Que signifie acétone dans l’urine d’un enfant? Causes et traitement.

Le corps des enfants est constamment amélioré et développé. Par conséquent, au début de la vie, les organes risquent de ne pas fonctionner complètement.

Cela conduit souvent au problème de la dégradation du métabolisme des graisses, ce qui provoque l'accumulation d'acétone chez l'enfant. Cette maladie provoque des symptômes désagréables - nausées et vomissements - et entraîne également une diminution de l'activité vitale du bébé.

Bien sûr, la première chose que font beaucoup de parents dans cette situation est d'appeler un médecin. Et c'est vrai! Après tout, l'odeur de l'acétone par la bouche, ainsi que l'odeur spécifique de l'urine, des vomissements soudains peuvent indiquer que le niveau d'acétone dans le sang de l'enfant a augmenté, ce qui le libère dans l'urine et a des effets toxiques sur le corps. Cette condition est suffisamment dangereuse pour l’enfant, elle nécessite certainement un traitement spécial.

Causes de l'acétone dans l'urine d'un enfant

Afin de commencer le traitement de l'acétone élevé chez les enfants, il est d'abord nécessaire d'identifier la cause de son apparition dans le corps.

Les corps dits cétoniques apparaissent dans l'organisme en raison d'un métabolisme inapproprié, c'est-à-dire de la dégradation des protéines et des graisses. Après cela, ces substances entrent dans le processus d'oxydation, puis commencent à sortir par l'urine et l'air expiré.

Voyons pourquoi un enfant a augmenté d'acétone dans l'urine et quels facteurs contribuent à cela.

  1. Nutrition déséquilibrée. Les matières grasses et les protéines prédominent dans les aliments du bébé, qui sont difficiles à transformer en glucose, ce qui entraîne le dépôt de nutriments «en réserve». Et si nécessaire, le mécanisme de la néoglucogenèse est immédiatement activé.
  2. Déficit enzymatique dans lequel les glucides sont mal digérés.
  3. Manque de glucose dans les aliments - les enfants se retrouvent sans glucides.
  4. Augmentation de la consommation de glucose. Il est provoqué par des conditions de stress, une augmentation du stress physique et mental. En outre, la combustion rapide des glucides contribue aux maladies, aux blessures et à la chirurgie.

De plus, l'odeur d'acétone dans les urines peut être le signe d'un déficit en insuline. Dans le même temps, une consultation urgente d'un endocrinologue est nécessaire car le risque de diabète du premier ou du second type est possible.

Quelles que soient les raisons de cette maladie, les parents doivent les identifier à temps et essayer de prendre les mesures nécessaires pour aider l'enfant.

Comment déterminer la présence d'acétone?

Pour ce faire, achetez dans une pharmacie des bandelettes réactives spéciales. Plongez la bandelette pendant quelques secondes dans l'urine du bébé et au bout de quelques minutes, obtenez le résultat. Comparez la couleur de la bande avec l'échelle de couleur sur l'emballage du test. Si le test a révélé la présence d'acétone +/- (0,5 mmol / l) ou + (1,5 mmol / l), l'état de l'enfant est alors qualifié de facile.

Si le résultat du test est ++ (4 mmol / l), cela signifie que l’état de l’enfant est de gravité modérée. Lorsque l'indicateur +++ (10 mmol / l), il s'agit d'un état grave. Dans ce cas, l'enfant a besoin d'une hospitalisation urgente.

Les symptômes

L'acétone élevée chez les enfants présente les symptômes suivants:

  1. L’appétit de l’enfant est complètement perdu, il est lent et faible, il dort beaucoup, mais ce rêve est comme l’oubli d’un taux très élevé d’acétone dans le sang de l’enfant.
  2. L'enfant se plaint de vives douleurs autour du nombril, des vomissements incontrôlables, aggravés par les tentatives de boire ou de le nourrir.
  3. Les nausées et les vomissements sont accompagnés par un trouble des selles, une augmentation de la température corporelle allant jusqu'à 38-38,5 degrés. Il y a souvent des selles avec une odeur caractéristique d'acétone, il y a une odeur d'acétone par la bouche.
  4. Les joues de l’enfant sont très rouges, cramoisies, il y a déshydratation et tout signe d’intoxication.

Lorsque les corps cétoniques pénètrent dans le sang, ils se propagent rapidement dans le sang, l'empoisonnant. Par conséquent, l'acétone chez les enfants irrite le centre de vomissements, ce qui entraîne des vomissements constants sans aucun signe d'intoxication. Le système nerveux, le système digestif en souffrent et une insuffisance cardiovasculaire peut se développer.

Traitement avec détection d'acétone dans les urines

Si votre bébé présente d’abord des symptômes de crise acétonémique, vous devez appeler le médecin. La maladie est insidieuse en ce qu'il est très difficile de prédire son développement et la réaction du bébé à une augmentation du niveau d'acétone.

Si l'enfant a déjà eu un syndrome acétonémique, les parents ont déjà acquis l'expérience nécessaire et peuvent faire face de manière indépendante à l'acétone et stabiliser leur état.

Le traitement est effectué dans deux domaines principaux:

  • accélération de l'élimination des cétones;
  • fournir au corps la quantité nécessaire de glucose.

Pour reconstituer le déficit en glucose que l'enfant a perdu, vous devez lui donner du thé sucré, de préférence avec du miel, du rehydron, des compotes, une solution de glucose. Pour éviter les vomissements répétés, vous devez nourrir l'enfant toutes les 5 minutes, en lui donnant une cuillerée à thé de liquide. Il est particulièrement important de le nourrir la nuit.

Une très bonne recette pour éliminer l'acétone est une décoction de raisins secs. Cent grammes de raisins secs par litre d'eau.

Pour éliminer les cétones, l’enfant effectue un lavement nettoyant, des enterosorbants sont prescrits (Smekta, Polysorb, Polifepan, Filtrum, Enterosgel). Otpaivanie et augmenter la quantité d'urine contribuera également à l'élimination des cétones, de sorte que la boisson sucrée alterne avec de l'eau minérale alcaline, de l'eau bouillie, de l'eau de riz.

Rappelez-vous que vous ne pouvez jamais forcer un enfant à manger. S'il a envie de manger, vous pouvez lui proposer une purée de pommes de terre avec des pommes de terre ou des carottes, une soupe de légumes, une pomme au four et des biscuits secs.

Dans le même temps, vous devez surveiller en permanence le niveau d'acétone dans les urines. Si l’état de l’enfant ne s’améliore pas, le médecin vous prescrira très probablement des liquides intraveineux qui combattent la déshydratation et les corps cétoniques. Un tel traitement est susceptible d'avoir lieu dans des conditions d'hospitalisation. Avec le bon traitement, tous les symptômes disparaîtront en une semaine.

Si la crise acétonémique revient constamment, il est nécessaire de changer le mode de vie du bébé et de lui prescrire un régime alimentaire particulier.

Régime alimentaire

Afin de prévenir le développement d'une nouvelle crise acétonémique, il est important de respecter certaines règles dans le régime alimentaire. Le régime alimentaire de l'enfant élimine les produits susceptibles d'augmenter le taux de cétones dans le sang:

  • viandes grasses et poisson
  • bouillons riches,
  • les champignons,
  • les cornichons,
  • crème sure
  • la crème,
  • abats
  • viande fumée
  • oseille
  • tomates,
  • les oranges,
  • café et produits de cacao.

Il est interdit de donner à l'enfant des fast-foods, des boissons gazeuses, des chips, des craquelins et autres produits saturés en conservateurs et en colorants. Chaque jour, le menu devrait contenir des glucides facilement digestibles (fruits, biscuits, miel, sucre, confiture) - en quantités raisonnables.

L'acétone chez les enfants

L'acétone est connue comme un solvant organique. C'est le premier élément de la série des cétones. Le nom vient du mot allemand "aketon", qui a perdu la lettre "a". Dans le corps humain, afin de produire de l'énergie, des transformations biochimiques séquentielles des aliments se produisent lors de la libération de molécules d'ATP. L'apparition d'acétone chez les enfants indique une violation du cycle de l'énergie. Le processus de nutrition des cellules est exprimé par la formule totale: produits (protéines, lipides, glucides) - molécules de glucose - énergie sous forme d'adénosine triphosphate, sans laquelle l'activité cellulaire est impossible. Les molécules de glucose non utilisées sont combinées en chaînes. Ainsi, le glycogène est formé dans le foie, qui est utilisé avec un manque d'énergie. L’acétone apparaît plus souvent dans le sang des enfants que chez les adultes car il contient très peu de glycogène dans le foie. Les molécules de glucose qui ne sont pas utilisées comme «carburant» sont reconverties en protéines et en acides gras. Leurs propriétés ne sont pas du tout ce qu'elles étaient dans la nourriture. Par conséquent, la division de ses propres réserves se produit de la même manière, mais avec la formation de métabolites - cétones.

