant reçoit beaucoup de liquide, mieux que de l'eau minérale. Vous devez boire un peu, 2-3 gorgées toutes les 10 minutes. Ceci est très important car la déshydratation nuit gravement à la santé du bébé. Un bébé incapable de boire seul est enlevé avec une seringue.
  4. Donnez du glucose, du thé sucré ou de la compote. Les boissons gazeuses ne peuvent pas être données. Si les vomissements ne sont pas disponibles, vous pouvez donner une pomme, du riz ou des flocons d’avoine cuits au four.

Si l'enfant est diabétique ou s'il s'agit de la première manifestation d'une crise acétonémique, des soins médicaux seront nécessaires, même lorsque le soulagement a été efficace. Par la suite, vous devrez suivre un régime alimentaire spécial pour réduire le risque de rechute.

Procédures nécessaires

Si vous-même à la maison ne pouvez pas réduire le niveau d'acétone dans le sang, vous devriez avoir recours à des soins médicaux.

En cas de syndrome acétonémique, des compte-gouttes glycémiques peuvent être administrés à l'enfant.

Le médecin vous prescrira des procédures pour améliorer votre bien-être:

  • en cas de vomissement et de nausée, un lavement nettoyant, par exemple avec une solution de bicarbonate de sodium, aide beaucoup;
  • piqûres antiémétiques (Reglan);
  • compte-gouttes avec glucose, solution saline dans un hôpital pour prévenir la déshydratation;
  • injections d'insuline si nécessaire;
  • solutions spéciales à l'intérieur (Regidron, Orasept, Humana-électrolyte).

Nourriture diététique

La nutrition alimentaire est le facteur le plus important dans la prévention et le traitement de la crise acétonémique. Quels produits devraient être retirés de la table s'il y a un enfant malade à la maison:

  • les viandes grasses;
  • poisson;
  • bouillons gras;
  • les abats;
  • les champignons;
  • crème sure, crème;
  • aliments et produits fumés et frits;
  • tomates, oranges, poivrons, persil, épinards;
  • restauration rapide et collations.
En cas de maladie, les aliments pour bébés doivent être diététiques, mais avec une quantité suffisante de légumes, de fruits et de produits laitiers.

Effet bénéfique sur la santé du bébé:

  • bouillie de céréales sur l'eau;
  • soupes de légumes;
  • lait, kéfir;
  • viande diététique faible en gras;
  • bananes, raisins et autres fruits.

La préférence est donnée aux aliments bouillis, cuits à la vapeur ou à l'étouffée. Des recommandations détaillées sur la restauration seront données par le médecin traitant en fonction du diagnostic et de l'âge du bébé.

Qu'est-ce que la prévention?

Pour que cette violation désagréable et dangereuse n'affecte pas l'enfant, vous devez suivre les règles simples de prévention:

  • bonne alimentation, prise de vitamines (Multi-Tabs, Alphabet);
  • promenades au grand air, faisable, pas épuisant sport, durcissement;
  • bonne organisation du sommeil et du repos;
  • examens programmés en temps opportun;
  • exception d'auto-traitement;
  • en cas de diabète - respect strict des instructions du médecin traitant;
  • respect du régime de consommation afin d'éviter la déshydratation.

Pourquoi un enfant a de l'acétone

Il y a vingt ans, peu de gens connaissaient le syndrome acétonémique chez les enfants. Aujourd'hui, chaque deuxième enfant est confronté à cette maladie. Souvent, les premières crises surviennent très tôt, dans la petite enfance. Aujourd'hui, nous ne nous attarderons pas sur les signes de l'état et sa correction, mais sur les raisons pour lesquelles le syndrome acétonémique se développe.

L'acétonémie n'est pas une maladie, mais une condition dans laquelle la présence excessive de corps cétoniques s'accumule dans le sang. Ces corps ont une toxicité élevée, de sorte que leur présence à long terme dans le corps provoque des signes d'empoisonnement (vomissements, selles molles). razvitierebenca.ru

Le syndrome acétonémique est de deux variétés - primaire et secondaire. L'acétone primaire se produit dans le contexte de perturbations physiologiques et de prédispositions génétiques. Secondaire - dans le contexte des maladies virales et infectieuses.

Causes de l'acétone primaire chez les enfants

  1. Nutrition déséquilibrée et pauvre. Premièrement, les enfants ont besoin de beaucoup plus de glucides que les adultes. En raison de la croissance intensive, la consommation d'énergie d'un enfant est importante et les pauses gourmandes sont tout à fait capables de provoquer des attaques d'acétone. La carence en glucides est directement liée au glucose, qui est nécessaire à la production d'énergie. Il est donc indispensable de reconstituer constamment ses réserves dans le corps.
  2. Dysfonctionnement du foie. Trop manger et de grandes quantités d'aliments gras peuvent perturber le métabolisme, ce qui perturbe le processus de division des protéines et des graisses dans le tractus gastro-intestinal.
  3. Dysfonctionnements du pancréas. En cas de violation de la formation d'enzymes, le processus de fractionnement des glucides est perturbé, ce qui entraîne une violation de la teneur en glucose dans le sang.
  4. Dysbiose intestinale. En cas de dysfonctionnements intestinaux, les glucides sont décomposés de manière incorrecte, sans apporter aucun bénéfice pour le corps. Une quantité insuffisante de glucides entraînera certainement une augmentation du nombre de corps cétoniques dans les urines.
  5. Tension surrénale. Le stress et les impressions trop vives peuvent produire des hormones spéciales synthétisées par les glandes surrénales. Ceux-ci, à leur tour, sont capables de bloquer le métabolisme des glucides, ce qui conduit certainement à une augmentation des corps cétoniques.
  6. La surcharge physique et la croissance intensive peuvent également contribuer à la tendance de l'enfant à l'acétone. Les enfants en mouvement et émotionnels sont particulièrement touchés.
  7. La présence de vers Ceci est rare, mais n'exclut toujours pas une telle possibilité. Les problèmes de pancréas et d'organes du tractus gastro-intestinal sont très souvent associés à la présence de vers dans le corps. Cela est particulièrement vrai des familles avec des animaux domestiques.