Le mécanisme d'occurrence dans le sang chez les enfants d'acétone

L'apparition d'acétone dans les analyses de sang et d'urine est due au résultat de la réaction biochimique de la glyconéogenèse, c'est-à-dire à la formation de glucose non à partir de produits de digestion, mais à partir de réserves lipidiques et protéiques. Normalement, il ne devrait pas y avoir de corps cétoniques dans le sang. Leurs fonctions se terminent généralement au niveau des cellules, c'est-à-dire du lieu de formation. La présence de cétones signale au corps qu'il y a un manque d'énergie. Il y a donc un sentiment de faim au niveau de la cellule.

Lorsque l'acétone pénètre dans le sang, une cétonémie se développe chez les enfants. Les cétones à circulation libre ont un effet toxique sur le système nerveux central. Une faible concentration de corps cétoniques provoque une excitation. Avec des quantités exorbitantes - dépression de conscience jusqu'au coma.

La cétonurie apparaît lorsque le contenu en cétone atteint des valeurs critiques. Dans les analyses d'urine, on détecte des corps cétoniques, dont trois types sont produits dans le corps humain. Leurs propriétés étant identiques, le contenu en acétone est noté dans les analyses.

Augmentation de l'acétone chez les enfants

Les causes de l'augmentation de l'acétone chez les enfants avant qu'elle n'apparaisse dans l'urine sont les processus suivants:

  • Manque de glucose dans les aliments - les enfants se retrouvent sans sucreries;
  • Augmentation de la consommation de glucose. Il est provoqué par des conditions de stress, une augmentation du stress physique et mental. En outre, la combustion rapide des glucides contribue aux maladies, aux blessures et à la chirurgie;
  • Nutrition déséquilibrée. Les matières grasses et les protéines prédominent dans les aliments du bébé, qui sont difficiles à transformer en glucose, ce qui entraîne le dépôt de nutriments «en réserve». Et si nécessaire, le mécanisme de la néoglucogenèse est immédiatement activé.

La plus dangereuse des causes des corps cétoniques dans le sang est déclenchée par le diabète. Dans le même temps, la quantité de glucose dans le corps est même élevée, mais les cellules ne l'absorbent pas en raison de l'absence de conducteur, l'insuline.

Acétonémie chez les enfants

En ce qui concerne l'apparition d'acétone chez les enfants chez les enfants, Komarovsky souligne que cela dépend en premier lieu de la perturbation métabolique. Tout d'abord, l'acide urique. En conséquence, des purines apparaissent dans le sang, l'absorption des glucides et des graisses est perturbée et le système nerveux central est surexcité.

Les causes secondaires de l'apparition de l'acétone chez les enfants, Komarovsky comprennent les maladies suivantes:

  • Endocrinien;
  • Infectieux;
  • Chirurgical;
  • Somatique.

La libération de corps cétoniques dans le sang se produit sous l'influence de facteurs déclencheurs, tels que:

  • Stress - fortes émotions positives ou négatives;
  • Fatigue physique;
  • Exposition prolongée au soleil;
  • Erreurs de puissance.

Sans diabète sucré, l’acétone chez les enfants dans le sang apparaît entre 1 et 13 ans, en raison des facteurs provocants suivants:

  • Le besoin de mouvement dépasse la quantité d'énergie;
  • Développement insuffisant du dépôt de glycogène hépatique;
  • Manque d'enzymes utilisées pour traiter les cétones apparues.

Lorsque l’acétone chez l’enfant apparaît déjà dans les urines, le tableau clinique complet de l’acidocétose non liée au sucre se dévoile.

Manifestations cliniques de l'acétone chez les enfants

Lorsque l'acétonurie chez les enfants, les symptômes suivants sont observés:

  • Vomissements après l'ingestion d'un aliment ou d'un liquide, y compris de l'eau pure;
  • Coliques dans l'estomac;
  • Déshydratation: miction rare, peau sèche, apparition de rougeurs, langue enduite;
  • L'odeur des pommes pourries de la bouche, de l'urine et des vomissures de l'enfant.

L'examen est déterminé par l'augmentation de la taille du foie. Les données de laboratoire, lorsqu'elles apparaissent, indiquent une violation du métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, une augmentation de l'environnement acide due aux cétones. L'étude de l'urine est la méthode la plus importante pour le diagnostic de l'acétone chez les enfants. Pour confirmer le diagnostic à domicile, des bandelettes réactives sont utilisées. Lorsqu'ils sont immergés dans l'urine, leur couleur devient rose et, dans les cas de cétonurie grave chez les enfants, la bande devient violette.

Traitement de l'acétonémie chez les enfants

La première étape consiste à fournir du glucose au corps. Pour ce faire, l'enfant doit recevoir un bonbon. À la prise de nourriture n'a pas fait vomir, il est utilisé compotes, boissons aux fruits, thé sucré (avec du miel ou du sucre) une cuillère à café toutes les cinq minutes. Pour éliminer les cétones, le traitement de l'acétonémie chez les enfants procure des lavements nettoyants.

Le régime alimentaire à base d'acétone chez les enfants fournit des aliments contenant un grand nombre de glucides facilement digestibles: semoule, flocons d'avoine, purée de pommes de terre, soupes de légumes. Il est interdit de donner des produits de restauration rapide, chips, plats gras, fumés et épicés. Une bonne alimentation avec acétonémie chez les enfants comprend nécessairement des bonbons: fruits, miel, confiture. Dans les cas graves, les enfants sont soumis à une hospitalisation d'urgence.

L'acétone chez les enfants comment traiter

Des vomissements sévères, des selles bouleversées, de l'urine et de l'air expiré avec une odeur d'acétone indiquent clairement que l'enfant a une acétonémie. Ce syndrome se développe à la suite de l'accumulation de composés cétoniques dans le corps, qui provoquent des signes d'intoxication. Il est important de prévenir à temps et de commencer à réduire l’acétone élevée chez les enfants - le traitement, en règle générale, est symptomatique et repose sur la correction du régime alimentaire du bébé.

Que faire avec une forte teneur en acétone chez un enfant?

Tout d'abord, vous devez appeler le médecin à la maison dès que possible, surtout si une crise acétonémique commence chez le bébé.

Évitez les vomissements intenses peuvent être à la maison. En présence des plus légères plaintes de nausées, de douleurs abdominales, d'une perte d'appétit, ainsi que d'une odeur d'acétone par la bouche, il n'est pas nécessaire de nourrir l'enfant. Il est recommandé de boire beaucoup de tiède, de préférence toutes les 15-20 minutes (par petites portions, 2-3 cuillères à soupe). Eau minérale appropriée sans gaz, thé avec rondelle de citron ou d'orange et sucre, miel, compotes sucrées. Pour rétablir l'équilibre eau-sel, vous pouvez essayer de donner à votre bébé un verre avec du Regidron, solution de glucose (5%).

Il est important de s’occuper simultanément de l’intoxication du corps et du retrait des corps cétoniques du sang. Voici comment obtenir de l'acétone chez un enfant:

  1. Faites un lavement nettoyant avec de l’eau (froide) ou une solution à 1-2% de bicarbonate de sodium.
  2. Donnez des absorbants - Phosphalugel, Smekta, Enterosgel.
  3. Arrosez plus souvent (toutes les 5 à 7 minutes avec une cuillère à thé) si les symptômes ne s'atténuent pas.

Il convient de noter que le bébé ne devrait pas avoir faim s'il veut manger. Vous pouvez nourrir des aliments riches en glucides, tels que la semoule, les carottes, la purée de pommes de terre, les biscuits secs et les soupes de légumes.

Si les activités à domicile ne vous ont pas aidé, les miettes sont hospitalisées et les composés cétoniques seront éliminés au moyen d'une injection au goutte à goutte de fluides thérapeutiques à l'hôpital.

Comment traiter l'acétone chez les enfants après la crise?

À l'élimination d'une aggravation il est nécessaire de continuer à surveiller la santé de l'enfant. La prévention de la récurrence de l'acétonémie est facile si vous suivez ces conseils:

  1. Normaliser la routine quotidienne.
  2. Plus souvent marcher dans l'air frais.
  3. Surveiller le sommeil suffisant du bébé pendant la nuit et la journée.
  4. Éliminez toute surcharge mentale et physique.
  5. Si possible, visitez la piscine.
  6. Limitez le visionnage de la télévision et des jeux informatiques.

Le régime alimentaire constitue la base de la prévention et du traitement du syndrome considéré.

Comment nourrir un enfant avec de l'acétone?

  • porridge de maïs, d'avoine, de blé et de sarrasin;
  • viande et volaille maigres, poisson blanc (mer uniquement);
  • plats à base de lait fermenté;
  • les légumes sous n'importe quelle forme;
  • fruits secs et frais, ainsi que leurs boissons sucrées;
  • soupe, bortsch sur bouillon de légumes;
  • thé vert, compotes, limonade maison;
  • caramel, confiture et miel;
  • noix, noisettes (limitées);
  • œuf de poule (1 morceau par jour) ou caille (2-3 morceaux par jour).

Aliments interdits à l'acétone chez les enfants:

  • abats et viandes grasses, poisson, volaille;
  • la conservation;
  • viande fumée;
  • viande, bouillon de poisson, même faible;
  • spécialités de fruits de mer (moules, crevettes, caviar);
  • chips, craquelins, snacks, flocons;
  • produits de pâte feuilletée;
  • restauration rapide;
  • les légumineuses;
  • Légumes «lourds» - chou-fleur, épinards, champignons, radis, oseille;
  • sauces, épices chaudes.