Causes de l'acétone secondaire chez les enfants

  1. La présence de maladies virales. Les enfants qui fréquentent la maternelle sont exposés au risque d’épidémies de maladies virales.
  2. Maladies infectieuses.
  3. Troubles endocriniens
  4. Interventions chirurgicales, blessures.

Le syndrome acétonémique peut survenir dès la première année de la vie d’un enfant. Dans le cas des nourrissons, l'acétone apparaît souvent à la base d'une mauvaise nutrition ou de troubles internes du corps.

Parmi les enfants plus âgés à risque sont:

  • enfants émotionnels et hyperactifs;
  • Enfants faibles et hyper excitables;
  • les enfants ayant un appétit faible ou excessif;
  • les enfants en période de croissance intensive;
  • les enfants exposés à un effort physique excessif et au stress.

Prévention du syndrome acétonémique

En apparaissant une fois, avec une probabilité élevée, le syndrome peut être répété plusieurs fois. Pour éviter cela, les parents devraient accorder une attention particulière à la prévention.

La nutrition et le régime de la journée de l’enfant jouent un rôle important.

Ajustez et diversifiez la nourriture - l'enfant doit manger un peu, mais souvent. Le meilleur serait 5-6 repas par jour. La nourriture ne doit pas être trop grosse et trop lourde. Le pancréas des enfants ne peut pas fonctionner dans le même mode complet que celui de l'adulte. Par conséquent, vous ne devriez pas le surcharger à nouveau. Passez en revue le menu. Les produits fumés, les cornichons, les conserves, les croustilles et les craquelins, l'eau gazeuse douce et la restauration rapide sont des produits interdits aux enfants. Les fruits acides sont utiles en petites quantités, mais si l'enfant est enclin à l'acétone, il vaut mieux les éliminer complètement pendant un certain temps. Les cerises, les kiwis, les raisins de Corinthe, les citrons et les oranges doivent être introduits très soigneusement.

Apprenez à votre enfant à suivre le régime de consommation d'alcool. Sur fond de chaleur et de déshydratation, tout le corps en souffre, cela ne peut se produire. Apprenez à votre enfant à boire de l'eau pure pendant la journée (à ne pas confondre avec les jus et les compotes).

Si l'enfant fréquente la section sportive, ou tout simplement très mobile, ne vous plaignez pas des glucides qu'il contient. Le glucose est une énergie, il est nécessaire de maintenir un métabolisme à part entière dans le corps. Après tout effort physique ou stress, donnez à l'enfant un thé sucré ou un muffin pour bébé. Assurez-vous que les pauses entre les repas ne sont pas trop longues. Sur le fond d'un long jeûne, l'acétone peut bien se développer.

La mobilité et le style de vie actif doivent également être dosés. Le programme scolaire lui-même est un lourd fardeau pour le corps des enfants. Les sections sportives ne devraient pas avoir lieu plus de 3 fois par semaine. Organisez le programme de jour de l'enfant de sorte que le travail passif soit remplacé par actif, et inversement. Laisse le bébé dormir. Le sommeil devrait durer au moins 8 heures par jour.

Vérifiez périodiquement dans l'urine de l'enfant le contenu des corps cétoniques. Cela est facile à faire avec des bandelettes spéciales, vendues dans toutes les pharmacies. Ainsi, vous serez en mesure d'identifier une augmentation de l'acétone dans le temps et de ne pas provoquer de crise. Au moindre assombrissement de la bandelette, l'enfant reçoit immédiatement une solution de glucose, un régime et une consommation fréquente d'alcool.

Ne pas aller d'extrême à extrême. Si nutrition, alors équilibré. Si activité physique, alors modérée. Si repos, alors temporaire, mais pas assis dans 4 murs. L'enfant doit être quotidiennement au grand air, jouer à des jeux actifs, communiquer avec ses pairs. C'est la norme.

Si nous parlons d’acétone secondaire, il est préférable de ne pas rendre visite à des groupes d’enfants pendant la période des épidémies. Renforcez le système immunitaire de l'enfant avec une nutrition adéquate et de nombreuses émotions positives.

Si vous avez aimé l'article partager dans les réseaux sociaux

L'acétone chez l'enfant: causes, symptômes, traitement et régime

L'acétone dans l'urine d'un enfant ou l'acétonévrose est une affection résultant de troubles métaboliques ou de maladies chroniques du corps. Quelle que soit la raison de l'apparition d'acétone dans les urines, la pathologie constitue toujours un risque pour la santé et nécessite des soins médicaux compétents.

Acétone dans l'urine d'un enfant: causes

La principale cause d'acétoneurie chez les enfants est le niveau excessif de cétones dans le sang. En pratique clinique, cette affection s'appelle acétonémie. Normalement, les corps cétoniques ne sont pas détectés dans le sang, car ils ne sont que des intermédiaires de la synthèse du glucose - la principale source d'énergie du corps de chaque personne. Cependant, parfois, leur division ne se produit pas. Les cétones ont un effet néfaste sur toutes les cellules du corps, irritent les muqueuses du tractus gastro-intestinal, contribuent à la progression des troubles métaboliques, au développement de l'acidose métabolique, dont la conséquence la plus dangereuse peut être le coma.

Une situation similaire se produit même chez des enfants en parfaite santé, en violation du métabolisme des graisses et du processus d'assimilation des glucides. Le développement de l'acétonémie est dû à une sensibilité accrue de l'organisme aux fluctuations de la glycémie.