Exemple de menu pour un enfant après l'acétone

  • flocons d'avoine avec fruits secs;
  • biscuits secs;
  • compote.
  • pomme cuite au four;
  • pain grillé avec de la confiture;
  • thé vert
  • soupe de légumes;
  • bouillie de sarrasin avec côtelette à la vapeur de dinde;
  • gâteau éponge sec;
  • jus de baies.
  • fromage cottage avec des fruits;
  • longs biscuits;
  • compote de fruits secs.
  • ragoût de légumes ou salade;
  • poisson bouilli;
  • craquelins faits maison;
  • tisane.

Avant d'aller au lit, vous pouvez donner à votre enfant un verre de kéfir tiède ou de yogourt faible en gras. Il est important que les repas soient fréquents, mais en très petites portions.

L'enfant a élevé l'acétone, comment traiter?

L'acétone élevée chez un enfant peut être le signe d'une maladie grave, telle que, par exemple, le diabète sucré, et d'une perturbation temporaire des processus métaboliques du corps ne présentant pas de pathologies graves.

Cependant, en l’absence de traitement en temps voulu, l’acétone peut avoir de graves conséquences sur la santé. Avant de parler du traitement de l'acétone élevé chez un enfant, il est nécessaire de comprendre les raisons de son apparition.

Causes de l'acétone dans le sang

Les corps cétoniques (acétone) se forment lors de la décomposition des protéines et des graisses, puis sont excrétés par l'organisme via l'air expiré et l'urine. Lors de leur libération, ces corps irritent le tube digestif, provoquant des vomissements, endommagent le cerveau et d'autres organes vitaux.

En fin de compte, si l’acétone est élevée chez l’enfant et qu’il n’a pas reçu le traitement approprié, il risque de mourir de déshydratation, de maladie cardiaque et de nombreuses autres perturbations graves du travail du corps.

Les facteurs qui nuisent au travail du corps et à l'apparence de l'acétone sanguin peuvent être les suivants:

  • Le stress;
  • Peur
  • Émotion accrue;
  • Mauvaise nutrition;
  • Effort physique excessif
  • Surchauffe au soleil et beaucoup d'autres.

Symptômes de l'acétone élevée chez un enfant

Il existe un certain nombre de symptômes qui sont des signes assez évidents d’acétone élevée. Tous sont le résultat d'une irritation du tube digestif, d'une déshydratation et d'une diminution de la glycémie. Les symptômes les plus fondamentaux de l'acétone élevée sont:

  • Vomissements après avoir mangé;
  • Manque d'appétit, nausée constante;
  • Douleur abdominale;
  • Fiscalité linguistique;
  • Peau pâle;
  • Diminution de l'urine;
  • Faiblesse physique;
  • Somnolence;
  • Tomber dans le coma;
  • Crampes
  • La fièvre;
  • L'odeur d'acétone de la bouche de l'enfant et de son urine;
  • Foie agrandi.

Important: si au moins l’un des symptômes énumérés apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitement de l'acétone élevée chez un enfant

Dans la forme bénigne de la crise acétonomique, le traitement peut être effectué en ambulatoire, c'est-à-dire sans placer l'enfant à l'hôpital.

Le traitement d'un enfant avec une concentration d'acétone élevée consiste principalement à veiller à ce que son corps reçoive la quantité nécessaire de liquide, de glucose, et le plus tôt possible à éliminer les corps cétoniques.

Il doit donner à boire plus d'eau, y compris sucrée. Le niveau de glucose dans le sang soulève parfaitement le thé avec quelques cuillères de sucre ou de miel, une solution de glucose à 5%, des compotes de divers fruits séchés et du réhydron. L'eau douce doit parfois être alternée avec de l'eau minérale alcaline ou de l'eau de riz.

Étant donné que, avec l’acétone élevée, pratiquement tout liquide peut provoquer des vomissements, il est administré aux enfants en très petites quantités, pas plus d’une cuillère à thé, mais suffisamment souvent toutes les cinq minutes environ.

Important: dans le traitement de l’acétone élevée, il est nécessaire de dessouder l’enfant non seulement le jour mais aussi la nuit.

Dans certains cas, boire beaucoup de liquide et augmenter le taux de glucose est déjà suffisant pour réduire l'acétone dans le sang, mais souvent, ces mesures n'apportent pas l'effet souhaité et il est alors nécessaire de prendre des mesures pour éliminer les cétones.

À cette fin, des entérosols tels que Polysorb, Smekta, Enterosgel, Filtrum, Polypiphan et autres sont utilisés, ainsi que des lavements. Le lavement nettoyant peut être préparé à partir d’une cuillerée à thé de soude, diluée dans un litre d’eau bouillie tiède.

Une grande attention devrait être accordée à la nutrition de l'enfant. En cas de manque total d'appétit, vous ne devez pas «nourrir» l'enfant avec de la nourriture, mais vous n'avez pas non plus besoin de le forcer à mourir de faim, car cela peut entraîner des évanouissements et de l'épuisement. Adhérez de manière optimale à un régime alimentaire composé d’aliments légers, contenant des glucides. Les produits suivants peuvent être recommandés comme tels produits:

  • Bouillie de semoule;
  • La farine d'avoine;
  • Purée de pommes de terre;
  • Purée de carottes;
  • Soupes de légumes;
  • Pommes au four;
  • Biscuits secs.

Adhérer à un tel régime devrait prendre plusieurs semaines pour normaliser pleinement la santé de l’enfant, lui redonner son appétit et réduire la quantité d’acétone. Pour ajouter de la variété au régime, vous pouvez modifier le menu chaque semaine. Par exemple, au début du traitement, donnez à l'enfant plus de pommes de terre, puis donnez la préférence aux soupes aux céréales et aux légumes.

Important: la purée de pommes de terre et les céréales pour un enfant avec une teneur en acétone élevée doivent être cuites uniquement à l'eau!

Si l'enfant commence à se sentir mieux au cours de la deuxième ou de la troisième semaine du régime, vous pouvez ajouter de la viande maigre (cuite au four ou bouillie) et du pain rassis aux produits énumérés ci-dessus. L’état de l’enfant pouvant encore être amélioré, il peut recevoir des tomates mûres, de la choucroute (non acide), des légumes frais et des légumes verts.

Lors du traitement d'une crise acétonomique, il ne suffit pas de réduire le taux d'acétone dans le sang, il est également nécessaire de faire tout ce qui est possible pour que ce problème ne se reproduise plus.

Tout d'abord, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi, d'identifier la raison de l'augmentation du niveau d'acétone dans le sang et de tenter d'éliminer la source du problème.

À cette fin, les médecins prescrivent généralement un diagnostic complet du corps de l’enfant, en particulier:

  • Numération globulaire complète;
  • Analyse d'urine;
  • Test sanguin pour le sucre;
  • Biochimie du sang;
  • Échographie du foie;
  • Échographie du pancréas et quelques autres tests.

Si un enfant a élevé l'acétone plus d'une fois, il y a lieu de réviser son mode de vie et son régime alimentaire habituels. Tout d’abord, il faut faire attention au mode d’activité et de repos.

Pour les enfants, un sommeil de nuit normal est considéré comme normal, de même que le repos de jour, car leur mobilité élevée entraîne une fatigue rapide qui peut nuire au travail du corps. Balades très utiles au grand air. Ils sont particulièrement recommandés pour les enfants qui passent le plus clair de leur temps assis devant un ordinateur.

Quelques heures en plein air peuvent avoir un effet bénéfique significatif sur la santé. Longue regarder la télévision et les jeux informatiques est souhaitable d'exclure complètement du programme de l'enfant. Des charges mentales excessives peuvent également être un facteur négatif.

Les enfants souffrant d’acétone élevée ne doivent pas suivre d’autres cours à l’école ni se livrer à des activités scientifiques. Leur activité physique devrait également être limitée. Il est conseillé d'obtenir un certificat d'un médecin donnant le droit de suivre des cours d'éducation physique avec moins de stress.

Cependant, le sport ne devrait pas non plus être complètement exclu de la vie. Dans ce cas, la restriction s’applique aux professions libérales nécessitant une surcharge de travail importante et à la participation à divers concours. La natation est le sport préféré des enfants dont l'acétone est élevée. Il est donc conseillé d'inscrire l'enfant aux cours de la piscine.

En outre, l'enfant doit observer un régime strict constant. Même avec la normalisation du bien-être, vous ne devriez pas reprendre l'utilisation de produits nocifs. Cela peut entraîner une augmentation répétée du taux d'acétone dans le sang, ainsi que l'évolution de la maladie sous une forme plus grave. Les aliments gras, fumés et acides devraient être complètement exclus du menu. L'enfant ne doit pas recevoir:

  • Viande grasse;
  • Poisson gras;
  • Viandes fumées variées, y compris saucisses fumées;
  • Bouillons riches;
  • Champignons en tous genres
  • Produits marinés;
  • Crème sure;
  • La crème;
  • Oseille;
  • Les tomates;
  • Les oranges;
  • Café
  • Du chocolat;
  • Boissons gazeuses;
  • Toute restauration rapide;
  • Puces;
  • Croûtons et autres produits contenant des conservateurs et des colorants.