Les cétones, entrant dans la circulation sanguine, commencent à nuire au système nerveux central de l'enfant. Étant donné que les reins les retirent immédiatement du corps, l’acétone est facile à détecter lors des tests de laboratoire sur les urines.

Les principaux facteurs menant à l'acétonémie chez les enfants:

  • diminution de la glycémie due à une alimentation déséquilibrée à faible teneur en glucides, au stress, à la surmenage physique et mental;
  • quantités excessives de matières grasses et de protéines dans l'alimentation;
  • diabète sucré, troubles immunitaires graves, pathologies du foie.

Séparément, vous devriez envisager le diabète. Avec cette maladie chronique, le taux de glucose peut se situer dans la plage normale, mais cette substance n'est pas consommée efficacement en raison du manque d'insuline.

Acétone dans l'urine d'un enfant: symptômes et signes

La présence d'acétone dans les urines peut être suspectée par les manifestations cliniques de la crise de l'acétonéisique chez les enfants. Les symptômes typiques de cette maladie sont les suivants:

  • nausées et vomissements abondants, conduisant à la déshydratation. Des vomissements répétés peuvent se produire chaque fois après avoir mangé ou bu;
  • diminution de l'appétit;
  • douleur et crampes abdominales;
  • faiblesse générale;
  • peau sèche;
  • plaque caractéristique sur la langue;
  • fièvre
  • petits volumes d'urine;
  • odeur particulière d'acétone de la cavité buccale;
  • confusion, excitabilité ou léthargie, évanouissement et autres signes de lésions du système nerveux central. Les enfants souffrent souvent de somnolence grave qui, dans les cas graves, peut conduire au coma.

Le diagnostic de "syndrome acétonémique" est posé si, au cours de l'année, l'enfant a connu plusieurs crises de ce type. Le syndrome acétonémique peut être primaire, diagnostiqué principalement chez les enfants atteints de diathèse neuro-arthritique, ainsi que secondaire, apparaissant dans le contexte d'autres conditions pathologiques: processus infectieux, lésions traumatiques, maladies somatiques telles que le diabète sucré ou l'anémie. Dans ce cas, les symptômes de l'acétonémie surviennent en conjonction avec les signes cliniques de la maladie sous-jacente.

Comment diagnostiquer une crise acétonémique

Dans cette situation, la taille du foie de l’enfant augmente, comme le déterminent les ultrasons et la palpation. Il y a des changements caractéristiques dans les analyses de sang et d'urine en laboratoire: une étude biochimique dans le sang diminue la concentration de glucose, une analyse générale révèle une augmentation du nombre de leucocytes et de la RSE, l'acétone étant détectée dans l'analyse de l'urine.

Le moyen le plus rapide et le plus simple de diagnostiquer l'acétonurie consiste à utiliser des bandelettes réactives adaptées à un usage domestique. Un tel diagnostic rapide doit être effectué dès que possible après l'apparition des premiers symptômes de l'état pathologique chez l'enfant afin de déterminer la concentration de cétones dans les urines.

Les résultats du test sont interprétés comme suit:

  • + (0,5-1,5 Mmol / l) - acétonémie légère;
  • ++ (4-10 Mmol / l) - le degré moyen d'acétonémie, qui nécessite un traitement complexe;
  • +++ - le résultat supérieur à 10 mmol / l indique un état grave de l'enfant et la nécessité de son hospitalisation précoce.

Si le test rapide a montré la présence d'acétone dans l'urine d'un enfant, il est nécessaire de prendre des mesures pour en réduire le niveau. Pour évaluer l'efficacité des activités réalisées, il est recommandé de répéter le diagnostic toutes les trois heures.

Traitement avec de l'acétone dans l'urine d'un enfant

Si de l'acétone est détectée dans l'urine d'un enfant, le médecin devrait vous prescrire le traitement. Le spécialiste doit montrer au bébé les premiers signes de pathologie, car la réaction de son corps peut être imprévisible. Si le diagnostic de «syndrome acétonémique» a déjà été posé, les parents savent, en règle générale, quelle assistance leur apporter pour faire face à une crise acétonémique à la maison.

Si une crise acétonémique est apparue pour la première fois, vous devez absolument consulter un médecin qui pourra déterminer les causes exactes de l'état pathologique et établir un schéma de traitement compétent. Dans la plupart des cas, l'hospitalisation n'est pas nécessaire, sauf en cas d'évolution sévère de la maladie, accompagnée de convulsions, de vomissements indomptables et d'une perte de conscience.

Les principales mesures thérapeutiques dans cette situation devraient viser à accélérer l'élimination des cétones et la normalisation du taux de glucose. Un lavement nettoyant aidera à éliminer les symptômes d'intoxication. En outre, l'enfant doit recevoir des médicaments du groupe des enterosorbants (Polysorb, Smekta, etc.), afin de garantir une consommation d'alcool abondante. Le liquide est administré en petites portions. Pour éliminer le manque de glucose, il est recommandé d'alterner eau alcaline pure ou minérale ordinaire et boisson sucrée (thé avec du miel, compote, solution de glucose à 5%). Pour les diarrhées, il est acceptable de donner de l'eau de riz.

Pendant la période de traitement, l'appétit peut être réduit, il est donc impossible de forcer l'enfant à manger de la nourriture par la force, mais il est néanmoins impossible de permettre la famine. Dans cet état, il est préférable de donner à l'enfant des aliments légers et riches en glucides, tels que de la bouillie d'eau.

Lorsque les manifestations de la crise acétonémique seront éliminées, le parent aura pour tâche d’empêcher sa récurrence. Même après une simple augmentation d'acétone dans les urines, il est nécessaire de consulter un spécialiste et de subir un examen complet. Dans le syndrome acétonémique, il est nécessaire d'adapter le régime alimentaire et le mode de vie de manière à minimiser les facteurs provoquant des crises.

Les enfants doivent observer le bon mode de leur rêve et se reposer, plus souvent pour les visiter en plein air. En présence de diathèse neuro-arthritique, les experts recommandent de limiter les jeux informatiques et la télévision. Il est également nécessaire de contrôler l'activité physique de l'enfant en évitant les surtensions. La même chose vaut pour l'effort mental.

Régime recommandé en présence d'acétone dans le sang d'un enfant

Une bonne alimentation évitera d’augmenter la concentration d’acétone dans les urines. Le régime devrait être conçu pour exclure les aliments cétogènes.

Ceux-ci comprennent, tout d’abord:

  • viande grasse et poisson;
  • produits fumés;
  • bouillons riches en graisse;
  • aliments marinés;
  • crème et crème sure;
  • les abats;
  • le café, le cacao, ainsi que les produits avec son contenu;
  • les champignons;
  • agrumes;
  • les tomates;
  • oseille

Il est recommandé d’éliminer complètement du régime les sodas, fast-foods, croustilles et autres aliments à forte teneur en agents de conservation. Toutefois, le nombre d’aliments devant être inclus dans l’alimentation quotidienne comprend les fruits, le miel, les biscuits et d’autres aliments riches en glucides légers. Bien sûr, il est nécessaire de donner à son enfant dans des limites raisonnables.

En cas de crise acétonémique, les enfants sont organisés selon un régime fractionné, qui exclut les fruits frais, les aliments épicés et gras, les viandes fumées et les produits laitiers.

Ainsi, l'acétone dans l'urine d'un enfant peut devenir une condition dangereuse en l'absence d'assistance en temps voulu. Les enfants prédisposés à une telle pathologie nécessitent une surveillance constante de leur glycémie et une stricte observance du régime et du régime adaptés. Il est conseillé aux parents de toujours garder les bandelettes de test à la maison pour que, en cas de symptômes de crise acétonéique, le niveau d'acétone dans l'urine soit rapidement déterminé.

Pour plus d'informations sur la manière de traiter l'acétone chez un enfant, vous recevrez, après avoir visionné la vidéo du Dr Komarovsky:

Chumachenko Olga, pédiatre

17,884 vues totales, 1 vues aujourd'hui

L'acétone chez un enfant - un mauvais rêve pour les parents

L'acétone élevée chez un enfant n'est pas un diagnostic, mais un type spécifique de métabolisme, qui aggrave l'état général et provoque des vomissements acétonémiques. Avec la bonne approche, cette pathologie peut être guérie à la maison. Mais avec des vomissements constants et des signes de dommages au système nerveux, une hospitalisation est indiquée au patient.

La formation d'acétone dans le corps

Le corps des enfants et des adultes est disposé presque pareil. Les glucides qu'une personne mange sont digérés dans l'estomac et le glucose entre dans le sang. Une partie de celle-ci va recevoir de l'énergie, l'autre est déposée dans le foie sous forme de glycogène.

Le foie est une sorte d’entrepôt pour le glucose. Avec une forte consommation d'énergie: maladie, stress ou grand effort physique, il aide le corps et libère du glycogène dans le sang, lequel est converti en énergie.

Chez certains enfants, le corps a de bonnes réserves et rien ne les menace. D'autres enfants ont moins de chance et leur foie ne peut accumuler qu'une petite quantité de glycogène. Après cela, le foie commence à jeter de la graisse dans le sang. Lorsqu'elles se décomposent, une petite quantité d'énergie est également produite, mais avec elle, des cétones se forment.

Initialement, l’acétone chez l’enfant se trouve dans l’urine et pour le déterminer, il n’est pas nécessaire de transmettre une analyse au laboratoire. Il suffit d'avoir des bandelettes de test spéciales dans la trousse de premiers soins à domicile. Si à ce moment-là le patient reçoit peu de liquide, les corps cétoniques ne seront pas éliminés du corps avec l'urine et ne pénètreront pas dans le sang. L'acétone provoque une irritation de la muqueuse gastrique et provoque des vomissements. Ces vomissements sont appelés acétonémiques. Le résultat est un cercle vicieux: vomissements - dus à l'absence de glycogène dans le foie et à l'impossibilité pour les glucides de pénétrer dans l'estomac à cause des vomissements.

Causes de l'acétone chez un enfant

Une alimentation équilibrée est importante pour chaque personne. Le système digestif des jeunes enfants est fonctionnellement immature, il est donc particulièrement important de les nourrir avec les bons aliments.

Normalement, les humains forment des corps cétoniques - ce sont des produits métaboliques formés dans le foie, mais leur nombre est faible. La consommation de glucides empêche leur formation. En d'autres termes, en consommant tous les nutriments en quantité appropriée, les cétones seront formées dans les limites de la normale.

Les médecins identifient plusieurs causes principales de l'acétone dans le sang d'un enfant:

  1. L'excès de cétones. Se produit lorsque beaucoup d’aliments gras sont présents dans le régime alimentaire d’une personne. Les parents doivent se rappeler que la capacité des enfants à digérer les graisses est réduite, de sorte qu'une attaque acétoniseuse peut survenir après un repas gras.
  2. Faible teneur en glucides. Elle conduit à des troubles métaboliques avec oxydation ultérieure des graisses et production de corps cétoniques.
  3. Consommation d'acides aminés cétogènes.
  4. Déficit congénital ou acquis en enzymes nécessaires au métabolisme normal.
  5. Les maladies infectieuses, en particulier celles associées aux vomissements et à la diarrhée, provoquent une famine alimentaire, qui provoque une cétose.
  6. Maladies souvent compliquées par l'acétone. Ceux-ci incluent le diabète de type 1 et la diathèse neuro-arthritique.