En aucun cas, il ne faut administrer à l'enfant des produits dont la durée de vie a expiré. Le chewing-gum devrait également être exclu. Leur passion peut mener à la gastrite et à d’autres problèmes graves du tractus gastro-intestinal. Le régime optimal pour un enfant en été.

Les aliments contenant des glucides et faciles à digérer, tels que les fruits, les biscuits, le miel, le sucre, la confiture de baies, etc., sont au contraire recommandés pour les enfants. Dans ce cas, vous devez toujours consommer plus de liquides, y compris les liquides sucrés, afin d’augmenter le taux de glucose dans le sang. Mais après un chur à s'impliquer dans doux aussi pas la peine. Les bonbons, les gâteaux et les limonades ont dans ce cas un impact négatif sur le corps, et en particulier sur le foie et le pancréas, au lieu d’en bénéficier.

Causes de l'acétone élevée chez un enfant

L’augmentation de l’acétone chez les enfants s'explique par les particularités du travail de son corps. Les réserves de glycogène sont les substances à partir desquelles le glucose est formé (la principale source d'énergie) chez un enfant est petite. Et les coûts sont énormes.

Surtout en période de maladie, de température élevée, de stress physique et mental important.

Ayant un grand besoin d'énergie, le corps de l'enfant consomme rapidement du glycogène et commence à décomposer les graisses en corps cétoniques (qui comprennent également de l'acétone) et du glucose.

Qui est responsable de l'augmentation de l'acétone?

Ce sont les corps cétoniques en grand volume qui provoquent une intoxication générale du corps et affectent le centre émétique du cerveau. Par conséquent, l'enfant commence à vomir souvent - sans s'arrêter.

Les vomissements entraînent une déshydratation, une intoxication accrue, une carence en glucose, ce qui signifie encore plus de vomissements...

Il y a des enfants prédisposés à l'acétonémie. Les enfants minces et hyper excitables sont plus susceptibles.

Et ensuite? Après 4-5 jours, le corps commence à produire des enzymes qui utiliseront les corps cétoniques. Bien sûr, il s’agit d’un processus progressif qui ne peut pas arrêter rapidement les vomissements et la déshydratation.

Le centre nauséeux hyper excité ne cessera pas d’être abusif à un moment donné. Et bien sûr, il est impossible d’attendre 4-5 jours sans aider le bébé. La déshydratation chez un enfant est une condition extrêmement dangereuse.

Par conséquent, il est important d’aider l’enfant dans sa phase initiale d’élevage d’acétone.

L'acétone chez un enfant: comment réduire?

L'arrosage est la principale méthode de correction de l'acétonémie.

Le liquide doit être administré par petites portions, aussi souvent que possible. Au moins toutes les 10-15 minutes. Il est préférable de boire des boissons sucrées - décoctions de raisins secs, autres fruits secs et, en l'absence d'allergie, un peu d'eau avec du miel. Pour réduire les effets nocifs de la déshydratation, réhydrons afin de restaurer les électrolytes.

Il est nécessaire de boire par petites gorgées pour que le liquide puisse être absorbé, car parfois même une demi-tasse de thé provoque des vomissements incontrôlables.

L'acétone chez les enfants

  • Qu'est-ce que l'acétone chez les enfants?
  • Les symptômes
  • Diagnostics
  • Traitement
  • Prévention

Aujourd'hui, l'acétone élevée chez les enfants est très courante en raison de la présence quotidienne dans la nourriture d'additifs chimiques et d'agents de conservation en grande quantité, contrairement à l'époque passée.

L'acétone chez les enfants ou le syndrome acétonémique est un problème urgent aujourd'hui, en raison de la forte teneur en acétone dans le sang des bébés. Les médecins disent que la maladie est principalement inhérente aux enfants en mobilité avec une émotion élevée, menant une vie active.

En conséquence, en raison de l'activité accrue, leur énergie est rapidement consommée, ce qui entraîne la consommation active des réserves de graisse accumulées par l'organisme.

Qu'est-ce que l'acétone chez les enfants, pourquoi cette maladie survient-elle, comment la reconnaître et la traiter?

La survenue d'une crise acétonémique résulte de l'accumulation de corps cétoniques ou d'acétone dans le sang des enfants. Le syndrome acétonémique est une maladie caractérisée par la récurrence fréquente de telles crises.

Dans la plupart des cas, à l’âge de 12-14 ans, l’acétone disparaît du corps, mais jusqu’à ce moment-là, les parents sont tenus de surveiller attentivement l’état de l’enfant, qui doit marcher dans les airs, durcir le corps et suivre un régime spécial.

Il existe de nombreuses causes à cette maladie.

Le syndrome acétonémique peut être dû à un rhume ou à la prise d'antibiotiques, à une sursaturation en glucides ou en protéines, en raison d'une intoxication alimentaire.

En outre, la maladie peut être causée par la famine, le stress ou un effort physique excessif.

Les symptômes

Les syndromes les plus courants avant une crise sont: une faiblesse générale et une perte d'appétit, bien qu'un diagnostic précis ne puisse être posé que par un médecin. L'enfant a des maux de tête, une somnolence, des vomissements, des nausées, des douleurs abdominales, une léthargie, une forte fièvre et une odeur d'acétone dans les urines ou dans la bouche est un symptôme de la crise acétonémique.

Diagnostics

Aujourd'hui, pour déterminer de lui-même la présence d'acétone chez un enfant, vous pouvez utiliser un test spécial sous forme de bandelettes que vous pouvez acheter en pharmacie. Afin de déterminer la quantité exacte d'acétone, vous devez répéter le test trois jours le matin.

L'excès d'acétone dans le sang d'un enfant peut être déterminé en laissant tomber les bandelettes réactives dans l'urine. Quelques minutes plus tard, contrôle: la présence de brun sur les rayures indique une teneur élevée en acétone. Le diagnostic ultérieur doit être effectué par un médecin, prescrivant des tests pour l'enfant.

Traitement

Afin de se débarrasser de la crise acétonémique, l'enfant doit utiliser des absorbants et une grande quantité de liquide (par exemple de l'eau minérale). Si le niveau de l'acétone ne baisse pas à l'approche de la nuit, un lavement de soude (une cuillerée à thé de soude par litre d'eau bouillie tiède) contribuera à accélérer le processus.

En outre, pour le traitement de l'acétone, vous devez suivre un régime alimentaire divisé en plusieurs semaines. Par exemple, de la bouillie d'avoine et du riz, des soupes de légumes en purée, de la purée de pommes de terre sur l'eau pour donner à l'enfant dans la première semaine.

Après cette étape, vous pourrez lui permettre de manger des biscuits, du pain d'hier, de la viande bouillie ou cuite au four, faible en gras. Ensuite, permettre la réception de chou mariné, de tomates mûres, de légumes verts et de légumes.

En outre, tout au long du traitement, une gélule de Créon doit être administrée à l’enfant pour normaliser le fonctionnement du pancréas.

Selon les recommandations des médecins, les parents devraient prendre des mesures préventives contre les enfants, notamment interdire l’utilisation de croustilles, de gommes à mâcher, de produits périmés, de produits contenant des stabilisants et des conservateurs, divers bouillons concentrés et autres aliments contenant des additifs chimiques. De plus, les enfants ne doivent pas boire de boissons gazeuses, des nourritures sucrées en grande quantité, qui ont un impact négatif sur le fonctionnement normal du pancréas et du foie.

Description, symptômes, diagnostic, traitement et prévention

Le phénomène de l'acétone élevée chez les enfants, peut-être, a fait face à de nombreux parents. Et si auparavant, personne ne le connaissait, aujourd'hui, à cause d'aliments non naturels contenant des additifs chimiques et d'autres agents de conservation, que nous utilisons tous les jours, beaucoup ont entendu parler de l'acétone chez les enfants.

Le syndrome acétonémique ou acétone chez les enfants est actuellement un problème assez urgent, qui se pose du fait de la forte teneur en acétone dans le sang de l’enfant.

Selon les médecins, cette maladie est le plus souvent touchée par des enfants trop actifs, émotionnels et mobiles. En règle générale, ce sont des garçons qui prennent du poids lentement et qui se distinguent par une silhouette élancée.

En raison de leur activité élevée, ils sont surexcités, ce qui a pour effet que le corps commence à consommer activement les réserves de graisse accumulées.

Alors, qu'est-ce que l'acétone chez les enfants, pourquoi une telle maladie survient-elle, comment la reconnaître et la traiter? Des corps d’acétone ou de cétone s’accumulent dans le sang de l’enfant, c’est pourquoi on parle de la crise dite acétonémique.

Si de telles crises se reproduisent très souvent, la maladie prend le nom de syndrome acétonémique.

L'acétone prend souvent entre 12 et 14 ans, mais avant cela, les parents doivent surveiller attentivement leur enfant et son état, suivre un régime alimentaire particulier, se désaltérer et aller souvent à l'air frais.

Les raisons de l'apparition d'une telle maladie ne sont en réalité pas si infimes: il peut s'agir d'un rhume, d'antibiotiques, d'une intoxication alimentaire ou d'une alimentation trop riche en protéines ou en glucides. En outre, la cause du développement de l'acétone peut être une activité physique excessive, le stress et le jeûne.