Acétone - est un mot terrible peur d'entendre absolument tous les parents. Le Dr Komarovsky vous expliquera ce qu'est l'acétone, d'où elle provient et comment la traiter.

Symptômes de l'acétone dans le corps chez les enfants

Selon les statistiques, pour la première fois, la maladie se manifeste chez une personne âgée de deux à trois ans. À l'âge de 7 ans, les crises d'épilepsie peuvent devenir plus fréquentes, mais à l'âge de 13 ans, elles cessent généralement.

Le principal symptôme de l'acétone chez un enfant est le vomissement, qui peut durer de 1 à 5 jours. Tout liquide, nourriture et parfois son odeur provoquent des vomissements chez un enfant. Chez les patients présentant un syndrome acétonémique prolongé:

  • ton cœur affaibli;
  • violation possible du rythme du coeur;
  • rythme cardiaque rapide;
  • le foie augmente.

La restauration et la taille ont lieu 1 ou 2 semaines après le soulagement d'une attaque.

Dans l'étude du sang du patient, le niveau de glucose dans le sang sera abaissé, le nombre de leucocytes sera augmenté et la RSE sera également accélérée.

Les principaux signes de l'acétone chez un enfant sont les suivants:

  • nausées et vomissements fréquents entraînant une déshydratation;
  • raid sur la langue;
  • douleur abdominale;
  • la faiblesse;
  • peau sèche;
  • fièvre
  • l'odeur de pommes cuites de la bouche;
  • petite quantité ou manque d'urine.

Dans les cas graves, l'acétone exerce son effet néfaste sur le cerveau, provoquant une léthargie et une perte de conscience. Dans cet état, la maison reste contre-indiquée. Le patient doit être hospitalisé, sinon la maladie peut se transformer en coma.

Le diagnostic de syndrome acétonémique est donné à un enfant qui a eu plusieurs attaques de vomissements acétonémiques au cours de l'année. Dans ce cas, les parents savent déjà comment se comporter et quel type d’aide apporter à leur bébé malade. Si l’acétone est apparue pour la première fois, il est nécessaire de consulter un médecin. Le médecin détermine les causes de cette affection, la sévérité du traitement et prescrit le traitement.

Façons de réduire l'acétone chez les bébés

Les parents de ces enfants doivent savoir comment éliminer l'acétone du corps. À la maison, la trousse de premiers soins devrait être:

  • bandelettes réactives pour la détermination de l'acétone dans les urines;
  • des comprimés de glucose;
  • Solution de glucose à 40% en ampoules;
  • 5% de glucose dans les flacons.

Le traitement de l'acétone chez les enfants consiste à éliminer les cétones du corps et à le saturer en glucose. A cette fin, le patient est affecté:

  • boire beaucoup d'eau;
  • l'utilisation d'entérosorbants;
  • nettoyage de lavement.

Afin de reconstituer les réserves du foie, il est nécessaire d'alterner eau ordinaire et boisson sucrée. Ceux-ci comprennent:

  • thé avec du sucre ou du miel;
  • la compote;
  • glucose.

En outre, il existe des poudres spéciales pour reconstituer les sels perdus. Ceux-ci comprennent:

Vous ne pouvez pas forcer le patient à boire de grands volumes à la fois. En cas de vomissement, le volume de liquide ne doit pas dépasser une cuillère à thé en 5 à 10 minutes. Si les vomissements sont invincibles et que le liquide bu n'est pas absorbé, une piqûre antiémétique peut être administrée. Il apportera un soulagement pendant quelques heures, au cours desquelles l'enfant devra être évincé.

Après avoir mis fin à une crise acétonémique, les adultes ne doivent pas se détendre. Ils ont besoin de revoir la routine quotidienne, l'exercice et la nutrition de leur progéniture.

Les enfants prédisposés à l’émergence d’acétone doivent en permanence suivre un régime. Ils ne peuvent rester longtemps au soleil et éprouver trop d'émotions, qu'elles soient positives ou négatives. Les grandes vacances, les événements sportifs, les compétitions ne devraient se dérouler qu’avec une alimentation adéquate, et dans certains cas, il est préférable de les refuser complètement.

Pour améliorer l'état du système nerveux et le métabolisme de l'enfant est montré:

  • massage
  • piscine
  • yoga pour enfants;
  • marche dans l'air frais.

Il est également nécessaire de limiter le temps passé devant la télévision et l'ordinateur. Le sommeil de ces enfants devrait durer au moins 8 heures par jour.

Les enfants atteints de diathèse doivent être allaités pendant longtemps. L'introduction d'aliments complémentaires doit être soignée et aussi tard que possible. La mère d’un tel bébé devrait tenir un journal alimentaire qui indiquera le type d’aliments complémentaires et leur réaction.

La nourriture doit être présente:

  • viande maigre;
  • poissons de mer et algues;
  • produits laitiers et produits laitiers;
  • fruits et légumes frais;
  • des bouillies;
  • confiture, miel, noix en petites quantités.

Aliments interdits, l'utilisation devrait être complètement limitée:

  • viande grasse;
  • restauration rapide;
  • produits semi-finis;
  • poisson gras;
  • eau gazéifiée, café;
  • petits pains;
  • crème sure, mayonnaise, moutarde;
  • nourriture en conserve;
  • haricots, radis, radis, champignons, navets.

L'acétone chez les enfants est le signe d'un style de vie malsain. Une crise acétonémique devrait changer la vie de l'enfant une fois pour toutes. Les parents jouent le rôle principal dans ces changements. Ils devraient lui fournir:

  • alimentation équilibrée;
  • exercice modéré;
  • procédures qui renforcent le système nerveux.

Toutes ces activités permettront de réduire la fréquence des attaques et d'assurer à l'enfant une vie saine et bien remplie.

Signes et causes d'ACETONE chez un enfant

Ne pas se soigner soi-même!

Le syndrome acétonémique ou acétone chez un enfant est une affection causée par une augmentation du nombre de corps cétoniques dans le sang. Souvent détectée par l’odeur d’acétone de la bouche de l’enfant, une odeur inhabituelle d’urine, des nausées et des vomissements. Tous ces signes signifient que l’enfant a un excès d’acétone dans le corps. Il est donc excrété dans l’urine et empoisonne le corps, causant une odeur dans la bouche. L'acétonémie est un problème grave. Si vous ne parvenez pas à éliminer les symptômes par vous-même, vous devez vous rendre à l'hôpital. Avec un traitement approprié avec l'âge chez les enfants, l'acétone revient à la normale. (Komarovsky).

Symptômes:
  • Vomissements, souvent immédiatement après avoir essayé de manger.
  • Couleur de peau pâle, bleu sous les yeux.
  • Flaccidité, somnolence, faiblesse des muscles.
  • Les attaques de la douleur intestinale.
  • Température 37-38 degrés.
  • L'urine, les vomissements et la respiration ont une odeur particulière de bouche semblable à l'acétone. Peut ressembler à "la fumée", l'odeur des pommes aigres.
  • Des corps cétoniques (testés avec des bandelettes spéciales) sont présents dans l'urine.
RAISONS

Une cause commune est la nutrition déséquilibrée. Les enfants ont juste besoin de plus de glucides que les adultes. S'ils ne suffisent pas, alors une quantité excessive de corps cétoniques, de l'acétone pénètre dans le sang (elle provoque des odeurs de la bouche et d'autres sécrétions). Un tel état peut provoquer un jeûne soudain, par exemple les «jours de jeûne». (Komarovsky).

Si le corps fonctionne normalement, le foie transforme partiellement les graisses et les protéines en glucides. Ces glucides sont stockés dans le foie sous forme de réserve sous forme de glycogène. Dans certains troubles du foie chez les enfants (obésité, etc.), des symptômes peuvent apparaître: ça sent l'odeur de l'acétone dans la bouche, de la fièvre, etc. (Komarovsky).

DYSBACTERIOSE INTESTINALE

Les processus de fermentation se produisent chez les enfants atteints de dysbactériose. Pour cette raison, une partie des glucides issus de la nourriture est décomposée dans les intestins, ce qui n’apporte aucun bénéfice. Si cette maladie se développe, les enfants manqueront de glucides, ce qui ne pourra être corrigé par la nutrition. Des symptômes de SA apparaîtront, une odeur d’acétone par la bouche. (Komarovsky).

Pancréas

Cette glande favorise la digestion des glucides, elle excède le niveau de sucre dans le système. Si son travail est altéré, les enfants peuvent développer un syndrome acétonémique et un diabète, des ulcères de la bouche et des muqueuses. (Komarovsky).

Tableau des produits pour enfants atteints du syndrome de l'acétone

TENSION D'ALIMENTATION

Pour l'hormone du stress responsable des glandes surrénales. Une grande quantité de cet harmonique bloque l'échange de glucides. Au lieu de cela, les graisses utilisées sont utilisées pour les besoins du corps, ce qui augmente toujours la quantité d'acétone dans le sang. (Komarovsky).

Traitement

ENTRE LES ATTRACTS

Il serait très utile de prévenir la récurrence du syndrome chez les enfants, ce qui signifie que vous devez faire de la prévention à la maison.

Dr. Komarovsky recommande de changer la routine de l'enfant, en privilégiant un mode de vie sain. Introduisez un effort physique raisonnable, évitez le surmenage. Si possible, éliminez le stress, car la tension du système nerveux peut entraîner une augmentation de l'acétone dans le sang de l'enfant. Le patient ne doit pas rester à la maison tout le temps, une activité à l'air frais est nécessaire.

Les enfants atteints du syndrome acétonémique sont à risque de diabète. Vous devez donc procéder à la prévention ou au traitement prescrit par un médecin à la maison. Pour contrôler l’absence d’odeur de bouche, effectuez des tests d’absorption du glucose.

Assurez-vous de faire attention à la nutrition de l'enfant, il n'a pas besoin de suralimenter ou de faire face à une faim prolongée. Il est préférable de diviser les repas 4 à 6 fois par jour, en petites portions. Dans le régime alimentaire des enfants devrait être faible en graisses animales, les aliments acides. Il est nécessaire de limiter la consommation de produits qui stimulent la formation de gaz (légumineuses, chou), irritant les muqueuses de la bouche (oignons, ail, épices chaudes).

TRAITEMENT DES VERVES ET DES RACES

Un enfant malade devrait être à la maison. Il est très important d'atténuer les symptômes et d'empêcher l'aggravation de la maladie. Dès que les premiers signes apparaissent, tels que léthargie, nausée, odeur d’acétone par la bouche, maux de tête, vous ne pouvez permettre à votre enfant de mourir de faim. Si l'enfant est malade et qu'il refuse de manger, vous pouvez lui donner du thé avec du sucre ou toute autre boisson glucidique.

Lorsque vomir un enfant perd beaucoup de liquide, cela signifie que vous devez rétablir le niveau d'eau dans le corps. Si vous essayez de nourrir un enfant en lui faisant vomir, il est nécessaire qu'il boive souvent et progressivement, de l'eau sera partiellement aspirée par les pores de la bouche.

Dès que l'enfant a un appétit, vous devez le nourrir immédiatement. Repas en petites portions, souvent. Des produits à choisir sur le principe: glucides plus faciles à digérer (pommes de terre, semoule, flocons d'avoine, bananes), un minimum de matière grasse. Lorsque les vomissements passent - vous pouvez ajouter de la viande, des soupes légères, des produits laitiers.

Les médicaments antispasmodiques (par exemple, No-Shpa) et les sorbants (charbon actif, etc.) peuvent être administrés aux enfants. Vous pouvez laver l’estomac avec de l’eau froide, cela abaissera la température et enlèvera l’odeur de la bouche. (Komarovsky).