L'acétone chez les enfants - causes, symptômes, traitement

L'acétone est connue comme un solvant organique. C'est le premier élément de la série des cétones. Le nom vient du mot allemand "aketon", qui a perdu la lettre "a". Dans le corps humain, afin de produire de l'énergie, des transformations biochimiques séquentielles des aliments se produisent lors de la libération de molécules d'ATP.

L'apparition d'acétone chez les enfants indique une violation du cycle de l'énergie. Le processus de nutrition des cellules est exprimé par la formule totale: produits (protéines, lipides, glucides) - molécules de glucose - énergie sous forme d'adénosine triphosphate, sans laquelle l'activité cellulaire est impossible. Les molécules de glucose non utilisées sont combinées en chaînes.

Ainsi, le glycogène est formé dans le foie, qui est utilisé avec un manque d'énergie. L’acétone apparaît plus souvent dans le sang des enfants que chez les adultes car il contient très peu de glycogène dans le foie. Les molécules de glucose qui ne sont pas utilisées comme «carburant» sont reconverties en protéines et en acides gras. Leurs propriétés ne sont pas du tout ce qu'elles étaient dans la nourriture.

Par conséquent, la division de ses propres réserves se produit de la même manière, mais avec la formation de métabolites - cétones.

Le mécanisme d'occurrence dans le sang chez les enfants d'acétone

L'apparition d'acétone dans les analyses de sang et d'urine est due au résultat de la réaction biochimique de la glyconéogenèse, c'est-à-dire à la formation de glucose non à partir de produits de digestion, mais à partir de réserves lipidiques et protéiques.

Normalement, il ne devrait pas y avoir de corps cétoniques dans le sang. Leurs fonctions se terminent généralement au niveau des cellules, c'est-à-dire du lieu de formation. La présence de cétones signale au corps qu'il y a un manque d'énergie.

Il y a donc un sentiment de faim au niveau de la cellule.

Lorsque l'acétone pénètre dans le sang, une cétonémie se développe chez les enfants. Les cétones à circulation libre ont un effet toxique sur le système nerveux central. Une faible concentration de corps cétoniques provoque une excitation. Avec des quantités exorbitantes - dépression de conscience jusqu'au coma.

La cétonurie apparaît lorsque le contenu en cétone atteint des valeurs critiques. Dans les analyses d'urine, on détecte des corps cétoniques, dont trois types sont produits dans le corps humain. Leurs propriétés étant identiques, le contenu en acétone est noté dans les analyses.

Augmentation de l'acétone chez les enfants

Les causes de l'augmentation de l'acétone chez les enfants avant qu'elle n'apparaisse dans l'urine sont les processus suivants:

  • Manque de glucose dans les aliments - les enfants se retrouvent sans sucreries;
  • Augmentation de la consommation de glucose. Il est provoqué par des conditions de stress, une augmentation du stress physique et mental. En outre, la combustion rapide des glucides contribue aux maladies, aux blessures et à la chirurgie;
  • Nutrition déséquilibrée. Les matières grasses et les protéines prédominent dans les aliments du bébé, qui sont difficiles à transformer en glucose, ce qui entraîne le dépôt de nutriments «en réserve». Et si nécessaire, le mécanisme de la néoglucogenèse est immédiatement activé.

La plus dangereuse des causes des corps cétoniques dans le sang est déclenchée par le diabète. Dans le même temps, la quantité de glucose dans le corps est même élevée, mais les cellules ne l'absorbent pas en raison de l'absence de conducteur, l'insuline.

Acétonémie chez les enfants

En ce qui concerne l'apparition d'acétone chez les enfants chez les enfants, Komarovsky souligne que cela dépend en premier lieu de la perturbation métabolique. Tout d'abord, l'acide urique. En conséquence, des purines apparaissent dans le sang, l'absorption des glucides et des graisses est perturbée et le système nerveux central est surexcité.

Les causes secondaires de l'apparition de l'acétone chez les enfants, Komarovsky comprennent les maladies suivantes:

  • Endocrinien;
  • Infectieux;
  • Chirurgical;
  • Somatique.

La libération de corps cétoniques dans le sang se produit sous l'influence de facteurs déclencheurs, tels que:

  • Stress - fortes émotions positives ou négatives;
  • Fatigue physique;
  • Exposition prolongée au soleil;
  • Erreurs de puissance.

Sans diabète sucré, l’acétone chez les enfants dans le sang apparaît entre 1 et 13 ans, en raison des facteurs provocants suivants:

  • Le besoin de mouvement dépasse la quantité d'énergie;
  • Développement insuffisant du dépôt de glycogène hépatique;
  • Manque d'enzymes utilisées pour traiter les cétones apparues.

Lorsque l’acétone chez l’enfant apparaît déjà dans les urines, le tableau clinique complet de l’acidocétose non liée au sucre se dévoile.

Manifestations cliniques de l'acétone chez les enfants

Lorsque l'acétonurie chez les enfants, les symptômes suivants sont observés:

  • Vomissements après l'ingestion d'un aliment ou d'un liquide, y compris de l'eau pure;
  • Coliques dans l'estomac;
  • Déshydratation: miction rare, peau sèche, apparition de rougeurs, langue enduite;
  • L'odeur des pommes pourries de la bouche, de l'urine et des vomissures de l'enfant.

L'examen est déterminé par l'augmentation de la taille du foie. Les données de laboratoire, lorsqu'elles apparaissent, indiquent une violation du métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, une augmentation de l'environnement acide due aux cétones.

L'étude de l'urine est la méthode la plus importante pour le diagnostic de l'acétone chez les enfants. Pour confirmer le diagnostic à domicile, des bandelettes réactives sont utilisées.

Lorsqu'ils sont immergés dans l'urine, leur couleur devient rose et, dans les cas de cétonurie grave chez les enfants, la bande devient violette.

Traitement de l'acétonémie chez les enfants

La première étape consiste à fournir du glucose au corps. Pour ce faire, l'enfant doit recevoir un bonbon. À la prise de nourriture n'a pas fait vomir, il est utilisé compotes, boissons aux fruits, thé sucré (avec du miel ou du sucre) une cuillère à café toutes les cinq minutes. Pour éliminer les cétones, le traitement de l'acétonémie chez les enfants procure des lavements nettoyants.

Le régime alimentaire à base d'acétone chez les enfants fournit des aliments contenant un grand nombre de glucides facilement digestibles: semoule, flocons d'avoine, purée de pommes de terre, soupes de légumes.

Il est interdit de donner des produits de restauration rapide, chips, plats gras, fumés et épicés. Une bonne alimentation avec acétonémie chez les enfants comprend nécessairement des bonbons: fruits, miel, confiture.

Dans les cas graves, les enfants sont soumis à une hospitalisation d'urgence.

Acétone dans l'urine d'un enfant: causes, symptômes, traitement, régime

L'acétone dans l'urine d'un enfant (acétonurie) est une affection fréquente, qui peut être à la fois une maladie métabolique temporaire chez l'enfant en bonne santé et une maladie chronique grave (diabète sucré). Quelles que soient les causes, l’acétonurie est une maladie dangereuse qui peut évoluer rapidement et constituer une menace pour la vie d’un enfant.

L'acétonurie survient à la suite d'une acétonémie (acidocétose) - apparition de corps cétoniques (acétone, acides bêta-hydroxybutyrique et acétoacétique) dans le sang.

Avec une concentration élevée de corps cétoniques dans le sang, les reins commencent à les excréter activement dans l'urine, ce qui est facilement détectable dans les analyses. L'acétonurie est donc un terme de laboratoire plutôt que clinique.

D'un point de vue clinique, il est plus correct de parler de la présence d'une acétonémie.

Causes de l'acétonémie

Une élévation prolongée de la température corporelle peut entraîner une augmentation du taux de corps cétoniques dans le sang de l’enfant.

Essayons d'abord de comprendre comment les corps cétoniques pénètrent généralement dans le sang et en quoi cela peut être dangereux. Normalement, il ne devrait pas y avoir d’acétone dans le sang du bébé.

Les corps cétoniques sont un produit intermédiaire du métabolisme pathologique avec implication des protéines et des graisses dans le processus de synthèse du glucose. Le glucose est la principale source d’énergie du corps humain. Il est formé par la décomposition des glucides facilement digestibles qui nous sont fournis avec de la nourriture.

La vie ne peut pas exister sans énergie, et si, pour une raison quelconque, le taux de glucose dans le sang diminue, notre corps commence à décomposer ses propres graisses et protéines pour produire du glucose - ces processus pathologiques sont appelés gluconéogenèse.

Lors de la décomposition des protéines et des graisses, des corps cétoniques toxiques se forment, qui ont d'abord le temps de s'oxyder dans les tissus en produits non dangereux, puis sont excrétés dans l'urine et dans l'air expiré.

Lorsque le taux de formation des cétones dépasse leur taux d'utilisation et d'élimination, elles commencent à endommager toutes les cellules, et en premier lieu les cellules du cerveau; irriter les muqueuses du tube digestif - des vomissements se produisent.