ASSISTANCE MEDICALE

Toujours effectuer le traitement prescrit par le médecin, comme l'acétonémie chez les enfants se produit généralement sur le fond d'une maladie.

Contactez immédiatement votre médecin si:

  • Nausées irrépressibles.
  • Faiblesse croissante.
  • Odeur inhabituelle d'acétone de la bouche.
  • La conscience.
  • Haute température

Ne pas se soigner soi-même! Bien que cela puisse arrêter la crise, mais sans clarifier les causes des attaques, le traitement sera incomplet.

Acétone dans les urines d'un enfant (acétonurie chez l'enfant): que faire, que faire, quelles causes, quels symptômes, quel traitement

Normalement, un enfant ne devrait émettre aucune odeur étrangère par la bouche, mais il existe des situations où une odeur étrangère apparaît. Cela inquiète naturellement les jeunes parents et pour cause. Si l’odeur d’acétone se dégage de la bouche, c’est un signe direct d’acétonurie, c’est-à-dire l'apparition de cétones dans l'urine et, par conséquent, l'augmentation de l'acétone chez l'enfant.

Les causes

Qu'est-ce que l'acétone dans l'urine? Ceci est une forte teneur en cétones dans le corps. Les cétones sont des dérivés chimiques de graisse et de protéines. Avec le fonctionnement normal du corps, leur nombre est normal, mais s'il y a des problèmes avec le tractus gastro-intestinal et que les processus métaboliques sont ralentis, les cétones deviennent trop et commencent à empoisonner le corps avec des toxines. Par conséquent, l'un des premiers symptômes du syndrome acétonémique est une forte odeur d'acétone dans les urines d'un enfant.

Il y a plusieurs causes d'augmentation d'acétone dans l'urine:

  • diabète sucré;
  • surrefroidissement ou vice versa surchauffe;
  • prédisposition génétique;
  • la déshydratation;
  • mauvaise alimentation, trop riche en glucides;
  • altération du métabolisme de l'acide urique;
  • perturbation du foie;
  • pleurs prolongés et hystérie infantile;
  • augmentation du stress physique et émotionnel;
  • infections virales;
  • violation du métabolisme des lipides et du carbone;
  • l'anémie;
  • le stress;
  • blessures récentes;
  • période après la chirurgie;
  • surdose d'antibiotiques;
  • la faim
  • trop manger;
  • maladies oncologiques.

Symptômes d'occurrence

Le plus important est de ne pas oublier les premiers signes d’apparition d’acétone élevé et de commencer le traitement à temps. Regardons une liste de ces symptômes:

  • odeur d'acétone de la bouche;
  • l'odeur d'acétone d'urine;
  • vomissements;
  • maux d'estomac;
  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse générale du corps;
  • douleur au nombril;
  • mal de tête;
  • langue sèche;
  • pas de larmes en pleurant;
  • miction moins de 1 fois dans les 6 heures;
  • somnolence;
  • perte de poids;
  • l'insomnie;
  • respiration rapide;
  • palpitations cardiaques.

Diagnostic de l'acétone élevée à la maison

Pour tout signe similaire à l'acétone élevée chez un enfant, vous pouvez vérifier si les suppositions sont correctes ou non. Désormais, dans n'importe quelle pharmacie, vous pouvez acheter des bandelettes de test à l'acétone, recouvertes d'un réactif spécial, permettant de détecter la quantité de cétones dans l'urine d'un enfant. La méthode d’application est assez simple, vous devez placer la bandelette dans un récipient contenant de l’urine pendant quelques secondes et elle sera peinte dans la couleur souhaitée. Sur l'emballage se trouve une bande de fleurs et chaque couleur correspond à un indicateur d'acétone dans l'urine de l'enfant.

Normalement, il ne devrait pas y avoir d'acétone dans l'urine, mais si elle est présente, la gravité de la maladie peut être déterminée à l'aide d'une bandelette réactive.

Traitement de l'acétone élevée

En fonction de la gravité de la maladie, deux options de traitement seront attribuées:

  • à l'hôpital;
  • à la maison.

Les procédures suivantes seront prescrites pour un traitement hospitalier:

  • compte-gouttes de glucose;
  • injections d'antiémétiques;
  • lavement;
  • prendre des solutions qui normalisent l'équilibre des électrolytes.
  • médicaments antispasmodiques;
  • prendre des enzymes;
  • réception des sorbants;
  • médicaments antidiarrhéiques;
  • préparations pour le maintien de l'activité cardiaque (si nécessaire).

À la maison comprend:

  • boire beaucoup de bouillon de raisins secs et autres fruits secs;
  • scellement avec de l'eau médicinale (Borjomi, Yessentuki 4 (17);
  • boire beaucoup de thé non sucré;
  • réception des sorbants (charbon, Atoksil, Enterosgel);
  • prendre des médicaments pour rétablir l'équilibre des électrolytes (Regidron);
  • Apport enzymatique (créon, pancréatine).

Risque d'augmentation d'acétone dans les urines

Il ne faut pas négliger l’augmentation de l’acétone dans l’urine des enfants, car un traitement tardif ou son absence peut avoir des conséquences tristes, telles que:

  • risque de développer un diabète;
  • l'hypertension;
  • ralentir le métabolisme;
  • altération du fonctionnement des reins et du foie;
  • risque de développer une maladie de calculs biliaires;
  • maladies articulaires;
  • déshydratation sévère;
  • dommages aux cellules et au tissu cérébral.