Avec le vomi, l'urine et par la respiration, l'enfant perd beaucoup de liquide. En même temps que les perturbations métaboliques progressent, la réaction sanguine se déplace vers le côté acide - une acidose métabolique se développe.

Sans traitement adéquat, l'enfant tombe dans le coma et peut mourir de déshydratation ou d'une insuffisance cardiovasculaire.

On peut distinguer les principales causes d'acétonémie chez les enfants:

Comment traiter l'acétone chez les enfants?

Le syndrome acétonémique chez les enfants se produit assez souvent. Cette maladie est associée à une teneur élevée en acétone dans le sang d'un enfant. En conséquence, l'urine de l'enfant commence à émettre une odeur particulière, qui ne peut être confondue avec rien.

L'acétone chez les enfants peut être détectée pour diverses raisons. Par exemple, il peut s'agir d'un simple trouble métabolique dans le corps ou de diabète. Lorsqu'un tel syndrome est détecté chez un enfant, les parents doivent immédiatement consulter un spécialiste.

L’acétone chez l’enfant apparaît comme suit: au début, les corps cétoniques apparaissent dans le sang du bébé, puis, avec une concentration élevée, ils commencent à être excrétés avec l’urine. L'acétone chez les enfants peut être détectée par une simple analyse d'urine.

Causes de l'acétone chez les enfants

Afin de commencer le traitement de l'acétone chez les enfants, il est d'abord nécessaire d'identifier la cause de son apparition dans le corps. Les corps dits cétoniques apparaissent dans l'organisme en raison d'un métabolisme inapproprié, c'est-à-dire de la dégradation des protéines et des graisses. Après cela, ces substances entrent dans le processus d'oxydation, puis commencent à sortir par l'urine et l'air expiré.

Au stade avancé de la maladie, le taux de cétones libérées augmente et commence à nuire à toutes les cellules du corps. Si vous n'utilisez pas le traitement à l'acétone chez les enfants, des réflexes nauséeux peuvent survenir. La négligence totale de l'acétone chez les enfants peut entraîner le coma et l'enfant peut mourir de troubles du système cardiovasculaire et de déshydratation.

Avant de commencer le traitement, nous énumérons les principales raisons du développement de l'acétone chez les enfants:

Un enfant a une concentration élevée d'acétone dans l'urine ou le sang - que faire?

articles:

L’enfant a de l’acétone dans les urines, causes de ce phénomène

Si de l'acétone apparaît dans l'urine d'un enfant, cela s'explique par une violation du métabolisme du glucose. Le glucose est la principale source d’énergie, il provient d’une personne qui a de la nourriture ou se forme après la décomposition de certaines substances à l’intérieur du corps.

L'excès de glucose se dépose dans le foie sous forme de glycogène, qui se transforme à nouveau en glucose lorsqu'il est déficient. Chez les enfants, les réserves de glycogène sont faibles et la consommation de glucose est énorme. Par conséquent, il doit être reconstitué par la décomposition des graisses et des protéines.

Avec la dégradation des protéines et des graisses, en plus du glucose, des corps cétoniques (acétone) se forment également. Ils sont excrétés dans l'urine, à travers les glandes sudoripares, avec de l'air expiré. Si la quantité de corps cétoniques est trop importante, l’acétone apparaît dans le sang de l’enfant.

Il est ensuite excrété par les reins, raison pour laquelle les parents remarquent l’odeur d’acétone dans l’urine de l’enfant.

La situation décrite se pose en relation avec les caractéristiques physiologiques du corps de l'enfant. L'enfant consomme beaucoup plus d'énergie qu'un adulte et les réserves de glycogène dans le foie sont insignifiantes et les mécanismes pour sa conversion en glucose sont encore peu développés.

En outre, il n'y a pas assez d'enzymes qui décomposent l'acétone élevée chez l'enfant et l'éliminent du corps. Tous les facteurs externes peuvent perturber le métabolisme du glucose dans l'organisme et entraîner l'apparition de ce qui apparaît dans l'acétone des urines de l'enfant. Cela se produit en violation du régime alimentaire, le jeûne, les maladies infectieuses.

Chez l'adulte, ce phénomène n'est observé que dans le diabète sucré.

Dans le syndrome acétonémique, l'acétone est le plus souvent détectée dans les urines d'un enfant. Les raisons pour cela ne sont pas entièrement comprises.

Le syndrome est associé à des caractéristiques génétiques, à des manifestations de diathèse de l’acide urique et à des troubles du régime alimentaire (intervalles trop longs entre les repas, excès de gras, d’aliments fumés ou frits).

Pour la plupart des enfants à l'âge de dix ans, le syndrome acétonémique disparaît tout seul. Le syndrome peut survenir soudainement en pleine santé.

L'enfant devient léthargique, apathique, il perd son appétit, sa fièvre, ses nausées et ses douleurs abdominales, puis il vomit à plusieurs reprises. Les vomissements peuvent être cycliques, répétés toutes les 20-30 minutes ou toutes les heures. Le fait qu'un enfant ait une augmentation d'acétone est indiqué par l'apparition de son odeur provenant de la bouche, de l'urine, du vomi.

Chez un enfant, des corps élevés en acétone ou en cétone peuvent nuire considérablement à l'organisme. L'acétone détruit les membranes cellulaires, affecte le système nerveux central et le tractus gastro-intestinal.

C’est la raison pour laquelle il ya excitation, qui provoque une inhibition, des vomissements, des signes d’intoxication générale. Les vomissements conduisent à la déshydratation, plus l'enfant est jeune et moins son poids est léger, plus il perd de liquide.

Par conséquent, si ces symptômes apparaissent et que vous pensez que l'enfant a de l'acétone dans les urines, vous devriez faire appel à une aide spécialisée.

L'enfant a élevé l'acétone, que faire

Lorsque des signes de syndrome acétonémique apparaissent chez un enfant, l'acétone, "que faire?", Est la première question qui se pose aux parents. Si la situation est nouvelle et n’est jamais apparue auparavant, vous devez appeler un médecin.

Après tout, le syndrome peut être une manifestation d'une autre maladie plus grave, telle que le diabète. De plus, les vomissements sont dangereux pour l’enfant, ils entraînent une perte de liquide.

Le médecin est obligé de gérer la situation, de fournir des soins médicaux adéquats et de prescrire des recherches supplémentaires.

Tout d'abord, l'acétone est détectée dans l'urine de l'enfant, les causes du phénomène sont clarifiées un peu plus tard. Cela peut être fait à l'aide d'un test de laboratoire, la présence de corps cétoniques dans celui-ci est indiquée par des points positifs, de un à quatre.

Si la quantité d'acétone est “+” ou “++”, les symptômes de la maladie ne sont pas prononcés, il peut alors être traité à la maison. Lorsque sa quantité est indiquée par «+++» ou «++++», l’acétone dans le sang de l’enfant a déjà augmenté de 300 à 400 fois et est emmenée de toute urgence à l’hôpital.

L'acétone peut également être détectée dans l'urine d'un enfant à l'aide d'une bandelette réactive. Faire cette analyse est simple et à la maison.

Une bande jaune est plongée dans un pot à urine; avec une petite quantité d'acétone, sa couleur devient rose et, avec une forte augmentation, elle devient violette. À l'aide d'une échelle comparative, vous pouvez déterminer approximativement le niveau de corps cétoniques.

Si ce n'est pas la première fois chez un enfant avec une concentration d'acétone élevée, ce que les parents savent déjà. Eh bien, si à la maison il y a un test spécial pour le déterminer. Ensuite, il est préférable de choisir la manière d’agir, de commencer le traitement à la maison ou de se rendre à l’hôpital.

S'il n'y a pas de test, vous devez vous concentrer sur la condition de l'enfant, la quantité et la fréquence des vomissements, le degré de déshydratation. Tout d’abord, on donne à un enfant une grande quantité de liquide à boire à la maison. Il est souhaitable que ce soit un thé sucré, une décoction de fruits secs, de l’eau sucrée.

Ensuite, ce n’est pas seulement le liquide qui est reconstitué, mais aussi l’approvisionnement en glucose, car c’est son manque qui a conduit à l’apparition d’acétone dans les urines de l’enfant. Pour reconstituer les sels, qui sont également perdus lors des vomissements, vous pouvez alternativement nourrir l'enfant avec de l'eau salée.

Vous devez donner le liquide en petites portions, quelques cuillères, toutes les 5 à 7 minutes, y compris la nuit.

En plus des liquides, lorsqu'un enfant a de l'acétone dans les urines, il peut recevoir un comprimé contenant du glucose. La nicotinamide ou vitamine PP aide très bien en solution, elle empêche la destruction des membranes cellulaires.

La nicotinamide est produite en ampoules avec une solution à 1% de 1% dans une solution à 5%. La substance active contient 50 mg de substance active. Calculez la dose de 5 mg par 1 kg de poids corporel. Par exemple, si un enfant pèse 10 kg, il doit donner 1 ml de solution.

Afin de neutraliser l'acétone dans l'estomac, des sorbants sont prescrits (charbon activé ou blanc, sorbex, smectum, enterosgel). Mangez une offre pour les enfants si vous le souhaitez, si elle ne provoque pas de vomissements. La nourriture doit être légère et riche en glucides.

Options idéales - semoule ou flocons d'avoine avec du sucre, sur l'eau et sans huile, potage en purée de légumes, purée de pommes de terre, thé sucré ou compote de fruits avec biscuits secs.

Lorsque l’acétone apparaît constamment chez un enfant, la marche à suivre aide à comprendre les connaissances relatives au processus même de sa survenue. L'acétone apparaît lorsqu'il y a un manque de glucose libre, lorsqu'il est consommé trop rapidement ou pas.

Il est donc souhaitable que ces enfants réduisent leurs efforts physiques et modifient leur régime alimentaire. Le régime alimentaire de base de l'enfant devrait être composé d'aliments riches en glucose facilement digestible. Ce sont des fruits frais, des biscuits, du miel, de la confiture.

Vous devez limiter les produits qui provoquent l'apparition d'acétone élevée chez l'enfant. Ceux-ci comprennent la viande grasse et le poisson gras, divers sous-produits, bouillons, champignons, crème à la crème sure, oseille, oranges et tomates, cacao.

Il est également déconseillé de donner des aliments contenant beaucoup de colorants et d’agents de conservation (croustilles, craquelins, sodas, fast food nocif, etc.).

Il est très important d'avertir l'enfant dans l'urine avec de l'acétone contre diverses maladies infectieuses, le rhume, les maux de gorge, le SRAS. Pour ce faire, lorsque la température augmente pour la première fois, il est nécessaire de boire beaucoup de liquide sucré. Le thé avec de la confiture de miel ou de framboise est très utile. De plus, le traitement complexe devrait inclure de la vitamine C et de la vitamine PP. Si l'odeur d'acétone est déjà apparue, vous pouvez lui donner des sorbants.

L'acétone dans l'urine d'un enfant

Chaque parent surveille de près la santé de son bébé. Cependant, même l'attitude la plus respectueuse n'exclut pas la probabilité qu'un enfant développe telle ou telle maladie. En particulier, l’un des problèmes courants que rencontrent les parents modernes est l’augmentation du niveau d’acétone dans les urines.

Les médecins peuvent découvrir accidentellement de l'acétone dans l'urine d'un enfant, car initialement, les symptômes d'un état pathologique risquent de ne pas être observés.

Cependant, sans traitement, le problème est exacerbé et peut menacer non seulement la santé, mais même la vie des enfants. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de l'acétonurie apparaissent (la terminologie médicale faisant référence à une concentration élevée d'acétone dans les urines), vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les principales causes de la maladie

Le mécanisme de la maladie est la dégradation des protéines et des graisses avec la formation de corps cétoniques et leur accumulation dans le sang des enfants. Par la suite, le sang est filtré par les reins et une cétonurie se développe.

Cette affection est extrêmement dangereuse pour l’enfant, car les cétones ont un effet négatif sur les cellules du corps, y compris les cellules du cerveau, ce qui entraîne le développement d’une acidose métabolique, ce qui peut provoquer la mort et le coma de l’enfant.

Les parents se demandent souvent pourquoi leur bébé a augmenté l'acétone. Cette maladie a plusieurs causes, mais l’une des plus courantes est la diminution de la concentration de glucose dans le sang, due à des troubles métaboliques.

  • En particulier, la concentration de glucose peut diminuer en raison d'un jeûne prolongé lorsque le corps reçoit moins de nutriments.
  • Le diabète sucré est également l'une des causes les plus courantes de cétones dans l'urine chez les enfants, car avec cette maladie l'absorption du glucose est altérée, car le corps manque d'insuline.
  • Une autre raison de l'apparition de corps cétoniques dans les urines chez les enfants peut être une alimentation déséquilibrée (consommation excessive de protéines et de graisses) en raison de laquelle les processus digestifs sont perturbés.
  • Une autre maladie grave peut provoquer une augmentation du niveau d'acétone chez les enfants. Il s’agit d’un déficit enzymatique héréditaire (ou acquis), qui empêche le corps de digérer correctement les glucides. Les facteurs qui provoquent un état pathologique peuvent être des raisons telles que:

L'enfant a élevé l'acétone, comment traiter?

L'acétone élevée chez un enfant peut être le signe d'une maladie grave, telle que, par exemple, le diabète sucré, et d'une perturbation temporaire des processus métaboliques du corps ne présentant pas de pathologies graves.

Cependant, en l’absence de traitement en temps voulu, l’acétone peut avoir de graves conséquences sur la santé. Avant de parler du traitement de l'acétone élevé chez un enfant, il est nécessaire de comprendre les raisons de son apparition.

Causes de l'acétone dans le sang

Les corps cétoniques (acétone) se forment lors de la décomposition des protéines et des graisses, puis sont excrétés par l'organisme via l'air expiré et l'urine. Lors de leur libération, ces corps irritent le tube digestif, provoquant des vomissements, endommagent le cerveau et d'autres organes vitaux.

En fin de compte, si l’acétone est élevée chez l’enfant et qu’il n’a pas reçu le traitement approprié, il risque de mourir de déshydratation, de maladie cardiaque et de nombreuses autres perturbations graves du travail du corps.

Les facteurs qui nuisent au travail du corps et à l'apparence de l'acétone sanguin peuvent être les suivants:

  • Le stress;
  • Peur
  • Émotion accrue;
  • Mauvaise nutrition;
  • Effort physique excessif
  • Surchauffe au soleil et beaucoup d'autres.

Symptômes de l'acétone élevée chez un enfant

Il existe un certain nombre de symptômes qui sont des signes assez évidents d’acétone élevée. Tous sont le résultat d'une irritation du tube digestif, d'une déshydratation et d'une diminution de la glycémie. Les symptômes les plus fondamentaux de l'acétone élevée sont:

  • Vomissements après avoir mangé;
  • Manque d'appétit, nausée constante;
  • Douleur abdominale;
  • Fiscalité linguistique;
  • Peau pâle;
  • Diminution de l'urine;
  • Faiblesse physique;
  • Somnolence;
  • Tomber dans le coma;
  • Crampes
  • La fièvre;
  • L'odeur d'acétone de la bouche de l'enfant et de son urine;
  • Foie agrandi.

Traitement de l'acétone élevée chez un enfant

Dans la forme bénigne de la crise acétonomique, le traitement peut être effectué en ambulatoire, c'est-à-dire sans placer l'enfant à l'hôpital.

Le traitement d'un enfant avec une concentration d'acétone élevée consiste principalement à veiller à ce que son corps reçoive la quantité nécessaire de liquide, de glucose, et le plus tôt possible à éliminer les corps cétoniques.

Il doit donner à boire plus d'eau, y compris sucrée. Le niveau de glucose dans le sang soulève parfaitement le thé avec quelques cuillères de sucre ou de miel, une solution de glucose à 5%, des compotes de divers fruits séchés et du réhydron. L'eau douce doit parfois être alternée avec de l'eau minérale alcaline ou de l'eau de riz.

Étant donné que, avec l’acétone élevée, pratiquement tout liquide peut provoquer des vomissements, il est administré aux enfants en très petites quantités, pas plus d’une cuillère à thé, mais suffisamment souvent toutes les cinq minutes environ.

Dans certains cas, boire beaucoup de liquide et augmenter le taux de glucose est déjà suffisant pour réduire l'acétone dans le sang, mais souvent, ces mesures n'apportent pas l'effet souhaité et il est alors nécessaire de prendre des mesures pour éliminer les cétones.

À cette fin, des entérosols tels que Polysorb, Smekta, Enterosgel, Filtrum, Polypiphan et autres sont utilisés, ainsi que des lavements. Le lavement nettoyant peut être préparé à partir d’une cuillerée à thé de soude, diluée dans un litre d’eau bouillie tiède.

Une grande attention devrait être accordée à la nutrition de l'enfant. En cas de manque total d'appétit, vous ne devez pas «nourrir» l'enfant avec de la nourriture, mais vous n'avez pas non plus besoin de le forcer à mourir de faim, car cela peut entraîner des évanouissements et de l'épuisement. Adhérez de manière optimale à un régime alimentaire composé d’aliments légers, contenant des glucides. Les produits suivants peuvent être recommandés comme tels produits:

  • Bouillie de semoule;
  • La farine d'avoine;
  • Purée de pommes de terre;
  • Purée de carottes;
  • Soupes de légumes;
  • Pommes au four;
  • Biscuits secs.

Adhérer à un tel régime devrait prendre plusieurs semaines pour normaliser pleinement la santé de l’enfant, lui redonner son appétit et réduire la quantité d’acétone. Pour ajouter de la variété au régime, vous pouvez modifier le menu chaque semaine. Par exemple, au début du traitement, donnez à l'enfant plus de pommes de terre, puis donnez la préférence aux soupes aux céréales et aux légumes.

Si l'enfant commence à se sentir mieux au cours de la deuxième ou de la troisième semaine du régime, vous pouvez ajouter de la viande maigre (cuite au four ou bouillie) et du pain rassis aux produits énumérés ci-dessus. L’état de l’enfant pouvant encore être amélioré, il peut recevoir des tomates mûres, de la choucroute (non acide), des légumes frais et des légumes verts.