Que font les traces d'acétone dans l'urine

L'apparition de traces d'acétone dans les urines est le plus souvent causée par une maladie complètement différente. Le fait est qu'un corps affaibli fait face à l'élimination des cétones, mais assez mal. C'est ce qu'on appelle le syndrome acétonémique secondaire. Ses causes peuvent être:

Régime de consommation avec de l'acétone élevée chez un enfant

Au cours de la période de maladie et de récupération après un saut du niveau d'acétone dans le corps de l'enfant, vous ne devez pas oublier le schéma de consommation correct. La diarrhée et les vomissements entraînent une perte importante de liquide, mais il ne faut pas en donner à boire à l'enfant car un excès d'eau peut provoquer des vomissements répétés.

Le volume requis de fluide - 1,5-2 litres par jour. Il faut lui donner à boire quelques gorgées toutes les 15 à 20 minutes pour que le corps ait le temps d’absorber le liquide sans le déchirer.

Les médecins recommandent de donner à boire les boissons suivantes:

  • eau pure non gazeuse;
  • thé pas très sucré;
  • compote de fruits séchés (augmente le niveau de glucose);
  • décoction de raisins secs (comprend une grande quantité de fructose);
  • eau médicinale alcaline (Borjomi, Yessentuki 4 ou 17);
  • solutions électrolytiques spéciales du chimiste (Regidron).

Il est très important que les compotes et les décoctions soient sucrées, mais le taux journalier ne doit pas dépasser 5 mg par kg de poids de l'enfant.

L'ordre d'introduction des produits dans les premiers jours après la rechute

Dans les premiers jours, l'enfant peut avoir complètement refusé de manger. Ne vous inquiétez pas, c'est absolument normal. Ne le forcez pas à manger de force, vous pouvez provoquer un réflexe nauséeux répété. Mais n'oubliez pas de nourrir l'enfant. Une fois que l'enfant s'est un peu amélioré et que l'envie d'émétique cesse, vous devriez commencer à introduire des produits selon ce schéma:

  • 1 jour Des biscottes de pain de blé ou de seigle.
  • 2 jours. Ajouter l'eau de riz et les pommes au four.
  • 3 jours. Ajoutez du porridge de riz bien cuit (vous pouvez le hacher avec un mixeur ou un moulin à café).
  • 4 jours. Vous pouvez offrir une soupe dans un bouillon de légumes, le principal étant que ce n’était pas gras et ne contenait pas d’aliments lourds.
  • 5 jours. Vous pouvez passer lentement à trois repas normaux par jour conformément au régime recommandé pour une concentration d'acétone élevée.

Régime alimentaire avec de l'acétone élevée

Avec de l'acétone élevée, vous devez suivre un régime pour réduire le risque de récidive et améliorer l'état de l'enfant pendant la période de traitement. La préférence devrait être accordée à ces produits et plats:

  • soupes de légumes;
  • bouillie sans huile;
  • compote de fruits séchés (le meilleur des pommes);
  • fruit non acide;
  • viande maigre et poisson;
  • légumes crus, bouillis ou cuits au four (pommes de terre, chou, citrouille, carottes, betteraves);
  • produits laitiers faibles en gras;
  • galetny biscuits et craquelins;
  • marmelade, guimauves.

Bien sûr, il est assez difficile de suivre un régime, surtout pour un enfant, mais vous devrez tout de même abandonner certains aliments pendant un certain temps:

  • eau douce gazéifiée;
  • produits semi-finis;
  • produits laitiers gras;
  • des fruits de mer;
  • la conservation;
  • viande / poisson / sardeli fumés, etc.
  • fruits aigres;
  • produits laitiers gras;
  • les tomates;
  • aliments frits;
  • plats épicés;
  • farine de blé;
  • muffin;
  • confiserie;
  • les sauces;
  • chips, graines, etc.

Il convient de noter qu'il n'est pas nécessaire de charger immédiatement le corps de l'enfant avec une grande quantité de nourriture. Les produits doivent être introduits progressivement, en augmentant chaque fois légèrement la portion. Il faut quelque temps adhérer au principe du pouvoir fractionnaire. Des légumes crus doivent être donnés à chaque repas, afin que le corps reçoive des fibres. Le dîner ne devrait pas tarder, vers 18 heures.

Voici un exemple de menu pour la journée:

  • Option numéro 1:
    • 08h00 Petit déjeuner. Bouillie de lait, une demi-pomme, 2 pcs galetny cookies et thé non sucré.
    • 10.00 Snack Poire
    • 13.00 Déjeuner Soupe aux légumes, un morceau de boeuf bouilli, quelques craquelins et une compote de fruits secs.
    • 15.00 Snack Une petite grappe de raisin.
    • 17.00 Bouillie de sarrasin avec un morceau de poitrine bouillie, salade de chou, marmelade 2 pcs. et thé non sucré.
  • Option numéro 2:
    • 08h00 Petit déjeuner Bouillie de semoule avec une cuillère de confiture. Banane Thé non sucré.
    • 10.00 Biscuit et décoction de raisins secs.
    • 13.00 Déjeuner Soupe sur bouillon de poule secondaire, œuf à la coque, chou braisé, thé non sucré.
    • 15.00 Snack Pomme au four
    • 17.00 Bouillie de riz avec un morceau de goberge bouillie, 2 morceaux de guimauve, thé non sucré.

Prévention de l'augmentation de l'acétone dans l'urine d'un enfant

Pour minimiser la possibilité d'une augmentation de l'acétone dans les urines, vous devez suivre quelques règles simples:

  • respect du bon mode du jour;
  • éliminer les aliments nocifs et riches en carbone;
  • faire du sport ou au moins juste plus souvent être au grand air;
  • prendre des préparations multivitaminiques;
  • durcissement
  • bonne nutrition, élimination des régimes stricts à basses calories;
  • éviter la surchauffe et le refroidissement excessif;
  • en présence de maladies concomitantes, des visites régulières chez le médecin et la mise en œuvre de toutes ses recommandations;
  • exception d'auto-traitement.