Mesures préventives

Lors du traitement d'une crise acétonomique, il ne suffit pas de réduire le taux d'acétone dans le sang, il est également nécessaire de faire tout ce qui est possible pour que ce problème ne se reproduise plus.

Tout d'abord, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi, d'identifier la raison de l'augmentation du niveau d'acétone dans le sang et de tenter d'éliminer la source du problème.

À cette fin, les médecins prescrivent généralement un diagnostic complet du corps de l’enfant, en particulier:

  • Numération globulaire complète;
  • Analyse d'urine;
  • Test sanguin pour le sucre;
  • Biochimie du sang;
  • Échographie du foie;
  • Échographie du pancréas et quelques autres tests.

Si un enfant a élevé l'acétone plus d'une fois, il y a lieu de réviser son mode de vie et son régime alimentaire habituels. Tout d’abord, il faut faire attention au mode d’activité et de repos.

Pour les enfants, un sommeil de nuit normal est considéré comme normal, de même que le repos de jour, car leur mobilité élevée entraîne une fatigue rapide qui peut nuire au travail du corps. Balades très utiles au grand air. Ils sont particulièrement recommandés pour les enfants qui passent le plus clair de leur temps assis devant un ordinateur.

Quelques heures en plein air peuvent avoir un effet bénéfique significatif sur la santé. Longue regarder la télévision et les jeux informatiques est souhaitable d'exclure complètement du programme de l'enfant. Des charges mentales excessives peuvent également être un facteur négatif.

Les enfants souffrant d’acétone élevée ne doivent pas suivre d’autres cours à l’école ni se livrer à des activités scientifiques. Leur activité physique devrait également être limitée. Il est conseillé d'obtenir un certificat d'un médecin donnant le droit de suivre des cours d'éducation physique avec moins de stress.

Cependant, le sport ne devrait pas non plus être complètement exclu de la vie. Dans ce cas, la restriction s’applique aux professions libérales nécessitant une surcharge de travail importante et à la participation à divers concours. La natation est le sport préféré des enfants dont l'acétone est élevée. Il est donc conseillé d'inscrire l'enfant aux cours de la piscine.

En outre, l'enfant doit observer un régime strict constant. Même avec la normalisation du bien-être, vous ne devriez pas reprendre l'utilisation de produits nocifs. Cela peut entraîner une augmentation répétée du taux d'acétone dans le sang, ainsi que l'évolution de la maladie sous une forme plus grave. Les aliments gras, fumés et acides devraient être complètement exclus du menu. L'enfant ne doit pas recevoir:

  • Viande grasse;
  • Poisson gras;
  • Viandes fumées variées, y compris saucisses fumées;
  • Bouillons riches;
  • Champignons en tous genres
  • Produits marinés;
  • Crème sure;
  • La crème;
  • Oseille;
  • Les tomates;
  • Les oranges;
  • Café
  • Du chocolat;
  • Boissons gazeuses;
  • Toute restauration rapide;
  • Puces;
  • Croûtons et autres produits contenant des conservateurs et des colorants.

En aucun cas, il ne faut administrer à l'enfant des produits dont la durée de vie a expiré. Le chewing-gum devrait également être exclu. Leur passion peut mener à la gastrite et à d’autres problèmes graves du tractus gastro-intestinal. Le régime optimal pour un enfant en été.

Les aliments contenant des glucides et faciles à digérer, tels que les fruits, les biscuits, le miel, le sucre, la confiture de baies, etc., sont au contraire recommandés pour les enfants.

Dans ce cas, vous devez toujours consommer plus de liquides, y compris les liquides sucrés, afin d’augmenter le taux de glucose dans le sang. Mais après un chur à s'impliquer dans doux aussi pas la peine.

Les bonbons, les gâteaux et les limonades ont dans ce cas un impact négatif sur le corps, et en particulier sur le foie et le pancréas, au lieu d’en bénéficier.

L'acétone chez un enfant: causes et méthodes de traitement

L'acétone élevée dans l'urine d'un enfant (le nom scientifique de ce phénomène est le syndrome de l'acétone) est une réaction aiguë de l'organisme à la violation des processus métaboliques.

Une forte expérience émotionnelle, le stress, des dommages viraux sur le corps et une alimentation malsaine (malnutrition et suralimentation, ainsi que de nouveaux aliments pour le corps) peuvent provoquer des changements pathologiques.

Il y a une maladie dans la petite enfance et passe généralement de 12 à 15 ans.

Les anomalies sont caractérisées par une augmentation de l'acétone (acide acétoacétique), des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements. Dans ce cas, l’enfant dégage une odeur désagréable d’acétone par la bouche. Avec des augmentations fréquentes d'acétone, le syndrome d'acétone se développe.

Il existe deux formes de la maladie:

  • Primaire - est une pathologie indépendante qui se développe dès la première année.
  • Secondaire - survient dans le contexte d'autres maladies, telles que la thyrotoxicose, le diabète, la leucémie, le jeûne prolongé, l'anémie et la commotion cérébrale.

Les enfants atteints du syndrome de l'acétone souffrent souvent d'un manque de poids, ont un retard de développement physique, mais sont en même temps en avance sur leurs pairs en termes psychologiques et mentaux.

Ils mémorisent donc rapidement toutes les informations, sont capables de construire des chaînes logiques et sont très curieux.

Souvent, chez les enfants, il existe une violation des processus métaboliques des purines et de l’acide urique qui, à l’âge adulte, peut entraîner le développement de nombreuses maladies - obésité, goutte, diabète sucré et urolithiase.

Causes de l'acétone élevée

De nombreux facteurs contribuent à l'augmentation de l'acétone dans l'urine d'un enfant:

  • Manque de glucides dans le régime alimentaire de l'enfant et consommation excessive d'aliments gras.
  • Manque de nutriments dans le corps - famine.
  • Perturbation du foie et du pancréas.
  • Fort stress ou expérience psycho-émotionnelle.
  • Dommages viraux ou infectieux sur le corps, qui perturbent les processus métaboliques. Il s'agit notamment de gastro-entérite, pneumonie, infection virale respiratoire aiguë, grippe.
  • Intoxication du corps.

Symptômes de l'acétone dans l'urine

Avec une concentration élevée d'acétone dans les urines, l'enfant présente les symptômes désagréables suivants:

  • Troubles du sommeil, propension à la névrose et à la paranoïa. Cela est dû à l'épuisement du système nerveux.
  • Manque complet d'appétit.
  • Mal de tête
  • Nausées et vomissements fréquents après une consommation minimale d'aliments ou de liquides.
  • L'acétone désagréable sent la bouche.
  • Déshydratation et intoxication du corps.
  • Faiblesse générale du corps et des muscles, peau pâle et désir constant de s'allonger.
  • Le syndrome acétonique sévère s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle pouvant aller jusqu'à 37-38,5 ° C, de crampes, de troubles des selles (diarrhée ou constipation) et de douleurs abdominales spasmodiques sévères.

Diagnostic de la maladie

Pour le diagnostic de "syndrome d'acétone", il est nécessaire d'analyser les plaintes de l'enfant et de réaliser une série de tests de laboratoire. À ce jour, il est possible de détecter une élévation de l'acétone chez un enfant à la maison en utilisant des bandelettes réactives spéciales que vous pouvez acheter en magasin.

Pour le test, il est nécessaire de collecter l'urine de l'enfant dans un récipient stérile et, pendant quelques secondes, d'abaisser la bandelette contenant la substance de contrôle dans le liquide biologique. Comparez la nuance de la zone de contrôle à l’échelle de couleur de l’emballage.

En règle générale, tout changement de couleur de la bandelette-test indique une augmentation de la teneur en acétone dans l'urine.

En tout cas, consulter un pédiatre ne suffit pas. Le médecin évalue l’état de santé général et attribue un certain nombre de tests de laboratoire:

  • L’analyse biochimique permet d’établir le niveau d’acide urique et d’urée, ainsi que l’hypoglycémie et l’hypokaliémie.
  • Test sanguin général. Les résultats de l'étude devraient alerter sur l'augmentation des taux de RSE et de globules blancs.
  • L'analyse d'urine, qui vous permet de définir la gravité du syndrome de l'acétone, qui peut être comprise entre + - ++++.
  • Une consultation avec des spécialistes est nécessaire afin de différencier l’acétone élevée des infections intestinales, des appendicites, des méningites et des encéphalites. À cette fin, l'enfant est examiné par un chirurgien, un endocrinologue, un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses et un neurologue.

Traitement de l'acétone chez un enfant

Le traitement de l'acétone élevée comprend trois composants importants: le régime alimentaire, la reconstitution de l'équilibre hydrique et l'élimination de l'intoxication du corps. Pour obtenir une dynamique positive, il est impératif de suivre toutes les recommandations du médecin. S'il n'y a pas d'amélioration, vous devez contacter immédiatement l'hôpital.

Les médicaments suivants aideront à éliminer l’intoxication: Sorbex ou charbon actif (prendre 1 capsule toutes les 3-4 heures), solution de Regidron (1 cuillère à café toutes les 5-10 minutes), Enterosgel (1 c. À thé. 4-5 fois par jour). ). Pour l’amélioration, vous pouvez utiliser des solutions intraveineuses contenant 5% de glucose et une solution saline.